ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#551 23-10-2016 10:43:58

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Class 1x01 & 1x02

Pas mal, rien de fulgurant ou de particulièrement brillant mais j'ai passé un bon moment. La présentation des personnages et de la mythologie est efficace, pas follement original tout cela (une fissure dans l'espace temps -similaire aux failles d'Amy - remplace la bouche de l'enfer de Buffy, le tout avec une pointe de "I am number 4", en gros) mais ça développe des pistes intéressantes. Quand aux casting il est immédiatement attachant, sans être caricatural. Les jeunots sont clairement dominés de la tête et des épaules par l'excellente Katherine Kelly (totalement bad ass et au background vraiment très sympa) pour autant ils sont tout à fait engageants et prometteurs.

Sur la forme on sent que le budget est limité, n'empêche que ça s'en sort plus qu'honorablement, avec une réalisation bien classe et une bien belle photo. Bref, y a clairement l'expérience des séries Moffatiennes qui compense. Et puis la série a l'intelligence de jouer dans un premier temps la suggestion dans son approche des "monstres" ce qui fait bien monter la tension (avec une violence graphique surprenante, on a des mutilations, des gens qui ont la peau arrachée). Par contre une fois que les monstres sont dévoilés ça devient nettement plus kitschouille... Perso, ça ne me dérange pas, ça a même son petit charme. 

Y a vraiment des idées très sympathiques (le lien symbiotique qui se créé entre l'une des héroines et le big bad, par exemple) un ton plaisant et équilibré (on est pas dans la dark-attitude forcée d'un Torchwood ou dans la puérilité de Sarah Jane Adventures) qui en fait une série que je vais avoir plaisir à suivre.

Dernière modification par scorpius (23-10-2016 10:52:43)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#552 26-10-2016 16:04:24

IMZADI
Memory Alpha

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Ah intéressant je ke mets sur le cahier des charges. Merci mec ! Moi j'ai repris DWC saison 5.


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

En ligne

#553 31-10-2016 00:56:20

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Class - 1x03

Dans la continuité des 2 épisodes précédents : ça se regarde sans souci mais faut reconnaitre que pour le moment ça manque encore du petit quelque chose qui reléverait la sauce. Le point fort de cet épisode c'était une menace alien une fois de plus bien flippante comme il faut et au comportement de prédateur inhabituel (ses victimes doivent être en quelque sorte consentantes). L'intrigue par contre a une structure très classique avec notre héroine qui en se confrontant à cette menace extra-terrestre va réussir à régler un problème tout à fait personnel et intime. Reste que ça sonnait plutot juste, à ce niveau je trouve que malgré le fait que tous les personnages aient un background tragique bien chargé, la série n'est pas trop lourde. 

Je commence par contre à avoir de grosses réserves sur la place qu'occupe la série au sein du Whoniverse. Déjà lors du pilote que nos jeunes héros puissent questionner la possibilité/véracité d'une présence extra-terrestre c'était étrange (vu les invasions de la Terre lors de l'ère Davies) mais là faudra vraiment qu'à un moment ou un autre UNIT intervienne dans la série... D'ailleurs que le Doc' n'est pas prévenu Kate de la présence des Failles, se reposant entièrement sur une bande d'adolescents, c'est totalement incohérent.

Il est toujours possible que les scénariste aient fait le choix que la série existe d'abords par elle-même, avant de l'intégrer plus pleinement au Whoniverse... A voir comment ça va évoluer.

Dernière modification par scorpius (08-05-2017 11:05:47)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#554 24-11-2016 00:04:07

IMZADI
Memory Alpha

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Petite vidéo pour les 53 ans ! Régénération

Flash required


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

En ligne

#555 26-12-2016 01:35:40

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

10x00 - Christmas Special -

Un épisode très agréable, qui permet de se remettre en douceur dans le bain, si je puis dire. Comme avec la majorité des Christmas de Moffat, il s'agit de la rencontre entre le Whoniverse et une oeuvre marquante de la culture populaire. Après Dickens, Narnia, Holmes & Jack Frost ou encore Santa lui-même, ici  Moffat convoque l'univers des super-héros. Ca prend la forme d'une déclaration d'amour à Superman et (surtout) à Clark Kent. Il y a bien sur un paquet d'hommages et de références aux comics (la réal va jusqu'à adopter le découpage des comics pour un petit moment). Si les personnages se basent donc sur des archétypes très forts, le scénario parvient sans mal à les humaniser, par petites touches comme le Moff en a le secret. Le diner entre "Lois Lane" et le Ghost est par exemple un pur délice, il suffit d'imaginer un mélange entre le Superman de Donner et Coupling pour avoir une idée du bonheur audiovisuel de la chose.

Le casting est en plus très juste, le couple dégage une alchimie indéniable au point d'éclipser Peter Capaldi. Faut dire que le Doc' est presque un guest dans cet épisode, un peu comme si on assistait au pilote d'un spin-off et que Twelve était présent pour faire le lien avec le Whoniverse. Ayant été enchanté par tout ce qui touche au Ghost/Grant, ça ne m'a pas du tout dérangé. Au point que je serais pas contre une série dérivée, tiens (on aura un comic-book c'est déjà pas mal).

Bref, c'était romantique, touchant, amusant, joueur avec le spectateur, pour résumer DW est de retour et ça fait un bien fou !

Dernière modification par scorpius (26-12-2016 01:36:59)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#556 29-12-2016 09:52:05

IMZADI
Memory Alpha

Re : Doctor Who & le Whoniverse

bordel de merde je me rends compte que je n'ai pas vu le spécial noël 2015 avec River Song !!! et cette année France 4 ne l'a pas rediffusé ou mis en replay... SADBLUE

sinon de mon côté, j'ai fini le Doctor 2, je n'ai pas réussi à tout voir, mais pas frustré j'en avais marre des épisodes photos avec commentaires audios. Passer à la vraie "vidéo" et en couleur pour le Doctor 3 ça fait du bien.

Pour le Doctor 2, les histoires étaient plutôt sympa, un peu longuettes quand même. C'est marrant le Doctor 1 racontait une fois sur 2 une histoire dans le passé puis dans le futur. Alors que là le Doctor 2 c'est quasiment indéfinissable à chaque épisode l'époque où il se trouve ! voire même si c'est le futur de la Terre ou pas !

Zoë, la dernière compagne du Doctor 2 est devenue ma préférée, nous mettre une petite génie, j'adhère... signlove désolé Vicky mais tu passes nmr 2 rose
En plus d'être jolie, ils l'ont faite intelligente, allant parfois plus vite que le Doctor pour trouver des solutions ! (eh y'a pas un petit air à feu Carrie Fisher ?)
89a0474a44431b8df29a2bb9cc49ee04.jpg

j'espère que le Doctor 3 sera un peu plus rythmé. plutôt moins de longueurs en fait !:pray:

Dernière modification par IMZADI (29-12-2016 09:55:26)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

En ligne

#557 29-12-2016 10:50:14

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

IMZADI a écrit :

sinon de mon côté, j'ai fini le Doctor 2, je n'ai pas réussi à tout voir, mais pas frustré j'en avais marre des épisodes photos avec commentaires audios. Passer à la vraie "vidéo" et en couleur pour le Doctor 3 ça fait du bien.

Clairement le gros problème de son ère, perso c'est simple les épisodes sous forme de romans photos j'y arrive pas du tout. Heureusement ça s'amèliore peu à peu, l'intégralité du sérial "The Ennemy of the World" (ou Troughton est génial) a été retrouvé et la BBC a entièrement animé l'excellent "Power of the Daleks".

j'espère que le Doctor 3 sera un peu plus rythmé. plutôt moins de longueurs en fait !:pray:

La période Pertweee est plus rytmée, oui. Faut dire que son Doc' est un héros plus conventionnel, maintenant la qualité des scénarios est en chute libre. Les seuls sérials que je prends plaisir à revoir sont ceux avec le Master, essentiellement pour le duo Pertwee/Delgado, "Day of the Daleks", du moins dans l'édition speciale éditée en dvd (la version originale frise carrément l'amateurisme) et évidemment l'épisode anniversaire (j'adore Omega).

J'essai pas de te décourager IMZADI, c'est vraiment super que tu prennes le temps de découvrir les classics, mais bon autant te prévenir, Pertwee dans l'ensemble c'est long (5 saisons, quand même) et lassant. D'un autre coté, petit à petit tu te rapproches de la génialissime période Tom Baker (une seule saison vraiment ratée sur 7).

Pour finir sur une note positive, l'ère Pertwee a ses (nombreux) admirateurs, certains Whoviens considèrent la saison 7 comme l'une des meilleurs de toute la série. Ce sera peut être ton cas.

Dernière modification par scorpius (29-12-2016 10:51:32)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#558 31-01-2017 13:41:45

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

On s'y attendait et le chrismas special avait déjà préparé le terrain : Peter Capaldi quittera Doctor Who après la saison 10, plus exactement, Twelve va se régénérer lors du Christmas 2017 (qui sera également l'ultime épisode de Moffat).

Toujours triste de devoir faire ses adieux à une incarnation du Doc' et j'en ai un peu marre qu'aucun acteur du revival ne passe la barre des 3 saisons... Mais bon sachant qu'il faut compter 9 à 10 mois pour tourner une saison de DW, pas étonnant que les mecs soient rapidement épuisés par un tel rythme.

A priori la BBC comme Chibnal voulaient que Capaldi reste pour la saison 11...

Mine de rien on devrait connaitre l'identité de son successeur rapidement, Chibnal devant commencer à tourner sa saison cet été. Reste à voir si la nouvelle compagne sera du voyage (ce qui offrirai une continuité appréciable) ou si comme Moffat en son temps, Chibnal va repartir de zéro.

La diffusion de la saison 10 ce sera pour le 15 Avril.

"Everything ends and it's always sad. But everything begins again and it's always happy."
The Twelve Doctor.


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#559 31-01-2017 18:49:43

IMZADI
Memory Alpha

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Suis d'accord avec toi trop de turn-over chez les doctors.

Bien il nous reste plus qu'à attendre les annonces du futur doctor. Femme ? Noir(e) ? Continuité dans le vieillissement ?

Moi j'attends la redif du christmas 2015 avec Riversong et donc la nouvelle saison de D12.

Pendant ce temps j'avance D3, mais quel ennui ! Episodes en 7 parties, trop trop trop long tout ça

Dernière modification par IMZADI (31-01-2017 18:50:13)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

En ligne

#560 01-02-2017 13:04:43

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

IMZADI a écrit :

Continuité dans le vieillissement ?

Vu que la critique principale à l'encontre de Capaldi est qu'il est "trop vieux", aucune chance.
En 2015, à l'époque ou on ne savait pas encore si Moffat & Capaldi allaient signer pour une nouvelle saison, du coté de la BBC ça parlait de Richard Madden ou d'Aidan Turner. Faut s'attendre à ce type de profil : un acteur "jeune" et séduisant à même de ramener les fangirls qui se sont barrées en courants avec l'arrivée de Peter.

Du moment que l'acteur est bon ça me va, néanmoins je suis vraiment partisant d'une régénération en femme...

Pendant ce temps j'avance D3, mais quel ennui ! Episodes en 7 parties, trop trop trop long tout ça

Si c'est aussi pénible pour toi (ce que je comprends tout à fait), tu devrais sérieusement songer à zapper Pertwee, quitte à y revenir plus tard. Ce serait dommage de te dégouter alors qu'il y a bien des merveilles qui t'attendent.


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#561 01-02-2017 17:36:03

IMZADI
Memory Alpha

Re : Doctor Who & le Whoniverse

T'inquiète, je ne vais pas abandonner. Je vais continuer et jouer le jeu.


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

En ligne

#562 28-03-2017 11:02:58

IMZADI
Memory Alpha

Re : Doctor Who & le Whoniverse

épisode noël 2015

Un épisode pas terrible. J'ai pas trop compris l'intérêt que River Song rencontre D12.

Class
Pareil plutôt moyen. L'apparition de D12, ne sert qu'à justifier le whoniverse.
Moi ce qui me ferait triper est de faire apparaître Susanne.

Les acteurs sont assez moyens. Le Prince et son mec manquent de charisme. Le footballeur surjoue. . La fille qui change de coeur est limite. Les 2 qui s'en sortent c'est la protectrice et la gamine de 14 ans.

Les backgrounds sont intéressans, ce sont les missions qui sont bofs.

L'avant dernier épisode est très beau en terme d'images.

Un spin-off qui doit faire ses preuves. 1 classe en dessous de Torchwood

épisode noël 2016

Là l'idée du super héros était vraiment sympa. J'ai retrouvé la magie de DW. Nous faire rêve avec cette science fantasy.
Super moment, je vais chercher le replay


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

En ligne

#563 28-03-2017 13:07:34

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

IMZADI a écrit :

épisode noël 2015

Un épisode pas terrible. J'ai pas trop compris l'intérêt que River Song rencontre D12.

"He doesn't like endings"

Le fait que le Doc' n'aime pas mettre un chapitre final à quoi que ce soit, qu'il n'aime pas les "fins", c'est un point de caractérisation central du Doc' chez Moffat. Et l'un des aspects centrals de l'arc de Twelve c'est que le Doctor apprenne à faire la paix avec ça : le fait que tout a une fin. Eleven a "fuit" le moment fatidique ou il devrait faire ses adieux à sa femme jusqu'au bout, jusqu'à la fin de son existence. Il était incapable d'affronter ce moment au point de prendre le risque de réécrire sa propre histoire.

A travers Clara, Twelve apprend sa leçon dans la douleur... Il a refusé d'accepter la fin de sa compagne, préférant affronter sa propre fin, encore et encore, pendant des milliards d'années. Tout ça pour finalement perdre complètement Clara, tous les souvenirs qu'il avait d'elle. Si il avait été capable d'accepter la fin de Clara, il l'aurait certes perdu mais il lui serait resté ses souvenirs. L'intérêt (l'un d'entre eux, du moins) qu'il rencontre River juste après Clara, il se situe là, nous montrer qu'il a évolué en acceptant enfin totalement la mort de sa femme.

Il faut aussi savoir qu'à la base c'était censé être le dernier épisode de Moffat, il voulait finir sur River parce que ça le ramenait là ou il était juste avant de devenir showrunner, justement (le double épisode Silence in the Library/Forest of the Dead) une manière de boucler la boucle.

Un spin-off qui doit faire ses preuves. 1 classe en dessous de Torchwood

Il n'y aura probablement pas de saison 2. D'un coté dommage, tant le cliff' qui conclu la saison était prometteur, d'un autre coté je te rejoint globalement sur la série. Autant le début m'a accroché, autant c'est devenu rapidement chiant (raison pour laquelle je n'ai pas fait de reviews pour toute la saison). Bref, je peux pas dire que la série va me manquer. Surtout que DW pourrait éventuellement rebondir sur cette fameuse "arrivée".

épisode noël 2016

Là l'idée du super héros était vraiment sympa. J'ai retrouvé la magie de DW. Nous faire rêve avec cette science fantasy.
Super moment, je vais chercher le replay

Ouais il est super cet épisode. Ce qui a été écrit de plus intelligent et pertinent ur le mythe de Superman depuis le Returns de Bryan Singer.

Dernière modification par scorpius (28-03-2017 13:39:55)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#564 16-04-2017 08:04:33

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Doctor Who 10x01 The Pilot

Ca fait tout bizarre d'aborder la dernière ligne droite du run de Moffat, d'autant que pour cette dernière ligne droite Steven n'a pas du tout voulu donner l'impression qu'on était sur le point d'atteindre la conclusion d'un long voyage (ça c'était plutot la saison 9). Avec cet épisode on assiste réellement à un renouveau de la série, essentiellement à travers la nouvelle compagne. Toute l'intrigue est construite autours de Bill, que ce soit l'emphase mise sur sa dynamique relationnelle avec Twelve, ou le fait que la menace la concerne elle, plus que le Doc'. C'est vraiment Bill qui donne le là tout au long de l'épisode.

On sent également qu'en terme de caractérisation, le Moff' a changé son fusil d'épaule, ce qui participe aussi à cette impression de renouveau. Bien qu'au centre de l'épisode Bill est présentée comme une compagne différente de Amy ou Clara. Elle est moins "bigger-than-life", ainsi elle ne parait pas être entourée d'un mystère à la dimension cosmique. Simplement une jeune femme "normale" qui mène une existence monotone, qui va découvrir une facette du monde du Doc' et qui brule d'en découvrir plus. Ca ne l'empêche pas évidemment d'être attachante en un temps records, (Pearl est formidable un nouveau vrai talent déniché par le Moff') mais vraiment on est devant une compagne plus proche de l'ère Davies. C'est malin de la part de Moffat, sachant qu'on a "que" 12 épisodes à passer en compagnie de Bill, le fait qu'on puisse ainsi se "connecter" aussi rapidement à elle (perso, il m'a juste fallu 2/3 scènes) était probablement indispensable. D'autant que ça permet à Moffat de transférer le ou les mystères sur Twelve & Nardole.

On nous parle d'une promesse faite par Twelve, lui et Nardole assurent la protection d'un coffre-fort et la nature de Nardole se dévoile (reste à voir comment et surtout pourquoi). Bref, de quoi alimenter pas mal de théories...
Autant dire que cette prise de contact avec Bill est une vraie réussite, l'histoire est fluide, amusante, efficace et finalement assez "fraiche" tout en étant parfaitement fidèle à ce qui peut ressortir de l'ère de Twelve. En particulier au niveau du "monstre" de la semaine qui comme souvent n'est finalement pas tout à fait ce qu'il semble être au premier abord.


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#565 23-04-2017 10:14:05

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Doctor Who 10x02 Smile

Pas mal, mais ça aurait pu ëtre bien meilleur... La faute à un scénario qui après un début prometteur s'enlise et surtout à un final franchement bancal. Ce n'est pas aussi absurde que "In the Forest of the Night" du même scénariste, mais bon le coté très dérivatif de la chose (en gros on nous refait le coup des Zygons) et le cheminement bizarre qui amène à tout cela fait que l'épisode est frustrant.

D'autant plus regrettable que la première partie est réellement excellente. Ca fourmille d'idées en tout genre (le concept des robots émojiis est - entre autre - vraiment cool) visuellement ça tue et Bill est super. J'avais un peu peur que le coté "compagne qui pose des questions que personne n'a jamais posé" soit aussi énervant qu'artificiel mais en fait Pearl joue ça avec un tel naturel que ça passe tout seul. Et puis le lien avec "Ark in Space" ou " The Beast Below" fait plaisir.

Au final l'épisode brasse peut être trop de sujets (utopie qui se révèle cauchemardesque, éveil d'une IA, communication entre l'homme et la machine, nanomachines) et donne l'impression que son scénariste ne savait pas trop comment le conclure. Ca reste très regardable, bien meilleur que "In the Forest of the Night" mais tout simplement pas à la hauteur de son potentiel.


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#566 30-04-2017 02:36:17

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Doctor Who 10x03 Thin Ice

Il était très chouette cet épisode.

Beaucoup de justesse dans le développement de la relation entre le Doc' et Bill, avec cette dernières qui découvre les autres facettes de Twelve. En particulier son stoïcisme et son passé violent, le tout contrebalancé par le petit monologue très Trekkien du Doc un peu plus tard, sous le regard admiratif de Bill. La compagne qui passe donc par toute sorte d'émotions et décidément, à chaque épisode je suis un peu plus fan du personnage. J'ai bien aimé qu'on utilise le fait qu'elle soit fan de SF pour encore une fois pousser au maximum l'identification lors de son premier voyage dans le passé. Je n'ai eu aucun mal à m'imaginer que je pourrais réagir comme elle (sa réflexion sur le risque d'écraser un papillon). D'autant que la réaction du Doc' est juste priceless...

Je me rends compte que je n'ai pas encore parlé de Peter Capaldi depuis le début de la saison, mais c'est juste qu'il est désormais tellement à l'aise dans le rôle que ça semble inutile de revenir une fois de plus sur le fait qu'il est un Doctor génial. La facilité avec laquelle il passe d'un extrême à l'autre, sa capacité à faire ressentir que le Doc' n'est absolument pas mesurable d'après de simples critères humains, c'est juste plus que jamais bluffant.

C'est donc un épisode très "character-driven" qui malgré tout n'en oublie pas d'être une aventure whovienne. J'ai beaucoup aimé l'image des "lucioles" sous la glace et l'atmosphère qui se dégage de l'épisode est vraiment très plaisante (la foire, l'ambiance Victorienne, cette brume omniprèsente). Et on peut constater une tendance intéressante, depuis le début de la saison, on a pas encore vu un seul alien "méchant". Ca rejoint d'ailleurs ce que disait Twelve à Bill dans "The Pilot" : "Hardly anything is evil, but most things are hungry. Hunger looks very like evil from the wrong end of the cultery. Or do you think your bacon sandwich loves you back?".

Alors je doute que ça se prolonge sur l'ensemble de la saison, mais pour le moment je trouve ça cool cet espèce de renversement. Cela-dit c'est très présent dans l'écriture de Moffat depuis presque ses débuts de showrunner (The Beast Below, par exemple) reste que là ça se ressent plus que jamais.

Dernière modification par scorpius (02-05-2017 11:47:01)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#567 02-05-2017 09:46:26

mypreciousnico
_________

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Je ne l'écrit jamais camarade, mais je lis religieusement tes critiques de Doctor Who (sauf spoiler évidement) à chaque sortie, quand bien même je ne regarde plus la série depuis pas mal de temps smile

Hors ligne

#568 02-05-2017 12:01:04

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Merci, ça fait plaisir.

Est-ce que tu comptes reprendre (éventuellement en 2018 avec Chibnall ?) ou pas du tout ?
Je sais pas si tu es au courant, mais les saisons 8 & 9 sont disponibles sur Netflix et j'imagine que d'ici 1 ou 2 ans la saison 10 le sera aussi.

Sachant que tu as ressenti pas mal de lassitude vis à vis de la série depuis l'arrivée de Capaldi, la saison 10 pourrait être un bon moyen d'y revenir. Moffat et ses scénaristes font de gros efforts pour justement qu'on redécouvre le whoniverse avec un oeil nouveau à travers Bill.

Bon, honnêtement j'ignore à quel point c'est vraiment efficace dans la mesure ou je n'ai jamais perdu mon émerveillement, sur moi la magie n'a jamais cessée de fonctionner. Je peux juste affirmer que Bill est déjà une super compagne.


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#569 02-05-2017 13:14:24

mypreciousnico
_________

Re : Doctor Who & le Whoniverse

En fait je pense reprendre là ou je m'en était arrêté à l'époque (donc au tout début de l'ère Capaldi). Pour ça il va falloir attendre que j'ai terminé mon revisionnage de Star Trek (saison 4de DS9/saison 2 de VOY au moment ou j'écris ces lignes).
J'ai vu que c'était dispo sur Netflix, en revanche ils ont tendance à enlever les premières saisons du catalogue quand une nouvelle fait son entrée ce qui est assez étrange...
Tant qu'a y être je pense qu'il pourrait être intéressant d'attendre que le run de Moffat soit complet.

Hors ligne

#570 03-05-2017 19:18:49

IMZADI
Memory Alpha

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Moi je lis tes avis avec  6 mois de retard pour éviter les spoils. Il n'y a que Class que j'ai lu. Parfois je commence à lire mais je résiste lol.

Sinon j'avance doucement le Doctor 3, les épisodes sont vraiment bofs ! Même si c'est sympa de découvrir le Master 1. Cette idée de nous dire que le Tardis est en panne et que le Doctor est coincé su Terre, pfff. La 1ère histoire où il arrive à quitter la Terre dans Colony in space m'a recaptivé direct.
J'espère qu'il y en aura d'autre.


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

En ligne

#571 05-05-2017 15:11:22

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

IMZADI a écrit :

Sinon j'avance doucement le Doctor 3, les épisodes sont vraiment bofs ! Même si c'est sympa de découvrir le Master 1. Cette idée de nous dire que le Tardis est en panne et que le Doctor est coincé su Terre, pfff. La 1ère histoire où il arrive à quitter la Terre dans Colony in space m'a recaptivé direct.
J'espère qu'il y en aura d'autre.

En soit, l'idée d'avoir des histoires très centrées sur la Terre ne me dérange pas. Encore faut-il avoir de bonnes histoires, la saison 26 se déroule presque entièrement sur Terre et c'est l'une de mes favorites toutes époques confondues. L'idée du Doc' exilé sur Terre ça aurait pu donner quelque chose d'original  , d'un peu différent, malheureusement comme souvent avec l'ère Pertwee la sauce ne prend jamais.

En fait, l'une des seules bonnes choses qui en ressorts ça reste, ouais le Master. Avec ce sous-texte bien sympa qui se dessine selon lequel tous ses plans absurdes ne sont rien d'autres qu'un moyen de divertir son meilleur ami pendant qu'il purge sa peine. Moffat joue d'ailleurs pas mal là-dessus avec Missy dont la motivation première est de retrouver son meilleur ami, de recréer cette relation... (En y repensant je me dis que ça a pu aussi influencer le Moff' pour tout ce qui touche à Sherlock/Eurus dans la saison 4 de Sherlock).


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#572 06-05-2017 23:44:50

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Doctor Who 10x04 Knock Knock

Si pour le moment cette saison n'a pas encore délivrée d'épisodes aussi énormes que "The Magician Apprentice/The Witch Familiar" on a là encore un opus très plaisant qui continue de maintenir la saison à un niveau qualitatif très constant.

C'est une sorte de conte horrifique qui vire sur la fin à la tragédie. Le twist est d'ailleurs vraiment efficace. Abordant le thème de l'acceptation vis à vis du fait d'avoir fait son temps, il pourrait avoir une résonance particulière, rapport à la future régénération de Twelve. Très agréable aussi de constater à quel point le Doc' et Bill sont confortables l'un avec l'autre. Surtout ça sonne réellement très naturel en raison du gros travail fait sur notre duo par les 3 épisodes précédents. Plus que jamais très prometteur en vue du reste de la saison. Et puis la menace de la semaine était plutot originale (et franchement répugnante une fois dévoilée ) aucun doute que pas mal de gamins auront de bons frissons devant l'épisode... On va pas oublier l'immense David Suchet qui a là un role pas franchement facile. Celui d'un personnage qui doit être à la fois effacé, acceuillant, flippant et pathétique. Autant dire qu'il porte une bonne partie de l'épisode et que sans lui il pourrait (un peu) se casser la gueule. On comprend donc rapidement qu'ils aient été chercher un acteur de son calibre. Et évidemment ses quelques échanges avec Peter Capaldi sont tout bonnement électrisants (au point, peut être, de ressentir une petite pointe de frustration à l'idée qu'il n'ait pas été "préservé" pour un role plus "iconique").

Un peu dommage que l'entourage de Bill soit aussi insipide. Bon il ne sont là que pour servir de chair à canon, n'empêche ça aurait été appréciable qu'ils dégagent un minimum quelque chose (y a guère que le gars qui a truc pour Bill qui laisse un début de commencement d'impression). Pas trop fan non-plus de la pirouette finale les concernant, d'autant que "Thin Ice" n'avait justement pas pris de gants (mais bon s'en est surement la raison, DW restant un programme famillial).

Dernière modification par scorpius (07-05-2017 06:05:20)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#573 14-05-2017 00:16:21

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Doctor Who 10x05 Oxygen

J'ai bien aimé, au niveau du ton, aucun souci, avec sa base assiégée, sa menace horrifique frontale et celle plus discrète qui se dévoile petit à petit, c'est du 100% DW. On est en terrain connu et le scénariste parfaitement conscient de la chose en profite pour un peu justement bousculer la "formule" de l'intérieur. On se retrouve ainsi avec un Doc' mis dans une position de faiblesse inabituelle (la perte rapide du Sonic, la perte d'autre chose que je ne vais pas spoiler) et surtout la compagne qui est réellement mise en danger tout au long de l'épisode. Une Bill une fois de plus très authentique, qui pour la première fois se retrouve dans une situation qui la dépasse complètement. Si dans les épisodes précédents elle avait toujours jouée un role significatif dans la résolution de l'intrigue, ce n'est pas le cas ici ou tout repose sur les épaules du Doc'. Un moyen de rappeller que Bill n'est qu'une humaine (certes remarquable) et qu'à l'échelle du cosmos ça ne signifie pas grand chose.


Bref un épisode classique et efficace, bien que pas assez anxiogène à mon gout au vu de son sujet et qui a du mal à donner de l'épaisseur à ses personnages secondaires. C'est un problème récurrent de ce début de saison ou Twelve et Bill n'ont de cesse de bouffer littéralement l'écran au détriment des autres. Seule Heather dans le premier épisode m'a vraiment marqué... Heureusement, ici Nardole compense en prenant enfin de l'envergure. Jusqu'ici il avait surtout été utilisé rapport à l'arc de la saison et là pour la première fois il est pleinement intégré à la narration. Il entretient une relation assez unique avec le Doc' qui est presque de l'ordre de l'engagement professionnel, (ils se tapent clairement sur le système l'un et l'autre et pourtant ils restent liés par une mission commune) une dynamique que l'on a jamais vu dans le Tardis et que je trouve très plaisante.

Pour finir, je dois dire que j'ai bien kiffé ce futur dystopique ou la logique capitaliste est poussée dans ses retranchements (et le Doc' qui parvient à le prendre au piège c'était très cool) d'autant que ça s'accompagne de références/détournements à l'utopie Trekkienne amusantes (cela dès les premières secondes). De même j'adore tous ces petits moments depuis le début de la saison ou Twelve donne des cours à l'université. Franchement je dirai pas non à tout un épisode ou le Doc' se contente de retourner le cerveau de ses éléves mdr

Dernière modification par scorpius (14-05-2017 00:17:50)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#574 20-05-2017 23:52:52

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Doctor Who 10x06 Extremis

Tout simplement brillant, si jusqu'ici la saison a été de qualité il lui manquait encore le petit coup d'accélérateur pour qu'elle décolle pleinement. C'est chose faite et le Moff' n'a pas fait dans la demi-mesure. Pourtant faut pas s'attendre à un truc frénétique, au contraire, on a là épisode assez posé au rythme lent et avant tout atmosphèrique. Pas facile d'en parler sans spoiler, mais disons qu'il s'articule autours de plusieures périodes temporelles et plusieures "réalités" le tout faisant sens dans les dernières minutes via une révélation qui change carrément la nature de l'épisode. Moffat profite de l'impact de la révélation en question pour également dévoiler ce qui se cache dans ce fameux coffre que le Doc' protège depuis le début de la saison. La réponse n'est pas surprenante, il y avait assez d'indices dans les épisodes précédents pour le deviner. Le fait que ce ne soit pas un twist démentiel passe donc sans problème notamment parce qu'on a donc à coté une révélation bien plus intéressante. Malin.

On y retrouve tout ce que j'aime dans l'écriture de Moffat : une multitude d'ambiances, ça commence comme une enquête esotérique façon Umberto Eco, puis ça vire à l'horreur macabre (les nouveaux monstres m'ont un peu rappellé le travail de Clive Barker, en plus soft bien sur) et ça finit dans de la pure SF. Et il y a aussi toujours ces merveilleuses ruptures de tons (nan, mais le rendez-vous amoureux de Bill intérompu par le Pape laugh ) dont je raffole. 

Sachant qu'il s'agit de la première partie d'une histoire en 3 actes, impossible de porter un jugement définitif sur l'arc dans son ensemble, mais une chose est sur, le potentiel pour quelque chose de grand est bien là.

Dernière modification par scorpius (25-05-2017 16:54:51)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#575 25-05-2017 17:25:13

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

http://www.bbc.co.uk/mediacentre/worldw ? -who-china

DW part à la conquête du marché chinois !

La BBC vient de signer un accord de partenariat avec SMG Pictures afin de diffuser les 10 saisons du revival (ainsi que les spin-off) sur de grandes chaines populaires et des services de streaming sur toute la Chine. La vraie nouvelle, plus intéressante, néanmoins est que la saison 11 de Chris Chibnall y sera également diffusée, mais aussi et surtout les saisons 12 à 15 ! Ca fait bizarre dans le paysage télévisuel actuel d'avoir l'assurance qu'une série sera toujours là avec 5 saisons d'avance (à moins, j'imagine, d'une chute catastrophique des audiences, ce qui est peu probable). Ca en dit long sur l'importance de DW pour la BBC et pour la SF audiovisuelle.

Il va être amusant de voir quel effet aura ce deal sur le run de Chibnall... Je ne serai pas surpris qu'on se retrouve rapidement avec une compagne asiatique (j'ai toujours pensé à ce sujet que Gemma Chan - qui a tenue un role secondaire dans "Waters of Mars" - serait parfaite).
Un peu déçu de constater que la période classique est, à priori, totalement oubliée, m'enfin quand on voit son traitement (inéxistant) ne serait-ce que chez nous, ce n'est pas très surprenant.

Sinon, il faut rappeller une anecdote étrange/intrigante, DW et Star Trek n'ont jamais vraiment réussies à cohabiter sur le petit écran. TOS et la période classique durant les 3 saisons de la série originale, puis au moment ou TNG est devenu populaire, DW s'est arrêtée au terme d'un run historique de 26 saisons. Finalement, ENT a été annulée au moment ou ou RTD a lancé le revival de DW...

On verra si Discovery parvient à "briser" la malédiction...

Dernière modification par scorpius (25-05-2017 17:43:50)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

Pied de page des forums