ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST VOY 01x08 Ex Post Facto (Une fois l'impossible exclu)

ST VOY 01x08 Ex Post Facto (Une fois l'impossible exclu)

Crédits officiels :
- Histoire : Evan Carlos Somers
- Dialogues : Evan Carlos Somers, Michael Piller
- Réalisation : LeVar Burton


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  4. 7 (bon)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  5. 6 (correct)(voix 2 [25%])

    25%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  8. 3 (médiocre)(voix 2 [25%])

    25%

  9. 2 (raté)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 8

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 13-02-2012 17:06:52

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST VOY 01x08 Ex Post Facto (Une fois l'impossible exclu)

Désolé , c'est un remake pur et simple de A Matter of Perspective.TNG.3.. Déjà que je trouvais cet épisode faiblard, c'est pas à la sauce de Voyager que cela va arranger les choses.
Raté.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#3 08-04-2014 09:23:41

mbuna
I don't know you

Re : ST VOY 01x08 Ex Post Facto (Une fois l'impossible exclu)

Après la plupart des membres principaux, Il fallait bien présenter Tuvok, le vulcain modèle.
C'est effectivement un remake de ce (correct) épisode de TNG3. La variation comporte plusieurs choses intéressantes, comme le châtiment original du pauvre Paris, mais sur la globalité, pas assez pour redonner de l'intérêt à un pitch déjà connu.

Tuvok est bien caractérisé avec cet épisode, en cela il remplit son contrat, cependant la fin est de bien mauvaise facture. L'épisode se suit comme un Columbo mais les "preuves" amenées à la fin par Tuvok font bien minces et l'arrestation du méchant, très téléphonée. Dommage, car c'est bien dans son dénouement que ce type d'épisode doit être principalement jugé. La toute dernière scène entre Tuvok et Paris fait tout de même son petit effet.

Bon maintenant on a fait la connaissance de Tuvok. C'est bien, mais loin d'être assez : 3/10.

Hors ligne

#4 08-04-2014 10:10:26

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : ST VOY 01x08 Ex Post Facto (Une fois l'impossible exclu)

Remake, remake... Je n'irais pas jusque là. Si le pitch est similaire "Un membre d'équipage accusé à tord, et une enquête est lancée pour l'innocenter", Le contexte et le déroulement sont totalement différents.

Ici, on a un concept judiciaire intéressant : Faire subir au criminel les conséquences de son crime sur la victime. Une manière de donner une leçon, adéquate ou non, bonne ou mauvaise... À voir.

Et une autre idée : Quels que soient les progrès techniques en matière de preuves judiciaires, il se trouvera (peut être) toujours un petit malin pour réussir à les contourner ou les manipuler.

Cet épisode parle, fait réfléchir, comme tout bon Star Trek.

Et en plus, comme dit plus haut, il permet de mieux présenter Tuvok.

Je le trouve loin d'être dénué d’intérêt.


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#5 08-04-2014 11:43:18

mbuna
I don't know you

Re : ST VOY 01x08 Ex Post Facto (Une fois l'impossible exclu)

Tu as peut-être raison DrAg0r, je suis sûrement un peu trop sévère avec cet épisode. J'ai un problème car je ne peux m'empêcher de penser à l'épisode Meld qui va arriver bientôt (milieu de la 2ème saison) qui sera bien plus fort pour Tuvok que celui-ci.
Comme si Ex Post Facto était, par quelque angle par lequel on le prenne, toujours un sous-quelque chose. Un dérivé de Matter of Perspective, un dénouement à la va vite, et surtout une caractérisation pas assez instantanée, vu ce que l'on va avoir par la suite.
Probablement que cet épisode pris en tant que tel mérite mieux que la note que je lui ai donnée.

Hors ligne

#6 01-03-2015 01:05:24

dl500
TOS Forever

Re : ST VOY 01x08 Ex Post Facto (Une fois l'impossible exclu)

Et voilà (déjà) l'obligatoire épisode d'enquête policière
Non seulement c'est mauvais, ce n'est qu'un recyclage de celui de TNG, et en plus le Vulcain prend une demi-heure d'épisode à penser à la fusion mentale. On croit rêver!
Et la fin, oui c'est du (mauvais) Columbo.
Ah Paris, quel petit Riker il fait là (du moins une mauvais copie).

Premier gros raté. 3 aussi pour moi.
A l'image du chien: Ridicule et tout petit.

Dispensable et à oublier.
Next! (demain, là dodo). wink


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#7 01-03-2015 07:11:19

yrad
admin

Re : ST VOY 01x08 Ex Post Facto (Une fois l'impossible exclu)

dl500 a écrit :

et en plus le Vulcain prend une demi-heure d'épisode à penser à la fusion mentale. On croit rêver!

Tu perds de vue une chose essentielle (que justement ST VOY 01x08 Ex Post Facto possède le mérite de mettre en exergue) : contrairement à Spock qui était un scientifique, Tuvok est à la base un juriste et un "flic" (officier de sécurité), et il raisonne comme tel. Son objectif n'est pas de complaire aux émotions, mais de suivre les procédures en vigueur pour recueillir des pièces à conviction et/ou des preuves légalement recevables. A défaut de Corps Psi comme dans Babylon 5, il est tout de même heureux que dans la société trekkienne du 24ème siècle le mind meld ne soit pas devenu - par banalisation - une procédure standard de viol d'intimité… mais soit resté un ultime recours lorsque tous les autres ont échoué avant.

dl500 a écrit :

Ah Paris, quel petit Riker il fait là (du moins une mauvais copie).

Le fait que Paris occupe dans ST VOY 01x08 Ex Post Facto la place de Riker dans ST TNG 03x15 A Matter Of Perspective n'entérine pas en soi leur parenté de typo.
Au pire, Tom Paris serait un brouillon intentionnel de William Riker. Là où Riker est un cador à qui tout réussit, Paris est un looser qui rate tout. Mais le personnage évoluera positivement au fil de ST VOY, davantage en fait que Riker au fil de ST TNG (qui était presque parfait au début… et qui le restera ensuite mdr).   

dl500 a écrit :

Et voilà (déjà) l'obligatoire épisode d'enquête policière
Non seulement c'est mauvais, ce n'est qu'un recyclage de celui de TNG,

N'exagérons rien !
ST TNG 03x15 A Matter Of Perspective était lui un rip-off de Rashômon (1950) d'Akira Kurosawa. Mais la nouvelle de Ryûnosuke Akutagawa est tellement riche et universelle que chaque adaptation (et il y a eu un nombre incalculable) est en quelque sorte rédimée par la richesse de son propos.
Néanmoins, sur la seule base commune d'un crime dont est accusé à tort un membre du main cast, ST VOY 01x08 Ex Post Facto offre la possibilité d'explorer le système judiciaire exotique d'une civilisation extraterrestre. Et l'idée d'une condamnation pénale consistant à devoir revivre en boucle jusqu'à la fin de ses jours les instants de la mort à travers les yeux de sa victime, c'est une idée SF d'anticipation extrêmement forte, digne en fait de Philip K. Dick ! Tout en rejoignant eschatologiquement l'une des manifestations de la damnation éternelle dans certaines traditions païennes, chrétiennes, et théosophiques… et qui aura été mise à l'honneur dans les mémorables épisodes The Twilight Zone 1959 01x10 Judgment Night et The Twilight Zone 1959 02x26 Shadow Play. Proposer la version SF de cette idée dans une perspective d'anticipation rachète en grande partie la faiblesse de ST VOY 01x08 Ex Post Facto sur le terrain du polar.
Et comme le disait Naren Shankar (ex conseiller scientifique puis scénariste de ST TNG & ST DS9, de The Outer Limits 1995 & Farscape, et devenu aujourd'hui showrunner de la méga-franchise CSI (Les experts)) : le seul et unique point faible de toute la somme de thématiques balayées par Star Trek, c'est le polar !
En revanche, sur le terrain politique et juridique, l'univers ST est absolument référentiel.
Or justement, plus encore que ST TNG 03x15 A Matter Of Perspective, ST TNG 03x15 A Matter Of Perspective symbolise joliment cette dichotomie trekkienne : nul sur le terrain policier, mais brillant sur le terrain juridique.

Voici d'ailleurs l'occasion d'évoquer une autre "spécialité" de ST VOY (outre les paradoxes temporels, les champs de causalité, la SF conceptuelle/mathématique, le nihilisme dans la mort, les espoirs déçus, la normalisation sociale) : eh bien rien de moins que la philosophie du droit ! De toutes les séries ST, c'est ST VOY qui aura poussé le plus loin les réflexions juridiques à l'occasion des visites de sociétés extraterrestres… ou lors des choix auxquels les protagonistes étaient eux-mêms confrontés.

J'ai d'ailleurs un vieil ami professeur émérite en second/troisième cycle universitaire et maitre de conférence en histoire du droit... qui ne jure que par ST VOY pour toutes les questions juridiques élargies par le spectre de la SF ! Il estime que des constructions comme ST VOY 02x10 Death Wish, ST VOY 02x20 Tuvix, ST VOY 04x10 Random Thoughts, ST VOY 04x23 Living Witness, ST VOY 07x20 Author, Author (pour ne citer que ces épisodes-là) sont du niveau heuristique des meilleurs travaux universitaires existant depuis le droit romain ! Inutile de préciser que de son point de vue, la série ST (et même la série de SF tout court) la plus solide intellectuellement et la mieux écrite est ST VOY ! oldy

Pour conclure, Dl500, je veux bien t'accorder que ST VOY 01x08 Ex Post Facto est peut-être le moins bon épisode de la saison 1… Pour autant, c'est loin d'être un complet ratage si l'on considère équitablement toutes ses facettes.

Quant à cette courte saison 1, elle possède mine de rien une sacrée brochette de joyaux trekkiens, en particulier ST VOY 01x09 Emanation (génialissime !), ST VOY 01x10 Prime Factors, ST VOY 01x12 Heroes And Demons, ST VOY 01x14 Faces, ST VOY 01x15 Jetrel, ST VOY 01x17 Projections, ST VOY 01x20 The 37's, sans oublier bien sûr ST VOY 01x04 Time And Again et ST VOY 01x07 Eye Of the Needle.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#8 01-03-2015 08:44:15

dl500
TOS Forever

Re : ST VOY 01x08 Ex Post Facto (Une fois l'impossible exclu)

yrad a écrit :
dl500 a écrit :

et en plus le Vulcain prend une demi-heure d'épisode à penser à la fusion mentale. On croit rêver!

Tu perds de vue une chose essentielle (que justement ST VOY 01x08 Ex Post Facto possède le mérite de mettre en exergue) : contrairement à Spock qui était un scientifique, Tuvok est à la base un juriste et un "flic" (officier de sécurité), et il raisonne comme tel. Son objectif n'est pas de complaire aux émotions, mais de suivre les procédures en vigueur pour recueillir des pièces à conviction et/ou des preuves légalement recevables. A défaut de Corps Psi comme dans Babylon 5, il est tout de même heureux que dans la société trekkienne du 24ème siècle le mind meld ne soit pas devenu - par banalisation - une procédure standard de viol d'intimité… mais soit resté un ultime recours lorsque tous les autres ont échoué avant.

Bonjour Yrad et merci pour cette précision. Je n'avais pas abordé le personnage sous cet angle. Erreur de ma part. Je vais donc prendre un peu de recul (hauteur) pour mieux appréhender ses réactions. Si bien sur je ne mets pas tous les Vulcains sur une stricte identique identité, j'avoue que pour Tuvok, sa raideur ma légèrement faussé mon analyse.
Bien vu.


Et bien sur, pour avoir ce week-end (la semaine c'est difficile) eu le temps de regarder VOY, si je n'aimais pas, si j'y allais à reculons, je n'aurais jamais regardé autant d'épisodes en une seule fois.
Franchement pour une première saison c'est plutôt pas mal, et par exemple bien moins raide que dans celle de TNG par exemple. L'immersion se fait en douceur.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#9 02-03-2015 13:12:56

mypreciousnico
Why ?

Re : ST VOY 01x08 Ex Post Facto (Une fois l'impossible exclu)

[Voici ce que je notais sur l'épisode lors de mon dernier visionnage il y a deux ans]

Je dirais un 7 smile

Une bien belle intrigue policière, avec un ressort SF intéressant. Imaginez le calvaire de la punition : revivre et revivre sans fin les derniers instant de sa victime. De quoi regretter son geste pour la fin de ces jours…et devenir cinglé.

Un bon Tom Paris dans cet épisode. Le grand séducteur qui se fait avoir par son pécher mignon, une jolie femme.

Hors ligne

#10 03-10-2015 15:59:20

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST VOY 01x08 Ex Post Facto (Une fois l'impossible exclu)

6/10

Bien que du déjà vu avec TNG, je trouve que l'idée de faire revivre le crime vécu par la victime au criminel est juste énorme. En plus toutes les 14h ça fait vraiment beaucoup.. En tout cas c'est bien le point à retenir de cet épisode car l'intrigue en elle-même ne casse pass des briques.

J'apprécie énormément Tuvok, un très bon Vulcain. J'ai bien aimé comment il calme l'épouse lorsqu'il lui dit que les Vulcains sont les Êtres les plus froidsde la galaxie et que donc ce jeu de victime effarouchée qui passe par la phase séduction... C'est d'la merde.
Puis comme tous les ST, l'épilogue avec Paris est vraiment sympa.

Tiens, lorsque le Docteur réfléchit à un nom en s'inspirant de "docteurs", il cite Spock. Je sais bien que Spock n'est pas médecin mais il est docteur en quoi ?

Dernière modification par IMZADI (03-10-2015 22:16:44)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#11 04-10-2015 19:25:01

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : ST VOY 01x08 Ex Post Facto (Une fois l'impossible exclu)

IMZADI a écrit :

Tiens, lorsque le Docteur réfléchit à un nom en s'inspirant de "docteurs", il cite Spock. Je sais bien que Spock n'est pas médecin mais il est docteur en quoi ?

Je ne sais pas d'où je sors ça, mais je dirais qu'il est docteur en astrophysique. <-- Ceci est un post improvisé.


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#12 06-10-2015 12:38:43

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST VOY 01x08 Ex Post Facto (Une fois l'impossible exclu)

j'ai revu le passage, et Le Docteur parle de médecins et de leurs patients dont leurs connaissances ont servi à sa base de données, on peut donc penser que la situation de "résurrection" de Spock a été rigoureusement suivie et étudiée


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

Pied de page des forums