ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST ENT 02x22 Cogenitor (Le troisième sexe)

ST ENT 02x22 Cogenitor (Le troisième sexe)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Rick Berman, Brannon Braga
- Réalisation : LeVar Burton


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 3 [42.86%])

    42.86%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 2 [28.57%])

    28.57%

  3. 8 (excellent)(voix 0 [0%])

    0%

  4. 7 (bon)(voix 1 [14.29%])

    14.29%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 1 [14.29%])

    14.29%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 7

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 16-09-2012 08:55:23

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 02x22 Cogenitor (Le troisième sexe)

Il y avait un sujet en or...et puis voilà que c'est survolé encore une fois. Les décors, tout m'a fait penser à un mauvais épisode de TNG. Encore et toujours Trip qui interfère.
Dommage car la fin s'avère bien supérieure, mais reste torpillée par une morale d'Archer bien lourde.

Je le reverrai certainement plus tard car cette première vision m'a profondément déçu.
4.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#3 16-09-2012 18:53:57

yrad
admin

Re : ST ENT 02x22 Cogenitor (Le troisième sexe)

ST ENT 02x22 Cogenitor est le chef d'œuvre trekkien ultime.

Avec cet épisode, Rick Berman et Brannon Braga ont révélé l'étendue de leur maturité sociologique et de leur culture politique. Cet épisode est la plus parfaite synthèse audiovisuelle des mécanismes révélés par Alexis de Tocqueville dans De la démocratie en Amérique et dans L'Ancien Régime et la Révolution, par Fernand Braudel dans Grammaire des civilisations, et par Samuel Huntington dans The Clash of Civilizations and the Remaking of World Order.

La métamorphose brutale du cogenitor témoigne d'un redoutable réalisme épistémologique ! Certes, à l'ère de l'homogénéisation culturelle planétaire, l'homme moderne n'est plus en mesure de saisir les implications d'un complet cloisonnement culturel et social institutionnalisé depuis la naissance. Pourtant des générations d'Amérindiens ayant fait l'expérience des Missions catholiques - jusque dans la moderne Théologie de la Libération - témoignent de toute la vérité comportementale du cogenitor face au complet bouleversement d'entendement dont Tucker est le vecteur. Les interactions inédites provoquent généralement les plus violents "déclics".

La "liberté" est une notion aussi subjective qu'illusoire. La liberté se définit toujours par l'absence de perception de contrainte, et non par l'absence de contraintes, soulignant tout le relativisme et le subjectivisme du concept.
C'est Tucker (et par projection le spectateur) qui perçoivent les contraintes auxquelles est naturellement soumis le cogenitor. Mais lui ne les vit pas ainsi, car il a été éduqué, socialement formaté depuis sa naissance, pour ne pas les percevoir ainsi. C'est la raison pour laquelle le cogenitor n'est pas emprisonné et enchaîné dans une cellule, qu'il ne cherche pas à fuir à la moindre occasion, et qu'il n'oppose aucune résistance conceptuelle à l'influence de Tucker.
En ce sens, avant sa rencontre avec Tucker, le cogenitor se sentait libre et heureux. Mais c'est "l'éducation" de Trip qui aura aliéné le cogenitor en lui faisait découvrir des contraintes dont il n'avait pas de lui-même conscience. Or c'est exactement ainsi que procède la Théologie de la Libération. Un enfer pavé de bonnes intentions renvoyant directement au Supplément au voyage de Bougainville de Denis Diderot.

Mais faisant honneur à la vocation SF larger than life, le cas de ST ENT 02x22 Cogenitor est nettement plus pervers que tous les "précédents" du monde réel !
Car les cogenitors ne sont pas des individus comme les autres dont les contraintes iniques d'existence résultent d'une ordre social arbitraire (de type raciste). Leurs contraintes iniques d'existence résultent en réalité d'une stricte nécessité fonctionnelle (plus même que d'un ordre naturel) !
Les cogenitors ne représentent que 3% de la population vissianne, et leur fonction biologique est essentielle pour la perpétuation de l'espèce. "Animaliser" les cogenitors, les réduire à l'état "d'outils sexuels" dès le plus jeune âge, cela représente un impératif biologique absolu pour l'ensemble des Vissians !
Leur insuffisance numéraire est incompatible avec le respect de leur libre arbitre. Toute option égalitaire envers les cogenitors aurait pour conséquence de condamner la société entière. Et comme partout, c'est la nécessité qui conditionne le système moral...

Soit un cas de figure qui rend pour la première fois totalement inapplicables les idéaux progressistes ou humanistes !

The last but not the least, Cogenitor traite de l'inconciliabilité entre droit de l'homme et droit des peuples, tout en transposant audacieusement en SF la non-binarité des genres ("audacieusement", oui, car l'inscrivant dans les lois naturelles).

C'est (entre autres) pour cette raison que ST ENT 02x22 Cogenitor est un épisode sans équivalent, non seulement dans l'ensemble de la franchise ST, mais même à l'échelle de la SF audiovisuelle ! Parce qu'il met en scène un cas de figure moralement très dérangeant pour le spectateur, et envers lequel tous les corpus idéologiques humains s'avèrent impuissants.

Le seul "remède" pourrait en fait venir des sciences : augmenter significativement la proportion de cogenitors au sein de la population vissianne, ou remplacer la fonction biologique des cogenitors par des structures artificielles.
Malgré tout, rien ne dit que ça soit possible, et rien ne prouve que les Vissians n'aient pas déjà essayé (étant donné leur avance technologique) mais sans y parvenir.
Mais surtout, qui a le droit de décider que la nature a tort et qu'il faut la changer de façon finalement eugéniste ? Et appartient-il aux humains du NX-01, ou même à la Fédération du futur, de changer cet ordre des choses dans la société vissianne ?

ST ENT 02x22 Cogenitor éprouve durement le vrai trekkisme du spectateur. Jusqu'à quel point le trekker est-il capable d'accepter une situation qui lui parait fondamentalement injuste pour respecter l'identité et la diversité de l'univers (l'IDIC) ?

A ce que la morale humaine (i.e. occidentale contemporaine) réprouve, il est évidemment beaucoup plus commode de répliquer par l'impérialisme américanomorphe ! Et c'est exactement ce qu'aura fait la série Stargate SG-1 dans l'épisode SG SG-1 03x05 Learning Curve (Méthodes d'apprentissages), qui représente la version ultra-bien-pensante de ST ENT 02x22 Cogenitor ! Là c'est carrément le héros en titre, le colonel Jack O'Neill, qui agit comme Tucker ! Son système de pensée yankee percevant le sort des Urrones comme une injustice, il décide de bouleverser la société des Orbanians. Mais à la différence de ST ENT, O'Neill reçoit le (relatif) soutien de sa hiérarchie ! Et finalement "tout est bien qui finit bien", car "grâce" à O'Neill, les Orbanians comprennent l'erreur morale qu'ils commettaient depuis des siècles, et ils adoptent l'American way of life.
Le spectateur moyen est content. Et moi, ça me donne envie de gerber. mad

Mais à l'inverse de Stargate SG-1, Berman & Braga ont pris le parti du politiquement (très très) incorrect ! ST ENT 02x22 Cogenitor donne ainsi ses lettres de noblesse à l'une des vocations premières de Star Trek : non pas relater des contes de fée, non pas flatter la bonne conscience des spectateurs... mais choquer, déstabiliser, mettre mal à l'aise et faire réflechir.
Les motivations subversives des auteurs constituent le point commun des deux chefs d'œuvres que sont ST ENT 01x13 Dear Doctor et ST ENT 02x22 Cogenitor. Dans le premier, le héros Archer se rend complice d'un génocide au nom des lois naturelles. Dans le second, les belles valeurs humanistes des héros s'avèrent être un poison pour une civilisation extraterrestre, pourtant hautement civilisée.
Ces deux épisodes incarnent exactement ce que l'on est en droit d'attendre de Star Trek, plus encore que les fascinants voyages temporels (dont je raffole pourtant).

Et comme si tout cela ne suffisait pas, ST ENT 02x22 Cogenitor est une gratification de la forme : une mise en scène virtuose, une symphonie de couleurs... et l'inoubliable exploration des photosphère & chromosphère de l'étoile géante dans un stratopod vissian ! La poésie cosmique est ici à son comble, fait plutôt rare dans Star Trek... au point de préfigurer (six ans avant) l'atout majeur de la série Stargate Universe.

10/10 bien entendu, et davantage si c'était possible.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#4 16-09-2012 20:06:49

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 02x22 Cogenitor (Le troisième sexe)

Je te suis sur le fond, pas sur la forme.
Oui cet épisode est beau en sfx.
Mais ras le bol des aliens humanoïdes caucasiens, je veux dire par là que les maquillages sont toujours les mêmes et se ressemblent trop.
(on dirait un changement dans la saison 3, j'ai toruvé ça bien).
Et vraiment quand je l'ai vu, j'ai eu le sentiment d'être sur TNG ou VOY en rapport aux décors.
C'est là que la saison 2 m'a aussi déçu. Je m'attendais à plus de "nouveautés" dans la forme.
Pour moi ça torpille l'histoire et m'a empèché d'adhérer pleinement à un scénario top.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#5 16-09-2012 20:29:34

yrad
admin

Re : ST ENT 02x22 Cogenitor (Le troisième sexe)

dl500 a écrit :

Mais ras le bol des aliens humanoïdes caucasiens, je veux dire par là que les maquillages sont toujours les mêmes et se ressemblent trop.
(on dirait un changement dans la saison 3, j'ai toruvé ça bien).
Et vraiment quand je l'ai vu, j'ai eu le sentiment d'être sur TNG ou VOY en rapport aux décors.
C'est là que la saison 2 m'a aussi déçu. Je m'attendais à plus de "nouveautés" dans la forme.
Pour moi ça torpille l'histoire et m'a empèché d'adhérer pleinement à un scénario top.

Tu déplores là une caractéristique commune à tout l'univers Star Trek ! Y compris ST TOS, où les extraterrestres étaient également des humanoïdes caucasiens, et le plus souvent sans prothèses.
Il ne serait donc pas équitable de réserver ces reproches de pure forme à la seule ST ENT (et à l'un de ses plus brillants épisodes qui plus est).
Gardons à l'esprit que Star Trek (de 1964 à 2005), c'est avant tout un univers de fond.
Pour la forme, mieux vaut revoir en boucle l'hexalogie Star Wars. p


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#6 16-09-2012 22:51:13

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 02x22 Cogenitor (Le troisième sexe)

Au bout de 10 fils et 4 séries, je m'attendais à plus de nouveauté de ce côté là. C'est aussi pour cela que je n'ai pas adhéré non plus à VOY.

Quant à Star Wars, perso j'aime bien. Les 2 univers n'ont rien à voir. Je ne suis pas fan de son univers étendu (clone wars...) mais juste des 6 films (qui eux peuvent se regarder avec le plus grand nombre à la différence malheureusement de ST, mias ça c'est un autre sujet).
Je vois en fait que je suis fan de TOS et de tout son univers (même étendu), un amateur de TNG et un simple curieux du reste.
Donc pas un vrai trekker?


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#7 16-09-2012 23:00:49

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 02x22 Cogenitor (Le troisième sexe)

yrad a écrit :

Tu déplores là une caractéristique commune à tout l'univers Star Trek ! Y compris ST TOS, où les extraterrestres étaient également des humanoïdes caucasiens, et le plus souvent sans prothèses.
Il ne serait donc pas équitable de réserver ces reproches de pure forme à la seule ST ENT (et à l'un de ses plus brillants épisodes qui plus est).
Gardons à l'esprit que Star Trek (de 1964 à 2005), c'est avant tout un univers de fond.
Pour la forme, mieux vaut revoir en boucle l'hexalogie Star Wars. p

Ah oui?
Il y a des prothèses dans TOS. Et pour les autres ce sont souvent des êtres doués de pouvoirs.
TOS a exploré le genre non humanoïde: Arena; Metamorphosis; Lights of Zetar...
Et j'en passe.
Après TNG, DS9, VOY, j'aurais aimé autre chose dans ENT. Mais ce sont les mêmes auteurs...ce que certains ici reprochent à cette série et sur d'autres sujets.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#8 16-09-2012 23:49:58

yrad
admin

Re : ST ENT 02x22 Cogenitor (Le troisième sexe)

Il y a en effet un certain nombre de non-humanoïdes dans ST TOS, mais il y en a aussi dans toutes les autres séries ST.

Quant aux humanoïdes à prothèses (entendus au sens large, des Orions aux Gorns), ils restent minoritaires dans ST TOS : les Vulcains, les Romuliens, les Andoriens, les Orions, les Tellarites, et les extraterrestres de ST TOS 00x01 The Cage, ST TOS 01x02 The Corbomite Maneuver, ST TOS 01x05 The Man Trap, ST TOS 01x13 The Galileo Seven, ST TOS 01x19 Arena, ST TOS 02x15 Journey To Babel, ST TOS 02x17 The Gamesters Of Triskelion, ST TOS 02x21 By Any Other Name, ST TOS 03x02 Elaan Of Troyius, ST TOS 03x08 The Empath, ST TOS 03x15 Let That Be Your Last Battlefield, et ST TOS 03x22 The Savage Curtain.

La majorité des extraterrestres de ST TOS sont bel et bien des humanoïdes caucasiens sans prothèses : les Klingons, et tous ceux de ST TOS 01x11 Miri, ST TOS 01x17 Shore Leave, ST TOS 01x20 The Alternative Factor, ST TOS 01x22 The Return Of The Archons, ST TOS 01x23 A Taste Of Armageddon, ST TOS 02x03 Friday's Child, ST TOS 02x07 Wolf In The Fold, ST TOS 02x09 The Apple, ST TOS 02x10 Mirror, Mirror, ST TOS 02x12 I, Mudd, ST TOS 02x14 Bread And Circuses, ST TOS 02x16 A Private Little War, ST TOS 02x17 The Gamesters Of Triskelion, ST TOS 02x20 A Piece Of The Action, ST TOS 02x23 Patterns Of Force, ST TOS 02x25 The Omega Glory, ST TOS 03x02 Elaan Of Troyius, ST TOS 03x03 The Paradise Syndrome, ST TOS 03x06 Spock's Brain, TOS 03x10 For The World Is Hollow And I Have Touched The Sky, ST TOS 03x12 Plato's Stepchildren, ST TOS 03x13 Wink Of An Eye, ST TOS 03x14 That Which Survives, ST TOS 03x17 The Mark Of Gideon, ST TOS 03x19 The Cloud Minders, ST TOS 03x23 All Our Yesterdays, et ST TOS 03x24 Turnabout Intruder.

Les prothèses ont commencé à prendre le pas sur l'absence de prothèses au cours de ST TNG, mais prothèses ou pas, la franchise est toujours restée fidèle aux humanoïdes caucasiens… objet de ta critique.
Donc si "défaut" il y a, il concerne l'ensemble du Trekverse… au même titre que l'anthropocentrisme par exemple.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#9 16-09-2012 23:53:12

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 02x22 Cogenitor (Le troisième sexe)

Yrad, c'était une boutade.
Merci d'avoir énuméré tous les épisodes de TOS. Mais comme dit précédement, j'attendais juste de la "nouveauté". C'est tout.

Et TOS a tout inventé. wink


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#10 17-09-2012 00:00:42

yrad
admin

Re : ST ENT 02x22 Cogenitor (Le troisième sexe)

Oui enfin, faut rester financièrement réaliste. Utiliser des acteurs (avec ou sans prothèses) demeure moins cher à produire et/ou généralement plus riche en terme d'expressivité que les CGI ou les marionnettes.
En outre, aurait-il été crédible - sur le plan internaliste - que la série prequelle fasse apparaître une majorité d'aliens radicalement différents des ceux des séries "ultérieures". L'unité d'univers possède ses exigences...


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#11 17-09-2012 00:05:05

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 02x22 Cogenitor (Le troisième sexe)

L'idée des Xindis marins et insectoïdes...c'est excellent!
Ca change et ça fait du bien.
Comme quoi.
Je n'ai pas adhéré à cet épisode à sa première vision.
Je changerai peut-être d'avis au revisionnage.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#12 17-09-2012 00:10:07

yrad
admin

Re : ST ENT 02x22 Cogenitor (Le troisième sexe)

Oui, les Xindis furent un parti pris pour le moins original de la série prequelle. Non sans évoquer le Cycle de Tschaï de Jack Vance (avec les Vieux Chaschs, les Chaschs bleus, les Chaschs verts, les Wankhs, les Dirdirs, les Pnumes, et les Phung).

Le problème, c'est qu'en raison de cette pure innovation, certains trekkers se sont plaints que les Xindis n'apparaissaient pas dans les séries ultérieures. Ce qui n'était pas en soi une incohérence étant donné l'étendue du Trekverse (et la possible altération de la timeline).
Mais si ST ENT avait multiplié de telles innovations tout du long, cela aurait pu tout de même poser un problème de crédibilité interne.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#13 17-09-2012 13:18:53

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST ENT 02x22 Cogenitor (Le troisième sexe)

Attention Top Franchise de chez Top Franchise !
Je n'y changerai rien, pas un mot, pas une virgule , pas même un jeu d'acteur, ni même sa réalisation ( Levar " Geordi" Burton ).
L'épisode qui m'avait redonné foi en Enterprise , demeure aujourd'hui encore le chef d'oeuvre Star Trek qu'il a toujours été.
..& je n'en reviens toujours pas qu'il soit sorti de la plume de Rick Berman & Brannon Braga.

Cogenitor serait en quelque sorte Le Cercle des Poètes Disparus de Star Trek ,  mais c'est aussi l'un des épisodes ( toutes séries confondues) le plus proche de ce que fut TOS.

Déjà rien que sur un plan strictement formel , le DP Marvin J.Rush éclaire l'épisode d'une incroyable palette de contrastre et de couleur que n'aurait pas renier Jerry Finnerman ( le DP de TOS ).
Son plus beau travail sur la franchise , L'épisode le mieux éclairé des années Berman ! ..  L'esprit TOS ne serais ce que par  la force poétique de son intrigue . La fluidité de la narration qui vous emporte dans ses idées, pour mieux vous cuiellir à la fin  & d'un revers  exploser la pureté acide de sa morale.  On pense immédiatement à Errant of Mercy.TOS.1  ou By Any Other Name.TOS.2 .
De grandes leçons morales , et non de moralités.   

Le NX01 explore une magnifique nébuleuse et rentre en contact avec une race d'explorateurs plus évoluée qu'eux, quasi TNG avant l'heure : Les Vissians, avec un trait caractérisque qui n'appartient qu' à TOS. ils possédent un troisième genre apellé le Congéniteur. Il ou ça ( it en VO ) ne sert qu'à un but purement reproducteur, il n'a  nulle autre nécéssité que cela pour la socièté Vissian..
Je dis typiquement TOS par le congéniteur : Une proposition absurde, tout en étant parfaitement logique avec elle même.. Du Lewis Caroll en quelque sorte, TOS était très forte à ce petit jeu là , mais cela s'est complétement perdu  dans les séries du 24ème siécle.

C'est donc  avec Trip Tucker que nous allons tomber dans le terrier de Lapin. Trip qui comme Alice posséde une curiosité maladive qui  finit toujours par lui jouer des tours..
Mais en bon Trekker que nous sommes , nous ne pouvons que partager ce trait de caractère avec lui, donc tomber dans les mêmes pièges.. Tout part d'un bon sentiment : Ouvrir à la culture  une autre personne, lui apprendre à travers cela, le goût de la  liberté , l'ouvrir à d'autre concepts  . Trip fait de l'humanisme_ et là c'est très fort, mais aussi du Vissian qui partage avec le NX01 , sa culture et ses connaissances pour élargir l'horizon de l'humanité. Un geste du coeur.

Connor Trinner livre une performance d'une précieuse subtilité, si bien que l'on voit pas le piège sémantique  se refermer sur nous. Le congéniteur n'est pas un être libre de par sa rareté ( il répresente 3% de  la population  ) et son côté fondamentale dans le mode de reproduction Vissian. Ainsi l' épisode s'achemine vers un final triste & radical  à La Cercle des Poètes Disparus.. Ou faute de pouvoir s'émanciper, le congéniteur se suicidera ..
Mais ici point de " Capitaine ô mon capitaine !" ... Ou plutôt un,  qui accable totalement Jonathan Archer, plutôt que Trip.. " Vous n'êtes pas responsable , je le suis " dira Trip pour le dédoauner.. Mais le vrai coupable est Archer ( et lui même le sait) , et Trip ne le comprend toujours pas : Archer est responsable du comportement de ses hommes, de l'exemple qu'il leur impose.. et celui ci n'est pas exempt de tout reproche depuis le début de l'aventure..

On lui pardonnera parce qu'il apprend son métier sur le tas .. Vous vous rendrez compte tout comme lui que Star Trek ne consiste pas qu' à explorer les magnifiques nébuleuses. wink


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#14 17-09-2012 15:37:17

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 02x22 Cogenitor (Le troisième sexe)

Il semblerai que je n'ai pas su apprécier cet épisode.
Ou bien comme dit précédement je ne suis pas un vrai trekker...
Interessant.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#15 17-09-2012 16:39:24

yrad
admin

Re : ST ENT 02x22 Cogenitor (Le troisième sexe)

dl500 a écrit :

Ou bien comme dit précédement je ne suis pas un vrai trekker...

C'est toi qui a fait cette supposition, pas nous. p

Je ne sais pas s'il existe un minimum syndical en volume d'appréciation pour pouvoir être considéré comme trekker à part entière...

A priori, n'aimer qu'un seul film ST (genre ST 2009) n'est pas suffisant. mdr
Mais être fan d'au moins une série ST (n'importe laquelle des six) doit probablement suffire pour avoir sa carte du club. lol


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#16 17-09-2012 17:02:27

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 02x22 Cogenitor (Le troisième sexe)

Ouf merci! wink
Ca me rassure.
Et puis ENT me plait vraiment! Je la dévore par vagues d'épisodes chaque jour. (c'est peut être pour ça que je suis si critique!)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#17 17-09-2012 17:36:12

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST ENT 02x22 Cogenitor (Le troisième sexe)

dl500 a écrit :

Il semblerai que je n'ai pas su apprécier cet épisode.
Ou bien comme dit précédement je ne suis pas un vrai trekker...

Il n'y a pas de vrai ou de faux Trekker.
Un Trekker , je pense doit avoir en lui un minimum de curiosité pour le monde qui l'entoure.. Elle est maladive chez Trip. Saisir la portée émotionelle de Cogénitor, c'est saisir Trip Tucker.
Le chef ingénieur Vissian lui parle de nouvelles technologies, et même de bouffe ( son pêché mignon ) et lui n'est qu'attirer que par le cogéniteur.
C'est là ou  ton trekisme est questionné..
Sois tu t"intéresses à la technologie Vissian et tu reste au bord de l'histoire, sois ta curiosité est piqué par le congéniteur et tu fonces tête baissé dans le terrier du lapin.

Moi j'étais de tout coeur derrière  Trip durant cet épisode.. Apprendre à lire au congéniteur, lui faire découvrir la culture, lui parlait du concept de libre- abritre ect.. Lui montrer The Day The Earth Stood Still ? Et comment !.. Aprés  je n'étais donc pas prêt de me prendre le retour de veste.. Je ne voulais que du bien pour le congéniteur & mes idées ( celle de Trip ) lui ont causé malheur, l'on tué.
Un véritable piége sémantique & j'adore ça.

Tu peux rien contre ce script, je suis à chaque fois échec et mat.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#18 07-02-2015 22:35:36

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 02x22 Cogenitor (Le troisième sexe)

J'en suis à mon troisième visionnage d'ENT, et j'ai cette fois-ci pas regardé la série dans l'ordre mais suivant certains arcs (vulcains, andoriens, guerre temporelle...)
Avec ce système j'ai mis forcément de côté certains épisodes, dont celui-ci que je n'avais pas particulièrement apprécié les deux premières fois.

Et je dois avouer être passé vraiment à côté. C'est évidemment un 10 sans hésiter. Un cœur trekkien total. En me focalisant sur Tucker, je n'avais rien vu du message. Honte sur moi.
Certains épisodes grandissent en se regardant seul, celui-ci en fait partie.

Un des petits bijoux de la série préquelle. Qui une fois encore, grandit pour moi à chaque revisionnage.

wink


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#19 06-01-2018 15:25:52

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST ENT 02x22 Cogenitor (Le troisième sexe)

9/10

Alors cet épisode est vraiment bon... Excellent
j'explique donc mon -1.
Tucker a déjà prouvé qu'il est un très bon officier et qu'il pourrait même accéder au commandement de son propre NX s'il le voulait.
Il a prouvé sa loyauté et sa prodonde amitié envers Archer...
Il a constaté et ressenti ce qu'est l'agacement d'un peuple qui s'ingère politiquement. Vulcain vs Humain... Alors culturellement il devrait savoir
Alors pourquoi en fait-il qu'à sa tête ? Pourquoi ne suit-il pas les conseils de T'Pol ? Elle est Vulcaine finalement ? Pourquoi écoute-il son coeur comme un novice, un aveugle ?

Tant de questions pour 1 point... Respect au reste de l'épisode


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

Pied de page des forums