#1 25-09-2011 12:36:36

IMZADI
Memory Alpha

Cosmos, exploration spatiale, astronomie et astrophysique

j'imagine que vous en avez entendu parler, mais bon :

1 planète avec 2 soleils

c'est ce genre de choses qui me font rêver dans Star Trek !!! même s'ils utilisent SW comme référence.


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#2 25-09-2011 17:35:45

yrad
admin

Re : Cosmos, exploration spatiale, astronomie et astrophysique

IMZADI a écrit :

même s'ils utilisent SW comme référence.

Ils utilisent toujours Star Wars comme référence ! sad
Il est bien rare que des journalistes généralistes ou scientifiques francophones prennent Star Trek comme référence de quoi que ce soit... mad


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#3 25-09-2011 17:57:53

IMZADI
Memory Alpha

Re : Cosmos, exploration spatiale, astronomie et astrophysique

on pourrait poursuivre cette comparaison sur l'autre sujet SW vs ST, mais juste pour dire que dans le nouveau magazine "science  & univers" pose la question "sommes nous seuls dans l'univers" et il s'agit bien de star trek qui est pris comme référence sur le dépassement de la lumière avec une image de ST TMP lorsque le vaisseau subi une distorsion... finalement ce magazine se retrouve être en pleine actualité avec les neutrinos supraluminiques...

sinon c'est sûr, l'univers ou tout du moins notre galaxie fourmille de planètes et certainement de systèmes stellaires binaires

Dernière modification par IMZADI (25-09-2011 17:59:23)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#4 25-09-2011 19:03:53

KIRK
vétéran

Re : Cosmos, exploration spatiale, astronomie et astrophysique

IMZADI a écrit :

j'imagine que vous en avez entendu parler, mais bon :

1 planète avec 2 soleils

c'est ce genre de choses qui me font rêver dans Star Trek !!! même s'ils utilisent SW comme référence.


Je rêve ! un rêveur sur ce forum... tu me fais plaisir Imzadi smile. Moi aussi j'aime délaisser l'aspect matérialiste des choses et m'envoler, un instant , vers d'autre cieux, vers d'autres galaxies, vers d'autres possibles ; lever les yeux au ciel , chose que ne fait plus le commun des mortels de nos jours, pour non pas implorer une divinité mais contempler un univers que nous connaissons si mal et qui nous fait peur ; la pensée est ma téléportation à moi , mon imagination est mon Enterprise à moi, mes personnalités multiples et complexes sont mon équipage à moi. Une chaude nuit d'été étoilée et me voilà partis à des années lumières tout en restant les pieds sur Terre... en fin bref wink

Un homme comme Carl Sagan m'aura fait rêvé au delà du possible ; cet homme aurait du être le premier homme envoyé comme dignitaire en cas de premier contact avec une entité extraterrestre sans nul doute...

Quand j'écoute cette musique de Vangelis qui était le générique de la fameuse émission de vulgarisation scientifique présentée par Carl Sagan "Cosmos" je me remémore avec mon père des instants somptueux ou nous discutions Science, Espace, Star Trek... nous rêvions ensemble, nous partagions ensemble ces moments si précieux , il fut mon Spock et j'étais son Enseigne wink

Réécoutez cette musique et rêvez ! rêvons à l'impossible qui n'est qu'une chose encore inexpliquée... à l'instar de la découverte de ces deux soleils !

Dernière modification par KIRK (25-09-2011 19:09:18)


37663528102_1b2f172d76_m.jpg
TNG crew face à Discovery...

Hors ligne

#5 25-09-2011 19:36:19

yrad
admin

Re : Cosmos, exploration spatiale, astronomie et astrophysique

Cosmos de Carl Sagan et Contact de Carl Sagan / Robert Zemeckis furent les extases mystiques de ma quête d'étoiles...


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#6 26-09-2011 19:26:19

IMZADI
Memory Alpha

Re : Cosmos, exploration spatiale, astronomie et astrophysique

KIRK a écrit :

Je rêve ! un rêveur sur ce forum... tu me fais plaisir Imzadi smile. Moi aussi j'aime délaisser l'aspect matérialiste des choses et m'envoler, un instant , vers d'autre cieux, vers d'autres galaxies, vers d'autres possibles ; lever les yeux au ciel , chose que ne fait plus le commun des mortels de nos jours, pour non pas implorer une divinité mais contempler un univers que nous connaissons si mal et qui nous fait peur ; la pensée est ma téléportation à moi , mon imagination est mon Enterprise à moi, mes personnalités multiples et complexes sont mon équipage à moi. Une chaude nuit d'été étoilée et me voilà partis à des années lumières tout en restant les pieds sur Terre... en fin bref wink

exactement ! tu as très bien imagé mon imagination !

imaginer les créations de la nature à l'imagination sans limite...


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#7 16-03-2012 18:40:58

KIRK
vétéran

Re : Cosmos, exploration spatiale, astronomie et astrophysique

La NASA réalise une nouvelle carte de l’ Espace : En avant toute ! )purple

L’ Espace est un univers que n’ arriverons probablement jamais à connaître intégralement. Pourtant, la NASA vient de réaliser une nouvelle cartographie de notre ciel et donc de l’ espace. L’ agence américaine avait lancé la mission WISE en 2009. Depuis, des satellites aux technologies avancées ont enregistré pas moins de 2,7 millions d’images.


Combiné à plusieurs atlas existant, le résultat a collecté pas moins de 560 millions d’objets différents. Parmi eux on retrouve bien sûr de nombreuses étoiles et galaxies, mais de nombreuses étaient jusqu’ici inconnues. Ainsi, une galaxie au fonctionnement proche de la nôtre, tournant autour d’un astre similaire au Soleil, a été découverte.

Des données accessibles à tous :


« Avec l’aide des atlas déjà connus, la mission WISE entre au panthéon des plus grandes avancées en matière de découverte de l’univers. Nous avons hâte de voir les possibilités offertes par la science et par les milieux de l’éducation avec l’aide de WISE, maintenant que ces données sont accessibles à tous », témoigne Roc Cutri, responsable de la collecte et de l’archivage des données pour la mission Wise.


On peut visionner de nombreuses photos issues de cette mission sur cette page, tandis que ce site permet d’accéder à la totalité des archives de WISE.

Source : Tom' s Guide. internet 16/03/2012


37663528102_1b2f172d76_m.jpg
TNG crew face à Discovery...

Hors ligne

#8 07-04-2012 20:41:42

Vic Fontaine
Holo-modérateur

Re : Cosmos, exploration spatiale, astronomie et astrophysique

Dans la série belles images et sensations stellaires, il y a l'outil Sky développé par Google.
On peut le consulter ici ou télécharger le plugin Google Earth.

En naviguant au clavier, j'ai parfois l'impression d'être le helm man pilotant un runabout... Un vrai gamin.


I've got Star Trek under my skin
I've got Star Trek deep in the heart of me
So deep in my heart, that it's really a part of me

Hors ligne

#9 02-05-2012 17:30:12

KIRK
vétéran

Re : Cosmos, exploration spatiale, astronomie et astrophysique

Des astronomes ont pu voir un trou noir en train d'absorber une étoile.

trou noir

L'événement ne survient qu'une fois tous les 10.000 ans dans une galaxie. Dans le cas précis, il s'agit de la nôtre : la Voie lactée. Des astronomes ont eu le rare privilège d'assister "en temps réel" au déjeuner d'un trou noir super-massif. Le corps massif a en effet englouti l'étoile qui s'approchait trop près de lui. Un événement exceptionnel riche d'enseignements sur ces ogres du cosmos encore mal connus.

Des trous noirs super-massifs, d'une masse comprise entre un million et un milliard de fois celle de notre Soleil, sont tapis au centre de la plupart des galaxies de l'Univers. On peut en détecter certains grâce au rayonnement intense qu'ils émettent lorsqu'ils aspirent des gaz situés dans leur voisinage. Mais si l'environnement des trous noirs est pauvre en gaz, ce rayonnement est faible. Il est donc particulièrement ardu d'étudier les trous noirs "dormants", sauf à les surprendre en plein "repas". Précisément ce que sont parvenus à faire Ryan Chornock et Suvi Gezari, de l'université américaine Johns Hopkins.

Les trous noirs, un peu comme des requins

Les faits remontent au 31 mai 2010. Les astronomes ont observé dans l'objectif du télescope Pan-STARRS 1 à Hawaii, une lueur inattendue provenant du cœur d'une galaxie située à quelque 2,7 milliards d'années-lumière. La lueur est devenue de plus en plus intense pour atteindre son point culminant le 12 juillet, avant de s'évanouir progressivement.

"Nous avons observé la fin d'une étoile et sa digestion par le trou noir en temps réel", explique Edo Berger, qui a participé à l'étude. Cette lueur émanait d'un trou noir super-massif qui était jusqu'alors à l'état "dormant", une masse d'environ trois millions de fois celle du Soleil, équivalent à celle du trou noir situé au centre de la Voie Lactée.

L'étoile dévorée par ce trou noir était tellement proche de lui que les "forces de marée" générées par le champ de gravité du monstre cosmique l'ont littéralement démembrée. Les gaz qui la constituaient ont alors été aspirés par le trou noir, subissant une telle élévation de température qu'ils ont produit la lueur observée par les astronomes.

"Les trous noirs sont un peu comme les requins, on considère à tort que ce sont de perpétuelles machines à tuer. En réalité, ils restent calmes durant la majeure partie de leur vie. Mais occasionnellement, une étoile s'aventure trop près, et c'est là que la frénésie carnassière se déclenche", explique Ryan Chornock, du Centre d'astrophysique Harvard-Smithsonian.

Un nuage aspiré en 2013

Un autre événement similaire devrait avoir lieu en 2013. Le trou noir super-massif se trouvant au centre de notre galaxie s'apprête en effet à engloutir prochainement un gros nuage de gaz qui s'en approche. La vitesse de ce nuage a déjà quasiment doublé au cours des sept dernières années et atteint déjà 8 millions de km/h.

Durant l'été 2013, le nuage s'approchera à 40 milliards de km de "l'horizon des événements" du trou noir, limite à partir de laquelle ce qui s'y passe reste inaccessible, aucune matière ni lumière ne pouvant s'en échapper pour nous le dévoiler.

02-05-2012

Dernière modification par KIRK (02-05-2012 17:33:10)


37663528102_1b2f172d76_m.jpg
TNG crew face à Discovery...

Hors ligne

#10 02-05-2012 18:20:39

scorpius
Nowhere Man

Re : Cosmos, exploration spatiale, astronomie et astrophysique

Kirk, ta description d'un trou noir est plus inspirante et impressionnante que tout ceux qu'on a vue dans ST2009 !


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#11 02-05-2012 22:21:27

KIRK
vétéran

Re : Cosmos, exploration spatiale, astronomie et astrophysique

scorpius a écrit :

Kirk, ta description d'un trou noir est plus inspirante et impressionnante que tout ceux qu'on a vue dans ST2009 !

Oui et ça au moins ce n'est pas du toc de pacotille ! Dpurple

Dernière modification par KIRK (02-05-2012 22:21:41)


37663528102_1b2f172d76_m.jpg
TNG crew face à Discovery...

Hors ligne

#12 14-07-2012 19:12:10

IMZADI
Memory Alpha

Re : Cosmos, exploration spatiale, astronomie et astrophysique

les premières images de la surface de Mars en couleurs.

images?q=tbn:ANd9GcTxXMAjvDZkq9LPomlZZ6sNd6ZghL8He67YBwok2E4h0Qb9xSnR6Q

moi ce qui me fait flipper, c'est qu'un gars (désolé oublié qui il est) voudrait financer le voyage vers Mars pour 4 personnes grâce à la téléréalité...


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#13 14-07-2012 21:17:39

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Cosmos, exploration spatiale, astronomie et astrophysique

Mars, on est pas prêt d'y aller. Quand j'avais 15 ans on parlait de 2010, quand j'en ai eu 25 on parlait de 2020, et aujourd'hui 2035. La vérité c'est qu'on ira pas sur mars avant 2050 pour diverses raisons, et pas seulement économiques. Mais peu importe car les plus grandes découvertes spatiales se font sur terre. D'ici 5 à 10 ans on aura la preuve d'une vie microscopique dans le système solaire, d'ici 10 à 20 la preuve d'une vie végétale sur des exoplanètes, d'ici 20 à 30 ans la preuve d'une vie complexe sur des exoplanètes et d'ici 30 à 40 ans la preuve d'une civilisation intelligente sur une de ces exoplanètes. Du coup, l'exploration "humaine" du système solaire n'aura plus le même intérêt.

Dernière modification par dvmy (15-07-2012 07:18:27)

En ligne

#14 15-07-2012 09:15:59

IMZADI
Memory Alpha

Re : Cosmos, exploration spatiale, astronomie et astrophysique

A part quelques milliardaires, je pense que ce seront les industriels qui iront à la découverte de notre système stellaire, que ce soit Mars, Titan et autres astres. Évidemment ce sera pour les matières premières. Et cela sous la protection des gouvernements par leur armée. Et une partie financée par les gouvernements. Les industriels dépensant un mini pour gagner un maxi.
Les ouvriers (techniciens) envoyés auront des contrats très spécifiques, plein de duretés et de sacrifices. Les "mains". Les scientifiques seront mieux lotis car  la partie "conseils" du cerveau. ces 2 corps seront sous la surveillance physique euh la protection des militaires. Et les industriels seront les grands décideurs, partie "décisionnaire",  et se ficheront des conditions et conséquences.

Des colonies dans le but d'expansion de l'humanité, je n'y crois pas...

Cette partie industriallo-militaire, je l'imagine pas avant les années 2100. Alors les quelques milliardaires-touristes pas avant 2120. Je pense qu'on ne verra rien de notre vivant.

en retirant les scientifiques, c'est déjà ce qui se passe avec les usines qui ferment, les forces armées sont envoyées pour faire cesser les manifestations des ouvriers...


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#15 15-07-2012 09:46:15

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Cosmos, exploration spatiale, astronomie et astrophysique

Est-ce important de voir l'homme explorer lui-même le système solaire, plutôt que des sondes? J'aurais tendance à dire que non. Depuis la découverte des exoplanètes en 1995 la priorité est de chercher la vie dans le système solaire, et au-delà.  Qu'il y ait encore actuellement des formes de vies bactériennes sur mars c'est une évidence pour moi, et ce sera peut-être confirmé lors de la mission qui doit atterrir le mois prochain et commencer son étude de fouille du sol. Les sondes font très bien leur boulot (quand elles fonctionnent) donc l'homme sur mars... mis à part le prestige et le rêve je ne vois pas trop ce que ça apporte.

Dernière modification par dvmy (15-07-2012 09:47:20)

En ligne

#16 15-07-2012 12:03:09

IMZADI
Memory Alpha

Re : Cosmos, exploration spatiale, astronomie et astrophysique

oui, je suis complètement d'accord ! c'est exactement ce que je crois pour l'avenir de l'exploration humaine, à la vue des dernières avancées et découvertes.

quand je parle d'ouvriers et/ou de techniciens, c'est qu'avec les énormes enjeux, il faudrait quelques personnes pour superviser les machines. Comme dans les SF métal les plus sombres... des gens condamnées à ne jamais revenir et à assurer le retour des machines  ou des sondes vers la Terre.

En tout cas, par rapport à l'image de Mars, ça fait rêver le tit bout de gamin enfoui en moi... king


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#17 15-07-2012 21:58:54

yrad
admin

Re : Cosmos, exploration spatiale, astronomie et astrophysique

Dvmy a écrit :

La vérité c'est qu'on ira pas sur mars avant 2050 pour diverses raisons, et pas seulement économiques. Mais peu importe car les plus grandes découvertes spatiales se font sur terre. D'ici 5 à 10 ans on aura la preuve d'une vie microscopique dans le système solaire, d'ici 10 à 20 la preuve d'une vie végétale sur des exoplanètes, d'ici 20 à 30 ans la preuve d'une vie complexe sur des exoplanètes et d'ici 30 à 40 ans la preuve d'une civilisation intelligente sur une de ces exoplanètes.

Et sur quoi fondes-tu une chronologie des événements futurs aussi précise ? Une chronologie portant davantage sur des découvertes qui n'ont pas encore du tout été faites que sur les programmes d'études spatiales en eux-mêmes... wtf
On dirait presqu'un acte de foi. p

En fait, il y a - comme pour beaucoup de choses - deux moteurs pour explorer l'espace : le moyen (pour servir des bénéfices directs ou indirects) et la finalité (exploration comme but en soi ou comme idéologie).
Nombre de chronologies d'explorations spatiales ultra-optimistes nées dans les sixties & seventies (et dont la hard SF audiovisuelle et littéraire s'est longtemps fait l'écho) résultaient de l'illusion que les missions Apollo étaient portées par une conquête spatiale de finalité (on va sur la Lune parce qu'on le peut et pour faire honneur à l'aventure humaine). Mais cette illusion était en réalité une propagande nourrissant le romantisme du plus grand nombre.
Les missions Apollo n'étaient qu'un moyen politique parmi d'autres au service de la rivalité des blocs au pic de la Guerre froide. Dès lors, les hypothèses de départ étant invalides, leurs extrapolations optimistes pour l'avenir ont fatalement été démenties.

Alors on ne peut pas exclure une exploration spatiale humaine de finalité (façon Star Trek) dans un avenir indéterminé, mais ce ne sera probablement du vivant d'aucun d'entre nous. La découverte éventuelle du FTL un jour pourrait en revanche changer radicalement la donne…

Mais pour le moment et pour longtemps encore, l'exploration spatiale n'est qu'un outil au service de la recherche scientifique, de la politique, voire par la suite de l'industrie et de la survie. Et dans ces conditions, les atermoiements prévisionnels seront nombreux, et (c'est là où je te rejoins Dvmy) l'essentiel se fera depuis la Terre (via des télescopes et des sondes de plus en plus perfectionnées).


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#18 16-07-2012 06:42:41

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Cosmos, exploration spatiale, astronomie et astrophysique

Je me base sur mes connaissances voilà tout, sur un sujet qui m'intéresse et que je connais depuis toujours. Je t'accorde que le tout dernier point est optimiste, pour le reste c'est parfaitement réaliste. Lorsque Webb sera lancé on pourra connaitre l'atmosphère de certaines planètes, et de ce fait en déduire s'il y réside des formes de vie végétales, par extrapolation. Et ça c'est pour bientôt. Par ailleurs, quand on voit tous les progrès qui ont été réalisés depuis à peine plus de 15 ans dans le domaine des exoplanètes il y a de quoi être très optimiste. On sait déjà détecter des planètes telluriques, on saura bientôt s'il y a de l'eau ou non. Bref, le domaine explose, et chaque année on avance à pas de géants.

Je me souviens d'une émission de 1994 où un anti OVNI affirmait qu'il était impossible que des ET détectent la terre, sauf par hasard. C'était un an avant de découvrir la première exoplanète. Aujourd'hui, nous pauvres humains avec notre petite technologie, on détecte déjà des centaines de planètes, et ça ne fait que commencer...

Dernière modification par dvmy (16-07-2012 06:43:43)

En ligne

#19 16-07-2012 10:30:03

IMZADI
Memory Alpha

Re : Cosmos, exploration spatiale, astronomie et astrophysique

Et hop une 5ème lune pour Pluton

http://www.rtbf.be/info/societe/detail_ ? id=7803528

http://www.cosmosium.eu/pluton-sa-troup ? /pluton_p5

Dernière modification par IMZADI (16-07-2012 10:35:12)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#20 19-07-2012 18:20:09

yrad
admin

Re : Cosmos, exploration spatiale, astronomie et astrophysique

Dvmy a écrit :

Je me base sur mes connaissances voilà tout, sur un sujet qui m'intéresse et que je connais depuis toujours.
(...)

Dvmy, je ne questionne ni tes connaissances ni ta passion pour ce sujet (attestés d'ailleurs par la qualité de tes posts). wink

Cela dit, les chronologies prévisionnelles devraient uniquement porter sur la possibilité scientifique/technologique des découvertes (selon les programmes d'études en cours et les méthodes utilisées pour dresser les empreintes chimiques des atmosphères des exoplanètes), et non sur la réalité des découvertes elles-mêmes.
Tant que la vie extra-terrestre (même microscopique) n'aura pas été identifiée, il ne sera pas possible de dresser un quelconque calendrier de découvertes effectives.

Sans chercher à exclure la possibilité de la vie extraterrestre (une exclusion qui ne serait de toute façon pas scientifique, surtout en considération du gigantisme de l'univers), il est par exemple très possible que l'apparition de la vie soit un phénomène statistiquement extrêmement rare, et qui ne résulte pas automatiquement des seules conditions propices à son apparition (Goldilocks Zone par ex.). Du coup, quels que soient les pas de géants accomplis par "l'exoplanet quest", il faudra peut-être encore pas mal de temps avant de découvrir une planète tellurique abritant à coup sûr la vie (du moins telle que nous la définissons).


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#21 19-07-2012 20:23:42

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Cosmos, exploration spatiale, astronomie et astrophysique

yrad a écrit :

... il est par exemple très possible que l'apparition de la vie soit un phénomène statistiquement extrêmement rare...

Il y a des années on disait que les étoiles moyennes type soleil étaient extrêmement rares, on sait aujourd'hui qu'elle sont les plus répandues dans l'univers. Il y a 10 ans on disait que les planètes sont rares autour des étoiles, on sait aujourd'hui que probablement toutes les étoiles ont un système planétaire. Il y a 5 ans encore on disait que les planètes telluriques, situées en outre dans la zone habitable, étaient rares. On sait aujourd'hui que c'est sans doute faux, et qu'il y en a énormément. Bref plus la science avance, plus on se rend compte que l'univers est très homogène, et partout semblable. Les éléments dont nous sommes constitués se trouvent par ailleurs partout dans l'univers et pour cause: nous sommes tous (étoiles, planètes, végétaux, humains et même JJ Abrams) les enfants d'étoiles géantes qui ont explosées.
La nature nous montre que la matière a cette capacité de s'auto-organiser de manière cohérente, par conséquent mon opinion est la même que celle de la bonne moitié des scientifiques: la vie foisonne dans l'univers et c'est la finalité de l'univers lui-même.

Dernière modification par dvmy (19-07-2012 20:32:13)

En ligne

#22 19-07-2012 21:55:27

yrad
admin

Re : Cosmos, exploration spatiale, astronomie et astrophysique

Dvmy a écrit :

Il y a des années on disait que les étoiles moyennes type soleil étaient extrêmement rares, on sait aujourd'hui qu'elle sont les plus répandues dans l'univers. Il y a 10 ans on disait que les planètes sont rares autour des étoiles, on sait aujourd'hui que probablement toutes les étoiles ont un système planétaire. Il y a 5 ans encore on disait que les planètes telluriques, situées en outre dans la zone habitable, étaient rares. On sait aujourd'hui que c'est sans doute faux, et qu'il y en a énormément. Bref plus la science avance, plus on se rend compte que l'univers est très homogène, et partout semblable.

En effet.
Mais il s'agit seulement là de la systémique cosmologique (naine jaune / système planétaire / boucle d'or tellurique) - pressentie par le Golden Age de la SF - que les découvertes récentes sont venues confirmer. Et l'ESO prédit d'ailleurs dix milliards de planètes potentiellement habitables dans la Voie Lactée.
Pour autant, jusqu'à preuve du contraire, cette systémique n'implique pas forcément une invariance (ou du moins une fréquence) des mécanismes présidant à l'apparition de la vie…

Dvmy a écrit :

par conséquent mon opinion est la même que celle de la bonne moitié des scientifiques: la vie foisonne dans l'univers et c'est la finalité de l'univers lui-même.

Même si de nombreux scientifiques partagent dans leur for intérieur cette conviction, celle-ci ne relève pas des sciences mais de l'espérance philosophique. Voire même de la foi... lorsque cela consiste à prêter à l'univers une finalité. Est-ce au fond si différent de l'intelligence, du "plan", de l'eschatologie que nombre de croyants confèrent à la création ? p


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#23 20-07-2012 06:41:05

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Cosmos, exploration spatiale, astronomie et astrophysique

Le mot était mal choisi. Je n'aurais pas du dire "finalité" mais quelque chose comme "résultante logique". La vraie finalité de l'univers est de s'étendre et à la matière qui le compose de se complexifier.

En ligne

#24 22-08-2012 08:12:47

IMZADI
Memory Alpha

Re : Cosmos, exploration spatiale, astronomie et astrophysique

Je suis étonné qu'il n'y ait pas eu un petit message parlant de Curiosity.

Aréissage
http://mobile.france24.com/fr/20120806- ? -joie-nasa

Première image
http://www.nationalgeographic.fr/actual ? y/7918056/

Premier caillou
http://www.leparisien.fr/conquete-de-ma ? 132099.php

Question:
les journalistes ont employé le terme de "Amarsissage" mais l'astronome français qui est super connu (argh son nom ?) et qui se fait âgé avait parlé d'équité dans l'usage du latin et du grec envers les planètes. Le latin pour leur nom et le grec pour définir leur action de se poser. Ici donc, il faudrait parler de "Aréissage" (?)
on est bien d'accord sur cette "convention" et aussi que les journalistes balancent des infos sans approfondir un minimum leur sujet ?

Et même sans règle, Aréissage est plus beau dans la bouche que Amarsissage !!!

Dernière modification par IMZADI (22-08-2012 08:47:40)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#25 22-08-2012 11:21:25

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Cosmos, exploration spatiale, astronomie et astrophysique

Les journalistes ne sont de toute façon au courant de rien! Ce matin encore ils parlaient du "petit robot" Curiosity, alors qu'il est énorme et de la taille d'une voiture. Le plus gros robot d'exploration jamais construit.

En ligne

Pied de page des forums