ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST TNG 02x13 Time Squared (Boucle temporelle)

ST TNG 02x13 Time Squared (Boucle temporelle)

Crédits officiels :
- Histoire : Kurt Michael Bensmiller
- Dialogues : Maurice Hurley
- Réalisation : Joseph L. Scanlan


Flash required


Time Squared sur Memory Alpha.fr

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 1 [10%])

    10%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 4 [40%])

    40%

  3. 8 (excellent)(voix 1 [10%])

    10%

  4. 7 (bon)(voix 0 [0%])

    0%

  5. 6 (correct)(voix 1 [10%])

    10%

  6. 5 (passable)(voix 1 [10%])

    10%

  7. 4 (insuffisant)(voix 1 [10%])

    10%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 1 [10%])

    10%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 10

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 07-03-2013 15:06:03

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TNG 02x13 Time Squared (Boucle temporelle)

4 ou 5/10. Réfléchis encore.

J'ai rien compris à cet épisode.
On ne sait pas comment Picard le survivant recule de 6h...
Pourquoi Picard présent est aussi dur avec lui même...
Rien compris à l'échange final entre les 2 Picard quand il se dirige vers le hangar à navettes...

Quel est le but de cet épisode ?


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#3 07-03-2013 16:34:35

scorpius
Nowhere Man

Re : ST TNG 02x13 Time Squared (Boucle temporelle)

IMZADI a écrit :

On ne sait pas comment Picard le survivant recule de 6h...

C'est le vortex qui le renvoie dans le passé, c'est un test si tu veux.

Pourquoi Picard présent est aussi dur avec lui même...

C'est en raison de l'incertitude lié au fait que le Picard du futur a survécu, cette idée qui semble impossible pour le Picard du passé, que peut être il a pris (va prendre) la fuite.

Rien compris à l'échange final entre les 2 Picard quand il se dirige vers le hangar à navettes...

Le Picard du futur est persuader que c'est lui que le vortex veut, qu'en prenant la navette il donnera assez de temps à l'Enterprise pour fuir, peut être en raison du trauma ou un effet lié à son voyage dans le temps il est incapable de concevoir autre chose que de partir, (quitter à nouveau l'Enterprise) son esprit tourne en boucle, lui-même faisant parti d'une boucle temporelle. Le Picard du présent comprend qu'il doit tuer le Picard du futur pour brisé la boucle.

Quel est le but de cet épisode ?

Je dirais que c'est l'étude d'un paradoxe au travers d'un prisme assez intime, qui entre autre met le Picard du présent face à ce fameux questionnement, le capitaine doit-il sombrer avec son navire ? (En aura t-il le courage, etc) abordant aussi la notion de sacrifice (le Picard du futur qui se livre au vortex).

Pour moi c'est un épisode exceptionnel.

Dernière modification par scorpius (07-03-2013 16:43:52)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#4 08-03-2013 10:52:27

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TNG 02x13 Time Squared (Boucle temporelle)

suite à explication de Scorpius: 5/10 !
Je comprends toujours rien.
Un capitaine doit-il sombrer avec son navire ? Tout ça pour ça !

Dans un 2nd temps je retiens que Picard est capable de tuer un lui-même car celui-ci est capable de sombrer avec son navire en voulant y retourner. Donc qu'il meurt avec son vaisseau ou par la main de lui-même. Donc le respect du sacrifice de l'officier de starfleet existant, le Picard-présent se donne le droit de choisir le sacrifice le plus logique car il est lui-même ?
Mouais ! Comportement trop sacrificiel et trop déterminé à mon goût sur cette situation...


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#5 08-03-2013 11:17:30

scorpius
Nowhere Man

Re : ST TNG 02x13 Time Squared (Boucle temporelle)

IMZADI a écrit :

Dans un 2nd temps je retiens que Picard est capable de tuer un lui-même car celui-ci est capable de sombrer avec son navire en voulant y retourner. Donc qu'il meurt avec son vaisseau ou par la main de lui-même. Donc le respect du sacrifice de l'officier de starfleet existant, le Picard-présent se donne le droit de choisir le sacrifice le plus logique car il est lui-même ?
Mouais ! Comportement trop sacrificiel et trop déterminé à mon goût sur cette situation...

Pour le Picard du présent, il est surtout question de sauver l'Enterprise, ça prend plus d'importance que l'esprit sacrificiel dans lequel se trouve le futur Picard, (qui n'est pas de sombrer avec l'Enterprise, mais bien pour lui aussi de le sauver) mais si il retourne dans le vortex, c'est reparti pour un tour... Hors le Picard du présent entrevoit une autre solution. Certes il aurait pu se contenter de paralyser le Picard du futur, mais à parir du moment ou il réécrit l'histoire, son incarnation futur est condamnée à disparaitre, ce qui revient au même.

Dernière modification par scorpius (08-03-2013 11:23:40)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#6 08-03-2013 14:30:11

yrad
admin

Re : ST TNG 02x13 Time Squared (Boucle temporelle)

Il y a une intéressante ambiguïté dans les motivations de Picard à tuer son double. Bien sûr qu'officiellement, il était question de sortir par n'importe quel moyen de la boucle causale. Mais en même temps, Picard nourrit envers son homologue du futur une haine instinctive, car ce dernier incarne tout ce qu'il ne saurait assumer psychologiquement (le manquement envers son devoir de capitaine, la lâcheté, le déshonneur...).
Et paradoxalement, ce qui sauve le Big D et son équipage, ce n'est pas d'avoir tué l'autre Picard, c'est d'avoir fait un choix de commandement différent, à savoir tracer à distorsion maximale à travers le vortex (plutôt que tenter de lui résister).
Symboliquement, il y a donc une grande ingratitude dans le meurtre perpétré : car le Picard du futur a mine de rien sauvé le vaisseau par l'information dont il était porteur, et pour cela, il lui a fallu passer par les affres d'avoir assisté impuissant à la mort de son équipage.

Quoi qu'il en soit, je rejoins Scorpius : ST TNG 02x13 Time Squared est en effet un épisode exceptionnel, par son innovation thématique et la richesse d'interprétation sur laquelle il ouvre. C'est de la pure SF, tellement pure et hard en fait, qu'elle en devient presque abstraite, voire inintelligible. Car nul ne connaîtra jamais l'origine de ce vortex, si ce n'est d'être sa propre cause ("causa sui" comme disait Spinoza).
Peut-être était-ce la manifestation d'entités tellement non-anthropomorphes qu'il leur était impossible de communiquer autrement avec les humanoïdes pour les aider : juste leur faire revivre en boucle leur propre mort jusqu'à ce qu'ils réussissent à s'y arracher...
A rapprocher d'un autre épisode de la même trempe : ST VOY 05x14 The Fight.
Du Brannon Braga avant l'heure.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#7 08-03-2013 15:02:22

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TNG 02x13 Time Squared (Boucle temporelle)

Yrad a écrit :

C'est de la pure SF, tellement pure et hard en fait, qu'elle en devient presque abstraite, voire inintelligible..

Ouais c'est ça un épisode hard-SF trop hardcore !
Déjà que j'ai du mal avec les paradoxes des voyages temporels. Je dois reconnaître qu'il y a un niveau de réflexion bien costaud pour mon petit cerveau...

Picard n'acceptant pas ce qu'il voit de son futur comportement alors que seules 6h les séparent, il peut aussi se mettre un coup de phaser à lui. Il n'y a pas un vécu qui lui fera évoluer sa personnalité, mais bien ce sentiment de lacheté enfoui en lui...


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#8 09-07-2013 22:35:57

dl500
TOS Forever

Re : ST TNG 02x13 Time Squared (Boucle temporelle)

8   
Un très bon épisode où malheureusement l’explication de cette boucle temporelle n’est pas donnée. Il y avait matière à réaliser un top franchise mais ce n’est pas approfondi. Pourquoi ?
En revanche, là où c’est bon c’est encore une fois chez les acteurs. Le côté un peu trop rigide des premiers épisodes a disparu. Et cette fois, Deanna Troi (Marina Sirtis) est parfaite.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#9 08-09-2018 00:06:36

McRaktajino
Dernier Jedi

Re : ST TNG 02x13 Time Squared (Boucle temporelle)

Quel bordel cet épisode.

On a déjà le mystère de l'entité, elle veut quoi ? Communiquer ? Nous tester ? Juste nous foutre sur la gueule ? On ne saura pas. Ce n'est pas gênant de ne pas forcement avoir d'explication, sauf que l'épisode nous pose les bases typiques d'un dénouement qui sera une explication.
Au bout d'un moment, l'épisode change de cap et nous donne un dilemme. Picard aurait pu prendre la fuite ? Impensable, même M. Worf rassure le Capitaine sur le sujet, et pourtant, pourquoi pas ?
Cette pensée hante Picard pendant quelque temps au point qu'on peut se demander si elle sera le sujet de l'épisode. On pense que le double est là pour servir d'exutoire. C'est lui qui a commis le "crime", Picard est d'ailleurs sévère avec lui.

Ben non. Le double veut absolument quitter le vaisseau pour continuer la boucle. Je pensais qu'on allait avoir comme dans je ne sais plus quel épisode de DS9, une histoire de changement de place. Le Picard du futur devient le vrai et le vrai quitte le navire pour remonter le temps. Là il y aurait une logique de boucle.
Car sinon ça veut dire que le Picard de +6h qui arrive au début repart pour +6h, donc si l'Enterprise trouve la navette comme au début de l'épisode, ça ferra un Picard de +12h et après un de +18h. Ce n'est pas une boucle ça.

Et c'est quoi cette histoire qu'il faut inverser l'énergie et les soins pour rallumer la navette et soigner le Picard du futur. Ils viennent du futur pas d'un univers parallèle négatif ou je ne sais quoi. De toute manière ça passe compétemment à l'as ce truc.

Comme conclusion on a juste le vrai Picard qui flingue le Picard du futur et ça règle tous les problèmes.
C'est quoi alors qu'il faut retenir de cet épisode ? Que c'est mal de quitter le navire ? Aucune idée. Il y a parfois des épisodes mauvais, mais malgré ça on arrive toujours à comprendre ce qu'ils voulaient nous raconter. Ici non. C'est rare.

J'ai pris un épisode au pif que j'avais oublié car j'avais envie de replonger dans TNG, je comprends maintenant pourquoi je n'en avais aucun souvenir.

Enfin, ça fait quand même plaisir de retrouver toute la bande. Ils ont bien fait de changer les uniformes en saison 3, jamais ils n'ont autant fait pyjama.
Dr Pulaski, bon sang j'avais oublié. Je préfère nettement Beverly. En fait je me rends compte que j'ai que très peu de souvenir de cette saison 2. A part bien sûr l'épisode du procès de Data, ça doit être le seul que j'ai regardé plusieurs fois sans cette saison.


Raté.

Hors ligne

Pied de page des forums