ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ultime Frontière présente ses meilleurs vœux à ses membres et à ses (nombreux) lecteurs fidèles.
Puisse cette nouvelle année 2020 être réellement un 20/20...
Longue vie et prospérité à toutes et à tous.

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST TNG 03x08 The Price (Le prix)

ST TNG 03x08 The Price (Le prix)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Hannah Louise Shearer
- Réalisation : Robert Scheerer


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 2 [13.33%])

    13.33%

  4. 7 (bon)(voix 1 [6.67%])

    6.67%

  5. 6 (correct)(voix 2 [13.33%])

    13.33%

  6. 5 (passable)(voix 3 [20%])

    20%

  7. 4 (insuffisant)(voix 1 [6.67%])

    6.67%

  8. 3 (médiocre)(voix 4 [26.67%])

    26.67%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 2 [13.33%])

    13.33%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 15

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 30-01-2012 15:17:57

mbuna
I don't know you

Re : ST TNG 03x08 The Price (Le prix)

J'aurais envie d'être méchant mais décemment je ne peux pas...


Voilà pour moi un épisode parfaitement inutile en lui-même. Il est centré sur Deanna, très bien. Mais si le but était de nous la montrer autrement qu'en potiche à combinaison moulante, pour le coup c'est raté...
Une histoire d'amour en loner est surement très casse gueule et surtout dans une série SF, où les fans attendent AUSSI autre chose que du Santa Barbara. Alors cet autre chose, ici, c'est le 2ème effet kiss-cool. A la fin de cet épisode je me dis que j'ai perdu 40 minutes de mon temps, en revanche il grandit dans le temps pour 2 raisons :
- l'esquisse des ferengi quand même meilleure que dans The battle et the last outpost nous annonce un peu ceux de DS9.
- prélude au très bon false profits VOYs3x05

Mais cet intérêt ne peut pas être porté au profit de cet épisode...

En lui-même, il y'avait un petit intérêt SF, avec les conflits intérieurs psychologiques/déontologiques de l'utilisation des pouvoirs empathiques. Mais pour moi aucune profondeur, trop traité dans le soap low-cost.
Finalement, le personnage de Deanna ne trouve pas beaucoup de raisons d'exister dans TNG, jusqu'au bout d'ailleurs avec ses romances à l'eau de rose dont la dernière totalement artificielle (on a le droit de spoiler sur la fin de la série dans nos avis sur les épisodes ?).
Voilà ce qui manque à ce personnage : l'utilisation SF de sa typo particulière.

Le niveau général du début de cette saison 3 est plus que moyen. On a un excellent Who watches the Watchers ?, mais noyé dans ces épisodes où il manque cruellement d'intérêt SF et de philosophie, de profondeur. Heureusement, il ne s'agit que d'un passage à vide...

3/10.

Hors ligne

#3 30-01-2012 17:44:18

tamata
Banni(e)

Re : ST TNG 03x08 The Price (Le prix)

Mbuna, tu m'embêtes. tongue
Pourquoi faut-il que tes opinions soient si proches des miennes la plupart du temps? Du coup, je vois plus trop quoi dire... wink

Bon aller, je peut tout de même dire ceci. Je suis convaincu que cet épisode aurait été beaucoup plus intéressant si l'intrigue aurait tourné autour d'un duel psychologique entre Davinoni Ral et Riker. Le tricheur télépathe contre le champion de poker.
dommage aussi qu'il n'y ait pas de magouille romulienne dans tout ca.

Bon, la cote = 6 parce que si l'histoire et le traitement des ferengis sont sympa, si Davinoni Ral est un perso intéressant, on souffre tout de même avec une Deanna juste jolie à regarder!


Tamata signifie : "celui qui ne renonce jamais" en polynésien.

Hors ligne

#4 30-01-2012 18:26:28

yrad
admin

Re : ST TNG 03x08 The Price (Le prix)

Le plus gros défaut de ST TNG 03x08 The Price, c'est qu'il a introduit une vraie incohérence dans la franchise ! L'une des seules avec la datation des guerres eugéniques.
Avant ST TNG 03x08 The Price (point de vue externaliste), toute la Voie Lactée (y compris son centre) était accessible en distorsion maximale fort rapidement (quelques heures à quelques jours).
A partir de ST TNG 03x08 The Price, avec la création de quatre quadrants "cardinaux", il a été établi qu'il fallait presqu'un siècle pour traverser la galaxie ! Du coup, certains opus de ST TOS/TAS devenaient incompatibles avec ST TNG/DS9/VOY.
Il s'agit de l'une des très rares disparités internalistes de ST que la série Enterprise n'aura pas été en mesure d'expliquer ou de résoudre.

Pour cette raison, ST TNG 03x08 The Price mériterait presque un 0/10...
Enfin bon, je réserve pour ma part le 0/10 uniquement au reboot ! mdr


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#5 30-01-2012 18:50:22

tamata
Banni(e)

Re : ST TNG 03x08 The Price (Le prix)

En même temps, n'était-ce pas rendre les choses plus réalistes?


Tamata signifie : "celui qui ne renonce jamais" en polynésien.

Hors ligne

#6 30-01-2012 19:47:17

yrad
admin

Re : ST TNG 03x08 The Price (Le prix)

Dans la mesure où le FTL n'est pas à la portée de notre science contemporaine, il est difficile de dire que les échelles de distorsion plus généreuses de ST TOS (ST TOS 01x01 The Cage, ST TAS 04x09 The Magicks Of Megas-Tu, ST TAS 04x22 The Counter-Clock Incident, ST V TFF) sont en soi moins réalistes que les échelles plus parcimonieuses de ST TNG/DS9/VOY...
A noter d'ailleurs que le warp factor scale de la TOS-era (³√(v/c)) est paradoxalement plus modeste que celui de la TNG-era (³∙³³√(v/c)).

Mais bon, même en admettant que ça soit scientifiquement plus réaliste de "ralentir" le FTL, une initiative de crédibilisation ne doit jamais contredire ce qui a déjà été montré auparavant. C'est d'ailleurs pour ça que la crédibilisation rétroactive est un exercice aussi délicat que périlleux...


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#7 30-01-2012 20:06:45

tamata
Banni(e)

Re : ST TNG 03x08 The Price (Le prix)

Bien sur.
Cependant, à partir du moment ou l'on considère qu'il était possible de traverser toute la voie lactée en quelques heures voir en quelques jours, une autre incohérence apparaît. Le fait qu'il existe encore des zones inexplorées vers la fin du 23e siècle malgré de nombreuses missions dont les fameuses Five Years Missions!
Et la chose aurait été encore plus flagrante avec TNG se déroulant un siècle plus tard. Comment encore justifier qu'il y ait des zones inconnues dans ce cas la?

J'admets qu'il faut éviter de contredire ce qui a été déjà montré, mais parfois, la crédibilité finale doit passer par la.


Tamata signifie : "celui qui ne renonce jamais" en polynésien.

Hors ligne

#8 30-01-2012 20:59:25

yrad
admin

Re : ST TNG 03x08 The Price (Le prix)

tamata a écrit :

Cependant, à partir du moment ou l'on considère qu'il était possible de traverser toute la voie lactée en quelques heures voir en quelques jours, une autre incohérence apparaît. Le fait qu'il existe encore des zones inexplorées vers la fin du 23e siècle malgré de nombreuses missions dont les fameuses Five Years Missions!
Et la chose aurait été encore plus flagrante avec TNG se déroulant un siècle plus tard. Comment encore justifier qu'il y ait des zones inconnues dans ce cas la?

Qu'une destination lointaine soit à portée des vaisseaux de l'UFP n'implique pas obligatoirement que la sphère inscrite ait été entièrement explorée. Surtout lorsque le rayon de celle-ci est de plusieurs dizaines de milliers d'AL et implique des milliards de systèmes solaires.
Après tout, Fernand de Magellan avaient fait le tour du globe dès le XVIème siècle, et la circumnavigation était devenu banale au XVIIIème ; et pourtant au début du XXème, bien des communautés humaines demeuraient encore inconnues (en Amazonie par exemple)... sans parler des espèces animales faisant fantasmer les cryptozoologues comme Bernard Heuvelmans...

Evidemment, sans le retcon introduit par ST TNG 03x08 The Price, les hypothèses de départ et les enjeux de ST DS9 et ST VOY n'auraient pu être strictement identiques.
Mais bon, il aurait alors suffi de faire déboucher le wormhole bajoran dans une lointaine galaxie et perdre l'USS Voyager aux confins du cosmos. Narrativement, cela aurait été kif-kif... tout en respectant mieux les acquis de ST TOS/TAS.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#9 30-01-2012 22:31:09

tamata
Banni(e)

Re : ST TNG 03x08 The Price (Le prix)

Je veux bien que tous les recoins n'aient pas été explorés mais avec des tours de galaxie en quelques jours, prétendre qu'aucun vaisseau de la fédération mais aussi des klingons et des romuliens sans oublier les carnassiers, n'auraient repérés ou auraient été repérés par les borgs ou le dominion qui occupent de très vastes espaces, ce serait très improbable et très peu crédible. D'où la nécessité de ne pas considérer comme possible de faire le tour de la galaxie comme on fait le tour du pâte de maison.

Parallèlement, la comparaison entre les voyages interstellaires et les explorateurs marins de la Terre n'est pas vraiment appropriée. Les vaisseaux interstellaires sont très nombreux au 23e siècle et sillonnent sans arrêt la galaxie. Tandis que les voiliers des explorateurs restent des exceptions. Même lorsque la circumnavigation se banalisera, la majeur partie du trafic se concentre sur des routes connues.

Ceci dit, tout ça ne me gêne pas et c'est même normal.  Au temps de TOS, personne n'imaginait sans doute que ST aurait tant de succès et se développerait en plusieurs séries et plein de perspectives.

Quand a l'idée de faire mener le Voyager ou le Vortex bajoran dans une autre galaxie, peut être était ce trop gros ou peut être voulaient ils réserver de telles perspectives pour le futur.


Tamata signifie : "celui qui ne renonce jamais" en polynésien.

Hors ligne

#10 30-01-2012 22:34:19

Vic Fontaine
Holo-modérateur

Re : ST TNG 03x08 The Price (Le prix)

Médiocre.
Ce doit être mon holo-allergie à la Bétazoïde option hellénique.


I've got Star Trek under my skin
I've got Star Trek deep in the heart of me
So deep in my heart, that it's really a part of me

Hors ligne

#11 30-01-2012 23:45:43

yrad
admin

Re : ST TNG 03x08 The Price (Le prix)

tamata a écrit :

(...) D'où la nécessité de ne pas considérer comme possible de faire le tour de la galaxie comme on fait le tour du pâte de maison.

Parallèlement, la comparaison entre les voyages interstellaires et les explorateurs marins de la Terre n'est pas vraiment appropriée. Les vaisseaux interstellaires sont très nombreux au 23e siècle et sillonnent sans arrêt la galaxie. Tandis que les voiliers des explorateurs restent des exceptions. Même lorsque la circumnavigation se banalisera, la majeur partie du trafic se concentre sur des routes connues.

Je suis d'accord quant à la comparaison non appropriée… mais dans le sens inverse ! p
Le gigantisme spatial est tel que toute analogie avec la surface d'une planète de taille moyenne serait abusive...
Parce qu'explorer un volume de 4x10¹⁵ AL³ avec une cinquantaine de vaisseaux spatiaux de Starfleet suffisamment autonomes (peut-être quelques centaines en comptant les voisins), cela représente une tache cyclopéenne et interminable. Même en admettant la possibilité d'accomplir 100 000 AL en plusieurs jours à distorsion maximale.
Lorsque l'excellent ST TNG 01x06 Where No One Has Gone Before établit que 11% de la Voie Lactée avait été explorée (en 2364), c'était plutôt réaliste après seulement deux siècles dans une perspective de complète portée théorique...

tamata a écrit :

Ceci dit, tout ça ne me gêne pas et c'est même normal.  Au temps de TOS, personne n'imaginait sans doute que ST aurait tant de succès et se développerait en plusieurs séries et plein de perspectives.

De toute façon, il n'y a que peu de passages de ST TOS/TAS qui suggèrent que toute la Voie Lactée était à portée :
- une réplique de Pike ("(...) from a stellar group at the other end of this galaxy") dans le pilote (mais "other end" n'implique pas forcément une transversalité),
- 990,7 AL accomplis en une douzaine d'heures à warp 8,4 dans ST TOS 03x14 That Which Survives (alors qu'une telle vitesse aurait dû correspondre à du warp 91 !),
- deux ballades un peu facile et rapide de l'USS Enterprise au centre de la galaxie dans ST TAS 04x09 The Magicks Of Megas-Tu et ST V TFF (un wormhole ?),
- une carte suggérant que Beta Niobe est aux antipodes galactiques de la Terre dans ST TAS 04x22 The Counter-Clock Incident (exclusif à l'univers parallèle ?),
- une tendance récurrente de Kirk & co à parler au nom de la galaxie comme si elle était entièrement connue et assujettie (mais que l'on peut finalement comprendre comment une élision vaniteuse de "known galaxy").

tamata a écrit :

Quand a l'idée de faire mener le Voyager ou le Vortex bajoran dans une autre galaxie, peut être était ce trop gros ou peut être voulaient ils réserver de telles perspectives pour le futur.

Contrairement à SG, ST a résisté à la tentation de la "surenchère extragalactique" : hormis les Kelvans, les androïdes d'Andromeda, les Nacene, l'espèce 8472, et le bref passage du Big D par le Triangulum (M33), on ne sait finalement presque rien des autres galaxies…
Donc en effet, le champ extragalactique pouvait constituer un réservoir de potentialités exploratoires pour le futur... par exemple dans le cadre d'une série spatiotemporelle sise au 29ème siècle (mon phantasme). mdr


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#12 31-01-2012 01:05:21

tamata
Banni(e)

Re : ST TNG 03x08 The Price (Le prix)

Allons allons, soyons sérieux. wink
Déjà, nos vaillants marins n'étaient qu'une poignées à parcourir les océans en pure voyage de découverte là où des dizaines voir des centaines, si pas des miliers de vaisseaux parcourent l'espace. La majeure partie du traffic était ensuite le fait des navires de commerce se contentant des routes de commerce. Nos vaillants marins mettaient des mois voir des années pour faire le tour du globe là où nous parlons d'une hypothèse de faire le tour de la galaxie en quelques jours tout au plus. Nos vaillants marins n'avaient que de modestes longue vues pour espérer voir une terre là où nos voyageurs interstellaires disposent de puissants censeurs couvrant plusieurs années lumières et d'une possibilité de capter des communications subspatiales susceptibles de fournir une indication sur la présence ou non d'une planète habitée ici et là sur plusieurs centaine voir milier d'AL..

Alors tout ca pour n'avoir couvert que 11 % de l'espace alors que quelques jours, il faut bien le répéter, suffisent à faire le tour de la chose !!?? grin
Et si je t'accorde volontier qu'il est difficile de découvrir chaque planète, il me parait tout aussi improbable de passer à coté de territoires gigantesques comme ceux du Dominion et des Borgs. C'est un peu comme si des miliers de bateaux rapides (capable de traverser l'atlantique en moins d'une semaine) s'étaient lancés dans des transat direction l'Ouest et avaient systématiquement "loupés" les Amériques hihi Ce n'est pas sérieux smile

De plus, à l'époque de  TNG, on ne sait encore rien des quadrants Gamma et Delta. La Fédération n'y a jamais mis mes pieds, pas plus que les empires cardasiens, romuliens et klingons. Tout ce beau monde à "ignoré" 50 % de la galaxie alors qu'il voyagent quasi en permance depuis plusieurs siècle... whistling

Quand à l'élargissement à un champ extra galactique pour une prochaine série, je suis bien de ton avis. Et ce serait bien plus excitant que le minable reboot que nous subissons.


Tamata signifie : "celui qui ne renonce jamais" en polynésien.

Hors ligne

#13 31-01-2012 02:12:09

yrad
admin

Re : ST TNG 03x08 The Price (Le prix)

Evitons de sombrer sans en avoir conscience dans le syndrome du micro-univers de JJ Abrams... wink
Disposer de la capacité à traverser la galaxie en quelques jours n'impliquerait en aucun cas une quelconque exploration de la zone traversée. Etant donné la vitesse, cela reviendrait littéralement à emprunter les conduits de transdistorsion borgs. lol
Or la série originale n'a cessé de montrer à quel point l'exploration représentait au contraire un travail de prudence et de patience, ne permettant d'évaluer que difficilement la réalité des forces en présence. Chaque planète, chaque morceau d'espace constituait une aventure, dont nul équipage n'était certain de revenir vivant.

Partant de ce postulat, faisons dont un petit calcul statistique...
Il n'y a en fait pas plus de vaisseaux de portée galactique dans Starfleet que de vaillants navires aux XVIIème et XVIIIème siècles : une douzaine durant ST TOS et une quarantaine à l'époque de Wolf 359...
Pour 10 milliards de système solaires à explorer à raison, disons, d'une journée terrestre en moyenne par système (outrageusement optimiste !) - moyennant un roulement permanent de 30 vaisseaux galactiques dévolus à cette tâche (les autres assurant la défense de l'UFP) et une distribution optimale (non superposée) de l'exploration, cela demanderait rien de moins que 913 millénaires de labeur en flux tendu !!!
Et en portant le nombre de vaisseaux à 10 000 (pas réaliste du tout, car impossible d'inclure les petits vaisseaux scientifiques à distorsion limitée), cela nécessiterait quasiment trois millénaires de travail continu !

Par conséquent, avec ses 11% sanctionnant seulement deux siècles d'exploration, la première saison de ST TNG était particulièrement optimiste, même en considérant que l'ensemble de la Voie Lactée était à sa portée théorique.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#14 31-01-2012 02:24:01

tamata
Banni(e)

Re : ST TNG 03x08 The Price (Le prix)

Je crois que nous ne voyons pas la chose sous le même angle. Tu parles d'explorer chaque système et de nouer contact alors que moi, je considère le balayage de la galaxie.

Quand bien même, on ne peut pas passer chez tout le monde, il est invraisemblable que deux quadrants sur 4 soient resté vierge de toute expédition.

Il faut également savoir que la plus grande partie des systèmes solaires se trouve au centre '"le bulbe galactique" et ses environs immédiats. Et là, le taux de radiations est tellement élevé, que déjà aujourd'hui, on considère la zone comme non habitable. Ce qui élimine déjà bien des systèmes à visiter.

Autre élément d'incohérence, Kirk et Cie avec Sybok ont visité le centre galactique au delà de "la grand barrière". Un siècle plus tard, Picard et Cie ignorent tout de cette région jusqu'à l'intervention des Cystériens. wtf

Dernière modification par tamata (31-01-2012 02:29:09)


Tamata signifie : "celui qui ne renonce jamais" en polynésien.

Hors ligne

#15 31-01-2012 02:43:16

yrad
admin

Re : ST TNG 03x08 The Price (Le prix)

tamata a écrit :

Je crois que nous ne voyons pas la chose sous le même angle. Tu parles d'explorer chaque système et de nouer contact alors que moi, je considère le balayage de la galaxie.

Ben oui, parce que le "balayage de la galaxie", c'est probablement suffisant pour la cartographie stellaire, mais cela n'apprend pas grand chose en matières de civilisations et de menaces potentielles, du moins d'après ce que ST nous a toujours donné à voir de ses moyens technologiques. Ce n'est qu'en nouant des contacts (ou du moins en essayant) que les personnages de ST ont découvert l'existence des Borgs (merci Q) et du Dominion (merci les Ferengis).

tamata a écrit :

Quand bien même, on ne peut pas passer chez tout le monde, il est invraisemblable que deux quadrants sur 4 soient resté vierge de toute expédition.

Explorer à fond son environnement immédiat avant de s'aventurer plus loin peut aussi résulter d'un parti pris stratégique ou philosophique, pas uniquement d'une limitation technologique.

tamata a écrit :

Il faut également savoir que la plus grande partie des système solaires se trouve au centre '"le bulbe galactique et ses environs immédiats. Et là, le taux de radiations est tellement élevé, que déjà aujourd'hui, on considère la zone comme non habitable. Ce qui élimine déjà bien des système à visiter.

Effectivement. Mais je ne suis pas certain que ST ait pris en considération cette limitation. Sha Ka Ree et la planète des Cytherians étaient en plein dans le bulbe galactique.
Maintenant, on peut supposer que les atmosphères de certaines planètes situées dans cette zone dangereuse protègent la vie des radiations, ou plus raisonnablement, que les formes de vies indigènes ont développé des immunités selon le principe évolutionniste darwinien.

tamata a écrit :

Autre élément d'incohérence, Kirk et Cie avec Sybok ont visité le centre galactique au delà de "la grand barrière". Un siècle plus tard, Picard et Cie ignorent tout de cette région jusqu'à l'intervention des Cystériens. wtf

En effet.
Cela dit, il est possible de considérer que ce n'est pas exactement la même région : le monde des Cytherians fut présenté comme proche du centre galactique, alors que Sha Ka Ree était son centre de gravité.
De toute façon, cette accessibilité du centre galactique (même à l'époque où toute la galaxie était supposée à portée de Starfleet) n'a vraiment pas été une hypothèse inspirée. Même si le concept de quasar était encore un peu vague dans les années 60 et 70, les astronomes n'ignoraient pas le caractère plus qu'inhospitalier du centre galactique...
Et en terme d'incohérence potentielle (ou plutôt d'inconséquence), il est également permis de se demander pourquoi Starfleet n'a pas tenté de mettre à profit l'expérience fournie par les Cythérians (ou par Sybok) pour accélérer le retour de l'USS Voyager...


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#16 31-01-2012 03:00:49

tamata
Banni(e)

Re : ST TNG 03x08 The Price (Le prix)

Yrad a écrit :

Ben oui, parce que le "balayage de la galaxie", c'est probablement suffisant pour la cartographie stellaire, mais cela n'apprend strictement rien en matière de civilisations et de menaces potentielles, du moins d'après ce que ST nous a toujours donné à voir de ses moyens technologiques. Ce n'est qu'en nouant des contacts (ou du moins en essayant) que les personnages de ST ont découvert l'existence des Borgs (merci Q) et du Dominion (merci les Ferengis).

Certe ca ne nous apprend rien en matière de civilisation mais ca permet de reconnaitre les lieux. D'estimer un potentiel d'exploration. Ou tout simplement de cartographier, de poser des sondes, des relais de communications, d'éventuellement laisser un message,...

Yrad a écrit :

Explorer à fond son environnement immédiat avant de s'aventurer plus loin peut aussi résulter d'un parti pris stratégique ou philosophique, pas uniquement d'une limitation technologique.

Vu l'extrême curiosité du genre humain, j'en doute fort.

Yrad a écrit :

Effectivement. Mais je ne suis pas certain que ST ait pris en considération cette limitation. Sha Ka Ree et la planète des Cytherians (par exemple) étaient sises en plein dans le bulbe galactique.
Mais il est finalement possible de supposer que les atmosphères de certaines planètes situées dans cette zone dangereuse puisse protéger des radiations, ou plus raisonnablement, que les formes de vies indigènes aient développé des immunités selon le principe évolutionniste darwinien.

Possible,mais vu que c'est mortel pour nous, on peut rayer ces zones de notre "planning touristique".


Tamata signifie : "celui qui ne renonce jamais" en polynésien.

Hors ligne

#17 11-04-2012 10:07:17

Vic Fontaine
Holo-modérateur

Re : ST TNG 03x08 The Price (Le prix)

Vic Fontaine a écrit :

Médiocre.
Ce doit être mon holo-allergie à la Bétazoïde option hellénique.

Pardon pour cet autoquote, mais j'ai revu l'épisode hier soir et je trouve que ma primo-notation (3) était encore très très large...
Outre la vacuité intersidérale du personnage de Deanna Troi, esclave de ses sens et se faisant masser les pieds par le premier escroc de l'espace venu, cet épisode est truffé de détails irritants :
- l'histoire de ce wormhole improbable apparemment stable, puis finalement non... pfff
- ces Ferengis qui déposent au début des négociations un paquet de gold pressed latinulm sur la table (on a jamais vu ça dans Star Trek, un Ferengi qui abat toutes ses cartes dès le début de la négociation wink )
- comme souligné dans ce fil, l'incohérence entre l'existence de ce "trou de ver" (mon Dieu, que certaines traductions peuvent sembler grotesques) et la continuité ST.

Bref, si je pouvais revoter, ce serait définitivement un 1/10. Na !


I've got Star Trek under my skin
I've got Star Trek deep in the heart of me
So deep in my heart, that it's really a part of me

Hors ligne

#18 03-06-2013 19:15:40

Strangueloop
Omnipotent

Re : ST TNG 03x08 The Price (Le prix)

Je le trouve pas trop mal cet épisode. Pas transcendant, mais agréable à regarder car, pour un fois, Troi est supportable (aujourd'hui j'ai décidé de casser Marina Sirtis). wink


"Prune juice, extra large".

Hors ligne

#19 04-07-2013 09:39:42

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TNG 03x08 The Price (Le prix)

5/10 pour être gentil car c'est TNG.
Un épisode regardable mais sans plus. La tromperie c'est mal, l'honnêteté c'est mieux. La morale finale est du niveau "je suis en mode Gulli"

J'ai trouvé Troi assez inégale. Certaines réactions de visage ne correspondaient pas à la scène et aux émotions qui auraient dû en resortir.

J'ai une fois de plus beaucoup aimé Riker. Son face à face avec Ral est parfait et j'ai adoré sa réaction et ses arguments pour reprendre le dessus. L'officier parfait, le gendre parfait, l'ami parfait, l'adversaire parfait. Du tout bon ce William Riker. Même Ral sur la fin s'en sort bien, un négociateur du 24ème siècle.

Les Ferengis: vous direz ce que vous voulez mais pour moi c'est du mode DS9 avant l'heure. Je trouve même que ceux-ci sont le modèle parfait qui aurait dû être développé durant la guerre du Dominion. Des militaires, Goss est un DaiMon mais se présente en civil et ne fait jamais référence à l'Alliance Ferengie. Ils agissent donc que poir eux. Un 9/10 rien que pour eux.

J'ai bien aimé le négociateur de la Fédé Mendoza. Il est serein et jamais opposé à Picard comme on pouvait voir les représentants de la Fédé dans TOS, jouant de leurs prérogatives.

En fait dans cet épisode les choses positives sont celles qui construisent l'univers trek et son 24ème siècle alors que l'aventure des persos est bof bof !!!


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#20 18-03-2015 17:04:40

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TNG 03x08 The Price (Le prix)

Encore un épisode qui pose les fondations des futurs spin off ST .. DS9 principalement ..
Tout le concept SF de The Price formule la prochaine série : Découpage de la galaxie Trek en Quadrant , les Wormholes stables , l'espace non plus comme territoire d'exploration , mais  d'exploitation économique et stratégique. Les Barzans sous devellopés    préfigurent les Bajorans, même les Ferengis sont de la partie ! ..

Ce qui serait au premier abord une simple mission diplomatique est en réalité , du business pur et dur .  Le capitalisme dans ce qu'il y a de plus cynique, impitoyable et de sournois .. S'approprier un marché juteux , en l'occurence un wormhole stable permettant d'élargir les opportunités d'affaire ailleurs .. Picard prompt à juger le business man Ralph Offenhouse ( The Neutral Zone.TNG.1 )  devrait réévaluer ses jugements de valeurs.. Voilà sans doute pourquoi cet épisode ne plaît pas trop .. Il montre qu'au XXIVéme siécle , niveau business rien n'a changé ( ou presque ) ..

Que le Big D serve de table de négocations pour s'arracher un marché prometteur sert insinieusement les  avantages du  représentant de la Fédération ( Starfleet est un succursale de la UFP ou l'inverse ? wink ) .. Les Ferengis écartés des négociations , les manigances de Devinoni Ral .. C'est le monde impitoyable des affaires.. Hélas ( ou tant mieux pour certains ) , The Price ne devellopera pas plus en profondeur cette partie de l'histoire  pour se concentrer sur Deanna Troi .

C'est encore une partie incomprise de cet Excellent épisode .. Deanna Troi confrontée  à son ennemi intérieur : Devinoni Ral
lookatthatface_zpsbdb0206e.jpg

Son double négatif parfait : C'est un homme séduisant & attractif , c'est un métis mi humain/mi bétazed comme elle, très doué en empathie et en compréhension des gens ..
Sauf que son talent ( ses pouvoirs betazoides  ) il le cache pour servir son propre intêret .. Notez comme pour mieux souligner la duplicité du personnage que Deanna a les yeux noirs Betazed, Ral les yeux bleux humains.

Devinoni Ral est un vendu, qui s'offre au plus offrant, jouant de ses pouvoirs pour arriver à ses propres fins, et quelque en soit les moyens.. Si il doit vous piétiner en chemin , il n'hésitera pas une seconde:  Un putain de capitaliste ..
Tout le contraire de Deanna qui use de ses pouvoirs au grand jour & pour une cause plus noble & altruiste , pour aider les gens ...
Devinoni nous montre ainsi le versant obscur du Betazed , comment de tels pouvoirs empathique pourrait nuire aux gens ..
Devinoni pourrait être Deanna, Deanna pourrait être Devinoni. Nous passons de Scylla en Charybe pour ainsi dire .

Un tel rapport opposé  permettrait à quelques uns  de réévaluer leur jugement bien arrété sur la ravissante & charmante Deanna Troi. smile

Ce qui serait agaçant dans cet épisode, & je l'accorde , c'est sans doute la facilité dans laquelle Deanna tombe sous son charme de ce serpent.

C'est oublié un peu trop vite que les Betazoid sont des créatures hédonistes et ouverte d'esprit .. Si il est clair que Ral couche avec elle pour la duper et retirer un pion génant de l'échiquier. Le petit jeu de Deanna paraît plus complexe que la gentille idiote manipulée par le beau charmeur   .. 
Si en public , elle continu à jouer à la petite princesse & son prince charmant comme elle l'explique à Bev' ( la scène d'aérobic erotico-rigolo-débandulatoire  lol
hqdefault.jpg
C'était la fin des années 80 années zérotic , mais très aérobic .. oops

Dans la sphère privée, Deanna se fait plus femme , mais  femme froide et détachée dans sa relation avec Dal . Elle sourit moins, montre moins ses émotions qu'à l'accoutumée. Comme si cette relation n'était que purement sexuelle .. Et encore !  Une sexualité austère, morne, préfrabriqué .. Marina Sirtis ne m'a jamais parut aussi peu sexy que dans cet épisode.. sad
19dgkejl95gssjpg.jpg
bbbrrrr ..on se les géle dans les quatiers de Deanna ..

& si c'était justement l'effet recherché par Deanna (donc de Marina Sirtis )  ? Plus fascinée par le mystére Devinoni Dal que de l'homme lui même, se servant de ses charmes pour en percer le secret ? .. Puisse que  Devinoni , le manipulateur devient finalement le manipulé dans l'histoire  ..Deanna parvenant à le prendre sans sa garde et dévoiler au grand jour sa duplicité.. Devinoni devant plus Betazoid et moins humain au cours de leur relation s'était ouvert , là ou Deanna était fermé à lui ..

De l'apparente gentille idiote manipulée , il devient  au final le sombre  & véritable  idiot sans charme  qui repart,  dans le sens propre et figuré, la queue entre les jambes. Du personnage comme de l'actrice , je trouve qu'elles en sortent grandis & dressent un jolie portrait de femme forte sous ses apparences chétives.

The Price se finissant ainsi en une triste farce pour Devinoni Ral, malheureux en amour et perdant au jeu ..Puisse que le Wormhole n'est d'aucune valeur car instable . Tout le monde retirent ses billes.  & les pauvres Barzans dans tout cela ? Et bien les belles paroles de Picard à Ralph Offenhouse se double d'acte .. Qu'importe si le territoire des Barzans n'offre plus d'opportunités de business, la Fédération s'engage à les aider dans leur devellopment .. L'humanitaire , l'esprit est  toujours là ,  donc l'honneur est sauf !

A noter aussi un léger mieux dans la représentation des Ferengis, moins abrutis simiesques que les précédentes saisons... Si on excepte les deux mongols d' Arribor et Kol qui auront la joie de revenir comme tels  10 ans plus tard sur Voyager .. On se serait passer d'une telle suite vous savez . roll


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#21 03-03-2016 11:44:07

TonioBass
membre

Re : ST TNG 03x08 The Price (Le prix)

(Re)vu hier soir...

Tout a été  dit... Pour ma part, j'aurais préféré que l'histoire de négociation, voire du wormhole lui-même soit en avant et celle de Deanna en retrait... Ç'aurait été une vraie histoire SF.
Médiocre, en effet ! 4/10.


Live Long And Prosper
A.

Hors ligne

#22 24-07-2020 14:19:52

SuricateNRV
candidat

Re : ST TNG 03x08 The Price (Le prix)

Devinoni es malaisant. Il me met tellement mal à l'aise que je sors de l'épisode régulièrement parce qu'en plus d'être malaisant dans son comportement, son personnage est totalement creux.
On nous montre au début une Troï un peu blasée par son job ; on en sait pas d'où ça sort, il n'y a eu aucun signes avant-coureur et ce n'est là que pour servir son intrigue avec BG le négociateur manipulateur.

Bien plus intéressée par cette histoire de vortex, mais pas non plus par cette négociation qui doit en être fait, un peu amusée par les Ferengis et leur malhonnêteté capitaliste, mais sans plus.

Je crois que je peux dire que j'ai trouvé l'épisode médiocre.
Le seul point positif, c'est que j'aurais vraiment apprécié Riker dedans, et que j'ai apprécié que Troï lui tienne finalement tête.
"Tu serais ma consience."
"J'ai déjà un emploi de conseillère sur ce vaisseau."

Mec, si t'as besoin d'une daronne, rentre chez toi.


"Qu'arrive-t-il à l'observateur aux yeux écarquillés, lorsque la fenêtre qui sépare réel et irréel explose et que les morceaux de verre commencent à voler en tous sens?" [Stephen King, Vue imprenable sur jardin secret]

Hors ligne

Pied de page des forums