ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#651 30-03-2015 12:49:43

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : Star Trek: Voyager

C'est fou que tout le monde déteste les personnages de VOY... Même les plus fervents défenseurs de la série ne cherchent même pas à les défendre eux...

Pourtant moi j'ai rapidement adhéré à l'équipe du NCC-74656, ça me donne envie d'en parler un peu :

Neelix, doit être le personnage auquel j'ai le plus accroché dès le départ. Je le trouve extrêmement touchant et drôle. Son duo avec Tuvok marche du tonnerre sur moi et m'a valu bien des éclats de rires.
Kes, j'adore ce personnage, mais j'ai du mal à cerner pourquoi, sa naïveté est touchante mais ça va plus loin que ça.
Janeway, je crois que c'est le personnage féminin le mieux travaillé que j'ai jamais pu voir en audiovisuel. Il faut penser qu'au cinéma et à la TV les femmes sont en général monodimensionnelles et leurs rôles bien plus stéréotypés que les hommes (qui le sont beaucoup pourtant), on a la princesse, la dominatrice/guerrière, et la maman, et difficile de sortir de ces trois clichés. Janeway nous dresse un portrait bien plus réaliste, sa personnalité est complexe et évoluera tout au long de la série. Elle sait se montrer tout autant empathique et compréhensive, que menaçante et implacable.
Tuvok, parangon de la pure vulcanité du 24ème siècle, son inflexible froideur logique crédibilise rétroactivement la portion humaine de Spock qui en comparaison se retrouve extrêmement émotif. J'ai trouvé le contraste qu'il représente avec le reste de l'équipage souvent très drôle.
Tom Paris, à la fois petit génie et provocateur à deux ronds, grand séducteur pas si doué. Ses lubies incessantes sont fascinantes, touchantes, amusantes. Il nous dresse un portrait de passionné qu'on n'a pas l'habitude de voir, loin des clichés.
Harry Kim, l'éternel enseigne c'est vrai, mais... Et alors ? J'ai bien accroché à son côté timide, de musicien introverti, pas doué pour les relations sociales, avec sa vision fausse et idéalisé de l'amour romantique. C'est vrai que ça aurait été sympa de le voir évoluer, mais personnellement ça ne m'a pas gêné.
le Docteur, ahhh que j'ai adoré le détester ce personnage. Égotiste, suffisant, prétentieux, et pourtant, son évolution est touchante, son attitude insupportable rends comparativement le reste de l'équipage extrêmement tolérant et compréhensif; marque de l'humanité du 24ème siècle. Et surtout, il est extrêmement drôle dans ses défauts.
Seven Of Nine est-ce que j'ai besoin d'en parler ? Même les pires détracteurs de VOY admettent adorer ce personnage. Ses "irrelevant !" font écho aux "illogical" de Spock, et je suis étonné de ne pas voir plus de "memes" sur le sujet. (D'ailleurs, c'est comment en VF ? "Ce n'est pas pertinent" ça doit beaucoup moins marcher non ?)
B'Elanna Torres, aaahhh B'Elanna, elle aura fait couler beaucoup d'encre (numérique) celle là. J'en ai déjà parlé ici, je ne vois pas trop quoi rajouter sinon que je ne l'ai pas trouvé énervante pour ma part. Assez touchante dans ses difficultés d'acceptation de soi. Plutôt drôle dans le sens où son impulsivité sert parfois de ressort comique et que ça a bien marché sur moi.

Je n'ai pas parlé de Chakotay, pour lequel je n'ai pas spécialement d'affection même si je n'ai rien à reprocher au personnage en tant que tel.


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#652 30-03-2015 15:02:17

mbuna
I don't know you

Re : Star Trek: Voyager

DrAg0r a écrit :

C'est fou que tout le monde déteste les personnages de VOY...

???? D'où peux-tu bien tenir cette affirmation bien curieuse ???

DrAg0r a écrit :

Même les plus fervents défenseurs de la série ne cherchent même pas à les défendre eux...

Je ne sais pas si tu me cases dans les "fervents défenseurs" (?), mais je l'ai fait tant de fois à tant de moments disséminés un peu partout sur ce forum.... Et je ne suis pas le seul.


Maintenant concernant les débats actuels sur VOY, j'ai fait personnellement le choix de donner quelques pierres de ci de là afin d'appréhender de temps à autres VOY sur d'autres aspects que ceux que DL retranscrit dans ses CRs. Si tu veux, et c'est peut être pour cela que tu te trompes, c'est que mes écrits actuels sont contextualisés et bien loin de représenter ma vision globale du show, que tu trouveras concernant la "défense" des persos, ailleurs.

Coda par exemple est un épisode magnifique à bien des égards, et notamment pour le perso de Janeway au sein de l'histoire qui est racontée. Mais si on ne rentre pas dans l'histoire en elle-même (pour des raisons totalement respectables), forcément dans VOY cela ne peut que coincer pour les persos, car sur cette série ce sont bien souvent les histoires qui les portent. Ils ne sont pas moins importants que dans ENT ou TNG, mais utilisés souvent d'une autre manière. En terme d'évolution ils sont d'ailleurs bien plus proche d'un traitement à la TOS (pour certains d'entre eux), où les personnages restent figés entre la 1ère et la 3ème saison. Considérons d'ailleurs les meilleurs épisodes de TOS qui jouent sur la mécanique des relations, ils se trouvent où ? En saison 1 ! Après ca déroule sur ces mécaniques là. Mais alors va t'on demander à Sulu, Chekov ou Uhura d'apprendre de toutes leurs aventures et évoluer de ces expériences ? NON ! C'est bizarre tout de même, ils ne sont pas un peu con-cons après avoir rencontré tant d'êtres omnipotents ou omniscients, après avoir vécu tant d'aventures extraordinaires, d'être toujours les mêmes après 3 saisons ? Ils n'ont rien appris ?
Alors quant à l'argument de dire que dans les années 90 on ne demandait pas les mêmes choses qu'aux années 60, c'est déjà être victime de la mode, et puis surtout mécaniquement dénier de facto à TOS son caractère intemporel, ou encore totalement méconnaitre l'état de la SF et les influences qu'elle a eu et elle a encore tout au long de ces décennies.

J'ai donc fait le choix ACTUELLEMENT de ne pas aborder les persos en eux-même mais plutôt parler de ce que VOY peut apporter dans sa singularité, afin d'ouvrir un peu le débat.


C'est vrai y'a des trucs qui me font quand même un peu bondir mais je laisse courir... Tiens allez je me lâche un peu, par exemple je ne sais plus qui a dit je ne sais plus quand que la coiffure de Janeway n'était pas cohérente d'un épisode à l'autre....LOL. Déjà c'est ne pas connaitre l'anecdote de la coiffure Janeway et justement pour respecter ce type de "cohérence", combien ca a coûté au show....

Mais encore au delà de relever cet aspect totalement anecdotique du show, que les adeptes les plus fous du Nitpicking élevé en oeuvre d'Art feront leur, je trouve déjà cet argument plutôt.....curieux......dans un show ST puisque voilà bien le type d'élément que l'on peut reprocher à toutes les séries, et notoirement à TOS où on ne s'occupait pas de ce type de raccord carrément d'une scène à l'autre, voir d'un plan à l'autre. Et qu'on ne me dise pas que les années 60 étaient une autre époque puisque beaucoup de séries y faisaient déjà attention. Ce n'était pas une question non plus de moyen, mais plutôt de là où on désirait placer une certaine crédibilité. Or, bien heureusement, la crédibilité de TOS est bien ailleurs. Je pense qu'on commence à être sensible à ces arguments pour des oeuvres qu'on n'apprécie pas, alors qu'on sera bien plus permissif pour les autres.

Et puis finalement et surtout, pour sortir ce type d'argument, il faut être bien certain soi-même de regarder les épisodes dans l'ordre strict de production, et de la volonté des auteurs. Bref, faut être sûr de ses arrières quand on commence à nitpicker tongue

Et ce forum en est loin d'être les cahiers officiels...

Hors ligne

#653 30-03-2015 15:44:31

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : Star Trek: Voyager

mbuna a écrit :
DrAg0r a écrit :

C'est fou que tout le monde déteste les personnages de VOY...

???? D'où peux-tu bien tenir cette affirmation bien curieuse ???

mbuna a écrit :
DrAg0r a écrit :

Même les plus fervents défenseurs de la série ne cherchent même pas à les défendre eux...

Je ne sais pas si tu me cases dans les "fervents défenseurs" (?), mais je l'ai fait tant de fois à tant de moments disséminés un peu partout sur ce forum.... Et je ne suis pas le seul.

Désolé, ma formulation est probablement trop péremptoire. (Je suis gaffeur en ce moment je ne sais pas ce qu'il m'arrive sink ).
C'est surtout que les personnes qui n'accrochent pas, n'aiment pas, où détestent la série lui font souvent des reproches à propos des personnages.
Et souvent la défense consiste à dire que VOY n'est pas supposée s'apprécier pour ses personnages, mais plutôt pour les histoires de SF. Ce qui fait que les personnages semblent être placés en retrait, même chez les amoureux de VOY. Évidemment ce n'est probablement pas le cas, mais c'est l'impression que m'ont donnée les différents débats sur le forum.
Du coup ça m'a donné envie de les mettre en avant, parce que ces perso je les aime, et je voulais en parler voilà smile

mbuna a écrit :

l'anecdote de la coiffure Janeway

Personnellement sa coiffure ne m'a jamais choqué, on est au 24ème siècle, les modes et les idées reçues sont dépassées depuis longtemps, et j'ai abordé la série dans cet état d'esprit. smile
Par contre je ne connais pas l'anecdote, quelle est elle ?

Merci pour ta réponse en tout cas smile


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#654 30-03-2015 18:39:24

dl500
TOS Forever

Re : Star Trek: Voyager

DrAg0r a écrit :
mbuna a écrit :

l'anecdote de la coiffure Janeway

Personnellement sa coiffure ne m'a jamais choqué, on est au 24ème siècle, les modes et les idées reçues sont dépassées depuis longtemps, et j'ai abordé la série dans cet état d'esprit. smile
Par contre je ne connais pas l'anecdote, quelle est elle ?

Je pense que c'est mon interrogation lors d'un épisode de la saison 2 où Janeway a son carré, que l'on retrouve sur toutes les photos promos des dernières saisons. Je pensais qu'à partir de ce moment elle garderait cette coiffure, car son chignon (perso je m'en fou) a toujours été un sujet de conversation. Hors dès l'épisode suivant, retour à la chevelure longue, et retour à plus de 30 cm. Et cela fait plus d'une trentaine d'épisodes que c'est le cas. Essai? Surement. Pour moi c'était juste une interrogation, rien de bien grave dans l'affaire.

Concernant les personnages et leur manque de charisme, car c'est plutôt de cela dont il s'agit, et non vraiment d'évolution, car oui dans TOS il y en a peu ou pas. La série originale n'ayant fait que 3 saisons, difficile de partir là dessus. En revanche si pour VOY.
J'ai bien noté un certain bashing sur certains persos. On en trouve de beaux sur le net. Je n'ai pas ce ressenti, mais un réel manque d'envergure pour certains.
Si j'ai bien expliqué mon rejet de Neelix, j'aime beaucoup B'elanna par exemple, et je ne comprends pas le rejet de son personnage pour la plupart des spectateurs. En même temps je 'en suis pour l'instant qu'à 3 saisons. Tout comme pour Kim, c'est sur c'est pas transcendant mais au moins l'acteur n'est pas mauvais.
Je ne vais pas réécrire ce que je pense de l'équipage au complet, et réellement plus j'avance moins c'est le problème me concernant. Pour moi, 7 saisons dans l'état, c'est beaucoup trop, à la vue de certains scénarios franchement limites, et au peu d'évolution du show depuis le début. Je n'ai rien contre les stand alone, bien au contraire, c'est juste une impression parfois de remplissage.
En tous cas, partager mon expérience et mon ressenti de visionnage, même si vous n'êtes pas d'accord, est très constructif de pouvoir confronter nos points de vue. Au moins on reparle du vrai ST sur le forum, et je me rends compte que certains épisodes mériteront un revisionnage, après lecture de vos commentaires. VOY est différente des autres, et c'est là toute sa richesse. Chacun dans cet univers peut trouver chaussure à son pied, et trouver une série qui lui corresponde. C'est toute la force de ST.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#655 30-03-2015 19:28:02

mypreciousnico
_________

Re : Star Trek: Voyager

Moi aussi j'aime les personnages de Voyager, y compris les plus mal aimé comme Neelix.
Maintenant j'avoue que je ne les défend que rarement pour deux raisons : j'aurais l'impression de perdre mon temps et les personnages ne sont pas (il faut le reconnaitre) l'attrait principal de la série.

Hors ligne

#656 30-03-2015 20:28:36

dvmy
dvmy shot first

Re : Star Trek: Voyager

Personnellement je ne conçois pas du tout une série comme le fait, par exemple, Buckaroo. Contrairement aux films de cinéma, les séries ne peuvent pas s'appuyer sur de grandes mises en scènes et de gros budgets, du coup le plus important dans un épisode est pour moi l'histoire, le script. Pas les personnages, pas la caractérisation. C'est les personnages qui doivent servir l'histoire et non l'inverse. Si c'est l'histoire sert les personnages ça donne des séries comme Lost ou des soaps, et ce n'est pas ma tassé de thé. Voilà pourquoi j'aime les séries d'anthologie comme The Twilight Zone: l'histoire avant tout, avec des personnages qui la font vivre en 25mn.

La grande qualité de VOY c'est justement de grandes histoires de SF. C'est du Star Trek, c'est de la SF, et je ne comprendrais jamais qu'on puisse accorder plus d'importance à la caractérisation des personnages plutôt qu'au récit en lui-même.

Hors ligne

#657 02-04-2015 11:09:22

mbuna
I don't know you

Re : Star Trek: Voyager

DrAg0r a écrit :
mbuna a écrit :

l'anecdote de la coiffure Janeway

Par contre je ne connais pas l'anecdote, quelle est elle ?

La coiffure de Janeway a été changée au beau milieu du tournage du 1er épisode il me semble. On a donc du retourner toutes les scènes faites avec son ancienne coiffure ce qui coûta un fric fou à la production.

Hors ligne

#658 02-04-2015 11:23:24

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : Star Trek: Voyager

mbuna a écrit :

La coiffure de Janeway a été changée au beau milieu du tournage du 1er épisode il me semble. On a donc du retourner toutes les scènes faites avec son ancienne coiffure ce qui coûta un fric fou à la production.

Ah d'accord, merci pour l'info. Ils y tenaient donc vraiment à cette nouvelle coiffure ! smile


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#659 03-04-2015 09:09:19

dl500
TOS Forever

Re : Star Trek: Voyager

Bilan saison 3:

Une saison finalement pas si désagréable que ça, qui regorge d'épisodes de qualité, que ce soit au niveau des histoires ou bien du développement des personnages.
A part un gros ventre mou de milieu de saison qui a failli me perdre en cours de route, j'ai globalement apprécié cette saison et elle m'a donné bien envie d'avancer encore dans le quadrant delta.

Quelques remarques:
Disparition pure et simple des Kazons sans explication aucune (j'ai noté les réponses à Nico, merci à lui parce que je me demandais si j'avais loupé quelque chose).
On a bien la sensation d'avance dans cet espace et du chemin de retour parcouru. Finalement, le fil rouge, même fin est présent.
(On arrive dans l'espace Borg, ça promet!)
Quelques personnages ont pris de la maturité, je pense à Neelix par exemple, qui m'a nettement moins agacé au global que les 2 saisons précédentes. Le cast est bien huilé, alors on aime ou pas, c'est clair que la charisme est léger mais dans l'ensemble chaque acteur ou actrice tient bien son personnage.
Chakotay prend un peu d'épaisseur, j'aime toujours autant Torrès, et je regrette le manque de profondeur et le côté caricatural par moment de Tuvok.
Sinon les histoires ont le mérite d'explorer certains éléments originaux pas encore vus dans la franchise, même si je n'ai pas adhéré à certaines, à croire que la pure sf n'est pas pour moi. Pourtant, je suis un fan de la quatrième dimension, mais j'ai toujours aimé dans ST les personnages hauts en couleurs. C'est vrai que sur VOY, c'est un peu pastel.
2 top franchise (oui!)
5 épisodes en dessous de la moyenne dont un à 1.
1 à 9 et 6 à 8 quand même.
Moyenne de 6.45

Je continue!  wink

Dernière modification par dl500 (03-04-2015 09:10:50)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#660 03-04-2015 13:28:59

mypreciousnico
_________

Re : Star Trek: Voyager

dl500 a écrit :

Bilan saison 3:
(...)
Je continue!  wink

Alleluia hello

J'ai eu un doute à un moment donné ou chaque nouvel épisode était une déception pour toi (le fameux ventre mou dont tu parle). J'imaginais mal que la suite puisse te plaire. J'atais même raisonablement persuadé que tu allait laisser tomber. Heureux de voir que tu souhaite poursuivre.
Mais d'un autre côté, comme je te l'avais dit, la toute fin de saison est exemplaire, avec que de bons épisodes (minimum 8/10 au bas mot), pas étonnant que ça t'ai raccroché au show.

dl500 a écrit :

(...)j'ai globalement apprécié cette saison et elle m'a donné bien envie d'avancer encore dans le quadrant delta.

Ça fait plaisir à lire smile

dl500 a écrit :

Disparition pure et simple des Kazons sans explication aucune (j'ai noté les réponses à Nico, merci à lui parce que je me demandais si j'avais loupé quelque chose).
On a bien la sensation d'avance dans cet espace et du chemin de retour parcouru. Finalement, le fil rouge, même fin est présent.

Ouais ça ne me choque pas plus que ça, parce que comme tu dit, on sent le chemin parcouru. Au bout d'un moment, le Voyager quitte purement et simplement l'espace occupé par les Kazons et ravagé par le phage.

dl500 a écrit :

(On arrive dans l'espace Borg, ça promet!)

Exact, et c’est autrement plus excitant que les Kazons.
Je me rappel, la première fois que j'ai vu la série j'étais complètement à fond.
Le meilleur est à venir smile

Hors ligne

#661 06-04-2015 00:44:21

KIRK
Il est mort Jim !

Re : Star Trek: Voyager

mypreciousnico a écrit :
dl500 a écrit :

Bilan saison 3:
(...)
Je continue!  wink

Alleluia hello

J'ai eu un doute à un moment donné ou chaque nouvel épisode était une déception pour toi (le fameux ventre mou dont tu parle). J'imaginais mal que la suite puisse te plaire. J'atais même raisonablement persuadé que tu allait laisser tomber. Heureux de voir que tu souhaite poursuivre.
Mais d'un autre côté, comme je te l'avais dit, la toute fin de saison est exemplaire, avec que de bons épisodes (minimum 8/10 au bas mot), pas étonnant que ça t'ai raccroché au show.

dl500 a écrit :

(...)j'ai globalement apprécié cette saison et elle m'a donné bien envie d'avancer encore dans le quadrant delta.

Ça fait plaisir à lire smile

dl500 a écrit :

Disparition pure et simple des Kazons sans explication aucune (j'ai noté les réponses à Nico, merci à lui parce que je me demandais si j'avais loupé quelque chose).
On a bien la sensation d'avance dans cet espace et du chemin de retour parcouru. Finalement, le fil rouge, même fin est présent.

Ouais ça ne me choque pas plus que ça, parce que comme tu dit, on sent le chemin parcouru. Au bout d'un moment, le Voyager quitte purement et simplement l'espace occupé par les Kazons et ravagé par le phage.

dl500 a écrit :

(On arrive dans l'espace Borg, ça promet!)

Exact, et c’est autrement plus excitant que les Kazons.
Je me rappel, la première fois que j'ai vu la série j'étais complètement à fond.
Le meilleur est à venir smile

Oui le meilleur reste à venir avec des épisodes plus intenses dans l'ensemble smile tu rentres dans le dur. En revanche je ne sais pas comment tu arrives à faire abstraction de ton précédent visionnage de la série scratch à moins que ce dernier remonte à des lustres mais même... Bravo si tu arrives à complètement reconfigurer ton disque dur personnel...

Hors ligne

#662 07-04-2015 09:44:21

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : Star Trek: Voyager

dl500 a écrit :

Une saison finalement pas si désagréable que ça, qui regorge d'épisodes de qualité, que ce soit au niveau des histoires ou bien du développement des personnages.

Finalement c'est comme pour ce qui est souvent dit pour les autres séries du XXIVème siècle : Les premières saisons sont difficiles, et ça devient intéressant à partir de la troisième. (Je ne rejoint pas forcément cet avis, mais force est de constater que c'est très récurrent).


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#663 07-04-2015 18:48:18

dl500
TOS Forever

Re : Star Trek: Voyager

DrAg0r a écrit :
dl500 a écrit :

Une saison finalement pas si désagréable que ça, qui regorge d'épisodes de qualité, que ce soit au niveau des histoires ou bien du développement des personnages.

Finalement c'est comme pour ce qui est souvent dit pour les autres séries du XXIVème siècle : Les premières saisons sont difficiles, et ça devient intéressant à partir de la troisième. (Je ne rejoint pas forcément cet avis, mais force est de constater que c'est très récurrent).

C'est vrai, j'ai aussi souvent lu cela, et je ne partage pas non plus ce point de vue.
Pour ENT, la troisième est clairement la moins trek et donc la moins intéressante sur ce sujet, bien que certains la considère comme démarrant réellement la série, mouais, à mons d'aimer le kaboum...
TOS, et bien ce sont les deux premières qui font l'unanimité.
TNG, là cela peut s'appliquer, mais la saison 2 est quand même de grande qualité.
DS9...je ne m'en souviens plus exactement, le changement se fait à la quatrième lors de l'arrivée de Worf.
Idem avec VOY, bien que la troisième saison soit un peu au dessus des 2 premières.
Finalement, on dirait que ce qui s'applique à TNG, devient une réalité pour l'ensemble de la franchise non?


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#664 07-04-2015 20:03:23

mypreciousnico
_________

Re : Star Trek: Voyager

Moi, je suis assez d'accord avec cette assertion, même s'il elle se vérifie moins pour les séries qui cumulent moins de saisons (TOS et ENT).
J'irais même plus loin, je le vérifie sur toutes les séries, pas seulement Star Trek. J'ai remarqué que les meilleures séries sont rarement celles qui accroches dès le départ. À l'inverse, les séries les moins bien écrites sont souvent celle qui crachent tout, toute de suite, qui brulent toutes leurs cartouches d'entrée et essoufflent en générale en seconde ou troisième saison grand max. C’est le syndrome LOST, de séries qui n'ont pas grand chose à raconter et dont on fait vite le tour (Heroes saison 1, Prison Break saison 1...etc)
Et en fait c’est le cas de beaucoup de séries.

Alors qu'une série un peu ambitieuse (sur le fond, pas sur la forme) et bien il lui faut du temps pour se mettre en place, pour installer son univers. Non pas qu'au début c’est nul (j'aime beaucoup la saison 1 de TNG), il y a même une fraicheur qui n'existe plus après, c’est juste que le show trouve un équilibre de fond comme de forme, parfois c’est un personnage qui disparait, d'autres qui apparaissent...

Quant à ENT, j'adore les deux premières saisons (et dieu sait que je les aime ces deux saisons smile ), mais c’est vrai que je trouve la suite encore meilleure. Peut-être même que les saisons 5 à 7 (ou 10) auraient été encore meilleure que ça !

Hors ligne

#665 07-04-2015 21:11:47

KIRK
Il est mort Jim !

Re : Star Trek: Voyager

dl500 a écrit :

  Finalement, on dirait que ce qui s'applique à TNG, devient une réalité pour l'ensemble de la franchise non?

Non pas d'accord du tout... Avec ton postulat ou est la créativité ? ou est ce qui fait la << patte >> d'une série , sa personnalité , son identité intrinsèque ? Oui pour respecter ce qui représente l'essence de ST dans toutes les franchises mais pas au détriment d'une certaine originalité ; j utilise le terme << certaine >> consciemment car une des choses que j'ai toujours reproché à VOY c'est son incapacité à se démarquer visuellement de ses ainées tout comme la plupart des scénarios ( aussi bons soient' ils pour la majorité ). Respecter un maître étalon d'accord mais pour mieux s'en démarquer par la suite wink

Hors ligne

#666 20-04-2015 14:14:14

dl500
TOS Forever

Re : Star Trek: Voyager

Bilan saison 4:
Une petite moyenne finalement, je m'attendais à plus que ça en fonction du ressenti que j'en ai, après 3 premières saisons difficiles: 6.61/10
1 top franchise et 2 épisodes en dessous de la moyenne.
Pourtant le souffle d'air frais amené par le personnage de Seven (et son actrice!) augurait plus de notes supérieures. Il faut dire que l'on sent que les scénaristes ont mis le paquet sur le personnage. Ultra fouillé et développé, il fait presque hors sujet par rapport à la demi teinte que peuvent donner les autres membres de l'équipage. Parce que finalement c'est ça qui pêche pour moi. Une certaine mollesse, un certain lissage des caractères. Je sais que pour ses défenseurs, VOY mise d'abord sur ses histoires purement SF. Mais encore faudrait-il qu'elles soient de qualité, et ce n'est pas toujours le cas.
Alors oui, cette saison est clairement supérieure  aux 3 premières. Mais elle aussi souffre d'un ventre mou avec des opus totalement dispensables. On ne sait pas si la série est un pur Stand-Alone ou un feuilleton. On a constamment l'impression d'avoir le cul entre 2 chaises. Ok, le Voyager avance dans l'étendue et il est normal de laisser de côté certains mondes qui s'éloignent, mais Est-ce une raison de ne pas leur donner de conclusion? et en interne? par exemple le programme de gouvernante de Janeway dans le holodeck: oublié! Les Viidiens: oubliés! (et j'en passe). C'est une sensation bizarre.
Et je me dis qu'il me reste 3 saisons! J'espère que certaines histoires seront conclues.
Je ne vais pas revenir sur les personnages, j'ai l'impression qu'il faut que je fasse le deuil de les voir évoluer. C'est la marque de la série.
On voit aussi clairement que B'Ellana est enceinte, et rien d'expliqué dessus. Si les scénaristes ne voulaient pas le montrer, alors des plans serrés étaient nécessaires non?
J'espère me tromper mais je sens qu'une désillusion va poindre à la fin de la série. Et je comprendrait mieux pourquoi ST est mort à petit feu. Et surtout qu'on n'ai pas donné la chance suffisante à ENT, après un tel spectacle si mou et dilué...
Bon une saison que j'ai clairement apprécié, et qui m'a redonné l'envie d'aller au bout. Sans souffrir j'espère.  wink


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#667 20-04-2015 14:35:27

mypreciousnico
_________

Re : Star Trek: Voyager

dl500 a écrit :

Je sais que pour ses défenseurs, VOY mise d'abord sur ses histoires purement SF. Mais encore faudrait-il qu'elles soient de qualité, et ce n'est pas toujours le cas.

Pas moins et même plutôt plus, en termes d'étendue du spectre de SF traité, que dans les autres séries Trek smile

dl500 a écrit :

Alors oui, cette saison est clairement supérieure  aux 3 premières. Mais elle aussi souffre d'un ventre mou avec des opus totalement dispensables. On ne sait pas si la série est un pur Stand-Alone ou un feuilleton. On a constamment l'impression d'avoir le cul entre 2 chaises. Ok, le Voyager avance dans l'étendue et il est normal de laisser de côté certains mondes qui s'éloignent, mais Est-ce une raison de ne pas leur donner de conclusion? et en interne? par exemple le programme de gouvernante de Janeway dans le holodeck: oublié! Les Viidiens: oubliés! (et j'en passe). C'est une sensation bizarre.

En ce qui me concerne, ça me parait au contraire très logique, puisque le Voyager avance vaille que vaille sans trop s'arrêter longtemps. Normal que des coins de l'espace et donc des espèces, soient laissés derrière sans "conclusion". Ça ne serait pas logique qu'il y ait une conclusion.

Pour le Borg c’est différent, puisqu'il possède la capacité de ce déplacer ou bon lui semble.

dl500 a écrit :

Et je me dis qu'il me reste 3 saisons! J'espère que certaines histoires seront conclues.

C’est le cas wink

dl500 a écrit :

J'espère me tromper mais je sens qu'une désillusion va poindre à la fin de la série. Et je comprendrait mieux pourquoi ST est mort à petit feu. Et surtout qu'on n'ai pas donné la chance suffisante à ENT, après un tel spectacle si mou et dilué...
Bon une saison que j'ai clairement apprécié, et qui m'a redonné l'envie d'aller au bout. Sans souffrir j'espère.  wink

Je ne peux pas comprendre, ni souscrire à, ce discours.
Star Trek n’est pas mort à petit feu, ce n’est pas vrai. Les Trekker en on eu ras le bol, voila tout. En ce qui me concerne, arrivé ou tu en est dans VOY, pas de ras le bol ou de lassitude, le show est excellent, ce qui vient après l'est encore plus.

À chaque époque sa série Star Trek à basher : hier ENT, aujourd'hui VOY et cette légende qui veux que Star Trek soit partie en déliquescence après TNG hmm

Hors ligne

#668 20-04-2015 15:27:04

dl500
TOS Forever

Re : Star Trek: Voyager

mypreciousnico a écrit :
dl500 a écrit :

Et je me dis qu'il me reste 3 saisons! J'espère que certaines histoires seront conclues.

C’est le cas wink

Et bien tant mieux, je suis dans une phase où je ne veux pas redescendre dans mon appréciation de la série, et je suis en attente de ces résolutions justement.

mypreciousnico a écrit :
dl500 a écrit :

J'espère me tromper mais je sens qu'une désillusion va poindre à la fin de la série. Et je comprendrait mieux pourquoi ST est mort à petit feu. Et surtout qu'on n'ai pas donné la chance suffisante à ENT, après un tel spectacle si mou et dilué...
Bon une saison que j'ai clairement apprécié, et qui m'a redonné l'envie d'aller au bout. Sans souffrir j'espère.  wink

Je ne peux pas comprendre, ni souscrire à, ce discours.
Star Trek n’est pas mort à petit feu, ce n’est pas vrai. Les Trekker en on eu ras le bol, voila tout. En ce qui me concerne, arrivé ou tu en est dans VOY, pas de ras le bol ou de lassitude, le show est excellent, ce qui vient après l'est encore plus.

Voilà qui me rassure, je rentre en plus dans pas mal d'épisodes dans j'ai un bon souvenir. wink

Et je souscris à cette vision du ras le bol, bien indépendant de la baisse de qualité du show. Berman avait raison concernant les pauses nécessaires pour ne pas lasser le spectateur. Ce que Hollywood n'a jamais voulu entendre (et cette remarque est toujours d'actualité).


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#669 20-04-2015 16:09:15

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : Star Trek: Voyager

Merci pour tes différents retours DL500. smile
Je n'en dis pas plus, j'essaie encore de digérer le "mou" et "dilué", pas d’offense hein, mais j'ai eu l’impression de prendre un coup de tête subjectif. tongue


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#670 20-04-2015 16:33:04

dl500
TOS Forever

Re : Star Trek: Voyager

DrAg0r a écrit :

Merci pour tes différents retours DL500. smile
Je n'en dis pas plus, j'essaie encore de digérer le "mou" et "dilué", pas d’offense hein, mais j'ai eu l’impression de prendre un coup de tête subjectif. tongue

De rien.  wink

Pour le coup de tête, désolé, rien de personnel, c'est une sensation, un ressenti, désagréable pour moi aussi, mais parfois je me demande si certains épisodes ont été créés juste parce que la série devait absolument faire 7 saisons...


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#671 22-04-2015 12:10:42

IMZADI
Memory Alpha

Re : Star Trek: Voyager

Mais comment fais-tu pour regarder autant d'épisodes en si peu de temps ? T'es un pur geek ? On dit comment un star geeker ? Entre le travail et la vie de famille, tu m'épates ! Et entre 2 épisodes pense à manger et pisser lol


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#672 22-04-2015 14:22:48

dl500
TOS Forever

Re : Star Trek: Voyager

Un par jour voire 2 si je peux le soir et pi cé tout! mdrwink
Le week-end c'est plus facile parce que je ne travaille pas. Même tarif: le matin et le soir tard. Ca donne 10 à 12 par semaine donc une saison rapidement bouclée. Il n'y a pas de magie. wink

Et il m'arrive de faire des pauses, parce que justement j'ai un peu de taf. Entre ENT et VOY il s'est passé quand même pas mal de temps.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#673 22-04-2015 15:38:18

mypreciousnico
_________

Re : Star Trek: Voyager

Deux épisodes par jours, ça n'a rien d'extrême, même si c’est déjà un rythme plus qu'honorable smile

Hors ligne

#674 22-04-2015 16:26:08

IMZADI
Memory Alpha

Re : Star Trek: Voyager

Mouais 2 par jour pour moi c'est beaucoup... Disons que 1 ce serait jouable. Mais comme je les regarde en prenant des notes pour MA, c'est facilement 1h par épisode.
Je reconnais que mon heure voire 2h que je peux avoir par jour je les consacre à la MaJ de MA suite à la remasterisation. Ça reste du star trek, donc cool !
Mais s'enfiler une saison sur 7 à 10 jours c'est quand même plus que pas mal.


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#675 22-04-2015 16:34:31

mypreciousnico
_________

Re : Star Trek: Voyager

Oui oui, bien sur c'est déjà monstrueux comme cadence de visionnage smile
Il y a des gens pour qui c’est rigoureusement impensable ce genre de marathon.
J'ai prêté mes DVD de Star Wars à une collègue de boulot qui ne les a jamais vu. En 2 mois bien tassés elle a réussi à regarder un seul épisode sur les 6. Il est bien évident que pour des spectateur de ce type des marathons monstrueux sur plusieurs saisons d'une série TV c’est rigoureusement impossible.

Hors ligne

Pied de page des forums