ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 27-11-2019 18:32:19

mypreciousnico
Who ?

Doctor Who 33x04 The Power of Three (Docteur 11)

Doctor Who 33x04 The Power of Three (L’Invasion des cubes - Docteur 11)

Crédits officiels :
- Scénario - Chris Chibnall
- Réalisation - Douglas Mackinnon

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 0 [0%])

    0%

  4. 7 (bon)(voix 0 [0%])

    0%

  5. 6 (correct)(voix 1 [50%])

    50%

  6. 5 (passable)(voix 1 [50%])

    50%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 2

Les invités ne peuvent voter

Hors ligne

#2 27-11-2019 18:34:05

mypreciousnico
Who ?

Re : Doctor Who 33x04 The Power of Three (Docteur 11)

“We have two lives. Real life and Doctor life. Doesn’t feel like real life gets much of a look-in.”

Un épisode que l’on pourrait croire sorti tout droit de la période Russel T Davies, puisque Chris Chibnall s’amuse à confronter les deux vies parallèles des Ponds : la “vraie vie” de tous le jours et la vie avec le Docteur.
Soit le contraste, pour ne pas dire le clash, entre une vie normale, ordinaire et parfaitement rangée et une vie d’aventure extraordinaire complètement loufoque et même hystérique qui jamais ne s’arrête et ne s’embarrasse pas pas de chronologie. Comme le fait remarquer Amy, elle et Rory vieillissent plus vite que leurs amis, puisque le temps d’une nuit dans la vie normale, ils ont parfois vécu des mois d’aventures à travers l’espace et le temps.

“Every time we flew away with the Doctor we’d just become part of our life. But he never stood still long enough to become part of ours. Except once. The Year of the Slow Invasion. The time the Doctor came to stay.”

L’occasion de proposer un vraie morceau de soap à la sauce Doctor Who. On avait déjà vu Eleven confronté à quelques chose d’aussi trivial que l’attente dans l’excellent Doctor Who 31x10 Vincent and the Doctor. Ici c'est encore pire : face aux affres de la vie normal, le Docteur va complètement péter un câble et c'est à mourir de rire ! Matt Smith est tout en gestuelle désarticulée, débit de parole de mitraillette, corps toujours en mouvement, les Ponds sont posés, calmes et semblent bouger au ralenti.

“I hate being patient! Patience is for wimps”

Cette partie de l’épisode est tellement intéressante que du coup, je vais confesser que l’histoire des cubes et bien je m’en fout un peu beaucoup. Leur mystère n'est pas franchement passionnant et la résolution se fait un un clin d’œil, c'est hyper facile et convenu alors qu’il y a avait matière à faire mieux.

En plus, j’ai adoré voir les Ponds tenter de choisir entre leur deux vies et faire au final le choix de l’aventure, avec des conséquences qui seront explorées dans l’épisode suivant. Il y a aussi cette superbe tirade de Mat Smith :

“Because you were the first. The first face this face saw. And you were seared onto my hearts, Amelia Pond. You always will be. I’m running to you, and Rory, before you fade from me.”


Par ailleurs, le Whovien de longue date retrouvera UNIT et fera la connaissance de Kate Stewart, la fille du Brigadier dont on avait appris la mort dans Doctor Who 32x13 The Wedding of River Song.

6.

Hors ligne

#3 27-11-2019 22:26:44

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who 33x04 The Power of Three (Docteur 11)

Pareil que Nico. Le côté intimiste de l'épisode qui se concentre sur la Tardis Team et le dilemme d'Amy/Rory (choisir entre la Terre et le Tardis) est excellent. La partie SF est plus problèmatique. La menace des Cubes est réussie, ça réussi à être intrigant mais la résolution est réellement très très faiblarde (des problèmes de prod' seraient en causes) dommage...


SIRmZIH.gif

En ligne

#4 27-11-2019 22:39:08

matou
modérateur

Re : Doctor Who 33x04 The Power of Three (Docteur 11)

scorpius a écrit :

Pareil que Nico. Le côté intimiste de l'épisode qui se concentre sur la Tardis Team et le dilemme d'Amy/Rory (choisir entre la Terre et le Tardis) est excellent. La partie SF est plus problèmatique. La menace des Cubes est réussie, ça réussi à être intrigant mais la résolution est réellement très très faiblarde (des problèmes de prod' seraient en causes) dommage...

Ou des problèmes appelés Chibnall...

Hors ligne

Pied de page des forums