ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST TNG 04x11 Data's Day (Une journée de Data)

ST TNG 04x11 Data's Day (Une journée de Data)

Crédits officiels :
- Histoire : Harold Apter
- Dialogues : Harold Apter, Ronald D. Moore
- Réalisation : Robert Wiemer


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 2 [33.33%])

    33.33%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 1 [16.67%])

    16.67%

  4. 7 (bon)(voix 3 [50%])

    50%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 6

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 20-07-2013 10:04:44

dl500
TOS Forever

Re : ST TNG 04x11 Data's Day (Une journée de Data)

10
Par où commencer tellement cet opus est riche ?
Comment ne pas penser encore est toujours que Data a des émotions ? Quand va-t-il s’en rendre compte ?
Alors : Gates Mc Fadden je crois a été danseuse (ou gymnaste) avant ST.
Première apparition de Spot, (encore sans nom) de Data.
Génialissime sous intrigue Romulienne ; le commander est d’une impassibilité parfaite, et « l’ambassadrice » Vulcaine…j’ai pensé qu’il s’agissait du premier épisode parlant du rapprochement de ces 2 cultures.
Toujours bien regarder les seconds plans, c’est richement doté.
J’ai eu le sourire aux lèvres tout du long.
Oui ST, c’est vivre avec l’équipage de L’enterprise, quelque soit sa dénomination, NX01 (comme pour l’épisode équivalent avec le docteur), le NCC1701, ou le Big D.
Lien avec Maddox, on tisse encore les liens si importants de l’univers ST. Alors pour continuer sur la reflexion du précédent post, on peut aussi s’immerger dans ST avec l’incroyable développement de son univers, d’une richesse et d’une cohérence difficilement accessible au premier visionnage. Cet opus en est un grand exemple.
Ah ! Et ce coiffeur ! géant !


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#3 25-11-2013 08:50:28

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TNG 04x11 Data's Day (Une journée de Data)

10/10

Excellent. Nous découvrons la suite avec Maddox. Data respecte le "contrat moral".
Les différents évènements de la vie à bord du big-D sont sympa. Chacun ayant une approche intéressante de Data.
Data est attendrissant et sans Spiner cela aurait sûrement été différent.

Des naissances, des promotions, des anniversaires, des tournois, des concerts... Une journée ordinaire... J'adore.


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#4 25-11-2013 14:17:35

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TNG 04x11 Data's Day (Une journée de Data)

... Et l'hommage à Balance Of Terror.TOS.1  n'est pas déplaisant du tout ..
On est bien dans TNG, le 24 ème siécle  , ça se finit bien par  un mariage et une naissance , là ou Balance Of Terror se concluait plutôt mal , sur la mort ..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#5 22-03-2021 21:10:17

Ftiqz46d
candidat

Re : ST TNG 04x11 Data's Day (Une journée de Data)

Je ne suis pas totalement convaincue par cet épisode. Je trouve le principe de la "journée type" de l'Enterprise racontée du point de vue de Data très bon. Et Spinner est encore une fois extraordinaire. La séquence d'apprentissage de la danse est pour moi une séquence culte d'une très grande drolerie jusqu'à son plan final sur le sourire de Data.
Par contre, je trouve mal venu du coup l'intrigue romulienne. Pour moi, il aurait fallu rester strictement sur une journée "sans enjeu" et rester totalement sur les petites expériences de vie du quotidien de Data. En plus cette intrigue romulienne est plutôt décevante et pas très bien menée selon moi. Seul élément intéressant : une représentante Vulcain, espionne romulien. Toute cette intrigue aurait mérité selon moi un épisode à part entière. Donc pour moi, vous l'aurez compris, tout l'intérêt, le sel de cet épisode repose sur Data. Et là c'est un régal non seulement avec l'interprétation de Spinner mais aussi, il faut le souligner, avec l'intelligence des dialogues qu'il prononce qui paraissent d'une grande pertinence. Toutes ses réflexions sont passionnantes.
Et la mythologie s'enrichit de cette révélation d'une correspondance entre Data, pas rancunier, et Maddox, réminiscence de l'épisode 02x06 "Etre ou ne pas etre".
Mine de rien l'absence de l'enseigne Crusher se voit à chaque fois qu'on arrive sur la passerelle avec systématiquement des membres d'équipage différents. J'avoue que c'est un peu perturbant.
Enfin, j'ai apprécié la mise en avant de O'Brien.
Malgré tout je vais mettre un 7 tout entier dédié à Data.

Hors ligne

Pied de page des forums