ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ultime Frontière présente ses meilleurs vœux à ses membres et à ses (nombreux) lecteurs fidèles.
Puisse cette nouvelle année 2020 être réellement un 20/20...
Longue vie et prospérité à toutes et à tous.

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST TNG 01x26 The Neutral Zone (La zone neutre)

ST TNG 01x26 The Neutral Zone (La zone neutre)

Crédits officiels :
- Source : Deborah McIntyre, Mona Clee
- Histoire & dialogues : Maurice Hurley
- Réalisation : James L. Conway


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 3 [25%])

    25%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 2 [16.67%])

    16.67%

  4. 7 (bon)(voix 2 [16.67%])

    16.67%

  5. 6 (correct)(voix 1 [8.33%])

    8.33%

  6. 5 (passable)(voix 2 [16.67%])

    16.67%

  7. 4 (insuffisant)(voix 1 [8.33%])

    8.33%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 1 [8.33%])

    8.33%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 12

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 18-01-2012 22:55:35

tamata
Banni(e)

Re : ST TNG 01x26 The Neutral Zone (La zone neutre)

cote = 8

Une cote qui aurait été plus élevée si il y avait eut une thématique.
N'empêche, très sympa avec le retour aux affaires des romuliens qui annoncent la couleur pour la suite de la série.
Les réactions des criogénisés sont tantôt touchantes, tantôt truculantes.


Tamata signifie : "celui qui ne renonce jamais" en polynésien.

Hors ligne

#3 05-09-2012 23:06:49

bound
Explorer of the further region of experience

Re : ST TNG 01x26 The Neutral Zone (La zone neutre)

Insuffisant. Dommage que cette saison 1 s'achève avec cet épisode pas terrible. Le retour des Romuliens c'est très bien mais alors les humains sortis d'hibernation sont tous plus inintéressants les uns que les autres.

Hors ligne

#4 30-09-2012 01:11:03

mypreciousnico
Who ?

Re : ST TNG 01x26 The Neutral Zone (La zone neutre)

6.

Cette première saison ne s'achève pas sur le meilleur épisode malheureusement.

Au final il n'y a pas de réel enjeux dans le scénario, si ce n'est amener les Romuliens sur le devant de la scène et ainsi préparer la suite. Une manière de dire qu'on vas voir ce qu'on vas voir et de conclure la saison sur une espèce de simili cliffhanger.
En ce sens le dernier quart d'heure est plutôt bien emballé avec un Marc Alaimo glacial dans le rôle d'un commandeur Romulien.

L'intrigue autour des cryogénisés est passable. Il ya quelques bons moments mais ça tourne assez souvent à vide.

Hors ligne

#5 30-09-2012 01:54:43

yrad
admin

Re : ST TNG 01x26 The Neutral Zone (La zone neutre)

bound a écrit :

mais alors les humains sortis d'hibernation sont tous plus inintéressants les uns que les autres.

mypreciousnico a écrit :

L'intrigue autour des cryogénisés est passable. Il ya quelques bons moments mais ça tourne assez souvent à vide.

Complètement d'accord avec vos constats. smile

Mais c'est paradoxalement pour ça que cette partie de l'épisode est remarquable. Car il s'agit d'un redoutable pamphlet contre l'Homo sapiens contemporain : exclusivement préoccupé par sa petite famille (Clare Raymond), son plaisir narcissique (L.Q. Clemonds), et ses actions en bourse (Ralph Offenhouse). En d'autres termes : vide, et obsolète hors de sa société matérialiste.
Ce miroir du spectateur, de nous-mêmes, est particulièrement douloureux, presqu'offensant. twisted

Du coup par contraste, ST TNG 01x26 The Neutral Zone est l'épisode où la maturité trekkienne est la plus éloquente !
L'inoubliable réplique de Picard mérite d'ailleurs de figurer à l'épitaphe de l'univers Star Trek, décédé de mort violente en 2005 : « A lot has changed in the past 300 years. People are no longer obsessed with the accumulation of things. We've eliminated hunger, want, the need for possessions. We've grown out of our infancy. »

Rien que pour cette charge insolente, permettant de mieux exacerber l'idéal trekkien, ST TNG 01x26 The Neutral Zone mériterait un "Top franchise". mdr


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#6 30-09-2012 09:40:45

mypreciousnico
Who ?

Re : ST TNG 01x26 The Neutral Zone (La zone neutre)

Cette phrase de Picard est effectivement excellente smile

Je pense malgré tout qu'il y avait moyen d'aller plus loin dans cet épisode. Choisir par exemple de le centrer uniquement sur les humain ou uniquement sur les Romuliens aurait pu être une alternative.

Hors ligne

#7 08-10-2012 22:32:09

yrad
admin

Re : ST TNG 01x26 The Neutral Zone (La zone neutre)

mypreciousnico a écrit :

Cette phrase de Picard est effectivement excellente smile

Je pense malgré tout qu'il y avait moyen d'aller plus loin dans cet épisode. Choisir par exemple de le centrer uniquement sur les humain ou uniquement sur les Romuliens aurait pu être une alternative.

La construction narrative du Star Trek Bermanien s'est progressivement démarquée de celle du ST Roddenberrien.
Les épisodes de ST TOS/TAS et de la première saison de ST TNG étaient généralement architecturés autour d'une unique histoire (ce qui autorisait malgré tout l'alternance de plusieurs lieux, par exemple planète/vaisseau).
Mais à partir de la saison 2 de ST TNG et jusqu'à la fin de ST ENT, les épisodes ont privilégié des structures chorales : l'histoire A était enrichie d'une histoire B, et parfois même d'une C voire d'une D (comme dans ST ENT 03x15 Harbinger qui bat un record pluri-vocal).
Ce parti pris a malgré tout été (parcimonieusement) inauguré dès le pilote de ST TNG (car écrit en deux temps, Q ayant été ajouté sur le tard), puis a été reproduit dans ST TNG 01x19 Coming Of Age, et finalement dans ST TNG 01x26 The Neutral Zone : trois épisodes pionniers à l'échelle non seulement de ST, mais de la SF télévisuelle en général.

Après, il est toujours possible de regretter ce choix de diversification (et souvent de résonance) sémantique. Mais pour des scénaristes qui ont à la fois de sens de la synthèse et de la formule, cela permet d'être plus dense et acéré en moins de temps, quitte à sacrifier parfois l'approfondissement à un spectre plus étendu.

Or dans ST TNG 01x26 The Neutral Zone, les Romuliens étaient supposés ne faire qu'une apparition introductive et les cryogénisés révéler leur inanité archaïque.
Est-ce que ces deux thèmes n'auraient pas révélé leurs limites, voire été dénaturés par un focus ? Je ne sais pas... Mais la force d'un script réside parfois dans le laconisme.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#8 10-10-2012 14:12:49

yrad
admin

Re : ST TNG 01x26 The Neutral Zone (La zone neutre)

Je viens de constater que ce plan originel (diffusion TV, DVD) de ST TNG 01x26 The Neutral Zone :

STTNG01x26TheNeutralZoneIniM.jpg

a été remplacé par celui-ci dans l'édition Blu-ray remasterisée (même timeframe) :

STTNG01x26TheNeutralZoneNewM.jpg

Bon, c'est juste un truc de geek dont la plupart des spectateurs se ficheront…
Malgré tout, je trouve ça un peu dommage pour le dernier Time Lord, même si c'est supposé crédibiliser en internaliste la descendance de Clare Raymond.

Les okudagrammes étaient bourrés de privates jokes et d'hommages en tous genres… faisant le bonheur des nitpickers scrutant image par image les séries ST du 24ème siècle. Mais il est à craindre que le gain en définition du remastering HD ne les frappe d'obsolescence (les jokes comme les nitpickers mdr).


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#9 11-10-2012 08:17:23

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TNG 01x26 The Neutral Zone (La zone neutre)

Elles présentent quoi ces images ?


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#10 15-10-2012 11:37:21

yrad
admin

Re : ST TNG 01x26 The Neutral Zone (La zone neutre)

Je pensais que Scorpius répondrait... wink

Bon tant pis, je m'y colle...

Alors le plan originel (screenshot #1) inventorie les six premières incarnations du Doctor (dans la vieille rivale britannique de Star Trek depuis 1963) :
- William Hartnell
- Patrick Troughton
- Jon Pertwee
- Tom Baker
- Peter Davison
- Colin Baker

Mais comme le Blu-ray de ST TNG a rendu les okudagrammes beaucoup plus lisibles, le remastering a remplacé ce clin d'œil par une descendance de Clare Raymond plus crédible (screenshot #2).


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#11 08-11-2012 21:17:50

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TNG 01x26 The Neutral Zone (La zone neutre)

7/10
Un bon épisode tranquillou que ce soit sur le plan opposition froide face aux Romuliens ou face aux Humains du 20ème siècle.

Les Romuliens:
Picard le diplomate a de la chance, la situation lui donne raison, là où Worf et Riker voulaient sortir les armes. Une confrontation gentillette qui pourrait remplacer le test du Kobayashi Maru en devenant le test de la Zone Neutre Romulienne...

Finalement avec cet épisode, on découvre un nouveau visage aux Romuliens alors qu'en parallèle, au cinoche, les Romuliens sont produits en mode TOS-era.

Pourquoi la production établit ce changement ?

Les Humains:
Une histoire sympathique par rapport à Data face Clemonds qui parle en argot. Rigolo !
Mais pour moi, le fond vient de la personnalité entre Ralph et Clare, l'un croit qu'il n'a aucun avenir car il ne possède plus ses biens financiers et l'autre le croit car elle n'a plus de famille.
Le matérialisme face à l'humanisme. Ce qui me plait évidemment c'est qu'au final c'est Clare l'humaniste qui s'en sort le mieux sur un plan moral et psychologique.


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#12 24-06-2013 23:07:28

dl500
TOS Forever

Re : ST TNG 01x26 The Neutral Zone (La zone neutre)

10 (Yrad, c'est pour moi aussi un top franchise).
Et on termine la saison sur un épisode parfait. 2 intrigues qui pour une fois fonctionnent.
Je n’ai pas réussi à trouver quel accent avait notre « Sonny » joueur de guitare…car très marqué.
Bon les Borgs devaient être les responsables des attaques, mais ça n’a pas été le cas. Une prochaine fois. J’ai aimé le décalage avec les personnes du 20 ième siècle, cet opus faisait écho avec le dernier film en date au cinéma, TVH qui critiquait lui aussi ce siècle « primitif ».
Encore une maquette du NCC1701-A dans le coin d’un décor…que de référence à TOS.
TNG2 Engaged !
(j’ai posté mon  ressenti sur la saison 1 dans le sujet sur la série. Je vous fais parvenir mes réflexions sur les autres opus un peu plus tard. Pour l’instant les échanges restent focalisés sur le douzième film sad )


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#13 25-06-2013 13:46:02

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TNG 01x26 The Neutral Zone (La zone neutre)

Aujourd'hui vu que j'aime le mordant , le caustique de Star Trek plutôt que son côté asceptisé .. j'apprécie enfin à sa juste valeur , le discours pro- XXIVéme siécle de Picard opposé à celui très XXème siécle de Ralph ..

le mot de la fin revient finalement à Ralph :

RALPH: You've got it all wrong. It's never been about possessions. It's about power.
PICARD: Power to do what?
RALPH: To control your life, your destiny.
PICARD: That kind of control is an illusion.
RALPH: Really? I'm here, aren't I? I should be dead but I'm not.

Imparable !.. Heureusement que Clare se met à pleurer pour changer de sujet  .. Qu'aurait répondut Picard à ça ?

Croyez moi, je suis pourtant du côtè de Picard.. La possesion n'a jamais conduit mes choix de vie ( plus vous possédez de choses, plus ces choses vous possédent dixit Tyler Durden ) .. Mais là,  force est de constater qu'avec son pognon ..Ralph s'est offert une possibilité de vivre aux XXIV ème siécle..
Même si son don pour amasser de la monnaie ( du Latinium ) peut encore servir, il aura _ vu son âge avancé , tout le mal du monde pour s'adapter à cette "nouvelle économie", et encore moins avec les Ferengis qui ont établit le capitalisme en religion ...

Malheur aussi au pauvre Sonny et l'alcool frelaté qu'ils servent au Ten Forward ! lol


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#14 08-06-2015 10:56:43

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : ST TNG 01x26 The Neutral Zone (La zone neutre)

Revu hier soir;

Top franchise pour moi aussi.

Cet épisode établit l'état d'esprit de l'humanité du XXIVème siècle, à travers les réactions de celle du XXème, et pour moi ça marche à merveille ! Surtout qu'il est assez nuancé, le financier par exemple, comme le soulignais le Buckaroo d'il y a deux ans, il a un discours réfléchi derrière. Même si les arguments sont largement discutable, je pense que c'est un état d'esprit de pas mal de gens qui s'attachent à gagner beaucoup d'argent, du moins, ça sonne comme réaliste. Là où la plupart des séries se contentent de montrer un méchant de service qui veut écraser les autres avec son gros portefeuille.

Ça donne envie d'imaginer comment on réagirait au début, si on se réveillait d'un coup au 24ème siècle...

Côtés Romuliens, la première fois que j'ai vu l'épisode, ça m'a marqué quand même, ça mets en place une tension dramatique qui fonctionne bien. Et même en sachant que les Romuliens ne feront pas grand mal par la suite, ça fait quand même un petit quelque chose, et puis bon, ça initie l'ambiance tendue qui restera tout au long de la série.


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#15 27-05-2020 19:16:16

Ftiqz46d
candidat

Re : ST TNG 01x26 The Neutral Zone (La zone neutre)

Deux intrigues dont le traitement est aussi nul pour l'une que pour l'autre alors même que la "matière" initiale semblait fort prometteuse.
La plus simple des deux concerne un contact de l'Entreprise avec un vaisseau Romulien qui a franchie la limite de la zone neutre. Et alors ? Ben rien, c'est tout. Alors au-delà de voir des Romuliens, je n'ai trouvé strictement aucun intéret à cette intrigue. S'agit-il d'anticiper la saison 2 ? Je n'en sais rien mais en l'état, quel ennui... Moi, j'ai failli m'endormir dans ce dernier quart d'heure...
L'autre intrigue concerne 3 terriens du 20ème siècle  miraculeusement sortis de cryogénisation et qui se retrouvent un peu perdu au milieu de l'Entreprise. J'ai détesté la condescendance, voire le mépris, de Picard à leur égard, celui-ci ne souhaitant, dès  le "premier contact", pas leur parler et voulant surtout s'en débarrasser au plus vite. La raison : ils représentent le passé rétrograde de l'humanité alors que Starfleet se tourne vers l'avenir. Seul Troi et Data nouent une relation avec 2 d'entre eux. Et tout ça ne débouchera sur rien du tout.
Un minimum d'"humanité", de bienveillance de Picard aurait été le bien venu en prenant conscience du choc incroyable de ces "naufragés ". Pour la première fois de la saison, j'ai eu le sentiment que Picard était un vrai conn... Je comprends les réflexions précédentes mais l'Entreprise n'a pas accueilli à son bord une bande de Punks décérébrés !!! Ces 3 personnes ont droit à un minimum de respect surtout de la part du capitaine !! On notera d'ailleurs que Picard reconnait l'intelligence de l'analyse de l'un d'eux face aux Romuliens... Totalement incohérent.
Pour moi c'est l'un des épisodes les plus mauvais de cette saison. C'est un 2. Je suis limite en colère. Pour un épisode qui conclut une première saison, c'est honteux.

Hors ligne

Pied de page des forums