ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 29-10-2019 18:17:59

mypreciousnico
Who ?

Doctor Who 29x12+29x13 The Sound of Drums / Last of the Time Lords

Doctor Who 29x12+29x13 The Sound of Drums / Last of the Time Lords (Que tapent les tambours / Le Dernier Seigneur du temps - Docteur 10)

Crédits officiels :
- Scénario - Russell T Davies
- Réalisation - Colin Teague

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 2 [66.67%])

    66.67%

  3. 8 (excellent)(voix 0 [0%])

    0%

  4. 7 (bon)(voix 1 [33.33%])

    33.33%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 3

Les invités ne peuvent voter

Hors ligne

#2 29-10-2019 18:22:04

mypreciousnico
Who ?

Re : Doctor Who 29x12+29x13 The Sound of Drums / Last of the Time Lords

Ces épisodes sont la suite et la fin du triptyque débuté dans Doctor Who 29x11 Utopia.
Pour la première fois dans le revival nous avons droit à une vision de Gallifrey et d’un Seigneur du Temps que l’on imagine être Rassillon…

À la manière des serials d'antan, le Docteur et ses compagnons, irrémédiablement coincés à la fin des temps dans l’épisode précédent...s’en sortent par une pirouette et se retrouvent à notre époque (bon j’exagère, mais ça fait un peu expédié quand même).

“The Master is Prime Minister of Great Britain”

C'est avec cet épisode que le fil rouge de la saison devient clair : Harold Saxon est en réalité le Maître ressuscité qui a volé le TARDIS en l’an 100 billions. Le triptyque final de la saison est donc à la fois son commencement et sa fin. Un bel exemple de boucle temporelle car tout colle.

John Simm campe un Master tout en cabotinage qui est souvent très drôle et spirituel, mais surtout malsain et dérangeant (la mise à mort des conseiller du Premier Ministre, dans un 10 Downing Street reconstruit, par exemple).

D'ailleurs, il est intéressant que la nouvelle incarnation du Master soit au diapason du Docteur tel qu’incarné par Tennant, à savoir une version jeune, branchée, pleine d’énergie et qui passe allègrement de la gaudriole au sérieux dans une interprétation sous acides (en revanche lui semble clairement se taper sa compagne^^). Il y a vraiment cette impression d’avoir affaire à deux frères ennemis.

We’re the only two left. I’ve no one else. Regenerate !

Car, le Master est certes un ennemi, mais il est aussi et surtout un autre Seigneur du Temps. Par conséquent, il ne s’agit pas de le tuer, mais de le sauver.
C'est pour ça que la mort du Master est réussie, que ce soit Simms qui semble jubiler à l’idée de jouer un dernier tour à son vieil ennemi ou Tennant qui semble littéralement déchiré, tout cela possède une lourde charge émotionnelle.

Il faut dire qu’il y avait aussi derrière la survie du maître la possibilité pour le Docteur de se dédouaner : il n’était finalement pas responsable du génocide de sa race, il n’était plus le dernier Seigneur du Temps. Au delà de la solitude il y a le poids de la culpabilité qui pouvait être partagé, allégé.

Bon cela dit Davies est un type malin et il s’est ménagé la possibilité de faire (re)revenir le Master (la bague, la main…)

“The forgery is screaming out, and yet no one can see it. It’s as if he’s mesmerized the entire world”

Contrairement à l’épisode précédent dans lequel le Master était allé se planquer (y compris de lui-même) à la fin de toute chose, il est ici caché en pleine lumière au vu et au sus de tous, afin de se faire légalement élire à la tête de la Grande Bretagne.

Il utilise le mystérieux réseau Archangel pour formater les esprits au diapason du rythme des tambours qui l’obnubile et le rend fou depuis qu’il a regardé dans le Vortex du temps. Un procédé qui rappelle celui utiliser dans Doctor Who 28x05+28x06 Rise of the Cybermen / The Age of Steel pour permettre l’avènement des Cybermen.

“They’re called the Toclafanes”

Son But ? prendre contact avec une mystérieuse race extraterrestre les Toclofanes, en réalité les humains de l’an 100 billions pour qui Utopia s’est révélée un mirage.
Nulle planche de salut à la fin de l’univers, leur unique espoir de survie reste de cannibaliser la Terre du passé, de génocider leurs ancêtres et de déclarer la guerre au reste de l’univers.

On est tenté de comparer ce qui reste de l’humanité aux Daleks : contrefaits, physiquement diminué, confinés dans une coque de métal, la chaire meurtrie et branchée à un arsenal technologique, avec l'extermination du reste de l’univers comme but ultime… l’avenir de l’être humain est sombre, déprimant même.
Célébrée dans le Whoniverse comme l’espèce la plus résiliente de la galaxie, l’humanité semble être la dernière espèce sentiente de l’univers à la Fin des Temps, mais à quel prix ?

Cet aspect du tryptique me laisse un petit goût de cendre. Parce que c'est vraiment sans espoir. Comme je le disais dans mon avis sur Doctor Who 29x11 Utopia, à quoi bon se démener puisque la finalité de tout ça c’est que tout meurt… voilà qui fait vraiment froid dans le dos.

“365 days. It’s been a long year”

En revanche, voilà enfin pour Martha l’occasion de briller !

Durant le règne de terreur du Master sur Terre elle est devenue une légende vivante, l’incarnation de la résistance humaine, celle qui aura arpentée la terre en long en large et en travers sans se faire repérer pour transmettre la légende du Docteur et ainsi pousser l’humanité à utiliser une ancienne forme de magie, celle des mots, la même que dans Doctor Who 29x02 The Shakespeare Code.

Je trouve le cheminement de Martha extrêmement épique et intéressant, toujours éperdument au service du Docteur, mais désormais capable de tracer sa propre légende.
D’ailleurs, à la fin elle fera le choix de dire non au Docteur. Elle partira la tête haute plutôt que de continuer à être ignorée. En cela elle peut-être vue comme le miroir inversé de Rose et un personnage à la force de caractère remarquable. Quiconque ayant déjà vécu un amour à sens unique (c'est à dire..tout le monde au moins une fois dans sa vie) ne pourra que se reconnaître dans ce parcours et saluer la décision que l’on aurait tous aimé avoir pris à temps dans des circonstances similaires. La même décision prise par Sarah Jane Smith dans Doctor Who 28x03 School Reunion, mais par quelqu’un de beaucoup plus jeune, avec beaucoup moins d’expérience.

“The Face of Boe, they called me”

Autre boucle à être bouclée et non des moindre, Jack Harkness serait en réalité la Face de Boe (la réaction de Ten et de Martha est proprement hilarante).
Davies a dit que c’était juste une théorie, mais tel que c’est mis en scène dans l’épisode, je choisis de prendre ça comme argent comptant. Je trouve ça absolument génial, non seulement parce que le concept d’un immortel qui continue à vieillir est fascinant, mais aussi parce que ça rend les apparition de la Face de Boe, notamment la dernière dans Doctor Who 29x03 Gridlock, encore plus émouvantes.
Sauf erreur c'est la dernière fois (hélas) que le vois John Barrowman dans Doctor Who, ce fut un joli dernier tour de piste.

Bref, un double épisode satisfaisant, qui sacrifie, comme toujours avec les épisodes de conclusion, les concepts SF au grand spectacle, mais je ne boude pas mon plaisir, je me suis bien éclaté smile

Cette conclusion est supérieure, plus équilibrée et moins too much que celle de la saison précédente. De la même manière le fil rouge de la saison est beaucoup mieux géré et rend toute la saison très cool à revoir.

Un solide 7.

Hors ligne

#3 29-10-2019 19:07:55

matou
modérateur

Re : Doctor Who 29x12+29x13 The Sound of Drums / Last of the Time Lords

Rassure toi John revient en saison 30/4.
Et puis dans le Arrowerse mais ça tu le sais déjà.
(Ou dans l’adaptation chantée en comédie musicale au théâtre de la cage aux folles).

9
pour moi la conclusion de cette saison est en accord avec tout ce qui fut montré avant. Ce caractère feuilletonnant mais sans excès, montre une qualité d’écriture et une vision d’auteur sur la saison.
Et cela n’est pas facile de proposer une conclusion à la hauteur des fils narratifs proposés. De proposer une conclusion qui tienne la route. Qui ne soit pas inférieure à ce qui a précédé.
Donc en soit l’épisode vaut 8. Mais il n’est pas un épisode mais une conclusion. Et si on est plus exigeant pour une conclusion, on doit savoir récompenser le mérite d’en proposer une vraiment bonne et bien écrite.

Hors ligne

#4 29-10-2019 19:41:00

mypreciousnico
Who ?

Re : Doctor Who 29x12+29x13 The Sound of Drums / Last of the Time Lords

matou a écrit :

Rassure toi John revient en saison 30/4.

Arrête !? Je ne m’en rappelle pas oO
Ne me dis rien, je verrais bien…

matou a écrit :

Et cela n’est pas facile de proposer une conclusion à la hauteur des fils narratifs proposés. De proposer une conclusion qui tienne la route. Qui ne soit pas inférieure à ce qui a précédé.

Carrément, un grand coup de chapeau à Davies, tout se tient et la boucle est bien bouclée !
Mes notes sont plus sévères que les vôtres (quoique 7 pour moi c'est vraiment une très bonne note). Le truc c'est que si je met 9 à cette conclusion alors je dois mettre 12 ou carrément 15/10 à Gridlock smile

Hors ligne

#5 29-10-2019 20:03:37

matou
modérateur

Re : Doctor Who 29x12+29x13 The Sound of Drums / Last of the Time Lords

C’est comme la distorsion, l’échelle n’est pas linéaire.

Hors ligne

#6 29-10-2019 21:11:54

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who 29x12+29x13 The Sound of Drums / Last of the Time Lords

mypreciousnico a écrit :

John Simm campe un Master tout en cabotinage qui est souvent très drôle et spirituel, mais surtout malsain et dérangeant (la mise à mort des conseiller du Premier Ministre, dans un 10 Downing Street reconstruit, par exemple).

D'ailleurs, il est intéressant que la nouvelle incarnation du Master soit au diapason du Docteur tel qu’incarné par Tennant, à savoir une version jeune, branchée, pleine d’énergie et qui passe allègrement de la gaudriole au sérieux dans une interprétation sous acides (en revanche lui semble clairement se taper sa compagne^^). Il y a vraiment cette impression d’avoir affaire à deux frères ennemis.

Là-aussi il s'agit d'une caractéristique plus ou moins récurrente du personnage. Je veux dire par là que le Master est souvent un miroir déformé du Doc', pas tout le temps, mais souvent. C'était le cas avec Delgado/Pertwee et ce sera aussi le cas avec Davison/Ainley. Bon sachant que le Master de Roberts est tantôt une parodie wtf du t-800, tantôt un lézard qui crache de l'acide et tantôt un Empereur Ming bourré, difficile d'y voir un miroir quelconque de Paul McGann, mais peut être que je passe à côté d'un truc.

Pour en revenir à Simm ce qui est intéressant également c'est de retrouver la verve politique de Davies, avec un Master/Saxon clairement modelé sur Tony Blair. Ainsi l'ascension rapide au pouvoir de Saxon, son statut de sauveur, ce qui constitue "l'aura" politique du personnage ça renvoie pas mal à la "Blairmania".

Cet aspect du tryptique me laisse un petit goût de cendre. Parce que c'est vraiment sans espoir. Comme je le disais dans mon avis sur Doctor Who 29x11 Utopia, à quoi bon se démener puisque la finalité de tout ça c’est que tout meurt… voilà qui fait vraiment froid dans le dos.

Il faut prendre en compte qu'on a uniquement une seule perspective sur la situation, celle qui part d'Utopia. L'humanité a appris à un certain point de son histoire à maitriser le voyage dans le temps. Avec une telle technologie la fin de l'univers est-elle vraiment une fatalité ? Je veux dire tu peux avoir une civilisation (humaine ou autre) qui se déplace à travers le temps pour éviter une fin aussi, hmm définitive. Peut être est-ce la raison pour laquelle les Time Lords n'ont jamais exploré ce futur si lointain, peut être qu'ils considèrent que quelque soit le destin final de l'univers ça ne les concerne pas. Ils sont au-dessus d'une telle considération (dire qu'il s'agit là d' une perspective vertigineuse est un bel euphémisme).

Je trouve le cheminement de Martha extrêmement épique et intéressant, toujours éperdument au service du Docteur, mais désormais capable de tracer sa propre légende.
D’ailleurs, à la fin elle fera le choix de dire non au Docteur. Elle partira la tête haute plutôt que de continuer à être ignorée. En cela elle peut-être vue comme le miroir inversé de Rose et un personnage à la force de caractère remarquable. Quiconque ayant déjà vécu un amour à sens unique (c'est à dire..tout le monde au moins une fois dans sa vie) ne pourra que se reconnaître dans ce parcours et saluer la décision que l’on aurait tous aimé avoir pris à temps dans des circonstances similaires. La même décision prise par Sarah Jane Smith dans Doctor Who 28x03 School Reunion, mais par quelqu’un de beaucoup plus jeune, avec beaucoup moins d’expérience.


C'est une grille de lecture à laquelle j'adhère presque...
Je trouve juste terriblement frustrant que Martha renonce à toutes les merveilles de l'univers pour une histoire sentimentale. Alors c'est parfaitement en accord avec la vision très humaine qu'à Davies du Whoniverse et toussa, mais je trouve ça frustrant. Il y a aussi la justification du trauma qu'a vécu sa famille mais elle est très faible. Avec le Tardis, Martha peut prendre soin de sa famille pour un ou deux ans, ce ne sera que quelques secondes pour le Doc'.

Matou disait sur un autre topic que Ten avait besoin de Donna pour remettre son égo en place et je suis assez d'accord. Ben justement j'ai l'impression que ça aurait tout à fait pu être l'arc de Martha en s4. Elle s'est remis de sa déception sentimentale (elle a clairement la force de caractére pour) et maintenant elle va tenir ce rôle.

Bon, j'aime Donna et l'énergie qu'elle dégage avec Ten, cette relation très fraternelle, donc ça va^^mais c'est quand même frustrant.

Autre boucle à être bouclée et non des moindre, Jack Harkness serait en réalité la Face de Boe (la réaction de Ten et de Martha est proprement hilarante).
Davies a dit que c’était juste une théorie, mais tel que c’est mis en scène dans l’épisode, je choisis de prendre ça comme argent comptant. Je trouve ça absolument génial, non seulement parce que le concept d’un immortel qui continue à vieillir est fascinant, mais aussi parce que ça rend les apparition de la Face de Boe, notamment la dernière dans Doctor Who 29x03 Gridlock, encore plus émouvantes.

En ce qui me concerne, Jack=Face de Boe, c'est canon.

Bref, un double épisode satisfaisant, qui sacrifie, comme toujours avec les épisodes de conclusion, les concepts SF au grand spectacle, mais je ne boude pas mon plaisir, je me suis bien éclaté smile

Tu sens que Davies s'éclate, il manque parfois de mesure (le Doc' en mode hybride de Dobby et Yoda, euh, j'aimerai vraiment pouvoir assister à la réaction initiale de Tennant lorsqu'il a lu ça mdr ) mais difficile de ne pas s'éclater avec lui.

Dernière modification par scorpius (29-10-2019 21:32:04)


SIRmZIH.gif

Hors ligne

#7 29-10-2019 21:50:39

mypreciousnico
Who ?

Re : Doctor Who 29x12+29x13 The Sound of Drums / Last of the Time Lords

scorpius a écrit :

Bon sachant que le Master de Roberts est tantôt une parodie wtf du t-800, tantôt un lézard qui crache de l'acide et tantôt un Empereur Ming bourré, difficile d'y voir un miroir quelconque de Paul McGann, mais peut être que je passe à côté d'un truc.

Ouais j'ai du passer à côté également mdr
Bordel Eric Roberts quoi...

scorpius a écrit :

Ainsi l'ascension rapide au pouvoir de Saxon, son statut de sauveur, ce qui constitue "l'aura" politique du personnage ça renvoie pas mal à la "Blairmania".

Ah oui bien vu, je n'avais pas fait le rapprochement.

scorpius a écrit :

Avec une telle technologie la fin de l'univers est-elle vraiment une fatalité ? Je veux dire tu peux avoir une civilisation (humaine ou autre) qui se déplace à travers le temps pour éviter une fin aussi, hmm définitive.

Effectivement, mais je dois avouer que ça m'effraie cette possibilité d'abandonner un temps linéaire.

scorpius a écrit :

Je trouve juste terriblement frustrant que Martha renonce à toutes les merveilles de l'univers pour une histoire sentimentale. Alors c'est parfaitement en accord avec la vision très humaine qu'à Davies du Whoniverse et toussa, mais je trouve ça frustrant.

Oui ça l'est, parceque c’est contrarié.
D'un autre côté, Martha n'a pas oublié l'année effacée par la destruction de la machine à Paradoxe. Du coup, des aventures elle en a déjà vécue pas mal. Et puis merveilles de l'univers ou pas, son rôle dans le TARDIS est sacrément frustrant. ëtre une relation pansement ça n’est pas franchement la panacée.

scorpius a écrit :

Matou disait sur un autre topic que Ten avait besoin de Donna pour remettre son égo en place et je suis assez d'accord.

Oui moi aussi

scorpius a écrit :

le Doc' en mode hybride de Dobby et Yoda, euh, j'aimerai vraiment pouvoir assister à la réaction initiale de Tennant lorsqu'il a lu ça mdr

Franchement, j'ai trouvé ça too much mais extrêmement cool^^

Hors ligne

#8 29-10-2019 22:11:22

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who 29x12+29x13 The Sound of Drums / Last of the Time Lords

mypreciousnico a écrit :

Effectivement, mais je dois avouer que ça m'effraie cette possibilité d'abandonner un temps linéaire.

N'empêche, ce serait un destin qui aurait une résonnance particulière pour l'humanité. Ainsi elle ce sera totalement "Doctorisée".

Oui ça l'est, parceque c’est contrarié.
D'un autre côté, Martha n'a pas oublié l'année effacée par la destruction de la machine à Paradoxe. Du coup, des aventures elle en a déjà vécue pas mal. Et puis merveilles de l'univers ou pas, son rôle dans le TARDIS est sacrément frustrant. ëtre une relation pansement ça n’est pas franchement la panacée.

Pas une panacée non, mais faire l'expérience de l'univers à travers les yeux du Doc' il s'agit d'une sacrée compensation. Un coeur brisé est tellement trivial à côté de ça (mais peut être que je suis un monstre cynique mdr )

Cela dit, malgré mes réserves et frustrations, il s'agit là d'une fin qui fonctionne. Je pense juste que Martha avait largement au moins une autre saison dans les jambes.

Franchement, j'ai trouvé ça too much mais extrêmement cool^^

Tout ce qui accentue la nature alien du Doc' je trouve ça cool moi-aussi. Mais punaise, qu'elle drôle d'idée quand même lol


SIRmZIH.gif

Hors ligne

#9 29-10-2019 22:13:50

mypreciousnico
Who ?

Re : Doctor Who 29x12+29x13 The Sound of Drums / Last of the Time Lords

scorpius a écrit :

Je pense juste que Martha avait largement au moins une autre saison dans les jambes.

Oui, sur ce point nous sommes complètement d'accord !
D'ailleurs, sait-on pourquoi Freema Agyeman est partie si vite ?

scorpius a écrit :

Tout ce qui accentue la nature alien du Doc' je trouve ça cool moi-aussi. Mais punaise, qu'elle drôle d'idée quand même lol

Il est fou Davies. Je veux dire ce mec a pondu Love & Monsters et Gridlock...il est fou mdr

Hors ligne

#10 29-10-2019 22:31:30

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who 29x12+29x13 The Sound of Drums / Last of the Time Lords

mypreciousnico a écrit :

D'ailleurs, sait-on pourquoi Freema Agyeman est partie si vite ?

Si je ne me trompe pas il y a eu plusieurs facteurs. Le premier est que Catherine Tate est devenue disponible/disposée à faire une saison complète et Davies considérait que c'était là une opportunité sur  laquelle il ne pouvait pas passer. Il a même dit que si il avait su qu'elle était partante/dispo' pour une autre saison après, on aurait eu une autre saison complète en lieu et place des épisodes spéciaux.

Il adore Tate, quoi.

Un autre facteur, il était prévu que Martha/Freema rejoingne définitivement la distribution de Torchwood en s3 après son apparition en guest-star en s2. Ca ne s'est pas fait, je ne sais plus trop pourquoi je l'avoue.

Il est fou Davies. Je veux dire ce mec a pondu Love & Monsters et Gridlock...il est fou mdr

Il n'y a pas de génie sans un grain de folie, mais Davies en a plus qu'un grain mrgreen

Dernière modification par scorpius (29-10-2019 22:40:48)


SIRmZIH.gif

Hors ligne

#11 29-10-2019 22:56:27

mypreciousnico
Who ?

Re : Doctor Who 29x12+29x13 The Sound of Drums / Last of the Time Lords

scorpius a écrit :

Il adore Tate, quoi.

Normal, c'est cohérent, c'est Davies smile

scorpius a écrit :

Il n'y a pas de génie sans un grain de folie, mais Davies en a plus qu'un grain mrgreen

J'adore !!!

Hors ligne

Pied de page des forums