ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 21-01-2018 16:49:34

yrad
admin

Discovery 01x14 The War Without, The War Within (La guerre, rien que la guerre)

Discovery 01x14 The War Without, The War Within (La guerre, rien que la guerre)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Lisa Randolph
- Réalisation : David Solomon

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 1 [5.88%])

    5.88%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 1 [5.88%])

    5.88%

  4. 7 (bon)(voix 0 [0%])

    0%

  5. 6 (correct)(voix 1 [5.88%])

    5.88%

  6. 5 (passable)(voix 1 [5.88%])

    5.88%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 4 [23.53%])

    23.53%

  10. 1 (pitoyable)(voix 3 [17.65%])

    17.65%

  11. 0 (trahison)(voix 6 [35.29%])

    35.29%

Votes totaux: 17

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 05-02-2018 21:48:14

dl500
TOS Forever

Re : Discovery 01x14 The War Without, The War Within (La guerre, rien que la guerre)

Bah alors ?
Personne ne s'est jeté sur ce nouveau chef d'œuvre ? smile


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#3 05-02-2018 22:03:54

McRaktajino
Dernier Jedi

Re : Discovery 01x14 The War Without, The War Within (La guerre, rien que la guerre)

Je vais me le caler là. Après la petite bande annonce de Solo en apéritif, ça va le faire.

Hors ligne

#4 05-02-2018 22:41:20

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Discovery 01x14 The War Without, The War Within (La guerre, rien que la guerre)

Correct.

Perso je ne vois pas à quoi ça sert de rabâcher semaine après semaine que DIS ne respecte pas la chronologie de TOS. Ce serait tellement plus simple pour certains d'enfin accepter qu'il s'agit d'un reboot ou d'un univers parallèle très proche, comme ceux de ST1, ST2 à 6, TNG à VOY et ENT.

Hors ligne

#5 05-02-2018 23:36:00

yrad
admin

Re : Discovery 01x14 The War Without, The War Within (La guerre, rien que la guerre)

À la base, parce que les auteurs de DIS s'obstinent à nous répéter que c'est la chronologie de TOS.

Et by the way, "ST1, ST2 à 6, TNG à VOY et ENT" appartiennent bien au même univers et à la même timeline que TOS car toutes leurs différences s'expliquent parfaitement en interne (notamment du fait de positionnements temporels distincts au sein de la même chronologie).
Alors que les divergences croissantes que dévoile DIS, épisode après épisode, sont de moins en moins compatibles avec TOS.

Ensuite, parce que les épisodes DIS ne cessent d'aligner les incohérencse les plus grossières envers leur propre série et envers eux-mêmes. À l'instar de ce Discovery 01x14 The War Without, The War Within qui bat un nouveau record de what the fuck surréalistes. eek damn

J'étais prêt à jouer le jeu du serial anti-trekkien depuis quelques épisodes, mais il y a tout de même des limites au nawak décomplexé. sink
Et là, je ne parle même plus de respect de la philosophie trekkienne, ni de respect de la timeline d'ENT-TOS-TNG-DS9-VOY... mais bien de série TV, de SF, de logique élémentaire, de bon sens, et même de serial.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#6 05-02-2018 23:50:30

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Discovery 01x14 The War Without, The War Within (La guerre, rien que la guerre)

Je ferais le bilan dans une semaine mais bon une chose est certaine : Je préfère DIS à DS9. Très largement. Car si cette dernière respecte bien la chronologie, elle restera toujours pour moi une trahison totale aux fondements de Star Trek, et qui ne s'assume jamais !

Hors ligne

#7 06-02-2018 00:41:51

dl500
TOS Forever

Re : Discovery 01x14 The War Without, The War Within (La guerre, rien que la guerre)

Bon Yrad m'a devancé.
Je viens de voir l'épisode et effectivement le nombre de WTF est hallucinant. Il mérite même un classement. Je pense que la critique d'unification sera un régal.
Il est trop tard pour que je m'y mette mais entre le je t'aime moi non plus de l'héroïne totalement injustifié (alors même que l'équipage accepte la situation de Tyler), le projet Genesis sporique, le saut À L'INTÉRIEUR de Kronos, le retour de je ne sais pas où mais c'est trop fun de l'amirale, la solution à la guerre de l'empereur (pour gagner la guerre et bien... Pettez leur la gue.....) d'une tactique imparable et enfin son remplacement pour redevenir la gentille capitaine... C'est......... Je ne sais plus.
Et Sarek  qui quitte le vaisseau en plein milieu pour retourner sur Vulcain parce que... Bah on sait pas. Ah si: la logique en temps de guerre est de se saluer parce qu'on ne sait pas si on se reverra. Sérieux ?
Bon je vais me coucher.
Plus qu'un épisode pour gagner la guerre colonel !!!! Courage Rambo, on rentre à la maison.
Bonne nuit.
2 pour le calme enfin, et quelques lignes de dialogues (mal) écrites.

Dernière modification par dl500 (06-02-2018 00:43:00)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#8 06-02-2018 00:46:58

matou
modérateur

Re : Discovery 01x14 The War Without, The War Within (La guerre, rien que la guerre)

Naze.
En soit un épisode calme, qui prend le temps de poser les relations entre personnages. De bons dialogues.
Je mets de côté que c’est une série Star Trek et je regarde juste le propos.
Et là, tout ce qui est en moi hurle de colère.
Que la série soit ST ou pas, jouée par des acteurs que j’adore, une série qui prétend qu’avoir des principes, une morale et de l’optimisme cela vous rend moins efficace dans une guerre qu’être une ordure, je ne serai jamais d’accord.
Être une personne positive ne veut pas dire être un niais incapable de se défendre, être incapable de lutter contre des barbares.
C’est le message grossier de cet épisode et amené à la truelle.

Franchement, rendez moi l’arc de l’univers miroir.

Hors ligne

#9 06-02-2018 01:21:42

McRaktajino
Dernier Jedi

Re : Discovery 01x14 The War Without, The War Within (La guerre, rien que la guerre)

C'est limpide, ça enchaîne vite et bien, c'est très agréable à suivre. Ils ont même pensé à remettre le U à la place du I.
J'aime bien le plan car ce n'est pas juste basé sur la technologie que Michael et ses compagnons ont volé aux Klingons. On utilise la spécificité du Discovery, une mission que seul son équipage peut tenter.
On n'a plus de champignon, pas grave, on va te terraformer à la gros bourrin la lune du coin. J'ai beaucoup aimé le rendu.

C'est bien que d'anciens personnages reviennent sur le devant de la scène, que ça ne tourne pas toujours avec les mêmes têtes, surtout que Lorca n'est plus là.

Et puis la fin, waouh. Ok, c'est un peu fort de faire passer Philounette pour feu le Capitaine Georgiou, mais son entrée sur la passerelle est tellement classe.

Le seul point négatif, c'est encore Tyler. Il se comporte vraiment comme un total égoïste avec Michael surtout qu'elle n'a absolument rien à ne se reprocher vis à vis de lui. Le comble, ce que elle a à lui reproche est totalement logique et légitime. Quel connard.


Excellent.

Dernière modification par McRaktajino (06-02-2018 01:23:23)

Hors ligne

#10 06-02-2018 09:11:26

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Discovery 01x14 The War Without, The War Within (La guerre, rien que la guerre)

dl500 a écrit :

Je viens de voir l'épisode et effectivement le nombre de WTF est hallucinant.

Du WTF il y en avait plein dans le ST historique, par ailleurs rempli d'aberrations scientifiques et de résurrections en tout genre. Et les merveilles de WTF que Spock's Brain et Threshold comptent parmi mes épisodes favoris! Et faire le tour du soleil pour remonter le temps ce n'est pas WTF? Et un accouchement par le dos au beau milieu d'une colonne vertébrale c'est pas WTF? Et je ne parle même pas de DS9 dont tous les twists concernant Dukat sont totalement tirés par les cheveux. DIS ne respectera pas la chronologie et ne ressemblera jamais au ST de Berman donc inutile de le répéter semaine après semaine et acceptez de la regarder pour ce qu'elle est et non pour ce qu'elle n'est pas! DIS est un spectacle fun en mode serial qui ne se pose pas trop de questions, ni plus ni moins. Si à l'avenir elle me propose davantage tant mieux, mais cette saison 1 n'est ni transcendante ni honteuse et en définitive elle ressemble beaucoup à la saison 3 d'ENT qui, mis à part Similitude, n'a aucun fond et n'est qu'un spectacle "serialisant" des plus plaisants.

Hors ligne

#11 06-02-2018 13:30:17

matou
modérateur

Re : Discovery 01x14 The War Without, The War Within (La guerre, rien que la guerre)

Mon opposition à cet épisode est moins sur le wtf, les éléments constitutifs de Dis dans sa forme ou ses partis pris depuis le début que sur cette morale que je trouve dangereuse.
S’il n’y avait pas eu cette morale que je hais, je m’étais 5 à cet épisode. Pas un ST, mais une série SF honnête, qui prend le temps de se poser sur ses personnages.
Je ne suis pas dupe, le prochain montrera Michael se rebellant contre Georgiou pour défendre des principes de la Fédération et donc sauver son l’ame de la Fédération.
Mais c’est contraire à ce que je pense, mets en œuvre et qui m’a amené vers ST. Que des institutions soient des éléments de progrès. Et non juste des individus qui portent ce progrès.
Je sais que dans la saga, la Fédération ou des membres ont été malmenés niveau intégrité ou moralité. Que souvent ce furent les personnages qui rétablirent la justice.
Mais à côté il y avait aussi des épisodes où les institutions allaient dans le bon sens.

Comme dit Mbuma, ST avant j’ai envie d’y vivre. Dis, non.

Hors ligne

#12 06-02-2018 15:12:14

dl500
TOS Forever

Re : Discovery 01x14 The War Without, The War Within (La guerre, rien que la guerre)

En dehors des WTF et de la morale nauséabonde ce cet opus, le niveau d'écriture se révèle extrêmement bas.
Du niveau du 3259 ième épisode d'Hélène et les garçons:
-Tyler: Je t'aime Michael (oui c'est une fille) .
-Michael: moi aussi mais ce n'est plus possible.
-Pourquoi? Ce n'était pas moi!
-Je sais et je te pardonne. mais t'aimer est trop dur, tu comprends?
-Non! même l'équipe a compris qu'un autre agissait à ma place!
-Oui mais non!
Rires en boites, applaudissements et transition.

Et on peut faire la même genre Rambo et le Colonel avec l'empereur et l'amirale...c'est désolant. Car si certains épisodes des séries classiques sont d'une nullité validée, là c'est depuis le début qu'on n'élève pas le niveau. Ok, c'est un sérial, ce n'est pas du ST mais quand même...

Dernière modification par dl500 (06-02-2018 15:13:05)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#13 06-02-2018 15:55:58

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Discovery 01x14 The War Without, The War Within (La guerre, rien que la guerre)

Ah parce que les dialogues des épisodes soap de DS9 sont meilleurs ?

Hors ligne

#14 06-02-2018 17:52:34

McRaktajino
Dernier Jedi

Re : Discovery 01x14 The War Without, The War Within (La guerre, rien que la guerre)

Michael reproche à Tyler de lui avoir dit qu'il pouvait gérer ses crises alors que c'était faux. Si il était sincère, il lui aurait dit qu'il risquait de faire des conneries qui pouvaient compromettre la mission, car il le savait.
Ce n'est pas ses actes quand il est contrôlé par le Klingon qu'elle lui reproche, c'est de lui avoir menti quand il était vraiment Tyler.
Ça, les autres membres de l'équipage ne le savent pas.

Dernière modification par McRaktajino (06-02-2018 18:09:29)

Hors ligne

#15 06-02-2018 21:17:31

dl500
TOS Forever

Re : Discovery 01x14 The War Without, The War Within (La guerre, rien que la guerre)

http://www.unificationfrance.com/spip.p ? icle=51605
Et voici la critique d'unification.
Merci Yrad, j'avais oublié que le coup des dates stellaires m'avait interloqué, comme le fait de me dire que depuis 14 épisodes je n'avais encore rien vu de cette guerre dont on me rabâche les oreilles à chaque fin de dialogue.
C'est pauvre intellectuellement et visuellement. Ce n'est pas ce que j'attends d'un star trek


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#16 07-02-2018 14:48:44

dl500
TOS Forever

Re : Discovery 01x14 The War Without, The War Within (La guerre, rien que la guerre)

http://www.syfantasy.fr/26892-Star_Trek ? _la_guerre

D'autres sites en français se posent la question de la qualité de cette série.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#17 07-02-2018 15:54:12

mbuna
Ancien fan

Re : Discovery 01x14 The War Without, The War Within (La guerre, rien que la guerre)

dvmy a écrit :

Ah parce que les dialogues des épisodes soap de DS9 sont meilleurs ?

Qu'on apprécie ou non DS9 (et perso j'ai bien des choses à dire), elle avait une certaine qualité d'écriture mais surtout posait de bonnes questions. Son background était super solide. Au moins on pouvait discuter dessus et la proposition était là.

Discovery y'a quoi derrière les twists et les effets de manche en carton ? L'ambition derrière l'histoire c'est quoi ? Je ne veux pas du ST Bermanien, perso j'attends une série d'une certaine intelligence, ou alors une consistance, ou au moins qu'elle me propose quelque chose que je puisse identifier qui soit sa spécificité, une originalité, un truc nouveau, enfin bref. Et pour y arriver, je ne demande même pas une cohérence au poil de cul près. Mais au moins autre chose que m'extasier sur Georgiou Capitaine (faut voir la réal de la scène comme un vrai twist des familles) ou que je chiale devant Burnham qui plante Tyler. Ou alors les auteurs auraient du me dire que je devais aborder cette série au niveau d'un Arrow ou d'un Flash en débranchant mon cerveau gauche. En l'état on est en face d'un serial de série B friqué dont on ne sait même pas où sont passés les $$$.
Si c'est ça l'ambition, alors OK, je m'incline.

Je déplore aussi un certain manque de fond à ENT. Mais au moins cette série a été bâtie comme prequel en empoignant toutes les restrictions que cela apportait. Et cela au moins on ne peut pas lui enlever. Ne pas aimer, s'ennuyer dessus, OK. Et là encore j'en sais quelque chose.

Mais on en est au 14ème épisode de DIS, qui n'a de toute évidence pas du tout les scrupules d'un prequel comme ENT, mais alors il reste quoi ? Perso j'attends toujours une review ici ou ailleurs qui donne un sujet de fond (LOL les sujets), de forme (LOL la réalisation), les 8 millions de dollars par épisode (LOL les SFX, les masques des aliens, et on n'a même pas le droit aux forêts canadiennes), ou un truc qui mérite tout le patacaisse de promo (LOL les Roddy fils, les Meyer, les Fuller et compagnie).
14 épisodes * 8 M = 112 M$
Et pourtant, pour l'instant je ne vois qu'un serial de série B totalement anodin et qui va très vite être oublié... comme ses potes Arrow et Flash.

Dvmy, toi qui n'apprécie pas Black mirror, je comprends tes raisons. Mais dis moi alors en quoi DIS proposerait des idées neuves ou un truc non académique quelque part ????
Mais d'ailleurs je pense que les auteurs ne doivent même pas s'en cacher, ça se voit qu'elle est bâtie comme ça, l'ambition ça doit être juste de passer un moment tranquillos avec sa bière et ses chips, et faire waoooouuuh devant Giorgiou qui devient Capitaine avec le beau travelling arrière pour faire styyyyle.

Hors ligne

#18 07-02-2018 15:59:04

matou
modérateur

Re : Discovery 01x14 The War Without, The War Within (La guerre, rien que la guerre)

Dis est il supérieur aux premières saison du Arrowverse? C’est franchement une question à se poser.
Je le dis sans dénigrer les séries. Je m’interroge vraiment.

Hors ligne

#19 07-02-2018 17:43:38

mbuna
Ancien fan

Re : Discovery 01x14 The War Without, The War Within (La guerre, rien que la guerre)

J'ai commencé à regarder l'AfterTrek de l'épisode 12. C'est le 1er que je vois. Si j'ai bien compris, l'idée de base était que des indices avaient été disséminés sur mirror-Lorca depuis le début pour que les trekkies hardcore qui (à n'en pas douter selon eux) vont revoir la série 2564589 fois puissent les détecter au fur et à mesure. Ca se pose là en terme d'ambition.
Un bon petit Lost en herbe.

Bon, évidemment ils n'ont pas parlé du fait que tout le monde l'avait saisi depuis quasi le début. Les trekkies seraient-ils plus intelligents que leur costume en pyjama ? De toute façon ça n'a pas d'importance, les trekkies vont de toute manière le revoir 2564589 fois (sans oublier les chips et les bières), toujours selon eux, ironie inside.

Hors ligne

#20 07-02-2018 17:56:39

dl500
TOS Forever

Re : Discovery 01x14 The War Without, The War Within (La guerre, rien que la guerre)

mbuna a écrit :

J'ai commencé à regarder l'AfterTrek de l'épisode 12. C'est le 1er que je vois. Si j'ai bien compris, l'idée de base était que des indices avaient été disséminés sur mirror-Lorca depuis le début pour que les trekkies hardcore qui (à n'en pas douter) vont revoir la série 2564589 fois puissent les détecter au fur et à mesure. Ca se pose là en terme d'ambition.
Un bon petit Lost en herbe.

Bon, évidemment ils n'ont pas parlé du fait que tout le monde l'avait saisi depuis quasi le début. Les trekkies seraient-ils plus intelligents que leur costume en pyjama ? De toute façon ça n'a pas d'importance, les trekkies vont de toute manière le revoir 2564589 fois (sans oublier les chips et les bières).

C'est bien ce qui me chagrine. Je me suis fait avoir sur les premières saisons de cette série, en croyant (c'était une nouveauté à l'époque) les scénaristes, qui expliquaient qu'ils savaient parfaitement où ils allaient, que tout était déjà écrit et planifié.
Et on a vu le résultat. Un gros foutage de gueule et du rafistolage à la truelle avec quelques bouts de scotch. Ou comment massacrer une idée géniale en grosse bouse ridicule (bis repetita...  ). Les deux dernières saisons sont un modèle du genre.

Sauf qu'ici, les vrais trekkers ne vont pas accepter de se faire avoir si facilement. Parce que le trekker (pour le trekkie c'est à voir, pourquoi pas) lui il réfléchit et il analyse...et là il y a comme un problème.

Ici c'est su soap, rien d'autre. Ca peut plaire.

Mais j'attendais de la découverte moi (vu le titre on pouvait raisonnablement y croire). Et puis à 8M de dollars des 43 minutes je voulais aussi du visuel qui déchire. Rien, c'est moche et pauvre. Pas de bataille spatiale, pas de guerre...

Il reste un épisode, qui bien sur ne résoudra rien, il faudra s'attendre au gros cliffhanger de la mort qui tue à la Lost.

RIP Star Trek.

ENT a sa revanche. Voilà ce que c'est d'avoir bashé en son temps la série préquelle.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#21 07-02-2018 18:10:13

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Discovery 01x14 The War Without, The War Within (La guerre, rien que la guerre)

mbuna a écrit :

Dvmy, toi qui n'apprécie pas Black mirror, je comprends tes raisons. Mais dis moi alors en quoi DIS proposerait des idées neuves ou un truc non académique quelque part ????
Mais d'ailleurs je pense que les auteurs ne doivent même pas s'en cacher, ça se voit qu'elle est bâtie comme ça, l'ambition ça doit être juste de passer un moment tranquillos avec sa bière et ses chips, et faire waoooouuuh devant Giorgiou qui devient Capitaine avec le beau travelling arrière pour faire styyyyle.

Elle n'apporte rien à Star Trek ni à mon cerveau  et je le déplore autant que toi. Mais je la trouve distrayante et nettement moins conne que les trois navets de Abrams. Et au moins elle assume ses choix contrairement à ds9. Rien que pour tout ça je veux la défendre.

Hors ligne

#22 07-02-2018 21:47:32

Pok
membre

Re : Discovery 01x14 The War Without, The War Within (La guerre, rien que la guerre)

Pour ma part je n'ai pas fini de visionner l'épisode précédent. J'avais déjà commencé à regarder les deux précédents du coin de l'oeil, là je crois que j'ai définitivement décroché.

Bye bye Discovery!


♫ space maybe the final frontier but it's made in a Hollywood basement ♫

Hors ligne

#23 08-02-2018 01:10:07

yrad
admin

Re : Discovery 01x14 The War Without, The War Within (La guerre, rien que la guerre)

dvmy a écrit :

Du WTF il y en avait plein dans le ST historique, par ailleurs rempli d'aberrations scientifiques de résurrections en tout genre. Et les merveilles de WTF que Spock's Brain et Threshold comptent parmi mes épisodes favoris! Et faire le tour du soleil pour remonter le temps ce n'est pas WTF? Et un accouchement par le dos au beau milieu d'une colonne vertébrale c'est pas WTF? Et je ne parle même pas de DS9 dont tous les twists concernant Dukat sont totalement tirés par les cheveux. DIS ne respectera pas la chronologie et ne ressemblera jamais au ST de Berman donc inutile de le répéter semaine après semaine et acceptez de la regarder pour ce qu'elle est et non pour ce qu'elle n'est pas! DIS est un spectacle fun en mode serial qui ne se pose pas trop de questions, ni plus ni moins. Si à l'avenir elle me propose davantage tant mieux, mais cette saison 1 n'est ni transcendante ni honteuse et en définitive elle ressemble beaucoup à la saison 3 d'ENT qui, mis à part Similitude, n'a aucun fond et n'est qu'un spectacle "serialisant" des plus plaisants.

Ce discours est celui des médias qui font la promo de Discovery comme ils faisaient hier la promo de Kelvin. En gros, on rabaisse rétrospectivement l’intelligence ou la cohérence du Star Trek historique pour vendre l’idée que la nouvelle mouture est dans la norme (de médiocrité) de ce qui avait précédé.

Eh bien non, il n'y a rien d'équitable à tenter de dévaloriser le Star Trek pré-2009 pour essayer de légitimer des changelings comme Discovery et Kelvin

Des WTF, il y en avait très très peu dans le ST historique, bien moins dans les œuvres concurrentes au long cours. Des épisodes comme TOS 03x06 Spock’s Brain et VOY 02x12 Thershold n’ont jamais été la norme, on en rencontrait tout au plus un ou deux par saison, voire pas série. Et d’ailleurs, même auscultés à la loupe, TOS 03x06 Spock’s Brain et VOY 02x12 Thershold se limitaient chacun à un seul WTF (la télécommande pour diriger un corps ayant survécu sans cerveau pour le premier, et la copulation féconde entre Paris et Janeway après avoir régressé en amphibien pour le second).
Alors que des WTF, il y a en a des dizaines dans chaque épisode de Discovery. A tel point que Discovery s'apparente de plus en plus à un Plan 9 From Outer Space en série TV et dans un emballage friqué.
Outre l’absence de fond, l’inculture crasse, la médiocrité d’écriture, la démagogie suiviste, la trahison philosophique, et l’irrespect internaliste, c’est également la masse critique de WTF qui distingue Discovery (et Kelvin) du Star Trek roddenberrien-bennettien-bermanien.

Dans DS9, les quelques twists concernant Dukat auraient justement pu en faire un parfait méchant de serial. Mais finalement, c’est toujours resté plus fin et plus réaliste que ça, parce que le personnage demeurait lié à une civilisation extraterrestre experte en collecte de données confidentielles sur tout le monde, et il était animé par une inextinguible soif de reconquête de Bajor. Il disposait des ressources d'une CIA galactique mais avec la perversion sadique d’un Lavrenti Beria, tout en se dissimulant à lui-même sa véritable noirceur derrière un verni civilisationnel.
Le personnage aurait bien entendu gagné en complexité si les showrunners lui avaient fait suivre la voie d'une tragédie antique par-delà le bien et le mal à la façon d’un Londo Mollari... Mais malgré tout, en dépit des twists à son endroit (et qui n’ont jamais dépassé le rythme raisonnable d’un par saison), Gul Dukat est resté un personnage tragique dans la mesure où il avait été forgé dans le vice extrême de l’occupation de Bajor ; et c'est la nostalgie de ce rapport de domination qu'il a ensuite perpétuellement cherché à reproduire, quitte pour cela à intriguer dans les eaux interlopes de jeux géostratégiques amoraux.
Pour autant, Dukat n’est jamais devenu un deus ex machina omniscient, infaillible, ou immortel tels que les cultivent les vrais serials. Au bout du compte, il a progressivement tissé lui-même la toile de sa propre folie avant de creuser sa tombe. L’histoire humaine regorge de profils de ce genre, même si DS9 en aura fait un opéra de dimension cosmique.

Quant à la saison 3 de ENT, elle ne possède certes pas la densité de fond de la première saison de TOS (en raison notamment de la supériorité intrinsèque du format loner sur le format serial pour produire un contenu sémantique). Pour autant, elle ne mérite pas d'être rapprochée du vide et des facilités de la saison 1 de DIS.
Déjà parce que l’arc xindi est vraiment inattaquable en tant que serial (aucun WTF ni incohérence formelle à déplorer).
Mais aussi parce qu’il est loin d’être dépourvu de fond. Le spectacle y est presque toujours articulé autour des implications morales (contrairement aux épisodes de 24 par exemple, série que j’adore mais qui est loin d’avoir la même profondeur).
Et ENT 03x10 Similitude n’est pas le seul épisode de cette saison 3 à avoir apporté un vrai contenu trekkien. Il y a également eu - entre autres - ENT 03x08 Twilight (un des épisodes les plus ambitieux de toute la franchise car portant sur son existence même), ENT 03x12 Chosen Realm (pour la charge trekkienne la plus virulente contre la religion), ENT 03x02 Anomaly et ENT 03x19 Damage (pour une courageuse mise à l’épreuve des idéaux trekkiens en devenir), et finalement une conclusion de saison humaniste (tout à fait digne des meilleurs loners roddenberriens de TOS).

Si Discovery avait été capable de proposer ne fut-ce que le dixième du fond de l'arc xindi dans sa première saison, je l'aurais moi aussi soutenue.
Je lui aurais même fait bon accueil si elle avait eu la qualité de construction serialisée d’un Stranger Things ou la force d'anticipation dystopique d’un Altered Carbon.
Preuve que j’ai su faire moi aussi le deuil du ST roddenberro-bermanien... et que j’ai depuis longtemps revu mes exigences à la baisse. Mais il y a quand même des limites...
Surtout lorsque presque n'importe quelle série de SF/fantasy/fantastique disponible sur Netflix s'avère en fait moins inintéressante à suivre que Discovery... mdr


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#24 08-02-2018 01:25:18

yrad
admin

Re : Discovery 01x14 The War Without, The War Within (La guerre, rien que la guerre)

dvmy a écrit :

Et au moins elle assume ses choix contrairement à ds9. Rien que pour tout ça je veux la défendre.

Tu surrévalues beaucoup DIS. Cette série n'a pas un niveau intellectuel et sémantique suffisant pour assumer quoi que ce soit. C'est juste un divertissement immature et très bas du front...

Après chaque épisode de Discovery, je m’impose de revoir au moins un épisode de DS9. Mais attention, uniquement les "pires" de ta perspective, Dvmy, c’est-à-dire ceux traitant de religion et de guerre.

Mais j’ai beau avoir été l’un des plus réceptifs ici durant des années à tes arguments anti-DS9, il n’y a franchement aucune comparaison possible entre DIS et DS9 !
Même dans ses épisodes les plus critiquables, même lorsque RDM et ISB tordaient certains idéaux trekkiens (dans la dernière saison surtout), DS9 reste formidablement bien écrite. Que l'on adhère ou pas aux réponses apportées, il y a toujours de vrais propos de fond, de perpétuels sujets de réflexion et de débat, une authentique intelligence d’auteurs derrière. Soit précisément TOUT ce dont DIS est dramatiquement dépourvue.

En tant que défenseur de l’internalisme trekkien, je suis plutôt bien placé pour comprendre également la nécessité de défendre des idéaux trekkiens. Néanmoins, si l’alternative est juste entre le viol intelligent et le viol imbécile, il n’y a même pas une seule seconde d’hésitation en ce qui me concerne. mdr
D’autant plus que même si je comprends bien toutes les critiques adressables à DS9, je ne suis pas convaincu que cette dernière ait vraiment violé l’esprit trekkien. Du seul fait de la présence de Rick Berman derrière, DS9 ne s’est finalement jamais transformée en BSG 2003 et il convient de bien distinguer ces deux séries.
DS9 n’a jamais infligé aux spectateurs de Révélation transcendante objective, et même les partis pris qui peuvent sembler anti-trekkiens en première lecture (Sisko et son "complexe de l'Emissaire", la religion indéboulonnable des Bajorans, la condition a-temporelle des manipulateurs Prophets, la connotation fantasy des Pah-wraith, la paupérisation axiologique de Gul Dukat à la fin, etc.) demeurent toujours 100% subjectivables, relativisables, et démystifiables au sens trekkien.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#25 08-02-2018 07:24:12

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Discovery 01x14 The War Without, The War Within (La guerre, rien que la guerre)

Oh non. Les pires de Ds9 sont les épisodes comiques censés contrebalancer la noirceur de la série. Pour le reste c'est juste nauséabond de traiter le religieux et la guerre de cette façon dans un univers tel que Star Trek, en crachant totalement sur ses fondements démystificateurs et pacifistes. Rien de tel dans DIS.
Et je ne rabaisse pas le ST historique. Jamais. Je comparais uniquement DIS à ENT, et ENT n'a jamais été un modèle d'intelligence pour moi contrairement à TOS, TNG et VOY. Une super série de distraction dont seule une petite poignée d'epidodes flattent mon cerveau.

Hors ligne

Pied de page des forums