ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST TNG 07x21 Firstborn (Le premier né)

ST TNG 07x21 Firstborn (Le premier né)

Crédits officiels :
- Histoire : Mark Kalbfeld
- Dialogues : René Echevarria
- Réalisation : Jonathan West


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 1 [25%])

    25%

  3. 8 (excellent)(voix 1 [25%])

    25%

  4. 7 (bon)(voix 0 [0%])

    0%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 2 [50%])

    50%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 4

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 23-08-2013 10:06:17

dl500
TOS Forever

Re : ST TNG 07x21 Firstborn (Le premier né)

5

Cette fois c’est au tour d’Alexander d’être au centre de l’histoire. Toujours aussi superficiel, pas de profondeur ni de pourquoi ou comment à ce voyage dans le temps. C’est esquissé, rien de plus.
Quelques réflexions intéressantes néanmoins sur les effets pervers de la religion et de son obscurantisme. Et encore du déjà-vu ! Le coup du retour dans le passé pour se sauver soi-même a déjà été traité dans « Yesteryear » TOS4.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#3 09-07-2015 18:53:27

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TNG 07x21 Firstborn (Le premier né)

8/10

Pour moi un excellent épisode. Voici l'autre partie (la 1ère en fait) de l'épisode klingon DS9 blood oath.

On nous présente l'importance de la lignée des hommes chez les Klingons. C'est le 1er né qui sera son dirigeant. Un système royaliste. Alors que DS9 présente les conséquences de la perte du 1er né. Les maisons de Kor, Klang... Vont s'arrêter ou passer sous une autre maison.

Ici en plus de cette importance de cet héritage culturel, la fameuse tradition du devenir "guerrier" s'impose comme un devoir. Le poids des traditions s'avèrent être trop lourd pour Alexander qui finalement comme Jake Sisko et Wesley Crusher ne souhaite pas devenir un soldat car devenir un guerrier c'est bien être militaire au service de l'Empire. La preuve ils ont une Académie d'entrainement.
Mais cet épisode est excellent car il finit sur une touche très trekkienne: le voyage dans le temps et les sentiments père-fils qui sont d'une pudeur parfaite.
Et puis un Worf qui enfin laisse parler son coeur avant son extrêmisme culturel.

Un double épisode klingon et une trilogie père-fils qui auront su se compléter, ne pas se répéter. Excellent.

Voir quand même First born avant Blood oath

Dernière modification par IMZADI (09-07-2015 18:56:35)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#4 09-07-2015 18:57:18

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : ST TNG 07x21 Firstborn (Le premier né)

Je lis ta progression avec intérêt, et je suis de plus en plus impressionné par la manière dont tout se raccorde si bien. Je supposais que le visionnage en parallèle serait pertinent, mais je n'avais pas idée à quel point !

Merci de partager toutes ces découvertes smile


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#5 09-07-2015 19:05:27

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TNG 07x21 Firstborn (Le premier né)

dl500 a écrit :

5

Cette fois c’est au tour d’Alexander d’être au centre de l’histoire. Toujours aussi superficiel, pas de profondeur ni de pourquoi ou comment à ce voyage dans le temps. C’est esquissé, rien de plus.
Quelques réflexions intéressantes néanmoins sur les effets pervers de la religion et de son obscurantisme. Et encore du déjà-vu ! Le coup du retour dans le passé pour se sauver soi-même a déjà été traité dans « Yesteryear » TOS4.

C'est expliqué, Alexander revient dans le passé car il nest pas devenu un guerrier Klingon, qu'il n'a pas suivi les traditions de sa Maison. Et non il ne revient pas piur se sauver mais pour sauver son père qu'il n'a pas su protéger lors d'un combat commun au corps à corps.
Il s'oblige donc à devenir guerrier pour établir un nouveau futur dans lequel son père survivra..
Mais s'il revient dans le passé c'est qu'il a échoué à se convaincre lui-même mais en même temps il n'y a pas de paradoxe puisque c'est Worf lui-même qui le convainc de suivre sa nature et ses convictions. Et donc finalement l'honneur au-delà de la tradition sera appliqué puisque Worf mourra au combat en tant que guerrier.

Tiens j'aurais même dû mettre un 10.


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#6 15-07-2015 00:04:34

Synock
Cuitasses les patatas

Re : ST TNG 07x21 Firstborn (Le premier né)

IMZADI a écrit :

Et puis un Worf qui enfin laisse parler son cœur avant son extrémisme culturel.

Oui et  c'est ce qui m'a le plus plu dans cet épisode !
Depuis quelques temps les scénaristes s'acharnent à transformer Worf en extrémiste et c'est très dommage, on avait là le personnage parfait pour devenir un "hybride" Klingon-Humain et malheureusement il chute dans quelque chose de moins intéressant. Mais je m'égare.
J'avais dit il y a quelque temps que j'aimais bien ces épisodes sur la famille Worf, j'aime beaucoup Alexander et une fois de plus leur relation est belle. C'est difficile d'être à la hauteur pour un père et c'est difficile de marcher sur les traces de papa tout en étant soi-même.


"Two beers or not two beers."

Hors ligne

#7 15-07-2015 13:04:20

yrad
admin

Re : ST TNG 07x21 Firstborn (Le premier né)

dl500 a écrit :

Et encore du déjà-vu ! Le coup du retour dans le passé pour se sauver soi-même a déjà été traité dans « Yesteryear » TOS4.

Bien au contraire ! ST TNG 07x21 Firstborn est en mécanique temporelle l'exact inverse de ST TAS 01x03 Yesteryear.
Dans Yesteryear, Spock n'altérait pas la timeline, il accomplissait sans le savoir un paradoxe de prédestination pour préserver sa propre existence et restaurer ainsi la timeline initiale.
Tandis que dans Firstborn, Alexander cherchait délibérément à altérer la timeline… jusqu'à assassiner l'enfant qu'il était. J'y reviens dans le post suivant...


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#8 15-07-2015 13:05:04

yrad
admin

Re : ST TNG 07x21 Firstborn (Le premier né)

IMZADI a écrit :

Voici l'autre partie (la 1ère en fait) de l'épisode klingon DS9 blood oath.

Il n'y a pas de lien causal entre ST DS9 02x19 Blood Oath et ST TNG 07x21 Firstborn, hormis le fait qu'ils soient tous deux des "épisodes klingons" et qu'ils entérinent tous deux l'importance de la primogéniture dans la culture klingonne (comme au passage dans la plupart des sociétés humaines traditionnelles).
Quant à la chronologie interne, il n'y a pas vraiment d'élément qui permette de savoir formellement quel épisode précède l'autre. Mais si l'on s'en tient à la date de première diffusion, ST DS9 02x19 Blood Oath précède d'un mois ST TNG 07x21 Firstborn (27 mars contre 25 avril 1994)

IMZADI a écrit :

Mais s'il revient dans le passé c'est qu'il a échoué à se convaincre lui-même mais en même temps il n'y a pas de paradoxe puisque c'est Worf lui-même qui le convainc de suivre sa nature et ses convictions.

Non, il y a bien paradoxe ! On peut même dire que ST TNG 07x21 Firstborn représente le cas le plus académique de paradoxe temporel tel que le définissait René Barjavel ou Roger Zelasny. Car Alexander Rozhenko remonte dans le temps dans le seul but de modifier son propre destin, celui de son père Worf, et finalement la timeline… allant jusqu'à projeter de se tuer lui-même enfant.
Et de facto, il y a bien modification de la timeline, puisque dans son propre souvenir, il n'y a jamais eu de rencontre avec K'mtar (excluant donc un Pogo Paradox ou paradoxe de prédestination façon ST TAS 01x03 Yesteryear). Simplement, l'épisode ST TNG 07x21 Firstborn se garde de nous révéler lui-même l'impact exact de cette intrusion temporelle sur la timeline, et quel 25ème siècle modifié K'mtar (l'Alexander du futur) retrouvera à son retour…
Néanmoins, la fin de l'épisode entérine l'impact subtil mais bien réel de la visite de K'mtar sur la psyché du jeune Alexander… quand bien même Worf serait encore davantage motivé à respecter les choix de son fils.
Et finalement, la suite de la franchise confirmera à quel point le destin d'Alexander sera bien différent de celui de K'mtar lorsque dans ST DS9 06x03 Sons And Daughters il rejoindra la flotte de l'Empire klingon… et dans ST DS9 07x17 Penumbra il deviendra même weapons officer (donc guerrier) sur le Ya'Vang.
Malgré tout, il est permis de supposer que le changement du destin d'Alexander (et par transitivité de Worf) n'impactera que peu sur la timeline globale ("l'incursion de 0.0036" dont parlait le lieutenant Ducane dans ST VOY 05x24 Relativity). Car le futur d'où provient K'mtar/Alexander augure déjà celui révélé par l'agent spatio-temporel Daniels dans ST ENT 03x18 Azati Prime (à savoir des rêves de paix et un rapprochement tel avec l'Empire klingon qu'il finira par intégrer pleinement l'UFP au 26ème siècle).


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#9 15-07-2015 13:08:58

yrad
admin

Re : ST TNG 07x21 Firstborn (Le premier né)

DrAg0r a écrit :

(…) et je suis de plus en plus impressionné par la manière dont tout se raccorde si bien. Je supposais que le visionnage en parallèle serait pertinent, mais je n'avais pas idée à quel point !

ST TNG et ST DS9 possèdent entre elles des liens aussi étroits (et évidents) que les séries Stargate (surtout SG-1 et SG Atlantis). Car il y a unité de temps, de contexte, de géopolitique, presque de lieu.
Les liens deviennent plus complexes (mais d'autant plus intéressants) entre séries ST séparées par des abîmes temporels (comme entre ENT et TOS ou entre TOS et la TNG-era).
Et les liens les plus subtils (car quasi-invisibles) sont probablement ceux qui permettent des échos périodiques (presque multidimensionnels) entre ST DS9 et ST VOY pendant cinq ans (voire davantage)…
Mais le plus impressionnant (en effet), c'est que l'ensemble demeure toujours cohérent et s'imbrique à la perfection. smile


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#10 15-07-2015 15:52:56

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TNG 07x21 Firstborn (Le premier né)

Je n parle pas de lien causal mais plutôt d'approche d'un même thème. In-universe ils sont bien séparés mais en point de vue du monde réel, ils le sont et dans ce cas firstborn est à voir en 1er puisqu'il traîte de la naissance et de l'héritage tandis que Blood oath parle de la mort et de  ses conséquences.

Je ne vois pas le paradoxe malgré la lecture de ton.explication. Rien n'empêche Alexander de devenir un guerrier mais de ne pas être un grand guerrier. De perdre ce combat dans le futur, de voir mourir son père et de se sentir si coupable qu'il voyage dans le temps et pourquoi cette culpabilité ? Parce qu'on font de lui il n'a jamais été fait pour être un guerrier.

Ne pas.se.souvenir de K'mtar n'est pas non plus un fait définitif. Qui se souvient de toutes les personnes rencontrées dans son enfance ? Il a que 4 ans.

Dernière modification par IMZADI (15-07-2015 15:57:57)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#11 15-07-2015 23:08:03

yrad
admin

Re : ST TNG 07x21 Firstborn (Le premier né)

IMZADI a écrit :

Je n parle pas de lien causal mais plutôt d'approche d'un même thème. In-universe ils sont bien séparés mais en point de vue du monde réel, ils le sont et dans ce cas firstborn est à voir en 1er puisqu'il traîte de la naissance et de l'héritage tandis que Blood oath parle de la mort et de  ses conséquences.

Ce n'est pas vraiment le même thème.
ST DS9 02x19 Blood Oath porte sur le thème de la vengeance, et même de la vendetta, dans le cadre d'un pacte de sang unissant des guerriers (quand bien même non Klingons) par-delà la mort jusqu'à se transformer en pulsion mortifère et suicidaire.
ST TNG 07x21 Firstborn porte sur le désir universel de rectifier son propre passé (jusqu'à tuer l'enfant qu'il était) pour empêcher l'accomplissement d'un destin jugé funeste (et les technologies aidant, dans ST ce désir se transforme souvent en voyage temporel aux conséquences incertaines et paradoxales).

IMZADI a écrit :

Rien n'empêche Alexander de devenir un guerrier mais de ne pas être un grand guerrier. De perdre ce combat dans le futur, de voir mourir son père et de se sentir si coupable qu'il voyage dans le temps et pourquoi cette culpabilité ? Parce qu'on font de lui il n'a jamais été fait pour être un guerrier.

La culpabilité de K'mtar, c'est qu'Alexander ne soit pas devenu un guerrier, et c'est moins sa nature qu'il questionne que l'éducation qu'il a reçue (c’est-à-dire que son père ne l'ait pas obligé à suivre une éducation et instruction 100% klingonne dès son plus jeune âge).
Et son problème n'est pas de n'être pas devenu un grand guerrier, mais de ne pas être devenu un guerrier tout court ! Lorsque K'mtar donne à Worf les raisons exactes de son voyage temporel, il dit bien : "I did not become a warrior." Il se culpabilise ensuite d'avoir cherché à propager des valeurs humanistes de paix entre maisons klingonnes en guerre…
Ce qui ne correspond guère au parcours d'Alexander que révèlent les deux dernières saisons de ST DS9
Alors certes, bien des évolutions et des involutions sont possibles durant quarante années de vie, et du coup, formellement, nous ne pouvons être à 100% certains de rien...
Mais à défaut de plus d'information, la profonde cohérence trekkienne semble s'exprimer ici par la façon dont les deux dernières saisons de ST DS9 ont bien pris en compte ce que suggérait la fin de ST TNG 07x21 Firstborn : à savoir un jeune Alexander mine de rien transformé par la venue de K'mtar et qui entame par lui-même un entrainement holographique au maniement du Bat'leth… que son père se retrouve à devoir réfréner !
Il s'agit d'ailleurs de l'un des sens premiers de ST TNG 07x21 Firstborn : dans le Trekverse (non Abramsien), l'acquis l'emporte presque toujours sur l'inné, et une variation infime durant l'enfance d'un individu pourra suffire à changer tout son destin.

IMZADI a écrit :

Ne pas.se.souvenir de K'mtar n'est pas non plus un fait définitif. Qui se souvient de toutes les personnes rencontrées dans son enfance ? Il a que 4 ans.

Quatre ans oui, mais les enfants klingons (et Alexander est à ¾ Klingon) sont particulièrement précoces étant donné le niveau de maîtrise des armes qu'ils sont supposés avoir à cet âge (dixit K'mtar et Worf dans l'épisode). Son interprète Brian Bonsall avait d'ailleurs 12 ans au moment du tournage… ce qui donne une indication sur le niveau d'éveil d'Alexander à ce moment-là.
Or la fin de ST TNG 07x21 Firstborn témoigne de la façon dont K'mtar a marqué Alexander, de l'empreinte durable qu'il a laissé sur lui. Pis, Alexander a été proprement traumatisé par l'agression de son père durant le festival Kot'baval sur Maranga IV (c'est même le ressort que K'mtar tente d'exploiter pour réveiller la "klingonité" en Alexander). Difficile alors de croire que l'Alexander adulte ne se souvienne de rien de tout ça.
Et même s'il ne se souvient pas personnellement, les événements de l'épisode Firstborn ont été consignés dans les journaux de bord de l'Enterprise D et dans les archives de l'UFP. Or K'mtar n'improvise pas son retour dans le passé, c'est une opération préparée (sa rencontre avec l'homme du système Cambra), il s'est forcément renseigné avec de choisir d'intervenir à ce moment et à cet endroit précis de sa ligne de vie. Et il ne serait pas logique qu'il remonte de quarante ans dans le temps juste pour provoquer un événement "pédagogique" (l'agression de son père) qu'il sait s'être déjà produite dans son enfance… alors que son objectif était bien de changer son destin (et non de l'accomplir).

IMZADI a écrit :

Je ne vois pas le paradoxe malgré la lecture de ton.explication.

Tout voyage interactif dans le passé engendre par définition un paradoxe, c’est-à-dire une altération aussi infime soit-elle de la timeline d'où provient la causalité.
Et même un retour dans le passé qui résulte d'une prédestination (donc sans altération de timeline) est également un paradoxe (Pogo paradox), si ce n'est que ce paradoxe-là est situé en amont (c'est à dire qu'il existait avant même que le voyage dans le temps ne s'accomplisse).
Il n'y a que la théorie d'Everett (les multivers coexistants engendrés par tout voyage dans le passé) qui permet théoriquement d'échapper au paradoxe... Quoique ça se discute, car le fait d'engendrer un univers entier tel un démiurge à chaque intrusion temporelle est une forme de paradoxe (notamment en matière d'entropie).
Seuls des voyages non interactifs dans le passé (i.e. observation seulement façon chronoviseur ou holodeck) devraient être vierges de paradoxes… Mais là encore, à condition de ne pas convoquer la physique quantique et l'expérience de Marlan Scully...


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#12 27-07-2015 10:32:38

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : ST TNG 07x21 Firstborn (Le premier né)

IMZADI a écrit :

Je n parle pas de lien causal mais plutôt d'approche d'un même thème. In-universe ils sont bien séparés mais en point de vue du monde réel, ils le sont et dans ce cas firstborn est à voir en 1er puisqu'il traîte de la naissance et de l'héritage tandis que Blood oath parle de la mort et de  ses conséquences.

yrad a écrit :

Ce n'est pas vraiment le même thème.
ST DS9 02x19 Blood Oath porte sur le thème de la vengeance, et même de la vendetta, dans le cadre d'un pacte de sang unissant des guerriers (quand bien même non Klingons) par-delà la mort jusqu'à se transformer en pulsion mortifère et suicidaire.
ST TNG 07x21 Firstborn porte sur le désir universel de rectifier son propre passé (jusqu'à tuer l'enfant qu'il était) pour empêcher l'accomplissement d'un destin jugé funeste (et les technologies aidant, dans ST ce désir se transforme souvent en voyage temporel aux conséquences incertaines et paradoxales).

Pour moi ces épisodes sont assez riches pour que plusieurs thématiques y coexistent, ceux que Yrad y voit ne sont pas incompatibles avec ceux relevés par Imzadi. La richesse thématique étant parmi d'autres l'un des points forts de Star Trek smile


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#13 27-08-2020 19:08:35

SuricateNRV
membre

Re : ST TNG 07x21 Firstborn (Le premier né)

He beh, Wes qui quitte Starfleet, Alexander qui ne veut pas suivre les traces de son père... On se détache de ce que l'on connait de TNG pour glisser dans autre chose - je viens de voir que DS9 avait déjà commencé à la fin de TNG, ça serait intelligent que cela soit un volonté des scénaristes de nous amener vers un autre ailleurs avec la relève de nos personnages qui prennent une autre voie. Ha bah on parle carrément de la station Deep Space 9. C'est quoi, une sorte d'hôtel? Étrange.

Je ne sais pas trop pourquoi, mais je me suis ennuyée pendant cet épisode. Pourtant on y voit de la transmission, la radicalité de Worf qui s'ouvre définitivement sur Alexander, je suis sûre que je pourrais en dire des trucs. Mais quelque chose ne se fait pas vraiment. Faut dire que j'ai mal au crâne, je suis sûrement pas très concentrée.

Un bon épisode, pour l'évolution de Worf.


"Qu'arrive-t-il à l'observateur aux yeux écarquillés, lorsque la fenêtre qui sépare réel et irréel explose et que les morceaux de verre commencent à voler en tous sens?" [Stephen King, Vue imprenable sur jardin secret]

Hors ligne

#14 14-12-2020 14:14:04

Enterprise-Parameters
membre

Re : ST TNG 07x21 Firstborn (Le premier né)

"Luke je suis ton père" ok

"Worf je suis ton fils"
Non

Je suis assez déçu par l'issue de cet épisode.

Cela commençait bien : Alexander farouche, lucide
même si pas trop Klingon.

Reproche récurrent concernant Worf : "Pas assez Klingon"
remarque de ses copatriotes.

Cet histoire d'un Klingon revenu du futur sonne faux,
c'est ce qui m'a déçu.

Par contre Worf est impécable et prend avec conviction
la décision qui s'impose.

Et Riker qui révèle son côté négociant malin.

J'ai mis 5.


"Longue vie et prospérité"

Hors ligne

Pied de page des forums