ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST ENT 02x24 First Flight (L'étoffe d'un héros)

ST ENT 02x24 First Flight (L'étoffe d'un héros)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : John Shiban, Chris Black
- Réalisation : LeVar Burton


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 4 [50%])

    50%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  3. 8 (excellent)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  4. 7 (bon)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  5. 6 (correct)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 8

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 15-09-2012 12:05:36

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 02x24 First Flight (L'étoffe d'un héros)

Encore un top!
10 donc.
To bodly go, to explore...du ST pur, avec 2 grands acteurs qui nous donnent un aperçu du programme NX.
L'amiral Forest prend un peu plus d'importance pour la première fois.
Un petit bijou à se régaler sans modération. (à la différence de nos 2 héros qui visiblement ont autorisation de boire...)
Un épisode flashback qui augmente encore la dimention de T'Pol.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#3 16-09-2012 18:58:29

yrad
admin

Re : ST ENT 02x24 First Flight (L'étoffe d'un héros)

ST ENT 02x24 First Flight a su saisir la quintessence, l'âme de ces pionniers de l'espace, pour mettre en exergue tout ce qui les distingue de leurs successeurs de ST TOS et de l'ère TNG. Leur côté aéro, fous volants, cinglés, arrogants, indisciplinés a été restitué à la perfection dans l'épisode, avec une immense justesse psychologique, sans caricature contreproductive. Le tout magnifié par une conclusion fine et poignante !
J'ai tellement rencontré de pilotes comme le Cmdr. A.G. Robinson (interprété par l'excellent Keith Carradine) que ce personnage est à mes yeux un sans-faute intégral, un phantasme ambulant à lui tout seul !

En outre, ST ENT 02x24 First Flight porte un regard diachronique sur l'aventure humaine et ce qui la distingue foncièrement de l'aventure vulcaine : la prise de risque, assortie de catastrophes parfois, mais aussi de spectaculaires bonds en avant.

Par surcroît, ST ENT 02x24 First Flight est l'ultime survivance du projet original de Rick Berman pour la série prequelle : situer l'ensemble de la première saison sur Terre, plongée dans l'effervescence très Right Stuff des préparatifs de la mission NX-01. Et alors, c'est toute la première saison de la série qui aurait été à l'image de ST ENT 02x24 First Flight. Hélas, mille fois hélas, cet ambitieux projet n'a pas été greenlighté par la Parmount/UPN,
A ce propos, Brannon Braga déclarait en 2007 : « Paramount was understandably worried about protecting their huge franchise. You know, Rick's initial idea was to play the first season on Earth as they were building the very first warp ship. But that was way too off-concept, I think, for the studio. Maybe they were right, who knows. »

Enfin, ST ENT 02x24 First Flight est un chant du cygne. C'est le véritable épisode bilan de la série prequelle, du moins telle que Berman et Braga la voulait à l'origine.
Car vient ensuite ST ENT 02x26 The Expanse et l'ère de la surenchère, qui amorce un tournant irréversible. sad

Bien sûr, le public fut davantage séduit par ST Enterprise 2.0, y compris Ronald D. Moore qui soutint chaudement la troisième saison de ST ENT...
Il n'empêche que ça n'a plus grand chose à voir avec la vocation d'un vrai prequel... roll

Pour ma part, toute mon affection va en priorité aux deux premières saisons de ST ENT, dont 02x24 First Flight est le flamboyant parangon. smile

10/10

R.I.P. Enterprise 1.0 crux


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#4 16-09-2012 20:02:07

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 02x24 First Flight (L'étoffe d'un héros)

Cet épisode est aussi le choix des fans dans le coffret captain's log.
C'est plutôt encourageant!


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#5 17-09-2012 15:43:21

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST ENT 02x24 First Flight (L'étoffe d'un héros)

Je vais dire excellent.

Une bonne préquelle de la préquelle quoi . lol
Avec une excellente guest star Keith Carradine ( Deadwood , Southern Comfort ) dans le rôle du pilote rival d' Archer : A.G. Robinson.
Une ambiance Right Stuff  très agréable, qui en flashback raconte l'histoire du programme NX.. Les essais pour passer à la vitesse supérieure : Warp 3...
Essentiel pour mieux comprendre Archer & être plus juste envers lui. Il n'a pas eut le poste de capitaine du NX01 parce qu'il était le fils de son papa, concepteur des moteur Warp 5, mais grâce à un rival qui lui a fait comprendre que  le "risque fera partie du business" .

On comprend mieux aussi Enterprise et sa vision de Starfleet plus laxiste .  A juste titre , A.G Robinson, Archer , Duval et Gardner ne sont pas entraîné à penser comme des militaires à l'instar de Kirk, Picard and co..
Ils se pensent comme comme des pilotes, des explorateurs.. C'est en allant là bas, en prenant les risques nécéssaires qu'ils vont découvrir par eux même la vraie étoffe qu'exige l'ultime frontière...

Excellent donc, mais impossible de l'éléver au dessus de cette note. Parce qu'il reste une grande part de frustration à la fin de l'épisode.
Comme une désagréable impression de n'avoir assisté qu'à de toutes petites saynétes, et ne pas avoir une vision tout à fait claire en face de moi..
Un canevas inachevé.
J'aurai aimé mieux connaître A.G , rencontré le capitaine Jeffreries, il manque Soval dans le tableau.. Rester plus longtemps dans le 602 Club , connaître mieux Ruby..Savoir comment Archer a eut le NX01 à, la place  de Robinson ect..

Je n'ai fait  que survoler ce First Flight , alors que j'aurai aimé mis plonger à l'intérieur.. Le matériel était riche pour un double épisode ..Dommage. sad


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#6 17-09-2012 16:27:32

yrad
admin

Re : ST ENT 02x24 First Flight (L'étoffe d'un héros)

Buckaroo a écrit :

On comprend mieux aussi Enterprise et sa vision de Starfleet plus laxiste .  A juste titre , A.G Robinson, Archer , Duval et Gardner ne sont pas entraîné à penser comme des militaires à l'instar de Kirk, Picard and co..
Ils se pensent comme comme des pilotes, des explorateurs.. C'est en allant là bas, en prenant les risques nécéssaires qu'ils vont découvrir par eux même la vraie étoffe qu'exige l'ultime frontière...

C'est précisément pour cette raison que je ne cesse de répéter depuis des années que ST ENT (et plus particulièrement ses deux premières saisons) correspond davantage que les autres séries ST à l'aéro/astronautique du monde réel, celle-là même que j'ai la chance de cotoyer dans ma vie professionelle.

Buckaroo a écrit :

Excellent donc, mais impossible de l'éléver au dessus de cette note. Parce qu'il reste une grande part de frustration à la fin de l'épisode.
Comme une désagréable impression de n'avoir assisté qu'à de toutes petites saynétes, et ne pas avoir une vision tout à fait claire en face de moi..
Un canevas inachevé.
J'aurai aimé mieux connaître A.G , rencontré le capitaine Jeffreries, il manque Soval dans le tableau.. Rester plus longtemps dans le 602 Club , connaître mieux Ruby..Savoir comment Archer a eut le NX01 à, la place  de Robinson ect..

Je n'ai fait  que survoler ce First Flight , alors que j'aurai aimé mis plonger à l'intérieur.. Le matériel était riche pour un double épisode ..Dommage. sad

Le matériel était riche pour une saison entière ! Celle que Rick Berman voulait à l'origine pour ENT et qu'UPN/Paramount lui a refusée (comme je le rappelais plus haut).

Alors à défaut de ce qui aurait pu (et dû) être, il faut prendre ST ENT 02x24 First Flight pour un lot de consolation, délégant à la suggestion ce que les contingences n'auront permis de montrer.

La franchise Star Trek s'est toujours illustrée par sa diversité et sa densité, mais avec pour contrepartie statistique de n'avoir pas forcément le temps et le luxe de s'appesantir sur les sujets abordés (corollaire à la fois positif et négatif du format stand alone). Du coup, c'est aux spectateurs imaginatifs de parachever la toile. Mais cette liberté participative a toujours été la marque des œuvres d'auteurs.

ST ENT 02x24 First Flight remplit donc parfaitement sa mission tant son pouvoir évocateur est grand. Il n'aurait pas pu faire mieux et plus fort dans la courte durée qui lui était impartie...
Et comme il incarne l'esprit d'entreprise (avec et sans jeu de mot) dans sa forme la plus épurée, difficile de ne pas accorder à ST ENT 02x24 First Flight un "top franchise".


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#7 12-10-2013 08:58:12

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : ST ENT 02x24 First Flight (L'étoffe d'un héros)

Navré de remettre ça sur le tapis mais une fois de plus je trouve l'univers d'ENT incohérent. Les événements de cet épisode se passent une dizaine d'années avant le lancement du NX-01 et Starfleet a toutes les peines du mondes à faire fonctionner un appareil Warp2. Un dizaine d'années avant, c'est à dire que ça se situe aux alentours de 2141 (je ne vais pas vérifier sur Memory Alpha, volontairement big_smile). Par contre bien avant 2141 il y a des tas de vaisseaux Cargo humains qui se baladent à cette vitesse, lesquels n'ont eu aucun souci pour faire fonctionner ces moteurs Warp, bien avant Starfleet et sans moyens ni l'aide des Vulcains. Les vrais pionniers sont les pilotes de Cargo dans l'univers d'ENT, alors qu'on nous présente Archer et Robinson comme étant les premiers humains à voyager en Warp 2.

Hors ligne

#8 12-10-2013 09:07:50

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 02x24 First Flight (L'étoffe d'un héros)

Je crois que les cargos n'excédaient pas 1.8 . Ici c'est le passage de la barre de warp 2 qui est traité. Sauf erreur, on voit ça dans l'épisode d'avant avec Travis.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#9 12-10-2013 09:13:16

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : ST ENT 02x24 First Flight (L'étoffe d'un héros)

1.8 ou 2 c'est pareil pour moi. Comment diable imaginer que d'un côté on a Starfleet qui bosse dur sur des prototypes et de l'autre des humains qui depuis longtemps construisent des cargo, développent des moteurs warps , explorent la galaxie et font du commerce avec des aliens?

Hors ligne

#10 12-10-2013 09:33:25

scorpius
Nowhere Man

Re : ST ENT 02x24 First Flight (L'étoffe d'un héros)

Ce n'est absolument pas incohérent, ce fut la même chose dans l'aviation pour atteindre la vitesse supersonique. Tu avais l'armée et ses pilotes qui travaillaient comme des fous en prenant d'immenses risques, ça n'a pas empêcher à côté de voir le vol touristique et autres se développer bien avant.

Edit : Il va sans dire que cet épisode c'est du 10/10.

Dernière modification par scorpius (12-10-2013 16:44:25)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#11 12-10-2013 10:43:51

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : ST ENT 02x24 First Flight (L'étoffe d'un héros)

Absolument aucun rapport. Là on parle de gens qui ont techniquement des dizaines d'avance sur la recherche et l'exploration "officielle". C'est comme si on découvrait un 747 au début de l'aviation.

Hors ligne

#12 12-10-2013 11:04:26

scorpius
Nowhere Man

Re : ST ENT 02x24 First Flight (L'étoffe d'un héros)

Il n'ont pas des dizaines d'années d'avance, au contraire la série a montrée, que les vaisseaux cargo ne font pas vraiment de l'exploration. Il s'agit plus d'aller d'un point A à un point B en transportant sa marchandise. C'est long et c'est dangereux, et c'était la même chose pour les premières missions d'explorations, partir de la Terre jusqu'à une destination déjà décidée à l'avance. Avec les recherches de Starfleet, le but est véritablement d'ouvrir la galaxie aux hommes en mettant au point un moteur plus performant.

Impossible d'entreprendre une mission comme celle du NX-01 avec un vaisseau cargo, on est d'accord non ?

Dernière modification par scorpius (12-10-2013 11:05:02)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#13 12-10-2013 11:54:35

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : ST ENT 02x24 First Flight (L'étoffe d'un héros)

Pour transporter de la marchandise il faut avoir eu un contact auparavant, et un bon. Il a donc fallu explorer au préalable. Non tout ceci n'est pas cohérent, c'est même du grand n'importe quoi.

Hors ligne

#14 12-10-2013 12:23:31

scorpius
Nowhere Man

Re : ST ENT 02x24 First Flight (L'étoffe d'un héros)

Les contacts d'ordres commerciaux avec certains mondes plus ou moins éloignés, se sont au départ probablement fait par l'intermédiaire des Vulcains. On sait qu'ils ont conseiller les humains pour tout ce qui est de l'exploration spaciale. On a vu que leur aide n'était pas vraiment d'ordre technologique, on peut imaginer que ça a pris en partie cette forme : mise en contact avec d'autres civilisations éventuellement intéressées par des ressources terrestres.

C'est de la pure speculation de ma part (l'UE s'est peut être penché sur cette période, faudrait voir) mais je n'y vois pas d'incohérence, dans le sens ou l'humanité a forcément exploitée l'invension de Cochrane hors du cadre de Starfleet, qui pour sa part avait un but bien précis.

Dernière modification par scorpius (12-10-2013 12:28:33)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#15 12-10-2013 12:35:23

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : ST ENT 02x24 First Flight (L'étoffe d'un héros)

N'importe quoi. Les vulcains qui ne pensent pas que les humains soient prêts à l'exploration et surveillent starfleet de très prêt auraient aidé des commerçants humains à se ballader dans la galaxie? Pas crédible une seule seconde.

Hors ligne

#16 12-10-2013 12:45:27

scorpius
Nowhere Man

Re : ST ENT 02x24 First Flight (L'étoffe d'un héros)

Ils ne veulent surtout pas que les humains soient libres de faire tout et n'importe quoi.
Mais qu'ils aient apporter leur aide dans le cadre strict d'échanges commerciaux, ça me paraît crédible. (Pour ce qu'on en sait, ce pourrait être là, l'un des rôle de l'ambassade Vulcaine). Il y a beaucoup moins de chance qu'un vaisseau cargo soit responsable d'un incident intergalactique majeur, qu'un vaisseau qui se déplace à Warp 5...

Dernière modification par scorpius (12-10-2013 12:46:29)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#17 13-10-2013 17:27:21

yrad
admin

Re : ST ENT 02x24 First Flight (L'étoffe d'un héros)

En complément des réponses de Dl500 et Scorpius (j'étais indispo ces derniers jours)... wink

dvmy a écrit :

Navré de remettre ça sur le tapis mais une fois de plus je trouve l'univers d'ENT incohérent. Les événements de cet épisode se passent une dizaine d'années avant le lancement du NX-01 et Starfleet a toutes les peines du mondes à faire fonctionner un appareil Warp2. Un dizaine d'années avant, c'est à dire que ça se situe aux alentours de 2141 (je ne vais pas vérifier sur Memory Alpha, volontairement big_smile).

Sans vérifier non plus sur Memory Alpha, le flash-back de ST ENT 02x24 First Flight est supposé se dérouler dix ans avant le "présent" (2153) de l'épisode, donc normalement en 2143.

dvmy a écrit :

Les vrais pionniers sont les pilotes de Cargo dans l'univers d'ENT, alors qu'on nous présente Archer et Robinson comme étant les premiers humains à voyager en Warp 2.

Oui, les vrais pionniers sont les pilotes de cargo, ainsi que les tous premiers colons (ceux qui ont bâti New Berlin, Terra Nova, Alpha Centauri colony, Vega colony...). Mais ST ENT n'a jamais cherché à faire croire le contraire ! Pour mémoire, Archer voulait même faire initialement carrière dans les vaisseaux-cargos...

Alors certes, de prime abord, on pourrait regretter que la série prequelle n'ait pas justement pris place à l'ère des "vrais pionniers", c'est à dire durant la période immédiatement consécutive au First Contact (par exemple entre 2063 et 2100). Seulement alors, cela n'aurait plus du tout été du Star Trek par le format : entre les post-atomic horrors qui sévissaient encore en 2079, les voyages à faible distorsion (< 1,8) qui duraient des années sans rencontrer personne (impliquant du bottle-show intégral façon Virtuality de Ronald D. Moore), et la limitation thématique des défis planétaires (cf. la série Earth II qui est la seule à s'être intéressé à la colonisation d'une unique exo-planète vu de l'intérieur)…
Déjà lorsqu'on voit le barrage auquel se sont heurtés Berman et Braga lorsqu'ils ont "simplement" voulu situer leur première saison prequelle uniquement sur Terre... ou encore priver le NX-01 de téléporteurs…

Mais à partir du moment où la série prequelle se déroulait 90 ans après la découverte du FTL par Cochrane et après le First Contact (parti pris pas moins légitime qu'un autre), il aurait été juste absurde - en terme d'évolution sociétale - que la Terre n'ait pas déjà à son actif une certaine expérience spatiale, et cela avec ou sans la bénédiction des Vulcains (qui ne sont ni des envahisseurs ni des colons quoi qu'en pensent les humains vulcanophobes du 22ème siècle). Une expérience spatiale de toute façon établie par les informations délivrées incidemment dans les séries "ultérieures" (ST TOS et ST TNG) qui partagent la même timeline que ST ENT (SS Valiant à la fin du 21ème siècle, SS Mariposa au début du 22ème, etc…).

Au bout du compte, "pionnier" est un concept qui n'a rien d'une valeur absolue. C'est une valeur relative… en fonction des référents et des idéaux. Chaque époque est pionnière de quelque chose, tout comme l'est chaque équipage de la franchise.
Zefram Cochrane est pionnier du FTL humain.
Les premiers colons et les vaisseaux cargos de la fin du 21ème siècle et de la première moitié du 22ème sont les pionniers des voyages extrasolaires humains (à très faible distorsion).
Archer, lui, est pionnier du warp 2, 3, puis 5, et finalement de "l'exploration à la manière trekkienne", c’est-à-dire sans plan de vol ni objectif précis – un concept en lui-même utopique à l'ère de l'économie de marché.
Par la suite, Kirk sera le pionnier de l'exploration fabulaire et allégorique.
(…)
Enfin, Sisko et Janeway seront respectivement les pionniers de l'exploration des Quadrants gamma et delta…

dvmy a écrit :

Par contre bien avant 2141 il y a des tas de vaisseaux Cargo humains qui se baladent à cette vitesse, lesquels n'ont eu aucun souci pour faire fonctionner ces moteurs Warp, bien avant Starfleet et sans moyens ni l'aide des Vulcains.
(…)
1.8 ou 2 c'est pareil pour moi. Comment diable imaginer que d'un côté on a Starfleet qui bosse dur sur des prototypes et de l'autre des humains qui depuis longtemps construisent des cargo, développent des moteurs warps , explorent la galaxie et font du commerce avec des aliens?

Ce n'est justement pas du tout pareil, car ENT a posé avec beaucoup de prégnance (ce qui était son droit créatif) qu'il existe une Warp 2 barrier, représentant un cap scientifique presqu'aussi important que le FTL lui-même. A partir du moment où le seuil de la Distorsion 2 est franchi, il ne semble pas y avoir le limite conceptuelle à l'accroissement progressif de la vitesse supraluminique (hormis à terme le Warp 10 de la nouvelle échelle alias seuil de transdistorsion).
Et s'il a fallu plus d'un siècle aux Vulcains pour passer du Warp 1 au Warp 2, ST ENT 02x24 First Flight aura révélé que l'imprudence et l'insouciance humaine auront finalement permis aux Terriens d'aller plus vite en franchissant ce cap en seulement 80 ans (mais ce n'est pas la seule fois que les Terrains dameront le pions aux Vulcains, cf. par exemple le cas des Arkonians dans l'excellent ST ENT 02x13 Dawn).

En outre, le défi que sont imposés – au péril de leur vie - A.G. Robinson et Jonathan Archer en 2143 ne portait pas seulement sur le franchissement des seuils de la Warp 2 (conceptuel) puis 3 (symbolique), mais sur la validation pratique du moteur à distorsion développé par Henry Archer (le père de Jonathan), sur lequel reposait tout le NX Project du Warp Five program… et donc à ce titre radicalement différent du moteur à distorsion de Cochrane, équipant quant à lui tous les vaisseaux terriens antérieurs au NX-01 et plafonnant à Warp 1,8.

dvmy a écrit :

Pour transporter de la marchandise il faut avoir eu un contact auparavant, et un bon. Il a donc fallu explorer au préalable. Non tout ceci n'est pas cohérent, c'est même du grand n'importe quoi.
(…)
N'importe quoi. Les vulcains qui ne pensent pas que les humains soient prêts à l'exploration et surveillent starfleet de très prêt auraient aidé des commerçants humains à se ballader dans la galaxie? Pas crédible une seule seconde.

Cela devient très crédible dès lors que l'on comprend que les Vulcains ont perpétuellement cherché à être les indispensables intermédiaires de toutes les interactions entre les humains et les autres extraterrestres. Convaincus (à juste titre) que les humains sont irresponsables et inquiétants par leur progrès rapides (cf. les révélations de la saison 4), il était logique qu'en tant qu'ainés du voyage spatial, les Vulcains président à toutes les rencontres et à tous les partenariats entre la Terre et ses proches voisins (du commerce/transport de minerais des vaisseaux-cargos à l'Interspecies Medical Exchange).

Il ressort de ST ENT que si les Vulcains n'ont jamais empêché les humains d'envoyer des vaisseaux dans l'espace (cf. toutes les premières missions évoquées par TOS/TNG, ainsi que toutes les premières colonies), ils ont en revanche cherché à encadrer les premiers contacts et les échanges entre les Terriens et les aliens. D'où leur réticence envers l'objectif que se fixait le NX Project, soit littéralement aller à la rencontre des civilisations de la galaxie sans chaperon vulcain. Et dans une large mesure, les appréhensions vulcaines se sont révélées justifiées, puisqu'il a suffi de quelques années d'exploration à la façon trekkienne pour exposer la Terre à son complet anéantissement (les voyages d'Archer se confondant – en terme de causalité - avec l'avenir trekkien qui en découlait dans le long terme).

scorpius a écrit :

Pour ce qu'on en sait, ce pourrait être là, l'un des rôle de l'ambassade Vulcaine

C'est même forcément son principal rôle étant donné que les Vulcains obéissaient à une forme de Prime Directive (ne pas se mêler des affaires internes) et n'avaient aucune ambition coloniale envers la Terre. Comment justifier alors une présence vulcaine permanente sur Terre si ce n'est aux titres de "guides et ambassadeurs intergalactiques" dans le cadre des premières missions spatiales humaines hors de leur système solaire ?
Et ce n'est même pas de la spéculation puisque ENT a explicitement présenté la mission du NX-01 comme étant la première à oser s'émanciper des Vulcains, ce qui signifie que les nombreuses missions spatiales entre 2063 et 2151 impliquant des rencontres avec des aliens étaient chaperonnées par les Vulcains. Il suffit d'ailleurs de voir comment a été immédiatement "géré" l'accidentel premier contact avec les Klingons dans le pilote de la série : d'emblée les Vulcains étaient sur la brèche pour en contrôler toutes les facettes et les répercussions. C'était clairement leur fonction sur Terre depuis leur arrivée… et c'est finalement contre cette intercession vulcaine institutionnalisée qu'Archer s'est élevé en prenant l'initiative le 16 avril 2151 de ramener Klaang sur Q'onoS. En ce sens-là aussi, Archer était bien un pionnier.

scorpius a écrit :

Edit : Il va sans dire que cet épisode c'est du 10/10.

En effet, il va sans dire... et haut la main. wink
D'autant plus que ST ENT 02x24 First Flight offre un aperçu rétrospectif sur ce qu'aurait été la première saison de série prequelle selon les projets initiaux de Berman & Braga. Tel un what if externaliste juste avant qu'ENT ne s'oriente irréversiblement dans une toute autre direction…

C'est précisément pour de tels épisodes et bien d'autres – ne payant délibérément pas de mine – que je raffole de cette seconde saison (qu'il est de si bon ton de railler). La levée progressive du voile sur le contexte et l'Histoire des premiers voyages spatiaux terriens, jonchés d'énigmes et de paradoxes (≠ contradictions), est quelque chose de nettement plus stimulant pour l'esprit (et l'imagination) que la plongée – quoique spectaculaire et innovante - dans le Delphic Expanse…

Après, c'est évidemment une question d'attente personnelle. Mais en ce qui me concerne, après tant d'années de trekkisme, la construction par petites touches de l'Histoire du futur trekkienne me passionne bien davantage que les sempiternelles tensions dramatiques déployées autour de périls sortis du chapeau.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#18 14-10-2013 10:34:21

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 02x24 First Flight (L'étoffe d'un héros)

.

Dernière modification par dl500 (14-10-2013 10:45:00)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#19 03-06-2014 18:27:48

Strangueloop
Omnipotent

Re : ST ENT 02x24 First Flight (L'étoffe d'un héros)

J'avoue, c'est un excellent épisode qui est très rafraichissant après les daubes précédentes.


"Prune juice, extra large".

Hors ligne

#20 09-01-2018 15:33:29

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST ENT 02x24 First Flight (L'étoffe d'un héros)

6/10

Un épisode intéressant sur le programme NX.
Mais avons-nous besoin de ce récit ?

Un aventure trop américaine. C'est agaçant. Des Chinois, des Russes, des Indiens, des Européens se seraient-ils battus comme cela dans un bar ?

Archer dit qu'après avoir franchi la distorsion 5, Starfleet s'est lancée dans le programme de distorsion 5... Que faire du Franklin et de sa position de distorsion 4 ?


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

Pied de page des forums