ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#26 31-01-2015 10:56:56

dl500
TOS Forever

Re : Des salles obscures au home cinema...

Voilà donc la réponse...je suis équipé DLP.
Parce que l'image LCD (vidéo projetée ou sur TV) je n'aime pas du tout!

Le tri tubes à l'époque était hors de prix et le DLP avait l'avantage (toujours d'ailleurs) de faire du vrai noir et d'avoir un contraste de qualité.

J'ai essayé de brancher le lecteur LD sur mon plasma Panasonic et l'image...est aussi épouvantable.

Je vais néanmoins regarder si j'ai des entrées vidéos sur mes lecteurs Blu-ray, chose à laquelle je n'ai absolument pas pensé! damn


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#27 31-01-2015 11:19:07

yrad
admin

Re : Des salles obscures au home cinema...

dl500 a écrit :

Voilà donc la réponse...je suis équipé DLP.

Réponse partielle seulement, car avec un bon scaler (externe ou interne, matériel ou logiciel), tes LD pourraient resplendir sur ton VP DLP autant que tes DVD. wink

dl500 a écrit :

Parce que l'image LCD (vidéo projetée ou sur TV) je n'aime pas du tout!

Assez d'accord... mais surtout en matière d'écrans plats (que ce soit TF, IPS, MVA, PVA...). Étant à la base un cathodique-addict (TT et télés à l'ancienne), il n'y a que les dernières générations de plasmas (Pioneer et Panasonic... mais moins Samsung) qui m'agréent vraiment côté flat TV, ainsi que l'OLED en théorie (i.e. si certains problèmes de colorimétrie, de gammas, et de vieillissement prématuré des cellules organiques bleues venaient à être résolus).

En revanche, dans le microcosme des vidéoprojecteurs LCD, il faut bien distinguer :
- le LCD classique (transmissif) qui n'est effectivement pas formidable (notamment en raison d'un fill factor assez faible et de contrastes natifs - donc hors iris dynamiques - moyens),
- le LCoS (LCD réflectif - beaucoup plus cher) qui représente par contre - AMHA - la meilleure technologie de vidéoprojection actuelle (fill factor record > DLP >> LCD, contraste natifs très élevés > DLP > LCD, à la fois précision et douceur de l'image...).
Non sans hasard, les vidéoprojecteurs 4K et UHD sont pour le moment (hors DCI) disponibles uniquement en technologie LCoS.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#28 31-01-2015 11:33:58

mbuna
Ancien fan

Re : Des salles obscures au home cinema...

Cela me paraît logique que ce soit plutôt au lecteur qu'au VP de gérer l'upscale. Le traitement de l'image devrait se faire au plus proche de la source possible et une bonne fois pour toute.
Et puis c'est pragmatique : ça milite pour un élément central (PCHC, média center, lecteur à x entrées) pour délivrer la meilleure image et la même image aux différentes sorties et en rationalisant les entrées.
Mon VP fait un upscale tout pourri mais je m'en fiche c'est pas ce que je lui demande.  Je préfère qu'il se concentre sur l'essentiel et qu'il le fasse bien.

Hors ligne

#29 31-01-2015 12:18:07

dl500
TOS Forever

Re : Des salles obscures au home cinema...

Oui pareil.

Mon VP full HD diffuse une superbe image, douce et en rapport avec mes critères visuels.
Bon en même temps mes laserdiscs sont plus des objets de collection, au même titre que mes vieilles VHS. Comme j'ai racheté la plupart des titres soit en dvd, soit en BD...
En revanche, là où ça tient encore sacrément la route c'est sur les pistes audios PCM, la différence est flagrante sur la musique (ex: Pulse des Pink Floyd) avec un dvd.
Si je trouvais un lecteur LD avec sortie S vidéo, ce serait peut-être déjà un peu mieux.

Dernière modification par dl500 (31-01-2015 12:19:01)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#30 31-01-2015 12:35:03

mypreciousnico
_________

Re : Des salles obscures au home cinema...

yrad a écrit :

(...)ou encore un PCHC équipé de bonnes cartes graphique et qu'acquisition (ce qui offre l'avantage de recourir à des logiciels/scripts d'upscale ultra-customisables et souvent gratuits).

C'est mon cas, et c’est vrai qu'en bidouillant un peu, le résultat est transfiguré smile

Hors ligne

#31 31-01-2015 17:43:23

dl500
TOS Forever

Re : Des salles obscures au home cinema...

J'ai vérifié, et pas d'entrée vidéo sur mes lecteurs Blu-ray, je ne peux donc pas profiter de l'upscaler de la platine...tant pis.

Je suis ouvert à une proposition pour y remédier (essentiellement pour les LD), les dvd passant exclusivement dans la platine BD. Le lecteur DVD servant principalement aux SACD (sortie permettant de récupérer les 6 canaux non compressés, ce que le lecteur BD n'a pas).

Autre question, mon lecteur est branché en YUV et S-vidéo sur le projo, et normalement on parle d'un léger gain avec le tri câble. Hors pas ou peu de différence, avec perso une préférence sur le S, qui "lisse" et finalement rend presque plus net les informations (peut-être que le upscaler du VP n'y est pas étranger).

ps: je n'ai trouvé aucune trace de coffrets HD-DVD des saisons 2 et 3 de TOS, ceux présentés sur le net sont de simples dvd...

Dernière modification par dl500 (31-01-2015 18:05:24)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#32 02-02-2015 01:28:56

yrad
admin

Re : Des salles obscures au home cinema...

dl500 a écrit :

J'ai vérifié, et pas d'entrée vidéo sur mes lecteurs Blu-ray, je ne peux donc pas profiter de l'upscaler de la platine...tant pis.

Cette caractéristique demeure assez rare en fait…

dl500 a écrit :

Je suis ouvert à une proposition pour y remédier (essentiellement pour les LD), les dvd passant exclusivement dans la platine BD. Le lecteur DVD servant principalement aux SACD (sortie permettant de récupérer les 6 canaux non compressés, ce que le lecteur BD n'a pas).

Comme évoqué dans ce post, il n'y a arithmétiquement que cinq propositions possibles (sept en comptant les bis) :
1) Acheter un VP full HD (ou UHD/4K) doté d'un scaler interne performant et optimisé. Inconvénient : les seuls qui vérifient vraiment ces conditions dépassent les 6 000 EUR.
2) Acquérir ou assembler un PCHC (avec carte d'acquisition équipée d'une entrée S-Vidéo + bonne puissance de calcul du ou des processeurs + carte graphique dotée au minimum d'une sortie HDMI full HD). Inconvénient : ce n'est pas une solution clé en main, et selon ton goût pour le bidouillage informatique et/ou selon la configuration physique de ta salle HC, la mise en œuvre peut être un peu laborieuse.
3) Acheter un excellent scaler externe… comme le Lumagen Radiance 2144 que je possède. Inconvénient : très cher.
3bis) Il existe aussi des "upscales connectiques" à très bon marché, comme par exemple celui-ci, mais évidemment le résultat ne sera pas du tout le même (surtout sur VP) qu'avec (par ex.) un Lumagen…
4) Acquérir un amplificateur (et/ou préamplificateur) home-cinéma de bonne marque équipé à la fois d'entrées S-Vidéo et d'un scaler interne performant (tous les haut de gamme des catalogues Onkyo, Yamaha, Denon, Marantz, Pioneer, Sherwood, Cambridge, NAD, Rotel, Arcam… sortis en gros entre 2008 et 2012, car avant 2008 il n'y avait pas de scaler interne et/ou de sorties HDMI full HD, et après 2012 les entrées S-Vidéo ont disparu). Inconvénient : relativement cher, parfois difficile à trouver, et potentiellement dommage si l'on possède déjà un bon ampli (Hi-Fi surtout).
5) Acheter un "Blu-ray-scope" (enregistreur de salon sur Blu-ray, DVD, et/ou disque dur) doté d'entrées Y/C et upscalant en full HD. Inconvénient : comme pour les amplis, cela nécessite de se limiter aux catalogues 2008-2012. Je recommande le Panasonic DMR-BW750 (ou DMR-BW850).
5bis) Acquérir un lecteur Blu-ray doté d'un bon scaler interne et d'entrée vidéo. Inconvénient : il y en a très peu, et leurs entrées vidéo sont généralement seulement numériques (en tout cas jamais S-Vidéo), ce qui nécessiterait d'utiliser en amont un convertisseur (≠ upscale) composite/S-Vidéo/YUV -> HDMI (qui n'upscale pas ou dont l'upscale HD est débrayable ou forçable en SD)…
Pour cette cinquième option bis, je songe en particulier à l'excellent Oppo BDP-103D ou mieux encore à sa version audiophile Oppo BDP-105D… qui pourrait peut-être parfaitement épouser tous tes besoins : outre d'être pourvu d'un émulateur 3D et d'être entièrement dézonable (aussi bien en DVD qu'en Blu-ray), il est équipé en interne de plusieurs scalers haut de gamme (Silicon Image, Darbee…) ultra-paramétrables qui offrent des upscales très violents jusqu'en 4K, il possède plusieurs entrées vidéo (mais seulement numériques), c'est un NMT multimédia très complet (et perpétuellement mis à jour), c'est enfin un lecteur SACD épatant assorti d'une DAC de premier ordre (à coupler si possible à de vrais amplis Hi-Fi voire à lampe ou à tube). Il est assez cher (quoique "donné" au regard de ses prestations)... mais il pourrait remplacer sans contrepartie tous les lecteurs que tu utilises actuellement (et en les revendant, tu pourrais probablement rentrer dans tes frais).
A noter toutefois que les premiers lecteurs Blu-ray 4K sortiront en fin d'année 2015… ce qui peut justifier d'attendre avant de renouveler son matériel.

dl500 a écrit :

Autre question, mon lecteur est branché en YUV et S-vidéo sur le projo, et normalement on parle d'un léger gain avec le tri câble. Hors pas ou peu de différence, avec perso une préférence sur le S, qui "lisse" et finalement rend presque plus net les informations (peut-être que le upscaler du VP n'y est pas étranger).

En théorie, un signal vidéo analogique gagne à être décomposé en un maximum de composantes. Les trois (luminance + deux différentiels de chrominance) de l'YUV offrent donc dans l'absolu un rendu plus propre (mais pas forcément plus défini en soi) que les deux (luminance + chrominance) de l'Y/C alias S-Vidéo.
Seulement pour tirer vraiment profit de trois composantes dans le transport du signal (sortie et câble YUV), faut-il encore que l'information vidéo stockée et extraite des Laserdiscs soit elle-même en YUV. Or ce n'est pas du tout le cas, car le format LD est analogiquement encodé en composite (pas même en Y/C au contraire des formats S-VHS et Betacam SP). Du coup, la sortie Y/C de ton lecteur délivre une image moins éloignée du signal natif LD que la sortie YUV, tout en encaissant moins de déperdition durant le transport que le signal composite. En fait, pour toutes les sources vidéo analogiques non nativement YUV (ou RVB), le câblage S-Vidéo a toujours représenté le meilleur compromis. Il est donc très dommage que ce fût comme par hasard la première connectique analogique abandonnée sur les processeurs (scalers, préamplis, amplis…) de l'ère tout-numérique.

dl500 a écrit :

ps: je n'ai trouvé aucune trace de coffrets HD-DVD des saisons 2 et 3 de TOS, ceux présentés sur le net sont de simples dvd...

Seul le coffret HD-DVD de la saison 1 remasterisée de ST TOS a été commercialisé.
Le coffret HD-DVD de la saison 2 a été créé (master et gravure) mais jamais commercialité car sa sortie prévisionnelle était postérieure au 19 février 2008 – date à laquelle Toshiba annonça l'abandon officiel du HD-DVD. Toutefois, plusieurs exemplaires de cette saison 2 en HD-DVD ont circulé sur eBay…
En revanche, il n'y a jamais eu de saison 3 en HD-DVD, même dans les arcanes de CBS.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#33 02-02-2015 01:32:24

yrad
admin

Re : Des salles obscures au home cinema...

En réponse (partielle) à ce post

Mbuna a écrit :

J'en ai passé du temps sur des mires à calibrer mon écran et regarder des oeuvres en étalonnant une partie de mon plaisir au résultat technique (vidéo et audio)... Toute cette période est belle et bien finie

J'ignorais, Mbuna, que tu étais versé dans cet art très geek (ou très pro) de la calibration. thanks
Pour ma part, j'avais poussé le vice jusqu'à passer une certification ISF… mais qui ne me sert finalement à rien. mdr Surtout aujourd'hui avec les calibrations automatisées multipoints (y compris sur les saturations intermédiaires du diagramme CIE) que permet par exemple le 3D LUT (j'avais d'ailleurs commencé à développer dans mon coin un logiciel de ce genre il y a quelques années… mais cette société russe est allé beaucoup plus loin…).


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#34 02-02-2015 09:44:11

dl500
TOS Forever

Re : Des salles obscures au home cinema...

Merci Yrad pour toutes ces réponses. wink

Pour les LD, donc ça restera comme ça. (à moins de tomber sur une vraie affaire financièrement parlant). Comme Mbuna, j'en ai fini avec la course à l'armement question matériel. Depuis 15 ans, quand je vois le nombre de machines empilées dans mes placards qui ne servent plus... (lecteur LD, ampli dolby pro-logic, lecteur dvd, enceintes satellites et j'en passe).
Je ne vais pas réinvestir pour quelques disques LD déjà vus maintes fois et qui finalement marquent aussi une époque.

Pour les sorties YUV/S-Vidéo, je me suis mal exprimé, je parlais d'un autre lecteur, mon lecteur dvd. Si le lecteur LD n'a pas de sortie S (à l'époque c'était sur les hauts de gammes et le magasin m'avait dit qu'il valait mieux une très bonne sortie composite qu'une S moyenne), en revanche celui du dvd est une vraie machine de guerre.
Je voulais à l'époque profiter au mieux de tous les formats qui sortaient (dont le fameux SACD et lire mes cd DTS) après avoir investi auparavant dans un lecteur compatible dvd audio...tu vois où je veux en venir...les 2 supports ont capoté. (j'avais  acheté ce lecteur une petite fortune).
D'où ma frilosité quand rebelote, sont sortis 2 formats HD concurrents.
Ce lecteur dvd a 2 sorties vidéos et je les ai branché ensemble sur mon VP pour voir (l'ancien n'avait pas de YUV). Le résultat n'est pas significatif, il n'y a pas de gain réel entre les 2 signaux. Et j'ai visuellement un préférence pour le S. (pour le YUV faut voir le temps que j'ai mis à tout paramétrer, heureusement que je regorge de dvd de réglage).

Concernant les amplis, c'est pareil aujourd'hui il n'y a pratiquement plus d'entrées autre que HDMI, alors que mes lecteurs qui tournent encore (LD, DVD, platine vinyle et BD) fournissent encore des signaux autres (comme l'optique).
Je suis parfaitement satisfait du mien actuellement, son traitement audiophile comble mes oreilles (mon 5.1 est à part la centrale équipé en vraies colonnes sur les 4 côtés).

Je garde néanmoins tes suggestions dans un coin de mon cerveau, je connais ma façon de changer d'avis quand il s'agit de HC...  wink

Dernière modification par dl500 (02-02-2015 09:45:59)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#35 02-02-2015 12:23:00

yrad
admin

Re : Des salles obscures au home cinema...

dl500 a écrit :

Comme Mbuna, j'en ai fini avec la course à l'armement question matériel. Depuis 15 ans, quand je vois le nombre de machines empilées dans mes placards qui ne servent plus... (lecteur LD, ampli dolby pro-logic, lecteur dvd, enceintes satellites et j'en passe).

Pour ma part, je revends toujours mon matériel au fur et à mesure. Donc rien ne s'accumule (sauf les livres et les disques mdr), et je récupère ainsi des sous (pour ventiler l'équipement)...

dl500 a écrit :

Pour les sorties YUV/S-Vidéo, je me suis mal exprimé, je parlais d'un autre lecteur, mon lecteur dvd. Si le lecteur LD n'a pas de sortie S (à l'époque c'était sur les hauts de gammes et le magasin m'avait dit qu'il valait mieux une très bonne sortie composite qu'une S moyenne), en revanche celui du dvd est une vraie machine de guerre.

dl500 a écrit :

Concernant les amplis, c'est pareil aujourd'hui il n'y a pratiquement plus d'entrées autre que HDMI, alors que mes lecteurs qui tournent encore (LD, DVD, platine vinyle et BD) fournissent encore des signaux autres (comme l'optique).
Je suis parfaitement satisfait du mien actuellement, son traitement audiophile comble mes oreilles (mon 5.1 est à part la centrale équipé en vraies colonnes sur les 4 côtés).

En fait, certains des derniers lecteurs LD haut de gamme furent équipé non seulement de sortie S-Vidéo, mais également YUV. J'en ai possédé un comme ça (que j'ai revendu car j'ai finalement purgé mon home-cinéma du support LD oops... au contraire de certains autres formats que j'ai gardés comme les Betacam, le DVHS, le D-Theater, le HDV, le SACD...). Mais la sortie YUV de ce lecteur LD n'apportait rien, et j'ai toujours utilisé l'Y/C.
Quoi qu'il en soit, si ton lecteur LD n'a ni sortie S-Vidéo ni sortie YUV, cela facilite beaucoup les choses pour les propositions 4 et 5 de mon post précédent. Car alors, plus besoin de restreindre les catalogues d'amplis/pré-amplis et d'enregistreurs Blu-ray/HDD à pré-2012... dans la mesure où toutes les gammes actuelles possèdent (encore) des entrées analogiques composites. 

dl500 a écrit :

Je voulais à l'époque profiter au mieux de tous les formats qui sortaient (dont le fameux SACD et lire mes cd DTS) après avoir investi auparavant dans un lecteur compatible dvd audio...tu vois où je veux en venir...les 2 supports ont capoté. (j'avais  acheté ce lecteur une petite fortune).
D'où ma frilosité quand rebelote, sont sortis 2 formats HD concurrents.

Le SACD ne s'est certes pas démocratisé, mais il n'a pas vraiment capoté non plus (contrairement au DVD-Audio et au HD-DVD). C'est devenu un support élitiste de niche, mais toujours alimenté par les éditeurs... finalement comme le vinyle aujourd'hui. Et le SACD connaît d'ailleurs un nouveau souffle via la dématérialisation de son format DSD...

dl500 a écrit :

Ce lecteur dvd a 2 sorties vidéos et je les ai branché ensemble sur mon VP pour voir (l'ancien n'avait pas de YUV). Le résultat n'est pas significatif, il n'y a pas de gain réel entre les 2 signaux. Et j'ai visuellement un préférence pour le S. (pour le YUV faut voir le temps que j'ai mis à tout paramétrer, heureusement que je regorge de dvd de réglage).

Là par contre, il est curieux qu'il n'y ait pas de différence entre l'YUV et l'Y/C. Car la vidéo des DVD est numériquement encodée en trois composantes, et la conversion numérique>analogique gagne à respecter cette séparation. Alors peut-être (?) que le DAC vidéo de ton lecteur est médiocre et/ou convertit directement (et uniquement) en Y/C... à moins que les entrées YUV de ton VP ne laissent un peu à désirer...

dl500 a écrit :

Je garde néanmoins tes suggestions dans un coin de mon cerveau, je connais ma façon de changer d'avis quand il s'agit de HC...  wink

A ta disposition en tout cas si tu cherches des conseils, de bons prix (légaux bien sûr), ou du matériel collector/introuvable... wink


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#36 02-02-2015 14:32:03

dl500
TOS Forever

Re : Des salles obscures au home cinema...

yrad a écrit :


En fait, certains des derniers lecteurs LD haut de gamme furent équipé non seulement de sortie S-Vidéo, mais également YUV. J'en ai possédé un comme ça (que j'ai revendu car j'ai finalement purgé mon home-cinéma du support LD oops...
Quoi qu'il en soit, si ton lecteur LD n'a ni sortie S-Vidéo ni sortie YUV, cela facilite beaucoup les choses pour les propositions 4 et 5 de mon post précédent. Car alors, plus besoin de restreindre les catalogues d'amplis/pré-amplis et d'enregistreurs Blu-ray/HDD à pré-2012... dans la mesure où toutes les gammes actuelles possèdent (encore) des entrées analogiques composites.

A l'époque de mon achat, il n'existait qu'un seul modèle équipé (Pionner) et était hors de mon budget, sans compter que mon diffuseur ne comportait pas ces entrées. Je n'avais pas encore de VP. Quand ces machines sont apparues, je n'y ai pas vu d'intérêt...tant pis pour moi. wink
Concernant mon ampli, il est équipé d'entrées vidéo, mais ne traite pas le signal. Cela sert juste à "couper" et sélectionner la source. Mais à voir peut-être un jour, sur un bel ampli d'occasion qui comporterait toutes sortes d'entrées disponibles pour y relier tout mon système.




yrad a écrit :

Le SACD ne s'est certes pas démocratisé, mais il n'a pas vraiment capoté non plus (contrairement au DVD-Audio et au HD-DVD). C'est devenu un support élitiste de niche, mais toujours alimenté par les éditeurs... finalement comme le vinyle aujourd'hui. Et le SACD connaît d'ailleurs un nouveau souffle via la dématérialisation de son format DSD...

Exact. Et je continue d'acheter certains titres (encore dernièrement un Pink Floyd et un Dire Straits) qui sont véritablement transcendés en format multicanal. J'avoue ne pas y voir d'intérêt quand les sources ne sont que stéréo. Je ne connais pas le format dématérialisé...

yrad a écrit :

Là par contre, il est curieux qu'il n'y ait pas de différence entre l'YUV et l'Y/C. Car la vidéo des DVD est numériquement encodée en trois composantes, et la conversion numérique>analogique gagne à respecter cette séparation. Alors peut-être (?) que le DAC vidéo de ton lecteur est médiocre et/ou convertit directement (et uniquement) en Y/C... à moins que les entrées YUV de ton VP ne laissent un peu à désirer...

A l'époque de son achat, ma platine (Phillips) était un haut de gamme et réputée justement pour son traitement YUV et son apport en HC. Peut-être est-ce lié (encore) au traitement qu'en fait le VP...

Et j'ai la chance d'être bien conseillé depuis 15 ans par un petit magasin spécialisé qui m'a beaucoup aidé dans la réalisation de mon installation. Bien au delà de n'importe quelle grosse enseigne aux "vendeurs" interchangeables.
http://laser-experience.fr/

Dernière modification par dl500 (02-02-2015 14:35:26)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#37 03-02-2015 23:11:29

mbuna
Ancien fan

Re : Des salles obscures au home cinema...

yrad a écrit :

En réponse (partielle) à ce post

Mbuna a écrit :

J'en ai passé du temps sur des mires à calibrer mon écran et regarder des oeuvres en étalonnant une partie de mon plaisir au résultat technique (vidéo et audio)... Toute cette période est belle et bien finie

J'ignorais, Mbuna, que tu étais versé dans cet art très geek (ou très pro) de la calibration. thanks
Pour ma part, j'avais poussé le vice jusqu'à passer une certification ISF… mais qui ne me sert finalement à rien. mdr Surtout aujourd'hui avec les calibrations automatisées multipoints (y compris sur les saturations intermédiaires du diagramme CIE) que permet par exemple le 3D LUT (j'avais d'ailleurs commencé à développer dans mon coin un logiciel de ce genre il y a quelques années… mais cette société russe est allé beaucoup plus loin…).

Ah non je reste un petit joueur mdr
Dans mon cas on parlera plus de réglage précis que de calibration je crois.
J'ai une sonde d'étalonnage pour les besoins de mon métier,  travaillant sur plusieurs écrans (différentes résolutions,  marques...). Je l'ai donc souvent utilisé pour en faire profiter mon VP. De plus mon VP a beaucoup voyagé pendant quelques années, et a été utilisé dans des environnements très différents. J'ai d'ailleurs pu voir à quel point le contexte, même dans ses petits détails jouait sur le rendu et l'expérience visuelle.

Il y'a d'ailleurs un paradoxe : je trouve que le meilleur contexte pour l'image est souvent en contradiction avec le confort du spectateur. Enfin je parle pour moi...

Hors ligne

#38 03-02-2015 23:35:43

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : Des salles obscures au home cinema...

Vous me faites rêver avec vos salles dédiées et tout votre matériel dont je ne comprends pas un tiers des noms...

Dire que j'étais content avec mon petit vidéo-projecteur eu à noël et mon écran à diapositives hérité de mon père... J'me sens ridicule à vous lire.

Dites moi, quand vous allez regarder un film ou une série chez des amis, ça doit vous arracher les yeux si vous êtes habitués à tout ce confort non ?


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#39 04-02-2015 00:00:46

mbuna
Ancien fan

Re : Des salles obscures au home cinema...

Ah non DrAg0r, c'est bien plus compliqué que ça smile
Mon plus grand souvenir et ma plus grande émotion sur le sujet, c'est avec une TV cathodique, noir et blanc d'à peine 36 cms... j'imagine très bien le plaisir que tu as eu à Noël...

En ce qui me concerne,  mon installation n'entre pas du tout en conflit/concurrence avec les autres moyens de regarder un film, notamment chez des amis ! Tout est question de contexte en fait. Comme celui que je ne retrouverai jamais avec cette TV de cuisine, malgré mon installation actuelle...

Hors ligne

#40 04-02-2015 11:16:45

yrad
admin

Re : Des salles obscures au home cinema...

mbuna a écrit :

J'ai une sonde d'étalonnage pour les besoins de mon métier,  travaillant sur plusieurs écrans (différentes résolutions,  marques...). Je l'ai donc souvent utilisé pour en faire profiter mon VP. De plus mon VP a beaucoup voyagé pendant quelques années et a été utilisé dans des environnements très différents. J'ai d'ailleurs pu voir à quel point le contexte, même dans ses petits détails jouait sur le rendu et l'expérience visuelle.

Tu ne crois pas si bien dire ! A la différence des moniteurs et des écrans plats, calibrer vraiment un vidéoprojecteurs postule en fait la calibration de toute la chaine vidéo (depuis la source jusqu'au VP, en passant par le processeur, l'ampli et les câbles) et uniquement un situ (c’est-à-dire pour un environnement donné). Dans une même salle de projection, il suffit de changer une moquette, remplacer un meuble (voire même simplement le déplacer) pour que la calibration initiale soit complètement faussée et donc à refaire. Alors lorsque les constructeurs ou les distributeurs prétendent vendre des VP pré-calibrés, ils se foutent un peu de leurs clients... rolleyes
En théorie, il faudrait presque calibrer en fonction des endroits où sont assis les spectateurs et même en fonction des vêtements qu'ils portent. Et c'est sans compter les variations du spectre colorimétrique selon l'âge de la lampe UHP (ou xénon) et même selon la durée d'allumage depuis le début de la séance (d'où un net avantage en terme de stabilité pour les LED et le laser).
Autant dire que le vrai puriste de la calibration n'allume son VP que pour calibrer et recalibrer encore… et non pour voir des films et des séries. C'est d'ailleurs là que réside toute la beauté de la chose : l'art de la calibration est sa propre fin.  mdr


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#41 04-02-2015 12:42:25

mbuna
Ancien fan

Re : Des salles obscures au home cinema...

Oui, c'est exactement ça.
J'avais commencé à me prendre à ce jeu, mais avant de tomber totalement dedans je me suis réveillé.

En fait j'ai une théorie, c'est celle du rateau tongue
Vous avez déjà passé le rateau dans votre jardin ? Le but c'est d'enlever les petits cailloux. Mais on s'aperçoit vite que quoi qu'on fasse on en ramènera toujours, des petits cailloux.
Donc la calibration c'est comme le rateau : le résultat est bon au moment où on a dit que...c'est bon mdr

Hors ligne

#42 04-02-2015 22:29:57

dl500
TOS Forever

Re : Des salles obscures au home cinema...

DrAg0r a écrit :

Vous me faites rêver avec vos salles dédiées et tout votre matériel dont je ne comprends pas un tiers des noms...

Dire que j'étais content avec mon petit vidéo-projecteur eu à noël et mon écran à diapositives hérité de mon père... J'me sens ridicule à vous lire.

Dites moi, quand vous allez regarder un film ou une série chez des amis, ça doit vous arracher les yeux si vous êtes habitués à tout ce confort non ?

Pas de pb!

Moi aussi je me sens tout petit à côté des matériels et diagonales d'écran d'Yrad et Mbuna. Mais le principal est de retirer du plaisir de son installation, et de se sentir en phase avec.
Mon système est homogène, et parfaitement en accord avec mes attentes.
Dans ce milieu, il y a toujours mieux et plus cher.
Je suis abonné au magazine les années laser depuis 1997 et tous les mois je rêve sur les installations évoquées à chaque fois. Sur le matériel testé aussi. Certains de mes éléments ont d'ailleurs eu leurs faveurs.

Si tu t'amuses avec ce que tu as sans regrets ou déception alors tu as tout bon!

Pour la calibration, je ne peux qu'approuver à 100% les dire de Mbuna. wink


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#43 21-05-2018 19:42:46

dl500
TOS Forever

Re : Des salles obscures au home cinema...

Salut à tous.
Je rencontre depuis quelques temps déjà des problèmes de lecture sur certains Blu-ray.

Des bruits de saccades interviennent dans la platine et souvent se terminent par un gel d'image puis un saut vers le chapitre suivant.
Et le pire c'est que maintenant c'est sur des films qui passaient impeccablement avant...quand d'autres n'affichent même plus le menu, je suis sur la page de démarrage et je ne peux rien faire avec la télécommande. Tout est figé...

Alors...platine qui fatigue (rien compris pour faire une mise à jour) ou ce sont les disques qui commencent à se détériorer. Ca me gène parce que certains ST sont impactés.
Je vais essayer de tester les disques incriminés chez une tierce personne pour vérifier.

Bizarre.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#44 22-05-2018 14:22:27

Prelogic
Legaliste

Re : Des salles obscures au home cinema...

dl500 a écrit :

Salut à tous.
Je rencontre depuis quelques temps déjà des problèmes de lecture sur certains Blu-ray.

Des bruits de saccades interviennent dans la platine et souvent se terminent par un gel d'image puis un saut vers le chapitre suivant.
Et le pire c'est que maintenant c'est sur des films qui passaient impeccablement avant...quand d'autres n'affichent même plus le menu, je suis sur la page de démarrage et je ne peux rien faire avec la télécommande. Tout est figé...

Alors...platine qui fatigue (rien compris pour faire une mise à jour) ou ce sont les disques qui commencent à se détériorer. Ca me gène parce que certains ST sont impactés.
Je vais essayer de tester les disques incriminés chez une tierce personne pour vérifier.

Bizarre.

Tu as très probablement une mise à jour à faire... J'ai déjà rencontré personnellement ce genre de soucis à plusieurs reprises : tous les 18 mois environ, et en fonction de l'évolution des standards, un blocage ou un ralentissement des capacités de lecture des lecteurs BR peuvent apparaître. Je te conseille de rechercher les références de ton lecteur (marque+modèle / numéro de série) et d'aller sur le site Internet du constructeur, en recherchant les derniers pilotes. Tu télécharges la plupart du temps un dossier zip - à réaliser sur une clé USB que tu insères ensuite dans ton lecteur. A ce stade, il faudra que tu t'appuies sur le manuel de ton lecteur pour extraire les fichiers de mise à jour, je ne peux pas aller plus loin.

Je suis quasiment sûr que tu retrouveras toutes les capacités de ton lecteur après cette petite manipulation, n'hésite pas à nous tenir informé wink


Sans_titre_3.png

Hors ligne

#45 22-05-2018 15:01:39

dl500
TOS Forever

Re : Des salles obscures au home cinema...

Merci pour l'information.
C'est ce que je pensais.
Mais c'est curieux que cela intervienne sur des disques qui passaient très bien avant, et que cela ne le fasse pas sur des disques récents.
Mon lecteur est un denon 1611, et je n'ai rien trouvé sur leur site, et je n'ai pas compris comment me connecter via le câble ethernet au Web...
Il faut un bts informatique maintenant pour utiliser un lecteur vidéo wink


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#46 22-05-2018 16:15:52

Prelogic
Legaliste

Re : Des salles obscures au home cinema...

Hélas oui, la technologie "online" actuelle ne fait que complexifier la problématique de l'obsolescence programmée... tu achètes un lecteur Blu-ray, tu crois que c'est pour 25 ans, mais ce n'est plus la bonne vieille VHS de salon sink

Ton lecteur ressemble à ça ?

https://dfxqtqxztmxwe.cloudfront.net/images/dynamic/Lecteurs_DVD/articles/Denon/DENDBP1611/Denon-DBP-1611_P_600.jpg

Si oui, tu as un port USB sur la façade avant de l'appareil - pratique également pour lancer un programme à partir d'une clé. Pour le reste, la fiche produit de ton équipement a l'air d'être celle-ci >> https://www.denon.fr/fr/product/homecin ? /dbp1611ud, mais il n'y a que des fichiers PDF disponibles au téléchargement.

Je te conseille d'essayer autant de configurations que possible pour essayer de déterminer avec exactitude l'origine de la panne : vient-elle du lecteur ? D'un disque en particulier ? Consulte le manuel pour voir si tu ne retrouves pas des symptômes recensés par le constructeur. Si après tout ça, tu n'as toujours pas trouvé le problème, je te conseille de retourner chez le revendeur si tu disposes encore d'une garantie. Sinon... à toi de voir si tu souhaites investir dans un nouveau lecteur "de marque" par exemple. Je ne connais pas du tout la marque Denon, je ne sais pas si c'est une bonne marque mais ça m'a l'air d'être une grosse bébète à problèmes zen

Mais c'est curieux que cela intervienne sur des disques qui passaient très bien avant, et que cela ne le fasse pas sur des disques récents.

Je te rassure, c'est parfaitement "normal" et parfaitement "aléatoire". Personnellement, j'ai été confronté à un problème après plusieurs visionnages sans difficultés du BR Avengers, il y a quelques années. Mais j'avais un lecteur BR Samsung, et le site du constructeur me proposait de télécharger un driver.

Dernière modification par Prelogic (22-05-2018 16:19:13)


Sans_titre_3.png

Hors ligne

#47 22-05-2018 17:01:11

dl500
TOS Forever

Re : Des salles obscures au home cinema...

Oui, c'est bien ma platine...

Bon, Denon c'est normalement du tout bon en matière de matériel.

Je n'ai rien trouvé non plus pour télécharger via l'USB une mise à jour quelconque.

Et je n'ai rien compris au branchement Ethernet. Si je dois passer par la box c'est impossible il y a 2 étages entre eux...

Si mes disques passent bien ailleurs, je réinvestirai dans une platine plus récente. Celle-ci date de 2011. (mais c'est dommage le upscaling est très bon pour les dvd)...

je vous tiens au courant.
Si quelqu'un a une astuce, à votre bon coeur.  wink


ps: j'ai un autre pb...impossible d'avoir de la couleur via le S Vidéo de mon (vieux) lecteur philips DVD SACD (oui je sais je suis un peu fétichiste). J'ai vérifié et changé le câble et bien revérifié les menus du projo et du lecteur (tout est en pal...) Ca me fatigue. (c'est pas très grave puisque je ne lis plus les dvd dessus mais c'est agaçant). Ca marchait très bien avant!


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#48 22-05-2018 18:38:35

McRaktajino
Dernier Jedi

Re : Des salles obscures au home cinema...

Essaye tes disques ailleurs avant, mais faire la mise à jour est assez important. Il y a des lecteurs qui ont le wifi mais la tienne est trop ancienne je crois.
Moi j'ai le même souci que toi pour la box donc j'utilise un kit CPL. Grâce à ça j'ai branché mon lecteur en ethernet pour faire la mise à jour. C'était automatique d'ailleurs, dès qu'il a vu qu'il était connecté.

Sinon, pas vraiment la choix, tu démontes le matériel pour le rapprocher de la box le temps de le faire. Bon courage.

Dernière modification par McRaktajino (22-05-2018 18:41:01)

Hors ligne

#49 22-05-2018 20:51:21

dl500
TOS Forever

Re : Des salles obscures au home cinema...

Bien vu l'astuce de la prise cpl.
J'ai ça juste à côté du plasma. wink
Pour la box justement.
Merci.
Je vais essayer ça.

Dernière modification par dl500 (22-05-2018 20:52:19)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#50 26-05-2018 17:44:14

dl500
TOS Forever

Re : Des salles obscures au home cinema...

C'est fait.
Mise à jour effectuée en automatique.

Et ça n'a rien donné.
Les disques ne passent toujours pas. furax

Prochaine étape: essai sur une autre platine. On saura si c'est mon lecteur ou les disques. (si c'est ça, j'en ai quelques uns à racheter).


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

Pied de page des forums