ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST ENT 03x08 Twilight (Une autre dimension)

ST ENT 03x08 Twilight (Une autre dimension)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Michael Sussman
- Réalisation : Robert Duncan McNeill


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 5 [50%])

    50%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 2 [20%])

    20%

  3. 8 (excellent)(voix 1 [10%])

    10%

  4. 7 (bon)(voix 1 [10%])

    10%

  5. 6 (correct)(voix 1 [10%])

    10%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 10

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 18-09-2012 00:31:41

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 03x08 Twilight (Une autre dimension)

Et bien voilà!

Que de clins d'oeils à TWOK et TSFS.
La colonie Ceti alfa 5, Mutara, les tubes de jefferies à cause des ascenseurs en panne, le sacrifice de T'Pol parce que finalement ce qui est utile à un seul est supérieur au plus grand nombre, la destruction de l'Enterprise (même si elle n'a pas la poésie du film)...et j'en passe.
Scénario excellent et le twist final très bon.
On voit toute la dévotion de T'Pol pour son capitaine ainsi que Phlox. Des sous entendus sur l'attirance entre la vulcaine et le capitaine? (Je crois que c'est plutôt avec Trip que ça va se passer non?)
Un chouette épisode temporel. Et Archer reste le Archer 1.0 ça ça le fait.
Surement un épisode à developper ensemble en discussion et surtout à revoir rapidement.

La destruction de la Terre et 6000 survivants...JJ a-t-il vu cet épisode?

Dernière modification par dl500 (18-09-2012 00:36:29)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#3 18-09-2012 20:55:47

yrad
admin

Re : ST ENT 03x08 Twilight (Une autre dimension)

Développé par le toujours excellent Michael Sussman pour révéler explicitement le prix et l'enjeu que s'est fixée la saison 3 de la série prequelle, mais aussi l'irremplaçabilité historique de Jonathan Archer, ST ENT 03x08 Twilight réussit à compresser en 42 minutes l'essentiel du propos de la série Battlestar Galactica 2003 tout en la précédant de plus d'un mois ! Eh oui ST ENT 03x08 Twilight fut diffusé le 5 novembre 2003, alors que le pilote de BSG 2003 a été diffusé le 8 décembre 2003.
Il s'agit d'un magnifique cas d'école permettant de mesurer l'incroyable efficacité trekkienne : quatre saisons de BSG 2003 (fin du monde, rescapés misérables en quête d'une nouvelle Terre…) contenues elliptiquement dans un seul épisode ! Mais sans les névroses monochromes, sans la politique de bac à sable, sans le mysticisme nébuleux, sans les transpositions à la chaîne de la série de Ronald D. Moore...

T'Pol est ici rayonnante d'abnégation, prisonnière de ce devoir à la racine de la vulcanité. Sa relation avec Archer est laissée à toutes les spéculations, comme un prolongement alternatif – dans l'acception la plus noble - de ce que ST ENT 02x05 A Night In Sickbay avait révélé durant un instant de surmenage.
Mais eh, c'est une autre timeline, chaque événement global ayant des conséquences sur les choix intimes (façon relation entre Troi et Worf dans ST TNG 07x10 Parallels).

Durant ses quarante ans, la franchise aura multiplié les what if dystopiques, mais celui de ST ENT 03x08 Twilight demeure le plus désespérant et traumatique de tous.
Outre d'avoir anticipé - et en fait dépassé - par son propos une série considérée par tous comme révolutionnaire, c'est bien la toute première fois que Star Trek met en scène l'extermination de l'humanité, qui plus est de la façon la plus radicale qui puisse être ! Sans fun anxiolytique (façon ST 2009), sans puissants Vulcains (ou autres alliés) pour la protéger (façon début de ST ENT), sans agents spatiotemporels pour la préserver (façon ST VOY), sans divinité(s) pour la guider et la sauver (façon BSG 2003), sans puissances ou forces "supérieures" bienveillantes (façon fantasy), sans "filet de secours Q" (façon diptyque final de ST TNG), sans même qu'il ne subsiste le moindre survivant à la fin (génocide méthodique et implacable).
L'être humain est ici vraiment seul, seul face à l'extermination, seul face à l'inéluctable, sauf face au désespoir, seul face au néant... suicide

Il n'y a rien, absolument rien d'équivalent dans quarante ans de Star Trek, ni même ailleurs en SF audiovisuelle, du moins de manière aussi extrème et nihiliste (à l'exception peut-être du fabuleux The Road de Cormac McCarthy/John Hillcoat) !

Et même si je continue à avoir une certaine estime pour BSG 2003, le crépuscule de l'humanité (condamnée pour des actes qu'elle n'a pas encore commis et qu'elle ne commettra jamais) asséné par ST ENT 03x08 Twilight m'aura davantage ébranlé et touché que le sort des douze colonies de Kobol !

En complément d'une kyrielle de référence internes au Trekverse, ST ENT 03x08 Twilight offre également un hommage appuyé à la superbe série (annulée) Odyssey 5 de Manny Coto (qui venait juste d'être embauché par Rick Berman), telle une suite symbolique au conditionnel.

Plus qu'un Top franchise, ST ENT 03x08 Twilight est carrément un Top 10 Star Trek. bowing


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#4 23-09-2012 15:02:20

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST ENT 03x08 Twilight (Une autre dimension)

Excellent  et en aucun cas ne pourrait devenir un épisode exceptionnel ou un top franchise.

Enterprise essaye de faire son City On The Edge Of Forever.TOS.1, son Inner Light.TNG.5, son The Visitor.DS9.4, mais hélas n'atteint jamais la magie universelle de ces épisodes.
En cause un manque cruel de poids émotionnel & l' ambition démesurée d'un script qui ne peut tenir sur 40 minutes.
A vrai dire dans le ton nihiliste , je lui préfére Year Of Hell.VOY.4 , et pourtant je ne suis pas fan de Voyager .

Néanmoins, Twilight demeure excellent avec une histoire vaguement inspiré par le Memento de Christopher Nolan.
Archer est victime d'un accident spatio temporel qui lui fait perdre sa mémoire immédiate , en résulte une série de flashforward ou Archer à cause de sa maladie, échoue dans sa mission de sauver la terre.
le teaser tétanisant  voit  la Terre détruite par l' arme Xindi.

C'est l'humanité au bord de l'extinction & un Archer impuissant qui subit le cours des événements avec T'pol en garde malade .. Mike Sussman nous plonge ainsi dans une dimension nihiliste antagoniste à l'univers optimiste qu'est Star Trek.. poussant le vice à l'inclure dans ses clin d'oeil Trekkien : Comme par exemple l'humanité trouvant refuge sur Ceti Alpha V . Les fans de TWOK savent ce qui va arriver à cette planète dans un proche futur.. Bel hommage à Battlestar Galactica avec sa flotte de refugiée.. Ce nihilisme ambiant flirtant parfois avec le  cynisme geek  :

NX01BridgeDestroyed.jpg
Mais comment en 40 ans  d'héritage personne n'a pensé à viser la passerelle si apparente des vaisseaux de Starfleet !! geek
( Shinzon y avait enfin pensé dans Star Trek Nemesis jester )..

Enfin l'espoir revient quand Phlox decouvre un rémède " bouton reset " ( autant resté nihiliste jusqu'au bout  roll ) ..Ca se termine en "Kaboom !!" qui est le ton choisit et conscient de cette saison 3.
Un peu comme First Flight la saison précédente , on a l'impression de rester en marge de l'intrigue, de n''avoir que des petits bouts de saynétes d'un événement beaucoup plus vaste et important.. Même dans les questions intimes _ qui aurait du être le coeur émotionnelle de l'intrigue : Le rapport entre T'pol & Archer , à chaque fois la question d'un sentiment plus profond est éludée ou bottée en touche de manière maladroites..
_ T'pol je voulais vous dire que..
_Capitaine on vous apelle sur la passerelle pour une partie de shoot them up ! .. roll

Au final, comme Archer on pense que T'pol ferait une excellente garde malade... J'aurai aimé quelque chose de plus ambigue ...


yrad a écrit :

Archer, ST ENT 03x08 Twilight réussit à compresser en 42 minutes l'essentiel du propos de la série Battlestar Galactica 2003 tout en la précédant de plus d'un mois ! Eh oui ST ENT 03x08 Twilight fut diffusé le 5 novembre 2003, alors que le pilote de BSG 2003 a été diffusé le 8 décembre 2003.

Ne t'enflamme pas trop vite Good Yrad lol .. Mike Sussman a avoué avoir eut sous la main une version bottlegged du script du  pilote de RDM ..C'est pour lui clairement un hommage à Battlestar Galactica en général.. C'est à dix mille lieues de BSG2003 , les Xindis sont plus proches des Cylons " Star Wars"  version Glen A . Larson que des Cylons " Blade Runner" de RDM .

T'Pol est ici rayonnante d'abnégation, prisonnière de ce devoir à la racine de la vulcanité.

Elle est belle l'abnégation de la racine Vulcaine.. Les Xindis massacrent des milliards d'humains et le Vulcain ne font rien.. Même quand il s'agit d'aider des réfugiés..
C'est juste qu'une bande de enc.. Galactiques.. Au moins dans ST2009 , les humains ont tenté de sauver les Vulcains...
Je n'en veux pas à Mike Sussman , il a choisit une approche nihiliste , et il s'y est  tenu.. C'est un futur alternatif aprés tout..

c'est bien la toute première fois que Star Trek met en scène l'extermination de l'humanité, qui plus est de la façon la plus radicale qui puisse être ! Sans fun anxiolytique (façon ST 2009), sans puissants Vulcains (ou autres alliés) pour la protéger (façon début de ST ENT), sans agents spatiotemporels pour la préserver (façon ST VOY), sans divinité(s) pour la guider et la sauver (façon BSG 2003), sans puissances ou forces "supérieures" bienveillantes (façon fantasy), sans "filet de secours Q" (façon diptyque final de ST TNG), sans même qu'il ne subsiste le moindre survivant à la fin (génocide méthodique et implacable).

..
Mais avec le bon vieux bouton reset qui sauve le cul de tout le monde.. lol
Nihiliste sur certains point , mais pas dans son déroulement , ni  sa conclusion.. Tout cela ne s'est jamais passé ..
Ah ce Good Yrad , on ne le refera jamais, on a cassé le moule..  wink

PS: vous reprenez une petite dose de violence graphique ?
Archer qui plante une statuette de Zefram Cochrane dans le cou d'un Xindi ... Ouaahh
Encore une fois à la limite du vulgaire... Allez, c'est un futur alternatif.. Ca peut passer.

Dernière modification par Buckaroo (23-09-2012 16:46:19)


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#5 23-09-2012 20:10:51

yrad
admin

Re : ST ENT 03x08 Twilight (Une autre dimension)

Buckaroo a écrit :

Enterprise essaye de faire son City On The Edge Of Forever.TOS.1, son Inner Light.TNG.5, son The Visitor.DS9.4, mais hélas n'atteint jamais la magie universelle de ces épisodes.

Sauf que ST ENT 03x08 Twilight se place à un tout autre niveau. Il est désormais question de la fin du monde, de la fin de tout. Il ne peut y avoir de magie dans un tel extrémisme. Toute magie y serait d'ailleurs obscène.

Buckaroo a écrit :

En cause un manque cruel de poids émotionnel & l' ambition démesurée d'un script qui ne peut tenir sur 40 minutes.
A vrai dire dans le ton nihiliste , je lui préfére Year Of Hell.VOY.4 , et pourtant je ne suis pas fan de Voyager .

ST VOY 04x08+04x09 Year Of Hell est un épisode double et non un épisode simple comme ST ENT 03x08 Twilight. Et pourtant, à nihilisme et reset final equivalents, ST ENT 03x08 Twilight traite du génocide de l'humanité (et de tout le futur trekkien) et non de civilisations inconnue du quadrant delta.

Buckaroo a écrit :

Néanmoins, Twilight demeure excellent avec une histoire vaguement inspiré par le Memento de Christopher Nolan.

C'est le mode narratif (et l'histoire B) de l'épisode et non son histoire A qui semble inspiré de Memento (2000).
Mais finalement, ce n'est même pas vraiment le cas, puisque Michael Sussman avait imaginé le ressort du capitaine ayant perdu la mémoire immédiate assisté au quotidien par son second (jusqu'à ce que naisse une relation intime entre eux) pour Janeway et Chakotay durant ST VOY, c’est-à-dire avant que Jonathan Nolan n'écrive sa nouvelle Memento Mori

Buckaroo a écrit :

Mais comment en 40 ans  d'héritage personne n'a pensé à viser la passerelle si apparente des vaisseaux de Starfleet !! geek
( Shinzon y avait enfin pensé dans Star Trek Nemesis jester )..

En internaliste, il faut supposer que la passerelle est protégée par des boucliers plus puissants.
Si le but de l'attaquant est d'obtenir le reddition du vaisseau, il serait contreproductif de tuer le personnel de la passerelle. Et si son but est de détruire le vaisseau, ce n'est pas la passerelle qu'il faut viser mais le réacteur.

En externaliste, l'USS Enterprise de ST TOS s'est vu doté d'une passerelle proéminente en référence aux porte-avions. Si les productions trekkiennes ultérieures (films TOS, ST TNG…) avaient décidé par réalisme d'enfouir la passerelle dans le corps le plus inaccessible du vaisseau, elles auraient rétroactivement frappé l'USS Enterprise Kirk d'amateurisme et ses concepteurs d'irresponsabilité. Un univers homogène possède ses exigences, et le moindre upgrade conceptuel peut avoir des effets rétroactifs discréditants.
La seule solution est donc de transformer les défauts externalistes en partis pris internalistes. 

Buckaroo a écrit :

Ca se termine en "Kaboom !!" qui est le ton choisit et conscient de cette saison 3.

Ce kaboom-là, ce n'est pas celui des derniers épisodes (en mode 24) de la saison 3, mais c'est celui du sacrifice ultime des USS Enterprise C et D dans ST TNG 03x15 Yesterday's Enterprise.

Buckaroo a écrit :

Un peu comme First Flight la saison précédente , on a l'impression de rester en marge de l'intrigue, de n''avoir que des petits bouts de saynétes d'un événement beaucoup plus vaste et important..

Normal puisque ST ENT 02x24 First Flight et ST ENT 03x08 Twilight ont pour point commun d'être tous deux construits sur un mode elliptique : il s'agit d'un personnage qui raconte un morceau d'Histoire à un autre.
C'est grâce à cette astuce narrative que des scenarii qui possédaient le matière de tenir sur une saison entière ont réussi à tenir dans un seul épisode !

Buckaroo a écrit :

Même dans les questions intimes _ qui aurait du être le coeur émotionnelle de l'intrigue : Le rapport entre T'pol & Archer , à chaque fois la question d'un sentiment plus profond est éludée ou bottée en touche de manière maladroites..
_ T'pol je voulais vous dire que..
_Capitaine on vous apelle sur la passerelle pour une partie de shoot them up ! .. roll

Au final, comme Archer on pense que T'pol ferait une excellente garde malade... J'aurai aimé quelque chose de plus ambigue ...

Mais non, l'ambiguïté, c'est justement ce que fait ST ENT 03x08 Twilight ! Il n'aurait pas été possible d'être plus ambigu, puisque l'épisode ne révèle rien... tout en ne fermant aucune porte !
Et ce n’est pas du tout de la maladresse mais un parti pris complètement intentionnel de Michael Sussman puisque les premières versions de son script assumaient explicitement la relation entre Archer et T'Pol.
Mais Sussman a finalement préféré l'ambivalence pour mieux nourrir l'imaginaire des spectateurs. Et il a eu entièrement raison.

Buckaroo a écrit :

Ne t'enflamme pas trop vite Good Yrad lol .. Mike Sussman a avoué avoir eut sous la main une version bottlegged du script du  pilote de RDM ..C'est pour lui clairement un hommage à Battlestar Galactica en général.. C'est à dix mille lieues de BSG2003 , les Xindis sont plus proches des Cylons " Star Wars"  version Glen A . Larson que des Cylons " Blade Runner" de RDM .

Exact. Il s'agit en effet d'une confidence (tardive) de Mike Sussman (le pitch de BSG 1978 aurait toutefois pu suffire).
Mais si le draft du pilote de BSG 2003 est bel et bien la source d'inspiration de Sussman, cela ne fait que lier davantage encore ST ENT 03x08 Twilight à la série de RDM (et non à celle de Glen A. Larson).
Car le lien Twilight-BSG ne porte en aucun cas sur la personnalité ou la morphologie des exterminateurs (les Xindis n'ayant rien en commun avec les Cylons, ni ceux de 1978 ni ceux de 2003), mais sur l'extermination elle-même dans toute son implacabilité, à savoir une poignée d'humains rescapés partis en quête d'une Terre promise.
Et la crudité de ST ENT 03x08 Twilight lorgne bien davantage du côté de BSG 2003 (qui n'avait pourtant pas encore été diffusé) que de BSG 1978 (qui n'avait jamais vraiment pris la mesure du génocide des douze colonies de Kobol). Mais l'épisode fait plus hardcore encore que la série de RDM, puisque la "Terre promise" s'avère (ironiquement) Ceti Alpha V (condamnée à devenir inhabitable vers 2267), et que les derniers rescapées de l'espèce humaine y seront de toute façon exterminés bien avant.

Buckaroo a écrit :

Elle est belle l'abnégation de la racine Vulcaine.. Les Xindis massacrent des milliards d'humains et le Vulcain ne font rien.. Même quand il s'agit d'aider des réfugiés..
C'est juste qu'une bande de enc.. Galactiques.. Au moins dans ST2009 , les humains ont tenté de sauver les Vulcains...
Je n'en veux pas à Mike Sussman , il a choisit une approche nihiliste , et il s'y est  tenu.. C'est un futur alternatif aprés tout..

C'est un futur qui a existé et qui se serait de toute façon produit si Archer n'avait pas réussi sa mission.

Du coup, l'attitude du Vulcan High Command (≠ tous les Vulcains) est choquante.
Manifestement, les Vulcains ont pris peur. Ils étaient la puissance dominante du quadrant, ne craignant rien ni personne. Seulement voilà soudain qu'une nouvelle espèce apparaît avec la capacité de détruire des planètes entières en quelques secondes. L'instinct de conservation des élites vulcaines (sous la coupe Romulienne grâce à V'Las) a dû prendre le dessus, de peur qu'il leur arrive la même chose qu'aux humains...

Sur un plan karmique, il serait permis de penser que les Vulcains de ST 2009 ont payé pour ce qu'ils ont (ou auraient) laissé faire dans ST ENT 03x08 Twilight.

Buckaroo a écrit :

Enfin l'espoir revient quand Phlox decouvre un rémède " bouton reset " ( autant resté nihiliste jusqu'au bout  roll )
(…)
Mais avec le bon vieux bouton reset qui sauve le cul de tout le monde.. lol
Nihiliste sur certains point , mais pas dans son déroulement , ni  sa conclusion.. Tout cela ne s'est jamais passé ..
Ah ce Good Yrad , on ne le refera jamais, on a cassé le moule..  wink

Le bouton "reset temporel" – copyright Brannon Braga – est ce qui permet à une série ST d'explorer les uchronies à la façon des planètes de la semaine, de ne pas se renier dans le long terme, et de continuer l'aventure tout simplement…

Mais ce n'est parce que cette timeline nihiliste a été effacée que ça ne s'est jamais produit pour ceux qui l'ont vécu et enduré ! Car c'est tout l'effroi du paradoxe temporel : pour que la mission d'Archer puisse s'accomplir et l'humanité survivre, il a fallu que l'humanité soit un jour exterminée. Que nul ne se souvienne de ce sacrifice ne change rien à l'affaire. D'autant plus que l'épisode ST ENT 03x08 Twilight reste là pour en témoigner…

Imaginons maintenant qu'il n'y ait pas eu de "reset" à la fin de ST ENT 03x08 Twilight (comme tu l'aurais voulu semble-t-il)… La série prequelle se serait achevée là, par l'extermination de l'humanité (jusqu'au dernier humain) et par l'effacement de tout le futur trekkien !
Alors courage ou trahison ? Audace ou foutage de gueule ?
Dans tous les cas, plus aucune histoire à relater, et l'enterrement pur et simple de l'univers ST… sad

Buckaroo a écrit :

PS: vous reprenez une petite dose de violence graphique ?
Archer qui plante une statuette de Zefram Cochrane dans le cou d'un Xindi ... Ouaahh
Encore une fois à la limite du vulgaire... Allez, c'est un futur alternatif.. Ca peut passer.

Ben voyons… On extermine l'ensemble de l'humanité, mais tout ce que toi tu trouves vulgaire, c'est la façon dont Archer tue un Xindi ! eek
Comme s'il existait des façons non vulgaires de tuer... rolleyes
Vraiment tout le sens buckarien des proportions. lol


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#6 01-10-2012 11:17:11

mbuna
Ancien fan

Re : ST ENT 03x08 Twilight (Une autre dimension)

Un scénario en béton d'une ampleur et d'une ambition extrêmes, le tout superbement mené, sans aucun temps mort et une fin vraiment extra, alors comment faire la fine bouche ?


Une fois le contexte posé, il y'avait 2 solutions :
- Continuer à centrer l'intrigue sur l'extermination de la race humaine, avec toujours une ambition démesurée en terme de thématiques à explorer, quitte à vouloir faire du lourd autant lâcher les chevaux jusqu'au bout mdr
- Centrer l'intrigue exclusivement sur Archer (c'est le choix pris par l'épisode) puisque représentant le dernier fil ténu d'espoir

Perso j'aurais préféré un melting-pot des 2, afin de continuer à ressentir la désespérance, le fait que l'avenir de la race humaine est terminé ou ne tient qu'à un fil. Mais le choix pris par l'épisode est excellentissime lui aussi, rien à lui reprocher objectivement.

Sur l'ambivalence des sentiments Archer/T'Pol, là aussi j'aurais préféré peut-être une prise de risque, que T'Pol se dévoile plus devant cet amour impossible, un éternel fin d'amour pour le mettre en miroir de la fin de l'éternité pardon de l'humanité wink . Mais cela n'aurait-il pas été de trop pour cet épisode déjà si dense ?
Il aurait aussi peut-être fallu que Phlox comprenne plus tôt la possibilité d'effacer le tout en trouvant un remède ? Cela aurait permis de comprendre pourquoi la volonté de guérison d'Archer passait au 1er plan du reste et donner encore une intensité dramatique et de suspens au tout...

On aurait presqu'envie d'en faire un arc pour exploiter toutes ces idées à la minute, mais d'un autre côté le tempo des 42 minutes permet de faire s'envoler notre imagination nous même.
Cet épisode me fait penser à quelques uns de VOY, comme vous l'avez dit évidemment Year or hell mais aussi par exemple et plus subtilement Blink of an eye qui essaie de faire rentrer un max de choses en si peu de temps.
Ca laisse forcément quelques frustrations mais ce tempo et le tout sont tellement jouissifs !

Alors un bon et grand 10/10 plus que mérité pour ma part.

Hors ligne

#7 01-10-2012 13:59:13

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST ENT 03x08 Twilight (Une autre dimension)

Twilight.ENT.3 montre combien Enterprise est mieux écrite et plus constante que Voyager.
Year Of Hell.VOY.4 malgré sa boucle "Sisyphe" demeure un double épisode que tout le monde aura oublié, sans réelle signification pour le reste de la série.. Parce l'idée que Janeway puisse sacrifier le Voyager et son équipage dans le processus de retour,  est lâchement abandonné en cours de route au profit de la "belle maman" .

Le sens de Twilight nous est rappellé  dans le diptypque Azati Prime et Damage .
Il nous montre ce qui pourrait arriver si Archer échouait dans sa mission.
Dans Azati Prime , Dolim planifie l'éradication compléte des Humains, après la destruction de la Terre :
"Even after Earth is destroyed, there will be residual presence in the system. I intend to hunt down and eradicate every refugee caravan, every colony, every last outpost they have. "
..& évidemment nous avons la preuve que T'pol était incapable de succéder à Archer, et ainsi sauver la Terre.



yrad a écrit :
Buckaroo a écrit :

Enterprise essaye de faire son City On The Edge Of Forever.TOS.1, son Inner Light.TNG.5, son The Visitor.DS9.4, mais hélas n'atteint jamais la magie universelle de ces épisodes.

Sauf que ST ENT 03x08 Twilight se place à un tout autre niveau. Il est désormais question de la fin du monde, de la fin de tout. Il ne peut y avoir de magie dans un tel extrémisme. Toute magie y serait d'ailleurs obscène.

Non , il y aurait eut de la magie si Twilight  s'était concentré sur les personnages.. Ici , c'est la situation qui est sur le devant de la scène.. Tu sais ou vas ma préférence en la matière.. Quelque part tu as raison , j'ai tort de relier Twilight au type d'épisode  " City On The Edge.. " , Inner Light .. Le lien le plus probable serait à chercher du côté de Yesterday's Enterprise.TNG.3..
Mais là encore, il manque un petit truc pour que la magie Star Trek telle que je la ressent ne décolle... Les personnages, les dialogues...

Comme je l'ai dit plus haut, c'est aussi quelque part un It's a Wonderful Life ( Dreadfull dans ce cas là wink )  , une sorte de Tapestry.TGN.6 Pour Archer.
Une vision de ce qui se passerait si il échouait.
Je regrette ainsi cette opportunité manquée , il aurait dut en garder un souvenir de cette aventure comme Picard dans l'épisode précité plus haut ..Elle aurait enrichit Archer.
Là encore , je pense que la magie aurait put  opérer.

Buckaroo a écrit :

PS: vous reprenez une petite dose de violence graphique ?
Archer qui plante une statuette de Zefram Cochrane dans le cou d'un Xindi ... Ouaahh
Encore une fois à la limite du vulgaire... Allez, c'est un futur alternatif.. Ca peut passer.

Ben voyons… On extermine l'ensemble de l'humanité,

Justement ce n'est pas vulgaire.. Puisse qu'on ne  voit aucun mort de cette extermination... Juste la planète explosée..
Moi , je ne juge que les images que je vois à l'écran..
Archer plante brutalement  une statuette  dans la gorge  d'un Xindi comme Schzwazie ou Bruce Willis aurait put le faire dans les 90's..
Une violence frontale désamorcer par un clin d'oeil ou un bon mot.

Star Trek  ne nous avait pas habituer à ce type de violence volontiers outrancière et "comic book" .. Elle était soit subgérée, ou servait de moteur dramatique.

Encore une fois , je le répéte ..je trouve ce type de violence gratuite , vulgaire dans le cadre d'un  Star Trek.. C'est juste un constat.
Serait il bon  pour notre franchise d'aller toujours plus loin dans ce sens ou de mettre la pédale douce dans ce domaine?

Admettons le , la saison 3 d' Enterprise est  la plus brute de décoffrage de toutes les séries réunies.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#8 12-02-2018 15:11:13

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST ENT 03x08 Twilight (Une autre dimension)

9/10

Bordel ! Un épisode de timeline où j'ai passé un super moment sans m'embrouiller.
Voilà c'est ça un épisode qui parle de timeline alternative (pour pas dire univers parallèle...) Suivez mon regard.

T'Pol en "éternel Humain", vraiment touchant sa décision. À travers ce genre de personnages, et de situations on peut dire que l'humanité et la vulcanité ont fusionné dans un idéal de culture. Super !

Bon ça me fait marrer de voir que certains scénarios semblent écrits uniquement pour voir nos héros dans d'autres uniformes... Une tradition de production ?


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

Pied de page des forums