#1 14-01-2012 06:00:00

yrad
admin

ST ENT 01x03 Fight Or Flight (Mission d'exploration)

ST ENT 01x03 Fight Or Flight (Mission d'exploration)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Rick Berman, Brannon Braga
- Réalisation : Allan Kroeker


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 3 [21.43%])

    21.43%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 2 [14.29%])

    14.29%

  3. 8 (excellent)(voix 3 [21.43%])

    21.43%

  4. 7 (bon)(voix 2 [14.29%])

    14.29%

  5. 6 (correct)(voix 1 [7.14%])

    7.14%

  6. 5 (passable)(voix 2 [14.29%])

    14.29%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 1 [7.14%])

    7.14%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 14

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 18-01-2012 21:17:28

scorpius
Nowhere Man

Re : ST ENT 01x03 Fight Or Flight (Mission d'exploration)

Un épisode sympa sans plus...son principal intéret et de confronter l'idéalisme d'Archer avec les dangers des voyages interstellaires...
(une idée que des épisodes futures vont bien mieux développer)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#3 19-01-2012 01:39:14

yrad
admin

Re : ST ENT 01x03 Fight Or Flight (Mission d'exploration)

Un 9/10 haut la main selon moi ! Et je vais même pousser jusqu'à 10/10, pour le symbole ! mdr

Parce que ST ENT 01x03 Fight Or Flight incarne à la perfection ce que l'on pouvait attendre d'une série prequelle : définir un contexte astronautique ultra-réaliste, et changer totalement la perspective sur ce que les trekkers connaissaient par cœur ! praise

Jamais un épisode ST n'avait traité les problématiques linguistiques en situation de premier contact avec autant de vraisemblance. Jamais la compréhension de la langue de l'autre n'avait revêtu autant d'importance... pour décider de la paix ou de guerre, de la vie ou de la mort.
Conférant au passage une importance théologale à la belle Hoshi... comme nul autre épisode de la série ne l'aura fait.

Pour la toute première fois, une exploration banale est synonyme de terreur, de peur au ventre, de claustrophobie ! Hoshi Sato y est proprement "l'avatar" du newbie, le plongeant avec des yeux vierges dans la réalité du cosmos. Un cosmos familier pour le trekker... et donnant pourtant ici le vertige ! eek
Et voir - au début de l'épisode - les héros en titre se débiner sans demander leur reste devant une scène affreusement gore - de peur qu'il leur arrive la même chose - représente un grand moment du rock'n'roll ! Parce que c'est du jamais vu dans la franchise. Parce que jamais les siècles d'écart n'auront été aussi tangibles. big_smile

L'épisode pose des questions fondamentales... et jette littéralement les bases de ce qui deviendra à terme la "philosophie Trek" : exploration ou plan de vol ? curiosité ou indifférence ? ingérence ou prime directive ? aller à la rencontre de l'autre ou fermer les yeux & tracer ? prendre des risques ou penser à sa gueule ? courage ou lâcheté ? suicide ou responsabilité ? nature ou culture ? cœur ou raison ? "ni dieu ni maître" ou Yoda vulcain ?
Et en moins de 45 minutes, cet opus réussit à faire cohabiter l'extrême cruauté naturelle de l'univers (le fort qui massacre, torture, bouffe sans pitié le faible) et l'idéal trekkien dont nait la promesse d'un avenir meilleur...
Car avec la rencontre - oh combien symbolique - des Axanars, la fin de l'épisode anticipe magnifiquement l'un des morceaux les plus emblématiques de la série originale, la future et mythique Peace mission at Axanar évoquée dans ST TOS 03x16 Whom Gods Destroy : « They were humanitarians and statesmen. And they had a dream. A dream that became a reality and spread throughout the stars. A dream that made Mister Spock and me brothers. »
Découvrir que tous les ingrédients du grand échiquier causal se mettent implacablement en place... et que l'Histoire est en marche sans le savoir… c'est une sensation qui n'a pas de prix ! joy

Même si le pilote de ST ENT demeure l'un des meilleurs de la franchise, c'est en fait ST ENT 01x03 Fight Or Flight qui m'a vraiment fait pleinement adhérer à la série prequelle dès le première visionnage ! Car il aura été le catalyseur d'une révélation... en me faisant brutalement comprendre - et même ressentir viscéralement - ce que Berman & Braga désiraient faire avec Enterprise. love
Dommage que cela n'ait duré que deux saisons. Dommage aussi qu'il n'y ait pas eu davantage d'épisodes de la pureté de celui-ci. Si ST ENT 02x24 First Flight témoigne du radicalisme des projets originels des créateurs de la série, ST ENT 01x03 Fight Or Flight incarnera leur capacité de résistance à la pression des studios.

Bref, en un mot comme en cent, ST ENT 01x03 Fight Or Flight représente un pur morceau de bravoure de Rick Berman et Brannon Braga ! A la fois d'une extrême fraicheur, d'un réalisme exceptionnel, furieusement innovant dans son regard, et foncièrement trekkien - versant Roots. ok bowing bravo cheers


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#4 19-01-2012 11:57:12

tamata
Le cancre de la classe

Re : ST ENT 01x03 Fight Or Flight (Mission d'exploration)

Cote=7

Pas un mauvais épisode mais trop de détails clochent.
Monter à bord d'un vaiseau strictement inconnu sans aucune pécaution est déjà une faute grossière.
Prendre une linguiste de talent, c'est bien. Mais si celle-ci n'a aucune expérience des "away missions", c'est pas crédible pour ce qui est tout de même de l'exploration pure et donc dangereuse.

La naïveté des humains, le capitaine en tête est tout aussi invraisemblable vu les nombreux avertissements des vulcains.

Autre point un peu balot, c'est que lorsque les petits copains des victimes arrivent, ils soupçonnent l'Enterprise ok. Mais qu'ils veulent tout de suite les buter alors qu'ils constatent que le NX n'est pas de taille pour un combat, que son équipage est mort de trouille et qu'en plus, il y a des soucis de communications, c'est un peu douteux;
Car bien sur, aucune tentative de comprendre ce qui s'est vraiment passé. Logiquement, ca m'arrive, j'araisonne le vaiseau suspect et j'enquête...

Bref, un épisode qui véhicule une idée très intéressante mais qui n'est pas présentée de la manière la plus crédible.


Tamata signifie : "celui qui ne renonce jamais" en polynésien.

Hors ligne

#5 19-01-2012 13:53:34

yrad
admin

Re : ST ENT 01x03 Fight Or Flight (Mission d'exploration)

tamata a écrit :

Monter à bord d'un vaiseau strictement inconnu sans aucune pécaution est déjà une faute grossière.
(...)
La naïveté des humains, le capitaine en tête est tout aussi invraisemblable vu les nombreux avertissements des vulcains.

Ça, c'est le parti pris général d'Enterprise ! Et c'est précisément ce qui m'a fait d'emblée adhérer et aimer cette série. p

Lorsque j'ai appris en 2000 le projet d'une série ST prequelle (post ST FC et pré ST TOS), je n'avais peur que d'une chose : que l'on fasse des Terriens les toutous des Vulcains !
Mais à l'inverse de moi, beaucoup de spectateurs se sont indignés que les humains de la série prequelle n'aient pas eu d'emblée la posture "mature" de Picard (ou des astronautes élevés en batterie de Forbidden Planet), et bien entendu que les héros ne se soient pas religieusement conformés à l'expérience millénaire des Vulcains.
Seulement si Enterprise avait suivi cette voie crypto-campbellienne ("le maître et le disciple"... pouah ! evil), elle n'aurait pas pu conduire - du moins de façon cohérente - au Star Trek que nous connaissons : c'est à dire à une UFP largement dominée par les Terriens...  pourtant fondée à part égale par les Vulcains et les Terriens... avec une forte opposition psycho-sociologique entre Vulcains et Terriens... et alors que les Vulcains avaient deux millénaires d'avance technologique lorsqu'ils ont débarqué sur Terre (et c'est sans citer divers détails inter-contradictoires de la série originale qui ont également été pris en compte). Il y avait donc là un monstrueux écheveau auquel la série prequelle a dû frontalement s'attaquer !
Or l'un des très brillants partis pris de ST ENT, c'est d'avoir imaginé des astronautes qui ressembleraient davantage aux pionniers de l'aéronautique (prenant des risques énormes et n'écoutant que leur instinct) qu'aux astronautes contemporains (conditionnés à la façon de robots). Ce n'est pas en soi quelque chose d'irréaliste parce que des gars comme Archer ont existé dans le monde réel (et c'étaient même les héros de ma jeunesse) ! En outre, tout en dévoilant un "esprit NASA" par bien des côtés, le Starfleet du 22ème siècle réussit à joliment se distinguer de la NASA d'aujourd'hui.

Les avertissements des Vulcains ? Archer les envoie chier ! Non seulement, c'est jouissif... mais c'est finalement à ça que l'UFP doit son existence ! Alors bien sûr, les risques furent énorme, monstrueux même ! En ce sens, Archer était à la fois un irresponsable et un révolutionnaire. C'est le paradoxe d'Enterprise. A l'image de la cruelle WW3 sans laquelle le futur trekkien n'existerait pas...

tamata a écrit :

Prendre une linguiste de talent, c'est bien. Mais si celle-ci n'a aucune expérience des "away missions", c'est pas crédible pour ce qui est tout de même de l'exploration pure et donc dangereuse.

Encore une fois, garde à l'esprit le contexte : un départ précipité pour prouver quelque chose d'essentiel aux colonisateurs vulcains, un équipage composé dans la précipitation, la sélection d'Hoshi sur ses seuls talents exolinguistiques (un truc qui s'apparente à un don, presque à un superpouvoir mdr), finalement aucun retour sur Terre, et une Hoshi n'ayant pas été très honnête lors de ses évaluations (la claustrophobie).
Mais finalement, au vu de l'importance vitale des exolangues, j'aurai moi-même choisi le génie sans expérience spatiale (et/ou souffrant de phobies) plutôt que l'inverse. Et l'intérêt est justement de montrer comment la courageuse Hoshi a pris sur elle, s'est accrochée, et s'en est finalement sortie (avec les honneurs).
Des personnages d'emblée 100% parfaits et ad hoc (suite à une sélection mécaniste façon agences spatiales contemporaines) n'auraient eu narrativement aucun intérêt (cf. les insipides séries – du moins sur ce plan - Defying Gravity et Virtuality). 

tamata a écrit :

Autre point un peu balot, c'est que lorsque les petits copains des victimes arrivent, ils soupçonnent l'Enterprise ok. Mais qu'ils veulent tout de suite les buter alors qu'ils constatent que le NX n'est pas de taille pour un combat, que son équipage est mort de trouille et qu'en plus, il y a des soucis de communications, c'est un peu douteux;
Car bien sur, aucune tentative de comprendre ce qui s'est vraiment passé. Logiquement, ca m'arrive, j'araisonne le vaiseau suspect et j'enquête...

Ah non, il n'y a strictement aucune incohérence là-dedans ! Bien au contraire…
Lorsque le vaisseau Axanar se pointe, il ne possède - au contraire du NX-01 - aucune information sur les auteurs du crime (l'équipement de drainage...). Tout ce qu'il voit, ce sont deux vaisseaux aliens inconnus qui s'affrontent (la supériorité de l'un sur l'autre ne représentant pas en soi une preuve de culpabilité). L'un des vaisseaux reste silencieux, tandis que l'autre (le NX-01) cherche à communiquer. Sauf que - et c'est là tout le drame - les UT foirent tellement la traduction que le capitaine Axanar comprend exactement le contraire de ce que Hoshi tente de lui dire, à savoir que c'est le NX-01 qui aurait attaqué le vaisseau Axanar et massacré son équipage !!!
Pour une fois qu'un UT provoque un monstrueux contresens dans la franchise, et qu'un vaisseau de Starfleet est à deux doigts d'en faire les frais… euh... c'est carrément à marquer d'une pierre blanche ! Et même rouge. big_smile 

tamata a écrit :

Bref, un épisode qui véhicule une idée très intéressante mais qui n'est pas présentée de la manière la plus crédible.

Cet épisode représente au contraire un sommet de crédibilité, parce qu'il ose s'intéresser de très prêt à ce que Star Trek avait toujours complaisamment ignoré (ou toisé) jusqu'alors : la cosmophobie, les sorties claustrophobes en combinaison, l'angoisse sur le terrain, la lenteur et la difficulté de décryptage des langues aliens inconnues, les erreurs de traduction qui peuvent coûter la vie...


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#6 19-01-2012 16:12:18

scorpius
Nowhere Man

Re : ST ENT 01x03 Fight Or Flight (Mission d'exploration)

J'avoue j'ai peut étre été un peu dur...mais je dois dire que les "problémes" linguistiques de ENT me font l'effet d'un pétard mouiller...
Ou plutot d'une immense frustration dans la mesure ou c'est un peu abandonné du jour au lendemain...
(la faute au studio pas à B&B)
Finalement ENT est vraiment la série Trek de la frustration : la Temporal Cold War, le final, la non-saison 5 de Manny Coto...
Merci Paramount !


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#7 19-01-2012 16:33:10

yrad
admin

Re : ST ENT 01x03 Fight Or Flight (Mission d'exploration)

Oui, merci Paramount : imposition de Stuart Baird, diffusion sur la télé-poubelle UPN, refus de la saison 1 "grounded" sur Terre, problématiques linguistiques rapidement étouffées, abandon du style "pur prequel" des deux premières saisons (un vrai deuil pour moi !), annulation d'une série en plein envol trekko-trekkien dans ses troisième et quatrième saisons (c'est à dire - pour la partie "envol" - exactement comme ST TNG, ST DS9 et ST VOY avant elle), rejet du passionnant film ST The Beginning, enterrement du vrai ST, et finalement rouleau compresseur JJ Abrams (reboot, recast, et cinq ans d'âge mental).
Mais un grand merci aussi aux trekkers à qui l'on doit - à part égale - ce magnifique palmarès. thanks


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#8 19-01-2012 17:49:30

tamata
Le cancre de la classe

Re : ST ENT 01x03 Fight Or Flight (Mission d'exploration)

En ce qui me concerne, je n'attendais pas de cet équipage qu'il ait la carrure des autres. De la à nous servir des boy scouts horrifiés avant même que le loup ne se montre, il y avait de la marge.
Alors bien sur, c'était sympa l'idée de nous montrer un équipage dans l'esprit pionnier de la NASA. Sauf qu'ici, il ne s'agit pas d'un défis visant à mettre une petite boite en orbite et sacrifiant au plus 3 personnes mais bien de risquer l'équivalent d'un porte avions et de plus d'une centaine d'hommes...

Normal aussi de vouloir faire fi des vulcains. De la à faire les idiots, il y avait aussi de la marge.

Quand au vaisseau Axanar et ce souci de TU, ça n'enlève pas le fait que l'action reste très sommaire. Ils arrivent. L'Enterprise essaie de s'expliquer mais pan pan boum boum, veulent rien savoir les Axanar...

Après, que l'épisode nous montre des aspects de l'exploration spatiale  jusque la négligés de la franchise, je suis bien d'accord.


Tamata signifie : "celui qui ne renonce jamais" en polynésien.

Hors ligne

#9 19-01-2012 18:24:48

yrad
admin

Re : ST ENT 01x03 Fight Or Flight (Mission d'exploration)

tamata a écrit :

En ce qui me concerne, je n'attendais pas de cet équipage qu'il ait la carrure des autres. De la à nous servir des boy scouts horrifiés avant même que le loup ne se montre, il y avait de la marge.

Les héros ne sont pas tellement horrifiés justement (certains spectateurs leur ont d'ailleurs reproché de ne pas l'être assez dans la série), mais leur habituelle insouciance a fait soudain place dans cet épisode à la perplexité et à la prudence ! Et s'ils se sont initialement débinés, c'était surtout sous l'influence de la "mentor" vulcaine.
La seule vraiment horrifiée dans l'épisode, c'est Hoshi ! Mais un vaisseau de cadavres humanoïdes suspendus à des crochets horrifierait n'importe qui (du moins dans le monde réel - il est vrai qu'au cinoche c'est probablement banal mdr). D'autant plus que ce n'est pas du tout ce que l'on s'attend à rencontrer lorsqu'on part - plein d'optimisme - explorer l'espace (j'imagine mal que cela fasse partie de la formation d'astronaute).

L'une des forces de ST ENT 01x03 Fight Or Flight, et plus généralement des deux premières saisons, c'est de donner davantage l'impression aux spectateurs de vivre l'aventure avec les personnages, à travers leurs yeux, d'y être quoi ! Cela procure un sentiment de vérité, de vécu, réussissant à contrebalancer le désabusement usuel (pouvoir de nouveau s'émerveiller, s'inquiéter, s'indigner pour des choses souvent anodines, comme IRL). C'est une sensation que je n'ai jamais trouvée dans les autres séries de la franchise (et qui s'est progressivement perdue dans les deux dernières saisons de ST ENT).

tamata a écrit :

Alors bien sur, c'était sympa l'idée de nous montrer un équipage dans l'esprit pionnier de la NASA. Sauf qu'ici, il ne s'agit pas d'un défis visant à mettre une petite boite en orbite et sacrifiant au plus 3 personnes mais bien de risquer l'équivalent d'un porte avions et de plus d'une centaine d'hommes...

Il n'empêche que c'est exactement la même démarche. L'effectif importe peu. L'esprit pionnier n'est pas né avec la NASA. Il existait chez les premiers fous volants, et bien avant eux chez les explorateurs des mers.
Tout le monde était volontaire à bord du NX-01. J'aurais moi-même été volontaire sans l'ombre d'une hésitation (sans même connaître l'issue de l'aventure).

tamata a écrit :

Normal aussi de vouloir faire fi des vulcains. De la à faire les idiots, il y avait aussi de la marge.

Contrairement aux apparences, les humains du NX-01 n'ont jamais fait les idiots. Ils ont pris des risques c'est certain, ils se sont souvent laissé (em)porté par l'instinct & l'intuition, ils ont parfois agi par esprit de contradiction envers les Vulcains... Mais finalement, ces Terriens n'ont cessé de révéler compétence, endurance, et résilience.

tamata a écrit :

Quand au vaisseau Axanar et ce souci de TU, ça n'enlève pas le fait que l'action reste très sommaire. Ils arrivent. L'Enterprise essaie de s'expliquer mais pan pan boum boum, veulent rien savoir les Axanar...

Lorsqu'on considère à quelle vitesse la plupart des antagonistes dans les séries chronologiquement ultérieures dégainent leurs phasers et leurs torpilles, les Axanars furent au contraire incroyablement patients. Surtout connaissant le sort de l'un de leur vaisseau. Ne reprochons pas à ST ENT ce qu'on pourrait bien davantage reprocher aux autres séries ST...
Mais lorsqu'en plus, on sait que les UT du NX-01 revendiquaient le crime... euh… pour le coup, les Axanars furent carrément des crèmes de maintenir le dialogue avec Hoshi ! S'il s'était agi de Klingons, de Romuliens, ou de Cardassiens, le sort du NX-01 aurait été vite réglé. lol


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#10 03-08-2012 15:38:49

Buckaroo
50 ans et toujours aussi irritant

Re : ST ENT 01x03 Fight Or Flight (Mission d'exploration)

Excellent !
Sans contexte sur le podium des meilleurs premier épisodes avec The Corbomite Maneuver.TOS.1 & Past Prologue.DS9.1.

Premier pas dans le grand bain galactique qui colle parfaitement à la suite Broken Bow, nous oblige à perdre nos vilaines  habitudes de petit bourgeois prise avec le 24 ème siècle, pour  rappeler à notre bon souvenir,   le bonheur  enfantin et finalement doux- amère de la  "randonnée des étoiles".
Soyons clair, les héros d' Enterprise sont avec la Final Frontier , comme des gamins dans un magasin de bonbons..Autant dire que je le serai moi aussi , ils apprennent ici à tomber sur des acidités, à mesurer leur apétit. Et c'est ce que nous a fait oublier le confort du 24 ème siècle.. Star Trek ce n'est pas l'humanité qui a grandit, mais l'humanité entrain de grandir, donc prendre ses responsabilités.
Enterprise ne raconte que ça : Grandir.

A travers Hoshi Sato qui doit affronter ses terreurs bien terre à terre pour se transcender.. Tout comme Archer qui ne peut rester là , à être scolaire ,  juste 'à explorer et cartographier les étoiles quand une injustice se présente sous ses yeux.. En ce sens T'pol représente le point de vue du Trekker aguerri engoncé dans ces règles pseudo- rigides ( les adultes ? )  :

ARCHER: So we should avoid confrontation cost, is that what you're saying? Is that what you Vulcans do? Bury your heads in the sand and then just fly on by?
T'POL: We Vulcans would have never gone on board that ship in the first place.
ARCHER: You got an answer for everything, don't you.
T'POL: We have a code of behaviour, and we try to obey it.
ARCHER: You may not believe this, but humans have a code of behaviour too. It took a few thousand years, but I think we're starting to get it right. I can't believe I almost ignored it.

Voilà une ligne de dialogue qui sonne définitivement Star Trek à mes oreilles. Et quand ces mots s'accompagnent des actes, je suis au bonheur.

J'adore aussi la haute tenue artistique de l'épisode , les space suits, le vaisseau fantôme Axanar.. Deux petits regrets une fin un peu trop rapide à mon goût.. & le fait qu'après cet épisode, on enlève un peu trop vite une caractéristique d'Hoshi qui aurait méritait d'être plus creusé sur la longueur.

Partir en douce ou combattre.. Faites votre choix. Le mien est fait : Je reste & qu' Evil Buck cache sa vilaine tête dans le sable ! . wink


TrekCoreSig_KirkTOS.jpg

Hors ligne

#11 01-09-2012 11:31:21

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 01x03 Fight Or Flight (Mission d'exploration)

Bon épisode!
Du star trek simple comme on l'aime.
J'aime bien l'idée de n'avoir pas de téléporteur et de devoir utiliser des navettes (même si Archer est téléporté dans le pilote!).
Les pb du traducteur universel, la petitesse du NX. Enfin, j'ai apprécié cet épisode.
J'ai lu vos commentaires précédents mais je rejoint l'interprétation de Yrad.
Les personnages sont réellement bien à leur place et ça ça y joue beaucoup.
Je continue mon visionnage!
@+

Dernière modification par dl500 (01-09-2012 11:32:00)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#12 12-04-2013 16:45:15

mypreciousnico
_________

Re : ST ENT 01x03 Fight Or Flight (Mission d'exploration)

8.

Haaa Archer qui apprend à la dure que l'espace est un endroit rempli de gens qui ne partagent pas sa vision idéaliste de la vie !
C'est un vrai plaisir de voir la niaque de ce capitaine, son envie d'en découdre, de rencontrer des gens, d'explorer au mépris du danger et pour finir de rester droit dans ses pompes, et cohérent avec lui-même, quitte à se faire taper dessus, quitte à chuter, quitte à avoir tort.
C'est vraiment la niaque de l'explorateur et ça fait plaisir, on sent très bien dans cet épisode que l'espace est une terre neuve et que l'équipage crève d'envie d'y aller et de ce confronter à ce qu'il peu bien se cacher derrière ses étoiles.

Quand aux problématiques linguistique, on en a déjà pas mal parlé avec Yrad, c'est vraiment LE point fort de cet épisode qui ancre très clairement ENT en tant que préquel, c'est à a dire entre nous et TOS, avec un aspect The Right Stuff qui déboite.

Quel dommage que cette problématique de langue ait été évacuée aussi rapidement du paysage de ENT. Quelle thématique fascinante c'était. A mon avis, cet épisode fait partie des vestiges des intentions originelle du prequel conçus par Berman et Braga.
Et il y a des fois ou je me prend à imaginer ce qu'aurais donné la série si Berman avait pu mener le projet comme il l'entendait et que ça s'était étalé sur les 10 saisons prévues. Quel chef d'œuvre ça aurait été !

Hors ligne

#13 13-09-2013 21:06:59

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : ST ENT 01x03 Fight Or Flight (Mission d'exploration)

Sympa, mais comme souvent avec ENT toutes les bonnes idées en restent au stade embryonnaire. Finalement le souci de communication inter-espèce est un pétard mouillé car résolu en 5mn. Par ailleurs l'idée de ces soucis de communication sera bien vite abandonnée dans la série, cédant à la facilité. Dommage, c'était une belle idée.

6/10

Hors ligne

#14 13-09-2013 21:34:26

yrad
admin

Re : ST ENT 01x03 Fight Or Flight (Mission d'exploration)

dvmy a écrit :

Par ailleurs l'idée de ces soucis de communication sera bien vite abandonné dans la série, cédant à la facilité. Dommage, c'était une belle idée.

Abandon imposé par le studio au grand dam de Brannon Braga. Malgré tout, ST ENT (surtout dans sa première saison) est la série ST à avoir le plus accordé de place aux problèmes linguistiques dans la communication avec les aliens qui, pour la toute première fois, n'était plus supposée aller de soi...
A l'inverse, ST TOS était parti du même postulat que Space 1999 et que Stargate SG-1, à savoir que toute la galaxie parle anglais (les UT n'étant cité que pour les formes de vie non humanoïdes).
Mais grâce à ST ENT, on peut désormais rétroactivement supposer que des UT standards était intégrés par défaut (i.e. sans être évoqués) dans tous les systèmes de communication de ST TOS, et donc que les extraterrestres du 23ème siècle ne parlaient pas tous anglais (ouf !). mdr


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#15 14-09-2013 10:41:10

tamata
Le cancre de la classe

Re : ST ENT 01x03 Fight Or Flight (Mission d'exploration)

Les qualités et les défauts de cet épisodes n'en représentent nullement l'intérêt.
Celui ci réside dans la thématique proposée, le premier contact!
Illustration de toute la difficulté et du danger que représente la rencontre avec une espèce et une culture inconnue.
Ça donne à réfléchir sur ce qui a bien pu se passer lors des premiers contacts entre les européens qui partirent à la découverte du monde et les autochtones rencontres. Mais plus encore, ça prête matière à réflexion à tous ceux qui rêvent de rencontrer ET!

Dernière modification par tamata (14-09-2013 23:58:26)


Tamata signifie : "celui qui ne renonce jamais" en polynésien.

Hors ligne

#16 15-02-2015 21:04:50

Shep
membre

Re : ST ENT 01x03 Fight Or Flight (Mission d'exploration)

*** Avis après un premier visionnage ***

Et bien ma foi, ça continue bien cette découverte de ENT!

Comme tout épisode qui suit le pilote, celui-ci accorde une belle part à la découverte des personnages moins exploités lors du pilote. Hoshi bien sûr, mais aussi le motivé ingénieur en chef.

L'intrigue est sympa, même si au final on ne saura pas grand chose de cette espèce pompeuse de lymphe.

Les problèmes de traductions sont frustrant quand on les regarde mais terriblement réalistes. Il est vrai que j'ai toujours trouvé sidérant que les traducteurs universels étaient capables de décoder un langage au moment où la race alien dit "bonjour" lors d'un premier contact. Même pour un matériel de pointe, il me semble qu'un certain temps d'écoute de la langue s'impose avant de pouvoir la traduire parfaitement (et surtout son vocabulaire!). Ca fait donc plaisir de voir que ça n'a pas toujours été simple, même si je trouve ces traducteurs universels déjà bien performants avec une langue totalement inconnue... Sans doute un petit coup de pouce vulcain...

Bref, ça m'a bien plu, je vais continuer le visionnage!

Hors ligne

#17 16-02-2015 19:14:58

KIRK
vétéran

Re : ST ENT 01x03 Fight Or Flight (Mission d'exploration)

Shep a écrit :

Les problèmes de traductions sont frustrant quand on les regarde mais terriblement réalistes. Il est vrai que j'ai toujours trouvé sidérant que les traducteurs universels étaient capables de décoder un langage au moment où la race alien dit "bonjour" lors d'un premier contact. Même pour un matériel de pointe, il me semble qu'un certain temps d'écoute de la langue s'impose avant de pouvoir la traduire parfaitement (et surtout son vocabulaire!)

C'est bien pour cela que Hoshi, spécialiste en linguistique alien, est à bord. On voit bien son importance dans la compréhension encore aléatoire du Klingon notamment. Chaque langue ont des bases communes et c'est là tout le boulot d'un linguiste de regrouper ces informations, les compiler dans un traducteur universel.

Hors ligne

#18 16-02-2015 20:59:42

Shep
membre

Re : ST ENT 01x03 Fight Or Flight (Mission d'exploration)

Mouais, pas sûr qu'il y ait des bases communes entre le mandarin et le basque... Mais je ne suis pas linguiste! smile

Hors ligne

#19 16-02-2015 21:11:30

KIRK
vétéran

Re : ST ENT 01x03 Fight Or Flight (Mission d'exploration)

Shep a écrit :

Mouais, pas sûr qu'il y ait des bases communes entre le mandarin et le basque... Mais je ne suis pas linguiste! smile

Je me suis mal fait comprendre pour le coup wink
Je ne faisais pas allusion aux langues humaines mais à celles des aliens ; dans plusieurs épisodes de ENT Hoshi explique que des bases communes existent entre plusieurs d’entre elles.

Hors ligne

#20 16-02-2015 21:41:20

yrad
admin

Re : ST ENT 01x03 Fight Or Flight (Mission d'exploration)

En fait, il existe bien des bases communes à tous les ensembles sémantiques. C'est le sujet d'étude de la métalinguistique, le domaine de spécialisation IRL de Noam Chomsky, et dont l'objectif consiste à déterminer une systémique valide pour toutes les langues, et par extension pour toutes les formes de communication. Il existe des constantes universelles dans les mécanismes de formalisation de la pensée, au même titre que les mathématiques sont les mêmes partout dans l'univers.
Les traducteurs universels (UT) représentent l'aboutissement théorique de la métalinguistique, l'idéal d'une pierre de Rosette universelle.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#21 16-02-2015 21:59:31

mbuna
le dormeur doit se réveiller

Re : ST ENT 01x03 Fight Or Flight (Mission d'exploration)

Je ne connais pas du tout ces travaux mais cela me semble bien hasardeux de décréter une universalité dans le cas des langages alors que les sujets d'étude ne sont que terriens.
Le langage mathématique a déjà fait ses preuves, lui...

Hors ligne

#22 16-02-2015 22:12:34

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : ST ENT 01x03 Fight Or Flight (Mission d'exploration)

mbuna a écrit :

Je ne connais pas du tout ces travaux mais cela me semble bien hasardeux de décréter une universalité dans le cas des langages alors que les sujets d'étude ne sont que terriens.
Le langage mathématique a déjà fait ses preuves, lui...

C'est pas un peu paradoxal ce que tu dis ? On n'a jamais confronté nos mathématiques à une culture extra-terrestre non ? Quelles différence ça fait au niveau des preuves ?

Pour le reste, le traducteur universel, tout comme la mécanique de distorsion, le subespace, et la conversion matière-énergie sont basés sur des possibilités purement théoriques qui n'ont pour l'instant pas été invalidées par la pratique. (À ma connaissance en tout cas).
Je prends ça comme un axiome.

Sachant que même les traducteurs universels ultra-sophistiqués et enrichis de millions voire milliards de langues (avec ce système, plus il y a eu de langues étudiées, plus c'est performant), ne sont pas infaillibles, voir TNG 05x02 Darmok par exemple.

(Après bon, c'est ce que j'en retire, mon ton est peut être un peu péremptoire, si c'est le cas, je ne sais pas trop comment reformuler et je m'en excuse. Je ne suis pas scientifique bien que je m'intéresse beaucoup aux sciences).


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#23 16-02-2015 22:27:08

mbuna
le dormeur doit se réveiller

Re : ST ENT 01x03 Fight Or Flight (Mission d'exploration)

Edit : post croisé avec Yrad

Le langage mathématique nous sert à comprendre les lois de la nature bien au delà de la sphère d'influence des terriens. C'est le langage entre les terriens et la nature depuis Gallilée. Ça c'est un fait.
C'est tout à fait autre de postuler que nos langages ou nos formes de communication en général peuvent être étendues à toutes les autres formes de communication dans l'univers. A ma connaissance on n'a pas encore communiqué avec qui que ce soit en dehors de la Terre.

Excuse moi mais je ne vois pas le paradoxe.

Hors ligne

#24 16-02-2015 22:28:23

yrad
admin

Re : ST ENT 01x03 Fight Or Flight (Mission d'exploration)

mbuna a écrit :

Je ne connais pas du tout ces travaux mais cela me semble bien hasardeux de décréter une universalité dans le cas des langages alors que les sujets d'étude ne sont que terriens.
Le langage mathématique a déjà fait ses preuves, lui...

La même réserve strictement géomorphe peut être adressée à la définition de la vie et à la conjecture de sa genèse. En fait, toutes les sciences développées par l'homme (hormis probablement les mathématiques) se voient limitées dans leur universalité par les modèles de référence et les cadres empirique exclusivement terriens.
Si un jour, l'être humain quitte son berceau héliocentrique et/ou découvre des formes de vie extraterrestres, il pourra soumettre ses modèles à l'épreuve de l'épithète "exo". En attendant et pour longtemps encore, l'universalité a pour seul horizon l'humanité. Mais si d'aventures l'univers est bel et bien homogène, les vérités valides ici seront valides partout.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#25 16-02-2015 22:32:57

mbuna
le dormeur doit se réveiller

Re : ST ENT 01x03 Fight Or Flight (Mission d'exploration)

Oui Yrad, c'est bien pour cette raison que j'ai trouvé cela plutôt hasardeux de dire "au même titre que les mathématiques", puisque justement c'est la seule forme de langage qui peut a priori de prévaloir d'une certaine universalité pour l'instant.

Hors ligne

Pied de page des forums