ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST TNG 07x01 Descent, Part II (Descente aux Enfers, II)

ST TNG 07x01 Descent, Part II (Descente aux Enfers, II)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : René Echevarria
- Réalisation : Alexander Singer


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 1 [20%])

    20%

  4. 7 (bon)(voix 1 [20%])

    20%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 2 [40%])

    40%

  7. 4 (insuffisant)(voix 1 [20%])

    20%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 5

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 18-08-2013 17:02:16

dl500
TOS Forever

Re : ST TNG 07x01 Descent, Part II (Descente aux Enfers, II)

Partie 1 : 5
Dernier cliffhanger et bien décevant. On ressort la guerre, les armes, les borgs, les émotions pour Data et son frère Lore pour faire patienter. Première partie bien maussade.

Partie 2: 4
Complètement raté et ridicule. Seul bon point c’est Beverly aux commandes du Big D. Rien ne nous est épargné et la plupart des situations sont ridicules. Juste à retenir la puce d’émotivité de Data. Et Picard nous fait du Mc Gyver, on est tombé bien bas.
Vite passons à autre chose…


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#3 18-08-2013 19:23:57

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TNG 07x01 Descent, Part II (Descente aux Enfers, II)

dl500 a écrit :

Complètement raté et ridicule. Seul bon point c’est Beverly aux commandes du Big D.

Ah pour moi c'est le gros raté de l'épisode.. Ce n'est pas parce qu'on est une pro du technobabble qu'on mérite la grande chaise .. Gates mc Fadden ne transpire pas l'autorité.. je n'aime pas trop Janeway, mais je lui doit bien ça , elle transpire d'autorité ( malheureusement pour elle,  son équipage se croit sur une Costa Croisière sad  ) .

Pas trop non plus convaincu que des uniformes bleus peuvent commander un vaisseau amiral en temps de crise.. Heureusement pour eux, ce ne sont des sous- Borg en opposition.. Cela aurait été des vrais, le Big D aurait été assimilés en moins de deux..
Un peu trop pro-féministe pour être honnête cette prise de commande.. Pour reprendre une boutade de Q ( Death Wish.VOY.2 ), c'est le vaisseau des walkyries lol

Tiens pour les fans de The Shield à noter la participation de Benito Martinez le cpt David Acevada en personne..
Salazar.jpg


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#4 19-02-2015 13:24:05

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TNG 07x01 Descent, Part II (Descente aux Enfers, II)

5/10
Mais que s'est-il passé entre la partie 1 qui pose les intrigues et cette partie 2 qui est bien lourdingue ?
Data qui sombre bien facilement pourtant les propos de Deanna auraient dû être ce qui le faisait bien se comporter et analyser son sentiment. Et puis d'un coup au détour d'une scène, il redevient gentil.

Moi qui appréciais Lore la némésis, ici il est le vilain de base qui veut tout casser la Fédération... Bof !

Beverly aux commandes c'était correct mais on va me faire croire que l'équipage entier a été dispersé sur la planète ? Je suis déçu du caractère méprisant de l'officier tactique envers la jeune enseigne. L'aspect on est une équipe, une Humanité au-delà de ce comportement aurait dû être la relation sur la passerelle.

Lou le Borg est innocent super, on justifie ainsi la bonne conscience de Picard versus Nechayev

bien que ça fasse micro-univers, l'idée de Lore s'accaparant les Borgs affranchis était une idée intéressante.

Dernière modification par IMZADI (19-02-2015 13:27:37)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#5 19-02-2015 15:48:14

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TNG 07x01 Descent, Part II (Descente aux Enfers, II)

IMZADI a écrit :

Moi qui appréciais Lore la némésis, ici il est le vilain de base qui veut tout casser la Fédération... Bof !

Lore est un sociopathe , et cet épisode nous en donne le triste constat .. A moins de le lobotomiser , Lore est irrécupérable .. Il posséde pourtant la puce d'émotivité destiné à Data .. & cela ne l'a  pas changé d'un pouce ..
il reste un être indifférent aux normes sociales , aux émotions et aux droits d'autrui .. Un sociopathe se caractérise aussi par son côté impulsif ..
Ce plan de nuire à la Fed' est carrément impulsif ..
Toute son existence n'a été finalement qu'une ascension dans le crime .. Du génocide des colons de Omicron Théta jusqu'au parricide .. Elle ne pouvait que continuer sur sa lancée . Il est donc logique qu'il s'en prenne à la Fédération , Incarnation d'une norme sociale & du droit d'autrui flamboyante .. Patrie de son pére qu'il déteste , des humains dont il est fait à leur image ..
Lore c'est un peu du Hal 9000 de 2001 qui vire à Skynet de Terminator .

Pourtant Lore reste toujours la Nemesis de Data .. Puisse que si le Dr Soong a crée Data  pour rendre meilleure l'humanité , Lore en est bien le terrifiant contraire.
C'est le  Mythe Prométhéen qui résonne tout autant dans cette partie là :

Lou le Borg est innocent super, on justifie ainsi la bonne conscience de Picard versus Nechayev

Je ne trouve pas qu'au final , cet épisode donne bonne conscience à l'un et à l'autre .. Ils avaient tout deux tort .. C'est le choix de Picard qui a prévalue dans I, Borg.TNG.5 , c'est donc lui qui doit se confronter aux conséquences.. Son choix pourtant dicté par la compassion s'est révélé  désastreux pour Hugh . Il n'a pas mesuré pleinement qu'il lâchait là un agneau perdu dans un forêt sauvage. Le loup lui a mis la main dessus . il a tablé sur le hasard comme Kirk dans Space Seed.TOS.1 , et il a perdu ..

Cet épisode est là pour nous rapeller que nous sommes juste des humains, nous commettons des erreurs même avec la meilleure des intentions .. On ne peut pas mesurer la portée de nos choix en bien ou mal  ..
Oui Lore est très manichéen au final , mais le mal et le bien ont tendance à s'inflitrer dans des choses ou on ne s'y attend pas  ...

Descent
est un épisode qui montre bien qu'un Borg délivré du collectif devient un petit animal perdu .. Ah quand je pense à la solution de l' Amiral Janeway .. Tout ces milliards de Borgs delivré de l'affreuse méchante Reine , lâchés dans la nature , je pense à Hugh .. Des Milliards d'êtres brisés laissés à l'abandon , à la merci de la sauvagerie de l'univers  .. Oh oui qu'elle est noble et magnifique  l'esprit Trek avec  Voyager ...

* Avant qu'on s'énerve sur une enième pique bien senti sur Voyager .. Sachons que j' apprécie grandement les épisodes Voyager dans la continuité des Descents ..Tels qu' Unity.VOY.3 ou Survival Instinct.VOY.6 , que j'apprécie aussi le fait que Seven sois dans le fond une continuité de Hugh ..Du moins jusqu'au moment ou la mère supérieure l'a colle aux cours de ménages .


Beverly aux commandes c'était correct mais on va me faire croire que l'équipage entier a été dispersé sur la planète ? Je suis déçu du caractère méprisant de l'officier tactique envers la jeune enseigne. L'aspect on est une équipe, une Humanité au-delà de ce comportement aurait dû être la relation sur la passerelle.

Je confirmece que je disais plus haut , c'est toujours bien le gros raté de cet épisode  pour ma part .. Triste présage avec le recul .  hmm


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#6 21-02-2015 19:22:30

yrad
admin

Re : ST TNG 07x01 Descent, Part II (Descente aux Enfers, II)

Réponse sur ST VOY dans ce topic. wink


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#7 23-08-2020 18:32:42

SuricateNRV
membre

Re : ST TNG 07x01 Descent, Part II (Descente aux Enfers, II)

J'ai fait une petite pause dans Trek mais j'ai fini la saison 6 juste avant de partir en vacances et de mémoire, j'ai bien aimé ce double épisode!
Déjà parce que Beverly aux commandes, ce fut un ravissement! Quelle poigne, enfin son ton monocorde passe pour de l'autorité, elle est maligne, elle prend des risques, elle sait gérer. Je ne me souviens plus du nom de l'enseigne à ses côtés mais damn, je la veut encore un peu dans les épisodes prochains. Belle équipe!

Aussi parce qu'on revoit les Borg et que j'ai vraiment apprécié cette façon de décrire cette panique suite à leur perte de leur identité collective. Finalement, le virus que voulait leur envoyer Picard fut tout de même envoyé, celui de l'individualité dans une cellule qui ne fonctionne qu'en collectif.
On en fait des cyber un peu concon, très grégaire néanmoins puisque surtout très conditionnés par leur identité collective précédente mais j'ai bon espoir que Lou finisse par en faire quelque chose... J'espère. Quitte à les faire redevenir des bâtards de l'espace, mais qu'ils retrouvent enfin la grandeur de leur "réputation", de leur vie passée. On compatit vite à ce combat pour comprendre qu'enfin, ils existent par et pour eux même, sans matrice sécurisante.

J'ai semi-apprécié Data. En fait, je ne sais trop que penser encore. Je trouve un peu dommage que Lore et Data soit deux anti-thèses, deux faces d'une même pièce, le bon et le truand (ne manque plus que la brute). J'aurais aimé que Lore soit certes un crétin, mais avec des nuances et plus de subtilités, nous permettant de nous identifier un minimum à lui. Ici nous ne pouvons que ressentir de l'antipathie pour lui, pour ce qu'il fait avec les Borg et pour ses désirs anti Fédération grandiloquents. C'est un peu trop, un peu trop caricatural, un poil trop forcé.
Data qui devient accro aux émotions est touchant, compréhensible aussi mais... Je ne sais pas. Je crois que, comme je ne comprend pas vraiment les émotions de ce personnage, je trouve étrange la façon de l'avoir représenté avec des sensations. Le faire passer par la colère, pourquoi pas : c'est l'une des émotions les plus fortes du genre humain, et les passages où il tente de la reproduire sont très bien. Cela dit, étrange que personne ne se soit dit que sa colère avait sûrement été déclenchée non pas parce que lui, Data, était en danger, mais parce que tout ses petits camardes étaient en train de prendre une déculottée. Je crois qu'il n'a pas ressenti d'émotion pour lui mais pour les autres, ce qui fait de lui quelqu'un de complexe, et heureusement!
Mais je ne comprend pas pourquoi il cherche à se débarrasser de la puce de Lore, à la fin. Alors oui, les émotions, ça craint mais enfin parfois c'est pas si mal ( LoL ) et Data le sait puisqu'il est expert en race humaine. - Oui mais alors, il ressent pour la première fois, comme un enfant, ça pourrait être logique qu'il se refuse de reproduire l'expérience pour ne pas finir comme Lore. Bon. J'espère que dans la dernière saison, il se découvrira une identité émotionnelle. Merci à Geordi de ne pas l'avoir laissé exploser la puce. J'aimerais que Data puisse accéder à la fin de sa quête avant la fin de TNG!

Je n'ai que peu de souvenir des autres personnages. Riker passe à la trappe, je ne saurais trop dire à quoi il sert dans cet épisode. Picard et Troï ont laissé quelques traces de souvenirs mais rien de marquant non plus. Ha si, quand Troï explique un peu le caractère subtil de la colère à Data. Dommage que ça n'aille pas plus loin, c'est bien d'expliquer les émotions! Si personne ne dit que la colère peut être salvatrice, comment peut-on le savoir lorsque la société nous dit que la colère, c'est mal? Data est un enfant (je n'aime pas les comparaisons enfant/innocence/naïveté/découverte de la vie, je ne trouve pas ça pertinent, les enfants sont ceux qui ressentent le plus de nuance émotionnelle - d'ailleurs non expliquée par les adultes, et ils peuvent en devenir atroce. Je m'égare? Oui, en effet.) Data est dénué des émotions les plus primaires, j'aurais aimé que Troï aille plus en profondeur pour lui permettre de mettre des mots sur ces sensations, au lieu de lui demander de savoir tout de suite ce qu'il ne pouvait pas encore dire. (enfin, de mémoire, ça n'est peut-être pas ce qu'il s'est vraiment passé dans cette scène.)

Les deux épisodes sont fondus dans ma mémoire, je ne peux les différencier pour les noter : je dirais donc un bon double épisode.

Dernière modification par SuricateNRV (25-08-2020 08:03:42)


"Qu'arrive-t-il à l'observateur aux yeux écarquillés, lorsque la fenêtre qui sépare réel et irréel explose et que les morceaux de verre commencent à voler en tous sens?" [Stephen King, Vue imprenable sur jardin secret]

Hors ligne

#8 14-11-2020 02:25:46

Enterprise-Parameters
membre

Re : ST TNG 07x01 Descent, Part II (Descente aux Enfers, II)

Ces Androïdes ne savent que s'entretuer
et les Borgs au final aussi.


Et c'est Beverley Crusher le Nouveau capitaine
de ce vaisseau avec pour second une nouvelle
recrue. C'est audacieux, d'ailleurs elles le sont
toutes 2 et leur plan fonctionne !!
Bravo !!

J'ai mis 7 à ces 2 épisodes.


"Longue vie et prospérité"

Hors ligne

Pied de page des forums