ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-11-2022 14:28:39

scorpius
Nowhere Man

Black Panther: Wakanda Forever

Black Panther: Wakanda Forever

Crédits officiels :

- Réalisation - Ryan Coogler
- Scénario - Ryan Coogler & Joe Robert Cole

2198506dc01c8044b80fd145e08260891c170fd7.jpg

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel )(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 0 [0%])

    0%

  4. 7 (bon)(voix 1 [25%])

    25%

  5. 6 (correct)(voix 1 [25%])

    25%

  6. 5 (passable)(voix 1 [25%])

    25%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté )(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 1 [25%])

    25%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 4

Les invités ne peuvent voter

Hors ligne

#2 14-11-2022 14:35:27

scorpius
Nowhere Man

Re : Black Panther: Wakanda Forever

C'était sympa.

Enfin, autant qu'un film BP puisse l'être sans T'Challa quoi...
La volonté de ne pas recaster est compréhensible quelque part, même si je trouve pas que Boseman ait laissé une empreinte particulièrement marquante ou iconique sur le rôle, il n'en reste pas moins qu'aller de l'avant pour toutes les personnes impliquées n'a pas dû être facile… M'enfin Black Panther sans T'Challa c'est un peu comme Batman sans Bruce Wayne. Pas forcément impossible, mais quand même casse gueule.

Ils ont fait un boulot acceptable avec Shuri cela dit, son arc est partiellement réussi et Namor en antagoniste pète la classe. Après le film a un peu du mal à tenir ses enjeux, l'idée de deux nations surpuissantes mais qui représentent des minorités raciales et qui sont contraintes de s'affronter à cause des agissements des gouvernements occidentaux c'est vraiment cool, mais le film reste très timide là dessus. Trop timide. Avoir intégré Iron Heart là dedans ne fonctionne pas vraiment. Ça empêche les enjeux géopolitiques qui auraient pu/dû être passionnants de l'être.

L'introduction de Riri est réussie, l'actrice sympathique au possible mais ça fait un peu trop pièce rapportée qui ne s'insère pas tout à fait dans le film.

L'hommage à Boseman est plutôt pudique et très touchant. Puis ce Wakanda Forever, ça ressemble à un film quoi. Après l'affreux téléfilm Love & Thunder ça fait plaisir. Avec l'introduction de Namor et de son peuple on est carrément dans un film d'horreur.

Ce qu'ils font d'ailleurs de tout ça est génial. Alors je préfère l'Atlantis qu'on a vu dans Aquaman à choisir, plus SF, plus pulp, mais ils ont réussi à donner à Namor une véritable identité avec les influences mayas/Incas/Aztèques.

Il y a de superbes images, le "soleil" qui se lève sur la cité engloutie de Talokan c'est quand même quelque chose.

J'aurai aimé que le film passe plus de temps là dessus d'ailleurs, ce peuple, cette culture. C'est un gros souci de cette suite, ça ne fait que survoler son sujet constamment.

Coogler est tellement concentré sur le deuil de Boseman/T'Challa qu'il en a oublié un peu qu'il a une histoire tellement plus cool à raconter. Du coup les motivations de Namor tiennent quand même moyennement la route sur la durée. Il aurait pu agir tellement plus intelligemment/efficacement et si l'arc de Shuri est comme dit plus haut d'un point de vue émotionnel très réussi, ben en tant que Black Panther elle fait pas grand chose dans le film quoi.

Y a pas beaucoup de super héroïsme dans ce Wakanda Forever et c'est un peu un problème. D'autant plus frustrant que Letitia Wright fait un très bon boulot, alors que je misais pas grand chose sur elle au départ très franchement. C'est juste qu' on passe beaucoup trop de temps sur ses états d'âmes quoi… Et si l'arc moral est cool notamment l'implication très réussie de Killmonger (je vais pas en dire plus) ça se traîne juste beaucoup trop en longueur. Néanmoins le peu qu'on voit d'elle en Black Panther, ça marche bordel. Elle a un design absolument magnifique notamment.

De bonne augure pour un inévitable Black Panther 3.

Au final un film qui ne sait pas trop ce qu'il veut être. Le drame intimiste est une grande réussite, même si trop envahissant sur près de 3 heures (quand même) un peu la même chose pour l'introduction de Namor dans le MCU, mais ça se perd en cours de route. Ça manque tellement d'ampleur, avec un climax qui frise le ridicule. L'affrontement Shuri/Namor est réussi, bien brutal, mais alors tout le reste…

Dommage.

Dernière modification par scorpius (14-11-2022 15:30:34)

Hors ligne

#3 14-11-2022 15:30:34

Prelogic
Legaliste

Re : Black Panther: Wakanda Forever

Une histoire des Etats-Unis qui profitent d’une actualité géopolitique mouvementée pour se refaire une virginité et jeter l’opprobre sur la méchante France avide d’ingérence et de pillage des ressources à l’étranger. On croit rêver, mais non… Les manœuvres de ce film pour tenter de faire de l’œil aux « minorités oppressées » sont assez spectaculaires… dans la salle, on sentait une tension silencieuse, presque un recueillement. Danièle Obono avait déjà chauffé les foules sentimentales sur les réseaux sociaux quelques semaines avant, de quoi faire des économies d’échelle sur le marketing.

Sinon, le reste du spectacle tient ses promesses : la civilisation sous-marine est magnifique, l’art conceptuel vaut le détour. Je pense que la mythologie de Namor a été quelque peu adaptée mais j’apprécie ce qui a été fait pour relier la fantaisie à l’histoire du peuple Maya. Letitia Wright n’est pas bien costaud, elle fait ce qu’elle peut, le scénario la pousse dans ses retranchements et elle parvient à arracher un silence ému et respectueux. On se dirige tout droit vers un Feminavengers ! Entre Shurri, Captain Marvel, Kate Bishop, Iron Heart, Kamala Khan, Miss Hulk et Monica Rambeau, va falloir montrer patte blanche à l'entrée du cinoche les hommes cisgenres ! big_smile

Les Eternels reste, pour moi, la plus grosse déception avec Thor Love & Thunder. Donc c’est cool : on a ici un Marvel loin d’être honteux, probablement un peu long, pas toujours inspiré mais honnête – sauf quand il s’agit de faire parler le continent africain très opportunément dans une logique marchande que je trouve d’une incroyable hypocrisie. C’est tellement petit et facile d’utiliser le soft power pour de telles magouilles….

P.S. Richard Schiff joue l'avocat véreux dans Seven : je n'oublie jamais un visage mdrno

Dernière modification par Prelogic (14-11-2022 16:00:06)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#4 14-11-2022 21:45:34

dvmy
Fabulon c'est Fabuleux !

Re : Black Panther: Wakanda Forever

Le premier du nom était un des pires Marvel pour moi. Comment s'intéresser à ce peuple africain super riche et super évolué, xénophobe et isolationiste, qui se fiche complètement de ses voisins dans le besoin. Le Wakanda est donc une nation d'égoïstes et d'extrême droite pour laquelle je n'ai aucune sympathie. Cette suite est prévisible de bout en bout, sans saveur et semblable à n'importe quel autre film de la franchise. Juste un épisode de plus qui prépare au suivant, avec beaucoup de blabla et rien d'original niveau action. Une boucle sans fin dont le public ne semble pas se lasser. Et puis bon, on avait tous deviné depuis l'annonce du projet que Black Panther serait une femme. C'était tellement prévisible... Quand est-ce que Marvel va-t-il e fin changer sa formule et proposer de véritables enjeux plutôt que de nous pondre systématiquement des grosses bande-annonces pour le film suivant ?

Dernière modification par dvmy (14-11-2022 21:52:51)


La logique est dans le pré. La haine aussi. Mais sûrement pas l'amour.

Hors ligne

#5 14-11-2022 22:45:15

scorpius
Nowhere Man

Re : Black Panther: Wakanda Forever

dvmy a écrit :

Comment s'intéresser à ce peuple africain super riche et super évolué, xénophobe et isolationiste, qui se fiche complètement de ses voisins dans le besoin. Le Wakanda est donc une nation d'égoïstes et d'extrême droite pour laquelle je n'ai aucune sympathie.


Ben j'ai envie de dire que c'est carrément le sujet du premier film. Le Wakanda a été coupé du reste du monde depuis si longtemps que c'est une nation qui ne se considère plus comme africaine juste parce qu'elle a la même couleur de peau que le reste des pays africains. Tout comme je sais pas, le Japon ne se sent pas forcément obligé de venir en aide ou responsable de ses voisins asiatiques.

Et c'est ce que reproche (à juste titre ou pas) Killmonger. Sous couvert de protéger le reste du monde d'une technologie qu'il n'est pas prêt, pas assez mature à maîtriser (un point de vue qui se défend quand même). Le Wakanda a perdu toute empathie. Le père de T'Challa à carrément tué son propre frère parce qu'il était prêt à utiliser les ressources du Wakanda pour aider le monde extérieur.

Et le film se finit avec T'Challa qui s'engage à changer les choses. On sait que le concept de la suite avant la mort de Boseman était que suite au "snap" de Thanos, aux années qu'il a perdu T'Challa aurait dû faire face aux conséquences de cette promesse non tenues.

Le film en l'état explore un peu ça, avec le Wakanda qui suite à sa mort s'isole à nouveau, ce qui entraîne la recherche d'autres sources de Vibranium et donc l'éveil de Namor, mais comme dit dans la critique je trouve que ça se perd malheureusement en route.

Dernière modification par scorpius (14-11-2022 23:11:15)

Hors ligne

#6 14-11-2022 22:58:39

dvmy
Fabulon c'est Fabuleux !

Re : Black Panther: Wakanda Forever

Si ce sujet avait été traité correctement, ou mieux si ça avait été le sujet central du film, cela aurait été super et j'aurais pu enfin m'intéresser vraiment à un film Marvel. Mais le cahier des charges étant ce qu'il est, ce n'est une fois de plus qu'une accumulation de scènes d'action, d'humour, de mise en place du prochain épisode et de sfx pas terrible. Et si l'hommage à Boseman est plutôt bien traité ce n'est pas le cas de l'héritage de son personnage. Et c'est bien dommage.


La logique est dans le pré. La haine aussi. Mais sûrement pas l'amour.

Hors ligne

#7 14-11-2022 23:29:04

Prelogic
Legaliste

Re : Black Panther: Wakanda Forever

dvmy a écrit :

Le cahier des charges étant ce qu'il est, ce n'est une fois de plus qu'une accumulation de scènes d'action, d'humour, de mise en place du prochain épisode et de sfx pas terrible.

Prochain épisode que tu ne manqueras pas d' aller voir, dans un élan de pur masochisme...

L'équation est simple : si tu n'aimes pas le genre Marvel comics, tu ne vas pas voir un film du MCU. Je comprends parfaitement que la formule puisse lasser et qu'on soit indigné par le manque d'ambition artistique de certaines itérations, mais il ne faut pas être faussement naïf non plus : La Maison Marvel à la base, c'est un modèle d'écriture qui joue sur la répétition des motifs. Tu parles toi même de "cahier des charges". Le MCU n'a rien inventé sur ce point.

Je ne sais pas ce que tu attendais, à part sans doute une occasion de te plaindre en enfoncant des portes ouvertes.

Dernière modification par Prelogic (14-11-2022 23:31:10)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#8 15-11-2022 05:14:48

dvmy
Fabulon c'est Fabuleux !

Re : Black Panther: Wakanda Forever

Malheureusement c'est un de mes boulots que d'aller voir certains films, donc tu aurais dû te renseigner avant plutôt que de profiter de chaque occasion pour me rabaisser, me prendre pour un con et cracher ton venin. On peut avoir une formule sans proposer le même film sans arrêt. Tiens comme Indiana Jones par exemple, dont chaque film est bien différent.


La logique est dans le pré. La haine aussi. Mais sûrement pas l'amour.

Hors ligne

#9 15-11-2022 11:28:57

Prelogic
Legaliste

Re : Black Panther: Wakanda Forever

Me renseigner sur quoi exactement ? Je ne sais même pas qui tu es, et je ne suis pas certain d’avoir envie de le savoir. Quand bien même tu serais Simon Riaux en personne, je ne serais pas davantage impressionné. C’est ton boulot d’aller voir des films ? La belle affaire ! La critique cinéma a, depuis longtemps, perdu de son autorité au profit d’un discours populiste et démago. Il est loin, le temps de la critique des vieux de la vieille, qui disposait encore d’une certaine légitimité grâce à une véritable culture ciné sur le temps long. Il faut aller voir le marché de niche pour en prendre de la graine, avec des parutions marginales comme Positif !

J’ai des choses plus intéressantes à faire dans la vie que de rabaisser les gens et « cracher mon venin », comme tu dis. Je me contente de mettre en évidence les failles de tes observations critiques, ce que tu ne supportes pas comme toute cette sphère pseudo-anarchiste. Contrairement à ce que tu imagines, la seule chose qui m’intéresse en venant sur ce forum c’est la qualité de l’argumentation et la hauteur de vue. Il y a plein de façons intéressantes et intelligentes de tout critiquer, oui. Il y a aussi plein de façons de toujours tout ramener à soi, n’est-ce pas ?

Chaque Indiana Jones est différent ? Oui, certes, si on reste sur un plan strictement formel. La quête de l’Arche d’Alliance n’est pas la même que celle du Saint Graal. Mais Indiana Jones reste un univers pulp codifié : chaque film est construit de la même manière : une petite quête d’introduction, censée introduire (ou non) la plus grande quête. Une fin en apothéose (avec la révélation finale des dangers du macguffin et le châtiment ultime du méchant). Au milieu, quelques péripéties destinées à donner du rythme, une dynamique (course poursuite, déplacements à l’étranger, etc…).

Donc, selon cette dimension très particulière et propre à Indiana Jones, tu devrais trouver absolument toute la série complètement chiante. Ce qui n’est pas le cas. Donc, quelque part, cette construction te convient, tu y trouves un intérêt, tu peux même estimer qu’elle est rassurante et qu’elle participe d’un certain niveau de reconnaissance de la part du public. C’est ça, le fondement de la culture pop’ : des racines communes, un modèle décliné à l’infini avec quelques variations sans conséquences.

Conclusion : non seulement Black Panther reste fidèle à son univers (entamé dès le premier film), mais participe également du genre Pop’ qui veut que chaque nouvelle itération soit un rouage d’une plus grande machine, avec son fonctionnement bien particulier. Tu peux trouver ça chiant, tu peux trouver que cette industrie malmène la diversité des genres cinématographiques, mais tu ne peux tout simplement pas demander que cela change : on ne change pas la culture pop’ et sa mécanique : on l’accepte telle qu’elle est ou on ne l’accepte pas.

L’industrie Marvel est une véritable institution dans le paysage culturel. C’est la victoire d’un modèle ultra-consumériste qui a fini, certes et heureusement, par attirer des artistes. Mais cela reste une industrie, et pas un objet que l’on peut tordre selon des perspectives ou des préoccupations artistiques individuelles. Sinon, on perd le public qui est tout de même la cible principale de cette logique marchande. Voilà pourquoi, sans doute, le premier Hulk d’Ang Lee est tellement marginal. Voilà aussi pourquoi, sans doute, Les Eternels de Chloé Zhao parait à ce point décalé : Marvel est fondamentalement incompatible avec le genre indé.

Si on veut voir des super héros dans un genre indé, on va voir Watchmen, Kick Ass ou le dernier Joker. Mais pas une énième variation sur le même thème en mode Marvel !

En fait, je me rends compte d’une chose c’est que tu n’entends rien à la culture pop’ et au genre sérial. Et c’est pourtant ton boulot d’aller voir des films, d’après ce que tu affirmes.

Tu veux critiquer Black Panther 2 ? Fais-le sur des critères objectivement réalistes : ce que je trouve par exemple honteux dans ce film, c’est la récupération politique, au mépris d’un discours plus universel sur la tolérance et l’abolition du racisme. Stan Lee et Jake Kirby voulaient, à l’époque, rendre hommage au mouvement pour les droits civiques des citoyens afro-américains. Il s’agissait de faire, au travers de la figure de Black Panther, une véritable introspection politique susceptible de servir d’exemple pour le monde entier ! Parce que les US ont tout de même cette vocation, à la base…

En 2022, comme par magie, c’est la France qui est montrée du doigt très opportunément, ceci alors-même que les US ont contribué pendant des années à faire la guerre partout dans le monde, en faisant monter l’extrémisme religieux. Le monde entier paye aujourd’hui les conséquences désastreuses des gouvernements US successifs, mais c’est la France qui est accusée d’ingérence et de politique néo-coloniale, au travers de l’industrie du divertissement américain qui est un instrument d’abrutissement et d’endormissement des masses : l’énorme blague !

Est-ce que cela affecte pour autant, selon moi, la « qualité » du divertissement ? Pas tellement, étant donné que tout le reste poursuit la même logique programmatique. Mais Marvel serait bien inspiré d’éviter de faire de la géopolitique de comptoir, et de regarder l’histoire des Etats-Unis en face avant d’aller voir ce qui se passe chez le voisin.

Voilà un sujet sur lequel il serait intéressant de débattre. Il en existe sûrement d’autres. Pourquoi ne pas aussi évoquer le fait que le film a le cul entre deux chaises, à force de s’appesantir sur le décès de Chadwik Boseman ? Ca n’a pas dérangé Marvel de remplacer définitivement Terrence Howard dans Iron Man, qui lui est pourtant bien vivant encore aujourd’hui !

Voilà. Maintenant veuillez m'excuser, je vais aller faire quelque chose de plus utile à la société.

Dernière modification par Prelogic (15-11-2022 11:37:21)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#10 15-11-2022 12:25:21

scorpius
Nowhere Man

Re : Black Panther: Wakanda Forever

En 2022, comme par magie, c’est la France qui est montrée du doigt très opportunément, ceci alors-même que les US ont contribué pendant des années à faire la guerre partout dans le monde, en faisant monter l’extrémisme religieux. Le monde entier paye aujourd’hui les conséquences désastreuses des gouvernements US successifs, mais c’est la France qui est accusée d’ingérence et de politique néo-coloniale, au travers de l’industrie du divertissement américain qui est un instrument d’abrutissement et d’endormissement des masses : l’énorme blague !

Je regrette justement que le fim n'aille pas à fond dans cette direction. Si ils avaient eu le courage de faire de la France la grande "méchante" du film j'aurai applaudi des deux mains. Parce que Black Panther son spectre narratif il se doit d'avoir une dimension internationale. L'allégorie pour le combat des droits civiques elle était déjà au coeur du premier film, à travers le conflit idéologique porté par Killmonger et il était temps d'aller dans une autre direction.

Le problème est que le film n'ose pas vraiment aller dans cette direction. Les soldats Français on nous précise bien que ce sont des mercenaires. Ils peuvent certes être au service du gouvernement français à proprement parlé, ou pas.

La représente du gouvernement français semble être au courant de leurs agissements mais c'est ambiguë. Elle a pu agir unilatéralement par exemple.

Ramona nous dit que les mercenaires en question connaissent exactement l'identité de leur employeur mais ce n'est pas révélé explicitement à l'écran.
Ou alors je l'ai zappé, mais quoi qu'il en soit tu sens qu'ils marchent un peu sur des oeufs

Apparemment dans une version abandonnée du scénario, Victor Von Doom était le marionnettiste derrière tout cela. Cherchant à créer un conflit entre l'Occident et le Wakanda.

Fontaine aurait pu être une antagoniste, mais dans le film tu te demande ce qu'elle fout là, elle sert pas à grand chose. À part montrer que effectivement l'Occident à part égale interfère plus ou moins à des degrés divers dans les affaires du Wakanda.

Il fallait un représentant européen et ça fait sens de choisir la France vu le vivier d'acteurs francophones à disposition via le Canada.

Mais tout cela n'est jamais vraiment le sujet du film, n'est pas traité convenablement



Pourquoi ne pas aussi évoquer le fait que le film a le cul entre deux chaises, à force de s’appesantir sur le décès de Chadwik Boseman ? Ca n’a pas dérangé Marvel de remplacer définitivement Terrence Howard dans Iron Man, qui lui est pourtant bien vivant encore aujourd’hui !

J'étais pas forcément contre un recast mais il n'y a pas vraiment d'équivalence là. Howard réclamait une augmentation salariale, il exigeait d'être payé à la hauteur de Downey Jr et donc Marvel l'a logiquement envoyé se faire foutre. De l'autre t'as un acteur en pleine jeunesse fauché par le cancer.

Hors ligne

#11 15-11-2022 13:28:55

dvmy
Fabulon c'est Fabuleux !

Re : Black Panther: Wakanda Forever

@Prelogic
Comme me l'a dit en MP une personne que j'apprécie ici (eh oui j'ai des amis sur ce forum) c'est plutôt cocasse de mettre systématiquement autant d'énergie dans des posts tout en affirmant à chaque fois que tu as d'autres choses ou mieux à faire. Pour ma part je vais cesser de répondre à toutes ces attaques purement gratuites de plus en plus haineuses qui touchent désormais à tout ce qui me concerne: mes opinions, mes convictions, ma culture, mes goûts perso, ma personne. Bientôt ma tronche ? Ton déballage de haine contre moi te ridiculise en fin de compte. Il n'y avait aucune raison de s'en prendre à moi sur ce coup là (et d'autres). J'ai donné mon avis sur le film et le MCU, sans agressivité. Bonne journée à tous les lecteurs.

Dernière modification par dvmy (15-11-2022 13:29:50)


La logique est dans le pré. La haine aussi. Mais sûrement pas l'amour.

Hors ligne

#12 15-11-2022 18:40:22

Prelogic
Legaliste

Re : Black Panther: Wakanda Forever

Scorpius a écrit :

Black Panther son spectre narratif il se doit d'avoir une dimension internationale

Oui enfin, le choix de la France n’est clairement pas anodin : le problème est là. Je n’ai rien contre le fait qu’on « internationalise » le conflit et qu’on montre les ravages des politiques impérialistes ou expansionnistes dans le monde. Mais c’est fait d’une manière que je trouve ouvertement provocatrice et d’une hypocrisie totale. La France attire l’hostilité du monde entier ou presque en ce moment, pour diverses raisons qui atteignent à la conception que chacun se fait de la liberté, de l’égalité et de la fraternité. J’aimerais connaître le point de vue de Rian Coogler sur certaines questions existentielles qui soulèvent l’hexagone en ce moment, je pense qu’on aurait des surprises. Le réalisateur n’a manifestement pas conscience d’aller sans doute un peu trop loin et d’engager pleinement la responsabilité de Marvel. Pour moi, il y a volonté de salir, avec la subtilité d'un rhinocéros wakandais en CGI.

Dernière modification par Prelogic (15-11-2022 18:42:52)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

Pied de page des forums