ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ultime Frontière présente ses meilleurs vœux à ses membres et à ses (nombreux) lecteurs fidèles.
Puisse cette nouvelle année 2020 être réellement un 20/20...
Longue vie et prospérité à toutes et à tous.

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST VOY 02x22 Basics, Part I (L'essentiel, 1re partie)

ST VOY 02x22 Basics, Part I (L'essentiel, 1re partie)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Michael Piller
- Réalisation : Winrich Kolbe


Flash required


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 2 [28.57%])

    28.57%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 0 [0%])

    0%

  4. 7 (bon)(voix 3 [42.86%])

    42.86%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 1 [14.29%])

    14.29%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 1 [14.29%])

    14.29%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 7

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 29-03-2012 14:53:51

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST VOY 02x22 Basics, Part I (L'essentiel, 1re partie)

Top franchise.. Rien pour le fait qu'il s'agisse là du dernier scénario TV de Michael Piller pour Star Trek.
J'admire profondément Michael Piller & j'aurai  toujours un énorme respect pour la marque indélibile qu'il a laissé sur notre franchise.. Un scénariste passionée, un showrunner éclairé. Un génie au même titre qu'un Gene Coon qui avait  façonné en son temps,  l'esprit TOS, bien plus que Roddenberry lui même.

Basics est le dernier cadeau  d'un grand monsieur offert pour les fans , en même temps qu'un coda pour les futurs scénaristes ST :

" La dernière chose que j'ai écrite pour Voyager était  'Basics'  " et ce n'était pas un hasard si cela s'appellait Basics ( les bases )  & ce n'était pas par hasard  que ce fut à propos de quelque situations fondamentales auxquelles  sont confrontés  un équipage Starfleet  , parce que c'était là mon message pour la franchise , de dire.. La clé du succés , la manière donc le show fonctionne, la façon de rendre cette franchise fraïche, c'est de rester avec les bases que Roddenberry a planté pour nous au tout début.. Faire des histoires qui ont des thèmes, toujours se demander : " c'est à propos de quoi? " . Voila ce que Roddenberry m'a enseigné  et voila mon dernier message au staff de Voyager ..basics est ma dernière volonté , mon testament . "
Michaell Piller. (Braving the Unknown: Season Two, VOY Season 2 DVD special features).

Au delà de ça , Basics reste un épisode exceptionnel, palpitant d'un bout à l'autre, donc on reconnaît le génie d'écriture de Piller & son don innée de la caractérisation.
C'est simple avec Basics, on entre immédiatement dans l'histoire, comme s'efface par magie toute une caractérisation boîteuse & la mise en place besogneuse tout en amont.
Particulièrement flagrant dans le traitement de Chakotay.. La carpette humaine qu'on prenait plaisir à humilier & qui en redemandait,   trouve ici une force de caractère digne de son rang.. On oublit vite la manière alambiquée donc fut conçut le fils bâtard de Chakotay & qui lance le récit , pour être impliqué dans la quête de  tirer le bébé des bras de Culleh ou de sa traîtesse de mère: Seska.. Même si ça sent le piège à plein nez.

Les bases, et rien que les bases des personnages, mais qui avec le sens du détail & la passion de Piller sont vivantes, excitante : Toujours fraîche.. Son secret?  Piller nous rapelle les meilleurs moments de Voyager jusqu'ici : les bases.. Par exemple, l'essentiel  de son excellent Tatoo.VOY.2, le père de Chakotay  & non ces foutus sky spirits. Cela donne une dream séquence riche en rapport humain, une vision de la douleur Amérindienne, son sentiment de fierté .. Le sens du détail, avec le retour de  Lon Suder encore sous l'effet du mindmeld de Meld.. Brad Dourif impérial dans le rôle, psychopathe sur le fil du rasoir avec une envie irréprésible de rédemption.. passionné par la botanie, comme Tuvok, ce genre de petit détail qui renforce la puissance de leur mindmeld, le lien qui les unit... Brad Dourif poussant le mimétisme jusqu'à joindre ses mains derrière le dos.

Basics c'est 42 minutes d'action et de suspens bien agencé ou respire personnage et situations, rien ne manque .. Arrive l'incroyable conclusion, Seska & Culleh parviennent à s'emparer du Voyager & abandonne son équipage à une  " fitting end ".. Sans technologies, sans rien, des êtres qui doivent survivre en milieu hostile.. Les bases.

De l'aventure, du danger , du mystère à l'horizon.. To Be continued ...


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#3 22-03-2015 09:55:57

dl500
TOS Forever

Re : ST VOY 02x22 Basics, Part I (L'essentiel, 1re partie)

5.

L'obligatoire cliffhanger de fin de saison (officielle).
Tout y passe.

Juste à sauver: le traitement de Chakotay, qui prend enfin de l'épaisseur; la continuité des personnages secondaires; et le plan de fin du Voyager qui s'éloigne.
On se doute bien que le docteur et le prisonnier vont s'allier et sauver le vaisseau. Rédemption quand tu nous tiens...

A suivre...


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#4 01-05-2016 14:24:41

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST VOY 02x22 Basics, Part I (L'essentiel, 1re partie)

10/10

Ça c'est de la fin de saison. Tout y est !
Les Kazons, l'antagoniste enfin à la hauteur de leurs menaces et de leur comportement fourbe et belliqueux.
De l'héroïsme, de la loyauté, de l'amitié, un soupçon d'amour, c'est une aventure chevaleresque, épique.
Le vaisseau-fort est pris d'assaut. La technogie l'élèment clé de cette bataille. Les combats sont excellents et la chute du Voyager est géniale. Et tout ça non pas pour sauvé un ami mais pour aider un ami. Lui-même déclenchant cette aventure suite au message spirituel mais des plus humains sur l'acceptation de l'étranger, du différent.

Certes nous ne découvrons pas de nouvelles formes de vie, de nouvelles civilisations, mais les grandes valeurs de ST[ sur le rapport des Humains entre eux est parfaitement traité.

Tiens ç'aurait été intéressant de tourner cet épisode comme une fin possible à la série. Finir sur un drame (comme pour Space above and beyond). L'objectif de retour n'est pas atteint. L'équipage est perdu et voit s'envoler son foyer...

Top franchise pour une top série qui trouve sa voix. Vite la 2ème partie

Dernière modification par IMZADI (01-05-2016 14:35:34)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

Pied de page des forums