#1 14-01-2012 06:00:00

yrad
admin

ST DS9 07x05 Chrysalis (Chrysalide)

ST DS9 07x05 Chrysalis (Chrysalide)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : René Echevarria
- Réalisation : Jonathan West


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 2 [66.67%])

    66.67%

  3. 8 (excellent)(voix 0 [0%])

    0%

  4. 7 (bon)(voix 0 [0%])

    0%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 1 [33.33%])

    33.33%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 3

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 25-05-2016 13:57:44

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST DS9 07x05 Chrysalis (Chrysalide)

Allez,  même si il me semble avoir noté exceptionnel cet épisode ..
Je lui accorde aujourd'hui son Top Franchise qui lui pendait au nez ..
Je l'assume pleinement .. Je suis un incurable romantique comme notre très cher Julian..

& quand on parle de romantisme dans Star Trek , il n'y a qu'un maître en la matière, c'est bel et bien le scénariste Réné Echavarria .
latest?cb=20141104073011

Dernier épisode Bashir, tout comme il est véritablement le dernier épisode 100 % romantique Star Trek  , Chrysalis  fonctionne  vraiment comme un cercle plein pour ce scénariste talentueux.
Comme si il venait ici de boucler la boucle avec The Offspring.TNG.3  , le scénario qui avait lancé sa carrière.
Chrysalis posséde ainsi beaucoup de points communs avec ce chef d'oeuvre.. Un éveil à la vie, une histoire d'amour contrarié, ect  .. Cette histoire peut se lire ainsi  comme une version plus humaine et adulte de The Offspring, ou dans son art _ l'écriture , Réné Echavarria a atteint ici sa pleine maturité.

Comme si cela ne suffisait pas , il nous livre une suite parfaite  de son exceptionnel Stasticals Probabilities.
Le retour de la joyeuse bande d'augments , Patrick , Jack , Lauren et Sarina .
latest?cb=20110630090136&path-prefix=en
Comment ont t'ils  put s'échapper ? ..Ca c'est une question stupide , vous  répond l'Amiral Patrick .

Jamais une excellente idée ne se perd dans DS9, pas même  lors de l'ultime saison..
Au contraire , elle est explorée et souvent sous un angle différent et adacieux.. Sous le couvert d'un récit romantique, Chrysalis continue de dévelloper la condition des augments, leur impossiblité à vivre en société, leur esprits trop vif , incapable de se soumettre aux régles et aux conventions..
C'est aussi à propros de Julian Bashir , le rare chanceux de son espèce socialement intégré.. et ce cadeau qu'il va faire à Sarina , la plus mutique et isolée des augments..
L' eveiller à la vie ..

Mais avant ce parcours émouvant à la fin douce amère pour Julian , Chrysalis nous aura offert une scène culte qui à elle seule arrache tout sur son passage :

Flash required

Un morceau d'anthologie & une sacré performance d'acteurs à vous nouer la gorge et pleurer de bonheur .. De performances, il faut surtout  souligner celle de l'actrice Faith Salie,  qui d'un rôle quasi figurant dans Stasticals Probabilities , hérite ici d'un rôle plein de nuances  et  de douceurs infinies..
320X240.jpglatest?cb=20060130233556&path-prefix=enchrysalis_176.jpg

Comment en effet ne pas tomber sous la charme de la belle Sarina.  L'histoire classique du docteur qui tombe amoureux de sa patiente .. Piége romantique ou ce bon vieux docteur  ne pouvait que tomber dedans.
Comment ne pas compatir à Sarina qui s'éveille à la vie , découvre le monde qui l'entoure , On dirait un petit oiseau perdu hors de sa cage  .. Comment finalement ne pas se sentir piégé  par l'amour que lui porte Bashir ..
Une fois de plus , le coeur romantique de Julian en demande beaucoup trop aux femmes auquelles il  s'entiche .. Hier la belle Jadzia, aujourd'hui Sarina qui à peine "renaît"  au monde qu'il la voit déjà comme la femme de sa vie ..

Car en conclusion, Chrysalis est le dernier épisode à propos de Julian Bashir.. Son âme , son coeur , ses défauts comme ses qualités nous sont mis à nu devant le parcours touchant de Sarina . Deux êtres si loin , si proche..

Romantique en diable, plein de bonté et de tendresse, avec de superbes performances d'acteur ,  une scène culte à l'appui.. finalement très Trekkien dans l'esprit  ..Oh que oui, un tant sois peu que vous soyez fleur bleue , Chrysalis mérite bien la note maximale que je lui accorde.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#3 06-01-2017 19:48:57

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST DS9 07x05 Chrysalis (Chrysalide)

9/10

Ah quel terrible épisode ! Quel pied !

Une fois encore envie de comparer à VOY et donc Drone. Pour mii d'une même manière la fille Améliorée devient consciente par le biais de Bashir, lui a mis le truc qui fait évoluer. Mais contrairement à Seven et One ici on nous fait tomber Julian amoureux, peut-être ce point perdu, je me demande si sa position de médecin n'aurait pas encore plus bonifié leur relation.. Mais nous avons donc une variante du créateur/créature-Seven/One. Bashir n'est ni le papa ni le médecin et finalement cete relation est aussi chouette. Il faut reconnaître que l'actrice fracasse toutes les scènes. Elle transmet la situation et nous la vivons. Bravo.

Et les autres Améliorés, ils sont excellents mais où ont-ils trouvé les acteurs. De la bombe notre trio. The Lone Augments... (X-files: lone gunmen)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#4 08-01-2017 14:21:30

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST DS9 07x05 Chrysalis (Chrysalide)

De tout les docteurs de Star Trek ( y compris les ST Kelvin ) , Julian Bashir est sans aucun doute le plus proche de Bones..
En mettant  sur la touche,  le côté " augment " du personnage ..C'est vraiment le coeur qui fait , qui est l'essence du personnage ..

J'aime à penser que les aventures de Julian Bashir sur les 7 saisons de DS9 , me parle en filigramme de la jeunesse de Bones..
L'histoire d'un jeune naïf qui a le coeur sur la main, une compassion infallible , une détermination sans faille à guérir et aider son prochain..
Bashir passe à l'âge adulte , mais sans perdre au passage ce coeur vaillant et débordant qui a une foi absolue envers le genre humain...

Bones ( le plus vieux de l'équipage avec Scotty ) peut paraître rustre et désabusé au premier abord ..mais tout cela n'est qu'une facade d'humour cynique ..Son vrai fond comme celui de Bashir , c'est le coeur d'un enfant avec un intellect d'adulte..

Finalement d'en avoir fait un augment n'était pas une mauvais idée..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#5 31-01-2018 02:02:04

McRaktajino
Dernier Jedi

Re : ST DS9 07x05 Chrysalis (Chrysalide)

Je n'ai pas aimé cet épisode, Julian n'a pas un très bon rôle. En le présentant totalement désespéré au début, on fait penser qu'il pourrait se jeter sur la première venue tant que ça apaise un minimum sa solitude.

Du coup quand il arrive à soigner cette pauvre Sarina, on a vraiment l'impression que la seule chose qui lui passe par la tête c'est : "tiens, mais elle est baisable en fait, à l'attaque".

Je sais que ce n'est pas l'idée qu'ils voulaient donner, mais c'est le sentiment que j'ai eu, donc quelque part c'est raté.

Et la justification : "j'ai toujours voulu une femme modifiée comme moi", ça ressemble plus à tentative de justification maladroite du genre : "non, non, je ne veux pas profiter de la naïveté d'une jeune femme, sérieux, je l'aime et même que j'ai toujours rêvé d'une fille comme ça".

Il fallait donner cette explication avant qu'il soigne Sarina pour qu'elle soit crédible. Même avant qu'elle arrive sur la station. Une discussion avec O'Brien en début d'épisode :
- Alors Julian, vous avez rompu avec l'Enseigne Machine il parait ?
- Oui, on n'était pas fait l'un pour l'autre. Ce qu'il me faudrait, c'est une femme qui me comprenne, qui ait vécu les mêmes choses que moi.
- Vous voulez dire, modifiée génétiquement comme vous ?
- Je n'y avais pas pensé, mais oui, pourquoi pas.

Et moralité de l'historie, quand Sarina part, Julien réalise que l'amour ne dépend pas des étiquettes qu'on a eu sur le front étant enfant, même si elles sont identiques.

Bref, de toute manière c'est comme ça et j'ai pas aimé, voilà la vraie histoire de cet épisode.


Passable.

Dernière modification par McRaktajino (31-01-2018 02:08:36)

Hors ligne

#6 31-01-2018 15:41:04

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST DS9 07x05 Chrysalis (Chrysalide)

McRaktajino a écrit :

Je n'ai pas aimé cet épisode, Julian n'a pas un très bon rôle. En le présentant totalement désespéré au début, on fait penser qu'il pourrait se jeter sur la première venue tant que ça apaise un minimum sa solitude.

Du coup quand il arrive à soigner cette pauvre Sarina, on a vraiment l'impression que la seule chose qui lui passe par la tête c'est : "tiens, mais elle est baisable en fait, à l'attaque".

Non tu n'y es pas .. Jamais Bashir ne cherche pas  le coup d'un soir. Il cherche juste la femme de sa vie en grand romantique qu'il est . Il envie le couple O'Brien, leur  vie de famille.
Voilà son idéal , le couple parfait , les enfants ...

Sarina , c'est le coup classique du docteur qui tombe amoureux de sa patiente. Sarina c'est la chenille qui se transforme en papillon . Que du romantisme à tout les niveaux , Bashir ne peut que se laisser piégé là dedans.

Bashir n'est absolument pas un homme à femme, c'est un incurable romantique ... Même sa relation plus " charnelle" avec Leeta la dabo girl, c'est elle qui casse, pas lui .

D'ailleurs nous verrons Bashir au lit avec une fille qu'une fois dans la série...& c'est la femme de sa vie..
Quand c'est lui qui fait les premiers pas , se montre entreprenant, c'est voué à l'échec...

Je sais que ce n'est pas l'idée qu'ils voulaient donner, mais c'est le sentiment que j'ai eu, donc quelque part c'est raté.

Et la justification : "j'ai toujours voulu une femme modifiée comme moi", ça ressemble plus à tentative de justification maladroite du genre : "non, non, je ne veux pas profiter de la naïveté d'une jeune femme, sérieux, je l'aime et même que j'ai toujours rêvé d'une fille comme ça".

Bashir ne cherche pas une femme comme lui .. En incurable romantique , il cherche la compagne idéale & tombe amoureux de femmes inaccessible comme la divine Jadzia, & dans ce cas, Sarina.
Les raisons de ses échecs succesifs , c'est qu'il demande beaucoup trop aux femmes qu'il aborde :  Le couple parfait , les enfants , une famille , sa médecine ect..

Il tombe sur une femme , il voit déjà le grand jeu.  Jadzia lui a même dit dans un épisode,  " Starship Down .DS9.4" je crois.,  qu'il avait eut toutes ses chances avec elle, mais qu'il s'était montrés trop pressant.. Dans le sens qu'il la voyait déjà comme la femme de sa vie.
Jadzia est une femme beaucoup trop pétillante , trop téméraire & malicieuse pour être la femme d'une seule vie ( celle de Bashir ).

Sarina.. C'est pareil , c'est une jeune femme super intelligente qui vient tout juste de s'éveiller au monde & qui a soif de le découvrir.. Mais l'amour que lui porte Julian est beaucoup trop fort , contraignant . Il l"a voit comme la femme de sa vie , le couple parfait.. Attend Julian , elle vient juste de sortir de sa prison mentale & ton amour l'emmène vers une autre..

C'est ça la leçon de cet épisode , la leçon pour Julian.. Il se rend compte qu'il en demande trop aux femmes & que ces dernières sont sans cesse inaccessibles..
Tu vois ? Il en demande trop aux femmes.. & lui même, son modèle de femme idéal est beaucoup trop haut pour lui.

Il va devoir chercher un équilibre dans ce domaine.. Mais t'inquiéte pas , la femme de sa vie n'est plus bien loin .. Elle est toute proche. Il ne l'idéalise pas & c'est elle qui va faire le premier pas. wink


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#7 31-01-2018 17:27:13

McRaktajino
Dernier Jedi

Re : ST DS9 07x05 Chrysalis (Chrysalide)

C'est vraiment la scène d'ouverture qui gâche tout l'épisode. En le voyant essayant de grappiller un peu de temps à Miles, à vouloir s'incruster avec le Major et Odo alors que c'est flagrant qu'ils sont partis pour passer un moment en tête à tête, c'est clair que ce n'est pas la femme de sa vie qu'il cherche, ce n'est même pas une femme tout court, c'est juste un peu de présence.

Peut-être que sans cette introduction sans aucune finesse, ça serait bien mieux passé.


Buckaroo a écrit :

Bashir ne cherche pas une femme comme lui .. En incurable romantique , il cherche la compagne idéale & tombe amoureux de femmes inaccessible comme la divine Jadzia, & dans ce cas, Sarina.
Les raisons de ses échecs succesifs , c'est qu'il demande beaucoup trop aux femmes qu'il aborde :  Le couple parfait , les enfants , une famille , sa médecine ect..

Il dit clairement que Sarina est la femme sa vie car elle est, comme lui, génétiquement améliorée. Jadzia avait en effet un côté "femme inaccessible" car trop parfaite (pas pour moi, mais pas de rapport ici), mais pas Sarina. Si elle était inaccessible, c'est juste car elle ne parlait avec personne, presque comme si elle était dans le coma. En même quand elle communique avec les autres, en quoi elle serait inaccessible ?

Que Sarina ait peur de "l'amour" de Julian, ça tient la route. Mais pour moi la leçon est pour Julian, ce n'est pas car elle est comme lui qu'elle est forcement pour lui. Le fameux lien de l'amélioration génétique n'avait aucun poids dans la balance. Ce n'est pas uniquement car il s'est trop précipité, car ça c'est valable pour n’importe quelle romance.

J'aime bien les romances mais là il y a un problème d'écriture dans cet épisode.

Dernière modification par McRaktajino (31-01-2018 17:34:15)

Hors ligne

#8 01-02-2018 14:11:31

mbuna
Artificiel

Re : ST DS9 07x05 Chrysalis (Chrysalide)

Bashir est effectivement très seul, et cela est en total accord avec le personnage et son évolution
Il vit mal cette solitude singulièrement depuis 2 évènements :

  • La révélation de sa nature augment

  • La mort de Jadzia

Comme il a toujours été fleur bleu et romantique, il en est d'autant plus une proie facile de sa propre immaturité. Il est donc tombé dans son propre piège, il est sa propre victime.
Il était donc honnête lorsqu'il a "dit clairement que Sarina est la femme sa vie". Peut-être d'ailleurs avait t'il raison et que comme on dit dans les histoires "'ils auraient vécu heureux et auraient eu beaucoup d'enfants"".
Il a idéalisé Sarina, il en a fait quelque chose qu'elle n'est pas. Elle s'est donc refermée, comme elle s'est refermée devant ses amis augments.
J'aime beaucoup cet épisode, assez poétique et naïf.
Bashir n'est d'ailleurs pas dupe des causes de son échec, pour preuve son autocritique très lucide sur cette histoire. Il lui fallait peut-être ça pour préparer Ezri.


Star Trek, je devais te quitter pour préserver notre amour, mais je vais attendre un peu.

Hors ligne

#9 01-02-2018 15:10:53

McRaktajino
Dernier Jedi

Re : ST DS9 07x05 Chrysalis (Chrysalide)

J'ai du faire l'effort de me dire : "Ils ne montreraient jamais Julian juste vouloir profiter de la naïveté d'un fille car il en manque total". Et ça c'est surtout à cause de cette introduction balourde.
Je pense aussi qu'ils n'auraient pas du mettre en avant l'attirance par la modification génétique similaire car ça complique pour rien au final. C'est bien d'avoir fait revenir d'anciens personnages, mais peut-être qu'il fallait en créer un pour l'occasion pour justement éviter de jouer sur 2 tableaux.


Par contre, je ne trouve pas que Julian vit mal sa solitude à cause de ces événements.

Quand on sait pour son passé, c'est une délivrance pour lui. Ne plus cacher qui on est vraiment c'est un soulagement. O'Brien le chambre carrément avec ça (il doit se reculer pour jouer aux fléchettes), c'est bien la preuve que ça n'a en rien changé à l'amitié avec les autres.

Quand à la mort de Jadzia, on le voit déjà glander à la cafét avec Ezri. Et puis même si ce n'est pas Jadzia, c'est Dax quand même. Et qui en plus n'est pas mariée avec M. Worf, donc qui a plus de temps pour traîner avec les copains.

Hors ligne

Pied de page des forums