#1 07-12-2017 14:35:40

Buckaroo
Gotta Light ?

Star Wars Episode II : Attack Of The Clones

Star Wars Episode II
Attack Of The Clones

Star_Wars_-_Episode_II_Attack_of_the_Clones_%28movie_poster%29.jpg

Réalisé par  George Lucas
Ecrit  par George Lucas   &  Jonathan Hales. Histoire de George Lucas.
Produit par Rick Mc Callum pour Lucasfilm ltd.
Musique de John Willliams
Directeur de la Photographie : David Tattersall
Décors de Gavin Boucquet
Montage de Ben Burtt. Roger Barton.
SPFX visuel: John Knoll. Pablo Hellman. Dennis Murren. Ben Swon . Rob Coleman / ILM.

Avec : Ewan Mc Gregor ( Obi Wan Kenobi) . Hayden Christensen ( Anakin Skywalker).  Natalie Portman(Padmé Amidala) . Ian Mc Diarmind ( Chancelor Palpatine). Samuel L. Jackson (Mace Windu). Christopher Lee( Count Dooku). TemuEra Morrison ( Jango Fett ). Anthony Daniels ( C3-PO). Kenny Barker( R2 D2 ).Frank Oz( Yoda ).  Jimmy Smits ( Bail Organa ). Jason Logan( Boba Fett).Admeth Best ( Jar Jar Binks)
Durée : 142 minutes.
Année de sortie : 2002
Distribué par 20th Century Fox
Disponible en DVD/Bluray All Zone chez Fox Home Video

Le Trailer :

Flash required

Avis PSTF

  1. Film Culte(voix 0 [0%])

    0%

  2. Chef d'oeuvre(voix 2 [28.57%])

    28.57%

  3. Très Bon(voix 0 [0%])

    0%

  4. Bon(voix 3 [42.86%])

    42.86%

  5. Moyen(voix 1 [14.29%])

    14.29%

  6. Médiocre(voix 0 [0%])

    0%

  7. Mauvais(voix 1 [14.29%])

    14.29%

  8. Très Mauvais(voix 0 [0%])

    0%

  9. Nul(voix 0 [0%])

    0%

  10. Insigifiant(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 7

Les invités ne peuvent voter


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#2 10-12-2017 15:20:52

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Star Wars Episode II : Attack Of The Clones

Bon alors Buckaroo j'attends avec impatience ta critique de l'épisode 2, un film encore plus détesté que l'épisode 1. Pour moi il s'agit du meilleur film de la prélogie et du Star Wars que je préfère avec l'épisode 5. Totalement expérimental au niveau technique et dans le rythme de sa narration, il s'agit probablement du film le plus audacieux de Lucas.

9/10

Hors ligne

#3 10-12-2017 16:35:17

matou
modérateur

Re : Star Wars Episode II : Attack Of The Clones

On pourra développer après mais pour moi AOTC  n’est pas un mauvais film, loin de là, il est un film raté.

Hors ligne

#4 10-12-2017 16:53:36

dl500
TOS Forever

Re : Star Wars Episode II : Attack Of The Clones

Oui attendons Buck parce que j'adore AOTC. Vu au cinéma et c'est toujours un bonheur à chaque nouveau visionnage.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#5 11-12-2017 17:41:50

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Star Wars Episode II : Attack Of The Clones

Pour moi, Attack Of The Clones a toujours représenté un net progrès par rapport à The  Phantom Menace. Les côtés les plus crispant de ce dernier sont atténués, tout comme la mise de scène de Lucas semble plus assuré, s'appuyant plus sur son classicisme que d'une volonté véritablement expérimentale ( qu'il faillait chercher à l' époque du côté de Peter Jackson & les Wachowski ).

Encore une fois, pour un amoureux de la trilogie originel, ça  fait tout de même mal quelque part. Ce second volet souffre toujours   d'un trop plein de numérique bourratif , créant une distance, un manque d'implication de la part du spectateur.
De retour sur Tatouine , la planète des sables n'a jamais été aussi propre & clean, malgré des  enjeux beaucoup plus sombre & tragique ( la mort de la mère d'Anakin & son  basculement du côté obscur ).

Pourtant,  on ne peux parler de déception  général devenant le résultat . Par exemple, ce " trop plein digital" marche merveilleusement bien dans un  monde aussi extraterrestre que Kamino .
Idem pour le plan d'ouverture & la course poursuite dans Coruscant , beaucoup plus concise , palpitante & équilibrée que celle de la Pod Race de l' Episode I.
On retrouverait presque le George Lucas d'antan.. & Même constat aujourd’hui  avec le recul , je lui loue   cette exubérance visuelle,  le fait qu'il ne caresse pas le fan par le sens du poil & qu'il se fasse plaisir avant tout ( sympa le clin d'oeil à American Graffiti ).

Attack Of The Clones souffre finalement du mal qui ronge  la majorité des blockbusters actuels. Un dernier acte ( sur Genosis )  boursouflé d'effets numérique, remplit d'action  qui n'en finit pas.. Le tout encore filmé à plat sans grand dimensions, juste voit'on un brusque zoom se décrocher de l'action, façon documentaire. Beaucoup trop timide le père Lucas, pas encore capter  les infinies possibilités de cette nouvelle technologie .. Là ou il aura put se rabattre sur sa simple mise en scène ,hélas encore trop rigide . La charge des Jedis par exemple  manque singulièrement de souffle épique. Les chorégraphies sont trop pataude, l'espace ( une arène pourtant !) mal utilisé  .. Mais paradoxalement  ce manque de lyrisme sert le propos  sur la déchéance des Jedis.. C'est en effet  dans le sous texte , en filigrane que l'on retrouve la richesse & le côté épuré du cinéma de Lucas.. Notamment tout Mace Windu & la façon froide & méthodique ou il exécute Jango Fett & conditionne ainsi, par ce geste . la vie criminelle du futur Boba. Une poignée de plans, peu ( ou pas ) de dialogue et tout est dit.
Lucas met dans le mille , & marque encore plus son discours anti violence. Star Wars demeure toujours  un grand conte moral. & d'une scène épique sans souffle , tout se rehausse miraculeusement.
Peut être bien que chez Lucas , les coups de sabres lasers n'ont pas d'importance , seul compte leur conséquences. Ce qui se cache derrière ce coup de sabre.

C'est d'ailleurs tout ce qui élève cet Attack Of  The Clone  de l' épisode précédent. Son intrigue est plus direct , moins boursouflée.. Les personnages mieux travaillés..
Certains seraient en droit de trouver la romance entre Anakin & Padmé mièvre & bien à l'eau de rose . Selon moi , elle ne peut que fonctionner à ce niveau car il  c'est en accord avec l'aspect tonal que nous impose George Lucas. Si Episode I était la peinture de l' enfance, Cet Episode II en est irrémédiablement celle de l' adolescence. Ce côté romantique très midinette est contrebalancé ( une fois encore ) par un sous texte beaucoup plus ambiguë qui cimente le futur Darth Vader.

Plus qu'une entreprise de séduction sur Padmé , Anakin plie peu à peu sa bien aimé à sa volonté, comme il avait sut plier sa mère par le passé. Bien qu'on ne peut pas douter de l'amour que se porte ces jeunes tourtereaux. Le sens de la responsabilité de Padmé  s'efface peu à peu au contact d'Anakin  finissant par  se plier à l'insu de son  plein grè à la volonté du jeune Jedi.. C'est ainsi elle qui l'accompagne sur Tatouine, comme c'est elle qui décide de secourir Obi Wan ( Anakin subgère, Padmé passe à l'action. Du pur Jedi Mind Trick ) . Dans ce sens , une scène étrange ou Anakin lui révèle qu'il vient de massacrer comme des animaux , homme , femmes & enfants Tusken sans qu'elle en soit pourtant horrifiée. Elle le console même.. Un Anakin rempli de colère, frustré, mais qui verse pourtant des larmes, dévasté par son geste.. C'est peut être ici dans cette scène que Padmé y décèle le bon en lui, comme Luke plus tard dans la trilogie originale.  Tout salopard qu'il est ,  Vader ne verse t'il pas une larme dans l' Episode III ? ... Non pas de doute , George Lucas connaît bien mieux Anakin Skywalker que ces prétendus fans. Je me répète peut être.. Mais j'aime vraiment dans cette prélogie qu'on m'amène dans des recoins psychologiques auquel  je ne m'y attendais pas.

Certes le dernier acte sur Geonosis est trop roboratif  mais, il n'est pas en soit techniquement mauvais.. Après tout,  on parle du déclenchement d'une guerre à l'échelle galactique..& quelque part ce côté si artificiel des CGI sert en sous texte le propos de Lucas.. Parce que à l'écran , ce sont bien des êtres artificiels qui s'affrontent : Des robots contre des clones. Dés lors les êtres de chair & de sang semble dépassés par les évenements..Tout comme c'est une créature numérique ( Yoda ) qui dirige les combats.. Y aurait il une manière méta de  lire cette Prelogie sur la révolution numérique ? .. Peut être bien...

Au final, l’avènement de l' Empire est plutôt bien monté .. La descendante aux enfers d'Anakin est sur de bonne rails.. Le film se laisse suivre sans déplaisir.. Visuellement j'aime les tons ocres chaud , le côté rétro futuriste de l'ensemble. Ewan Mc Gregor semble plus à l'aise avec son  rôle , tout comme Natalie Portman.. Le petit nouveau Hayden  Christensen s'en sort plutôt bien.. Il aurait put être bien meilleur avec un réalisateur qui aime les acteurs. Ce n'est donc pas encore ça , mais on sent Lucas sur les bonnes rails.. Enfin.  smile

7/10 ( Bon ) .


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#6 11-12-2017 21:33:25

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Star Wars Episode II : Attack Of The Clones

Je ne vois pas comment on peut reprocher à Lucas de ne pas exploiter totalement les possibilités du numérique dans ce film alors qu'il a été le premier à expérimenter dans ce domaine. C'était déjà un véritable défi de mettre en images son film sans qu'il ait l'air d'avoir été tourné avec un caméscope. Vidocq est hideux car son rendu fait très "vidéo". Ce n'est pas le cas de l'épisode 2.

Hors ligne

#7 11-12-2017 21:59:59

matou
modérateur

Re : Star Wars Episode II : Attack Of The Clones

Pour moi le plus faible et le plus expérimental de la prélogique.
Hélas les techniques ne sont pas au point et cela se voit. Mais c’est ainsi avec Lucas. Il tente et repousse les limites. Et si ce épisode semble né trop tôt, les progrès serviront pour le prochain.
Si le début est sympa et la fin bonne, l’intrigue Anakin manque de force.
On en a souvent parlé avde c Scorpius et Myprecious mais une intrigue Obi-Wan et Satine aurait été plus porteuse pour créer un contraste et expliquer pourquoi Anakin choisit une autre voie que son maître.

Hors ligne

#8 11-12-2017 22:08:11

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Star Wars Episode II : Attack Of The Clones

Anakin choisi une autre voie parce que qu'on lui dit depuis toujours qu'il est exceptionnel, associé au fait qu'il n'a jamais cessé d'être un esclave. Esclave de lui-même et de ses sentiments.

Hors ligne

#9 11-12-2017 23:31:30

matou
modérateur

Re : Star Wars Episode II : Attack Of The Clones

Bien sûr, mais je pense qu’un contraste avec un couple Obi-Wan Satiné aurait renforcé cela.

Hors ligne

#10 12-12-2017 05:17:44

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Star Wars Episode II : Attack Of The Clones

Pour moi Anakin est bien écrit, et la plus grande réussite de ce film. Il correspond tout à fait à l'image que je m'en faisais lorsque Yoda parle de lui à Luke dans l'épisode 5: Un type en la fois impatient, arrogant, fragile, doué et complètement dominé par ses sentiments. J'ai plus de mal avec son rapport avec Obi-Wan car leur amitié semble parfois artificielle.

Hors ligne

#11 12-12-2017 13:49:32

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : Star Wars Episode II : Attack Of The Clones

dvmy a écrit :

Pour moi Anakin est bien écrit, et la plus grande réussite de ce film.

C'est justement en majorité l'écriture d'Anakin qui me rends ce film et le suivant totalement insupportables. Je la trouve grossière, sans nuance et extrêmement clichée.
Son caractère égoïste, égocentrique et immature me semble tellement en contradiction avec le gamin petit-génie, mature, généreux, altruiste et désintéressé du premier volet que je n'arrive tout simplement pas à y croire.

Et tout au contraire, je le trouve bien mieux traité dans TCW et bien plus dans la continuité de ce qu'il était dans TPM, si bien que par contraste son traitement dans AOTC me semble encore plus hors-sujet.

C'est dommage parce qu'il y a des bonnes choses dans ce film quand même. Globalement j'aime bien tout ce qu'il se passe sur Géonosis, le rythme, la narration, l'ambiance, il y a un souffle épique et pulp qui se dégage de ça qui me parle bien. Et tout comme TPM, la variété et l'originalité des environnements est dépaysante à souhait.


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#12 12-12-2017 14:54:02

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Star Wars Episode II : Attack Of The Clones

Ce petit garçon gentil est justement devenu arrogant et egocentrique parce qu'on lui a bourré le crâne en parlant de lui comme étant un élu alors que le conseil Jedi se méfie beaucoup de lui. Par ailleurs il est en fin d'adolescence et reste incapable de maitriser ses sentiments. Son traitement est tout à fait logique selon moi. Ce type pense avoir des repères mais il n'en a aucun. Dans l'épisode suivant il est même complètement paumé.

Hors ligne

#13 12-12-2017 15:43:10

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : Star Wars Episode II : Attack Of The Clones

dvmy a écrit :

Ce petit garçon gentil est justement devenu arrogant et egocentrique parce qu'on lui a bourré le crâne en parlant de lui comme étant un élu alors que le conseil Jedi se méfie beaucoup de lui.

"on" c'est Obi Wan ? Entre les deux films tu veux dire ? Bah cette explication me pose autant de problèmes que ce qu'elle en résoudrait. Je trouve ça complètement absurde de la part d'Obi Wan ou même des autres personnes intervenant dans sa formation d'agir ainsi. (Je parle du bourrage de crâne, pas de la méfiance).
Je ne me souviens plus trop, dans AOTC on a des indicateurs sur ce qu'il s'est passé entre les deux films du point de vue de la formation d'Anakin ?

dvmy a écrit :

Par ailleurs il est en fin d'adolescence et reste incapable de maitriser ses sentiments. Son traitement est tout à fait logique selon moi.

Oui eh bien que tu trouve que c'est logique de représenter l'adolescence de cette manière confirme ce qui me déplait dans ce film. J'en ai marre de cette représentation caricaturale de l'adolescence tellement omniprésente que les gens ne se rendent même plus compte qu'elle l'est (caricaturale) et la prennent pour une vérité.
D'ailleurs j'en avais déjà parlé dans le topic général sur Star Wars (http://forums.startrek-fr.net/viewtopic ? 544#p75544)

Dernière modification par DrAg0r (12-12-2017 15:44:04)


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#14 12-12-2017 16:06:56

scorpius
Nowhere Man

Re : Star Wars Episode II : Attack Of The Clones

DrAg0r a écrit :

Je ne me souviens plus trop, dans AOTC on a des indicateurs sur ce qu'il s'est passé entre les deux films du point de vue de la formation d'Anakin ?

Un élément central à ne pas oublier est l'influence de Palpatine. Il est facile d'imaginer l'effet qu'a pu avoir sur ce garçon (un récent esclace tout juste libéré de sa condition) le fait se retrouver sous la protection de l'homme de le plus puissant de la République... On peut voir dans le film que Palpy ne cesse de nourrir l'égo d'Anakin, mais également sa frustration vis à vis des Jedi (en indiquant par exemple que le Conseil aurait déjà du lui confier ses propres missions depuis bien longtemps). Dans le dialogue avec Padmé sur Naboo on constate également que Palpatine a façonné les vues politiques d'Anakin. Pour moi, plus que sa formation au sein de l'Ordre, sa relation avec Palpatine explique parfaitement comment le jeune garçon de l'épisode 1 a pu devenir l'adolescent du 2. Niveau écriture c'est là un aspect très sous-estimé du film (au même titre que les différents niveaux de lectures de la romance).

Oui eh bien que tu trouve que c'est logique de représenter l'adolescence de cette manière confirme ce qui me déplait dans ce film. J'en ai marre de cette représentation caricaturale de l'adolescence tellement omniprésente que les gens ne se rendent même plus compte qu'elle l'est (caricaturale) et la prennent pour une vérité.
D'ailleurs j'en avais déjà parlé dans le topic général sur Star Wars (http://forums.startrek-fr.net/viewtopic ? 544#p75544)

C'est logique au vu du contexte. Un ado' qui a connu une enfance difficile (l'esclavage puis le traumatisme de la séparation d'avec sa mère) qui se trouve être au coeur d'influences contraires, il va forcément ne pas être tout à fait stable. Psychologiquement je trouve ça très crédible. Et puis les frustrations d'Anakin - notamment vis à vis d'Obi-Wan - ne sont pas si éloignées de celles que Luke entretient vis à vis d'Owen. Ca permet de créer un lien fort entre le père et le fils.

Dernière modification par scorpius (12-12-2017 16:08:32)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#15 12-12-2017 16:25:06

matou
modérateur

Re : Star Wars Episode II : Attack Of The Clones

Puis il ne faut pas oublier un fait. Anakin est d’une incroyable puissance dans la Force!
Entre l’enfant esclave auprès de sa mère et d’un père fouettard mais pas dénué d’affection, et le Padawan il y a une plongée dans un autre univers.
Et comment ne peut il pas se sentir à part?
Les gens de son âge ont été élevés dans le temple, savent plus de chose théorique mais dès que l’on passe à la pratique, sans entraînement, il est déjà parmi les meilleurs !
Cela a un effet de voir que l’on arrive si naturellement à faire des choses que l’on oublie que ce n’est pas si simple pour les autres.
En foot pour les connaisseurs, Cruyff a été ainsi, ayant du mal à comprendre que l’on n’etait pas aussi aisé que lui sur un terrain. Et l’exemple est aussi bon car par arrogance les joueurs de 1974 rateront de remporter leur coupe du monde, se croyant tellement meilleur qu’ils sortaient au lieu de s’entrai.

Donc Anakin a dû ressentir cela « Je suis à part et je suis au dessus des autres ».

Hors ligne

#16 12-12-2017 16:34:31

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : Star Wars Episode II : Attack Of The Clones

scorpius a écrit :

Un élément central à ne pas oublier est l'influence de Palpatine. Il est facile d'imaginer l'effet qu'a pu avoir sur ce garçon (un récent esclace tout juste libéré de sa condition) le fait se retrouver sous la protection de l'homme de le plus puissant de la République... On peut voir dans le film que Palpy ne cesse de nourrir l'égo d'Anakin, mais également sa frustration vis à vis des Jedi (en indiquant par exemple que le Conseil aurait déjà du lui confier ses propres missions depuis bien longtemps).

C'est un point dont je n'avais effectivement pas tenu compte. C'est intéressant, merci de l'avoir soulevé car ça crédibilise certaines choses. Même si ça ne me fera pas tellement moins détester le film et ce qu'il a fait d'Anakin. Parce que d'une part, je trouve quand même qu'il est trop immature en comparaison de la maturité qu'il montrait dans TPM et d'autre part, de mon côté c'est aussi en partie une question de ressenti quand même.


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

Pied de page des forums