ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 06-05-2019 23:07:22

matou
modérateur

Game Of Thrones 8x04 The Last of the Starks

Game Of Thrones 8x04 The Last of the Starkst

Crédits officiels :

- Scénario : David Benioff & D. B. Weiss
- Réalisation : David Nutter

Appréciation

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 0 [0%])

    0%

  4. 7 (bon)(voix 2 [33.33%])

    33.33%

  5. 6 (correct)(voix 1 [16.67%])

    16.67%

  6. 5 (passable)(voix 1 [16.67%])

    16.67%

  7. 4 (insuffisant)(voix 1 [16.67%])

    16.67%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 1 [16.67%])

    16.67%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 6

Les invités ne peuvent voter

Dernière modification par matou (06-05-2019 23:09:10)

Hors ligne

#2 07-05-2019 13:15:16

mypreciousnico
_________

Re : Game Of Thrones 8x04 The Last of the Starks

Mmmmmmmmouais...
Il était à prévoir que cet épisode soit une transition après la fureur de la longue nuit.
Toutefois, il y a comme une sale impression de faire du surplace et surtout de créer inutilement et artificiellement de nouvelles tensions à l'heure de conclure tout ça. Alors certes c'est habile de mettre en danger la position de Dany : la victoire n'est pas assurée et ce n’est pas parque Daenerys a des Dragons que le jeu est joué d'avance.
En revanche, artificiel le secret de polichinelle de la véritable identité de John Snow : comme le dit Varys, 8 personnes au courant "ce n’est pas un secret c’est de l'information". On aurait pu croire qu'avec ce qu'ils ont traversé les personnages seraient devenus moins cons... Que ce soit John qui dévoile son secret à ses soeurs cousines ou pire Tyrion qui le dévoile à Varys... neutral
Bref, tout le monde se comporte de manière idiote, les choses n'avancent pas. Il n'y a pas l'excuse du spectacle ou des belles images cette fois et donc ça ne passe pas. Tout cela était très brouillon. Dommage.

Il est probable que le cinquième épisode soit une gigantesque bataille de 1h30/2h pour King's Landing et que l'ultime épisode soit un genre d'épilogue. Le spectacle sera au rendez-vous, à n'en pas douter.

Dernière modification par mypreciousnico (07-05-2019 13:18:56)

Hors ligne

#3 07-05-2019 17:32:20

Guigui le gentil
membre

Re : Game Of Thrones 8x04 The Last of the Starks

mypreciousnico a écrit :

Il est probable que le cinquième épisode soit une gigantesque bataille de 1h30/2h pour King's Landing et que l'ultime épisode soit un genre d'épilogue. Le spectacle sera au rendez-vous, à n'en pas douter.

C'est clair.

Hors ligne

#4 08-05-2019 09:30:19

matou
modérateur

Re : Game Of Thrones 8x04 The Last of the Starks

Au fil du rasoir
Étrange épisode que celui-ci.
Cet épisode possède les qualités et les défauts de et ce que montre la saison 8. Un bon condensé!
Et son principal intérêt est de nous montrer l’enjeu de ces derniers épisodes. On pouvait s’interroger après la fin du Night King, sur ce qu’allait être le suspens de la fin de saison. Et celui-ci est assez surprenant. Car en définitive, il s’agit de pouvoir mais surtout de morale.
Et comme il s'agit d'un condensé et bien faisons l'énumération de ce que contient l'épisode.
En point positif, il y avait dans cette saison 8:
-les relations entre les personnages, surtout Brienne et Jaimie.
-des échos des saisons précédentes
-une sobriété dans les rapports humains et dans les scènes crues (violence ou sexe)
- des intrigues qui avancent sans faire de sur place
En point négatif, nous avons
-Arya qui use d'un trou du script pour faire une différence
- la stratégie militaire et politique complètement à la ramasse
-Jon et son acteur qui ruinent bien trop de scènes
Et donc c'est ce que l'on retrouve ici. Donc si les épisodes vous ont tous plu, sans reserve,vous allez suivre cet épisode en y adhérant. Si certains vous ont fait tiquer, vous ne serait pas complètement convaincu.
Commençons par les qualités indéniables de l'épisode.
Dans les films ou série portant sur la guerre, cet épisode est ce qu'on appelle "l'épisode des séquelles où l'on panse les plaies."
Le premier tiers de cet épisode a pour but de mettre cela en scène. Et c'est très réussi. La mise en scène permet de montrer les adieux à ceux qui sont tombés. Cela permet de voir qui est encore en vie et qui ne l'ai plus. Le choix de l'immolation par le feu, permet une scène très graphique, où l'on voit le lourd tribut  payé par le nord et surtout, qu'il ne se limite pas aux seuls personnages connus. Cela permet aussi, de dire adieu à ces derniers.
Cette manière de rendre tangible les conséquences de la guerre et de les montrer dans une dimension importante, permet au spectateur, de mieux en ressentir l'effroi. Et s'il manque une dimension religieuse dans ce qui est montré, ce manque sera assumé par la série au détour d'un dialogue dans ce qui suivra. Reste le discours de Jon mais j'y reviendrai.
Cette même mise en scène, pour faire la transition avec les arcs qu'elle décide de traiter dans cet épisode, fera le choix de montrer le banquet des survivants ainsi que le lendemain avec les adieux.
Toutes ces scènes sont bien écrites et mise en scène, car elle nous font ressentir l'ambivalence de cette fête. La grande guerre est finie mais la paix n'est pas gagnée pour autant. Les alliances sont faites mais elles restent fragilisées.
Cette première partie se clôt sur un approfondissement (sans mauvais jeu de mots) à la fois logique et symbolique, entre Brienne et Jaime. Tout en sobriété.
De même les départs, les adieux sont très réussis, car ils s'appuent sur les echos des saisons passés et des épreuves endurées. A ce jeu là, Sendor et Arya, réussissent à rester fidèle à eux même, tout en étant attachant.
Après cette première partie, fort bien menée, les choses se gâtent. Et il est temps de commencer par parler des défauts.
Car il y a trois pivots qui vont articuler la fin de ces réjouissances et lancer les arcs narratifs qui vont se poursuivre dans les prochains épisodes.
Et là hélas, la série retombe dans ces facilités scénaristiques. Ici on parlera de ficelle devenues des d’arbalètes
Le premier pivot, c'est un assassin qui vient négocier arbalète à la main. La protection de la main de la reine, le terrain du nord, les gardes ne semblent pas l’empêcher de venir menacer Tyrion et Jaime... Je veux bien que sur un plateau de tournage, on passe facilement d'un endroit à un autre, tant les plateaux sont à coté, mais dans une narration, faut quand même un peu expliquer comment on passe d'un endroit à un autre! Là on dirait qu'il vient à peine de sortir de chez lui qu'il tombe sur Tyrion et Jaime.
Et si cela ne suffisait pas, nous avons droit à un discours sur comment les meurtriers selon le nombre de victimes, deviennent des Lords (c'est à dire fonder une maison) ou des rois. Que ce personnage y croit, oui. Mais bon, comme en face, on ne le contredit pas, la série apparait comme énonçant un de ces prêches rempli de simplismes.
Ce pivot a un sens pour Jaime, qui se rappelle dès lors tous ces péchés. Ce qui l'amènera à vouloir partir.
Dommage d'en passer par une telle artificialité pour avoir une telle scène si sobrement puissante et incroyablement bien jouée. Les adieux de Jaime et Brienne sont poignants, logiques et dramatiques. Et pourtant, on ne peut s'empêcher de garder espoir. Car on peut parier que si Jaime peut en arriver à tuer Cirsei, c'est, d'une manière ou d'une autre, pour Brienne.
En partant pour fuir ce qu'il ne pense pas mériter, Jaime, ouvre un arc fort intéressant.
Le deuxième pivot raté, c'est la révélation des origines de Jon. Au lieu de traiter ce secret, en ce qu'il est, c'est à dire en secret d'Etat, le choix de Danaerys de croire qu'on peut l'enfouir ou de Jon de le révéler à ses" soeurs", n'est pas à la hauteur des enjeux. Certes l'intrigue avance, mais à quel prix?
Cela permettra donc de voir des complots, des discussions philosophiques (assez justes) mais surtout, cela peret de créer des tensions et du suspens.
Comme trop souvent, GoT se prend les pieds dans le tapis de la politique. Alors qu'il y avait matière à donner bien plus, à faire s'opposer des points de vue tout aussi légitimes et de trouver une synthèse permettant d'associer au lieu de diviser, la série a pris le raccourcis le plus terre à terre pour amener ces oppositions.
Ce manque de hauteur politique et de stratégie est très dommageable pour la série.
Le troisième pivot complètement raté, c'est Euron.
Bon c'est marrant de le voir encore comme un gars qui a un problème de kiki. Ici, c'est qu'il doit compenser un truc...
Mais si vous avez tiqué pour Arya qui pouf pouf est invisible aux yeux des autres dans le dernier épisode, ici on passe la taille au dessus!
C'est carrément toute une flotte!
Ce passage est fait pour atteindre Daenerys moralement par les perte que cette flotte occasionne!
Mais que c'est balourd dans la mise en scène!
Nous avons donc une flotte que Dany ne repère pas depuis le ciel, et qui possède des arbalètes capable de lancer à des kilomètre, avec une précision digne d'un fusil de sniper et la force d'un missile!
Le tout en cadence sans mettre trois heures à recharger!
Et puis la super flotte est capable de dégommer les navires , de faire prisonnière un personnage important mais...elle laisse des survivants sur les rivages...
Stratégie militaire : "mieux vaut couper un doigt que blesser la main". Ils avaient la possibilité de le faire mais ne l'ont pas fait.
Encore un moment artificiel donc. On voulait saisir le spectateur, on finit par rigoler de voir Euron et sa tension sexuelle faire fi des lois de la physique (toute personne ayant un jour lancer un javelot comprendra), des règles stratégiques et arriver à kidnapper la bonne personne par la magie des trous du script. Ce Euron est décidément formidable quand il pense avec son second cerveau.
Tout cela pour amener à une Daenerys qui perd pied. Ses rop nombreuses pertes et le vide que certaines occasionnent, semble l'amener vers des fautes morales.
Là encore, cette thématique intéressante est hélas due à un pivot plus risible qu'autre chose (et qui pour le dragon, se moque de nous tant on nous explique bien qu'il a survécu alors qu'on pouvait en douter après le combat de l'épisode précédent).
Ce choix est intéressant, car Daenerys est donc contestée parmi ses alliés, est de plus, Cirsei, la met au défi. Celui de voir si elle saura être une reine et donc comprendre que la stratégie, les principes, passent avant l'émotion.
Si, quelque soit son sort, Cirsei arrive à faire que Daenerys joue son jeu, alors elle aura gagné.
Car si Daenerys monte sur le trône, elle ne le gardera pas longtemps. A vaincre sans intelligence, on perd rapidement ce que l'on a gagné au profit de plus intelligent que vous.
Voici donc l'arc ouvert par cet épisode: Daenerys sera t elle vraiment un monarque progressiste, qui saura se garder de ces émotions pour vaincre le serpent qui lui fait face, ou bien sera t elle une simple "je veux être". Tyrion et Jon semble les seuls à pouvoir la guider. Y arriveront ils? Sansa comprendra t elle qu'elle joue une partition trop proche de celle que jouerai Littlefinger (alias doigt dans le cul) et l'aidera t elle?
A suivre avec intérêt tant cet arc devient une question morale à la fois actuelle et très pertinente avec ce que la série a voulu montrer.

Enfin comme bien trop souvent, Jon et son interprête font tâche. Jon avec sa manie de ne jamais rien ANTICIPER! Boulet  ce Jon! A vouloir toujours fuir les responsabilité, on finit par agraver les choses. Mais il n'en prend jamais conscience. J'ai lu que des articles veulent le comparer à Luke Skylwalker. Et pourquoi pas à Einsetein aussi, non, tant qu'à faire dans la comparaison sans fondement.
Mais ce perso est servi par une interprétation à sa hauteur. Kit s'est encore surpassé! Le discours devant les morts est bien écrit mais  joué tellement sans relief, que son interprétation est comparable à ce qu'est la musique d'ascenseur à la grande musique.
Et je passe sur les autres scène où par son jeu il se fait "marcher" dessus par le jeu de tout ceux qui jouent avec lui, Ghost le loup compris!

En résumé, les points positifs sont
- une bonne conclusion de la grande guerre
-Jaime et Brienne
-Gendry et Arya
-le secret de la filiation qui produit ses effets

les points négatifs
-Jon et Kit
-les trous du scénario utilisables par tout ceux qui ont une arbalète
-la stratégie militaire.
-l'absence de vue politique
-Kit et Jon

5/10 tant les qualités et les défauts se neutralisent

PS: la scène finale est très bien jouée et mise en image. Avoir mis le dénouement en arrière plan, est très graphique et fonctionne très bien. Mais je ne comprends pas que la reine n'est pas été attrapée puis jetée du haut des remparts par la prisonnière. A la stratégie....

Dernière modification par matou (08-05-2019 09:31:02)

Hors ligne

#5 08-05-2019 10:22:28

scorpius
Nowhere Man

Re : Game Of Thrones 8x04 The Last of the Starks

Voilà un épisode aussi inconfortable que douloureux.

Il s'ouvre sur une belle séquence, les funérailles massives à Winterfell, l'occasion de constater de visu une fois plus l'ampleur du sacrifice qu'aura exigé la sauvegarde de l'humanité. On y retrouve de belles "scènettes" à l'image des adieux déchirants de Dany à Jorah ou de Sansa qui offre de façon posthume à Theon une broche en forme de Direwolf. C'est la qualité principale de cet épisode, ces petites scènes qui sont très réussies et offrent des moments qu'on attend depuis longtemps (les retrouvailles entre Sandor et Sansa, la relation entre Jaime & Brienne qui passe à un autre niveau) Gendry qui est légitimisé par Dany. Une scène importante puisse qu'elle montre Dany qui fait - encore une fois - un effort pour s'intègrer, avec certes un agenda politique mais l'effort est là. En retour tout ce qu'elle obtient c'est un peu plus de suspicion de la part de Sansa.

Et c'est là, le problème majeur de l'épisode. Sur le principe j'adhère totalement à l'idée d'explorer les retombées politiques de la Grande Guerre, mais l'angle choisit par les auteurs est extrêmement problèmatique. On a donc une Dany isolée au cours du festin de Winterfell (Jon lui tourne carrément le dos) dont les efforts pour se faire accepter sont vains. Qu'après ses efforts au cour de la Longue Nuit elle n'est toujours pas gagnée la confiance du Nord est absurde (à ce stade à moins de leur offrir l'indépendance sur un plateau, elle n'y arrivera jamais). L'épisode choisit donc de transformer Sansa en Littlefinger 2.0 ou plutôt continu à la faire évoluer sur cette trajectoire. Ce qui n'est pas forcément incohérent, mais rend son personnage extrêmement antipathique. Elle a bien retenue la leçon de Petyr, "le chaos est une échelle" et elle en fait la démonstration tout au long de l'épisode. Si son observation sur le besoin de repos des troupes fait sens, elle aurait néanmoins du en faire part à Dany en privé et ne pas la provoquer en publique. Les survivants de la Longue Nuit devraient être unis contre Cersei, mais Sansa en foutant le bordel s'assure que ce n'est pas le cas et personne à commencer par Tyrion (la putain de Main de Dany) ne semble le réaliser.

Particulièrement stupide de la part de Jon que de confier son secret à Sansa. Evidemment qu'elle le trahi, ça lui permet de créer un peu plus de chaos...

Sansa en toute logique devrait être traitée comme l'antagoniste secondaire de l'épisode après Cersei et pas comme une sainte. Mais non, soudainement la série a décidée que Dany était celle qui allait revétir ce manteau et cela de façon très artificielle. Autant j'aime beaucoup l'idée d'une Dany qui fait preuve d'une profonde détresse émotionnelle, qui expérimente des émotions qui lui sont inédite (sa jalousie envers Jon lors du festin) autant le traitement artificiel, avec cette impression que les astres se sont soudain retournés contre elle est assez catastrophique. L'idée de créer un dilemme ou Dany doit choisir entre une guerre "propre" conserver son intégrité ou se rabaisser au niveau de Cersei en prenant des mesures extrêmes et obtenir une victoire militaire au prix d'une défaite morale est intéressante. Autant la mise en place de la chose est absolument catastrophique. On ne reviendra pas sur le Nord et Sansa qui manipule son monde sans que personne s'en appercoive, mais la mort de Rhaegal est le plus gros wtf de toute la série. Je pourrais accepter que dans les romans Euron tue un Dragon, il a étudié la magie, les Dragons et il a exploré les ruines de l'Ancienne Valyria et en a ramené divers artéfacts... Mais là le Euron "finger in the bum" de la série qui réussi à rendre toute sa flotte invisible ou à profiter d'une cécité passagère de Dany, j'ai vraiment l'impression que pour la première fois la série me prend pour un con. Si au minimum on avait été de nuit, avec une visibilité réduite ou que sais-ja... Et je parle pas de la justification moisie de Benioff (Dany a en quelque sorte oubliée l'existence d'Euron et de sa flotte eek, on est au niveau d'un Rian Jonhson là).

La mort de Rhaegal/la capture de Missandei est un moment tellement crucial et il est traité avec de tels gros sabots que je ne fais (malheureusement) pas trop d'illusion sur la résolution de ce dilemme. De toute évidence la série a décidée de finir sur la transformation de Dany en Aerys 2.0 (lui aussi a sombré dans la folie sanguinaire après des traumatismes physiques/psychologique) de la façon la plus expéditive et gratuite qui soit. Tyrion qui a soudain "peur" de Dany, Varys la girouette qui rejette la possibilité d'un mariage entre Dany et Jon sous prétexte qu'elle est sa tante, alors que les Starks se sont déjà mariés entre cousin/cousine ou oncle/nièce (une Sansa d'ailleurs). Et je parle pas du fait que toute l'artificiallité de la situation finit par nuire à la s7, avec une Dany qui mène sa guerre une main attachée dans le dos. Ce qui était intéressant puisse que démontrant sa volonté de ne pas utiliser ses dragons pour nuir à des innocents. Reste qu'en les lachant sur le Red Keep dès son arrivée, elle se serait débarrasseée de Cersei avec un minimum de perte civile. Merci à Tyrion pour sa putain de campagne militaire désastreuse qui semble reposer avant tout sur la volonté de sauver la vie de sa soeur (il s'y efforce encore dans cet épisode). Un Tyrion qui désormais contemple de trahir Dany, c'est complètement hallucinant. La série semble vraiment décidée à finir sur Dany "Mad Queen" et si elle est impulsive et si sa vision de la justice est emprunte de cruauté, elle reste fondamentalement une bonne personne, qui a passée sa vie à essayer d'avoir un impact positif sur le monde. Si vraiment après avoir contribuée à sauver l'humanité la série choisit de la faire marcher sur les pas d'Aerys, ce serait une trahison et ça, malgré mon amour pour la série je ne suis pas pret à l'encaisser. Certainement pas avec une écriture aussi grossière.

4/10 (le pire épisode de la série, avec une bonne marge).

Dernière modification par scorpius (08-05-2019 10:26:07)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#6 08-05-2019 12:17:19

scorpius
Nowhere Man

Re : Game Of Thrones 8x04 The Last of the Starks

matou a écrit :

les points négatifs
-Jon et Kit

Ils ont tués Jon dans cet épisode. Littéralement flingué au missile Stinger sa relation avec Dany. Elle passe toute la première partie de l'épisode à le rechercher (du regard lors du festin, puis elle se rend en personne dans sa chambre alors qu'il commence à cuver) et cet abruti ne réalise pas que la femme qu'il est censé aimer à plus que jamais besoin lui, pour la réconforter, la rassurer. Nan, lui il l'ignore, au point de la rejetter lors d'un moment intime. Puis après qu'elle se soit mis à nue et qu'elle ait fait preuve d'une vulnérabilité inédite, il préfére se soulager sur ses connasses de soeurs. Je reviendrais pas sur Sansa, mais Arya qui te sors un discours sur le fait que les derniers Starks doivent se serrer les coudes et que les étrangers à leur famille sont indignes de confiance, pour la scène d'après quitter Winterfell en compagnie de Sandor, bonjour l'hypocrisie puissance 1000.

J'adore Arya, j'aime beaucoup Jon, mais sur ce coup, l'épisode m'a donné envie de les baffer. Je radote mais j''ai jamais vu un univers de fiction qui se retourne à ce point contre un personnage, à une telle vitesse.


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#7 08-05-2019 13:09:07

matou
modérateur

Re : Game Of Thrones 8x04 The Last of the Starks

J’ai l’impression que ton adhésion aux personnages est moins lié à leur choix qu’à ce qu'ils ont enduré.

Pour Sansa et Arya, ce genre de comportement rend aussi hypocrite la mort de Baelish. On lui a reproché d’avoir voulu mettre la zizanie dans leur maison, avec la possibilité que des membres soient tués.
Et elles agissent exactement pareil! Que Dany risque d’y passer ou de perdre son âme. Et la maison des Starks risque tout autant.
Si les crimes de Baelish méritaient la mort d’après elles, alors elles ont l’obligation morale de ne pas les reproduire. Sinon ce n’était qu’une petite vengeance minable cachée sous l’apparence d’une justice de clan.
Quelle régression !
Et si Sansa ne se ressaisi pas, elle perdra tout. Car le chemin importe plus que l’arrivée. Si elle croit que dans Cirsei et Daenerys, le futur sera pérenne, elle se trompe. Bien des forces de Westeros, des îles et autres seront capable de mettre le Nord à genou, de comploter pour sa perte. Et alors personne ne viendra à son secours. Car quand on a trahi celui qui a tout perdu pour vous sauver, plus personne ne viendra vous aider.

Sur un autre sujet, j’aime bien l’idée que les Targaryen luttent contre une nature de « dragon » c’est à dire contre une folie qui peut les emporter quand certaines circonstances les mettent à rude épreuve. Et Daenerys lutte contre cette malédiction. Sauf qu’elle ne peut le faire seule. Ser Jorah fut celui qui l’aida sur ce chemin. A Jon Tyrion ET Sansa de l’aider.

Sinon franchement, je préfère que dans un twist pourri, le roi de la nuit revienne (Jon au moins tu serviras à qqchose) et tue tout le monde.

Dernière modification par matou (08-05-2019 13:10:07)

Hors ligne

#8 08-05-2019 13:57:49

scorpius
Nowhere Man

Re : Game Of Thrones 8x04 The Last of the Starks

matou a écrit :

J’ai l’impression que ton adhésion aux personnages est moins lié à leur choix qu’à ce qu'ils ont enduré.

Pas forcément. Le parcours de Sansa & Daenerys est étrangement similaire. Elles ont été battues (par Viserys, Joffrey, Ramsay) utilisées comme des pions (par Littlefinger, par Viserys) violées (Ramsay, Drogo) et elle se sont l'une comme l'autre investies dans une obsession liée à l'histoire de leur famille. Le Trône de Fer pour Dany, la (re)conquête de Winterfell, l'indépendance du Nord pour Sansa. La différence étant que Dany elle aura utilisée ses souffrances comme un carburant positif, elle va jusqu'à mettre en pause sa conquête du Trône pour venir en aide au Nord parce qu'elle réalise que c'est la priorité. Sansa elle ne pense qu'à sa gueule. Avec la bataille des Batards, elle était prete à sacrifier Jon pour s'assurer de la défaite de Ramsay (en cachant à son frère qu'il aurait pu compter sur le soutien du Vale). En fait dans cet épisode, elle agit comme Cersei : Elle veut observer de loin la bataille pour King's Landing, en comptant sur le fait que les forces de Cersei d'un côté et celles de Dany de l'autre vont s'affaiblir pour que le Nord en sorte victorieux. Désormais elle peut même compter sur son idiot de frangin pour avoir un droit sur le Trône... Et pourtant c'est Dany que l'épisode condamne, on marche sur la tête.

Pour Sansa et Arya, ce genre de comportement rend aussi hypocrite la mort de Baelish. On lui a reproché d’avoir voulu mettre la zizanie dans leur maison, avec la possibilité que des membres soient tués.
Et elles agissent exactement pareil! Que Dany risque d’y passer ou de perdre son âme. Et la maison des Starks risque tout autant.
Si les crimes de Baelish méritaient la mort d’après elles, alors elles ont l’obligation morale de ne pas les reproduire. Sinon ce n’était qu’une petite vengeance minable cachée sous l’apparence d’une justice de clan.
Quelle régression !

Disons que Petyr est responsable de véritables crimes à l'encontre du Nord/des Stark, vouloir sa mort n'est pas en soit hypocrite. Maintenant oui, le comportement de Sansa vis à vis de Dany (coupable d'aucun crime envers les Stark ou le Nord, bien au contraire) est moralement à chier complet. Ce serait pas un problème si c'était assumé par les auteurs, après tout elle est "l'apprentie" de Littlefinger autant que de Cersei. Mais non, Daenerys est la seule qui voit clair dans son jeu, la seule qui tente de prévenir Jon ("ce qu'ils lui ont fait, l'a changée") parce qu'elle a un vécu similaire. Mais pourtant selon le fil narratif de l'épisode c'est Dany qui est le dirigeant politique dangereux roll

Et si Sansa ne se ressaisi pas, elle perdra tout. Car le chemin importe plus que l’arrivée. Si elle croit que dans Cirsei et Daenerys, le futur sera pérenne, elle se trompe. Bien des forces de Westeros, des îles et autres seront capable de mettre le Nord à genou, de comploter pour sa perte. Et alors personne ne viendra à son secours. Car quand on a trahi celui qui a tout perdu pour vous sauver, plus personne ne viendra vous aider.

Partie comme c'est partie, je m'attends à ce que Sansa finisse sur le Trône ou que Jon devienne sa marionette.

Sur un autre sujet, j’aime bien l’idée que les Targaryen luttent contre une nature de « dragon » c’est à dire contre une folie qui peut les emporter quand certaines circonstances les mettent à rude épreuve. Et Daenerys lutte contre cette malédiction. Sauf qu’elle ne peut le faire seule. Ser Jorah fut celui qui l’aida sur ce chemin. A Jon Tyrion ET Sansa de l’aider.

Tout à fait. Le combat contre le "dragon intérieur" est un thème très présent pour Dany (et pour Jon dans les bouquins). Qu'elle puisse perdre ce combat, ça me ferait chier, mais si c'était traité via une progression psychologique naturelle et crédible, ainsi que par des réactions cohérentes de ses proches et un enchainement d'événements organique, je pourrais l'accepter. Et c'est peut être que qui se produira dans les romans.

Mais dans cet épisode on a rien de tout ça. Juste une injustice incroyable envers le personnage de Dany.

Sinon franchement, je préfère que dans un twist pourri, le roi de la nuit revienne (Jon au moins tu serviras à qqchose) et tue tout le monde.

Ben tu sais quoi ? Pareil !

Dernière modification par scorpius (08-05-2019 14:02:03)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#9 08-05-2019 17:56:40

matou
modérateur

Re : Game Of Thrones 8x04 The Last of the Starks

Pour Petyr, oui il a commis des crimes contre le nord. Mais en vertu de quoi? Qui a fixé que ce qu’il a fait mérite la mort?
Son crime c’est d’avoir conspiré, en semant le chaos, au détriment du nord et au profit de sa personne.
Ok le nord a donc le droit de se sentir lésé.
Sauf que la justice ce n’est pas ça. Au mieux une justice de clan.
On rend la justice selon des principes et les principes ne sont pas à géométrie variable.

Si Paetyr est exécuté c’est que l’on estime que sa conduite est condamnable.

Or, dans cet épisode, c’est exactement ce que fait Sansa!!!
Elle conspire contre la Reine a qui son chef à juré allégeance ! En usant du chaos!

Donc soit on déchoit Baelish de ses droits dans le nord et on l’exile (une manière de reconnaître son droit au complot tout en sanctionnant ses actions vis à vis du nord). Dans ce cas, on reconnaît ainsi que le complot est aussi une arme du nord.
Soit on le tue et on explique ainsi que le nord est contre de tels complots.

Donc la mort de Petyr, symbole que Sansa veut aussi aller ver un futur plus progressiste, devient une simple vengeance.
Et le nord la maison des hypocrites...

A ce jeu là, je préfère encore voir Euron trouver un moyen de devenir l’équivalent des marcheurs blancs mais version dragon amphibie et tuer tout le monde, y compris Cirsei quand il apprend que l’enfant n’est pas de lui.
Et faire de ce monde, le monde d’Euron.

Hors ligne

#10 08-05-2019 18:43:57

scorpius
Nowhere Man

Re : Game Of Thrones 8x04 The Last of the Starks

Je suis d'accord avec toi sur l'hypocrisie de Sansa, mais étrangement la série ne semble pas vouloir la reconnaitre. Y a qu'à voir Tyrion qui met en garde Sansa contre Dany, alors certes il lui reproche de saboter l'autorité de Dany, mais surtout il est inquiet pour la sécurité de Sansa. En tant que Main de Daenerys il devrait fermement rappeler à l'ordre Sansa, pas sous-entendre qu'elle risque de passer au barbecue si elle énerve Dany, ce qui n'a strictement aucun sens.

C'est très étrange, d'un côté t'as Sansa qui complote comme Littlefinger, sans - encore - la portée criminelle*, pourtant elle est la gentille et de l'autre tu as sa victime qui est la méchante, euh, parce que soudain on a besoin qu'elle endosse ce rôle.

*Pour moi, c'est là, à ce stade la différence entre Sansa & Petyr. Il a eu du sang sur les mains : celui de Jon Arryn dont il a ordonné l'empoisonnement, celui de Ned de part le rôle central qu'il joue dans son arrestation/execution. Sans parler de la tentative d'assassinat sur Bran. Ce sont ces charges qui conduisent à son execution. Sansa n'est est pas encore là. Elle manipule, elle destabilise, mais elle n'a pas de sang sur les mains. Maintenant si Varys trahi Dany et qu'elle l'execute en retour (ce qui paraît probable, la mort de Varys ayant été prédit par Melissandre en s7) j'espère que la série reconnaitra à la fois la responsabilité de Sansa et de Tyrion qui ont trahi le secret de Jon et ne se contentera pas uniquement de montrer Dany sous une lumière négative (j'y crois pas trop, mais bon).


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#11 08-05-2019 20:30:53

matou
modérateur

Re : Game Of Thrones 8x04 The Last of the Starks

Pour Ned, je suis moins d’accord. Ned se saborde lui même et ne laisse pas le choix à Baelish. Son obstination l’amène à ne pas comprendre les mise en garde de Baelish.
Pour Jon Arryn, le nord n’est pas compétent pour le juger, sauf si justement ils se mettent sous l’autorité de Daenerys, pour le juger pour crime contre la couronne.
Pour Bran en revanche rien à dire.

Hors ligne

#12 09-05-2019 22:46:38

Oberon
Section 31

Re : Game Of Thrones 8x04 The Last of the Starks

Je pense, mon cher Scorpius, que tu t'affoles pour rien.
Même si je doute que tu partages cette analyse, il n'en demeure pas moins que GoT possède une dimension démagogique importante.
Simplismes politiques, nudité et violence longtemps putassières (c'est un peu moins le cas dans cette saison), et stratégie basée sur des raccourcis du script, forment autant d'éléments qui ont été mis en avant par la production dans le but d'appater et de fidéliser un certain public.
Ors, pour ce public dont tu fais d'ailleurs parti, Daenerys est sans conteste le personnage le plus populaire et iconique.
Il serait donc très improbable qu'elle termine la série dans un rôle de méchante (que tu dépeins d'ailleurs à raison comme très artificiel) car ce serait ne pas donner au-dit public ce qu'il attend (à savoir de concrétiser son statut d'héroïne) ce qui serait en totale rupture avec le parti pris démagogique des auteurs décrit plus haut.
En résumé, soit tranquille: la flagornerie des showrunners et de la production constituent tes meilleures garanties d'avoir un final qui te plaise...


"No beast so fierce but know some touch of pity. But i know none, and therefore am no beast."
Richard 3

Hors ligne

#13 09-05-2019 22:53:06

matou
modérateur

Re : Game Of Thrones 8x04 The Last of the Starks

Oberon a écrit :

Je pense, mon cher Scorpius, que tu t'affoles pour rien.
Même si je doute que tu partages cette analyse, il n'en demeure pas moins que GoT possède une dimension démagogique importante.
Simplismes politiques, nudité et violence longtemps putassières (c'est un peu moins le cas dans cette saison), et stratégie basée sur des raccourcis du script, forment autant d'éléments qui ont été mis en avant par la production dans le but d'appater et de fidéliser un certain public.
Ors, pour ce public dont tu fais d'ailleurs parti, Daenerys est sans conteste le personnage le plus populaire et iconique.
Il serait donc très improbable qu'elle termine la série dans un rôle de méchante (que tu dépeins d'ailleurs à raison comme très artificiel) car ce serait ne pas donner au-dit public ce qu'il attend (à savoir de concrétiser son statut d'héroïne) ce qui serait en totale rupture avec le parti pris démagogique des auteurs décrit plus haut.
En résumé, soit tranquille: la flagornerie des showrunners et de la production constituent tes meilleures garanties d'avoir un final qui te plaise...

Ils peuvent aussi tuer Dany, tout en conservant sa moralité. Cela n’en fera pas une bonne fin pour Scorpius pour autant, tant elle était une promesse d’un progrès.

Hors ligne

#14 09-05-2019 23:08:56

Oberon
Section 31

Re : Game Of Thrones 8x04 The Last of the Starks

Risqué et potentiellement très décevant pour la fanbase.
Mais avec suffisamment d'alcool, de nombreuses fins deviennent possibles. Je reste néanmoins convaincu qu'ils choisiront ce qu'ils ont toujours choisi: la valeur sûre.
Il reste deux épisodes. Si ce retournement de Dany s'était effectué à l'avant dernier, je rejoindrai ton hypothèse.
Là il reste juste ce qu'il faut: un épisode où elle souffre et semble vaincue par ses ennemis, et succomber en  devenant son antithèse; et un pour le dernier twist où elle ressort triomphante et grandie par l'épreuve.
Très classique et pourtant toujours efficace...


"No beast so fierce but know some touch of pity. But i know none, and therefore am no beast."
Richard 3

Hors ligne

#15 10-05-2019 15:29:40

mariuss66
Trekki

Re : Game Of Thrones 8x04 The Last of the Starks

Pour ma part, je suis un grand fan de cette série, comme Scorpius.

Je pense depuis déjà longtemps que Daenerys va mourir, probablement en se sacrifiant pour le bien commun (en sauvant John par exemple). Compte tenu que les showrunners ont annoncé une fin "douce-amère", ça ferait du sens.

Aussi, la série tente toujours de surprendre et de sortir des schémas classiques, alors il serait surprenant que ça finisse par une fin de type "ils vécurent heureux et eurent beaucoup de petits Targariens".

Je m'attends donc à ce que Dany meure, que John se retrouve sur le trône, mais soit très rapidement amer car: la femme qu'il aime est morte et il verra que les jeux d'intrigue et de coulisse vont reprendre aussitôt les cendres retombées. Ce qui reviendrait au final à dire que "plus ça change, plus c'est pareil", une façon très cynique de clore l'histoire et qui serait assez dans le ton de celle-ci.

Aussi, le dernier dragon va mourir avec Dany, ce qui éliminera la magie de ce monde par la suite.

Mais je peux me tromper, bien sûr!

Hors ligne

#16 10-05-2019 23:26:07

Oberon
Section 31

Re : Game Of Thrones 8x04 The Last of the Starks

Franchement, quitte à faire une fin "douce-amère", il vaudrait mieux sacrifier Jon (déjà qu'il ruine toutes les scènes où il participe, autant qu'il serve enfin à quelque chose) pour sauver une Daenerys en péril.
Les showrunners auraient ainsi le beurre et l'argent du beurre: une fin "atypique" -j'ai beaucoup de mal à employer ce mot au sujet de GoT, cette série est pour moi un modèle de conformisme envers certains courant idéologiques des classes supérieures, mais passons- et une Dany en vie, victorieuse, et augurant d'un futur un peu plus intéressant que le "tout le monde trahi et complote" devenu très convenu en 8 ans de série.
Cela étant, nous serons vite fixés...


"No beast so fierce but know some touch of pity. But i know none, and therefore am no beast."
Richard 3

Hors ligne

Pied de page des forums