ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST DS9 06x06 Sacrifice Of Angels (Le sacrifice des anges)

ST DS9 06x06 Sacrifice Of Angels (Le sacrifice des anges)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Ira Steven Behr, Hans Beimler
- Réalisation : Allan Kroeker


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 3 [60%])

    60%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 0 [0%])

    0%

  4. 7 (bon)(voix 1 [20%])

    20%

  5. 6 (correct)(voix 1 [20%])

    20%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 5

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 13-11-2013 17:01:28

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST DS9 06x06 Sacrifice Of Angels (Le sacrifice des anges)

Top Franchise
DUKAT: Perhaps the biggest disappointment in my life is that the Bajoran people still refuse to appreciate how lucky they were to have me as their liberator. I protected them in so many ways, cared for them as if they were my own children. But to this day, is there a single statue of me on Bajor?
WEYOUN: I would guess not.
DUKAT: And you'd be right. Take Captain Sisko, an otherwise intelligent, perceptive man. Even he refuses to grant me the respect I deserve.

A-Call-to-Arms.jpg

Deep Space Nine au sommet de son art ! la crême de la crême en matière d'écriture et d'éxécution artistique : Oui la chance sourit vraiment aux audacieux !!
Sacrifice Of Angels pousse Star Trek dans ses ultimes retranchements aussi bien dramaturgique, que mythologique. Il s'agit selon moi d'un dernier grand tournant créatif de la franchise.. Même si DS9 & Enterprise ne seront pas exempts d'autres top franchise à l'avenir, celui ci est tout simplement le plus radicale et le plus terminal d'entre tous : Impossible de revenir en arrière.
Adieu donc Gene Roddenberry, place à Homère et au grand William Shakespeare pour la plus belle oeuvre Tragico-épique de Star Trek.

L'épisode s'ouvre sur une bataille spatiale d'anthologie : Opération Return  ou des centaines de vaisseaux de Starfleet affrontent  une armada Cardasso-Dominion, telle une bataille navale digne de la Guerre du Pacifique. Des Galaxy Class montrant des crocs, des dogs fighters plongeant sur les navires ennemis. Tactiques et stratéges déployées dans les deux camps. Dukat et Weyoun sur Terok Nor, Sisko sur le passerelle du Défiant espérant ouvrir une brêche dans les lignes ennemies,  afin de reprendre DS9 et empêcher le déminage du wormhole qui signifierait la fin du Quadrant Alpha. Brêche que Dukat offre à Sisko pour mieux le piéger. Conscient de ce piége, l'émissaire des prophètes se jette tout de même  dedans avec le maigre espoir qu'il parviendra à s'en sortir vivant.

Voilà en filigramme , ce qui se joue sous nos yeux. Dans le confort de son bureau , Un Dukat devenu mégalomaniaque à l'extrême. Sûr de sa victoire, se croyant déjà  maître du Quandrant Alpha ( fabuleuse scène entre lui et un Weyoun plus pragmatique , spéculant sur les mérites de la victoire ) . Et de l'autre côté au coeur de la bataille , Ben Sisko luttant farouchement pour grapiller le moindre millimêtre d'espoir pour vaincre l'adversité si gigantesque qui lui est opposé : Un no win scénario. Le piége de Dukat se renferme sur lui, le Défiant bombardé  tel l'agneau condamné à l'abattoir, tout est perdu quand soudain...
Q'PLA !!!! La flotte Klingonne surgit d'une étoile incadescente et délivre le Défiant pris au piège !! Martok et Worf ont réussit à convaincre Gowron..et l'Empire s'engage dans la plus glorieuses des batailles..
Ainsi le Défiant passe derrière  les lignes ennemies, bien que seul, il fonce sur DS9..

Sacrifice Of Angels s'engage dans une succession de "Kobayashi Maru"  tout plus désespéré les uns que les autres, grapillant la moindre parcelle d'espoir , même le plus vain pour survivre.. Ou pour  le résumer avec les mots de Bones: " Turn death into a fighting chance to live." ( STIII ) . Rien ne serait ici plus à propos : Une chance de se battre pour vivre. Ainsi les Kobayashi Maru s'accumulent : La résistance est emprisonnée , mais Ziyal et Quark viennent les délivrer , Kira et Rom sont sur le point de se faire abattre, Odo a retrouvé la raison et les sauve d'une mort certaine ect...

Jusqu'au Kobayashi Maru ultime ! le plus terminal, le plus racidal d'entre tous .. Le Dominion a désarmé le champ de mine. Il est trop tard, mais le fait que Rom ait saboté les armes de la station , permet au Défiant de rentrer dans le Wormhole et faire face seul à seul à des millers de vaisseaux Jem'Hadars.. Ils sont tous mort en faisant cela , ils le savent et le font quand même: c'est ce qu'on apelle un acte de foi.. et d'acte de foi, il en est fortement  question lorsque les prophètes stoppent net ce scénario perdu d'avance & se l'approprient  pour " tourner la mort en une chance de combattre pour la vie" ..

Star+Trek+DS9+-+6x06+-+Sacrifice+of+Angels+%5BNiteShdw+170mb%5D.avi+-+00002.bmp
Sisko prêt à l'ultime sacrifice , happé par le Temple céleste.. Notez, la première image est sa main droite ouverte, comme si quelque chose lui manquait. C'est sa balle de Baseball.. Symbole de sa vision passionnée  et de son lien avec les prophètes ..

& c'est là tout le pari audacieux, la brillante introspection  d' Ira Steven Behr & Hans Beimler, livrer corps et âme  l'essence mythologique  même de Star Trek découverte par Harve Bennett et Nick Meyer en leur temps : Le Kobayshi Maru:
Se battre pour la moindre chance de (sur) vivre est tout simplement un acte de foi.. Ce moment au coeur du temple céleste n'est que ça , un acte de foi de la part des auteurs , de la part du personnage ( Sisko )  et maintenant celui du spectateur ( croire en l'histoire ou pas )  ..

Au coeur et dans l'âme d'un Kobayashi Maru:

Flash required

Oui il y a toujours un prix à payer ( revoyez la trilogie Harve Bennett ), Sisko accepte de le payer ( le Sisko est de Bajor, mais n'y trouvera jamais le repos ) . Les prophètes s'approprient donc le no win scénario,  l'écrivant à l'avantage de Sisko et  éliminent des milliers de vaisseaux Jem'hadar,   . Dans la grande tradition du Kobayashi Maru par une tricherie  donc et  avec un prix à payer wink.. Certains s'offusqueront plus tard que le prix à payer pour Sisko soit beaucoup trop lourd.. A cela de se rapeller qu'avec ou sans les prophètes, Sisko était déjà un homme mort en engageant le combat dans le wormhole..

Ainsi lorsque le Défiant sort du wormhole victoireux, nous entrons dans une sorte de nouvelle réalité, une sorte de "Deep Space Nine Relaoded" ( updates et réinterprétations des origines ) ..Et Sacrifice Of Angels de livrer dans son dernier acte une véritable tragédie Shakespearienne. Dukat une seconde maître absolu du Quadrant Alpha,  perd tout dans la seconde suivante,  & sombre dans la folie. Son égo de sociopathe démesuré explose comme une baudruche. La défaite est d'autant plus humiliante qu'elle marque au fer rouge l'idée qu'il n'est juste qu'une pathétique petite ordure de merde, un être pitoyable , un médiocre et un looser totale: Ce qu'il a toujours été , même avant le Ds9 Reloaded .. Voilà pourquoi au lieu de fuir, il cherche Ziyal à travers la station. La seule être de l'univers qu'il l'aime encore sincèrement.. Et diables de scénaristes, il l'a retrouve dans un corridor..Ziyal lui avoue sa trahison , tout en même temps  son amour pour son père : Elle lui pardonne . Oui elle est un  ange,  tout simplement promis au sacrifice, abattu par Damar. Un acte qui scelle à jamais le destin de Gul Dukat, tout espoir de rédemption lui est désormais interdit, l'entraînant vers le point de non retour , dans la folie & la figure du mal ultime qu'il deviendra par la suite:

75779.gif Star+Trek+DS9+-+6x06+-+Sacrifice+of+Angels+%5BNiteShdw+170mb%5D.avi+-+00005.bmp
"I forgive you Ziyal ... I forgive you too ",  Dukat brisé rend la balle de base ball à Sisko, de nouveau le maître des évenements & de sa vision passionnée , bien qu'il soit lui aussi l'un des anges sacrifiés du titre de l'épisode.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#3 12-09-2016 13:06:28

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST DS9 06x06 Sacrifice Of Angels (Le sacrifice des anges)

6/10

Oh que oui ça s'essouffle.

Alors Sisko a une flotte sos son commandement qui ne sert pas seulement à une reconquête mais bien à servir son ego. Les vaisseaux de classe Miranda servent d'escorte tandis qu les Galaxy servent à empècher les vaisseaux du Dominion d'approcher. Si bien que seul le Defiant franxhit les lignes.
J'ai un doute sur la valeur d'une telle stratégie. Les vaisseaux d Starfleet étant d la chair à canon.
Son seul mérite est d'user de son statut d'Emissaire et de faire disparaître les renforts du Dominion.

La belle utopique Ziyal nous quitte, tuée par Damart le seul et unique guerrier combattant par conviction pour son peuple.
Le vrai héros de cet arc c'est bien lui.

Enfin voilà DS9 est reprise en 6-7 mois un peu rapide à mon goût. Une nouvelle défaite aurait été bien meilleure. Tant pis. On a besoin de décors apparemment


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#4 14-10-2017 02:37:53

McRaktajino
membre du club

Re : ST DS9 06x06 Sacrifice Of Angels (Le sacrifice des anges)

Les prophètes font gagner la guerre, 2000 vaisseaux du Dominion en moins, merci et à plus...
C'était nul. Ils avaient mis ces prophètes de côté et je ne m'en portais pas plus mal, j'avais même carrément oublié qu'ils existaient.

Mais après réflexion j'accepte car les solutions ne manquaient pas pour gagner. Conserver les mines ou faire exploser les vaisseaux du Dominion avec par exemple. Donc c'est juste un plus, et pas négligeable car ils les remettent sur le devant de la scène (et c'est pas du luxe car comme je disais, j'avais oublié).



Le gros plus de cet épisode c'est Damar.
Dukat devient fou et c'était assez prévisible. Son ultime combat, sa dernière chance que Sisko lui montre enfin du respect, sa fille, tout s'envole en un éclaire. C'est trop pour lui.

Mais la relève est là : Damar.

Damar le méprisé. Damar le sous-estimé.
Le larbin de Dukat, juste bon à se faire casser la figure par le Major histoire d'amuser la galerie.

Mais Damar le pragmatique, qui n'oublie jamais son devoir : servir Cardassia.

Damar, il bute carrément Ziyal sous les yeux de son père !
La vache, quand j'ai vu ça...

Respect Damar. Pas d'avoir tué une pauvre jeune fille, tu es un beau salopard, mais pour avoir prouvé que tu avais ce qu'il fallait pour être LE méchant.

Damar a une revanche à prendre et en plus Damar s'en fiche d'impressionner un talentueux capitaine de Starfleet ou une Major bien roulée, il n'y a que Cardassia qui compte.
Il sera beaucoup plus redoutable que Dukat.

Son seul défaut, c'est de ne pas avoir l'intelligence de Dukat, et oui, Damar, il est quand même un peu con. Mais il ne faudra surtout pas le sous-estimer.

J'ai hâte de voir sa prochaine confrontation avec le Major.

C'est bien de faire évoluer un personnage comme ça et aussi d'en faire disparaître d'autres.

Adieu Ziyal... Ca va faire bizarre quand même.

Triste aussi de se dire qu'il n'y aura plus d'échange entre Dukat et Weyoun. Ceux de cet épisode étaient assez savoureux. Mais j'ai aussi hâte de voir comment Damar va gérer le vorta.


Donc, à part le coup des prophètes, cet épisode est bon et surtout marquant. Je lui donne le max grâce à Damar.




Top franchise.
 
 

Dernière modification par McRaktajino (14-10-2017 02:41:33)

Hors ligne

#5 14-10-2017 14:24:46

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST DS9 06x06 Sacrifice Of Angels (Le sacrifice des anges)

McRaktajino a écrit :

Les prophètes font gagner la guerre, 2000 vaisseaux du Dominion en moins, merci et à plus...
C'était nul. Ils avaient mis ces prophètes de côté et je ne m'en portais pas plus mal, j'avais même carrément oublié qu'ils existaient.

Une bataille est gagné , pas la guerre.. Sisko gagne un sursis, rien  de moins, le Dominion est patient, c'est un empire d'oppression vieux de 1000 ans .. Les prophètes n'interdisent pas l'accès au Wormhole à la flotte du Dominion.. C'est la flotte du Dominion qui ne prend pas le risque de voyager à travers  le wormhole à nouveau...  Chat échaudé craint l'eau froide .

Pour comprendre ce que font les Prophétes dans cet épisode , il faut les voir comme des officiers de Starfleet venu d'une autre dimension. Ils n'interviennent pas , ils ont une sorte de Prime Directive spirituel.. Sauf que leur désir d'exploration & leur outils ( les orbes ) ont contaminé les Bajorans, il y a des milliers d'années . Un peu comme le livre sur les gangs de Chicago aura forgé la société de Sigma Iota ( A Piece Of The Action.TOS.2 )

Ce qu'il faut bien comprendre aussi , c'est que les prophétes sont eux aussi contaminé par notre espèce : par des notions de vie et de mort , d'amour & de haine qu'ils ne connaissaient pas  jusqu'à  leur rencontre avec Sisko..

Car pour eux,  le Sisko  est perçut comme une nouvelle forme d'orbe, un meilleur outil pour mieux comprendre notre nature humaine ambivalente, si fragile dans le temps & l'espace.
Dans Sacrifice Of  Angels , l'outil se rebelle, parce qu'il est foncièrement humain.. Sisko les met ainsi au pied du mur ..

En gros, il leur dit qu'il n'est pas un outil, qu'il se sacrifiera pour le genre humain & au diable leur foutu" jeu"  .. Hors les prophètes ne peuvent pas pour leur propre salut, arrêter leur expérience. Ils sont toujours contaminé par nos désirs humains qu'ils n'ont pas encore saisit. Ca les trouble encore au point ou ils se sentent le besoin d'intervenir ( jusqu'ici , c'était chacun de son côté, moins je vous vois, mieux je me porte )..  Sisko joue sur le  sentiment le plus fort de tous: L'amour. " Vous aimez Bajor? Prouver le moi ! Arrêtez cette flotte! "

& là , c'est la question qui fait tout le sel de cet épisode.. Qui dans cet épisode aime Bajor , plus que tout au point de sacrifier sa vie pour elle : Benjamin Lafayette Sisko.. C'est à ce moment précis que fusionne le désir ( la survie de Bajor ) du  meilleur des deux mondes ( Sisko & les prophètes )  .. Pour que le jeu ( l'expérience , l'exploration , la vie ) continue, les prophètes n'ont plus d'autre choix que d'intervenir par les seul moyens qu'ils connaissent & qui échappe à notre perception du temps &  de l'espace..

Ils réécrivent les origines de Sisko pour en faire l'un des leur..  Un homme devient un "dieu" &  les dieux deviennent des "hommes" ( ou une femme , Sarah Sisko ).


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#6 15-10-2017 18:23:48

McRaktajino
membre du club

Re : ST DS9 06x06 Sacrifice Of Angels (Le sacrifice des anges)

Merci bien pour le rappel.
Et utile vu qu'on va sûrement bientôt les revoir.

Hors ligne

#7 02-10-2020 23:20:52

pehache
candidat

Re : ST DS9 06x06 Sacrifice Of Angels (Le sacrifice des anges)

"Père je vous aime !! Ah oui j'oubliais : je viens de vous trahir et de faire échouer tous vos projets."

...

Hors ligne

Pied de page des forums