ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST TNG 01x24 We'll Always Have Paris (Paris sera toujours Paris)

ST TNG 01x24 We'll Always Have Paris (Paris sera toujours Paris)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Deborah Dean Davis, Hannah Louise Shearer
- Réalisation : Robert Becker


Flash required


We'll Always Have Paris sur Memory Alpha.fr

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 1 [11.11%])

    11.11%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 2 [22.22%])

    22.22%

  3. 8 (excellent)(voix 1 [11.11%])

    11.11%

  4. 7 (bon)(voix 2 [22.22%])

    22.22%

  5. 6 (correct)(voix 1 [11.11%])

    11.11%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 2 [22.22%])

    22.22%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 9

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 18-01-2012 22:46:16

tamata
Banni(e)

Re : ST TNG 01x24 We'll Always Have Paris (Paris sera toujours Paris)

cote = 4

Un épisode qui ne m'a pas convaincu. Entre l'expérience ratée de Manheim et dont on ne comprendra pas grand chose et Picard qui tente de se ratrapper pour avoir posé un lapin à la dame il y a des lustres, je ne suis pas parvenu à positiver.


Tamata signifie : "celui qui ne renonce jamais" en polynésien.

Hors ligne

#3 05-09-2012 23:01:17

bound
Explorer of the further region of experience

Re : ST TNG 01x24 We'll Always Have Paris (Paris sera toujours Paris)

Bon. Le côté soap est insupportable mais le reste est excellent. Cela donne un épisode aussi bancal qu'attachant.

Hors ligne

#4 29-09-2012 23:06:01

mypreciousnico
_________

Re : ST TNG 01x24 We'll Always Have Paris (Paris sera toujours Paris)

4.

C'est assez bancal.
Il y avait un joli potentiel en début d'épisode avec les itérations temporelles. Et puis finalement non, l'histoire sous-exploite ce point et s'enlise dans des considérations pseudo-romantiques pas toujours très réussies et une intrigue scientifique brouillonne qui survole trop ses thèmes.

A noter que sur l'édition Blu Ray c'est dans cet épisode que 2 secondes de pellicule n'ont pu être retrouvées pour le portage HD. C'est un plan très bref (2 seconde quoi^^) de Riker qui a été upscalé en 1080p.
Le fait d'avoir bout-à-bout le transfert HD et un uspcaling permet de vraiment constater l'ampleur du lifting. Il est clair qu'un uspcaling n'aura pas fait l'affaire pour cette édition HD vu le rendu de ce plan.

Hors ligne

#5 30-10-2012 21:35:45

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TNG 01x24 We'll Always Have Paris (Paris sera toujours Paris)

9/10
Bah moi, je n'hésite pas, l'histoire SF est géniale, j'ai pris mon pied face aux complications des distorsions temporelles. Et ce final avec Data, j'adore. Je ne m'étalerai pas car j'ai quand même eu mal au crâne, les histoires temporelles ça me met les neurones à l'ouest...

Même l'histoire d'amour de Picard ne m'a pas dérangé car on continue de découvrir un Picard fragile et qui doute dans sa vie d'homme alors que l'officier sur la passerelle est irréprochable. Picard d'ailleurs face à son passé est nostalgique mais ne tombe pas dans la mièvrerie (d'ailleurs Steward est vraiment bon dans chaque scène face à Jenice), il se barre du holodeck, fait face au mari de son ex, puis tel un gentleman, ferme le livre de cette histoire définitivement en lui offrant un dernier verre. La seule relation qu'il aura désormais envers elle, c'est celle de l'officier de Starfleet, ce qu'il fait de mieux.

Dernière modification par IMZADI (19-03-2013 18:59:59)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#6 19-03-2013 17:32:18

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TNG 01x24 We'll Always Have Paris (Paris sera toujours Paris)

Pour moi c'est un Top Franchise ...Tout à fait personnel.
C'est l'épisode " coup de foudre "  qui m'a fait tomber amoureux de TNG ..

& ce n'était pas gagné d'avance. Pour la petite histoire , mon premier rendez vous avec TNG fut une VHS à la VF tout simplement abominable.. Et les épisodes en questions pas terrible du tout ( The Naked Now et Code of Honor ) . Ajouter à cela, les particuliarités de la série : Un capitaine raide  comme un coup de trique, un vaisseau trop high tech, nickel chrome ect... , le fan de TWOK  que j'étais à  l'époque n' avait pas apprécié du tout.
Quelque années plus tard , je me retrouve une nouvelle fois hospitalisé, une opération très lourde.. C'est donc sur mon lit d'hôpital , sous l'effet de la morphine que je découvre "We'll Always Have Paris" sur  Canal Jimmy. Autant vous dire que j'étais dans un état de conscience " from outer space" .. Coup de bol, l 'intrigue avec " l'effet  Manheim" se prétait bien à ce moment surréaliste
paris2-600x458.jpg 124WellAlwaysHaveParis4.jpg
L'effet Manheim sous morphine : Bucky In The Sky With Diamonds lol  ..

Difficile de vous décrire les sensations psychotroniques sur le coup, la 3D en comparaison, c'est de la merde, niveau immersion lol ... Mais bon, je suis tombé instanément amoureux de TNG . Je n'avais plus qu'une idée en tête  une fois rétabli , me procurer un maximum d'épisodes , d'abord par des compil' VHS & ensuite en m'abonnant sur le câble... & je ne fus pas déçut du voyage.  Au point  de mettre de côté mon obsession pour TWOK, j'étais devenu un Next Gen'.

La passion pour son intrigue principale ( l'histoire d'amour manqué entre Picard et Mme Manheim ) m'est venue plus tard. Car c'est en effet, un rip off (réussi ) d'un de mes films fétiches : Casablanca de Michael Curtis .

Casablanca-Bogart_l.jpg320x240.jpg
Play it, Sam. Play "As Time Goes By."

Patrick Stewart dans le rôle de Bogard, la craquante cougar   Michelle Phillips dans celui d'Ingrid Bergman , le " Café des Artistes" ( à prononcer avec l'accent british de Sir Patrick , c'est plus fun )..Tout les ingrédients nécéssaires pour retrouver le charme légendaire  de cette histoire d'amour qui me plaît tant.. Michelle Phillips , ex chanteuse des Mamas and Papas (California Dreamin' ), une beauté des 60's love
May-MichelleP.jpg
..On se dit que Picard était dans sa prime jeunesse , un homme de goût. Son rendez vous manqué à Paris n'en est que plus amère..

Voici selon moi toutes les bonnes choses  pour en faire un Top Franchise.. We'll Always Have Paris reste  aujourd'hui encore cette espéce de jalon qui me fait complétement entrer dans l'univers de TNG.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

Pied de page des forums