ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST TNG 02x03 Elementary, Dear Data (Élémentaire, mon cher Data)

ST TNG 02x03 Elementary, Dear Data (Élémentaire, mon cher Data)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Brian Alan Lane
- Réalisation : Robert Bowman


Flash required


Elementary, Dear Data sur Memory Alpha.fr.

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 1 [7.69%])

    7.69%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 4 [30.77%])

    30.77%

  3. 8 (excellent)(voix 4 [30.77%])

    30.77%

  4. 7 (bon)(voix 4 [30.77%])

    30.77%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 13

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 05-02-2012 12:02:24

scorpius
Nowhere Man

Re : ST TNG 02x03 Elementary, Dear Data (Élémentaire, mon cher Data)

Haaaa...le holodeck, un des ressorts narratifs de TNG que j'apprécie le plus !
Un épisode que j'aime beaucoup déjà voir Data en Holmes c'est un vrai bonheur.
Ensuite l'intrigue : Moriarty qui presque littéralement prend vie (merci Pulaski big_smile ) est juste génial...
et bien sur la résolution de l'épisode, le face-à-face Picard/Moriarty...peut on faire plus Trekkien ?

Dernière modification par scorpius (05-02-2012 14:49:53)


57c17de47f6f63983169acdc99fcddc2f6fc22c3.gifv

Hors ligne

#3 05-02-2012 15:24:34

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TNG 02x03 Elementary, Dear Data (Élémentaire, mon cher Data)

scorpius a écrit :

Haaaa...le holodeck, un des ressorts narratifs de TNG que j'apprécie le plus !

Oui la belle époque ou l'on n'en abusait pas trop !.. Exceptionnel à mon avis , le scénario comme sa direction artistique : " The game is afoot watson !  "..

Moriarty à l'origine de l' EMH de Voyager ? ..  Pourquoi pas.. Dans cet épisode ,  La conscience de  Moriarty est créee à partir du programme de Data . Dans sa suite tardive ( pour des raisons de droits d'auteurs) . Ship In The Bottle.TNG.6 , C'est Barclay qui récupère la matrice de Moriarty à la fin de l'épisode.. Hors Barclay va devenir dans Voyager , l'un des techniciens de Lewis Zimmerman , créateurs des EMH.
& si cette matrice avait servit de modéle pour créer l' EMH . Rien ne le stipule , tout comme rien ne prouve le contraire.
Donc si Data est le" père" de Moriarty , l' EMH serait son "petit fils".


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#4 05-02-2012 15:40:29

Vic Fontaine
Holo-modérateur

Re : ST TNG 02x03 Elementary, Dear Data (Élémentaire, mon cher Data)

Excellent pour moi...
Comme le dit Scorpius, du pur du vrai du savoureux Star Trek !
Un holo-bonheur cet épisode.


I've got Star Trek under my skin
I've got Star Trek deep in the heart of me
So deep in my heart, that it's really a part of me

Hors ligne

#5 01-08-2012 21:45:36

-Setsu-
membre

Re : ST TNG 02x03 Elementary, Dear Data (Élémentaire, mon cher Data)

Un excellent épisode holodeck, je l'ai trouvé bien mieux que le précédent de la saison 1. On va beaucoup plus loin dans le principe avec cet épisode et c'est toujours un régale de voir le duo Data/Geordi en action, surtout Data qui incarne un Holmes vraiment génial.
L'intrigue avec Moriarty est très intéressante mais m'a fait poser pas mal de question sur le fonctionnement du Holodeck il faudra alors que je me renseigne pour mieux saisir.


"Mais quand je pense à tout ce que nous avons traversé ensemble, je me dis que peut-être ce n'est pas la destination qui est importante, mais plutôt le voyage. Et si le voyage dure plus longtemps et que nous faisons ce dont nous sommes intimement convaincus, alors c'est ici et nulle part que je veux être, aux côtés de mes camarades avec qui j'ai tant partagé."

Hors ligne

#6 02-08-2012 14:35:57

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TNG 02x03 Elementary, Dear Data (Élémentaire, mon cher Data)

On peut y voir  aussi une suite directe de The Big Good Bye.TNG.1. Rappelez vous, qu' à la fin de cet épisode, la fiction prenait conscience qu'elle n'est qu'une illusion. Bien avant ça, on peut rattacher Moriarty à la Minuet de 11001001.TNG.1, ou le programme était si parfait qu'il en devenait "réel".

Toujours dans ce théme de l'illusion divertissante qui devient réelle, j'y accrocherais volontiers les épisodes Vic Fontaine de DS9 ( His Way.DS9.6 , It's Only A Paper Moon.DS9.7, Badda Bing Badda Bang.DS9.7 )..  Une anthologie Minuet-Moriarty-Vic Fontaine aurait de la gueule et surtout beaucoup de sens et de cohérence thématique. un full circle comme on dit.

Le EMH de Voyager, c'est une autre paire de manche. 1/ C'est un outil au départ, pas un divertissement. 2/ Lui, il sort de son holodeck, dépasse sa condition ..C'est une différente histoire, d'autre thémes.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#7 08-01-2013 10:33:58

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TNG 02x03 Elementary, Dear Data (Élémentaire, mon cher Data)

6 ou 7/10
Je ne connais rien à Sherlock Holmes, ni romans, ni séries, j'ai juste vu celle de Cumberbatch ! Ce qui fait que je ne vois pas l'intérêt de Data pour ce personnage, c'eut été Hercule Poirot ou Derrick c'eut été la même...
Par contre, j'aime bien l'idée de l'hologramme prenant conscience de son état. Vu Pulaski, il semblerait que les holodecks du big-D soient révolutionnaires, ayant énormément progressé (?). N'est-ce donc pas trop rapide de voir des holopersos prendre conscience ou cette technologie est telle que du coup les concepteurs ont été trop savants, trop en avance ? Etrange que l'adaptabilité du programme n'est pas été mieux prise en compte.
Dommage de ne pas avoir une suite à cette I.A. façon des techniciens viennent à bord pour constater cette évolution super-soudaine.

Sinon comme d'hab, j'ai aimé Data vs Pulaski round 3. Même Laforge était sympa. Pour moi un épisode permettant de traiter des I.A. Autrement qu'avec des androïdes. Une bonne idée.

Dernière modification par IMZADI (08-01-2013 10:39:08)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#8 08-01-2013 19:09:22

KIRK
R.I.P Star Trek

Re : ST TNG 02x03 Elementary, Dear Data (Élémentaire, mon cher Data)

buckaroo a écrit :

si cette matrice avait servit de modéle pour créer l' EMH . Rien ne le stipule , tout comme rien ne prouve le contraire.
Donc si Data est le" père" de Moriarty , l' EMH serait son "petit fils".

Un scénario Abramesque mdr
Voilà ou mènent les mauvaises fréquentations wink

Plaisanterie à part, quoi que non puisque cet épisode en est rempli ^^, un bon 8 // 10

Dernière modification par KIRK (08-01-2013 19:10:35)

Hors ligne

#9 08-07-2013 19:42:17

dl500
TOS Forever

Re : ST TNG 02x03 Elementary, Dear Data (Élémentaire, mon cher Data)

10.
Génial pour le jeu des acteurs, Spiner en tête. En vo, l’utilisation des accents et du « merde » de Picard sont jouissifs. Une piste d’exploration de l’intelligence artificielle et de savoir où se situe la conscience. Cette piste sera reprise dans « the measure of a man ». C’est fou mais cet holodeck, il a tendance à toujours mal fonctionner non ? wink
A Imzadi : si tu veux connaître Sherlock et te rapprocher le plus possible du personnage créé par Conan Doyle, regarde la série avec Jeremy Brett. Une perle. Tu comprendras où Cumberbatch a puisé son inspiration.
Quant à Pulasky, ayant terminé la saison, quel dommage que son personnage n’ai pas gardé cette « hargne » tout du long…


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#10 08-02-2016 13:37:32

TonioBass
membre

Re : ST TNG 02x03 Elementary, Dear Data (Élémentaire, mon cher Data)

Tout pareil que dl500 (encore ! et toujours 2,5 ans plus tard !))

Super jeu des acteurs, Brent Spiner est tout simplement délicieux !

Je ne connais pas du tout l'univers de Sherlock Holmes non plus, mais ça donnerait presque envie de s'y plonger.
C'est vrai qu'on a l'impression que ces holodecks ont du mal à fonctionner correctement... mais sinon, où serait le piquant des holodeck-episodes ?


Live Long And Prosper
A.

Hors ligne

#11 18-07-2020 13:22:59

SuricateNRV
membre

Re : ST TNG 02x03 Elementary, Dear Data (Élémentaire, mon cher Data)

"En programmant Moriarty pour me vaincre, et non Holmes, il a fallu qu'il acquière quelque chose que je possède : une conscience."
UNE CONSCIENCE. hello

"Qu'est ce qui détermine la vie? Cogito ergo sum?"

Ha! Très bien cet épisode! On en sait plus sur Data. J'ai lu dans un commentaire d'un épisode passé qu'il aurait une puce d'émotivité. Maintenant, il a une conscience. Une conscience, c'est pas rien. Data est donc un androïde tout en étant un être vivant..! En fait, plus la frontière devient invisible entre l'un et l'autre, plus je vais me poser des questions sur lui... J'adore.

imzadi a écrit :

Vu Pulaski, il semblerait que les holodecks du big-D soient révolutionnaires, ayant énormément progressé

Ça n'est pas la première fois que je vous vois parler du Big-D, mais je en sais pas ce que c'est!
Mais c'est clair que les holodecks deviennent tendus, un peu. Un personnage qui prend vie, c'est fou. Qui obtient une conscience... Faudrait peut-être faire une petite mise à jour du programme, non? smile


"Qu'arrive-t-il à l'observateur aux yeux écarquillés, lorsque la fenêtre qui sépare réel et irréel explose et que les morceaux de verre commencent à voler en tous sens?" [Stephen King, Vue imprenable sur jardin secret]

Hors ligne

#12 18-07-2020 14:26:25

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TNG 02x03 Elementary, Dear Data (Élémentaire, mon cher Data)

SuricateNRV a écrit :
imzadi a écrit :

Vu Pulaski, il semblerait que les holodecks du big-D soient révolutionnaires, ayant énormément progressé

Ça n'est pas la première fois que je vous vois parler du Big-D, mais je en sais pas ce que c'est!

Le big-D est le diminutif de l'USS Enterprise-D, sa classe Galaxy en fait un vaisseau très "Big" par rapport aux autres classes.


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#13 18-07-2020 14:55:19

SuricateNRV
membre

Re : ST TNG 02x03 Elementary, Dear Data (Élémentaire, mon cher Data)

Ha! Okay, je vois, merci!


"Qu'arrive-t-il à l'observateur aux yeux écarquillés, lorsque la fenêtre qui sépare réel et irréel explose et que les morceaux de verre commencent à voler en tous sens?" [Stephen King, Vue imprenable sur jardin secret]

Hors ligne

#14 24-09-2020 20:29:55

Ftiqz46d
candidat

Re : ST TNG 02x03 Elementary, Dear Data (Élémentaire, mon cher Data)

Je ne vais pas en dire trop sur cet épisode qui fait figure de "classique". Je le connaissais de réputation et j'avais une certaine appréhension avant de m'y frotter : me retrouver dans un épisode ou Data fait mumuse dans l'holodek à jouer Holmes. J'ai été particulièrement étonné de voir à quel point cet épisode va bien au-delà. D'abord, il s'agit d'un épisode à enjeux, le "danger" ne demandant qu'à sortir de l'holodek, j'ai beaucoup apprécié l'intelligence de l'ensemble qui évite donc totalement le "piège" que j'évoquais juste avant.
Ensuite, plus que Data, je trouve que LE personnage de cet épisode, c'est Moriarty ! Évidemment Data est formidable et les débats autours de sa "conscience" sont intéressants mais j'ai apprécié l'équilibre trouvé dans l'agencement de l'épisode entre lui, Moriarty, LaForge (à un mot près...). Le scénario est original, les dialogues sont ciselés, les acteurs absolument tous parfaits, les décors magnifiques, les costumes très jolis... Un épisode d'une grande finesse avec la pointe d'humour qui va bien. Cet épisode mérite totalement sa réputation. Un gros plaisir. Un 9.

Hors ligne

Pied de page des forums