ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 15-02-2019 07:02:08

yrad
admin

The Orville 02x08 Identity, Part 1

The Orville 02x08 Identity, Part 1

Crédits officiels :
- Histoire et dialogues : Brannon Braga, André Bormanis
- Réalisation : Jon Cassar

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 11 [61.11%])

    61.11%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 6 [33.33%])

    33.33%

  3. 8 (excellent)(voix 0 [0%])

    0%

  4. 7 (bon)(voix 1 [5.56%])

    5.56%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 18

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 21-02-2019 10:17:00

mbuna
I don't know you

Re : The Orville 02x08 Identity, Part 1

En plus de la BA très prometteuse, on sort du vaisseau, et apparemment on va avoir affaire à un double épisode où Isaac aura un grand rôle à jouer.
Voilà exactement un pitch pour me rassurer smile

Flash required

Hors ligne

#3 24-02-2019 07:51:11

Prince Saphir
membre

Re : The Orville 02x08 Identity, Part 1

Un épisode GEANT ! 10/10
Face au Discovery de cette semaine (Sounds of thunder) encore plus nullissime que le précédent, voilà enfin du vrai Star Trek. big_smile
Identity 1 est une claque comme Best of both worlds, mais en plus, c’est du jamais vu ! eek eek eek
Au Canada et aux States, Identity casse complètement la baraque en audimat et sur les réseaux sociaux. Un truc de folie.
Totalement enfoncée la Discovery-parody pour mômes. fuck

Dernière modification par (24-02-2019 07:54:52)

Hors ligne

#4 24-02-2019 10:44:58

dvmy
Suicide Is Alright

Re : The Orville 02x08 Identity, Part 1

Prince Saphir a écrit :

Un épisode GEANT ! 10/10
Face au Discovery de cette semaine (Sounds of thunder) encore plus nullissime que le précédent, voilà enfin du vrai Star Trek. big_smile
Identity 1 est une claque comme Best of both worlds, mais en plus, c’est du jamais vu ! eek eek eek
Au Canada et aux States, Identity casse complètement la baraque en audimat et sur les réseaux sociaux. Un truc de folie.
Totalement enfoncée la Discovery-parody pour mômes. fuck

Parce que toi, évidemment, tu connais les audiences de Discovery que personne ne connait... La phrase sur les réseaux sociaux m'a bien fait rigoler par contre. Facebook et Twitter, les deux médias les plus fiables du monde... big_smile

Hors ligne

#5 24-02-2019 10:50:14

matou
modérateur

Re : The Orville 02x08 Identity, Part 1

Prince Saphir a écrit :

Un épisode GEANT ! 10/10
Face au Discovery de cette semaine (Sounds of thunder) encore plus nullissime que le précédent, voilà enfin du vrai Star Trek. big_smile
Identity 1 est une claque comme Best of both worlds, mais en plus, c’est du jamais vu ! eek eek eek
Au Canada et aux States, Identity casse complètement la baraque en audimat et sur les réseaux sociaux. Un truc de folie.
Totalement enfoncée la Discovery-parody pour mômes. fuck

Content que tu aies aimé. Cet épisode double était très attendu.
Merci pour le retour sur la réception.
Pour Dis, je comprends ton point de vue mais je pense qu’il vaut mieux dire ce qui t’a plu et nous expliquer les qualités de l’épisode que de comparer avec Dis.

Hors ligne

#6 24-02-2019 11:17:17

dvmy
Suicide Is Alright

Re : The Orville 02x08 Identity, Part 1

The Orville le fac-similé Star Trek TNG avec le génial Braga à l'écriture... forcément c'est bon, sans le moindre effort et la moindre prise de risque... la démarche étant la même qu'Abrams avec l'épisode 7, que pourtant personne n'a aimé. Difficile à comprendre les gars....

Hors ligne

#7 24-02-2019 11:37:04

dl500
TOS Forever

Re : The Orville 02x08 Identity, Part 1

dvmy a écrit :

la démarche étant la même qu'Abrams avec l'épisode 7, que pourtant personne n'a aimé....

Episode 7?
De quoi ?

Edit: ok, star wars. Désolé.

Dernière modification par dl500 (24-02-2019 11:50:00)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#8 24-02-2019 13:50:09

scorpius
Nowhere Man

Re : The Orville 02x08 Identity, Part 1

dvmy a écrit :

The Orville le fac-similé Star Trek TNG avec le génial Braga à l'écriture... forcément c'est bon, sans le moindre effort et la moindre prise de risque... la démarche étant la même qu'Abrams avec l'épisode 7, que pourtant personne n'a aimé. Difficile à comprendre les gars....

Il y a une différence de taille, TFA c'est officiellement du Star Wars, là ou The Orville est un hommage officieux. Ensuite, proposer en 2018/2019 une série aussi ouvertement inspirée de TNG, dans le paysage télévisuel actuel, c'est bien une prise de risque et pas une petite. Bien plus que Discovery qui se contente de reprendre le pire du Kelvin-verse et des séries Bad Robot (les prises de risques dans la série de Kurtzman, je cherche). Depuis 2005, je n'ai eu que 2 heures de Star Trek convenables (à savoir "Star Trek : Beyond") donc oui, je prends du plaisir devant l'hommage de Seth... Il ne fait aucun doute que JJ avec l'épisode 7 a eu la même démarche, à savoir permettre aux déçus de l'orientation d'un univers populaire de retrouver des sensations famillières.  Reste qu'il existe un tel gouffre avec "The Orville", ne serait-ce qu'en terme d'écriture ou d'intention (Seth ne nuit jamais à l'héritage de Roddenberry, comme a pu le faire JJ avec Lucas), que la comparaison n'a pas vraiment de sens.Ou alors uniquement de façon très superficielle. 

Sinon, c'était un bon épisode. Pas forcément investi plus que ça, en raison d'une première partie très centrée sur la relation entre Issac et le doc/les enfants qui ne m'a jamais intéressé plus que ça (une mise en avant néanmoins logique, tant il semble, malheureusement, évident que ça jouera un rôle crucial dans la résolution). Le dernier quart d'heure en revanche était très efficace, même si à l'échelle de la SF audiovisuelle ça reste très classique. C'est d'ailleurs un vrai regret que de voir la série partir dans une direction aussi convenue qu'un "soulèvement des machines" avec les Kaylons. Quand à la comparaison avec "The Best of Both Worlds" elle est franchement abusée, tant l'ensemble est largement moins traumatique, perturbant ou pesant. Pour le moment, ça m'a surtout évoqué les épisodes de Stargate Atlantis avec les Réplicateurs humanoides (que j'aime beaucoup, ce n'est pas une critique).

J'espère que la deuxième partie sera surprenante et qu'ils ne vont pas forcément aller dans la direction attendue à ce stade, mais on verra bien.

J'aimerai vraiment que tout cela ne soit qu'une gigantesque supercherie. Il n'y a pas eu de génocide,les créateurs des Kaylons se sont auto-détruits, les Kaylons n'ont tués personne lors de l'abordage du Orville. Une sorte de test grandeur nature visant à étudier la réaction de l'humanité face à une menace d'extinction, servant à déterminer si les Kaylons ont un quelconque bénéfice à se joindre à l'Union (ou un twist du genre).

Dernière modification par scorpius (24-02-2019 14:05:10)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#9 25-02-2019 09:46:19

dvmy
Suicide Is Alright

Re : The Orville 02x08 Identity, Part 1

Difficile pour moi que concevoir qu'on puisse cracher sur DIS quand on a apprécié une hérésie telle que Star Trek Beyond, le film le plus malhonnête, le plus ridicule, le plus hypocrite et le plus mauvais de la trilogie Kelvin.

Hors ligne

#10 25-02-2019 10:56:48

scorpius
Nowhere Man

Re : The Orville 02x08 Identity, Part 1

J'ai expliqué en détails sur le topic de "Star trek : Beyond" les raisons  pour lesquelles j'aime l'excellent film de Justin Lin. Evidemment, il y a une part de subjectivité, mais je pense que mes arguments font suffisamment sens pour qu'on puisse concevoir (comme tu dis) que j'aime ce film et pas Discovery ou les précédents opus du Kelvin-verse.

http://forums.startrek-fr.net/viewtopic ? =2344&p=26


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#11 25-02-2019 20:00:50

KIRK
Il est mort Jim !

Re : The Orville 02x08 Identity, Part 1

J attends de voir la seconde partie pour me prononcer.
Cependant, je n ose pas imaginer un tournant dramatique et << dark >> de la série ; j espère un dénouement plus judicieux...

bon cette fois je ne suis pas trompé ! c est bien B.Braga qui est aux manettes... joketongue

Dernière modification par KIRK (25-02-2019 20:02:29)

Hors ligne

#12 26-02-2019 00:13:18

yrad
admin

Re : The Orville 02x08 Identity, Part 1

dvmy a écrit :
Prince Saphir a écrit :

Un épisode GEANT ! 10/10
Face au Discovery de cette semaine (Sounds of thunder) encore plus nullissime que le précédent, voilà enfin du vrai Star Trek. big_smile
Identity 1 est une claque comme Best of both worlds, mais en plus, c’est du jamais vu ! eek eek eek
Au Canada et aux States, Identity casse complètement la baraque en audimat et sur les réseaux sociaux. Un truc de folie.
Totalement enfoncée la Discovery-parody pour mômes. fuck

Parce que toi, évidemment, tu connais les audiences de Discovery que personne ne connait... La phrase sur les réseaux sociaux m'a bien fait rigoler par contre. Facebook et Twitter, les deux médias les plus fiables du monde... big_smile

Je suppose que Prince Saphir faisait surtout référence aux audiences de The Orville 02x08 Identity, Part 1 qui, elles, sont connues, et qui sont supérieures à celles des épisodes précédents de la série.

Les réseaux sociaux manquent en effet de crédibilité. Cependant, les charts et les agrégateurs US montrent que le public s'est vraiment enthousiasmé pour ce dernier épisode de The Orville... qui reçoit par exemple un 9,4/10 sur IMDb (une note exceptionnellement élevée toute série confondue, sachant en outre qu'aucun épisode de DIS n'a jamais dépassé 8,2/10).

dvmy a écrit :

Difficile pour moi que concevoir qu'on puisse cracher sur DIS quand on a apprécié une hérésie telle que Star Trek Beyond, le film le plus malhonnête, le plus ridicule, le plus hypocrite et le plus mauvais de la trilogie Kelvin.

Je n'apprécie pas davantage que toi ST Beyond.
Malgré tout, il peut y avoir une certaine cohérence intellectuelle à le préférer à toutes les autres productions ST depuis 2009 (cas de Scorpius). Car Beyond est - mine de rien - le seul opus auquel Alex Kurtzman n'a pas participé, ce qui implique qu'il a été en partie épargné par l'épouvantable "système de pensée kurtzmanien", aussi cuistre que manipulatoire.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#13 26-02-2019 00:14:50

yrad
admin

Re : The Orville 02x08 Identity, Part 1

scorpius a écrit :

C'est d'ailleurs un vrai regret que de voir la série partir dans une direction aussi convenue qu'un "soulèvement des machines" avec les Kaylons. Quand à la comparaison avec "The Best of Both Worlds" elle est franchement abusée, tant l'ensemble est largement moins traumatique, perturbant ou pesant. Pour le moment, ça m'a surtout évoqué les épisodes de Stargate Atlantis avec les Réplicateurs humanoides (que j'aime beaucoup, ce n'est pas une critique).

Dans The Orville 02x08 Identity, Part 1, le cœur du sujet n’est pas exactement un soulèvement des machines, mais plutôt une situation de dol envers Isaac et les Kaylons. En gros, les protagonistes se sont complètement trompés depuis le début de la série, et la mission d’Isaac ne consistait pas à estimer l’intérêt de rejoindre l’Union mais à en évaluer les qualités morales ou logiques pour décider si elle possédait le "droit" d’exister et de survivre (de la perspective des IA Kaylons). Il y a donc bel et bien un renouvellement thématique dans cet épisode par rapport aux précédents trekkiens...

Quant au parallèle avec TNG 03x26+04x01 The Best Of Worlds, il est certes discutable, mais il peut faire sens. Car à l’échelle des deux séries, nous avons un héros central et populaire (Picard / Isaac) qui se retrouve compromis/altéré jusque dans sa nature même, et qui pourrait s'avérer déterminant pour la survie des autres personnages et de leur société (Fédération / Union).

Mais davantage encore que de TNG 03x26+04x01 The Best Of Worlds, c'est surtout de VOY 02x09 Prototype que ce hit de The Orville procède...

À cela s’ajoute le visuel de The Orville 02x08 Identity, Part 1 particulièrement impressionnant (Kaylon 1) qui vient en renfort de l'énorme contraste entre la comédie familiale du début de l’épisode… et la suite sombrant progressivement dans un cauchemar apocalyptique. De pareils contrastes sont AMHA le sel des meilleures séries.

scorpius a écrit :

J'espère que la deuxième partie sera surprenante et qu'ils ne vont pas forcément aller dans la direction attendue à ce stade, mais on verra bien.

J'aimerai vraiment que tout cela ne soit qu'une gigantesque supercherie. Il n'y a pas eu de génocide,les créateurs des Kaylons se sont auto-détruits, les Kaylons n'ont tués personne lors de l'abordage du Orville. Une sorte de test grandeur nature visant à étudier la réaction de l'humanité face à une menace d'extinction, servant à déterminer si les Kaylons ont un quelconque bénéfice à se joindre à l'Union (ou un twist du genre).

Ce serait une option intéressante certes, mais je ne suis pas certain de la souhaiter narrativement...
Car il peut être plus ambitieux encore de conférer de la pesanteur à l’univers de The Orville en n’épargnant pas moralement ses espèces emblématiques. Le génocide perpétré par les Kaylons pourrait être présenté comme un abject corollaire de l’évolutionnisme (façon Homo Deus : Une brève histoire de l'avenir par l’anthropologue israélien Yuval Noah Harari). Et du coup, la perspective que l’Union finisse par gagner une légitimité selon les critères Kaylons représenterait également la réussite à un test évolutionniste en grandeur nature.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#14 26-02-2019 10:58:17

scorpius
Nowhere Man

Re : The Orville 02x08 Identity, Part 1

yrad a écrit :

le cœur du sujet n’est pas exactement un soulèvement des machines, mais plutôt une situation de dol envers Isaac et les Kaylons. En gros, les protagonistes se sont complètement trompés depuis le début de la série, et la mission d’Isaac ne consistait pas à estimer l’intérêt de rejoindre l’Union mais à en évaluer les qualités morales ou logiques pour décider si elle possédait le "droit" d’exister et de survivre (de la perspective des IA Kaylons). Il y a donc bel et bien un renouvellement thématique dans cet épisode par rapport aux précédents trekkiens...

Assez d'accord, le "twist" sur Isaac était excellent. Non seulement les personnages se sont trompés, mais on  également été trompé en tant que spectateurs et Braga arrive à amener cela sans que ce soit manipulatoire vis à vis de la saison et demi qui a précédée (soit tout le contraire des twists des séries Bad Robot, la pique est facile, je sais). Je pense néanmoins que je n'ai pas totalement adhéré en raison de l'emphase mise sur la relation entre Isaac et le Doc (et par extension les enfants). Cela dit, absolument aucune des "romances" de la série ne m'aura convaincu, je suis parfaitement conscient du rejet et je n'en tiens pas rigueur aux auteurs/à la série.

Quant au parallèle avec TNG 03x26+04x01 The Best Of Worlds, il est certes discutable, mais il peut faire sens. Car à l’échelle des deux séries, nous avons un héros central et populaire (Picard / Isaac) qui se retrouve compromis/altéré jusque dans sa nature même, et qui pourrait s'avérer déterminant pour la survie des autres personnages et de leur société (Fédération / Union).

Dans cette optique je trouve le twist contre-productif. Certes, Isaac s'est lié à l'équipage du Orville, sans doute plus intimement que ce qu'avait prévu les Kaylons mais du au fait qu'on s'est trompé sur son rôle depuis le début de la série, son "altération" n'a pas du tout la même portée émotionnelle. Il est vrai aussi que j'interpréte son changement de comportement comme directement lié au fait que les paramètres de sa missions ont changés, plus que comme une "reprogrammation". C'est peut être là une erreur de lecture de ma part...

À cela s’ajoute le visuel de The Orville 02x08 Identity, Part 1 particulièrement impressionnant (Kaylon 1) qui vient en renfort de l'énorme contraste entre la comédie familiale du début de l’épisode… et la suite sombrant progressivement dans un cauchemar apocalyptique. De pareils contrastes sont AMHA le sel des meilleures séries.

Je suis d'accord, visuellement l'épisode est magnifique. Je me rends compte que ma courte review peut sonner négative, mais malgré mes réserves, j'ai aimé cet "Identity, Part 1 " il entre facilement dans mon top 3 de cette saison.

Ce serait une option intéressante certes, mais je ne suis pas certain de la souhaiter narrativement...
Car il peut être plus ambitieux encore de conférer de la pesanteur à l’univers de The Orville en n’épargnant pas moralement ses espèces emblématiques. Le génocide perpétré par les Kaylons pourrait être présenté comme un abject corollaire de l’évolutionnisme (façon Homo Deus : Une brève histoire de l'avenir par l’anthropologue israélien Yuval Noah Harari). Et du coup, la perspective que l’Union finisse par gagner une légitimité selon les critères Kaylons représenterait également la réussite à un test évolutionniste en grandeur nature.

Ce serait certainement intéressant que l'attitute génocidaire des Kaylons se pare d'une perspective évolutionniste (ils m'ont fait penser à des Daleks lors de l'abordage du Orville d'ailleurs, manquait plus que les "Exterminates" mdr ). Mais malgré tout, ça les condamnerait à un rôle "d'antagoniste", même si l'Union parvient à gagner cette "légitimité" ce ne sera forcément pas le cas de toutes les espèce de la voie lactée et les Kaylons ont clairement fait états de leur désirs d'expansions.

Dernière modification par scorpius (26-02-2019 11:23:05)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#15 03-03-2019 02:00:32

mbuna
I don't know you

Re : The Orville 02x08 Identity, Part 1

Un lien évident avec Voy.prototype que j'adore, sur ses prémisses ainsi que sur sa réalisation en crescendo.
La 1ere partie centrée sur Isaac et les mômes est essentielle narrativement et montre d'autant plus que la série embrasse le sujet sur tous ses aspects.

Mais ça ne s'arrête pas là, puisqu'on assiste a un vrai renouvellement de cette idée pourtant usée jusqu'au trognon.

Le prochain épisode paraît cousu de fil blanc mais je ne sais même pas si j'ai vraiment envie d'être surpris. La vraie surprise a déjà eu lieu : The Orville a terminé sa mue.
Maintenant je vacille entre 2 plaisirs : un perdu de l'innocence légère d'une première saison unique en son genre, et une 2ème qui a pris un virage attendu,  salvateur, et très couillu.


10/10.

Hors ligne

#16 05-03-2019 19:51:23

dl500
TOS Forever

Re : The Orville 02x08 Identity, Part 1

Une impressionnante première partie qui se transforme en cauchemar vivant au fur et à mesure de l'intrigue.

Isaac en traitre, l'humanité trompée par ses trop bonnes intentions.

Oui nous sommes dans un vrai ST, peut-être même le véritable. Tout y est, jusqu'à la musique très Goldsmithienne, tant elle ressemble aux envolées du premier film.

Vite je me rue sur la seconde partie.

10/10.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

Pied de page des forums