#1 14-01-2012 06:00:00

yrad
admin

ST ENT 04x02 Storm Front, Part II (Résistance, 2ème partie)

ST ENT 04x02 Storm Front, Part II (Résistance, 2ème partie)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Manny Coto
- Réalisation : David Straiton


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 1 [11.11%])

    11.11%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 2 [22.22%])

    22.22%

  4. 7 (bon)(voix 0 [0%])

    0%

  5. 6 (correct)(voix 1 [11.11%])

    11.11%

  6. 5 (passable)(voix 4 [44.44%])

    44.44%

  7. 4 (insuffisant)(voix 1 [11.11%])

    11.11%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 9

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 20-09-2012 09:06:35

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 04x02 Storm Front, Part II (Résistance, 2ème partie)

Conclusion insuffisante!
Ou comment tout règler en 40 minutes.
Je suis déçu de ce retour. Silick, mort en aidant Archer, la guerre froide temporelle terminée; ça sent l'expédidif.
Vraiment dommage.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#3 23-09-2012 19:02:48

yrad
admin

Re : ST ENT 04x02 Storm Front, Part II (Résistance, 2ème partie)

Il ne pouvait qu'en être ainsi dès lors que les auteurs ont décidé de clore la Temporal Cold War.
Une guerre temporelle, c'est en essence un truc tellement ambitieux et inintelligible qu'une explication finale et une conclusion clarificatrice ne peuvent que – par définition – décevoir les spectateurs, et même trahir la portée du propos.
Mais comme la guerre temporelle étaient devenue indissociable de la dystopique troisième saison, elle était désormais tenue de s'achever en même temps que l'Arc xindi. Ce qui impliquait une fâcheuse réduction de spectre de la Temporal Cold War (tout comme la Guerre du Dominion avait fini par réduire le spectre thématique de la série ST DS9).

ST ENT 04x02 Storm Front, Part II est probablement l'épisode de la série prequelle qui aura le plus souffert des contraintes démagogiques imposées par le studio. Car à l'origine dans le projet de B&B, la guerre temporelle n'aurait jamais dû s'achever ni s'expliquer. C'est ainsi que tout l'intérêt du ressort (anti-whodunit) aurait pu été préservé.

dl500 a écrit :

Silick, mort en aidant Archer

Ça en revanche, c'est un point positif de l'épisode. Les Sulibans (allégorie des Talibans) auront ainsi suivi la voie trekkienne des Xindis.
D'autant plus qu'il était évident depuis la première saison de la série que Silik - en dépit de ses crimes - n'était pas le véritable ennemi d'Archer et des Terriens.
Le Future Guy était le seul (ou du moins le premier) à avoir cherché à sauver l'humanité (après avoir sauvé le NX-01 de l'explosion). Il était donc naturel qu'un jour Silik se batte aux côtés d'Archer…


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#4 04-10-2012 14:37:40

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST ENT 04x02 Storm Front, Part II (Résistance, 2ème partie)

Excellent

D'abord quel ingénieux teaser qui trafique des images d'actualités pour la coller à l' uchronie de cet épisode : Hitler devant la statue de la liberté , le drapeau Américain flottant à côté de celui des nazis ..C'est bien tordu comme il faut  lol  .
On sent là un réel plaisir d'être à nouveau créatif , grinçant  pour Star Trek.

La  seconde partie de Storm Front s'emballe un peu plus vite que la précédente, mais n'en demeure pas moins aussi simple et ludique.. L'occasion d'une grande dernière pour Silik . Un personnage & un interpréte ( John Fleck ) qui participe à la personnalité d' Enterprise , mais donc le potentiel de la race ( les Sulibans ) n'a vraiment jamais décollé.

Il s'associe avec Archer pour stopper Vosk & rectifier les timelines originels.. Silik note d'ailleurs le changement chez Archer quand ce dernier lui attrape la gorge et le colle au mur:
SILIK : You've changed, Captain.
ARCHER: And none at all for the better.

Il n'a plus un touriste sous les yeux qui le laissera s'échapper à nouveau bravo
Mais cela ne l''empéchera pas de tomber sous les balles nazis:
SilikDies.jpg

"You've proven a worthy opponent, Captain. I would've preferred to die fighting you, but I suppose I can settle for this." seront ses derniers mots.. Et quel mots ! Heureux de constater que Manny Coto est non seulement un bon scénariste , mais je raffole de ses répliques pile poil dans le ton théatrale &  le sens de la dérision de Star Trek .


Les retrouvailles entre Trip et Archer sont dans ce même panache de choses touchantes , simple et ironique . Pas radins de belles idées , comme de belles images :
Enterprise_over_New_York.jpg
Je dois bien l'avouer: Les productions Rick Berman était (et sont ) toujours au top du top pour les SPFX.

Le paradoxe Vosk étant éliminé : La Temporal Cold War prend  fin.. Enterprise Reloaded donc !! .. Enfin débarassé d'un encombrant caillou dans la chaussure.
"We're done with you and your damn Temporal Cold War. " & comment !! .. Noter que cela soit Daniels ou Silik qui usaient jusqu'ici  d'une étrange familiarité avec Archer  ( ils l'appellent par son prénom comme si il était un petit garçon ) , pour le mot de la ( leur)  fin (s)  , il  le nomme " Captain "  avec le  respect  qui lui est dut..
Avec la fin de la Temporal Cold War et celle de la crise Xindi : Archer semble désormais rentrer dans l'âge adulte de l'ultime frontière..

& c'est enfin le retour sur Terre tant et tant attendu.. Une dernière image qui écrase émotionnellement et iconiquement celle de la dernière image de Voyager.
intrepid-type-storm-front-ii-5.jpg?w=655&h=368


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#5 04-10-2012 16:09:26

mbuna
Artificiel

Re : ST ENT 04x02 Storm Front, Part II (Résistance, 2ème partie)

yrad a écrit :

la guerre temporelle n'aurait jamais dû s'achever ni s'expliquer.

Je comprends l'idée mais alors comment expliquer son absence dans les autres séries ?


Star Trek, je devais te quitter pour préserver notre amour, mais je vais attendre un peu.

Hors ligne

#6 04-10-2012 16:42:03

scorpius
Nowhere Man

Re : ST ENT 04x02 Storm Front, Part II (Résistance, 2ème partie)

Ce n'est pas parce que ce n'était pas évoquer, que ça n'avait pas forcément lieu... On aurait pu imaginer que d'autres capitaines de Starfleet au 23 & 24 éme siécles sont impliqués par des agents temporels. Pas Kirk, Picard & co mais d'autres...

(m'enfin avec le "reboot" à la fin de cet épisode, ça n'est visiblement malheureusement pas le cas)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#7 04-10-2012 17:34:38

bound
Explorer of the further region of experience

Re : ST ENT 04x02 Storm Front, Part II (Résistance, 2ème partie)

J'adore ST:ENT mais alors Storm Front c'est du grand n'importe quoi. Pas crédible une seconde, quel que soit le niveau de lecture.

Hors ligne

#8 04-10-2012 17:38:13

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 04x02 Storm Front, Part II (Résistance, 2ème partie)

bound a écrit :

J'adore ST:ENT mais alors Storm Front c'est du grand n'importe quoi. Pas crédible une seconde, quel que soit le niveau de lecture.

Au moins c'est l'épisode qui met un terme à la saison 3 et à la TCW, ça fait du bien,je n'ai accroché à aucun des 2.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#9 05-10-2012 12:41:23

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST ENT 04x02 Storm Front, Part II (Résistance, 2ème partie)

yrad a écrit :

la guerre temporelle n'aurait jamais dû s'achever ni s'expliquer.

Non il fallait en finir au plus vite. Je comprend ce que tu veux dire.. Le fait que cela n'aurait pas dut avoir de fin, ni trouver une explication..
Comme toi j'aime être perdu dans les méandres de l'imaginaire et le non sens..
Mais bon , il y a des limites entre s'amuser à se perdre et être pris pour un con.
La TCW est trop factice, elle ne servait à rien, ne racontait pas d'histoires.  Elle n'avait aucune utilité dramaturgique , pire embrouillait une trame principale qui n'en avait pas besoin pour décoller.
J'ai pourtant apprécié la manière donc Manny Coto avait essayé d'installer la TCW: En faire  le choeur antique du show.. A l'instar de Q ou des Prophètes de DS9 , et même des virtuals de BSG2003.
Mais il était déjà trop tard .. Il fallait y penser avant.
Non, il fallait que cela s'arrête.

mbuna a écrit :

Je comprends l'idée mais alors comment expliquer son absence dans les autres séries ?

Yrad pourrait te dire que le 22ème siécle, le 29 ème siécle et le 31 ème siécle sont des lignes temporelles de front..
et ces lignes de front convergent vers  un point central : ce 1944 alterné.
Il n'aurait pas tort ...
Ou tu as la théorie de l'ami Buck. Enterprise se déroule dans une réalité alternée.. & quelque soit la réalité, Archer doit être à l'origine de l'idée d'une coalition des planètes.
On remarquera que même si la trame temporelle est reloadé à l'issue de l'épisode , l'attaque Xindi ( qui est censé n'avoir jamais eut lieu ) est toujours présente.
Ce qui renforce l'idée qu'ils sont impuissants face à ses changements..Tout ce qu'il peuvent faire, c'est aider une timeline corrompue à retrouver ses marques, tout en laissant le choix aux acteurs de leur destinée ..Comme par exemple The Council.ENT.3, choisir un plus grand dessin assuré   ou un dessin à court terme plus risqué.


scorpius a écrit :

Ce n'est pas parce que ce n'était pas évoquer, que ça n'avait pas forcément lieu...

Et bien il existe une explication dans Home.ENT.4.
Lors du debriefing, certains détails de la mission d' Archer seront classifiés.. On peut donc en déduire que la Temporal Cold War en fait partie..

WILLIAMS: The details of this debriefing will remain classified, as ordered by the Command Council.

Vu qu'elle commence avec Broken Bow.ENT.1, là encore on pourrait en déduire que certains éléments de ces 3 dernières années sont classifiées dans la foulée.

bound a écrit :

J'adore ST:ENT mais alors Storm Front c'est du grand n'importe quoi. Pas crédible une seconde, quel que soit le niveau de lecture.

Je ne te ferai pas croire que c'est un bon épisode ..C'est justement parce que c'est du très grand n'importe quoi que je trouve ces Storm Front aussi  bon.
Des aliens nazis au look Nosferatu ,  des Good Fellas en guise de résistance, des machines temporelles infernales , le NX01 affrontant dans les ciels de Mannathan la Luwaffe armée de canons lasers..  On se croirait  dans un sérial..

Cela aurait put être bien meilleur avec un meilleur rythme  et des personnages secondaires mieux travaillés.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#10 08-10-2012 20:21:29

yrad
admin

Re : ST ENT 04x02 Storm Front, Part II (Résistance, 2ème partie)

Buckaroo a écrit :

D'abord quel ingénieux teaser qui trafique des images d'actualités pour la coller à l' uchronie de cet épisode : Hitler devant la statue de la liberté , le drapeau Américain flottant à côté de celui des nazis ..C'est bien tordu comme il faut  lol  .
On sent là un réel plaisir d'être à nouveau créatif , grinçant  pour Star Trek.

Ce teaser génial fut en fait un travail de Brannon Braga, réussissant à être aussi barré que lui. big_smile

Buckaroo a écrit :
yrad a écrit :

la guerre temporelle n'aurait jamais dû s'achever ni s'expliquer.

Non il fallait en finir au plus vite. Je comprend ce que tu veux dire.. Le fait que cela n'aurait pas dut avoir de fin, ni trouver une explication..
Comme toi j'aime être perdu dans les méandres de l'imaginaire et le non sens..
Mais bon , il y a des limites entre s'amuser à se perdre et être pris pour un con.

La TCW ne présente aucune caractéristique sémantique que ne possède déjà en soi le voyage temporel, puisqu'elle en est sa quintessence. Le voyage temporel ne raconte jamais par lui-même une histoire, puisque c'est "seulement" une technologie futuriste, et le plus souvent un outil narratif. Et le voyage temporel n'est un foutage de gueule que lorsque les auteurs perpètrent des fautes de logiques (courant hors ST, mais jamais dans la franchise).
Mais la TCW se démarque radicalement des problématiques temporelles classiques par un monstrueux changement d'échelle : l'outil est devenu une arme (à l'image de la plupart des évolutions), et le prétexte narratif sa propre fin (le temps y gagnant ainsi ses lettres de noblesse).

Buckaroo a écrit :

La TCW est trop factice, elle ne servait à rien, ne racontait pas d'histoires.  Elle n'avait aucune utilité dramaturgique , pire embrouillait une trame principale qui n'en avait pas besoin pour décoller.

La TCW était au contraire essentielle.
D'abord, elle entérinait un sens de la conséquence envers les hypothèses trekkiennes : un moyen technologique devient tôt ou tard une arme (et justement, dans le cas de celle-ci, le temps n'est pas borné).
Ensuite, elle désamorçait le "piège du prequel" en frappent l'avenir trekkien d'incertitude. Rien n'est jamais écrit, et surtout pas le futur, même dans une timeline unique.
Enfin, elle se révélait être le meilleur les litmus : ne pouvaient y adhérer que les vrais fans de la SF temporelle, et pas ceux qui ne voient dans le temps qu'une astuce narrative pour parler d'autre chose.

Buckaroo a écrit :

J'ai pourtant apprécié la manière donc Manny Coto avait essayé d'installer la TCW: En faire  le choeur antique du show.. A l'instar de Q ou des Prophètes de DS9 , et même des virtuals de BSG2003.
Mais il était déjà trop tard .. Il fallait y penser avant.

Mais de quoi tu parles ?!! WTF
Manny Coto n'a rien essayé du tout avec la TCW ! Il est arrivé au milieu de la troisième saison et a alors méticuleusement évité tout épisode ayant trait à la TCW. Et la seule fois où il a bossé dessus, ce fut pour y mettre un terme d'une façon ultra-téléphonée (dans le diptyque ST ENT 04x01+04x02 Storm Front).
Les questions temporelles n'ont jamais été le truc de Manny Coto (il l'a déclaré plusieurs fois dans ses interviews), alors que c'est LA spécialité de Brannon Braga.
Et réalité, les seuls qui ont voulu faire de la TCW le chœur antique de la série, et depuis le tout début encore, c'est Berman et Braga ! Et le chœur antique, c'est bien ce que le TCW fut durant les deux premières saisons, donnant lieu à des épisodes proprement fascinants comme ST ENT 01x12 Cold Front et ST ENT 02x16 Future Tense.

Buckaroo a écrit :

Non, il fallait que cela s'arrête.

En "arrêtant" (de façon aussi inintéressante) la TCW, ENT y a beaucoup perdu de son identité. C'est comme ST VOY sans les Borgs et ST DS9 sans les Cardassiens.
Et puis, cette façon de procéder schlingue l'arrogance : un affrontement qui implique des civilisations venant de toutes les époques et même d'autres dimensions… et c'est finalement Archer, le gars du 22ème siècle qui ne pige rien de rien à la mécanique temporelle, qui sauve l'univers. Allons donc ! C'est un syndrome à la Doctor Who (version Russel T Davies).
Pire encore, ST ENT 04x01+04x02 Storm Front est une négation de tout ce que Berman et Braga avaient entrepris sur la TCW : oser une problématique qui dépasse totalement les héros et qu'il n'appartenait pas aux héros de solutionner.
Clore par une pirouette la TCW, c'est comme de vouloir anthropomorphiser les Prophets, ou encore de mettre en boîte le Q Continuum.

Buckaroo a écrit :

Yrad pourrait te dire que le 22ème siécle, le 29 ème siécle et le 31 ème siécle sont des lignes temporelles de front..
et ces lignes de front convergent vers  un point central : ce 1944 alterné.
Il n'aurait pas tort ...
Ou tu as la théorie de l'ami Buck. Enterprise se déroule dans une réalité alternée.. & quelque soit la réalité, Archer doit être à l'origine de l'idée d'une coalition des planètes.

Exact. wink

Buckaroo a écrit :

On remarquera que même si la trame temporelle est reloadé à l'issue de l'épisode , l'attaque Xindi ( qui est censé n'avoir jamais eut lieu ) est toujours présente.
Ce qui renforce l'idée qu'ils sont impuissants face à ses changements..Tout ce qu'il peuvent faire, c'est aider une timeline corrompue à retrouver ses marques, tout en laissant le choix aux acteurs de leur destinée ..Comme par exemple The Council.ENT.3, choisir un plus grand dessin assuré   ou un dessin à court terme plus risqué.

Depuis ST VOY, il apparait assez clairement que le boulot de la "Patrouille du temps" de Starfleet (qu'il s'agisse de celles du 29ème ou du 31ème siècles), c'est d'aider la timeline à retrouver son lit en dépit des altérations subies (donc sans forcément les effacer). Un travail d'une complexité inouïe (le pauvre Braxton y perdit même la raison).

Or ici, même si l'on ne connait pas les relations de causes à effet en détail (et heureusement), il est évident qu'un reset des sept millions de victimes humaines aurait annulé la chaîne événementielle ayant conduit à la résolution même de la TCW. Car sans les sept millions de victimes, pas de mission dans le Delphic Expanse, dont pas de sauvetage de la Terre, pas d'entente possible avec les Xindis, pas de destruction des Spheres ni d'expulsion de leurs constructeurs, et finalement pas de victoire sur les Na'kuhl…
Lorsqu'il est question de mécanique temporelle, la chronologie s'incline toujours devant les voies de la causalité.

Lorsque Daniels déclare dans la saison 3 que l'attaque xindie n'est pas censée avoir eu lieu, il fait référence à son propre futur à lui. Mais cela n'apporte aucune information sur la relation avec la timeline de ST  TOS et ST TNG. En fait, il est autant possible que l'attaque de la Terre par les Xindis ait toujours appartenu au passé de TOS/TNG. Tout est possible dès lors que les séries ultérieures ne font aucune mention des Xindis.

Buckaroo a écrit :

Et bien il existe une explication dans Home.ENT.4.
Lors du debriefing, certains détails de la mission d' Archer seront classifiés.. On peut donc en déduire que la Temporal Cold War en fait partie..

WILLIAMS: The details of this debriefing will remain classified, as ordered by the Command Council.

Vu qu'elle commence avec Broken Bow.ENT.1, là encore on pourrait en déduire que certains éléments de ces 3 dernières années sont classifiées dans la foulée.

C'est mon "argument massue" depuis que je poste dans ce forum, et en réalité depuis que j'ai découvert ENT, c’est-à-dire avant même que ST ENT 04x03 Home n'ait été écrit par le grand Michael Sussman.
Car ce qui a été explicité au début de la quatrième saison était en fait contenu en filigrane tout au long de la série. A verser au compte des nombreux bénéfices de la TCW, qui par sa prémisse même suppose qu'une institution militaire place à sa discrétion sous le boisseau tout ce qu'elle juge nécessaire, c’est-à-dire finalement tout ce que les équipages "futurs" de la franchise ignoreront de la mission du NX-01 (Daniels, les Borgs, les Xindis, peut-être même les Ferengis…).

Buckaroo a écrit :

Je ne te ferai pas croire que c'est un bon épisode ..C'est justement parce que c'est du très grand n'importe quoi que je trouve ces Storm Front aussi  bon.

Donc c'est bon parce que ce n'est pas bon. lol

Buckaroo a écrit :

Des aliens nazis au look Nosferatu ,  des Good Fellas en guise de résistance, des machines temporelles infernales , le NX01 affrontant dans les ciels de Mannathan la Luwaffe armée de canons lasers..  On se croirait  dans un sérial..

Cela aurait put être bien meilleur avec un meilleur rythme  et des personnages secondaires mieux travaillés.

Justement dans un serial, les personnages secondaires sont totalement transparents.

ST ENT 04x01+04x02 Storm Front n'est pas en lui-même un mauvais diptyque. Réécrire l'issue le WW2 au profit des Nazis est une ritournelle de la SF littéraire (depuis The Man In The High Castle de Philip K. Dick) et de la SF audiovisuelle (depuis l'un des meilleurs épisodes de ST TOS à savoir The City On The Edge Of Forever de Harlan Ellison). Car il est assez cohérent de supposer qu'une domination planétaire nazie aurait considérablement altéré le visage du futur, plus encore lorsque celui-ci est trekkien. En somme, le point de divergence ultime.
Et des nazis inhumains ou aliens, c'est également un vieux fantasme des cercles ésotériques d'après-guerre. Il est intéressant que la franchise ait pu lui donner vie, mais cette fois hors d'un holodeck (ST VOY 04x18+04x19 The Killing Game).
Mais les ingrédients de cette uchronie ne sont pas davantage du portnawak que n'importe quel autre épisode ultra-SF de la franchise, impliquant aussi bien des machines temporelles que des rayons à particule. La seule curiosité est de situer tout ça dans le passé.
Quant aux Goodfellas qui résistent contre l'occupant nazi, c'est aussi transgressif que pertinent tant il s'agit d'une parfaite extrapolation de l'Histoire européenne (allemande et italienne en particulier, mais également française), car le mafieux est toujours du côté de son escarcelle… Pour s'enrichir, il lui faut un peu de prohibition mais pas trop. En outre, la mafia - en tant qu'alter-nation ou état dans l'état - a toujours été en mesure de fournir clefs en mains aux résistants d'authentiques réseaux clandestins opérationnels...

ST ENT 04x01+04x02 Storm Front, c'est aussi :
- une très touchante Alicia Travers (vraie irréductible mais ayant bien plus de grâce que Kira Nerys),
- une entente éminemment trekkienne entre Archer et Silik (personnage très réussi par son amoralité et son ambivalence, adversaire sans être ennemi),
- une leçon de relativisme trekkien, tant les Na'kuhl mettent en abyme l'abjection nazie, rappelant qu'il existe toujours pire ailleurs.
- un des documenteurs les plus géniaux jamais réalisés à ce jour.

Malheureusement, ST ENT 04x01+04x02 Storm Front, c'est également le dédain d'un auteur qui n'a guère cherché à comprendre le sens et la vocation d'une guerre temporelle, et qui a osé l'empaqueter en quelques lignes de dialogues, réduisant l'un des concepts les plus ambitieux de toute la franchise à une pochade, à un McGuffin low cost.
Archer aurait dû rester une infime parcelle d'un champ spatiotemporel inaccessible et inintelligible, au lieu d'en devenir la clef de voûte.

C'est donc avec regret qu'il ne m'est pas possible d'accorder à ce diptyque davantage que 5/10. sad
9/10 pour une uchronie digne des grands de la littérature : Philip K. Dick, Poul Anderson, Norman Spinrad, Ray Bradbury, Stephen Baxter, Ward Moore, Philip Roth, Pierre Bordage, Charles Renouvier… ok
Mais 1/10 pour le camouflet envers la guerre temporelle et la glorification bidon d'Archer. furax

Attention, aucune incohérence internaliste à déplorer. Il n'y en a jamais avec Manny Coto. Simplement l'affreuse réduction du plus fascinant des challenges à une banale histoire temporelle comme les autres. Comme s'il fallait absolument que tout puisse s'expliquer, que rien ne transcende jamais les personnages.
Et je n'invoque pas ici les mécanismes de la fantasy ou de la religion, mais simplement ceux de la connaissance cumulative et des échelles d'appréhension. Consistant à respecter l'idée que (par ex.) la mécanique quantique ne soit pas à la portée de Platon, pourtant génial.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#11 02-04-2018 17:48:11

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST ENT 04x02 Storm Front, Part II (Résistance, 2ème partie)

5/10

Ça parle de rien, sauf de devoir libérer Tucker et Mayweather et rentrer au 22ème siècle
En plus parce qu'ils rentrent met fin à la guerre froide temporelle, franchement un final digne de DIS


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#12 03-04-2018 20:02:55

yrad
admin

Re : ST ENT 04x02 Storm Front, Part II (Résistance, 2ème partie)

Tu inverses les relations de causes à effets, Imzadi : c’est parce que les protagonistes neutralisent Vosk et les Na'kuhl (faction à l’origine de la Temporal Cold War) que cela met fin à la Guerre temporelle, et donc que cela permet au NX-01 de rentrer au 22ème siècle.

Alors certes, je n’ai pas accordé à cet épisode une note supérieure à la tienne, car - par cette conclusion triviale - Manny Coto a ruiné l’ambition sans égale de Guerre temporelle imaginée par Brannon Braga (un conflit multidimensionnel qui n’aurait en fait jamais dû s’achever et surtout ne jamais totalement s’expliquer, du moins pour l’entendement de protagonistes du 22ème siècle et a fortiori de spectateurs du 21ème siècle).

Pour autant, il faut conserver la sens de la mesure : le diptyque ENT 04x01+04x02 Storm Front demeure 100% cohérent (impossible de le prendre en défaut logique d’une quelconque façon), et il ne peut donc être comparé à la conclusion de Discovery qui, elle, est un WTF et un nawak sans nom, outre d’être une manipulation épistémologique.

Ces perpétuels rapprochements forcés entre le vrai ST et l’arnaque DIS sont particulièrement malvenus, Imzadi, tant les écarts d’échelles (et de qualités) sont grands. rolleyes

En outre, le final de l’arc xindi/TCW en 28 épisodes sérialisés n’est pas ENT 04x02 Storm Front, Part II mais le chef d’œuvre ENT 04x03 Home.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#13 06-04-2018 12:03:21

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST ENT 04x02 Storm Front, Part II (Résistance, 2ème partie)

yrad a écrit :

Alors certes, je n’ai pas accordé à cet épisode une note supérieure à la tienne, car - par cette conclusion triviale - Manny Coto a ruiné l’ambition sans égale de Guerre temporelle imaginée par Brannon Braga (un conflit multidimensionnel qui n’aurait en fait jamais dû s’achever et surtout ne jamais totalement s’expliquer, du moins pour l’entendement de protagonistes du 22ème siècle et a fortiori de spectateurs du 21ème siècle).

Ca que les protagonistes du 22ème siécle soient largués est le cadet de nos soucis.. Le spectateur lui ne doit pas l'être.
C'est cela mon plus grand reproche sur la TCW..C'est du portnawack & cela restera comme ça , car on n'a rien à raconter derrière.
La TCW prouve la grosse fatigue de Brannon Braga  dans les débuts d' Enterprise. Rappelons aussi que selon lui , la TCW n'est pas son idée , mais celle du studio.. Rajouter plus de futur à une série qui parle du futur ( idée que Brannon lui même trouve absurde ) .

En réalité, on s’ennuie ferme avec la TCW.. Il ne se passe rien.. C'est sans queue, ni tête , il n'y a aucune envie derrière , de créer ou de faire du ST  : Ca me rapelle Discovery d'ailleurs..

La trame de l' Expanse est par contre une très grande réussite.. Voilà bien un conflit multidimensionnel ou le spectateur n'est pas largué , il est excitant , plein d' énergie ( et de vrais ) rebondissements que l'on  ne voit pas venir & qui forme un tout cohérent..

C'est d'ailleurs un signe que la conclusion de l'arc de l' Expanse vienne à conclure celle de la TCW .. Comme si ici, Brannon Braga reprenait la main sur sa création avec un enthousiasme communicatif. Derrière la saison 4 est juste la meilleur & Enterprise gagne sa singularité au sein de la franchise.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#14 06-04-2018 15:33:31

Haeresis
membre

Re : ST ENT 04x02 Storm Front, Part II (Résistance, 2ème partie)

Buckaroo a écrit :

Ca que les protagonistes du 22ème siécle soient largués est le cadet de nos soucis.. Le spectateur lui ne doit pas l'être.

Ca tombe bien, je n'ai jamais été largué par la TCW. ^^

Buckaroo a écrit :

En réalité, on s’ennuie ferme avec la TCW..

Arrête avec ton "on", il n'y a que toi qui exprime si ouvertement que tu t'ennuie à propos de la TCW.
Et ensuite, ce n'est pas parce que tu ne comprends pas certains ressorts de la science-fiction, ni leur intérêt au niveau créatif et narratif, que c'est forcément mauvais.

Buckaroo a écrit :

Il ne se passe rien.. C'est sans queue, ni tête , il n'y a aucune envie derrière , de créer ou de faire du ST  : Ca me rapelle Discovery d'ailleurs..

De la part de quelqu'un qui a à peine regardé Discovery et qui n'en est pas à son coup d'essai niveau préjugés sur des choses qu'il n'a même pas vues, lire un tel commentaire est juste hilarant. Je déteste Discovery, mais j'ai quand même pris la peine de regarder la saison jusqu'au bout. Et je vais l'affirmer, tu es complètement à côté de la plaque. Car la TCW a un intérêt, alors que Discovery, en l'état, n'en a aucun.

Buckaroo a écrit :

La trame de l' Expanse est par contre une très grande réussite.. Voilà bien un conflit multidimensionnel ou le spectateur n'est pas largué

Oui, et la trame de l'Expanse découle des conséquences de la TCW justement. C'est un conflit sur différentes époques, et des conflits certainement bien pires que celui de l'Expanse s'y déroulent. On peut tout imaginer sur ce qu'il se passe la-dedans, faut juste avoir de l'affinité avec ce type de SF... et aussi savoir faire marcher l'imagination. grin

La TCW est un véritable défi de SF, quelque chose que la fantasy ne peut même pas se comparer avec.

Buckaroo a écrit :

C'est d'ailleurs un signe que la conclusion de l'arc de l' Expanse vienne à conclure celle de la TCW .. Comme si ici, Brannon Braga reprenait la main sur sa création avec un enthousiasme communicatif. Derrière la saison 4 est juste la meilleur & Enterprise gagne sa singularité au sein de la franchise.

Hum, en effet, plus ça va, plus la saison 4 se rapproche de TOS a travers ses différents arcs de la saison. Mais ce qui faisait une grande partie de son identité, comme la TCW qui était un élément principal de la série depuis son tout début, a été perdu en chemin. Personnellement, malgré la richesse des arcs, j'ai eu un peu de mal, car je trouvais qu'une partie d'Enterprise était devenue vide depuis la fin de la TCW.

Mais bon, je suppose que c'est que plus on s'approche de TOS, plus les fétichistes de cette série seront contents. Peu importe qu'Enterprise y perde son identité, du moment que le fétichisme est alimenté, elle doit être considérée au second plan. whistling


We’ll take the next chance, and the next, until we win or the chances are spent.  Jyn Erso

Hors ligne

#15 06-04-2018 15:41:58

yrad
admin

Re : ST ENT 04x02 Storm Front, Part II (Résistance, 2ème partie)

EDIT : Post croisé avec celui d'Haeresis. oops

Buckaroo a écrit :

Ca que les protagonistes du 22ème siécle soient largués est le cadet de nos soucis.. Le spectateur lui ne doit pas l'être.

Non, ce n’est pas "le cadet de nos soucis". Une telle configuration aurait même été narrativement catastrophique, du moins à grande échelle et sur le long terme. Car à partir du moment où les spectateurs se retrouvent perpétuellement à mieux comprendre que les héros, ces derniers se décrédibilisent progressivement, et alors la série devient ennuyeuse et/ou cesse d’être prise au sérieux. Déjà qu’ENT a été – du fait de sa nature prequelle – confronté au "handicap" conceptuel de devoir vendre aux trekkers une série dont l’issue était connue à l’avance, et dont les personnages ne possédaient pas toute l’expérience (de visionnage) de 638 opus trekkiens (puisque sise chronologiquement auparavant)... alors si de surcroît l’un des principaux fils rouges de la série avait été sans cesse transparent pour les spectateurs et opaque pour les protagonistes, il y aurait fatalement eu "décrochage" des spectateurs (envers des personnages auxquels ils sont pourtant supposés s’identifier pour trouver l’envie de regarder la suite).

Buckaroo a écrit :

La TCW prouve la grosse fatigue de Brannon Braga  dans les débuts d' Enterprise. Rappelons aussi que selon lui , la TCW n'est pas son idée , mais celle du studio.. Rajouter plus de futur à une série qui parle du futur ( idée que Brannon lui même trouve absurde ) .

Entièrement faux !

Certes, les studios voulaient davantage de "futurisme" car ils tenaient à capitaliser sur la sémiotique high tech trekkienne acquise dans TNG/DS9/VOY. C’est la raison pour laquelle les studios ont mis leur véto à la radicalité de tous les projets initiaux de Berman et Braga pour ENT (un NX-01 moins confortable, aucun téléporteur, une première saison entièrement sur Terre, etc.).

SAUF QUE la TCW, c’est 100% une idée de Brannon Braga (cf. les bonus des Blu-ray mais surtout les déclarations qu’il avait faites durant la diffusion de la série dans plusieurs revues de l’époque). La guerre temporelle est en fait tellement "copyrightée Braga" que c’est même à l’origine une ressort qu’il destinait à une autre série de son cru, mais il l’a finalement utilisée dans ENT car ça lui permettait :
#1 d’introduire une variable envers le caractère déjà écrit du futur trekkien (et donc un facteur d’incertitude pour capter l’attention des spectateurs et ainsi désamorcer un peu le fameux "piège du prequel"),
#2 de donner à ENT un vrai fil rouge cross-saisons sur le long terme (tandis que la fondation de l’UFP était le fil vert),
#3 de satisfaire un fantasme perso sur une thématique temporelle essentielle, à tel point qu’elle aurait mérité une série dédiée (dans les bonus BR il a évoqué le projet d’une série temporelle non-ST mais dans une interview antérieure à ST Monthly, il avait évoqué une série ST temporelle sise longtemps après VOY),
#4 pour contenter davantage les studios qui réclamaient toujours davantage de "futurisme" tant le concept de prequel (donc de retour dans le passé pré-trekkien) les angoissait.

Quant à la "grosse fatigue" de Brannon Braga, cela concerne uniquement son épuisement en fin de saison 1 d'ENT et son quasi burn out en fin de saison 2, pour avoir dû prendre en charge à lui tout seul (avec Rick Berman) l’écriture de la quasi-intégralité des épisodes (faute d’avoir trouvé suffisamment de scénaristes qui comprenaient vraiment le "ton prequel").
Mais ladite "grosse fatigue" ne concernait en rien la TCW elle-même, ni son concept initial, ni son exécution.
Preuve en est : tous les épisodes TCW des deux premières saisons ENT 01x12 Cold Front, ENT 01x26+02x01 Shockwave, ENT 02x16 Future Tense…) furent de vrais sans-fautes et même des grands moments d’inspiration SF. Tout comme l'ensemble de la saison 3 d'ailleurs, développée par Rick Berman & Brannon Braga, et qui – pour info – était au cœur même de la TCW.

Buckaroo a écrit :

C'est cela mon plus grand reproche sur la TCW..C'est du portnawack & cela restera comme ça , car on n'a rien à raconter derrière.

Buckaroo a écrit :

En réalité, on s’ennuie ferme avec la TCW.. Il ne se passe rien.. C'est sans queue, ni tête , il n'y a aucune envie derrière , de créer ou de faire du ST  : Ca me rapelle Discovery d'ailleurs..

N’importe quoi ! furax
On peut éventuellement critiquer le traitement de la TCW, et surtout sa conclusion prématurée (et donc toutes les questions laissée en suspens)… mais pas le concept en lui-même ! Parce que la Temporal Cold War est probablement le "high concept SF" le plus ambitieux que le vrai ST ait jamais proposé entre 1964 et 2005, et c’est assurément la plus absolue l’antithèse du "portnawak sans queue ni tête" que nous a justement infligé Discovery dans sa première saison.

#1 Tout d’abord, la TCW représentait une vraie AUDACE narrative et un DÉFI épistémologique : à savoir oser – oui j’écris bien OSER – faire de la problématique temporelle sa propre finalité, lorsque 99% des SF en font juste un moyen voire un vulgaire outil à des fins de transpositions, d’histoires humano-centrées, d’explorations exotiques, voire de démystification du concept lui-même (comme chez Asimov).
#2 Ensuite, la TCW offrait en essence une liberté exploratrice inégalée, qui permettait de varier à loisir les lieux, les époques, les timelines, les univers, les entendements, soit autant d’expériences de créativité pure. La TCW ouvrait sur une possibilité limitless d'affranchissement envers les structures préétablies (formula-show, chronologie, causalités, contexte, et même réalité connue...) le temps de quelques épisodes ou arcs, sans pour autant sacrifier d’un iota la cohérence internaliste trekkienne globale. Le meilleur des deux mondes en somme : le vertige ET la continuité.
#3 Enfin, last but not least, le principe même de guerre temporelle est la résultante inéluctable de la simple possibilité du voyage temporel ! Or vu la place qu’occupe le voyage temporel dans la franchise ST, n’avoir jamais mis en scène ce corollaire aurait été une lourde inconséquence systémique. Merci de (re)lire ce post-là et les suivants

Buckaroo a écrit :

La trame de l' Expanse est par contre une très grande réussite.. Voilà bien un conflit multidimensionnel ou le spectateur n'est pas largué , il est excitant , plein d' énergie ( et de vrais ) rebondissements que l'on  ne voit pas venir & qui forme un tout cohérent..

Alors faudrait être cohérent, mon vieux ! Parce que la trame du Delphic Expanse, c’est un composant À PART ENTIÈRE de la TCW ! Sans TCW, il n’y aurait pas eu de Delphic Expanse, d’attaque xindie, ni de 28 épisodes sérialisés captivants !
Faut-il être illogique pour cracher sur la TCW tout en célébrant sa quintessence et l’une de ses apothéoses… rolleyes

Hormis ENT 04x01+04x02 Storm Front, l’Arc xindi avait le mérite de rendre les enjeux compréhensibles à l’échelle de l’action menée par Archer... mais pas forcément pour autant en amont à l’échelle de l'ensemble de la TCW ! L’équilibre était donc optimal dans le cadre d’une problématique méta-temporelle devenue le sujet principal d’une saison entière, mais qui en même temps réussissait à conserver son inintelligibilité globale pour des héros et des spectateurs limités à leur champ de perception restreint (à l’instar des protagonistes de DS9 par rapport aux Prophets). C’était là une parfaite illustration du large spectre narratif à la disposition de la TCW tout au long d’ENT : offrir des problématiques passionnantes dans le champ du visible, mais sans rien sacrifier du "vertige temporel" dans le champ de l'invisible.
Et si la série était allée jusqu’à son terme prévu (7 à 10 saisons pour mémoire), la TCW aurait justement déployé beaucoup d’autre ressources narratives à l’image de la troisième saison d’ENT...

Hélas, ENT 04x01+04x02 Storm Front a représenté une rupture conceptuelle, car autant il appartenait à Archer de remporter la (ou une) bataille à son niveau (c’est-à-dire sur le front temporel du 22ème siècle, soit l’objet même de l’Arc xindi), autant il est abusif de donner un Archer – un simple "newbie" du 22ème siècle – un rôle aussi déterminant (ENT 04x01+04x02 Storm Front) dans la résolution globale d’une guerre multidimensionnelle qui s’étend sur les dizaines de siècles et qui a mis en échec toute l’expertise des services spatio-temporels de Daniels au 31ème siècle.
Quand ENT 01x26+02x01 Shockwave ne sortait pas de son cadre de compétence (Daniels et Archer réussissaient à restaurer la timeline mais la TCW continuait de plus belle), ENT 04x01+04x02 Storm Front ridiculise le scope exceptionnel de la TCW en laissant Archer la résoudre à lui tout seul (alors que la TCW comporte d’innombrables fronts en d’autres lieux et d’autres temps).

Bukaroo a écrit :

C'est d'ailleurs un signe que la conclusion de l'arc de l' Expanse vienne à conclure celle de la TCW .. Comme si ici, Brannon Braga reprenait la main sur sa création avec un enthousiasme communicatif.

La conclusion bâclée de la TCW dans ENT 04x01+04x02 Storm Front résultait uniquement de la nécessité narrative de focaliser la quatrième saison (dont les showrunners se doutaient bien qu’elle serait la dernière) sur ce qui devait être initialement relaté en plusieurs saisons, à savoir toutes les connexions avec le futur trekkien et les résolutions d’incohérences : la transformation des Vulcains et des Klingons, les prémices de la Guerre romulienne, les premières fondations de l’UFP, etc. Il y avait désormais urgence à servir en priorité l’internalisme trekkien... et du coup, la TCW est passée à la trappe, ce qui reste compréhensible et excusable vu la situation d'alors.

Mais même si Manny Coto a eu la main bien lourde dans ENT 04x01+04x02 Storm Front, Brannon Braga a dévoilé depuis que si d’aventure la saison 4 n’avait pas été la dernière et que la série ENT avait été (miraculeusement) renouvelée, la TCW aurait reparu dans les saisons suivantes !
Ouf ! Cette seule révélation de Brannon rend déjà ENT 04x01+04x02 Storm Front nettement plus "supportable". mdr

Bukaroo a écrit :

Derrière la saison 4 est juste la meilleur & Enterprise gagne sa singularité au sein de la franchise.

Evite, Buck, de prendre tes goûts personnels pour des vérités universelles. hmm
Il y a des trekkers comme moi (et comme Mypreciousnico semble-t-il wink) qui considèrent que les saisons 1 et 2 sont les meilleures d’Enterprise.
Et il y a d’autres trekkers (ils se reconnaîtront wink) qui considèrent que la meilleure saison est la 3.

Quant à la saison 4, aussi remarquable soit-elle, ce n’est pas forcément celle qui a fait gagner le plus de "singularité" à ENT. Au contraire même, elle aura perdre à ENT une partie de son identité. Parce que cette saison semblait n'exister que pour servir TOS et solutionner diverses incohérences du Trekverse (conséquence de sa densité extrême, elle a relaté en une seule saison ce qui devait être narré en plusieurs).
En terme de construction de "personnalité" propre, ENT doit en fait davantage à ses trois premières saisons qu’à la quatrième… même si ladite quatrième est un fantasme trekkie unique en son genre (celle-ci fut développée sans réelles contraintes d’audience, uniquement pour l’Art et pour servir le Trekverse, puisque les auteurs avaient alors largement conscience que ce serait la dernière).

Avec du recul, il apparaît de plus en plus probable que ceux qui kiffent uniquement la saison 4 d'ENT, ceux qui regrettent qu'ENT n'ait pas directement débuté par la saison 4, et/ou ceux qui placent cette saison 4 très au dessus des trois précédentes... eh bien ceux-là n'aiment pas vraiment ENT, du moins pas pour elle-même ! En fait, ce qu'ils aiment surtout, c'est TOS... et lorsque ENT lui prodigue une espèce de SAV dévot, pièces et main d'œuvre comprises. tongue

Dernière modification par yrad (06-04-2018 15:43:19)


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#16 06-04-2018 18:07:24

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 04x02 Storm Front, Part II (Résistance, 2ème partie)

Euh...
Si je trouve la saison 4 particulièrement géniale, elle n'est pas exempte de défaut, comme par exemple d'accélérer trop le rythme pour arriver à la conclusion.
Alors oui elle flatte  le fan de TOS (que je suis wink ), mais cela n'enlève en rien la fraîcheur et le renouveau qu'apporte la première saison. Et la saison 4 justement fait ressortir cette impression, celle de la naïveté et de l'exploration sans préjugé que l'on ne retrouve nulle part ailleurs dans la franchise.

Dernière modification par dl500 (06-04-2018 18:08:08)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#17 06-04-2018 19:00:10

yrad
admin

Re : ST ENT 04x02 Storm Front, Part II (Résistance, 2ème partie)

Exact, Dl500. wink

La saison 1 d’ENT (et j’y inclus aussi la 2 qui en partage largement l’esprit) possède une fraicheur unique dans la franchise. Une fraicheur en effet rétrospectivement accentuée par la saison 4, mais aussi – d’une autre façon – par la saison 3.
La véritable "âme" d’ENT, c’est bien dans les deux premières saisons qu’on la trouve, car ce sont les plus proches des intentions premières de Berman et Braga. Certes, les saisons suivantes représentent la (nécessaire) confrontation avec la pesanteur du réel (les désillusions douloureuses avec la saison 3, puis le bilan, le rééquilibrage et l’accélération de l’Histoire avec la saison 4).

Il m’arrive de revoir au hasard des épisodes de ces deux premiers saisons d’ENT, et c’est à chaque fois le même enchantement, le même émoi virginal. On y trouve une ambiance unique et un dosage parfait, au carrefour d’innombrables chemins : un écho de NASA, un parfum de hard SF, une dose de préjugé anthropocentrique, une touche d’humour, un peu de décalage, un zest de folie insouciante, quelques erreurs de débutants, un nouveau regard, un vrai esprit pionnier, de la naïveté à revendre, une espérance touchante, une succession de défis déterminants pour cette époque matricielle, et finalement tous les paradigmes trekkiens en phase germinale, comme autant de promesses en devenir et en même temps de BO synesthétiques pour les trekkers… joy

Par exemple, j’ai revu il y a une semaine ENT 01x09 Civilization. Mais bon sang, quel pied ! love
En vrac : la première observation de civilisation pré-warp évoquant un voyage dans le passé terrien, la tentative de trouver un "juste milieu" entre la prudence vulcaine et la voracité humaine, les premiers protocoles d’infiltration, la rencontre entre extraterrestres déguisés en terre étrangère, l’émerveillement sociologique de Phlox et de T’Pol devant la façon dont chaque civilisation découvre les sciences, les traducteurs universels qui ont de gros bugs, la belle indigène qui n’est pas moins intelligente que le vaillant explorateur, la délicate ironie de T’Pol devant le comportement humain, la transposition inversée des angoisses x-filesiennes d’agroglyphes et d’abductions par des aliens…
Bref, jouissif de bout en bout. Un vrai nectar. Et si l'on fait abstraction de cinq ou six épisodes inutiles (une vétille), tous les épisodes des deux premières saisons d'ENT sont dans ce cas : bourrés de richesses contextuelles, de justesse psychologique, de connexions internalistes subtiles mais profondes, et toujours cette liminalité orgasmique (l’impression de danser devant "l’abysse" trekkienne en retardant le plus longtemps possible l’inéluctable grand plongeon).

Plus le temps passe, plus je trouve que ce que Berman et Braga ont voulu faire avec ENT – et qu'ils ont finalement fait dans les saisons 1 & 2 malgré d'innombrables obstacles – est juste génial. praise


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#18 06-04-2018 20:46:05

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 04x02 Storm Front, Part II (Résistance, 2ème partie)

Et je ne saurais jamais remercier assez le forum pour  l'accompagnement que vous m'avez donné lors de mon premier visionnage de cette merveilleuse série.
Et dire que je l'avais rejetée d'emblée... Moi avec mon trop plein de préjugés la concernant.
Quelle erreur...
J'en suis aujourd'hui le premier défenseur et j'espère embassadeur, car n'en déplaise aux "integristes"... L'essence trekkienne fait partie de cette série et c'est un tosien qui le dit. wink

Plus je la revois et plus elle progresse dans mon estime. Peut-être parce qu'elle n'a pas pu tout donner, tout montrer... Et son absence de fin réelle , son goût d'inachevé en font comme TOS en son temps, un petit bijou de condensé dont il faut se délecter car  98 épisodes, c'est finalement trop court.

Dernière modification par dl500 (06-04-2018 20:52:07)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

Pied de page des forums