#1 14-01-2012 06:00:00

yrad
admin

ST DS9 01x04 Past Prologue (Prologue)

ST DS9 01x04 Past Prologue (Prologue)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Katharyn Powers
- Réalisation : Winrich Kolbe


Flash required


Past Prologue sur Memory Alpha.fr

Personnage mémorable :
Elim Garak sur Memory Alpha.fr
Tahna Los sur Memory Alpha.fr

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 1 [16.67%])

    16.67%

  4. 7 (bon)(voix 1 [16.67%])

    16.67%

  5. 6 (correct)(voix 3 [50%])

    50%

  6. 5 (passable)(voix 1 [16.67%])

    16.67%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 6

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 29-05-2013 13:35:29

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST DS9 01x04 Past Prologue (Prologue)

Excellent

Excellent début en effet.. Il marque l'entrée remarquable et remarqué d'un personnage reccurent  de la série : Le tailleur Cardassien Elim Garak, interprété par Andrew J. Robinson ( le tueur Scorpio  de Dirty Harry ) : "Oh, it's just Garak. Plain, simple Garak.", ce sont les prémisses des déjeuners avec Bashir , ces grands moments de joutes verbales ou excelle le suave et roublard Garak.. J'adore le Julian Bashir des premiers épisodes , son côté pied tendre, curieux &  naïf , pas étonnant que  le tortueux Garak lui tombe dessus..
tumblr_mf3pkuAUb01r974tyo1_500.pnggarack1.png
"Please allow me to introduce myself  , I'm a man of wealth and taste"

Un épisode dans la continuité géo politique du pilote.. A l'intiative de Ben Sisko , la station désormais Bajoranne reprend vie. J'adore là encore  l'ambiance des débuts : DS9 telle une ville frontière de l'ouest sauvage.. Un côté far west qui n'est pas déplaisant du tout ..
Past Prologue se concentre sur le Major Kira Nerys " la sauvage ",  coincée entre son passé de terroriste & le futur proposé par Ben Sisko .. Une Bajor fermée sur elle même ou une Bajor ouverte au monde ..
Ces deux choix étant chacun , une affaire de compromis, le dilemme n'en est que plus excitant.
Les débuts entre Sisko et Kira sont  ainsi houleux , pleine de saines tensions , dialogue saignant à l'appui.  Sisko appuyant son autorité, après que Kira ait agit derrière son dos   : " Go over my head again, and I'll have yours on a platter." ..

Mais c'est surtout la conversation entre Kira & Odo qui pousse la farouche Bajoranne à faire un choix.. Une conversation qui installe les bases de leur future relation de mutuelle confiance :

KIRA: Maybe there are still wars to be fought and I'm just making a fool of myself doing what I'm doing here.
ODO: It sounds like you're trying to talk yourself into something. Or out of something.
KIRA: Either way, I have to betray someone.
ODO: The only important thing is not to betray yourself.

 
71950.jpg
L'éternel combat entre l'avenir & le passé, rendu plus difficile par les souffrances du peuple Bajoran.

Ce choix se fera en faveur de Sisko et de la Fédération.. Mais il est fait avant que les véritables intentions de Tahna Los soit dévoilées. Les extrémistes de son espèce iraient jusqu'à détruire Bajor en voulant la protéger..

Reste l'apparition anecdotique des Soeurs Duras ( Redemption.Part I & II.TNG.4 ), reliant encore DS9 à la civilisation TNG ...


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#3 28-07-2014 14:16:46

scorpius
Nowhere Man

Re : ST DS9 01x04 Past Prologue (Prologue)

Ah c'est déjà un peu meilleur !
Bon, Kira est toujours à baffer, d'ailleurs avec le recul, il est bizarre qu'elle casse autant les couilles de l'Emissaire j'trouve, faut croire qu'il lui a fallu un peu de temps pour voir la lumière... Mais sinon ça va, Garak effectivement est introduit plutôt efficacement avec une délicieuse aura de film d'espionnage, par contre Siddig en fait un peu beaucoup trop dans le côté candide. Globalement à la revoyure, je suis surpris de trouver l'interprétion générale de la série assez faible. Ici donc Siddig mais aussi dans un rôle secondaire Vaugh Armstrong, qui en méchant cardassien grimaçant aux gros yeux en fait des tonnes.

Malgré ces griefs, l'épisode est plaisant à suivre, puisse qu'on en découvre un peu plus sur le conflit Bajorans/Cardassiens.
J'ai tout de même un peu de mal avec Tahna Los, autant DS9 aura su complexifier et approfondir le portrait des Cardassiens, autant les Bajorans - en tant que peuple - restent l'une des faiblesses majeures de la série. Ils ne sortent jamais de leur extrémisme qu'il soit religieux, ou dans le cas de Los, plus politique. On est loin de la subtilité de caractérisation d'une Ro Laren et à ce niveau c'est un vrai gachis.

Ca reste très correct, 6/10


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#4 09-01-2015 07:19:52

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST DS9 01x04 Past Prologue (Prologue)

6/10
va falloir s'y (re)faire à avoir du Bajoran à toutes les sauces. L'histoire de Kira et Thana Los ne m'a pas trop accroché. Par contre le jeune et naïf Bashir face à Garak, j'ai beaucoup aimé. On retrouve en fait en Bashir un côté TNG, un officier de Starfleet arrivant tout droit d'un "monde" aseptisé où la guerre et la famine n'existe plus et rêve de parcourir des mondes inconnus, découvrir de nouvelles civilisations et en tant que médecin aider les plus nécessiteux... Face à la croisée des chemins que représente désormais Deep Space 9, il est en sa terre inconnue et face à Garak il est servi ! leurs rencontres tout au long de l'épisode, un régal !


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#5 12-02-2018 10:30:30

dl500
TOS Forever

Re : ST DS9 01x04 Past Prologue (Prologue)

Si les personnages prennent de la profondeur et que celui de Garak s'avère très intéressant, le côté très (trop) politique m'a ennuyé tout du long.
C'est dommage mais il faut tout mettre en place...
Mention spéciale au T1000 et au docteur Bashir. Le jeu des acteurs est encore à travailler.
C'est amusant mais c'est un reproche que l'on ne peut pas faire à ENT ni DIS. En revanche les 3 séries du 24ième siècle mettent (trop) du temps à avoir des acteurs au mieux de leur forme et pleinement dans leur personnage.
Un 5.

A suivre.

Dernière modification par dl500 (12-02-2018 12:48:34)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#6 12-02-2018 12:11:02

yrad
admin

Re : ST DS9 01x04 Past Prologue (Prologue)

dl500 a écrit :

le côté très (trop) politique m'a ennuyé tout du long.

Va falloir t'y habituer, Dl500, parce que la politique est - avec la géostratégie - le sujet principal de DS9. mdr
Mais c'est bien la politique et la géostratégie qui font justement tout l'intérêt de cette série, du moins pour qui s'intéresse aux coulisses de l'UFP et de Starfleet.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#7 12-02-2018 12:53:44

dl500
TOS Forever

Re : ST DS9 01x04 Past Prologue (Prologue)

Je vais prendre mon temps pour la revoir cette série.
Je ne suis clairement pas le plus grand fan du 24ième siècle. Même pour TNG, certains opus m'ont semblé trop lourds. Ca n'enlève en rien leur qualité.
Je sais à quoi m'en tenir pour DS9, même si avec 12 ans d'écart, ce revisionnage risque de modifier mon avis sur la série. (bon au demeurant).

J'ai un grand besoin de "discovery", que je ne retrouve pas dans la série éponyme.  nerd  mrjump

Dernière modification par dl500 (12-02-2018 12:54:28)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#8 12-02-2018 14:10:04

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST DS9 01x04 Past Prologue (Prologue)

dl500 a écrit :

Si les personnages prennent de la profondeur et que celui de Garak s'avère très intéressant, le côté très (trop) politique m'a ennuyé tout du long.
C'est dommage mais il faut tout mettre en place...
Mention spéciale au T1000 et au docteur Bashir. Le jeu des acteurs est encore à travailler.

Avec le recul , je comprend certain jeux d'acteur assez limites au début , en particulier Alexander Siddig dans les deux premières saisons.
En 1993 , tu es un jeune acteur qui débarque dans une série de SF ultra populaire ( TNG est au top de son succès ) .. Tu regardes les autres séries & tu ne peux pas t'empêcher de voir que le ton des anciens est très théâtrale ,  Patrick Stewart , Kelly , Frakes ect..  voir ultra cabotin comme l’inimitable Bill Shatner..

Donc tu te dis , dans ce type de show qu'il faut élevé le ton , en faire un peu plus , surligné les traits.. En plus , son personnage Bashir est un jeune monsieur , je sais tout. Un naïf , un pied tendre, de la bleusaille .. Quoi qu'on en dise,  c'est  le bien moins facile à travailler , ni à cerner ,  pas facile de trouver ses marques immédiatement avec celui là .

Par contre Les autres sont très bon depuis le début.. Avery Brooks , Colm Meaney , Réné Auberjonois , Terry Farrell ( beaucoup mieux que dans Hellraiser III )...


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

Pied de page des forums