ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST TNG 03x18 Allegiance (Allégeance)

ST TNG 03x18 Allegiance (Allégeance)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Richard Manning, Hans Beimler
- Réalisation : Winrich Kolbe


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  3. 8 (excellent)(voix 2 [25%])

    25%

  4. 7 (bon)(voix 3 [37.5%])

    37.5%

  5. 6 (correct)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 8

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 14-07-2013 21:52:00

dl500
TOS Forever

Re : ST TNG 03x18 Allegiance (Allégeance)

8
Et bien non en fait, retour à un concept tosien ! L’enfermement pour étude, le remplacement du capitaine, la mutinerie, les aliens à grosse tête…du pur TOS, jusqu'au final humoristique (mention spéciale une fois de plus à Stewart). Perso, ça m’a fait du bien de revenir à un tel type d’épisode, bien qu’imparfait. (Les stéréotypes, sont trop présents).


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#3 27-07-2013 17:07:08

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TNG 03x18 Allegiance (Allégeance)

9/10 +

Je me suis bien régalé.
Picard est imbattable qui viendra à bout de lui ?
Le doute, la.confiance, la différence des valeurs que j'ai trouvées très bien traitées...

On profite de Picard-réplique pour le faire flirter avec Crusher. Heureusement qu'il est au top car je n'aime leur histoire, leur attirance. Si j'étais Crusher je l'aurais mal pris, elle est bien trop tolérante... -1
Bref heureusement pour moi que ça finit sur une touche d'humour.

La mutinerie, acte et sujet délicat dans ce 24ème siècle. Riker est très courageux sur ce coup. Étonnant que la réplique ne l'ait pas vu venir.

Même les aliens sont extras. Moi qui adore ça, gentils ou méchants ils sont tous au top.

Un pur plaisir dans son traitement sérieux comme dans le côté fun...


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#4 07-04-2015 14:41:21

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TNG 03x18 Allegiance (Allégeance)

Ouf  on se calme un peu ..
Après un série de trois classiques instantanés ( Yesterday Enterprise / The Offspring / Sins Of The Father ) , on prend le temps de respirer & de jouir du bonheur procuré ..
Excellent épisode que cette Allégeance sur le théme de l'obéïssance et du commandement . Une intrigue qui décortique le personnage du Captain Picard avec une manière que n'aurait pas renié La Série Originale ...
D'ailleurs Allégeance me semble tout à fait dans cet esprit et marque là,  une revanche ( de l'esprit ) sur tout ces aliens Type Talosiens ( The Cage ) Vians ( The Empath.TOS.3 ) qui tentent des expériences sur les gens sans demander leur avis .. Ces Aliens abducteurs_ forme et concept ,   pourraient sortir tout droit de TOS qu'ils ne détonneraient pas .

hqdefault.jpg

Allégeance s'attarde avant tout sur Picard en le devellopant d'une façon fort originale.. D'abord enlevé et séquestré en compagnie d'autres extraterreste , Picard révèle ses aptitudes innées de leadership avec finesse et intelligence d'esprit( made in TNG )  pour perçer un mystère qui se trouvera être une expérience sordide .
320x240.jpgtng-allegiance11.jpg320x240.jpg
Picard égal à lui même , plongé dans un grand mystère Tosien, remplis de créature Tosienne. J'en redemande ! smile

De l'autre côté son double qui le remplace à bord du Big D .. Un Picard qui repousse l'envellope, cherche , teste d'autres possibilités ..Comme s'inviter au partie de poker de Riker,  draguer ouvertement Beverly ou payer sa tournée & pousser la chansonette au Ten Forward. Un Picard plus décontract' qui permet à Patrick Stewart de démontrer son immense  palette de jeu .. Ce Picard "imposteur" laisse présagé le Picard plus "aéré" des films TNG.
allegiance2-300x229.jpghqdefault.jpg
Un Picard testant les infinies possibilités qui ne seraient tarder à venir sur grand écran  . Souvenez vous HMS Pinafore dans ST Insurrection wink 

Le sel de l'épisode tient justement à l'opposition des deux Picard , le vrai tel qu'il est dans la prison et l'autre sur ce qu'il pourrait être en sortant un peu plus de son "armure" ..
L'imposteur y prend d'ailleurs tellement de goût qu'il pousse à la fin le bouchon un peu trop long et met en danger son équipage.. Possibilité improbable pour le vrai Picard qui revient juste à temps pour eviter une mutinerie et donner aux aliens abducteurs une leçon sur le commandement et le savoir vivre en même temps ...

Sans le savoir cette Allégeance aux accents délicieusement Tosien vient de donner un bon coup de bambou au Captain Jean Louc Picard.. Tant et si bien qu'il remettra le couvert dans des vacances amplement mérités .


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#5 26-07-2020 17:53:56

SuricateNRV
candidat

Re : ST TNG 03x18 Allegiance (Allégeance)

Potentiellement, cet épisode à tout pour me plaire!

Une première partie en huis-clos (que j'adore), mais qui à mon goût, aurait méritée d'être plus tendue... Je ne peux bien sûr rien prouver, mais j'avais "deviné" (je le supposais fortement, du moins) que la cadette était dans le coup. Son attitude corporelle, au bout d'un moment était bizarre et commençait à sonner faux et deux plans sur son visage/son regard trahissaient (à mon sens) son implication, permettant du coup d'avoir le doute. Je préfère ce genre de huis-clos bien plus aigüe, avec un enjeu plus soutenu et des personnages moins stéréotypés mais ça aurait alors, pour bien faire, demandé que les 40 minutes soit exclusivement dédiées à ça. Et d'ailleurs, ça n'aurait pas été plus mal au vu du vide de la 2ème partie, mais j'y viens :

Une deuxième partie, donc, avec un jeu de vrai-faux personnages et une équipe qui doit parvenir à le démasquer. Le genre de situation que j'aime bien (que j'avais déjà beaucoup appréciée dans TOS) et dans laquelle ici, je me suis à-demie laissée porter. A demie-seulement parce en fait, je me suis plus préoccupée de deviner le but de la présence de ce double que de savoir si l'équipe allait le reconnaitre. C'était certes amusant, mais au final : c'était un double de Picard ou un alien à la place? Si c'était un double, pourquoi à la fin, un 2ème alien vient prendre l'exacte place où se trouvait Faux Picard? Et quel était le but d'aller jeter un œil sur le Pulsar? J'ai peut-être loupé une explication, mais j'ai plutôt l'impression que c'était pour combler l'histoire.
Bon, passé ça, c'est appréciable de voir que l'équipage aime et connait son capitaine puisque, sans avoir de menace extrêmement menaçante, ils arrivent quand même (au bout du compte) à cerner le problème. Ça augmente leur cohésion d’équipe.

Une explication assez chouette, sur une expérience sur l'autorité faite en laboratoire... Si seulement on l'avait mieux développée en lui consacrant tout l'épisode!

Par contre je n'ai pas aimé la fin, ça faisait un peu trop petite vengeance et il m'a manqué la partie "allons mes bons amis, apprenons donc à nous connaitre en allant boire un verre" comme ça se termine souvent. On fait subir aux deux aliens la même "souffrance/peur" que Picard et on les renvoient chez eux sans autre forme de dialogue... Je suis un peu frustrée!

Un presque super épisode, du coup!


"Qu'arrive-t-il à l'observateur aux yeux écarquillés, lorsque la fenêtre qui sépare réel et irréel explose et que les morceaux de verre commencent à voler en tous sens?" [Stephen King, Vue imprenable sur jardin secret]

Hors ligne

Pied de page des forums