ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 25-11-2019 23:54:23

mypreciousnico
Who ?

Doctor Who 33x01 Asylum of the Daleks (Docteur 11)

Doctor Who 33x01 Asylum of the Daleks (L’Asile des Daleks - Docteur 11)

Crédits officiels :
- Scénario - Steven Moffat
- Réalisation - Nick Hurran

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 1 [33.33%])

    33.33%

  3. 8 (excellent)(voix 1 [33.33%])

    33.33%

  4. 7 (bon)(voix 1 [33.33%])

    33.33%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 3

Les invités ne peuvent voter

Hors ligne

#2 25-11-2019 23:55:54

mypreciousnico
Who ?

Re : Doctor Who 33x01 Asylum of the Daleks (Docteur 11)

“First there were the Daleks. And then there was a man who fought them. And then in time he died. There are a few, of course, who believe this man somehow survived and that one day he will return. For both our sakes, dearest Hannah, we must hope these stories are true.”

“Nobody escapes the Dalek camps”

En dehors du très très moyen Doctor Who 31x03 Victory of the Daleks, Moffat n’avait jusqu’ici pas exploité les ennemis les plus emblématiques du Docteur, probablement parce qu'on les a beaucoup (trop) vu durant la période Davies. Force est de constater que c'est nettement plus réussi ici.

Moffat au moment de réintroduire les Daleks livre un épisode qui nous prend une fois de plus délibérément à contre pied, en introduisant une nouvelle dynamique inattendue : Le Dicteur est directement recruté par les Daleks, les Ponds sont en instance de divorce et la nouvelle compagne est introduite immédiatement, d’une manière complètement inattendue. Une nouvelle compagne instantanément attachante tant Jenna-Louise Coleman emporte l’adhésion, elle est pétillante et amusante. Bref, ça fonctionne.


“We have grown stronger in fear of you.”

L’autre grand inattendu, c’est la fin de l'épisode qui fait table rase du passé : le Docteur est effacé des bases de données Daleks et ces derniers posent du coup la fatidique question : Doctor Who ?
Le Docteur n'est plus “the Oncoming Storm” est c’est tant mieux, car comme le fait remarquer Oswin, les Daleks sont devenus plus forts par peur du Docteur et ils ne sont pas les seuls. On est donc dans un prolongement aussi logique que pertinent par rapport à la fin de saison précédente. Le Docteur était devenu trop grand, trop célèbre, il était temps de la mettre en veilleuse et de se faire plus discret.

Et puis ces Daleks d’un genre nouveaux, sortent de mi-Daleks mi-Borgs, quelle trouvaille géniale, qui va permettre à Moffat d’infiltrer des Daleks partout : n’importe qui pourra être un Dalek humanoïde infiltré. L’angoisse !
L’infiltration ultime, puisque l’espion n’a pas conscience d’en être un : avant que les implants Daleks ne se réveillent, le sujet est parfaitement humain, avec tous ses souvenirs.

Bref, plein de promesses à venir et des pions qui s’avancent. C’est efficace à défaut d’être renversant.

7.

Hors ligne

#3 26-11-2019 00:20:28

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who 33x01 Asylum of the Daleks (Docteur 11)

Il est un peu étrange cet épisode... Je veux dire par là qu'il souffre un peu d'être revu, il conserve de grandes qualités aux revisionnages, mais je me souviens de mon premier visionnage, dans le contexte de la première diffusion et c'était énormissime ! Le fait qu'ils aient réussis à garder secrète la participation de Jenna (on savait déjà qu'elle serait la nouvelle compagne) sans parler de la nature de son rôle, c'était incroyable de vivre ça en "direct".

Aujourd'hui, la "magie" s'est un peu estompée forcément. Ca reste un épisode très plaisant et une solide entrée en matière pour la saison. L'intrigue est sans doute un peu trop condensée, en particulier tout le drame autours des Pond qui tombe un peu comme un cheveux sur la soupe. C'est cool d'explorer les conséquences qu'ont eu les événements de la saison précédente sur Amy & Rory à un niveau aussi intime et c'est absolument terrible ce qui arrive à Amy. Mais ça manque un peu de fondations (les mini-épisodes "Pond Life" aident pas mal, cela dit).

Sinon le concept d'un asile pour Daleks est ma foi fort sympathique. Surtout après la période Davies et tous ses Daleks dérangés (bon un Daklek c'est dérangé à la base, mais vous m'avez compris). L'intro avec Eleven sur Skaro est très classe. Ca pose quelques problèmes de continuités rapport à la destruction de la planète dans les classics, mais ce problème se posait déjà avec le téléfilm de 1996 et il sera de toute façon résolu par Moffat avec la saison 35.


SIRmZIH.gif

Hors ligne

#4 26-11-2019 02:38:33

matou
modérateur

Re : Doctor Who 33x01 Asylum of the Daleks (Docteur 11)

La force de cet épisode c'est de nous donner et Clara et Amy.
Donc 9.

Hors ligne

#5 26-11-2019 12:36:15

mypreciousnico
Who ?

Re : Doctor Who 33x01 Asylum of the Daleks (Docteur 11)

scorpius a écrit :

Je veux dire par là qu'il souffre un peu d'être revu, il conserve de grandes qualités aux revisionnages, mais je me souviens de mon premier visionnage, dans le contexte de la première diffusion et c'était énormissime ! Le fait qu'ils aient réussis à garder secrète la participation de Jenna (on savait déjà qu'elle serait la nouvelle compagne) sans parler de la nature de son rôle, c'était incroyable de vivre ça en "direct".

Oui, je m'en rappelle très bien, puisque c'est avec cette saison que j'avais commencé à suivre la série "en direct". Jenna-Louise Coleman avait été annoncée comme future compagne du Docteur des mois avant et devait débarquer après le départ des Ponds. Et là, PAF, elle apparaissait dès l'épisode d'ouverture, dans un rôle complètement incompatible avec le fait d'être compagnon du Docteur...puis après dans chaque épisode. C'était dingue.
Bien entendu aujourd'hui ça n'a pas le même impact, et ça n'évoquera surement rien au spectateur qui découvrirait la série en binge watching aujourd'hui sans être au courant des coulisses du casting.

scorpius a écrit :

tout le drame autours des Pond qui tombe un peu comme un cheveux sur la soupe. C'est cool d'explorer les conséquences qu'ont eu les événements de la saison précédente sur Amy & Rory à un niveau aussi intime et c'est absolument terrible ce qui arrive à Amy. Mais ça manque un peu de fondations (les mini-épisodes "Pond Life" aident pas mal, cela dit).

Ouais ça commence bien pourtant. L'ouverture est cool, Amy  qui dit sèchement "je n'ai pas de mari"...Et puis après on s'en fout. Dommage.

Hors ligne

#6 27-11-2019 00:35:47

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who 33x01 Asylum of the Daleks (Docteur 11)

mypreciousnico a écrit :

Ouais ça commence bien pourtant. L'ouverture est cool, Amy  qui dit sèchement "je n'ai pas de mari"...Et puis après on s'en fout. Dommage.

Ca se contente un peu de redire ce qui avait déjà été dit et bien dit sur Amy/Rory dans "The Girl Who Waited". Moffat a été assez clair que le grand regret de son run c'est qu'il n'a jamais vraiment eu la possibilité d'explorer les conséquences de la perte de Melody sur le couple Pond en profondeur. C'est un "tempo" qu'il n'a jamais réussi à trouver, avec le fait que chaque nouvel épisode doit être une nouvelle aventure et comme son écriture est déjà très dense à la base, c'était compliqué... Il a expliqué que c'est ce qui l'aura motivé concernant l'orientation de la saison 35 (j'en dis pas plus mdr )


SIRmZIH.gif

Hors ligne

Pied de page des forums