ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 06-08-2018 10:47:51

DrAg0r
Dra'ghoH

Alex Kurtzman : À l'aube d'un nouvel âge d'or de Star Trek ?

Une série en cours, 5 mini-séries en préparation, deux films annoncés.
Patrick Stewart qui annonce reprendre son rôle de Jean-Luc Picard dans une des mini-séries...

Quantitativement parlant c'est un nouvel âge d'or de Star Trek qui s'annonce.

Une grosse partie des fans explosent de bonheur par anticipation. C'est l'euphorie sur les réseaux.

Et pourtant.

Et pourtant...

Je ne suis pas du tout enthousiaste.

La KTL reprends (mal) les vaisseaux et personnages des années 60/70, Star Trek qui se regarde le nombril.
Discovery c'est la sœur de Spock qui va rencontrer le capitaine Pike, à nouveau Star Trek qui se regarde le nombril.
Là ça sera encore Star Trek qui se regarde le nombril, pas de la même manière mais le principe est le même.

À une époque (que je n'ai pas connue mais peu importe, ça se voit dans les séries) on avait droit à des personnages entièrement nouveaux dans des contextes nouveaux tous les 5 ans. Maintenant et depuis 2009 Star Trek ne fait que ressasser son passé en mode nostalgie régressive.

Mais si j'ai envie de voir ça, je n'ai qu'à regarder les séries et films que j'ai déjà vu, que j'aime déjà, je n'ai pas besoin de regarder des "nouveautés" qui ne font que tenter de les émuler maladroitement.

Peut être que je suis aigri...


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#2 06-08-2018 10:59:51

Prelogic
Legaliste

Re : Alex Kurtzman : À l'aube d'un nouvel âge d'or de Star Trek ?

Tiens donc... l'univers de Star-Trek serait-il lui aussi sur le point de succomber à une logique retro-marketing ? On vent de la communication et des effets d'annonce aux gens, en leur faisant miroiter le "bon vieux temps" ? On surfe sur la nostalgie et la tentation primitive du "retour aux sources" ?

Il est normal de voir les fans s’enthousiasmer à l'idée d'avoir un catalogue de contenus programmé pour les années à venir. Nous en étions au même point (ou pas) chez les fans de Star Wars, le 30 octobre 2012. Mais finalement, le constat "doux amer" s'avère être le même, et ce n'est pas forcément qu'une question d'âge ou d'incapacité à lâcher prise, c'est probablement une question de sensibilité et de résonance particulière.

Il semble que, de nos jours, savoir dire "non" à des logiques systématiques de consommation est une denrée rare.

Quand est-ce que les studios vont comprendre que les désirs et les aspirations du grand public ne se marchandent pas comme des valeurs boursières ? Que, quelque part, la passion pour un univers de fiction dépasse largement le cadre des études de marché, et ne peut se mesurer qu'à l'aune de la capacité des créatifs à renouveler, imaginer et bousculer les acquis du public ?

Je ne suis pas du tout l'actualité autour de Star Trek, mais j'avoue être très intéressé par les retours des aficionados. J'aimerais en savoir plus sur les projets en cours, aussi n'hésitez pas à partager vos analyses et vos constats, je m'en abreuverai avec plaisir - ne serait-ce que pour démarrer ma culture trekkienne avec le recul des années smile

Dernière modification par Prelogic (06-08-2018 11:01:51)


Sans_titre_3.png
« En général, je ne réfléchis pas en termes d’hommage. Quand tu démarres un projet, tu essayes d’imaginer quelque chose de différent, tu ne tentes pas de reproduire le passé » - Phil Tippett.
« La contre-culture ne viendra pas d’une institution d’État, ni d’une major hollywoodienne. Elle n'appartient à personne. » - Rafik Djoumi.

Hors ligne

#3 06-08-2018 14:03:06

Oberon
membre

Re : Alex Kurtzman : À l'aube d'un nouvel âge d'or de Star Trek ?

Lorsqu'il s'était retiré de la vie politique, le général de Gaulle avait dit: "après moi, ça n'est pas le vide qui me fait peur, c'est le trop plein".
Et c'est exactement ce que m'inspire cette surenchère d'annonces Trekienne.

Encore traumatisé de la bêtise morale et intellectuelle de Discovery, je serais sensé me réjouir de cette avalanche d'annonces, dont certaines surfent sur cette vague nauséabonde de nostalgie et de rétro-marketing? Et bien comme toi, DrAg0r, je n'y arrive pas. Du moins pas tant qu'il n'y aura une annonce sur un retour prédominant de l'écriture et l'envie de proposer des nouvelles thématiques. Mais peut-être sommes nous plusieurs à être aigris... rain

Le retour de Picard me laisse d'ailleurs de marbre, car je ne vois pas ce qu'il aurait à apporter aujourd'hui qu'il n'a déjà donné en son temps. J'y vois surtout un plan marketing de ressortir l'icône Trekienne pour essayer d'amadouer les fans après l'échec total de Discovery à en proposer une nouvelle. C'est une stratégie commerciale qui me semble davantage dictée par l'échec critique (au niveau des fans) de Discovery que par une quelconque volonté de créer ou de renouveler. Lorca a déçu? Pas grave, on ressort papy Picard du grenier!
Triste époque que la nôtre... sad

Mais cela dit, j'espère de tout cœur me tromper et être agréablement surpris par cet hypothétique âge d'or.
Pour l'heure, comme disait mon père: "chat échaudé craint l'acide sulfurique".


"No beast so fierce but know some touch of pity. But i know none, and therefore am no beast."
Richard 3

Hors ligne

Pied de page des forums