ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 24-01-2020 17:35:36

scorpius
Nowhere Man

Doctor Who 36x02 Smile (Docteur 12)

Doctor Who 36x02 Smile (Docteur 12)

Crédits officiels :

- Scénario - Frank Cottrell-Boyce
- Réalisation - Lawrence Gough

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 0 [0%])

    0%

  4. 7 (bon)(voix 0 [0%])

    0%

  5. 6 (correct)(voix 1 [50%])

    50%

  6. 5 (passable)(voix 1 [50%])

    50%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 2

Les invités ne peuvent voter


b60fda1a21310156acf3de3f2992dbe1ca39c779.gifv

Hors ligne

#2 04-02-2020 12:17:32

mypreciousnico
Who ?

Re : Doctor Who 36x02 Smile (Docteur 12)

Il y avait longtemps qu’on avait pas vu dans Doctor Who ce genre d’épisode dans des lieux immaculés avec des robots mignons qui sont en fait d’affreuses et traumatisante machines à tuer (rien de plus effrayant qu’une machine à tuer mignonne et psychopathe), depuis le très bon The Girl Who Waited avec le 11ème Docteur et les Ponds je dirais.

“Emoji ! It speaks emoji !”

À ce titre, la séquence prégénérique de l’épisode est vraiment alléchante, on espère qu’elle donne le ton d’un épisode de SF un peu effrayant comme on les aime avec ces petits robots qui s’expriment par emojis et commandent une effrayante nuée de Nanobots qui peuvent vous réduire à l‘état de squelette en une fraction de secondes, tel des pirahna du futur.

Hélas, la promesse n'est pas vraiment tenue, puisque le reste du scénario n'est pas à la hauteur de ce teaser. Pourtant ça commence pas si mal, le Docteur et Bill visitent une cité en apparence abandonnée, sauf que le spectateur sait dans quel pétrin ils s’engagent. La découverte d’ossements humains comme base de fertilisant complète le tableau. C'est après que ça se gâte et que toute la tension s’évapore, puisque les personnages ne sont finalement jamais vraiment en danger et que le twist de fin de l’épisode est assez vite éventé en plus de ne pas être particulièrement foufou.

Dommage de chez dommage, car il y avait des chose à développer, les robots sont très réussis, il y avait un sous-texte sur la technologie qui s’émancipe, l'éveil des IA, la dictature du bonheur (littéralement, soit heureux ou meurt…), le tout servi par une photographie clinquante et immaculée de magazines de déco sur papier glacé. Autant de sujets de fond très intéressants qui ne sont qu’effleurés ici pour livrer un épisode parfaitement honnête mais un peu frustrant.

“Doctor, why did people come here ? Did something terrible happen ?”

Finalement, ce qui est le plus intéressant, c'est la relation entre le Docteur et Bill. Une Bill qui découvre, comme d’autres avant elle, que derrière la beauté de l’aventure cosmique se cache un univers impitoyable, que le futur ne sera pas forcément toujours rose pour l’humanité.
Ses interactions avec le Docteur sauvent d’ailleurs le rythme de l’épisode qui est assez mou par ailleurs. On sent dors et déjà que cette jeune femme va être un challenge pour le Docteur et qu’elle va questionner ce qu’elle verra.

5.

Hors ligne

#3 04-02-2020 14:13:42

matou
modérateur

Re : Doctor Who 36x02 Smile (Docteur 12)

A noter deux choses qui seront les constantes de cette saison et que cet exposé met en valeur :
-des histoires plus SF. DW a toujours été de la science Fantasy, mais cette saison a plus de sujet propre à la SF
- une direction artistique tirant vers l’épure au sens noble du terme, avec une mise en scène qui sort du cadre série. Plan large, SFX, action, il y a des ambitions de cinéma.
L’ère Davies et même Smith sont loin. Personnellement j’adore car on a une vraie diversité d’atmosphère au final.

Hors ligne

Pied de page des forums