ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 11-11-2017 06:09:56

yrad
admin

The Orville 02x05 All The World Is Birthday Cake

The Orville 02x05 All The World Is Birthday Cake

Crédits officiels :
- Histoire et dialogues : Seth MacFarlane
- Réalisation : Robert Duncan McNeill

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 1 [20%])

    20%

  3. 8 (excellent)(voix 1 [20%])

    20%

  4. 7 (bon)(voix 2 [40%])

    40%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 1 [20%])

    20%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 5

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 28-01-2019 16:33:45

KIRK
Il est mort Jim !

Re : The Orville 02x05 All The World Is Birthday Cake

Cet épisode traite de la difficulté d un premier contact avec une nouvelle civilisation ; même si cette dernière est assez évoluée technologiquement (type fin du XX eme siècle terrestre ) , un faux pas est vite arrivé et les conséquences peuvent être désastreuses... L enfer est pavé de bonnes intentions...

Je suis mi figue mi raisin car ce thème est éculé et cent fois vus dans ST. Cependant, l interprétation et l idée astrologique est pas mal trouvée. Quelques lacunes qui m ont fais sourire comme la salle d accouchement , sensible aux germes s il en faut , ouverte sans protection particulière à des << aliens >> potentiellement porteurs de virus ou autres bactéries mortelles ! WINKBLUE un peu léger messieurs les scénaristes...

Autre nouveauté : l arrivée d une nouvelle chef de la sécurité ; j ai tout de suite bien accrochée avec le personnage , de la même planète que la regrettée Alaran  SADBLUE , elle semble avoir un caractère bien trempée mais sympathique et je trouve qu elle a immédiatement trouvée sa place au sein de l équipage ; un bon point.

Une chose saute aux yeux ; cette saison 2 semble avoir trouvée le bon équilibre entre humour potache et << sérieux >> ; la fin de l épisode 5 en est la preuve avec la fête d anniversaire sur la passerelle.

Un 7

Dernière modification par KIRK (28-01-2019 16:38:25)

Hors ligne

#3 28-01-2019 17:07:03

Cosmikjaxx
candidat

Re : The Orville 02x05 All The World Is Birthday Cake

Bon, allez, je me lance…

J'ai moi aussi bien aimé cet épisode de St… Pardon, de The Orville, assez classique, certes, mais n'est-ce pas ce qui fait tout son charme - et ce qu'on lui demande - par rapport à la concurrence?

Après c'est sûr que la présence dans la salle d'accouchement de deux extrarégoriens sans masques, le massacre sanglant des gardiens dans le camp de concentration, la solution un peu foireuse avec la fausse étoile et l'ellipse entre la scène dans le bureau du préfet et l'épilogue sur le pont sont des aménagements de scenario quelque peu maladroits mais ça n'enlève rien au thème épatant de cet épisode : quelle excellente idée !

Je partage aussi l'avis de Kirk à propos de la nouvelle chef de la sécurité : sur le papier on aurait pu craindre une copie carbone d'Alara mais non, c'est bien un nouveau personnage auquel nous avons affaire, avec sa propre personnalité, plus mature et plus endurcie.

Hors ligne

#4 28-01-2019 19:54:06

matou
modérateur

Re : The Orville 02x05 All The World Is Birthday Cake

Cosmikjaxx a écrit :

Bon, allez, je me lance…

J'ai moi aussi bien aimé cet épisode de St… Pardon, de The Orville, assez classique, certes, mais n'est-ce pas ce qui fait tout son charme - et ce qu'on lui demande - par rapport à la concurrence?

Après c'est sûr que la présence dans la salle d'accouchement de deux extrarégoriens sans masques, le massacre sanglant des gardiens dans le camp de concentration, la solution un peu foireuse avec la fausse étoile et l'ellipse entre la scène dans le bureau du préfet et l'épilogue sur le pont sont des aménagements de scenario quelque peu maladroits mais ça n'enlève rien au thème épatant de cet épisode : quelle excellente idée !

Je partage aussi l'avis de Kirk à propos de la nouvelle chef de la sécurité : sur le papier on aurait pu craindre une copie carbone d'Alara mais non, c'est bien un nouveau personnage auquel nous avons affaire, avec sa propre personnalité, plus mature et plus endurcie.

Beau lancement et bienvenue. N'hésite ps à donner ton avis sur les autres épisodes.

En ligne

#5 07-02-2019 23:10:36

dl500
TOS Forever

Re : The Orville 02x05 All The World Is Birthday Cake

Wouaouh. ST !
9.
Tout est finement dosé dans cet épisode purement trekkien.
OK, tout le monde parle standard sans traducteurs universels ?
OK, on peut se demander si ce premier contact et la résolution du problème ne sont pas au niveau de cette fédération ?
Mais en ce qui concerne tout le folklore visuel on est dans ST, jusqu'à la musique qui se veut un plagiat assumé de la musique et des hymnes de James Horner dans ST 2 et 3.
Quant au scénario, une variation sur le même thème des premiers contacts, avec une originalité dans le traitement et dans sa résolution.
Un excellent opus.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#6 07-02-2019 23:34:06

dvmy
Je sens les ténèbres m’envahir

Re : The Orville 02x05 All The World Is Birthday Cake

dl500 a écrit :

... jusqu'à la musique qui se veut un plagiat assumé...

Toute cette série est un plagiat de Star Trek!

Hors ligne

#7 07-02-2019 23:40:37

dl500
TOS Forever

Re : The Orville 02x05 All The World Is Birthday Cake

dvmy a écrit :
dl500 a écrit :

... jusqu'à la musique qui se veut un plagiat assumé...

Toute cette série est un plagiat de Star Trek!

Non, s'en est la continuité. wink
Officieuse, mais respectueuse de son esprit et de ses valeurs.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#8 08-02-2019 00:07:50

KIRK
Il est mort Jim !

Re : The Orville 02x05 All The World Is Birthday Cake

dvmy a écrit :
dl500 a écrit :

... jusqu'à la musique qui se veut un plagiat assumé...

Toute cette série est un plagiat de Star Trek!

Je préfère un plagiat respectueux comme The Orville qu une série comme DIS, estampillée officiellement Star Trek et qui renie tout l héritage qui lui permet pourtant d exister et de gagner de l argent...

Hors ligne

#9 08-02-2019 11:00:04

mbuna
I don't know you

Re : The Orville 02x05 All The World Is Birthday Cake

A mon sens, la saison 1 et la saison 2 de The Orville sont assez différentes de ce point de vue.

Dans la 1ère saison, l'environnement de The Orvillle est un avatar de celui de Star Trek, un peu comme une filiation. Mais quelque part on pouvait jouer le jeu en l'occultant, ou pas. On pouvait s'amuser à prendre chacun des épisodes et les rapprocher plutôt de telle ou telle série, de son esprit, de ses thèmes en général. Pour certains c'en était même flagrant, et sonnait presque comme des hommages. Cependant, la patte de The Orville restait très claire et rafraichissante, faite de ses personnages assez uniques, de son humour, de ses scenari, de ses partis pris, et d'une alchimie née d'un improbable équilibre entre tous ces éléments.

Après avoir vu 5 épisodes de la 2ème saison, je perçois un vrai changement dans le rapport à la franchise. Pour 3 épisodes sur 5, ce n'est plus un esprit ou une filiation dont on parle, mais de véritables scenarios quasiment identiques, avec les mêmes enjeux, les mêmes prémisses, et les mêmes réponses. On va simplement discuter du degré de "variation" sur ces différents aspects.

Devant cet état de fait, AMHA, tout dépend la manière dont on voit The Orville. Si on la considère (au moins dans l'esprit) comme un spin off, alors on ne parlera pas de plagiat, mais de continuité (voir de redite, pour certains). Sinon je comprends parfaitement Dvmy, notoirement pour ces 1ers épisodes de la saison 2, et parmi d'autres, ce All The World Is Birthday Cake.

Sur ses derniers épisodes, je trouve que The Orville perd beaucoup en terme de créativité scénaristique, ce qu'elle gagne dans l'approfondissement et l'écriture (réussis) de ses personnages. D'ailleurs, les fameuses "variations" dont on discute sont principalement liées à leurs interactions, non à une nature SF réellement nouvelle de la réponse. Personnellement, j'espère que les épisodes suivants vont retrouver un peu de l'énergie de la saison 1.


-------------

Ah oui et sinon pour cet épisode, l'hypothèse astrologique me caresse dans le sens du poil. Il y'a un peu du fruit de feu de VOY.Blink of an eye, dans la disparition de cette étoile forgeant ainsi toute une superstition séculaire dont on ne connait plus la cause. C'est un peu aussi le ressort de Kelly qui fait une micro apparition dans Mad Idolatry et qui en construit ainsi toute une cosmogonie. J'aime beaucoup cette idée de l'effet papillon historique.
Cependant je reste assez partagé pour cet épisode car le nœud de l'intrigue se joue dans la manière dont Kelly et Boltus vont pouvoir retrouver l'Orville :

  • par leurs propres moyens => cf le malicieux raisonnement de Kelly sur le fait que comme ce sont des Giliacs, la prime directive leur permet d'agir comme tel

  • Les moyens de l'Orville => exfiltration, diplomatie, autres, le tout en choisissant de respecter ou non les lois (de l'Union et des Regor)

Lorsque Kelly et Boltus tentent de s'échapper et tuent une vingtaine de gardes, je me dis que l'histoire se complexifie, le champ des possibles se réduit (adieu la diplomatie par exemple). Surtout, les solutions de l'un compliquent les solutions de l'autre. C'est pour cette raison que la conclusion m'a déçu, trop facile et maladroitement rapide par rapport aux développements de l'intrigue, il y manque une partie de la résolution du problème.

6/10 pour la "variation" sur ce thème éculé, 4/10 pour son développement, donnant au final une note honorable de 5/10. Je vois vos notes et pourtant me sens loin d'être sévère, tout concourt ici à être considéré comme un épisode de Star Trek. Or il y'a tellement mieux dans la franchise ! Je me dois de rester cohérent avec moi-même, tellement cet épisode nous conduit à considérer The Orville dans la continuité. Dites-moi si je me trompe, mais les notes très élevées que j'observe ne seraient-elles pas liées dans une certaine mesure à un biais, comme un acte de réponse à ce que Discovery (la série officielle) propose ?

En ligne

#10 08-02-2019 13:16:35

yrad
admin

Re : The Orville 02x05 All The World Is Birthday Cake

mbuna a écrit :

Dites-moi si je me trompe, mais les notes très élevées que j'observe ne seraient-elles pas liées dans une certaine mesure à un biais, comme un acte de réponse à ce que Discovery (la série officielle) propose ?

C'est probable en effet. mdr

À partir du moment où le Star Trek officiel défèque ostentatoirement depuis 2009 sur l'essence du label et sur tout ce qui a rendu les trekkers trekkers, leur réaction est forcément de se ressourcer anxiolytiquement par le revisionnage en boucle du Star Trek authentique (1964-2005), et/ou par la découverte frustrée de ses épigones/hommages/imitations/parodies.
Car entre la trahison et le plagiat, il n’y a pas grand tiraillement pour la plupart des trekkers... même si cela reste sans aucun doute un second choix - celui du moindre mal ou de la résignation.

De toute façon, il ne faut pas se leurrer : tous les actes posés sont politiques et/ou réactifs. Lorsqu'on note une œuvre, on le fait rarement objectivement et in abstracto. C'est toujours la réponse à un vécu, à un parcours personnel, à une rencontre subjective... mais aussi à une actualité médiatique (e.g. promotion outrancière par la presse), à un besoin (déjà 14 ans sans le moindre vrai Star Trek !), à une posture (e.g. résister à la doxa ou à la pensée unique)...


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#11 08-02-2019 14:32:59

mbuna
I don't know you

Re : The Orville 02x05 All The World Is Birthday Cake

yrad a écrit :

De toute façon, il ne faut pas se leurrer : tous les actes posés sont politiques et/ou réactifs. Lorsqu'on note une œuvre, on le fait rarement objectivement et in abstracto. C'est toujours la réponse à un vécu, à un parcours personnel, à une rencontre subjective... mais aussi à une actualité médiatique (e.g. promotion outrancière par la presse), à un besoin (déjà 14 ans sans le moindre vrai Star Trek !), à une posture (e.g. résister à la doxa ou à la pensée unique)...

Forcément, une note est par nature une comparaison qui a besoin d'un étalonnage. Personnellement, c'est la réponse à toutes les notes que j'ai données ici, sur ce forum. Question de cohérence, même si c'est un leurre sur ces centaines d'épisodes.

Si je devais noter cet épisode sur IMDB, je lui donnerais 8, afin de participer au buzz et à la survie de cette série, du fait notamment qu'il embrasse le ST<2009. Ca c'est une réponse à ce post. Ce serait un acte politique, d'adhésion à une série alternative qui renoue avec les fondamentaux, afin qu'elle survive, bien plus de conviction que d'analyse et de critique approfondie sur l'opus. L'intention des auteurs devient prédominante et invite à bien plus de mansuétude. Quelque soient mes appréciations personnelles sur chacun des épisodes, je scrute régulièrement les sites d'agrégation et me réjouis des notes de The Orville. Et d'ailleurs, à la fin de All The World Is Birthday Cake, j'avais le sourire aux lèvres, malgré mes critiques. A la fin des épisodes de DIS, c'est la déprime.

Mais ici, sur ce forum, mon positionnement est différent. La nature profonde de All The World Is Birthday Cake invite et oblige à le considérer comme un héritier direct de Star Trek < 2009. Mon étalonnage est en conséquence, loin du buzz et des postures militantes. C'est même le meilleur hommage, je trouve, de le noter sur cette échelle de valeur. Pour ma propre cohérence, c'est le positionnement que j'avais prévu il y'a plus d'un an pour la saison 2. Les discussions sur ce forum (snif) sont destinées à devenir pérennes et de ce fait peu à peu s'extraire de l'actualité pour devenir une réalité plus intemporelle. Mon échelle de valeur tente de se placer là, in concreto d'ultime frontière (re snif) et de l'héritage.

En ligne

#12 09-02-2019 22:38:04

Pok
membre

Re : The Orville 02x05 All The World Is Birthday Cake

Alors je me suis un peu emballé sur le fil de l'épisode suivant en parlant de "trois épisodes de suite excellent". Je m'en suis fait quatre de suite hier soir, très bon, mais j'avais zappé celui-ci, un ton en dessous tout de même.

Si l'idée de départ est excellente, le traitement laisse un peu à désirer, particulièrement la fin!

Se comporter comme des Giliacs, ok. Mais de là à flinguer plusieurs gardes de la prison... J'ai pensé comme mbuna qu'on allait vers un épisode, peut-être, plus profond, plus sombre (voire un double épisode, pour régler les conséquences que cela implique). On ne tue pas impunément dans The Orville tout de même!

Bah si! Au final on s'en fout, on leur colle un miroir en orbite pour faire illusion du retour d'une étoile, quid des conséquences de tout ça, on justifie les choix par trois lignes de dialogue, tout le monde est content et c'est marre!

La fin est bâclée et c'est vraiment dommage...

Dernière modification par Pok (09-02-2019 23:04:05)


♫ space maybe the final frontier but it's made in a Hollywood basement ♫

Hors ligne

Pied de page des forums