ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST TOS 01x11 Miri

ST TOS 01x11 Miri

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Adrian Spies
- Réalisation : Vincent McEveety


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 2 [16.67%])

    16.67%

  3. 8 (excellent)(voix 4 [33.33%])

    33.33%

  4. 7 (bon)(voix 0 [0%])

    0%

  5. 6 (correct)(voix 3 [25%])

    25%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 1 [8.33%])

    8.33%

  8. 3 (médiocre)(voix 1 [8.33%])

    8.33%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 1 [8.33%])

    8.33%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 12

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 10-05-2012 15:36:30

scorpius
Nowhere Man

Re : ST TOS 01x11 Miri

Pour moi un 9 exceptionnel

TOS rencontre Peter Pan ?  le tout dans une ambiance post-apocalyptique vraiment marquante...
C'est ce que m'évoque cet épisode, avec ces enfants qui ont cesser de grandir et pour qui la puberté signifie la mort...
Certains aspects du scénario m'évoque vraiment l'oeuvre de Barrie, mais dont les enjeux ont été inversés. Ici c'est Wendy/Miri qui développe
une certaine passion pour Hook/Kirk (d'ailleur que la maladie gangrène sa main ce n'est pas innocent...)

Ici Hook/Kirk ne veut pas tuer les enfants imaginaires, mais bien les sauver.
Et si dans Peter Pan on est pas forcés de grandir, dans TOS c'est une obligation...

Je suis sur qu'il y a bien d'autres interprétations à cet épisode, mais en tout cas voilà la mienne.


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#3 12-05-2012 13:24:12

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TOS 01x11 Miri

Exceptionnel en effet !

J'adore cet épisode.. J'avais noté en en effet le côté Peter Pan de Miri, il y a aussi  Sa Majesté des Mouches.. & un petite ambiance  de terreur à la Révolté de l'an 2000(Quién puede matar a un niño? ).. Vous savez ce film espagnol de 1976.. ou sur une île  perdue , un couple de touriste est vicitime d'enfants meurtriers. A se demander si Miri ne les a pas inspiré..

Franchement Scorpius.. J'adore ton interprétation de Kirk /Hook.. Je ne l'avais pas vu de cette façon, ça m'avait totalement échappé ..Sûr que quand je le reverrais, j'aurais en tête cette idée fascinante . ok


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#4 12-05-2012 17:48:34

scorpius
Nowhere Man

Re : ST TOS 01x11 Miri

Buckaroo a écrit :

Franchement Scorpius.. J'adore ton interprétation de Kirk /Hook.. Je ne l'avais pas vu de cette façon, ça m'avait totalement échappé ..Sûr que quand je le reverrais, j'aurais en tête cette idée fascinante . ok

Merci Bucky, je t'avoue j'avais un peu peur qu'on me dise que c'était complétement tirer par les cheveux lol


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#5 12-05-2012 17:53:47

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TOS 01x11 Miri

Buckaroo a écrit :

Exceptionnel en effet !

J'adore cet épisode.. J'avais noté en en effet le côté Peter Pan de Miri, il y a aussi  Sa Majesté des Mouches.. & un petite ambiance  de terreur à la Révolté de l'an 2000(Quién puede matar a un niño? ).. Vous savez ce film espagnol de 1976.. ou sur une île  perdue , un couple de touriste est vicitime d'enfants meurtriers. A se demander si Miri ne les a pas inspiré..

Franchement Scorpius.. J'adore ton interprétation de Kirk /Hook.. Je ne l'avais pas vu de cette façon, ça m'avait totalement échappé ..Sûr que quand je le reverrais, j'aurais en tête cette idée fascinante . ok

Buck Buck Buck, un film de 1976 inspirant un épisode de 1966... arrête les voyages temporels, tu perds le nord de la galaxie !!! mrgreen planete mrgreen


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#6 12-05-2012 18:10:50

scorpius
Nowhere Man

Re : ST TOS 01x11 Miri

Ooops on a perdu IMZADI sur Memory Alpha...Buck dit bien que c'est Miri qui les a inspiré, pas le contraire mdr


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#7 12-05-2012 21:55:58

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TOS 01x11 Miri

oh putain le con !!!

cher Buckaroo : angelblue praise bowing praise bowing angelblue

bon sinon question: quelqu'un connaîtrait-il le nom français des enfants dans Miri ? En anglais leur groupe s'appelle les "Onlies (Only)". j'ai un peu la flemme de chercher sur le DVD, surtout avec aucun repère du moment où c'est donné. J'imagine que la traduction doit-être différente...

...car la VF pour les adultes est bien différentes "Grands Pieds", la VO "grown ups" contracté donnant "Grups"

Dernière modification par IMZADI (12-05-2012 21:56:20)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#8 12-05-2012 22:36:07

scorpius
Nowhere Man

Re : ST TOS 01x11 Miri

Sur la VOSTFR les enfants sont appeller "les minimes" j'imagine que c'est pareil sur la VF


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#9 13-05-2012 13:11:42

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TOS 01x11 Miri

Des archives de Buckaroo :

Miri

Etrange épisode que ce Miri à mon avis peu apprécié à sa juste valeur. Il s'agit avant tout d'un conte allégorique, une fable à la Jonathan Swift sur l'enfance, la puberté, l'acceptation de la  mortalité, & la poursuite évanescente de l'éternelle jeunesse.

L' Enterprise découvre une planète qui est "an exact duplicate of the Earth" à prononcer d'une inflexion rapide à la Shatner comme pour bien assommer notre suspension de crédulité, atomiser par un " It seems impossible, but there it is. " qui nous laisse plus aucun doute. On y est , on doit se faire à cette idée .

Une réplique de la Terre? Pas exactement , une uchronie plutôt. Une terre figée dans des années 1960 post apocalyptique. En cause,  une expérience scientifique  sur l'immortalité qui aura mal tournée & décimée la population adulte de la planète, laissant derrière eux leur enfants qui vieillissent très, très lentement. Ces mêmes enfants qui une fois entrés dans la puberté seront contaminés & devront mourrir à leur tour .

A travers ce virus, il s'agit avant tout d'une allégorie  sur le passage de l'enfance ( l'innocence, l'ignorance de sa propre mortalité ) à l'âge adulte ( celui de la procréation inéluctable de l'espèce, l'acceptation de sa propre mortalité ) . Le virus en question n’est rien qu'autre _vous l'aurez  bien compris , que la puberté elle même.

La terre de Miri est ainsi un monde condamné , parce qu'en quelque sorte, ses enfants ne veulent pas grandir ,  ni perpétuer l'espèce  . En refusant l'aide de Kirk,  en lui  mettant des bâtons dans les roues, ils cherchent à échapper à l'inéluctable. Kirk et son équipe, sont à leur tour touché par le virus, une épée de Damoclès de 7 jours pour trouver un remède.

C'est ici qu'apparaît Miri, une enfant en passe de devenir une femme.  Une très belle femme ne manque pas de souligner Kirk donc le « mojo »  fonctionne à plein régime sur la jeune fille. Car dans le but d'aider le monde de Miri à (re)vivre , Kirk se doit de l'éveiller à la sexualité. C'est d'ici  que naît dans un premier temps, le charme pervers & sensuel de l'épisode. N'en doutez pas, si Miri a l'apparence d'une petite femme de 20 ans à l'écran  , si on suit la logique du script , elle doit avoir à peine 12,13 ans ! Encore une fois , les habits de la SF maquillent adroitement un sujet certes tendancieux, mais incroyablement  mature dans le fond. On le sait Kirk n'ira pas plus loin ";I never get involved with older women" dira t'il à la fin. Mais le fait est là, jusqu'à la jalousie typiquement adolescente que Miri entretient avec la belle Janice Rand qui ne cache plus de son attirance pour le fringuant Kirk dans une scène au double sens savoureux:

"I'm upset, so upset. Back on the ship, I used to try to get you to look at my legs. Captain, look at my legs."
Janice Rand montrant sa jambe infectée, mais néanmoins toujours diablement excitante... bave

Miri, c'est aussi la mort, l'acceptation de son inexorabilité.Bien que vieillissant très lentement les enfants de Miri sont condamné à mourir, à devenir des "foolies" quand arrive la puberté, une caricature  de la mort elle même : Dégénérescence mentale, corps pourrissants   souffreteux . Kirk,  après avoir éveillé les pulsions sexuelles de Miri, la confronte alors à l'étape suivante, les pulsions de mort. Admettre sa propre mortalité inévitable, la fameuse maladie  quoi qu'il advienne, Accepter le virus, l’allégorie de la  puberté donc pour mieux la combattre et perpétuer l’espèce :

"Miri! As soon as you start growing up the way you are. Don't you know why you don't like to play games anymore, why you don't see your friends the way you used to? It's because you're becoming a young woman, and the moment you become a young woman, you get the disease. All of you. [..]All the time, Miri! It's happening to you right now! Look at it. Look at it, Miri, it's in you! "

En titillant ainsi , ses pulsions de mort, Kirk éveille en elle ses pulsions de vie. A un niveau freudien , Miri passe alors de l'enfance à l'adolescence et peut enfin convaincre ses petits camarades de"grandir à leur tour comme tout le monde, accepter l'aide de Kirk. L'exact réplique de la Terre peut dés lors continuer son évolution en avant. Un arrêt ironique car stopper par un désir désuet d’immortalité.

Un épisode TOS ne serait rien sans son parfum de "frères d'armes".  Miri nous  donne lieu à de très belles scènes d'amitié , de courage & abnégation. Entre un Kirk qui s'évertue à sauver le jour contre une adversité puérile , Un Spock qui refuse de quitter ses camarades,  malgré le fait qu'il ne soit pas contagieux. Et bien évidemment ce bon vieux Bones qui n'hésitera pas à tester le remède sur lui, quelque en soit les conséquences sur lui même. 

Le trio fantastique dans toute sa magie. Une ambiance à la Peter Pan  , un brin de terreur à la révolté de l'an 2000 Enfin la présence de Michael J. Pollard ( Bonnie And Clyde ) dans le rôle de Jahn  achève de faire de cet épisode , un moment inoubliable.. Attendez? Jahn ( John ) , Miri ( Mary) .. Ne me dites pas que leur môme va s'appeler  G-sus . wink


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#10 13-05-2012 15:15:23

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TOS 01x11 Miri

scorpius a écrit :

Sur la VOSTFR les enfants sont appeller "les minimes" j'imagine que c'est pareil sur la VF

Merci, effectivement, ta trad sous-titres est la bonne mais en VF ils se nomment les "Élus"...


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#11 04-10-2012 23:59:26

mypreciousnico
_________

Re : ST TOS 01x11 Miri

Un 8 bien senti, pas loin du 9 !

scorpius a écrit :

TOS rencontre Peter Pan ?  le tout dans une ambiance post-apocalyptique vraiment marquante...
C'est ce que m'évoque cet épisode, avec ces enfants qui ont cesser de grandir et pour qui la puberté signifie la mort...
Certains aspects du scénario m'évoque vraiment l'oeuvre de Barrie, mais dont les enjeux ont été inversés. Ici c'est Wendy/Miri qui développe
une certaine passion pour Hook/Kirk (d'ailleur que la maladie gangrène sa main ce n'est pas innocent...)

Ici Hook/Kirk ne veut pas tuer les enfants imaginaires, mais bien les sauver.
Et si dans Peter Pan on est pas forcés de grandir, dans TOS c'est une obligation...

Je suis sur qu'il y a bien d'autres interprétations à cet épisode, mais en tout cas voilà la mienne.

Complètement d'accord avec cette excellente analyse camarade smile

Le côté Peter Pan est hyper prégnant. L'opposition entre les adultes et les enfants, le côté espiègle dangereux, les jeux d'enfants, les chants…etc
Même Miri qui est en substance une Wendy du futur.

Un croisement réussi entre la planète de Singes (pour l'ambiance post apo du second et cinquième volet, même si ils sont venus après) et Peter Pan.

Au niveau de l'ambiance c'est d'ailleurs franchement chiadé, on sent bien la désolation des lieux. Et en même temps on se dit que ça fait un terrain de jeu terrible pour une bande de gamins.

Quelques réserves malgré tout. Etonnant qu'en 300 ans les enfants n'aient pas développé une plus grande maturité mentale (à défaut de physique). Ca fonctionne parce que c'est allégorique et qu'il y a la référence à Barrie.
De même, la copie conforme de la Terre, ça me fait tiquer. D'autant que je ne comprend pas l'intérêt de la manœuvre dans le scénario puisque ça n'a pas vraiment d'impact en dehors d'un aspect 50's sous cloche des bâtiments et de la déco.

Hors ligne

#12 08-10-2012 18:57:38

dl500
TOS Forever

Re : ST TOS 01x11 Miri

6.
J'ai toujours eu du mal avec cet épisode.
A part le monologue final de Kirk qui est superbement joué par Shatner, il fait partie de ces épisodes "Janice Rand" qui me semblent long au visionnage.
Les maquillages ont pris un méchant coup de vieux. Les enfants exaspérants et surtout pas crédibles.
L'équipe descendue n'a pas les symptômes réels du temps passé sur place (la barbe qui pousse!!!).
Heureusement le triumvirat est au centre et Bones trouve comme toujours la solution. Un point positif c'est que Kelley est magistral dans son jeu.
Vivement que je passe ces satanés 13 premiers épisodes!


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#13 21-03-2014 09:21:09

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TOS 01x11 Miri

Je crois avoir mis 8/10

J'aime cette SF d'une planète inconnue mais identique. Ces enfants condamnés à mourir à la puberté. Miri qui dès sa puberté arrivant ressent le besoin d'amour. Je trouve ça costaud. Et puis derrière nos officiers adultes forcément en danger.
Pour ce qui est de Peter Pan, je ne peux suivre n'ayant jamais vu ni film ni dessin animé... Mais cet épisode est Une belle histoire sur une jeunesse perdue d'avance car il n'y aura pas de vie adulte... La vie humaine se doit être vécue entièrement pour être une vraie vie.

Pour ce qui est des enfants acteurs, le physique n'est pas comme aujourd'hui où l'on recherhe la beauté dès le plus jeune âge. Ces acteurs ont-ils été choisis pour le physique pas très beau justement et ainsi prolonger le côté dur de leur vie à travers leur apparence ou ont-ils été réellement castés pour leur talent ??? (j'exclus les pistonnées de la Shatner family)

Dernière modification par IMZADI (21-03-2014 09:30:51)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#14 12-09-2014 14:12:46

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TOS 01x11 Miri

Miri , L'Ève Mitochondriale Reloaded

Peter Pan, Sa Majesté des Mouches, Les Révoltés de l' An 2000 (Quién puede matar a un niño? ) , le théme de la puberté , la sexualité , le dur passage à l'adolescence.. & si Miri se doublait aussi d'un niveau de lecture scientifique sur la théorie de l'Ève mitochondriale . Théorie prouvée par la science que l'humanité descendrait d'une seule et même femme et qu'elle venait d' Afrique.

Miri présente une planète , ou plutôt une humanité en voie de disparition, ne pouvant se reproduire. Les enfants passant à l'adolescence  devenant des sortes de zombies décérébrés suite à un virus, sont donc dans l'impossibilté de perpétuer l'espèce .. L'arrivée de l' Enterprise et l' intrépide Captain Kirk offrant ainsi une ( seconde ) genèse à cette planète en rétablissant l'ordre naturelle des choses.. Miri ne manquant pas de référence bibliques ( Miri / Mary , Jahn / Joseph ) pour souligner ce côté "nouvel Adam et Eve" ..

Mais le plus subtil demeure,  sans contexte , son sous texte ( décidement très riche ) sur l' Eve Mitochondriale.
Remarquer d'abord que lorsque que l' Enterprise  approche cette " exacte réplique de la terre" , le premier continent qui apparaît sur le viewscreen est l' Afrique, rien de moins que  le berceau de l'Humanité.
another+earth+on+screen.jpg
Que soit les nouveaux CGIs ou les effets spéciaux originaux, c'est toujours l' Afrique qui apparaît en premier.
Avant de birfuquer vers  le continent Nord Américain ( TOS est et restera toujours une série TV 100% All Américan Spirit wink )
Lieu du signal de détresse, mais aussi lieu d'origine de la propagation d'un virus prométhéen qui chercha l'immortalité et causa sa perte ( TOS est et restera toujours une série critique sur le 100% All Américan Spirit p) .

Après diverses pérégrinations, Kirk et ses compagnons arrivent  à enrayer le virus , et à remettre en marche la perpétuation de l'espéce qui ne se réduit qu'à  un groupe d'une dizaine d'enfants.. Et cela commencera à n'en pas douter  par la jeune fille ( 13 ans ) qui est l'élément principal du récit : Miri , une nouvelle Eve Mitochondriale . Puisse qu'elle et Jahn sont les plus agés de la bande, ils seront les premiers à engendrer des enfants.. Ainsi Miri devenir une nouvelle mère de l'humanité (re) créée de toute piéce par Kirk ..
Mais celle ci ne commencera pas à une ère préhistoirique dangereuses, mais pouponnée , couvée par Space Command ( futur Starfleet ) , éduquée par les bonnes valeurs humanistes véhiculés par l'Enterprise . Quoi que l'on puisse en dire la nouvelle Eve Mitochondriale viendra désormais des USA ( TOS est et restera toujours une série TV 100 % All Américan Spirit TWISTED ) .

& à notre imagination  de désormais vagabonder et imaginer un bond dans le temps de 145000 ans  et se demander , que deviendra cette humanité crée par le Captain Kirk ( le vrai Dieu Cylon wink ) .. Lui même sera t'il devenu un mythe ? Le nom de Miri se perdre dans les méandres de l'Histoire.. Une histoire de seconde renaissance ou de naissance tout court ?

STMiri.jpg original.jpg
All Along The Watchtower .." There must ( always ) be some kind of way out of here." ...

Captain Kirk :1 / La Prime Directive: 0


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#15 02-01-2017 16:45:21

Urbinou
vétéran

Re : ST TOS 01x11 Miri

6.

J'ai attendu une dizaine d'épisodes avant d'oser poser ma prose. Avant, je n'ai jamais pu regarder les tos jusqu'au bout (je ne parle pas de la diffusion de quand j'étais gamin où le fond me passait franchement au dessus de la tête !). Trop vieux, trop lent, trop théâtral ? On m'avait prêté les coffrets dvd, mais je roupillais dans les 20 minutes :-)
Puis là j'ai profité de leur disponibilité sur netflix pour retenter l'expérience. Et à mon étonnement j'apprécie ! Beaucoup même ! Peut-être est-ce le lifting visuel ? Ou peut-être ai-je muri ? :-D Bref j'enchaîne les épisodes avec plaisir.

Pour en revenir à Miri, j'ai mis 6 (tous jusqu'à présent ont eu 7 ou 8). Je ne suis pas friand d'allegories et références capillotractées, moi ma came c'est plus la hard sf. Et dans cette optique, il manque trop de réponses. Pourquoi / comment une réplique de la Terre ? (Ça m'a rappelé Hypérion) Qui sont ces gens, des colons terriens ? Bref des éléments de scénario que j'estime (amha bien sûr) inutiles dans la mesure où on ne prend pas la peine d'y répondre et qu'ils n'ont aucune influence réelle sur le déroulement de l'histoire. Pour le reste c'est juste  une intrigue assez standard sur les dangers de l'eugénisme.

À bientôt ! (Et meilleurs vœux à tous smile )

Hors ligne

#16 04-01-2017 16:43:01

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TOS 01x11 Miri

Urbinou a écrit :

Pour en revenir à Miri, j'ai mis 6 (tous jusqu'à présent ont eu 7 ou 8). Je ne suis pas friand d'allegories et références capillotractées, moi ma came c'est plus la hard sf. Et dans cette optique, il manque trop de réponses.

Il n'en a pas à donner.. Plus que de réponses, il est surtout ici question de trouver une solution.

Nous sommes dans une exacte réplique de la Terre en terme aussi bien  géologiques que d'évolutions et de  civilisations.
il s'agit donc d'une civilisation qui durant ses années 60 a inventé un virus capable de prolonger la vie, mais a décimé les adultes et laisser les enfants en vie..
C'est donc un monde post apocalyptique peuplé d'enfants et de monstre mutants..
C'est une espéce en voie de disparition que l'USS Enterprise parvient à sauver malgré eux .. D'ou trouver avant tout une solution que de chercher des réponses.
Cette partie là du " comment du pourquoi "  se sont les suites de la mission. Elle est laissé à Starfleet Command et  totalement à ton imagination..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#17 04-01-2017 16:59:03

Urbinou
vétéran

Re : ST TOS 01x11 Miri

Buckaroo a écrit :

Elle est laissé à Starfleet Command et  totalement à ton imagination..

Mouais... je trouve personnellement (et je ne suis pas le seul, @mypreciousnico notamment) plus intéressant/intriguant de comprendre comment une planète à des centaines d'AL de Sol peut être identique à la Terre, que de savoir comment les guérir de leur virus de jouvence. D'autant que, merci la prime directive, si l'équipe au sol avait pas été infectée, ils n'auraient probablement jamais cherché de remède.
En fait cet aspect ne les trouble pas, c'est à peine évoqué et est sans conséquence. Et puis les protagonistes sont tellement peu concernés par ce fait impossible que je trouve un peu abusif de demander au spectateur de se sentir concerné et de faire appel à son imagination !

Hors ligne

#18 04-01-2017 17:23:59

mypreciousnico
_________

Re : ST TOS 01x11 Miri

Ouais c’est vraiment un gros soucis de TOS pour ma part toutes ces planètes earth like. Ici c’est encore pire, c’est carrément un clone de la Terre. Aucune explication, on s'en fout c’est une allégorie.
Le truc, c'est que je suis comme Urbinou, mas came c’est pas trop les allégories mais plutôt la (Hard) SF.

Je l'ai revu il y 2 mois environ cet épisode. Il est plutôt bon, l'histoire de la Terre jumelle n'a absolument aucun impact sur l'intrigue, on est presque dans un effet de réel...du coup, pourquoi ? Ah oui c’est vrai qu'on s'en fout c’est une allégorie...

Hors ligne

#19 06-01-2017 16:00:42

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TOS 01x11 Miri

Je  comprend sur votre penchant pour la hard science .. Oui je l'avoue Miri m'est plus favorable , moi qui adore les allégories, l'exploration du genre humain à travers le prisme de l'imaginaire ( la SF ici en l'occurence ).
Aujourd'hui plus que d'allegorie ..TOS , c'est surtout des satires sur le genre humain .. Sa capacité désarmante à se foutre dans la merde et s'auto détruire pour des fadaises ( ici la quête d'immortalité )..
Regarder le nombre de mondes semblable aux nôtre , sont  au bord de l'abîme que l' Enterprise rencontre et remet sur la bonne voie.
Ce côté mordant de Star Trek s'est étiolé au fil de ses séries dérivés.

Donc le problème avec Miri , ce n'est pas la planète en elle même, ce sont les gens qui l'habitent et l' êtat d'urgence ou ils sont , et dans lequel l' away team de l'Enterprise va se retrouver piégé .
Je trouverais assez inhumain de laisser crever des enfants et de chercher à la place une explication géologique et culturelle pour comprendre une "exact réplique de la Terre. "
Alors que j'en suis sûr , il existe déjà _ dans la tête de Spock, une formule mathématique possible qui prouverait son existence..

D'ailleurs en terme de hard science ... Le plus intéressant dans cet épisode _ et le scéanriste l'a très bien compris , ce n'est pas la planète ..C'est le virus ..
Là ou vous en donne pour votre argent , il est original et on voit des scientifiques travaillait de dessus.

mypreciousnico a écrit :

Je l'ai revu il y 2 mois environ cet épisode. Il est plutôt bon, l'histoire de la Terre jumelle n'a absolument aucun impact sur l'intrigue, on est presque dans un effet de réel...du coup, pourquoi ? Ah oui c’est vrai qu'on s'en fout c’est une allégorie...

Au déla de l'allégorie , l' Enterprise ne fait pas que parcourir des distances ( un espace ) , elle parcourt ausi le temps..
Donc , il est plausible qu'elle tombe sur des époques qui ont ressemblé au passé de la terre , pré Zefram Cochrane.
D'ailleurs ce  gros roublard de Gene Roddenberry avait inventé son propre darwinisme social pour l'occasion.

Urbinou a écrit :

Mouais... je trouve personnellement (et je ne suis pas le seul, @mypreciousnico notamment) plus intéressant/intriguant de comprendre comment une planète à des centaines d'AL de Sol peut être identique à la Terre, que de savoir comment les guérir de leur virus de jouvence.

Avoue tout de même que dans cette optique  ça sera un épisode ultra ennuyeux .. Des gens ramassant des "samples " , des heures passées à lire les données..
Ca ne raconte rien .. Ca sera une mission ennuyeuse à mourir ...
Sans ce virus, il n'y aurait pas de tensions, pas de but humanitaire .. Un Kirk qui doit éveiller à la sexualité une gamine de 13 ans , Janice qui pête les plombs , Bones dans ce qu'il fait de meilleur avec peu de moyen ect...

D'autant que, merci la prime directive, si l'équipe au sol avait pas été infectée, ils n'auraient probablement jamais cherché de remède.

Attend , si il se retrouvent dans cette situation , ce n'est pas un hasard , ils répondent  à un signal de détresse..
& puis la prime directive , c'est le cadet des soucis de Kirk quand son équipage est en danger.. wink


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#20 06-01-2017 17:20:55

Synock
Cuitasses les patatas

Re : ST TOS 01x11 Miri

Mon avis rejoins celui de Buck.
Marrant votre surprise sur la terre parallèle, un épisode sur cinq se passe sur une terre qui a suivi un chemin différent

Hors ligne

#21 06-01-2017 17:35:33

mypreciousnico
_________

Re : ST TOS 01x11 Miri

Buckaroo a écrit :

Donc le problème avec Miri , ce n'est pas la planète en elle même, ce sont les gens qui l'habitent et l' êtat d'urgence ou ils sont , et dans lequel l' away team de l'Enterprise va se retrouver piégé .

Oui, c’est bien ce que je disais, le fait qu'on soit sur une planète jumelle de la Terre n'a strictement aucun impact et donc aucun intérêt c’est juste un effet d'annonce genre "oh regarder c’est une planète jumelle tadatadatata !!!"
Le reste du scénario n'exploite absolument pas cet élément de suspens hmm

Buckaroo a écrit :

Le plus intéressant dans cet épisode _ et le scéanriste l'a très bien compris , ce n'est pas la planète ..C'est le virus ..

I rest my case

Buckaroo a écrit :

Au déla de l'allégorie , l' Enterprise ne fait pas que parcourir des distances ( un espace ) , elle parcourt ausi le temps..
Donc , il est plausible qu'elle tombe sur des époques qui ont ressemblé au passé de la terre , pré Zefram Cochrane.

What ?
D’où sort tu cette analyse mon Bucky ?

Synock a écrit :

Marrant votre surprise sur la terre parallèle, un épisode sur cinq se passe sur une terre qui a suivi un chemin différent

En effet et c’est un truc qui tire, à chaque fois, sur le fil de ma suspension d'incrédulité. Pourtant ma suspension d'incrédulité est en béton armé.

Ceci dit c’est encore pire ici car on est carrément sur une Terre jumelle, une planète qui est 100% ISO de notre bonne vieille planète bleu. Déjà en soit ce n’est pas crédible mais c’est surtout que ça n'a strictement aucun impact sur le scénario comme je le disais plus haut.

Hors ligne

#22 06-01-2017 18:35:12

scorpius
Nowhere Man

Re : ST TOS 01x11 Miri

Je prends l'épisode comme une sorte de parenthèse, comme si soudain sans explication, sans vraiment s'en rendre compte l'Enterprise & Kirk étaient plongés dans un univers de conte très sombre, cette Terre parallèle c'est un peu l'équivalent post-apo' de Oz, Wonderland (ou Nerverland smile ) au sein du Trekverse.
En cela ce concept de Terre- Jumelle a une vraie utilité, certes on en explique pas le pourquoi du comment mais ça participe grandement à l'atmosphère étrange de l'épisode. Ce coté "on plonge dans le terrier du lapin blanc").   

Et je dois dire que j'aime que ça concerve son mystère, tout n'a pas à être expliqué, en cela la "parenthèse" Miri est rafraichissante. Après les reproches de Nico et Urbinou sont tout à fait valides, le Trekverse a quelque chose de très tangible et Miri exige qu'on se laisse porter dans un tout autre délire. Je comprends tout à fait qu'on adhère pas.


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#23 06-01-2017 20:03:30

Urbinou
vétéran

Re : ST TOS 01x11 Miri

Buckaroo a écrit :

Avoue tout de même que dans cette optique  ça sera un épisode ultra ennuyeux .. Des gens ramassant des "samples " , des heures passées à lire les données..
Ca ne raconte rien .. Ca sera une mission ennuyeuse à mourir ...

Je suis d'accord mais hé, ce n'est pas moi le scénariste lol

Buckaroo a écrit :

D'autant que, merci la prime directive, si l'équipe au sol avait pas été infectée, ils n'auraient probablement jamais cherché de remède.

Attend , si il se retrouvent dans cette situation , ce n'est pas un hasard , ils répondent  à un signal de détresse..

C'est exact, j'avais oublié ce détail.

Synock a écrit :

Marrant votre surprise sur la terre parallèle, un épisode sur cinq se passe sur une terre qui a suivi un chemin différent

Désolé, je débute TOS wink

Sinon, je rejoins Nico quant au fait que l'aspect "Terre bis" n'a absolument aucun impact sur le scénario, et du coup ne fait qu'interrompre ma suspension d'incrédulité.

@scorpius : ce n'est pas pour autant que je déteste l'épisode, 6 c'est déjà pas mal, c'est juste "dommage" de mon point de vue.

Hors ligne

#24 06-01-2017 23:52:18

mypreciousnico
_________

Re : ST TOS 01x11 Miri

Oui exactement, l’épisode reste excellent cela va sans dire smile
Je le notais jadis 8, quasi 9, je donnerai la même note aujourd'hui, c’est dire si j'apprécie.

Hors ligne

#25 07-01-2017 16:19:40

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TOS 01x11 Miri

mypreciousnico a écrit :
Buckaroo a écrit :

Au déla de l'allégorie , l' Enterprise ne fait pas que parcourir des distances ( un espace ) , elle parcourt ausi le temps..
Donc , il est plausible qu'elle tombe sur des époques qui ont ressemblé au passé de la terre , pré Zefram Cochrane.

What ?
D’où sort tu cette analyse mon Bucky ?

De la théorie de la relativité..
Si je te parle d'une longue distance, il existera toujours un décalage temporel entre nous.
Ainsi le mode de propulsion de ST : le Warp , ce n'est pas qu'un déplacement dans l'espace , mais aussi dans le temps.

Ce n'est pas un voyage temporel dans le sens conventionel du terme type " Retour Vers le Futur ".
C'est un voyage autant dans l'espace que  dans le temps .. Ainsi l' Enterprise de Kirk rencontre des planètes à différent stade d'évolution temporelle

Des planètes qui ressemblent au passé de ST suivant le Darwinisme à la sauce Roddenberry ( Miri ) , des planètes au présent ( Klingons , Vulcain ect.. ) et des planètes au futur ( organia , les métrons ) .

Je trouve que cet aspect "temps " du voyage spatial se perd dans les autres séries au profit des "distance" ( de l'espace donc ) ..

Urbinou a écrit :

Sinon, je rejoins Nico quant au fait que l'aspect "Terre bis" n'a absolument aucun impact sur le scénario, et du coup ne fait qu'interrompre ma suspension d'incrédulité.

Je serais d'accord avec vous, ça ne sert rien .. Mais je pense qu'une " Terre bis " est surtout un moyen pour Gene Roddenberry de marquer son territoire ..
Star Trek lui sert de prétexte pour parler de la condition Humaine.. Là il martéle son coup : c'est comme ça et pas autrement " .
En l'occurence dans Miri , les vrais extra terrestes c'est l'équipage de l' Enterprise , les enfants de Miri c'est nous ...Enfin c'était nous. Nous avons tous été des enfants.

scorpius a écrit :

Je prends l'épisode comme une sorte de parenthèse, comme si soudain sans explication, sans vraiment s'en rendre compte l'Enterprise & Kirk étaient plongés dans un univers de conte très sombre, cette Terre parallèle c'est un peu l'équivalent post-apo' de Oz, Wonderland (ou Nerverland smile ) au sein du Trekverse.

Là encore Scorpuis , j'adore ton interpétation : Un monde d' Oz post apocalyptique.. praise
Quelque part cet aspect d'étrangeté que tu soulignes et  qui est  typiquement enfantin , me rapelle un film avec une ambiance tout aussi bizzare : Return To Oz  (Oz Un monde extraordinaire ) de Walter Murch  (1985 )

hfTBo7W.jpg


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

Pied de page des forums