ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 12-09-2017 07:00:00

yrad
admin

The Orville 01x03 About A Girl

The Orville 01x03 About A Girl

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Seth MacFarlane
- Réalisation : Brannon Braga

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  3. 8 (excellent)(voix 4 [50%])

    50%

  4. 7 (bon)(voix 2 [25%])

    25%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 8

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 22-09-2017 19:36:23

scorpius
Nowhere Man

Re : The Orville 01x03 About A Girl

1x03

Premier épisode véritablement bon ! Alors, certes, ça récite son petit Star Trek illustré, avec un peu de "Linéage" par ci et du "Cogénitor" par là, mais ça le fait bien, sans laisser l'impression d'assister à une simple copie bête et méchante. C'est tout de même moins tragique que l'épisode d'ENT, pourtant je dois admettre que la fin ici m'a laissé un peu sonné. Je ne savais vraiment pas trop quoi ressentir, ce qui est bizarrement plutot une bonne chose. J'avais peur que ça tombe dans le féminisme un peu bas du front qui envahi de plus en plus la culture populaire et si il y a clairement un discours féministe le traitement est assez fin et intelligent.

L'humour a même fait mouche à une ou deux reprises. Ca commence enfin à utiliser le décorum SF pour déconner et créer du décalage, espèrons que ça continue dans ce sens. Nan parce que l'interminable dialogue sur le colon de MacFarlane dans l'épisode précédent, non merci.


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#3 22-09-2017 22:56:34

KIRK
Il est mort Jim !

Re : The Orville 01x03 About A Girl

1 x 03 ===> ok

Même ressenti que Scorpius : un bon épisode avec une thématique sérieuse : Dans une civilisation , celle de l officier Bortus , ou les femmes sont inexistantes et ou avoir un enfant femelle est un poids et un déshonneur , que faire quand un nouveau né nait femelle ? voici le dilemme qui se pose à cet officier et à son compagnon ; doivent ils l accepter et faire face à une société hostile et entièrement patriarcale ou le faire changer de sexe comme c est de coutume dans cette civilisation.

Les tentatives de l équipage de lui faire accepter que son enfant est une femelle sont touchantes et le procès est plutôt bien vu et les argumentations sont assez convaincantes.

scorpius a écrit :

la fin ici m'a laissé un peu sonné. Je ne savais vraiment pas trop quoi ressentir,

Oui dans le sens qu ils acceptent la sentence du procès sans se rebeller mais dans le fond ils se posent la question suivante : << qu est il le mieux pour notre enfant ? devra t elle se battre toute son existence, seule face à une société qui lui sera hostile ou pouvoir se réaliser et être heureux comme "il" >> le choix de ses parents est alors primordial et ils font le bon choix à mon sens. Deux questions se posent cependant :

¤ En décidant autrement auraient ils pu ouvrir la voie et inciter d autres à faire de même et lancer un mouvement, une révolte, un changement dans cette société ?

¤ Si ils avaient rencontrés d autres nombreuses couples/familles dans leur situation auraient ils tout de même changé d avis ?

Dernière modification par KIRK (16-10-2017 00:40:07)

Hors ligne

#4 25-09-2017 11:21:20

mypreciousnico
_________

Re : The Orville 01x03 About A Girl

Pas plus que Scorpius et Kirk sur l'épisode 3 de The Orville que j'ai trouvé très bon.
J'ai bon espoir que la qualité de la série va continuer à augmenter en suivant la même courbe que ce début de saison.

Hors ligne

#5 25-09-2017 15:21:04

TsayLynn
candidat

Re : The Orville 01x03 About A Girl

Le n° 3 de The Orville est déjà sorti ?
Est-ce qu'on pourrait avoir un lien SVP, Merci.


Que la journée vous soit propice.

Hors ligne

#6 27-09-2017 20:25:14

KIRK
Il est mort Jim !

Re : The Orville 01x03 About A Girl

En réponse à ce post

mypreciousnico a écrit :

Attend l'épisode 3 DL, il devrait te plaire wink

On est clairement devant une série d'inspiration Star Trek Bermanien. Comme je le disait plus haut, les codes sont repris dans (presque) les moindres détails. La passerelle, les costumes, le positionnement des officier (le capitaine et le premier officier sont inversés) y compris la présence du chief medical officer qui n'a rien à faire là mais qui est là quand même

Tout à fait d accord avec Nico , l épisode III est de très bonne facture et devrait en rassurer plus d un ; je pense que la série alternera avec des épisodes de ce type, plutôt bons , avec des épisodes plus " lourdingues " car cela demeure une comédie il ne faut pas l oublier...

En ce qui me concerne j ai décidé de la juger non pas d après un œil trekien en cherchant à tout prix à l adouber comme un avatar de ST mais comme une série de SF proposant son propre univers.

Hors ligne

#7 27-09-2017 21:06:49

dl500
TOS Forever

Re : The Orville 01x03 About A Girl

Je viens de regarder le troisième épisode...

La vache!
L'esprit Trekkien n'est donc pas mort. Quel pied!
Je suis rassuré.
C'est lumineux, même un peu kitch avec ces décors tirés des 90's. Mais le fond même avec cet humour (cette fois parfaitement dosé) amène une réflexion et une fin typique de notre univers.

Excellent épisode, qui prouve que l'on peut faire de la qualité et du lumineux encore aujourd'hui.

Et dire qu'il faut un pastiche parodique et non une série officielle pour retrouver ce qu'on a perdu en 2005.

Vivement la suite!

10/10


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#8 28-09-2017 10:22:43

mypreciousnico
_________

Re : The Orville 01x03 About A Girl

KIRK a écrit :

En ce qui me concerne j ai décidé de la juger non pas d après un œil trekien en cherchant à tout prix à l adouber comme un avatar de ST mais comme une série de SF proposant son propre univers.

Comme je le disait, j'ai bon espoir que la série parvienne à aller au delà de ses illustres références pour développer son propre univers. Si le public laisse le temps à la série de prendre son envol il y a des choses formidables à faire. Je ne suis pas franchement inquiet, vu les noms qui apparaissent dans l'équipe, Braga notamment.
Il me semble que les audiences sont plutôt bonnes, c’est peut-être le signe que les gens ont envie de ce type de SF lumineuse et positive. C’est un excellent signe smile

dl500 a écrit :

C'est lumineux, même un peu kitch avec ces décors tirés des 90's.

C’est très lumineux, au point d'en être presque naïf, j'adore !
Quant au kitsh retro c’est assez tendance en ce moment.

dl500 a écrit :

10/10

Je n'irais pas jusqu’à mettre 10/10 à cet épisode. Peut-être un 6 ou un 7 ce qui est déjà une excellente note.

Hors ligne

#9 07-12-2017 16:03:08

mbuna
I don't know you

Re : The Orville 01x03 About A Girl

Même ligne que vous, et en plus j'ai vraiment ri sur les quelques blagues de l'épisode, notamment sur celle du holodeck ou encore la grosse larve à l'infirmerie.

Il y'a vraiment une proposition derrière tout ça, ça commence à se trouver en terme d'équilibre, en plus d'être terriblement efficace sur les fondamentaux. Les personnages n'ont pas besoin de 365248 scènes pour être présentés, caractérisés et bien campés. 3ème épisode et une montée en flèche (après un mauvais 2ème épisode). Reste plus qu'à s'affranchir vraiment de TNG et ce sera parfait.

On est bien plus dans une démarche de respect que dans le mauvais hommage et surtout pas dans le pastiche ni dans l'adoration embaumée. L'extrême bon goût du twist final, à défaut d'être totalement surprenant, fait passer un scenario plutôt convenu (classique serait plus juste) en vrai délice sucré smile

L'équilibre est peut-être là : des scenarios sérieux qui limitent de facto de tomber dans un humour lourdingue. Car The Orville ne se dérobe pas : les sujets sont réellement traités.

7/10

Hors ligne

#10 07-12-2017 18:36:58

matou
modérateur

Re : The Orville 01x03 About A Girl

Mbuna ton cheminement rejoint celui de bon nombre.
Au final, le côté TNG est plus un handicap. Mais j’ai espoir de voir la série s’en éloigner.
Les prochains te paraîtront moins novateurs dans l’ensemblé je pense.
Tu les vois avec des ados?

Hors ligne

#11 08-12-2017 11:17:13

mbuna
I don't know you

Re : The Orville 01x03 About A Girl

Ouh la malheureux, non pour l'instant je regarde seul mdr  J'avais tenté de découvrir en même temps qu'eux Discovery et ça a été un fiasco. J'ai arrêté l'hémorragie alors que depuis quelques temps je leur faisais découvrir l'Univers petit à petit et ça fonctionnait bien.
Donc comme je ne veux pas les dégouter définitivement je suis revenu à mon ancienne méthode : leur proposer des trucs que j'aurai choisi avant.

Mais c'est sûr que cet épisode de The Orville leur aurait plu. D'ailleurs je me tâte à leur montrer dès ce soir...

Hors ligne

#12 01-05-2019 01:53:43

Synock
Cuitasses les patatas

Re : The Orville 01x03 About A Girl

En vrac des réflexions personnelles :
-Le holodeck c'est Worf vs DATA.
-La mission du Orville, détourner et/ou détruire l'astéroïde est super cool.
-Si les Moclans sont tous des mâles, alors le sexe et le genre n'existent pas, si ? Bref.
-Rigolo la référence à Bill Nye, un type que j'aime beaucoup.
-Faire dire à la Moclane "i am happy" plutôt que "i am proud" c'est une réussite.

Sinon : Demi teinte pour moi.

Le thème est vraiment excellent ! Et pour le coup les deux "camps" ont réellement de bons arguments.

Je sens bien que les scénaristes ont planché sur le truc profondément. Bon le problème c'est que, une fois de plus, c'est très ethnocentré sur les humains et leur point de vue. Preuve en est, l'utilisation de la boxe pour mesurer deux personnes, alors qu'elles ne sont absolument pas humaines, on aurai pu inventer un art martial pratiqué dans l'Union pour mettre cela en image.
Et puis, zut, j'en ai marre de voir des procès américains dans toutes les séries bon sang ! Et puis l'argumentaire de N°1 est totalement ridicule, tu ne peux pas comparer la physiologie et la culture de trois espèces différentes en les considérant comme égales.

Et, au final, ce que font les membres d'équipage c'est de l'impérialisme. ça m'agace.

Là où je veux en venir, c'est que la même histoire mais avec uniquement les représentants d'une même espèce je trouverais l'épisode vraiment excellent.

Mais par contre le choix final des scénaristes est surprenant et "bon". C'est la preuve que la série est intelligente.
Ce genre de modification dans une société prend du temps et ceci n'est que la première pierre à l'édifice ça aurai été trop facile de faire gagner Bortus.

C'était un épisode mitigé dans le résultat pour moi. Je reste trop bloqué dans ma non suspension d'incrédulité. En soit, le thème est vraiment très intéressant c'est juste la forme sur laquelle j'apporte une interrogation.


Le podcast c'est la vie !

https://p1p2r.podbean.com/

Hors ligne

#13 01-05-2019 11:46:21

matou
modérateur

Re : The Orville 01x03 About A Girl

Synock a écrit :

-Si les Moclans sont tous des mâles, alors le sexe et le genre n'existent pas, si ? Bref.

Ce n’est justement pas le cas. Les Moclans ont deux types, ressemblant aux types mâle et femelle. Si les Moclans sont uniquement mâle c’est un choix de société. Et ce choix sera traité de manière très réaliste dans la série dans ce qu’il implique.

Synock a écrit :

Le thème est vraiment excellent ! Et pour le coup les deux "camps" ont réellement de bons arguments.

Des critiques us, complètement immergé dans la pensée unique, ont critiqué cet épisode en prenant appui sur les études universitaires sur les questions de genre. Au passage, il n’y a pas de théorie du genre. Il y a des études qui ont amené une mise en perspective des questions du genre. Des réactionnaires se sont saisi de ces études pour leur faire dire n’importe quoi, afin de manipuler une partie de la population. Et les tenants de la pensée unique les ont aidé, sans le vouloir bien sûr, on transformant ces études en combat moral, ce qu’elle ne sont pas. Un bon piège à con.
La question ici, n’est pas ce qui fonde le genre d’un individu, mais de comment une société le fonde. Les Moclans se basant sur leur interprétation.

Synock a écrit :

Bon le problème c'est que, une fois de plus, c'est très ethnocentré sur les humains et leur point de vue. Preuve en est, l'utilisation de la boxe pour mesurer deux personnes, alors qu'elles ne sont absolument pas humaines, on aurai pu inventer un art martial pratiqué dans l'Union pour mettre cela en image.

The Orville ne veut pas (encore) fonder une SF complète et détachée de l’ethnocentrisme. Elle est plus portée sur l’allégorie sociétale. Car elle s’adresse à un public plus large et moins connaisseur de la SF.
D’où des références bien trop forte à la société US. Surtout pour un lancement d’une série.

Synock a écrit :

Et puis, zut, j'en ai marre de voir des procès américains dans toutes les séries bon sang !

Généralement je suis d’accord. Mais là, c’est une obligation car il est question de droit.

Synock a écrit :

Et, au final, ce que font les membres d'équipage c'est de l'impérialisme. ça m'agace.

Le but de cet épisode est de montrer que les fondements de la société Moclan sont obscurantistes. Et ce, sans que les défenseurs de l’ordre Moclan n’en ait conscience.
Obscurantiste car ces fondements se font sans considérer le réel. Un dogme donc. Mais un dogme d’oppression repoussant toute remise en cause par le réel.
L’équipage ne fait pas un impérialisme en imposant ses valeurs à coup de canon, mais en donnant à voir aux Moclans que leur fondement ne sont pas rationnels mais dogmatique.
La qualité d’écriture ici, est de monter cela, sans jugement moral, ni Happy end, en montrant des tenants de cet ordre qui ne sont pas des salauds.

Synock a écrit :

Là où je veux en venir, c'est que la même histoire mais avec uniquement les représentants d'une même espèce je trouverais l'épisode vraiment excellent.

Le message de l’épisode et qui sera l’évolution de Bortus, c’est que c’est par l'échange avec l’autre, que l’on peut mieux se comprendre. Ici la présence d’autres espèces avec d’autres choix, permet de sortir d’une logique purement réthorique.
Et de plus, cela permet de montrer au public visé qui bien sûr, s’identifiera à l’équipage, doit lui aussi tenter de comprendre ce qui lui est étranger.

Hors ligne

#14 01-05-2019 12:43:13

Synock
Cuitasses les patatas

Re : The Orville 01x03 About A Girl

matou a écrit :

Les Moclans ont deux types, ressemblant aux types mâle et femelle. Si les Moclans sont uniquement mâle c’est un choix de société.

Oui, j'aurai dû supprimer ma remarque, les réflexions ce sont des choses que je note durant le visionnage.

matou a écrit :

The Orville ne veut pas (encore) fonder une SF complète et détachée de l’ethnocentrisme. Elle est plus portée sur l’allégorie sociétale. Car elle s’adresse à un public plus large et moins connaisseur de la SF.

C'est très vrai ce que tu dis là. Étrangement les allégories dans TOS ou TNG je les accepte sans soucis, là je ne sais pas pourquoi ça bloque.
Le fait que ce soit une série d'aujourd'hui peut être ? Que je voudrais aller plus en profondeur ? Je ne sais pas. Mais j’essaierai d'accepter plus à l'avenir smile

matou a écrit :

La qualité d’écriture ici, est de monter cela, sans jugement moral, ni Happy end, en montrant des tenants de cet ordre qui ne sont pas des salauds.

Sans jugement moral, pas vraiment. Toute la première partie tout le monde essaie de prouver à Bortus que c'est un gros con à vouloir faire opérer son enfant.

matou a écrit :

Le message de l’épisode et qui sera l’évolution de Bortus, c’est que c’est par l'échange avec l’autre, que l’on peut mieux se comprendre. Ici la présence d’autres espèces avec d’autres choix, permet de sortir d’une logique purement rhétorique.

Oui, d'ailleurs on voit bien que Bortus a une attitude différente envers l'équipage du moment où il change de "camps".

matou a écrit :

Et de plus, cela permet de montrer au public visé qui bien sûr, s’identifiera à l’équipage, doit lui aussi tenter de comprendre ce qui lui est étranger.

ça pour le coup je n'en suis pas certain. Comme je le disais je pense que le tout est trop humano-centré pour que l'on puisse se dire que les Morlan "ne sont pas des salauds".
On nous présente beaucoup trop le point de vue des humains (notamment via N°1) pour cela.

Mais je comprends où tu veux en venir


Le podcast c'est la vie !

https://p1p2r.podbean.com/

Hors ligne

#15 07-05-2019 14:27:36

mbuna
I don't know you

Re : The Orville 01x03 About A Girl

Que les personnages fassent des jugements moraux, je ne vois pas vraiment le soucis. Et c'est d'ailleurs tout le sel de ces histoires : un conflit des valeurs entre différentes sociétés.

C'est un sujet sans fin et sans vraie résolution objective. Comme le dit Matou, tout est dans la qualité d'écriture. Pour moi, le réel but de ces thèmes, c'est de comprendre comment une société batit ses notions de bien et de mal, et toucher du doigt ce qui est culturel et empirique vs naturel et intemporel. La société Moclan est bâtie sur des principes qui finissent par se comprendre, avoir du corps et de la plausibilité. La compréhension, pour moi c'est ça l'objectif, qu'on fasse ou non bouger au final ses propres notions de bien et de mal. On garde son jugement, mais on le relativise.

Dans le procès, les arguments du Moclan sont de meilleurs qualités que ceux de Kelly (très ethnocentrés et plutôt à côté de la plaque je suis d'accord). Au final, le vrai bon argument défendant Bortus viendra d'une personne de la société Moclan elle même. C'est ça l'important dans l'histoire, ce qui lui donne du sens, et évite de taxer l'épisode en lui-même de facile ou d'impérialiste. Avec l'apparition de Heveena, c'est la société Moclan qui regarde ses problèmes en face. L'équipage du Orville a mis juste les pieds dans le plat.
De manière générale les personnages principaux de The Orville vivent bien moins dans une ère humaniste que celle de TNG. Un peu comme des apprentis qui aspirent à l'être mais n'en n'ont pas encore la maturité.

Hors ligne

#16 07-05-2019 15:27:58

Synock
Cuitasses les patatas

Re : The Orville 01x03 About A Girl

Merci mbuna et matou pour vos apports vous êtes vraiment géniaux.

mbuna a écrit :

La société Moclan est bâtie sur des principes qui finissent par se comprendre, avoir du corps et de la plausibilité.

Oui et non, je trouve que l'on voit trop de mauvais côté chez les Moclans alors que dans l'Union ils ne présentent que du bon côté. Mais, une fois de plus, c'est simplement de l'attente de ma part qui est un peu idiote, parce que le traitement est vraiment au dessus des séries actuelles pour le reste.

mbuna a écrit :

De manière générale les personnages principaux de The Orville vivent bien moins dans une ère humaniste que celle de TNG. Un peu comme des apprentis qui aspirent à l'être mais n'en n'ont pas encore la maturité.

ça non plus je ne l'avais pas vu, j'étais parti sur du TNG like. Ce qui me fait accepter beaucoup plus facilement les frasques de MacFarlane sur son ex-épouse lol

Dernière modification par Synock (07-05-2019 15:28:07)


Le podcast c'est la vie !

https://p1p2r.podbean.com/

Hors ligne

#17 07-05-2019 16:07:56

mbuna
I don't know you

Re : The Orville 01x03 About A Girl

Synock a écrit :

Merci mbuna et matou pour vos apports vous êtes vraiment géniaux.

Ouais c'est vrai, mais en toute humilité je suis quand même vachement au dessus !!! mock

Trève de plaisanterie smile

Synock a écrit :
mbuna a écrit :

La société Moclan est bâtie sur des principes qui finissent par se comprendre, avoir du corps et de la plausibilité.

Oui et non, je trouve que l'on voit trop de mauvais côté chez les Moclans alors que dans l'Union ils ne présentent que du bon côté. Mais, une fois de plus, c'est simplement de l'attente de ma part qui est un peu idiote, parce que le traitement est vraiment au dessus des séries actuelles pour le reste.

Nan mais tu pointes quelque chose de très juste : ça manque beaucoup de nuance côté Union. Il aurait fallu au moins 1 perso côté Klyden, avec 2 dimensions de défense :

  • la vision morale d'ouverture d'esprit et de respect des coutumes

  • la vision légaliste du fait que les Moclans sont dans l'Union, et donc de facto doivent être acceptés tels qu'ils sont

Ces aspects du sujet seront traités dans l'épisode 2x12 sanctuary mais c'est vrai, ça manque pour celui-ci. Tu vas voir que les Moclans vont beaucoup (trop ?) être utilisés et approfondis dans le show.


Synock a écrit :
mbuna a écrit :

De manière générale les personnages principaux de The Orville vivent bien moins dans une ère humaniste que celle de TNG. Un peu comme des apprentis qui aspirent à l'être mais n'en n'ont pas encore la maturité.

ça non plus je ne l'avais pas vu, j'étais parti sur du TNG like. Ce qui me fait accepter beaucoup plus facilement les frasques de MacFarlane sur son ex-épouse lol

A mon sens, c'est là que The Orville tire son épingle du jeu, dans cet équilibre qui lui permet de jouer sur différents tableaux. Elle prend beaucoup de TNG évidemment, mais on en reste assez loin dans la mécanique de résolution. Par exemple dans cet épisode, comment typiquement cela se serait passé dans TNG ? Il y'aurait eu discussion, Worf aurait défendu Klyden, Maman Crucher aurait défendu Bortus, Troy n'aurait rien senti (comme d'hab mdr ) et Picard aurait élevé le débat sur les fondements philosophiques et l'application dans le contexte de la prime directive ou de l'ingérence.
Et c'est pareil pour l'humour, du fait que The Orville pratique plutôt le roue libre, la série peut toujours reprendre son habit de pastiche et faire des coups d'humour anachroniques sans que ce soit choquant (qu'on rigole ou non).

Au final tout en jouant sur ces différents tableaux selon les scènes, la vraie qualité intrinsèque de The Orville, je trouve, c'est que les sujets de fond sont réellement traités, comme dans cet épisode. La série ne se dérobe pas. Ce n'est donc pas qu'un pastiche, ni non plus qu'un TNG-like ou qu'une comédie. Elle passe allègrement d'une casquette à l'autre, sans que cela prenne le pas sur les prémisses et la finalité de l'épisode. Y'a pas d’esbroufe ni d'escroquerie.

Hors ligne

Pied de page des forums