ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#51 20-10-2017 18:55:00

dl500
TOS Forever

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

vladim a écrit :
mbuna a écrit :

Un Univers un peu différent d'un opus à un autre ? De toute façon on a la jurisprudence Abrams. DIS va encore plus loin en prenant des 2 Univers et officiellement en choisissant l'Univers originel. La trahison ultime quoi.

DIS n'a juridiquement pas d'autre choix actuellement que d'être dans la timeline originelle puisque les droits de la timeline Kelvin appartiennent à la Paramount et ceux de la time line originelle à CBS studios... De même, il me semble avoir lu (peut être ici même) que l'accord entre Paramount et CBS, tel qu'il existe actuellement, interdit que des films star trek puissent être tournés par la Paramount tant qu'il y a une série Star trek en cours de production/diffusion (par CBS)... Sauf accord entre les deux sociétés , bien évidemment
SI DIS devait s'étaler sur sept saisons, on est pas prêt de revoir des films version kelvin de sitôt...

Ca c'est effectivement intéressant.
Même si je me demande si je ne "préfère" pas les Kelvin que DIS. Car au moins ils ont une excuse au visuel infligé.
Le quatrième film pour l'instant n'est pas prévu en production. C'est déjà ça.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#52 20-10-2017 18:58:55

dl500
TOS Forever

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

Intéressant oui.
En langue de bois. Si je pense que les acteurs sont surement honnêtes, ils sont liés par contrat et ne peuvent pas s'exprimer si ce qu'ils tournent leur convient ou non.

Ca sent le rattrapage parce que la base de fans le suis pas. En fait, si ce n'était pas badgé ST ça serait déjà bien meilleur. Et si timeline originelle il ne fallait pas la placer ci près de TOS. A part bien sur pour le fan service à la truelle...dont on n'a pas du tout besoin. Kira Nerys ne connaissait pas du tout James T.Kirk, car ST est un univers large et vaste, mais surtout profond...

Reste à voir le produit fini. J'irai jusqu'à la fin de cette première saison, en espérant y voir ce que j'attends depuis le début, c'est à dire du Star Trek, enfin du ST historique.

Optimiser, rajeunir, mettre au gout du jour je ne suis pas contre. Mais là franchement je ne vois pas comment ils vont faire pour rattacher les wagons...

Dernière modification par dl500 (20-10-2017 19:05:26)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#53 20-10-2017 19:06:51

mbuna
Ancien fan

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

Concernant les droits, il me semble que c'est légèrement plus compliqué que cela entre CBS et Paramount. Je reviens avec des éléments, sauf si quelqu'un s'y met avant moi.

Hors ligne

#54 20-10-2017 20:13:33

yrad
admin

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

vladim a écrit :
mbuna a écrit :

Un Univers un peu différent d'un opus à un autre ? De toute façon on a la jurisprudence Abrams. DIS va encore plus loin en prenant des 2 Univers et officiellement en choisissant l'Univers originel. La trahison ultime quoi.

DIS n'a juridiquement pas d'autre choix actuellement que d'être dans la timeline originelle puisque les droits de la timeline Kelvin appartiennent à la Paramount et ceux de la time line originelle à CBS studios... De même, il me semble avoir lu (peut être ici même) que l'accord entre Paramount et CBS, tel qu'il existe actuellement, interdit que des films star trek puissent être tournés par la Paramount tant qu'il y a une série Star trek en cours de production/diffusion (par CBS)... Sauf accord entre les deux sociétés , bien évidemment
SI DIS devait s'étaler sur sept saisons, on est pas prêt de revoir des films version kelvin de sitôt...

C'est inexact. Seul CBS Television Studios possède légalement les droits de Star Trek depuis le remaniement administratif de Viacom en 2006. Et CBS concède une licence d'exploitation et de distribution à Paramount pour les films depuis 2009.
Donc si CBS l'avait vraiment voulu, DIS aurait parfaitement pu prendre officiellement place dans la Kelvin timeline, ou à défaut (plus simplement) dans une troisième timeline, ou encore (plus naturellement) dans le lointain futur de la timeline initiale (après que l'UFP soit devenu l'Empire galactique par exemple mdr).


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#55 20-10-2017 20:19:01

yrad
admin

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

vladim a écrit :
dl500 a écrit :

C'est officiel, les auteurs de DIS sont conscients des problèmes de raccords avec le canon.
Et ce, depuis le départ.  WTF?
Et en plus, on est VRAIMENT dans la time line d'origine...(pour eux).

Et la fin des 10 ans de la mission du Discovery permettra un parfait raccord avec TOS (attention, là on touche à un classique).

http://www.unificationfrance.com/article50378.html

Je vais suivre les commentaires en bas de l'article...

rip
Star Trek: 1964-2005

Pour moi DIS est comme La Joconde: mais maquillée, déshabillée, tatouée et décolorée (en rose et vert tant qu'à faire). C'est donc un massacre pour rester poli.
Alors que s'il avait été décidé d'élargir le tableau en y ajoutant des textures EN DEHORS de l'origine cela je pense serait peut-être mieux passé...


Très intéressant cet article... Et les acteurs semblent avoir un vrai respect pour la franchise originale...
quand je vous disais qu'il y avait de l'espoir (j'ai bien dit de l'espoir, pas une certitude) smile

J'avais suivi en temps réel les déclarations des showrunners de Discovery au dernier Comic Con.
Et en les entendant, j'ai immédiatement songé aux promesses électorales de nos chers hommes politiques. Même rhétorique, même dialectique, même démagogie... mdr

Mais en revoyant dans la foulée les interviews des showrunners du ST pré-2006, on est frappé par l'écart abyssal. Ce n'était vraiment pas le même esprit... sigh


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#56 20-10-2017 20:31:01

mbuna
Ancien fan

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

yrad a écrit :
vladim a écrit :
mbuna a écrit :

Un Univers un peu différent d'un opus à un autre ? De toute façon on a la jurisprudence Abrams. DIS va encore plus loin en prenant des 2 Univers et officiellement en choisissant l'Univers originel. La trahison ultime quoi.

DIS n'a juridiquement pas d'autre choix actuellement que d'être dans la timeline originelle puisque les droits de la timeline Kelvin appartiennent à la Paramount et ceux de la time line originelle à CBS studios... De même, il me semble avoir lu (peut être ici même) que l'accord entre Paramount et CBS, tel qu'il existe actuellement, interdit que des films star trek puissent être tournés par la Paramount tant qu'il y a une série Star trek en cours de production/diffusion (par CBS)... Sauf accord entre les deux sociétés , bien évidemment
SI DIS devait s'étaler sur sept saisons, on est pas prêt de revoir des films version kelvin de sitôt...

C'est inexact. Seul CBS Television Studios possède légalement les droits de Star Trek depuis le remaniement administratif de Viacom en 2006. Et CBS concède une licence d'exploitation et de distribution à Paramount pour les films depuis 2009.
Donc si CBS l'avait vraiment voulu, DIS aurait parfaitement pu prendre officiellement place dans la Kelvin timeline, ou à défaut (plus simplement) dans une troisième timeline, ou encore (plus naturellement) dans le lointain futur de la timeline initiale (après que l'UFP soit devenu l'Empire galactique par exemple mdr).

Bon, ben merci à quelqu'un de s'y être mis avant moi, et bien mieux mdr

Hors ligne

#57 20-10-2017 21:00:41

matou
modérateur

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

Apres moi les pérégrinations des logiques actionnariales...
CBS et Paramount ont le même propriétaire.
Donc les arrangements sont possibles, avant la future fusion...

Hors ligne

#58 20-10-2017 21:15:13

mbuna
Ancien fan

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

On est bien d'accord. Si cela était profitable aux 2 que l'un fasse une série dans la timeline de l'autre ou que l'autre sorte son film pendant la série de l'un, je pense qu'il y'aurait toujours eu moyen de moyenner...

Hors ligne

#59 20-10-2017 21:18:17

matou
modérateur

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

Je cite, sur le déplacement inter site.
"Nous en avons beaucoup parlé parce que c’était quelque chose de controversé. Et nous avons pris la décision que dans ce vaisseau, nous pouvions le faire. Comme Lorca est un Capitaine différent, il fait des choses différentes, mais les autres Capitaines, non puisque ce type de déplacement implique du danger. L’USS Discovery est un prototype unique maintenant, mais il reste un prototype."

Comme dit depuis le début, on tord l'univers pour servir les personnages.

Ensuite, moi, ce n'est pas Lorca qui pose problème, mais Burnham! Si c'est en effet une manoeuvre différente, elle aurait du vivement réagir!
Sa non réaction, c'est donc une banalisation. Elle aurait réagi on aurait compris le coté différent de Lorca, alors que la, on a l'impression que tout le monde le fait.

Hors ligne

#60 20-10-2017 22:12:48

vladim
membre

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

matou a écrit :

Apres moi les pérégrinations des logiques actionnariales...
CBS et Paramount ont le même propriétaire.
Donc les arrangements sont possibles, avant la future fusion...

Pour ce que je comprends de mes recherches CBS et Paramount pictures faisaient partis d'un même groupe, le Groupe VIACOM.
Mais la société Viacom a disparu par le biais d'une scission en 2005 qui a donné naissance d'un côté à Viacom inc qui possède Paramount Picture et de l'autre CBS Corporation qui détient les droits de la franchise Star trek...  Ces deux sociétés sont indépendantes l'une de l'autre...

Si la franchise star trek appartient effectivement à CBS, à qui appartiennent les droits des scenarios des trois films de la trilogie rebootée ?

Je ne suis pas convaincu que ce soit à CBS...
Donc on peut imaginer que pour pouvoir baser une série sur le scenarios des films rebootés, cela nécessiterait un accord avec la compagnie détentrice des droits liés au scenario des films...
Je n'ai pas de certitude en la matière, mais cela semblerait logique car je vois mal deux compagnies indépendantes l'une de l'autre se faire des cadeaux... Et je vois mal Paramount Picture laisser CBS capitaliser sur ses trois films rebootés sans réclamer de royalties...

Dernière modification par vladim (20-10-2017 22:14:05)

Hors ligne

#61 20-10-2017 22:27:46

ussperseus
Touriste du PSTF

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

D'une manière ou d'une autre, au vu des résultats de la KT tant sur le plan des recettes que des retours des fans, il n'était pas possible que le grand retour de ST sur petit écran se fasse dans la Kelvin Timeline. Ca aurait été un suicide télévisuel, avant même de pondre cet enfant mort né qu'est Discovery!


"Si tu vois un cochon dans un arbre, dis-toi bien qu'il est fou!"

Hors ligne

#62 21-10-2017 00:29:43

matou
modérateur

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

CBS et Viacom ont le mm actionnaire majoritaire.
Un propriétaire, deux chevaux.
Le proprio c'est "National Amusement Inc" qui possède 80% de CBS et Viacom. Et cette compagnie est détenue par la famille Redstone.
Quand on en est là, les arrangements sont simples. Donc ce que fait l'un avec ST, peut être utilisé par l'autre. Pas sans une discussion et la signature d'un accord bien sûr. Mais si la maison mère décide que c'est bon pour la rentabilité, les deux entreprises signent vite.

Pour la petite histoire, les deux compagnies ont failli fusionner à nouveau en 2016...

Hors ligne

#63 21-10-2017 00:33:29

matou
modérateur

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

Et sur le fond, c'est la mm chose pour les comics qui sont fait ni par cbs, ni viacom.
Les personnages crées ainsi, n'appartienne pas à la société de comics.

Hors ligne

#64 21-10-2017 15:25:53

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

mbuna a écrit :
Buckaroo a écrit :
vladim a écrit :
mbuna a écrit :

Vladim, toi qui n'a pas aimé ST2009... sache qu'on a le même à la baguette....

Dans l'absolu, il n'y a que deux choses principales qui m'ont réellement bloqué avec ST2009:

- Le reboot temporel consistant à déclarer tout ce qui s'est passé avant comme n'ayant jamais existé... C'est peut être pueril mais moi ça m'a bloqué...

Faux !  Ce qui a existé avant existe toujours.. L'univers Mirroir n'empêche nullement l'univers de  TOS d'exister, c'est pareil pour l'univers Kelvin.. Il s'agit d'une réalité alterné crée accidentellement par  Spock Prime .
La seule incidence de l'univers Kelvin sur la timeline originale ? .. Si nous devions avoir une série du XXVème siécle , Romulus n'existerait plus .. Cela ne voudrait pas dire que l'Empire Romulien soit éteint.. Les STKelvin laissant beaucoup de liberté sur le devenir de l' Empire Romulien.. En état , il n'y a plus de Romulus, comme il, n'y a plus réellement de Q'nos au XXIVème siècle.

C'est bien plus pernicieux que cela...
Effectivement c'est un univers parallèle, sauf que dans l'esprit il s'agit bien d'un reboot. Toutes les productions futures seront impactées par ST2009 quelque soit la timeline officiellement prise et la chronologie. DIS en est le parfait exemple.

Voilà le fond de ma pensée, libre à vous d'y adhérer ou non . En 2009 , le Reboot de la Série Originale était incontournable . Commercialement, artistiquement, il n'y avait pas d'autre solution. D'ailleurs ce grand génie de JMS  y avait songé au début des années 2000 ,  bien avant JJ Abrams. Pourquoi? Parce que se profilait à l'horizon , une date historique : celle du 50 ème anniversaire de TOS , pas les 10 ,20 , 30 ans , non les 50 ans de la mère de toute les séries Trek ( & de B5 , SG 1, BSG2003 ). Ou que l'ont prenne  Star Trek dans sa grande globalité & diversité , TOS est & restera, l'emblème iconique de la franchise..

Pour prendre un exemple tout bête , celle  d'une série vieille comme ST : Doctor Who ..Est ce que le premier docteur réveille en ses fans d'aussi fortes émotions & admiration que  peuvent en procurer la simple évocation des noms de Kirk & Spock  chez les Trekkers , tout comme celui de l' USS Enterprise NCC 1701 ( no bloody A , B, C ,D )?

Non, on ne pouvait pas contourner TOS Jusqu'à ce qu'on l'on passe le cap fatidique du 50 ème anniversaire. Aujourd'hui le cap est franchit, ce sont les STKelvins de JJ Abrams qui nous ont conduit à bon port.. & cela contre vent & marée ( pas facile les années 2010:( )

Maintenant , & je pense que c'est toi le premier à l'avoir évoqué dans les pages de ce forum, Star Trek est fin prêt pour une série du XXVème siécle, intégrant les données géo-politique du XXI ème siècle ( ça , c'est moi qui l'affirme  wink )  .. La franchise je la sens solide d'épaule pour s'aventurer beaucoup plus loin avec le consentement du fan ..
En 2009 , je la sentais fragile , paralysé par le poids de l'héritage & le deuil de l'ère Berman.

Donc selon moi, les STKelvin ont eut le rôle le plus ingrat de tous , celui de servir de transition vers une série sur le XXV ème siécle ( sur le XXIème siècle wink )  ..  Un peu le rôle qu'on eut TAS & TMP en leur temps. Sauf que Discovery contre toute attente & sans doute face à l’imbécillité de  ses instigateurs n'ont jamais attraper  la balle en vol, lancé par JJ Abrams.. Non ils se sont contenter de la ramasser.. Préférant se servir des STKelvin sans en repousser ses limites de transitions.. Chose que parvenait même à faire STBeyond ( notamment sa starbase Yorktown ).

Ainsi vous le remarquerez tous, Si Spock / Leonard Nimoy faisait office de  passage de relais dans les STKelvin , Discovery est bien le premier spin off Star Trek a s'en passer & qui se réclame pourtant de la timeline originale ( 10 ans avant Kirk comble de l'arrogance !!! ) .


Pour moi on est clairement dans une trajectoire Marvel/Comics.

Non même pas ! C'est pire que ça , je ne sais même pas quel est la trajectoire de Discovery !! Tout ce que je sais , c'est la destination final : DROIT DANS LE MUR !!!
Au moins les Marvel tissent des liens entre leur produits , ils font des efforts .. Discovery ignore royalement  son propre univers.. Je veux dire par là , que même les STKelvin sont ignorés !!
Je crois qu'hélas pour nous , Star Trek est entre les mains du plus grand couilllon, branleur , fumiste de la planète :

image-original.jpg?1402850824

Alex Kurtzman : Il a flingué les Spider-Man pour Sony  & vient tout juste d'enterrer les Universal Monsters avec son hideuse Momie.. Son CV parle pour lui..
& Bryan Fuller dans tout ça ? Il est beau le fan de ST , il se barre au bout de deux épisodes & laisse la franchise aux mains d'un tel abruti ...

& les nouveaux scénaristes ? Ils les ont trouvez ou ? Dans des classes de  CM2 ??!!??


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#65 21-10-2017 16:08:24

vladim
membre

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

Buckaroo a écrit :

Voilà le fond de ma pensée, libre à vous d'y adhérer ou non .

Effectivement, à titre personnel, je n 'y adhère pas... Tu donnes aux trois films rebootés une importance qu'ils n'ont absolument pas dans la franchise...
On peut très bien envisager le futur de la franchise sans avoir besoin de se référer à eux... Ces trois films sont juste des parenthèses sombres.. une forme de moyen âge de la franchise...
Je pense que ton amour pour ces trois films t'aveugle un peu...
C'est beau l'amourrrr !

Dernière modification par vladim (21-10-2017 16:11:02)

Hors ligne

#66 21-10-2017 16:10:20

vladim
membre

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

J'imagine que si JMS avait eu la main sur la franchise Star Trek quand il le fallait, la communauté n'en seraient pas à se disputer comme des chiffonniers sur son évolution au cours de ces dernières années...

Dernière modification par vladim (21-10-2017 16:15:14)

Hors ligne

#67 22-10-2017 08:57:19

yrad
admin

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

vladim a écrit :

Effectivement, à titre personnel, je n 'y adhère pas... Tu donnes aux trois films rebootés une importance qu'ils n'ont absolument pas dans la franchise...
On peut très bien envisager le futur de la franchise sans avoir besoin de se référer à eux... Ces trois films sont juste des parenthèses sombres.. une forme de moyen âge de la franchise...
Je pense que ton amour pour ces trois films t'aveugle un peu...
C'est beau l'amourrrr !

Pour le coup, d'accord avec toi, Vladim. wink
À ceci près toutefois que la "parenthèse sombre" me semble bien loin d'être refermée.... sigh

vladim a écrit :

J'imagine que si JMS avait eu la main sur la franchise Star Trek quand il le fallait, la communauté n'en seraient pas à se disputer comme des chiffonniers sur son évolution au cours de ces dernières années...

JMS aurait infligé un hard-reset à Star Trek, donc techniquement quelque chose de plus radical encore que le reboot de JJ Abrams (qui avait tout de même le "respect" d'assumer en internaliste la nouvelle Kelvin-timeline selon le principe marvelien de la Terre-1610 par rapport à la Terre-616).
En outre, le synopsis que JMS avait proposé à la Paramount en 2005 était sur le fond ni plus ni moins celui de Crusade... que j'adore. C'est l'une des toute meilleures séries de SF, et sa fin prématurée fut aussi préjudiciable - en terme de créativité assassinée - que les annulations des séries Enterprise, Stargate Universe, Odyssey 5, et Jeremiah ! Pour autant, l'esprit mythologico-médiévo-symbolico-SF de ce spin-off de Babylon 5 est très éloigné de celui de Star Trek, pour ne pas dire carrément incompatible...
Maintenant, il est certain que JMS aurait apporté de l'intelligence à son reset de Star Trek (quel qu'il eût été), ce dont le reboot de 2009 fut hélas totalement incapable.

Cela dit, si Leslie Moonves (qui produit aujourd'hui Discovery) n'avait pas annulé la série Enterprise en 2005 (alors qu'elle commençait à gagner le cœur de tous les trekkers et des critiques), la communauté ne serait pas non plus réduite à se disputer sans fin sur l'évolution ou l'involution de ST... mdr


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#68 22-10-2017 08:59:23

yrad
admin

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

Buckaroo a écrit :

Voilà le fond de ma pensée, libre à vous d'y adhérer ou non . En 2009 , le Reboot de la Série Originale était incontournable . Commercialement, artistiquement, il n'y avait pas d'autre solution. D'ailleurs ce grand génie de JMS  y avait songé au début des années 2000 ,  bien avant JJ Abrams. Pourquoi? Parce que se profilait à l'horizon , une date historique : celle du 50 ème anniversaire de TOS , pas les 10 ,20 , 30 ans , non les 50 ans de la mère de toute les séries Trek ( & de B5 , SG 1, BSG2003 ). Ou que l'ont prenne  Star Trek dans sa grande globalité & diversité , TOS est & restera, l'emblème iconique de la franchise..

Pour prendre un exemple tout bête , celle  d'une série vieille comme ST : Doctor Who ..Est ce que le premier docteur réveille en ses fans d'aussi fortes émotions & admiration que  peuvent en procurer la simple évocation des noms de Kirk & Spock  chez les Trekkers , tout comme celui de l' USS Enterprise NCC 1701 ( no bloody A , B, C ,D )?

Non, on ne pouvait pas contourner TOS Jusqu'à ce qu'on l'on passe le cap fatidique du 50 ème anniversaire. Aujourd'hui le cap est franchit, ce sont les STKelvins de JJ Abrams qui nous ont conduit à bon port.. & cela contre vent & marée ( pas facile les années 2010:( )

Il n'est pas possible de comparer ainsi Doctor Who à Star Trek ! Comme son titre éponyme l'indique, Doctor Who développe un univers qui gravite autour d'un unique personnage - un personnage qui change de visage et d'interprète avec le temps comme James Bond et Superman (eux aussi formant des univers éponymes et centripètes).
Tandis que Star Trek ne s'est jamais nommé James T Kirk ou Spock ! ST reste une aventure sociétale et un univers centrifuge, en constante expansion, qui dépasse donc en contexte (géographique, temporel, et conceptuel) ses personnages originels. Les 50 ans de la franchise auraient assurément mérité un puissant hommage à la série originale... mais comme le fit ENT dans sa quatrième saison très TOSienne (pour les 40 ans de TOS 00x01 The Cage). Et non sous la forme d'un reboot, d'un remake, d'un reset, et/ou d'un recast... qui demeure - quelle que soit son éventuelle qualité propre - une solution de facilité et un constat de faillite.

Buckaroo a écrit :

Maintenant , & je pense que c'est toi le premier à l'avoir évoqué dans les pages de ce forum, Star Trek est fin prêt pour une série du XXVème siécle, intégrant les données géo-politique du XXI ème siècle ( ça , c'est moi qui l'affirme  WINK )  .. La franchise je la sens solide d'épaule pour s'aventurer beaucoup plus loin avec le consentement du fan ..
En 2009 , je la sentais fragile , paralysé par le poids de l'héritage & le deuil de l'ère Berman.

Donc selon moi, les STKelvin ont eut le rôle le plus ingrat de tous , celui de servir de transition vers une série sur le XXV ème siécle ( sur le XXIème siècle WINK )  ..

Il n'y avait vraiment pas besoin du reboot Kelvin pour ça, c'est à dire pour faire la caisse de résonance des vogues hollywoodiennes et enfoncer des portes ouvertes.
D'autant plus que Kelvin a complètement raté cette prétendue "transition"... puisque la seule chose qu'il a été capable de pondre, c'est ST Discovery ! Il n'y aurait pas eu Discovery, du moins pas de cette façon, sans Kelvin avant. Un arbre se juge à ses fruits.

Pour mémoire, Rick Berman avait d'autres projets dans sa besace pour l'avenir de Star Trek... si ENT était parvenue à son terme et qu'il n'avait pas été évincé avec le restructuration de Viacom. Le projet post-ENT de Berman était une série ST se déroulant au XXIXème siècle...
Quant aux données géopolitiques de XXIème siècle, ENT fut la toute première série de SF (voire série TV tout court) à les intégrer. Sa troisième saison assumait en effet toute la névrose (et aussi la psychose) du 9/11 ! Mais cette intégration géopolitique fut très fine, car réalisée avec beaucoup de distanciation et à l'aune de l'idéalisme trekkien (et non pas à la façon d'une transposition standard et primaire consistant simplement à faire de Star Trek notre époque contemporaine mais habillée de technologie futuriste rolleyes).


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#69 22-10-2017 12:34:31

vladim
membre

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

yrad a écrit :

JMS aurait infligé un hard-reset à Star Trek, donc techniquement quelque chose de plus radical encore que le reboot de JJ Abrams (qui avait tout de même le "respect" d'assumer en internaliste la nouvelle Kelvin-timeline selon le principe marvelien de la Terre-1610 par rapport à la Terre-616).

Au risque de te surprendre, je crois que j'aurais préféré ce que tu appelles un hard reset à ce qu'a fait abrams car un univers totalement rebooté (à l'image de BSG) ne porte pas atteinte à l'univers initial (même si dans l'absolu, ma préférence va tout de même au rejet de toute notion de reboot ou semi reboot)... Aucun n'a plus de légitimité que l'autre car chaque version représente une vision différente d'un même univers de fiction... L'univers initial est préservé...

Si on prends comme base BSG: Au départ, moi qui aimait beaucoup l'univers très lumineux et manichéen de la série de 1978 (qui s'est arrêté à sa première saison, la version 1980 n'étant, de mon point de vue, que le résultat d'un pétage de plomb des producteurs), j'ai bloqué sur BSG 2003 que je me suis refusé à  regarder jusqu 'à il y a un an et demi... Mais finalement , je me suis rendu compte que, dans mon esprit, les deux ne se marchaient pas sur les pieds... Des éléments radicaux comme Startbuck qui devient une femme ont créé un mur étanche... Ce sont deux lignes narratives différentes qui ,dans l'absolu, pourraient avoir chacune un prolongement (encore qu'avec celle de 2003, ce serait un peu compliqué narrativement)...
Je dois avouer que BSG a quelque peu changé ma vision de la notion de reboot...

je ne connais pas bien l'univers Marvel mais ça a l'air d'être un sacré bazar niveau timelines... Pas sûr que ce serait une bonne idée de ramener ST  vers çà...

Le gros reproche que je fais à ST2009 niveau timeline est "d’effacer" scenaristiquement l'univers original puisque en modifiant le passé, le romulien baveur réécrit la trame temporelle de l'univers de base de ST et en tout logique, il devenait impossible d'imaginer des séries star trek qui intégrerait des éléments comme, par exemple, l'existence de vulcain...

Mais heureusement, CBS a eu le bon sens de situer DIS dans la trame d'origine ce qui a pour effet automatique de virtuellement faire des trois films rebootés d'abrams des éléments non canons (j'en connais qui vont hurler) ou dit autrement, une branche évolutive éteinte...

yrad a écrit :

En outre, le synopsis que JMS avait proposé à la Paramount en 2005 était sur le fond ni plus ni moins celui de Crusade... que j'adore. C'est l'une des toute meilleures séries de SF, et sa fin prématurée fut aussi préjudiciable - en terme de créativité assassinée - que les annulations des séries Enterprise, Stargate Universe, Odyssey 5, et Jeremiah ! Pour autant, l'esprit mythologico-médiévo-symbolico-SF de ce spin-off de Babylon 5 est très éloigné de celui de Star Trek, pour ne pas dire carrément incompatible...
Maintenant, il est certain que JMS aurait apporté de l'intelligence à son reset de Star Trek (quel qu'il eût été), ce dont le reboot de 2009 fut hélas totalement incapable.

Cela dit, si Leslie Moonves (qui produit aujourd'hui Discovery) n'avait pas annulé la série Enterprise en 2005 (alors qu'elle commençait à gagner le cœur de tous les trekkers et des critiques), la communauté ne serait pas non plus réduite à se disputer sans fin sur l'évolution ou l'involution de ST... mdr

On a manifestement plus de points d'accords que de desaccords Yrad... Je suis un grand fan de l'univers de babylon 5 et j'ai aussi été très déçu de l'arrêt de Crusade dont le concept était très intéressant (et m'aurait permis d'en savoir un peu plus sur les technomages).... Et qui aurait pu combler le vide entre l'avant dernier et le dernier épisode de la saison 5 de B5...
Vu ma prise de position du dessus concernant ma préférence pour un  "hard reset" plutôt que le vrai-faux reboot d'abrams, cela ne te surprendra pas si je te dis que j'étais prêt à accepter beaucoup de choses de la part de JMS même une sorte d'hybridation B5-ST...

Dernière modification par vladim (22-10-2017 13:10:17)

Hors ligne

#70 22-10-2017 14:45:21

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

vladim a écrit :
Buckaroo a écrit :

Voilà le fond de ma pensée, libre à vous d'y adhérer ou non .

Effectivement, à titre personnel, je n 'y adhère pas... Tu donnes aux trois films rebootés une importance qu'ils n'ont absolument pas dans la franchise...

L'amour ne me rend pas aveugle, bien au contraire mon ami  , je les remets dans leur contexte, & leur accorde moins d'importance que j'en avais à l'époque ( ce qui m'empêche pas de les aimer toujours autant )

Quand on parle de films TOS , c'est d'abord The Wrath Of Khan qui est cité comme "landmark"  , rarement TMP .. Hors TMP aura permis à TWOK d'exister &  TMP en soi d'être en même temps la matrice de TNG ..

Quand on parle de nouvelle série Trek , on n'évoque jamais TAS , mais bien TNG. Pourtant TAS, bien qu'un anime , ouvrait de nouvelles opportunités ( le holodeck , le continum Q avec les Mega Tu par exemple ) & portait bien fort le message de paix , l'esprit métaphysique de TNG ..

Les STKelvins , je les place ainsi au niveau de TAS ou TMP , des Star Trek de transitions..
Donc à ceux qui n'aiment pas Discovery , je dis ne blâmer pas les STKelvin pour la nulleté abysalle de ce Star Trek.. Elle n'est dût qu'aux showrunners de ce show qui n'ont jamais sut rattraper la balle au bond, & d'un revers bien sentit lancé LA série Trek sur le XXVème siècle .

Pas de couilles , pas de gloires.

J'imagine que si JMS avait eu la main sur la franchise Star Trek quand il le fallait, la communauté n'en seraient pas à se disputer comme des chiffonniers sur son évolution au cours de ces dernières années...

Mais JMS est un génie , un brillant scénariste Babylon V est un témoignage de sa richesse intellectuelle & de sa connaissance profonde de la SF..

Ne viens pas me dire qu' Alex Kurtzman est à ce niveau là , c'est l'un des plus grand baltringue & m'en foutisme des showrunners hollywoodien..
Là , il n'y a plus de Roberto Orci pour nous convaincre du contraire..

Quand à, Bryan Fuller , il vient juste de révéler la fraude que je le soupçonnais d'être depuis le début .. Le souvenir d'un épisode d' Hannibal , ou le cannibale parvenait à maquiller un meurtre avec le héros à ses côtés , la fille de la victime dans une maison cerné par les flics .. Mieux que David Copperfield !! Magie !!

& je retrouve ce même genre de conneries dans Discovery.. Non mais le projet super top secret que tu déverrouilles avec la bave de ta coloc' endormie ??!!!!????
C'est Star Trek  dude !! Pas Red Dwarf !

Yrad a écrit :

Il n'est pas possible de comparer ainsi Doctor Who à Star Trek ! Comme son titre éponyme l'indique, Doctor Who développe un univers qui gravite autour d'un unique personnage - un personnage qui change de visage et d'interprète avec le temps comme James Bond et Superman (eux aussi formant des univers éponymes et centripètes).
Tandis que Star Trek ne s'est jamais nommé James T Kirk ou Spock !

Ce que je veux dire , c'est plus globale .. Je te parle de la culture populaire.. Quand tu évoques ST , cela fait immédiatement pensé à Kirk & Spock, l'USS Enterprise..
Ce n'est que grâce à The Big Bang Theory que Picard & Data commencent à entrer dans les portes étendards de ST..
Même si je soupçonne Chuck Lorre d'avoir bien puissé dans la relation Data/ Geordi pour créeer Sheldon/ Leonard.. Reste néanmoins que le simple nom de Kirk & Spock reste incontournable.. Regarde même ce foutu Discovery se sent obligés de s'affilier à eux .. C'est d'un pathétisme  tellement Michael Burhnam veut se faire passer pour la petite soeur de Spock .

Alors qu'en réalité vous & moi , on se sent fin prêt à rencontrer les descendants de Picard & Data .

Pour mémoire, Rick Berman avait d'autres projets dans sa besace pour l'avenir de Star Trek... si ENT était parvenue à son terme et qu'il n'avait pas été évincé avec le restructuration de Viacom. Le projet post-ENT de Berman était une série ST se déroulant au XXIXème siècle...

Je ne crois pas Berman & Braga disent eux même qu'ils n'avaient aucune idée pour une série post Voyager .
Quand à la série du XXIXème siécle donc tu parles , vu comment ils ont gérer à la ramasse la Temporal Cold War ( imposé par le studio , je te rapelle ) .. Ils étaient aussi vannés en idées..
Enterprise n'entre pas tout de suite dans le XXIème siècle , la série a été prise de court par le 9/11.

Mais cette intégration géopolitique fut très fine, car réalisée avec beaucoup de distanciation et à l'aune de l'idéalisme trekkien (et non pas à la façon d'une transposition standard et primaire consistant simplement à faire de Star Trek notre époque contemporaine mais habillée de technologie futuriste rolleyes).

Je ne dis pas le contraire, Enterprise a sut reprendre à son compte le 9.11.. & je pense qu'aujourd'hui en 2017 , nous avons besoin plus que jamais que Star Trek redevienne la métaphore d'une époque vers des inspirations plus positives, nous projeter vers un futur bien meilleur .. Rien que l'actualité , quel merveilleux scénario on pourrait dénicher autour du Brexit, de la crise Catalane .. Les nouvelles technologies qui bouffent notre quotidien , les géants de la Silicon Valley .. Leur employés ? On dirait tous des Borgs .. Les Borgs oui !!.. & si on abandonné les zombies bio mécaniques qu'ils sont devenu pour revenir aux " consommateurs de nouvelles technologies " qu'ils étaient à leur débuts !

La violence de la société envers les femmes ect ,ect.. Les nouvelles idées , notre époque n'en manque pas . Non,  on doit se contenter  de  Discovery,  d'un pseudo personnage féminin qui porte un nom masculin & de jouer  encore & encore & encore à la guéguerre dans la cour de récré avec des Klingons ( ou des  gorilles sous lexomil ) .

Ou est  Star Trek là ? Tiens hier soir , j'ai revu The Defector. TNG.3, brillant hommage à Balance of Terror.TOS.1 , remplit de référence à Shakespeare , excellente métaphore diplomatique de la guerre froide ( un peu d'histoire , ça ne fais jamais de mal wink ) .. & je me rend compte que l' Amiral Jarod me parle aussi d'aujourd'hui.. Son sort n'étant pas s'en rappeler celui des lanceurs d'alerte , type Snowden , Assange qui sont devenus des parias à leur société , privé de leur famille & de leur pays ... La fin ( le suicide ) tragique & shakespearien à souhait...

Voilà mon Star Trek .. J'ai passé l'âge de faire des pâtés de sables avec des Spores, ou de faire "Pif , paf boum"  avec les Klingons .. roll


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#71 23-10-2017 08:53:28

yrad
admin

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

Buckaroo a écrit :

Ce que je veux dire , c'est plus globale .. Je te parle de la culture populaire.. Quand tu évoques ST , cela fait immédiatement pensé à Kirk & Spock, l'USS Enterprise..

Peut-être est-ce le cas là où la culture ST est la moins bien implantée (comme en France)… au point d'être réduite non plus à un dénominateur commun mais à une effigie.

En revanche, aux USA, jamais ST ne fut aussi populaire que dans les années 90, à l'époque de First Contact ! Ce sont des générations entières de trekkers qui sont entrés dans ST par le 24ème siècle, et ce fut l'âge d'or des conventions, du cosplay, des fanfics, de ST The Experience... Il existait même une catégorie de fans, les niners, qui aimaient DS9 indépendamment du reste de ST… C'est dire le degré de détachement envers Kirk et Spock.
Les générations X et Y qui investissent aujourd'hui la Silicon Valley, la NASA, et les titularisations universitaires US sont fans de TNG & co avant d'être fans de TOS. Mais surtout, ce sont les fans d'un univers multiple et en expansion, d'un concept… et non de quelques idoles iconiques.

C'est en fait CBS/Paramount qui, à partir de fin 2006, a lancé une campagne de fétichisation des personnages de TOS pour mieux vendre son reboot de 2009 selon les modèles de DC et de Marvel. Quitte à zapper dédaigneusement tout le ST bermanien. Et quitte à rendre vintage les "kitscheries" sixties dont la culture populaire US aimait à se moquer (mais avec une certaine affection il est vrai). Et cette "orientation dirigée" de la doxa a d'ailleurs contribué à influencer l'orientation des fanproductions elles-mêmes…

Buckaroo a écrit :

Ce n'est que grâce à The Big Bang Theory que Picard & Data commencent à entrer dans les portes étendards de ST..
Même si je soupçonne Chuck Lorre d'avoir bien puissé dans la relation Data/ Geordi pour créeer Sheldon/ Leonard.. Reste néanmoins que le simple nom de Kirk & Spock reste incontournable.. Regarde même ce foutu Discovery se sent obligés de s'affilier à eux .. C'est d'un pathétisme  tellement Michael Burhnam veut se faire passer pour la petite soeur de Spock .

Alors qu'en réalité vous & moi , on se sent fin prêt à rencontrer les descendants de Picard & Data .

Je sais que tu es un grand fan de The Big Bang Theory, mais c'est un peu l'arbre qui cache la forêt…
Parce que longtemps avant 2007 (année du lancement de la série de Chuck Lorre et de Bill Prady), le 24ème siècle trekkien avait massivement investi la culture populaire US. C'était moins voyant que dans le cas de TOS car il n'y avait ni "kitscherie", ni raillerie, ni personnage iconique mis en exergue. Mais les références étaient partout : dans les séries Stargate, dans Frasier, dans Seinfeld, dans les clips d'Eminem, dans Futurama, dans les Simpson, dans Beavis and Butt-Head, dans MST 3000, dans Buffy, dans Psi Factor, dans Red Dwarf, dans Roswell, dans Farscape, dans Gilmore Girls, dans Dexter, dans 24... et j'en passe un nombre incalculable d'autres (pour ne pas tomber dans le name dropping big_smile).
Plus récemment, la série non officiellement ST (hors fanprods) qui se rapproche le plus en esprit de ST est The Orville, or celle-ci s'inspire bien davantage de TNG que de TOS...

Buckaroo a écrit :

Je ne crois pas Berman & Braga disent eux même qu'ils n'avaient aucune idée pour une série post Voyager .
Quand à la série du XXIXème siécle donc tu parles , vu comment ils ont gérer à la ramasse la Temporal Cold War ( imposé par le studio , je te rapelle ) .. Ils étaient aussi vannés en idées..
Enterprise n'entre pas tout de suite dans le XXIème siècle , la série a été prise de court par le 9/11.

Encore des idées reçues… rolleyes

Dans leur conversation pour les bonus Blu-ray de la saison 1 d'ENT, Berman & Braga n'ont jamais dit n'avoir plus d'idées ! Ils ont juste dit en avoir eu un peu marre au début des années 2000 du 24ème siècle trekkien dont ils estimaient avoir fait le tour (et franchement, ils avaient raison). Leur envie, à ce moment-là, était d'explorer les racines de ST, non des personnages de TOS, mais de l'univers lui-même. Un ressourcement bien légitime. Pour autant, ils n'ont jamais déclaré que leur contribution était supposée s'arrêter à ça.
Et en l'occurrence, durant le run de ST ENT (donc avant la conversation filmée pour les bonus), sont sorties des déclarations de Berman & co sur divers idées et projets post-ENT, et notamment une série au 29ème siècle avec une composante spatio-temporelle (peut-être liée à la TCW mais pas forcément). Interviews pas toujours dispos en ligne (mais je peux scanner les articles papier). 

Par ailleurs, je ne crois absolument pas à cette légende urbaine de l'épuisement créatif de B&B. Il y eut assurément un épuisement physique en raison de l'enchaînement non-stop des séries, de l'attrition des scénaristes, et du rythme de production (26 épisodes par saison). Mais cela n'implique pas pour autant un tarissement imaginatif. Et pour qui connait Brannon Braga, c'est même juste impossible. Ce gars a toujours eu trop d'idées, et c'était d'ailleurs souvent le problème…

Et non, ce que les studios voulaient, c'est simplement davantage de futurisme dans ENT ! Alors plutôt que de sacrifier totalement le concept de prequel (déjà qu'ils ont dû sacrifier l'absence de téléporteur, l'exiguïté du NX-01, et la première saison sur Terre…), B&B ont importé la Temporal Cold War.
Importé car l'idée et le développement de la TCW viennent bien de Brannon Braga, c'est même du pur Braga dans son paroxysme (un concept qu'il destinait à l'origine à une autre série). Et la TCW n'a pas du tout été "gérée à la ramasse", elle fut même remarquable jusqu'à la fin de la saison 3. Mais c'est la façon dont Manny Coto l'a précipitamment achevée au début de la saison 4 (car il y avait désormais urgence en prévision d'une annulation de la série) qui donne rétrospectivement à la TCW un côté un peu trivial, ou du moins frustrant. Pour info, la TCW ne devait pas prendre fin, une inhérence à son concept même…
Alors je sais bien qu'il existe un courant parmi les amateurs de SF qui méprise les thématiques temporelles lorsqu'elles sont leur propre fin, mais ce n'est pas pour autant l'opinion de tout le monde. Ainsi, des trekkers comme Mypreciousnico, DrAg0r, et moi-même raffolons de la TCW, car c'est l'aboutissement logique de la simple possibilité du voyage dans le temps, et c'est en même temps le vertige suprême de la problématique temporelle (et de ses corollaires athées ou nihilistes).
Perso, la Temporal Cold War est l'une des facettes qui me fascine le plus dans tout Star Trek, aujourd'hui plus que jamais ! Et je me surprends à rêver à ce que cette guerre multidimensionnelle sans fin aurait pu être si ENT n'avait été ni contrariée ni annulée... sigh


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#72 25-10-2017 20:21:49

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

Bon je me lance... un peu. Mais avant de commencer sachez que j'ai décidé de considérer la série comme un reboot. CBS ayant  situé la série dans la timeline originelle et choisi de ne pas la situer après VOY c'était le seul choix possible pour moi. Un univers miroir? NON. Des reboot ça a toujours existé dans la franchise. ST: TMP est un reboot déguisé, même s'il garde les comédiens d'origine et intègre des éléments de la série. Mais il change beaucoup de choses également. ST2 est un reboot du reboot. TNG est un reboot officieux lui aussi, et le dernier en date est celui d'Abrams. Je déteste totalement les trois derniers films, y compris et surtout Beyond que certains membres ont apprécié. Ces films sont non seulement une insulte à Star Trek mais aussi une insulte à mon intelligence. Bref je ne déteste pas DIS pour l'instant. Cela ne veut pas dire que j'adore ou que je trouve ça très bien, mais je ne déteste pas et je la trouve intéressante cette série, malgré plein de défauts. J'y décèle même un énorme potentiel qui ne demande qu'à être exploité. Pour être honnête je trouve cette série infiniment plus trekkienne que les trois saloperies produites par Abrams. Je ne vais pas m'amuser à critiquer chacun des épisodes comme beaucoup de membres le font. Je vais parler de différents aspects de la série dans ce topic: son aspect technique, son côté feuilletonesque, voir sérialisant, ses personnages, son visuel et bien entendu son fond... dès que j'aurais le temps.

Hors ligne

#73 25-10-2017 21:15:28

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

La technique...

Bon là c'est franchement pas terrible. Discovery fait très cheap malgré un budget impressionnant. 16 ans plus tôt ENT était incroyablement mieux fichue pour un budget moindre. Si la mise en scène est très académique c'est surtout la cadre qui me pose problème. Tournée en 2.0 comme Stranger Things ou Jurassic World, Discovery fait très télévisuel et très 4/3. Très peu de plans larges et quasiment que des plans rapprochés. C'est assez surprenant pour une série tournée en 2.0 qui est un cadre bâtard entre le 1.85 et le 2.35, et qui permet justement de mettre autant en valeur les personnages que leur environnement. Niveau sfx c'est encore plus problématique: je les trouve mauvais et assez laids. Et puis c'est quoi cet espace hyper coloré façon Babylon 5 et Les gardiens de la galaxie? C'est moche et pas crédible. L'espace est plein... de vide, il n'y a pas des nébuleuses et des étoiles partout!

Hors ligne

#74 25-10-2017 21:28:36

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

Le visuel...

Mis à part le relooking des Klingons qui fait encore plus pitié que celui de STID je n'ai aucun souci avec le reste. Impossible en 2017 de produire une série qui collerait visuellement à TOS et ce n'était déjà pas possible à l'époque d'ENT. Cela peut fonctionner le temps de deux épisodes (géniaux par ailleurs) de la quatrième saison mais pas pour un show entier. Je n'ai donc aucun problème avec la passerelle du Discovery, ses occupants, les hologrammes, les costumes et les écrans de contrôle. Par contre avec un tel budget par épisode j'espère qu'on aura droit à des environnements et des créatures très exotiques à l'avenir. Que les artisans de Discovery s'inspirent un peu de TAS, le TOS débarrassé de ses contraintes budgétaires.

Hors ligne

#75 25-10-2017 22:09:52

mbuna
Ancien fan

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

Comme je l'avais légèrement évoqué par ailleurs, je suis vraiment très étonné par la réalisation très médiocre.
A certains endroits on ne voit pas les 8 millions (plans serrés quasi constants comme pour cacher la misère) et quand on les voit c'est souvent très laid (décors tres cheap, effets visuels hideux). Le ponpon sont les masques des klingons visibles, et leurs vêtements aussi moches qu'inefficaces. Comment peuvent-ils incarner des bêtes de combat avec des accoutrements et une gestuelle pareille ?
Et c'est quoi cet espace en bulles de savon autour de la navette ???!!??

Les vêtements, les décors, les couleurs très binaires et surtout la direction artistique ne me plaisent pas du tout,  j'ai l'impression que la Federation et Starfleet est une dictature. Mais souriez bordel ! Et enlevez vous tous le balai que vous avez tous dans le c** ! A ce niveau ça s'est arrangé à l'épisode 6 donc bon y'a de l'espoir.

Hors ligne

Pied de page des forums