ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2020 11:45:14

scorpius
Nowhere Man

Doctor Who 38x03 Orphan 55 (Docteur 13)

Doctor Who 38x03 Orphan 55 (Docteur 13)

Crédits officiels :

- Scénario - Ed Hime
- Réalisation - Lee Haven Jones

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 0 [0%])

    0%

  4. 7 (bon)(voix 0 [0%])

    0%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 1 [50%])

    50%

  9. 2 (raté)(voix 1 [50%])

    50%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 2

Les invités ne peuvent voter


b60fda1a21310156acf3de3f2992dbe1ca39c779.gifv

Hors ligne

#2 14-01-2020 15:12:09

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who 38x03 Orphan 55 (Docteur 13)

C'était un épisode de la saison précédente, basiquement. Difficile d'y voir un quelconque intérêt, tant sur la forme (c'est très très moche, mais genre vraiment) que sur le fond. On y retrouve un motif récurrent au run  de Chibnall, LE motif récurrent de son run, à savoir la relation dysfonctionnelle parents/enfants. Aucune idée de la raison pour laquelle ça revient si souvent, d'autant que le traitement est rarement bon. Ici c'est particulièrement naze avec un personnage qui se transforme en terroriste parce que sa mère l'a abandonnée/ignorée toute sa vie (super).

On y retrouve également cette tendance à te faire la morale sans la moindre subtilité, avec le Doc' qui passe les derniers moments de l'épisode à se lancer dans un long discours moralisateur face caméra à destination des spectateurs... C'est nul.


b60fda1a21310156acf3de3f2992dbe1ca39c779.gifv

Hors ligne

#3 16-02-2020 13:35:57

mypreciousnico
Who ?

Re : Doctor Who 38x03 Orphan 55 (Docteur 13)

À la base je trouve l’épisode assez correct et même divertissant.
Il y a du rythme, un peu de suspens, un petit twist pas renversant...rien de fou, mais rien de honteux, avec un petit côté du Aliens de James Cameron pour les côtés “base sur une planète hostile avec des bestioles”.

Le soucis c'est le pamphlet moralisateur à la fin, aussi subtile qu’un coup de pied dans les parties. Pas certain que ce soit pertinent ce retours à une SF de morale à papa dans la tradition des premiers épisodes des années 60. Ca me donnerait envie de me rebeller et de fumer des clopes sous les préau.
Tout cela manque de mesure et d’assise intellectuel. C’est de la pensée prête à mâcher issue des pages de développement personnel sur Facebook, ça s’inscrit dans le côté propret bobo que la série affiche parfois depuis que Chibnall a repris les rênes : le racisme c'est pas bien, il faut arrêter de polluer...etc...oui, certes.

Tiens on parlait de cohérence et de continuité dans Doctor Who avec Scorpius. Je serai curieux de savoir à quelle époque cet épisode est censé se dérouler et quelle cohérence il peut bien avoir avec ce que la franchise nous a déjà montré de l’avenir de la Terre…

Quoi qu’il en soit on aurait tendance à revenir aux errements de la première saison…

3.

Hors ligne

Pied de page des forums