ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 18-08-2012 08:55:33

dl500
TOS Forever

Star Trek: Of Gods And Men

Salut à tous,

je pense que ma question se range dans cette section.
On a déjà évoqué les fan films de Star Trek phase 2 qui "essaient" de refaire vivre TOS.

Mais que dire de "of gods and men"? ce film est directement fait par des acteurs de ST, je ne sais qu'en penser d'ailleurs, je ne l'ai vu qu'en VO.
A part le fait que je trouve pathétique de voir Nichelle Nichols et Walter Koenig "survivre" avec leur personnage incarné depuis plus de 40 ans...remarque: George Takei a fait la même chose dans phase 2.

Mais là bon nombre d'acteurs ST ont participé au projet.

J'aimerai votre avis et si quelqu'un peut me détailler mieux l'histoire...mes compétences en anglais sans les sous-titrages sont modestes.
Et surtout qu'est ce que c'est que ce "truc"? Pourquoi et à quelle occasion ont-ils fait ce "film"?
Merci!

wink


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#2 25-08-2012 08:47:47

dl500
TOS Forever

Re : Star Trek: Of Gods And Men

up!

Je vous sais tous pris par ENT, je lis très attentivement vos commentaires. Intéressant car vous m'avez conseillé cette série.

Mais je crois que ma question précédente s'est retrouvée oubliée...

Merci à vous.

@+


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#3 25-08-2012 12:08:58

yrad
admin

Re : Star Trek: Of Gods And Men

Réalisé par Tim Russ en 2007, Star Trek: Of Gods And Men constitue l'une des vitrines des fanfics de Star Trek, et ce long métrage DTV accueille symboliquement des acteurs issus de chacune des cinq déclinaisons de la franchise :
- Nichelle Nichols (Uhura) et Walter Koenig (Chekov) pour ST TOS ;
- Alan Ruck (John Harriman) pour ST TNG ;
- Cirroc Lofton (Jake), J.G. Hertzler (Martok), Chase Masterson (Leeta) pour ST DS9 ;
- Garrett Wang (Kim), Tim Russ (Tuvok), et Ethan Phillips (Neelix) pour ST VOY ;
- Gary Graham (Soval) pour ST ENT.
Ainsi que James Crawley (Kirk) de la célèbre fan-série ST New Voyages.

Le pitch est en fait très simple. Il recycle celui de ST II TWOK, à savoir l'une des "victimes" de Kirk (des années TOS) qui décide de se venger. Cette fois, ce n'est pas Khan abandonné sur Ceti Alpha V (ST TOS 01x24 Space Seed), mais Charlie Evans abandonné aux Thasians (ST TOS 01x07 Charlie X).

Dix ans après la disparition de Kirk dans le Nexus, en réponse à un appel de détresse, Uhura, Chekov, et Harriman se rendent sur la planète du Guardian Of Forever (ST TOS 01x28 The City On The Edge Of Forever) à bord du NCC-1701-M (un vaisseau musée du premier Enterprise de Kirk). Ils tombent alors sur un Charlie Evans âgé, projetant de réécrire l'Histoire à son profit tout en se vengeant de Kirk à qui il reproche d'avoir bousillé son existence en le livrant aux omnipotents Thasians (ST TOS 01x07 Charlie X). A cette fin, Evans s'emploie à utiliser le portail temporel (Guardian Of Forever) pour empêcher Jim Kirk de naître (en assassinant sa mère enceinte de lui).

Aussitôt fait, ST Of Gods And Men bascule dans une timeline alternative, totalement dystopique, et au parfum d'univers miroir (ST TOS 02x10 Mirror, Mirror), mais où l'UFP a cette fois fait place au Galactic Order (et non plus au Terran Empire).
Les rapport de force y sont totalement bouleversés, les héros deviennent des salops, et bien sûr l'enjeu est de restaurer la naissance de Kirk et la timeline originelle… au moyen de péripéties interminables et scénaristiquement assez confuses.
Que l'inextence de Kirk ait fait basculer la République dans l'Empire... euh... je veux dire l'UFP dans le Galactic Order, c'est totalement capillotracté.

Au terme de l'épisode, Uhura s'emploiera à "montrer" que le célèbre aphorisme vulcain The needs of the many outweigh the needs of the few (énoncé par Spock dans ST II TWOK) est en fait le terreau criminel de toutes les persécutions de minorités à travers l'Histoire.
Ce sera la leçon du jour (à apprendre par cœur bien sûr).

Amateur de Z et n'accordant que peu d'importance à la forme (réalisation approximative, interprète mal dirigés, SFX cheap…), j'étais le candidat idéal pour apprécier ce genre de produit. Le hic, c'est que je suis intraitable envers la partie scénario. Or celui de Star Trek: Of Gods And Men réunit tous les défauts des fan-prods de ST :
- La glorification de Kirk-roi-de-l'univers sans qui - parait-il - l'utopie trekkienne n'existerait pas. Et à l'instar de tant d'autres fan-prods, l'objectif est alors de retirer (d'une façon ou d'une autre) Kirk de l'Histoire afin de montrer à quel point le Trekverse serait affreux sans lui. D'une certaine façon, ST 2009 s'inscrit - lui aussi - dans cette obsession trekkie.
- Un fétichisme des séries ST existantes (ST TOS surtout), impliquant soit d'utiliser des acteurs vétérans ayant dépassé leur date limite de crédibilité, soit de recourir à des recasts insultants. Là encore, cela s'applique tout autant à ST 2009.
- Le syndrome du micro-univers : on ne croise encore et toujours que des VIP fétichisées par les trekkers. ST 2009 est une nouvelle fois aux premières loges de cette ineptie.
- D'innombrables incohérences, moins envers les événements eux-mêmes (que les trekkers connaissent par cœur) qu'envers le réalisme et les mécanismes de causalité (témoignant de beaucoup de naïveté et d'immaturité).
- Les péripéties stériles (de l'action sans en avoir les moyens) remplacent la psychologie (pourtant la seule à donner de la vérité aux personnages et aux enjeux).
- Le triomphe du politiquement correct, où les belles allégories trekkiennes cèdent la place à de la morale de patronage sortant directement de séances de catéchisme.

Star Trek: Of Gods And Men (comme la plupart de ses semblables) est au fond le pèlerinage des adorateurs de The Prisoner (1967) à Portmeirion pour y mimer les scènes de leur série fétiche.
C'est justement le caractère figé et idolâtre de ces reconstitutions qui me rebute. J'ai l'impression d'assister à une liturgie religieuse ultra-orthodoxe... célébrée par des gamins qui n'en comprennent pas la portée réelle ! C'est au fond ni plus ni moins le culte du cargo : il ne reste plus que le contenant, la coquille, faite de gimmicks, de décors, et pire encore, de bons sentiments poisseux et moralisants.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#4 25-08-2012 16:09:16

dl500
TOS Forever

Re : Star Trek: Of Gods And Men

Merci pour la réponse.
Riche en détails!
Je suppose que c'est le même acteur que dans TOS pour Charlie.

Effectivement, je n'avais pas tout compris dans le détail, mais le "film" m'a semblé parfois encore plus "approximatif" que la fan série Phase 2.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#5 25-08-2012 16:42:25

yrad
admin

Re : Star Trek: Of Gods And Men

dl500 a écrit :

Je suppose que c'est le même acteur que dans TOS pour Charlie.

Eh non ! C'est Robert Walker Jr. qui interprétait Charles Evans ado dans ST TOS 01x07 Charlie X et William Wellman Jr. qui incarne son alter ego âgé dans ST Of Gods And Men. Mais bon, à 37 ans d'écart internaliste (et 41 ans d'écart externaliste), ce recast ne pose pas vraiment de problème de crédibilité.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#6 25-08-2012 17:44:09

dl500
TOS Forever

Re : Star Trek: Of Gods And Men

Ok, merci. Je n'avais pas fait l'effort de vérifier.

Donc même là, peu d'intérêt. C'est dommage.

J'ai beaucoup de mal moi aussi avec le recasting.

@+


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#7 11-09-2012 23:34:12

dl500
TOS Forever

Re : Star Trek: Of Gods And Men

Que doit-on raisonnablement penser de ça?????

http://www.unificationfrance.com/?22724 ? e-perfides

Là perso je me demande si ce n'est pas pire que ST2009....


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#8 11-09-2012 23:39:34

scorpius
Nowhere Man

Re : Star Trek: Of Gods And Men

Vouloir faire vivre Star Trek en dehors du giron Abrams, c'est rès bien...mais là c'est un peu nawak, en plus si c'est aussi nul que Of Gods and Men...


b60fda1a21310156acf3de3f2992dbe1ca39c779.gifv

Hors ligne

#9 11-09-2012 23:47:28

dl500
TOS Forever

Re : Star Trek: Of Gods And Men

Koenig fait pathétique et j'ai eu mal pour lui.

Enfin il assume sa calvitie. Ses perruques c'était tout simplement pas possible. Il aurait du voir le fournisseur de Shatner. A part sur TMP, après c'est impossible à voir sur lui. Walter en revanche...


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#10 14-09-2012 22:43:17

dl500
TOS Forever

Re : Star Trek: Of Gods And Men

Personne pour devellopper cet arc de Star Trek?


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#11 14-01-2014 14:29:03

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : Star Trek: Of Gods And Men

Je l'ai regardé un petit peu, et... je me suis endormi devant.

Il faut dire qu'en anglais sans sous-titres, même si je maitrise relativement bien la langue, beaucoup de subtilités m'ont échappées. L'intrigue ne m'a pas vraiment tenu en éveil... J'avoue qu'il était tard au moment du visionnage.

Donc j'aimerais bien le revoir dans de meilleures conditions, parce que c'est sympa que des acteurs soient suffisamment passionnés pour tenter de prolonger la licence par eux même. (J'imagine qu'il ne touchent pas un très gros cachet étant donné le caractère "amateur" de la production).

J'ai cherché un peu, mais je n'ai trouvé que des sous-titrages en allemand ou en ... croate. Et les seuls anglais que j'ai trouvés étaient une ignoble traduction google des sous-titres allemands.

Donc si quelqu'un possède des vrais sous-titres en français (ou même en anglais) je serais très intéressé smile


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

Pied de page des forums