ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 26-11-2019 14:33:35

mypreciousnico
Who ?

Doctor Who 33x02 Dinosaurs on a Spaceship (Docteur 11)

Doctor Who 33x02 Dinosaurs on a Spaceship (Des dinosaures dans l’espace - Docteur 11)

Crédits officiels :
- Scénario - Chris Chibnall
- Réalisation - Saul Metzstein

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 0 [0%])

    0%

  4. 7 (bon)(voix 1 [50%])

    50%

  5. 6 (correct)(voix 1 [50%])

    50%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 2

Les invités ne peuvent voter

Hors ligne

#2 26-11-2019 14:34:54

mypreciousnico
Who ?

Re : Doctor Who 33x02 Dinosaurs on a Spaceship (Docteur 11)

“Welcome. This is the gang. I’ve got a gang. Yes! Come on then, everyone!”

Un clone d’Allan Quatermain, une reine Égyptienne, des dinosaures, des robots débiles et un méchant vraiment très méchant….Un épisode de pure gaudriole, mené tambour battant, qui propose exactement ce que son titre annonce : des Dinosaures dans un vaisseau spatial.
On ne s’ennui pas, les SFX sont carrément pas honteux (à la même époque, terra Nova faisait moins bien avec beaucoup plus de pognon !).

L’amateur de la saga Harry Potter retrouvera avec plaisir les excellents Mark Williams (Brian, le père de Rory) et David Bradley (qui interprétera le 1er Docteur dans Doctor Who 36x13 Twice Upon A Time).

“I know. Dinosaurs. On a spaceship !”

Moffat commence à teaser tranquillement le départ des Ponds. On sent bien que le Docteur est déterminé à laisser ses amis vivre une vie normale et à ne pas le détruire comme il a pu le faire par le passé avec d’autres compagnons. D’ou le reproche que lui fait Amy : ses visites sont de plus en plus espacées. Il y a  beaucoup de non-dit lors de cette très belle scène et l’alchimie est palpable entre Matt Smith et karen Gillan.

Enfin le Docteur dévoile un visage extrêmement sombre à la fin, quand il provoque délibérément la mort de ce salopard de Solomon. Certes le personnage était un enfoiré fini, mais le Docteur se comporte de manière extrêmement froide et sans pitié...à voir les conséquence que ce geste aura sur la suite.

“Did the Silurians beg you to stop? Look Solomon. The missiles. See them shine, see how valuable they are? And they’re all yours.”

6.

Hors ligne

#3 26-11-2019 17:16:28

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who 33x02 Dinosaurs on a Spaceship (Docteur 11)

Probablement ce que Chibnall a écrit de mieux. Les personnages sont vivants, c'est plein de péripéties sans que t'es l'impression que l'auteur cherche à t'étouffer. Le ton est bon enfant, mais réserve pas mal de moments très sombres (la mort du Tricey, ça me fait quelque chose à chaque visionnage. Gamin ça m'aurait traumatisé).

Solomon est effectivement un salopard de première. Sa mort est... je sais pas, sur le principe j'adhère plus ou moins, cette idée qu'Eleven sans la constante présence des Pond laisse ressortir les aspects les moins nobles de sa personnalité (ce sera au cœur de l'épisode suivant ce questionnement) mais malgré la facilité de faire de Solomon une raclure complète et totale, je trouve pas que Chibnall réussi à me "vendre" ce moment. Pas complètement en tout cas.

Malgré tout l'épisode est vraiment cool, un régal pour les yeux, avec cette ambiance pulp caractéristique des aventures d'Eleven poussée à fond. l'Arche qui évoque le Rama de Clarke. Ressenti final quand même très positif quoi.


SIRmZIH.gif

Hors ligne

#4 26-11-2019 19:19:13

matou
modérateur

Re : Doctor Who 33x02 Dinosaurs on a Spaceship (Docteur 11)

Bof.
Bon Chibnall même réécrit par Moffat j’ai toujours du mal.
La faute à ce méchant qui ne dit en définitive rien, à part être une raclure. Il n’est là que pour qu’on le haïsse et servir de dérive morale au docteur. En somme, il n’est que fonctionnel pour de l’artificiel.
On retrouve ce que Moffat aime apporter et les limites de Chibnall.
5.

En ligne

Pied de page des forums