ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#26 17-12-2011 15:17:59

scorpius
Nowhere Man

Re : Conan the Cimmerian : primat de l'heroic-fantasy

On se rejoint sur une chose, j'adores le Salomon Kane de Basset...dont le seul défaut, ce sont les CGI pourris

Par contre pas de bol, j'aime tout autant l'intro de Conan(2011) tu as raison de dire que sa ne sonne pas comme du Howard, car il n'a jamais aborder
cette époque de la vie du cimmérien ( du moins dans les nouvelles que j'ai lu ) mais sa sonne "juste"...
Et je vois pas ou il fait du Karaté Kid, c'est violent, brutal...bref c'est Conan !

Dernière modification par scorpius (17-12-2011 15:19:34)


SIRmZIH.gif

En ligne

#27 17-12-2011 15:19:05

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Conan the Cimmerian : primat de l'heroic-fantasy

Le post précédent était tout en ironie , Yrad.. Même si je pense sincèrement que le pire de Star Trek , ce n'est pas aujourd'hui, mais plutôt demain qu'ils nous attend.

yrad a écrit :
Buckaroo a écrit :

dans le rayon des plaisirs coupable : The Human Centipede de Tom Six..

Ben tiens, j'aurais dû m'y attendre ! roll
Alors tu oses vanter la bouse émétique de Tom Six, tout en reprochant au Conan de Niespel d'être d'une "vulgarité sans bornes" et d'une "crétinerie accablante" !!! mad
Et après, tu t'étonnes que l'on t'accuse d'être incohérent... ou de mauvaise foi ? hmm

Plaisir coupable Yrad, mes mauvais goûts, ma soif de tester mes limites de tolérances .. The Human Centipede, je savais sur quel terrain , je m'aventurai..Conan, je le répéte à l'envie..Ce n'est pas beauf, ce n'est pas vulgaire, ce n'est pas aussi con que ce soit en comics, écrits ou films..

Là mes limites de tolérances ont été testé sans que je m'y attende .. Je ne supporte pas tant d'amas de connerie, surtout mal filmé ..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#28 17-12-2011 15:22:13

mypreciousnico
Who ?

Re : Conan the Cimmerian : primat de l'heroic-fantasy

Buckaroo a écrit :

L'attaque du village , Conan qui veut venger les siens (...)

Ces deux éléments ne sont pas spécifiques uniquement au Conan de Milius. Il ya d'autres films avec une attaque de village, des parents tués et une histoire de vengeance...Des détails puisque le déroulé est complètement différent.

Buckaroo a écrit :

(...) , l'égnime de l'acier ( la pô compris chez Nispel ) .. A part ça , ce n'est pas un remake de Conan...

Très important dans le Conan de Milius, beaucoup moins dans celui de Nispel. Une parabole d'un père à son fils pour l'éduquer, c'est tout. A la rigueur j'y ai plus vu un léger clin d’œil que quoi que ce soit d'autre smile

Le scénario du Conan de Nispel n'a vraiment pas grand chose en commun avec celui de Millius en dehors de ces trois pauvres détails que tu me cite: le méchant, ses motivations, les motivations de Conan, sa caractérisation, les personnages secondaires, le déroulement de l'intrigue, le style graphique, les décors...Tout est différent.

Qu'il y ait quelques point commun, évidemment, il s'agit de Conan dans les deux cas !



Buckaroo a écrit :

Conan de Fleischer : 7/10 (Moi j'aime les bons bis rital de monsieur Dino)

Oui il est sympathique ce Conan, un vrai bon nanar smile

Hors ligne

#29 18-12-2011 19:15:26

KIRK
Il est mort Jim !

Re : Conan the Cimmerian : primat de l'heroic-fantasy

J'ai dans l'ensemble passé un bon moment en regardant cette nouvelle mouture de Conan et effectivement elle rend bien hommage aux BD de Howard ; comme Davney je déplore le trop grands nombre de scènes d'actions speed mais c'est la loi du genre pour les films actuels grand public... hmm La brève histoire d'amour-sexe est franchement inutile sauf à prouver aux néophytes que Conan est vraiment un mâle Alpha surtout que l'on tombe dans le cliché du style je suis une indépendante, je ne me soumets pas aux hommes mais finalement tes pectoraux sont attirants roll mais c'est dans l'esprit de Conan wink

J'ai apprécié le rendu des différentes citées traversées , elles sont pittoresques à souhait. Ce que je regrette vraiment et que j'avais apprécié dans le film de Milius c'est l'aspect narratif du récit et de la quête de Conan ; on sentait davantage l'atmosphère de ces temps anciens et révolus ou la mythologie se mêlait à la réalité des hommes, je ne retrouve pas cela dans ce Conan2011 mais cela est peut-être aussi du que le premier film avait été filmé que dans des décors naturels ( si mes souvenirs sont bons ) sans ou peu de SFX .

Sympa dans l'ensemble smile

Dernière modification par KIRK (18-12-2011 19:16:18)

Hors ligne

#30 18-12-2011 19:47:41

scorpius
Nowhere Man

Re : Conan the Cimmerian : primat de l'heroic-fantasy

Justement, c'est l'une des grandes forces du film d'étre aussi discret sur la magie, la mythologie, ou les créatures fantastiques...l'Hyboria c'est pas
la Terre du Milieu !


SIRmZIH.gif

En ligne

#31 18-12-2011 19:53:51

dvmy
dvmy shot first

Re : Conan the Cimmerian : primat de l'heroic-fantasy

KIRK a écrit :

...rend bien hommage aux BD de Howard

Aux nouvelles tu voulais dire...

En ligne

#32 18-12-2011 20:42:52

KIRK
Il est mort Jim !

Re : Conan the Cimmerian : primat de l'heroic-fantasy

scorpius a écrit :

Justement, c'est l'une des grandes forces du film d'étre aussi discret sur la magie, la mythologie, ou les créatures fantastiques...l'Hyboria c'est pas
la Terre du Milieu !

Je me suis mal fais comprendre : je ne parle pas de représentation visuelle à la manière du Seigneur des anneaux mais d'une narration peut-être un peu plus poétique faisant à la fois mieux ressentir le mystère et la brutalité de cette époque ; subtile et compliquée alchimie à trouver j'en conviens wink

KIRK a écrit : a écrit :

...rend bien hommage aux BD de Howard

.

Davney a écrit :

Aux nouvelles tu voulais dire...

Oui, merci de me reprendre wink

Dernière modification par KIRK (18-12-2011 20:48:50)

Hors ligne

#33 18-12-2011 20:56:52

scorpius
Nowhere Man

Re : Conan the Cimmerian : primat de l'heroic-fantasy

Kirk a écrit :

Je me suis mal fais comprendre : je ne parle pas de représentation visuelle à la manière du Seigneur des anneaux mais d'une narration peut-être un peu plus poétique faisant à la fois mieux ressentir le mystère et la brutalité de cette époque ; subtile et compliquée alchimie à trouver j'en conviens wink

Ha, d'accord...oui peut étre que le film manque "d'identité" ou d'audace formel...malgré le fait que je trouves ce film fabuleux, il faut reconnaitre
que le cinéma de Nispel manque de personnalité...cela dit, un cinéaste qui aurait tenter d'imposer sa "patte" n'aurait peut étre pas aussi
bien "capturer" Howard...

Dernière modification par scorpius (18-12-2011 20:58:03)


SIRmZIH.gif

En ligne

#34 18-12-2011 21:18:12

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Conan the Cimmerian : primat de l'heroic-fantasy

KIRK a écrit :

La brève histoire d'amour-sexe est franchement inutile sauf à prouver aux néophytes que Conan est vraiment un mâle Alpha

Tiens le seul intêret de ce Conan,  serait 'enfin de voir les beaux nibards de la bombastic Rachel Nichols.. Manque de pot..Elle l'a avoué, ce n'est pas les siens , c'est  ceux d'une doublure.. sad
Conan une grosse arnaque de A à Z..
Ca n'arrive même à exciter  le gros beauf qui someille en moi !..C'est dire la cata. lol


my preciousnico a écrit :

Le scénario du Conan de Nispel

Un scénario ou ça? Quand ?  Comment ? C'est juste une succesion de scène d'action bourrine et sanglante  sans queue, ni tête, pas même rattaché entre elles.. Les personnages secondaires sont à chier caricaturaux & fade comme pas possible  : Le black c'est un bon gars,  l'arabe , le voleur .. J'hallucine.. yikes
je sais trop facile .. Oui Robert E. Howard était xénophobe, mais résumé cette auteur à ça... roll

...a vraiment pas grand chose en commun avec celui de Millius en dehors de ces trois pauvres détails que tu me cite: le méchant, ses motivations, les motivations de Conan, sa caractérisation, les personnages secondaires, le déroulement de l'intrigue, le style graphique, les décors...Tout est différent.

Voilà 2 minutes montre en main comment on capture l'essence du monde d'Howard, par la toute  puissance de la mise en scène :
conan02zc7.jpg
Ces images, ces mots ,l'acteur, la musique, l'épée respire l'imagination de Robert E.Howard.

Nispel nous  fait ça  en 20 minutes d'un enchaînement de connerie plus monumentale, les unes que les autres ( je ne me suis toujours pas remis de l'initiation de la jeunesse Cimmérienne  !! lol..Rendez moi la roue de la douleur par Crom !! ) .. Non C'est un remake pur et dur dans le fond du Conan de Milius, t'as même l'épée brisée qui va avec.. Vous ne le voyez pas, parce que c'est noyé non stop dans un amas de connerie abyssal... Il m'en faut plus que deux, trois cités perdus avec des noms ronflants,  plus qu'un surfeur au torse velu pour me  tromper sur la marchandise..

& je n'aurai pas l'outrecuidance de comparer dans le genre " Né sur un champ de bataille",  une certaine trés belle scène d'une illustre bouze de 2009 & celle à se pisser dessus de ce Conan ( Mon pauvre Ron Perlman (   )  p .


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#35 18-12-2011 23:25:02

KIRK
Il est mort Jim !

Re : Conan the Cimmerian : primat de l'heroic-fantasy

Buckaroo cette situation est trop drôle pour ne pas la noter : Avec ton rejet de Conan2011 tu comprends peut-être ( enfin ) les sentiments de rejet que nous avons de ST2009 ; l'arroseur arrosé en quelque sorte ^^ lol

Dernière modification par KIRK (18-12-2011 23:26:00)

Hors ligne

#36 18-12-2011 23:29:48

dvmy
dvmy shot first

Re : Conan the Cimmerian : primat de l'heroic-fantasy

Etrange que tu cites précisément cette scène Buckaroo, car malgré sa qualité c'est justement la moins Howardienne du film de Milius. Cette scène là c'est du pur viking, le truc qui l'intéressait davantage que l'univers d'Howard à proprement parlé.

Les tours, la secte, le serpent, l'ambiance générale c'est du Howard. L'esprit guerrier (et non pas barbare), le culte de l'acier, la fusion entre l'homme et son arme: ça c'est du Milius pur jus.

En ligne

#37 18-12-2011 23:52:56

yrad
admin

Re : Conan the Cimmerian : primat de l'heroic-fantasy

+1

Et c'est aussi pour ça que je préfère (de peu) le Conan de Nispel à celui de Milius. Car en dépit de ses quelques défauts de forme, Conan 2011 est davantage du Howard.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#38 18-12-2011 23:55:18

yrad
admin

Re : Conan the Cimmerian : primat de l'heroic-fantasy

KIRK a écrit :

Buckaroo cette situation est trop drôle pour ne pas la noter : Avec ton rejet de Conan2011 tu comprends peut-être ( enfin ) les sentiments de rejet que nous avons de ST2009 ; l'arroseur arrosé en quelque sorte ^^ lol

Oui, c'est exactement ça. lol

Mais tu noteras, Buckaroo, que nous avons été bien plus indulgents que toi en pareil cas ! Car aucun de nous n'a attribué un 0/10 à ST 2009 ! Et pourtant, ce n'était pas l'envie qui manquait... p


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#39 19-12-2011 11:38:10

dvmy
dvmy shot first

Re : Conan the Cimmerian : primat de l'heroic-fantasy

conan-pas-content.jpg

En une seule image, Nispel a tout pigé de "l'animal" CONAN, de sa violence,de son agilité, de son instinct de mort... et du sang qui tache et de la froideur de l'univers d'HOWARD

Pour la connerie abyssale, revoit plutôt l'une des nombreuses scènes ridicules du film que tu notes 7/10:

http://www.youtube.com/watch?v=HUNmWa_rJtg

En ligne

#40 19-12-2011 12:04:56

yrad
admin

Re : Conan the Cimmerian : primat de l'heroic-fantasy

Dvmy a écrit :

En une seule image, Nispel a tout pigé de "l'animal" CONAN, de sa violence,de son agilité, de son instinct de mort... et du sang qui tache et de la froideur de l'univers d'HOWARD

En effet.
Et il faut dire aussi que Jason Momoa a réservé une très belle surprise dans le rôle de Conan. Plutôt inattendu en considération de sa prestation insipide (Ronan Dex) dans Stargate: Atlantis.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#41 19-12-2011 12:58:02

scorpius
Nowhere Man

Re : Conan the Cimmerian : primat de l'heroic-fantasy

Je n'ai pas vu Momoa dans Atlantis, mais dans Game of Thrones (Khal Drogo) il était aussi trés bon.


SIRmZIH.gif

En ligne

#42 19-12-2011 13:20:54

dvmy
dvmy shot first

Re : Conan the Cimmerian : primat de l'heroic-fantasy

Momoa n'est pas un grand acteur bien entendu, mais il est 100 fois plus doué et expressif que Schwarzy à l'époque des 2 Conan

En ligne

#43 19-12-2011 15:39:57

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Conan the Cimmerian : primat de l'heroic-fantasy

Dvmy a écrit :

Momoa n'est pas un grand acteur bien entendu, mais il est 100 fois plus doué et expressif que Schwarzy à l'époque des 2 Conan

Il l'est même de trop votre Monoa !! Le mec cherche la cool attitude " bad ass" de mes deux à tout prix..
Allez à la limite j'admet qu'il ferait un bon Conan, bien dirigé et bien filmé, il a des poils sur le torse comme le vrai Conan aprés tout ! lol .. Tiens ou est passé l'accent étranger de Conan ?..ou est passé le côté supertitieux du personnage ?

Que se soit ce Conan ou celui de Milius, ce sont tout deux des Conan begins.. Histoire que Robert E. Howard  n'a jamais conté.
La naissance de Conan est plus crédible et viscérale chez Milius & Stone, que chez Nispel & ses scribouillard.. Le barbare en question est censé devenir le roi d' Aquilonia .

"Between the time when the oceans drank Atlantis, and the rise of the sons of Aryas, there was an age undreamed of. And onto this, Conan, destined to wear the jeweled crown of Aquilonia upon a troubled brow. It is I, his chronicler, who alone can tell thee of his saga. Let me tell you of the days of high adventure!"
Cela à plus de gueule sortant de la bouche de Mako , que de celle de Morgan Freeman sous valium .. Morgan Freeman pour nous conter des " jours de grandes aventures" ?!!!?? yikes  lol

Pour la connerie abyssale, revoit plutôt l'une des nombreuses scènes ridicules du film que tu notes 7/10:
http://www.youtube.com/watch?v=HUNmWa_rJtg

Ah mais ce sont mes mauvais goûts.; J'adore les productions bis et Z de grand Dino :
Dune, Flash Gordon, Danger Diabolik !!!.. Au moins Richard Fleischer reste un solide artisan, dont l'art et l'amour de son métier n'est plus à prouver :
20000 lieues sous les mers, les Vikings, Le Voyage Fantastique , Mr Majestick, l' étrangleur de boston...

KIRK a écrit :

Buckaroo cette situation est trop drôle pour ne pas la noter : Avec ton rejet de Conan2011 tu comprends peut-être ( enfin ) les sentiments de rejet que nous avons de ST2009 ; l'arroseur arrosé en quelque sorte ^^ lol

Pas pour dire que je suis  meilleur, ni plus mauvais que vous niveau cinéphilie.. Je constate juste que nous ne sommes pas sur la même longueurs d'ondes quand on parle de cinéma.
Personnellement je n'irai pas mettre un 7/10 à TWOK ou First Contact & un 8/10 à ST2009.. Faut pas abuser non plus ..

Je suis étonné que l'on puisse hisser ce film à la ramasse contre le chef d'oeuvre de Milius.. yikes
Je n'ai jamais caché le fait que je prenais ce Star Trek 2009 avec une belle dose d'ironie, et que je trouve simplement que c'est juste un bon film ( ils ont aussi le droit d'exister cela ! ) .
Je voue un vrai culte pour Matrix & Fight Club , ça ne m'empéche pas d'un côté d'aimer un rip off dégénéré comme Wanted..

le Conan de Nispel est juste un trés  mauvais film..Comme rarement j'en ai vu.. Un truc que je ne peux pas enlever à Zack Snyder, c'est un bon technicien, un narrateur potable..marcus Nispel c'est vraiment un naze qui devrait être interdit de filmer..

Dvmy tu me dis que Nispel a tout pigé de "l'animal" CONAN, de sa violence,de son agilité, de son instinct de mort... et du sang qui tache et de la froideur de l'univers d'HOWARD.. OK peut être, mais en terme de cinéma, ce Conan , c'est de la pisse de rat comparaît à ces monuments froid  de violence , instinct de mort, de sang qui tâche  que sont les Baby Cart , la Rage du Tigre, le Blade de Tsiu Hark..Même le Conan de Milius est foncièrement dans cette veine  que la foire aux cochons de Nispel.. Je dirai même que Nispel est un triple con, parce que sortir comme source d'inspiration l' Apocalypto de Mel Gibson & ne pas voir un gramme de cela dans son Conan.. Tiens , Apocalypto encore un monument de barbarie : C'est quelque part déjà  Conan !

& Patte de jaguar! Mais je rigole devant les deux pas de danseuse de Moana !


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#44 19-12-2011 16:22:10

dvmy
dvmy shot first

Re : Conan the Cimmerian : primat de l'heroic-fantasy

Moi je n'oppose pas le film de Milius au film de Nispel. J'adore le film de Milius, et d'un point de vue purement cinématographique c'est un meilleur film que cette version 2011. Je dit simplement qu'après avoir adoré ce film j'ai lu Conan, et là tu t'aperçois vite à quel point Schwarzy est un mauvais Conan en plus d''être un mauvais acteur. Nispel j'ai aimé aucun de ses films avant Conan, mais mis à part son action non-stop et sa musique à chier j'ai rien à repprocher à son adaptation (même au niveau de l'esthétisme) car ça correspond en tout point au personnage et à l'univers que j'ai aimé dans les livres d'Howard. Je ne peux que répèter ce que je disais en août: Conan 2011 c'est pas du grand cinéma (à l'inverse du film de Milius) mais c'est du grand CONAN et du très grand HOWARD.

En ligne

#45 20-12-2011 03:03:46

yrad
admin

Re : Conan the Cimmerian : primat de l'heroic-fantasy

scorpius a écrit :

Je n'ai pas vu Momoa dans Atlantis, mais dans Game of Thrones (Khal Drogo) il était aussi trés bon.

Pas autant que dans le film de Nispel. Khal Drogo semble à mi-chemin entre Ronon Dex et Conan...


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#46 20-12-2011 03:04:56

yrad
admin

Re : Conan the Cimmerian : primat de l'heroic-fantasy

Buckaroo a écrit :

Ah mais ce sont mes mauvais goûts.

Ah voilà l'argument de mauvaise foi par excellence, le joker ultime "contradiction-proof" ! Qui permet de défendre tout et n'importe quoi selon les humeurs et les besoins... roll

Buckaroo a écrit :

J'adore les productions bis et Z de grand Dino :
Dune

C'est vraiment n'importe quoi d'écrire ça ! mad
Dune de David Lynch, ce n'est ni du Z ni du B. C'est du A, et du A majuscule ! 40 millions de dollars de budget en 1984, presque le double de SW VI The Return Of The Jedi ! Et en même temps un pur film d'auteur, tout le génie inégalé de Lynch (qui aurait vraiment dû faire de la SF !), pour une relecture de Frank Herbert inspirée... mais aux acides ! Le film de SF préféré de l'intransigeant Harlan Ellison. (En passant, le mien aussi).

Buckaroo a écrit :

Au moins Richard Fleischer reste un solide artisan, dont l'art et l'amour de son métier n'est plus à prouver :
20000 lieues sous les mers, les Vikings, Le Voyage Fantastique , Mr Majestick, l' étrangleur de boston...

Les films de Fleischer sont surtout extrêmement inégaux. Il aura fait le meilleur (The Narrow Margin, Tora! Tora! Tora!, 10 Rillington Place, Soylent Green…), mais aussi le pire (Conan, Kalidor, Amityville 3…)

Buckaroo a écrit :

Pas pour dire que je suis  meilleur, ni plus mauvais que vous niveau cinéphilie.. Je constate juste que nous ne sommes pas sur la même longueurs d'ondes quand on parle de cinéma.

Et c'est un euphémisme. Pas qu'à propos du cinéma d'ailleurs, mais également de Star Treklol

Buckaroo a écrit :

le Conan de Nispel est juste un trés  mauvais film..Comme rarement j'en ai vu.. Un truc que je ne peux pas enlever à Zack Snyder, c'est un bon technicien, un narrateur potable..marcus Nispel c'est vraiment un naze qui devrait être interdit de filmer..

Il existe autant de façon de faire les films qu'il y a de réalisateurs. Et les techniques cinématographiques ne sont pas les seuls critères de jugement. A fortiori lorsqu'il est question d'adaptation, d'appartenance à un univers préexistant, et de conformité à une certaine grammaire.
Lorsque tu considères un film Star Trek, sa richesse de fond et sa fidélité à l'esprit & aux codes trekkiens importent bien davantage que ses qualités cinéphiliques.
Voilà pourquoi je préfère le Conan de Nispel à celui de Milius, même si celui de Milius est peut-être (?) meilleur cinématographiquement parlant (il s'agit en fait de deux façons différentes de concevoir le cinoche, à presque trente ans d'écart).
Mais il est malhonnête & ultra-réducteur de considérer uniquement sous l'angle ciné-ciné les films qui sont les vecteurs d'une véritable inhérence culturelle. C'est précisément pour cette raison que Télérama et les Cahiers (par ex.) ont toujours snobé le vrai ST (mais ont adulé le faux).

Buckaroo a écrit :

Dvmy tu me dis que Nispel a tout pigé de "l'animal" CONAN, de sa violence,de son agilité, de son instinct de mort... et du sang qui tache et de la froideur de l'univers d'HOWARD.. OK peut être, mais en terme de cinéma, ce Conan , c'est de la pisse de rat comparaît à ces monuments froid  de violence , instinct de mort, de sang qui tâche  que sont les Baby Cart

Désolé, mais la froide violence mortifère, elle est bien présente des deux côtés ! Même si la comparaison est difficile ! Car les six Baby Cart, c'est Kozure Okami, des mangas de Kazuo Koike. Et le chambara est en esprit très éloigné de l'heroic fantasy !
Il n'empêche que Buichi Saito, Kenji Misumi, et Yoshiyuki Kuroda auront été aussi fidèles à Kazuo Koike que Marcus Nispel, Sean Hood, Thomas Dean Donnelly, et Joshua Oppenheimer l'ont été à Robert Howard.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

Pied de page des forums