#1 12-09-2011 13:14:23

yrad
admin

Doctor Who & le Whoniverse

Doctor Who est devenue au fil du temps un monument du patrimoine britannique, et même une institution outre-Manche.
Née sur l'autre rive de l'Atlantique un an avant Star Trek (1963 contre 1964), ayant parfois précédé Star Trek par certains ressorts (même s'il est peu probable que les Cybermen imaginés en 1966 aient inspiré les Borgs en 1989), Doctor Who et Star Trek partagent leur qualité de pure SF (et non de fantasy) et de série télévisuelle avant tout, leur longévité (bientôt un jubilée), leur volume (voir ci-dessous), et leur prestigieuses plumes de la SF littéraire : Star Trek aura eu ses Richard Matheson, Theodore Sturgeon, Harlan Ellison, Jerome Bixby, Robert Bloch, James Blish, Alan Dean Foster, Isaac Asimov, Carl (& Nick) Sagan, Judith & Garfield Reeves-Stevens) ; Doctor Who aura eu ses Terry Pratchett, Douglas Adams, Neil Gaiman...

Contrairement aux usages de la SF télévisuelles, le héros en titre, qualifié par son titre ("Doctor", son nom étant inconnu), est un extraterrestre humanoïde venant de la planète Gallifrey, et disposant de 13 vies : toute mort naturelle ou artificielle est suivie d'une "régénération" instantanée qui modifié l'aspect physique et même la personnalité (mais pas les souvenirs ni la moralité) du héros, ce qui donne périodiquement la possibilité de le recaster, et chose très originale, en assumant le recast de façon internaliste (au contraire de James Bond par exemple).
Le Doctor possède la fonction de Seigneur du temps (ou Time Lord), consistant à protéger l'univers de certaines anomalies et la Terre de nombreuses invasions. Pour ce faire, le Doctor voyage dans un vaisseau multidimensionnel vivant, le TARDIS (pour Time And Relative Dimensions In Space), rendu célèbre par son intérieur (beaucoup) plus vaste que l'extérieur - dont l'apparence est celle d'une cabine téléphonique de police anglaise (bleue) - et qui peut le véhiculer en quelques minutes n'importe où et n'importe quand dans l'univers. Le plus souvent, le Doctor se choisi parmi de jeunes et jolies humaines des compagnes (platoniques) de voyage (les Who Girls).

Voici la liste des acteurs ayant successivement incarné le Doctor :
#01 William Hartnell (1963-1966) recasté en 1983 par Richard Hurndall
#02 Patrick Troughton (1966-1969)
#03 Jon Pertwee (1970-1974)
#04 Tom Baker (1974-1981)
#05 Peter Davison (1981-1984)
#06 Colin Baker (1984-1986)
#07 Sylvester McCoy (1987-1989 et 1996)
#08 Paul McGann (1996)
#09 Christopher Eccleston (2005)
#10 David Tennant (2005-2009)
#11 Matt Smith (2010-?)
De tous, c'est Tom Baker qui est généralement considéré comme le plus mémorable ou emblématique.

Curieusement, Doctor Who connut une longue interruption télévisuelle (1989-2005) précisément durant le revival à succès de Star Trek (1987-2005), et inversement Star Trek connut une interruption télévisuelle (2005-?) durant le revival à succès de Doctor Who (2005-?). Tel un passage de relais...

Côté comptabilité, la série Doctor Who (+ ) est composée de 798 opus (à ce jour - voir la date du post wink) :
- pour la partie classique (1963-1989) : 703 opus sur 26 saisons - dont 108 perdus mais partiellement reconstitués ;
- un téléfilm en 1998 : Doctor Who: The Movie ;
- pour la partie revival : 94 épisodes sur 7 saisons - en incluant les spéciaux et les minisodes.
Les animations comme The Infinite Quest, Dreamland, et divers Loose Cannon, on peut les considérer comme parties intégrantes de la série principale Doctor Who (puisque le héros en est le Doctor).

Quant aux spin-off de Doctor Who, il en existe dix.
Ceux qui précèdent le revival de 2005 sont parfois difficiles à trouver, et bien sûr, ils n'ont jamais été traduits en français.
Dans l'ordre chronologique :
- K-9 And Company (1 épisode pilote) ;
- Wartime (1 épisode pilote) ;
- P.R.O.B.E. (4 épisodes-téléfilms) ;
- Shakedown: Return Of The Sontarans (1 épisode pilote) ;
- Downtime (1 épisode pilote) ;
- Auton (3 épisodes) ;
- Mindgame (2 épisodes-téléfilms) ;
- Lust In Space (1 épisode pilote) ;
- Torchwood (41 épisodes) ;
- The Sarah Jane Adventures (53 épisodes)

A ce jour donc (10 octobre 2011), le Whoniverse est donc à la tête de 906 opus !
Soit nettement plus que les 736 + 1 du Trekverse, mais paradoxalement moins en nombre d'heures (450 contre 550 env.).

En outre, sachant que le Whoniverse n'a jamais tracé de frontière rigide entre ce qui est "canon" et ce qui ne l'est pas, on pourrait également comptabiliser au titre de "Doctor Who officieux" :
- les deux films-remakes avec Peter Cushing :
Dr. Who and the Daleks (Dr Who contre les Daleks) de 1965 ;
Daleks' Invasion Earth: 2150 A.D. (Les Daleks envahissent la Terre) de 1966 ;
- les parodies comme The Curse Of Fatal Death avec Rowan Atkinson
- les productions de BBV :
The Stranger ;
Cyberon ;
Zygon ;
Bidding Adieu ;
Soul's Ark ;
The Airzone Solution ;
Do You Have A Licence To Save This Planet? ;
(...)
- les nombreux feuilletons audio des années de plomb (que je ne vais pas comptabiliser ici),
- les romans et les novellisations d'épisodes (pour un univers étendu toutefois moins volumineux que celui de Star Trek),
- quelques fan-productions (phénomène moins développé pour Doctor Who que pour Star Trek et Stargate).

Le plus étrange, c'est qu'un univers de SF aussi vivant et vivace (bien que qualitativement inégal) soit passé aussi longtemps inaperçu en France... alors qu'il sévissait à seulement quelques encablures de nos frontières hexagonales !

Les trekkers se plaignent souvent de la méconnaissance voire du mépris dont souffre Star Trek dans le monde francophone.
Mais comparativement à Doctor Who, Star Trek y possède la notoriété de Star Wars !
Car tout est relatif. Si 100% du Star Trek canon a été traduit et doublé en langue française, c'est moins de 15% du Whoniverse canon qui l'aura été (les années Tom Baker grâce à l'émission Temps X, puis les productions depuis 2005) ! sad

Il ne serait pas équitable que Le portail Star Trek Francophone ne rende pas justice à la vieille rivale de Star Trek à travers les âges... devenue aujourd'hui la SF la plus débridée de toutes... pour le meilleur et pour le pire.

Pour entamer ce topic, voici un petit quizz : de quelles façons Doctor Who et Star Trek se sont périodiquement rendues mutuellement hommage ? wink


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 12-09-2011 13:23:12

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Comme il est parfois difficile d'aborder une serie aussi longue que Doctor Who voicis quelques infos bien utile
Si je pouvais convertir ne serais ce qu'un seul spectateur je serais heureux

LES SEIGNEURS DU TEMPS : deux genies de Gallifrey  la planéte des seigneur du temps ont creé la supernova qui donne son energie à la civilisations des seigneurs du temps : Omega & Rassilon grace à cette energie ils devinrent capable de voyager dans le temps et l'espace . Ils ont une politique trés stricte d'observation et non intervention ( un peu comme une certaine fédération ) c'est une des races les plus puissantes et les plus ancienne de l'univers

LE TARDIS :  pour Time And Relative Dimention In Space un nom donné par Susan la petite fille du Doctor au tout début de la serie mais qui deviendra générique par la suite
Le Tardis est un organisme vivant cultivé et non construit elle ne peut communiquer directement exeption faite du 11éme Doctor : the Doctor's Wife saison 6 episode 4
Le Tardis du Doctor : un modéle 40 mark 1 elle est deja dépassé Le Tardis posséde un circuit caméleon pour se camoufler suivant la planéte et ou l'espace temps. Elle à le plus souvent l'apparence d'une cabine de police bleue il semble que se soit sa préférer et qu'elle refuse d'en changer
Le coeur du tardis est un trou noir artificiel "le vortex du temps"
Un lien symbiotique unis le seigneur du temps et son tardis
Les humain qui voyage dans le Tardis peuvent subir des changement biologique : Martha Donna et surtout River Song

LA GUERRE DU TEMPS : ont dit que les Eternels qui en ont été temoin ont fuit cette réalité pour ne plus y revenir
Quand au éphemeres : humain seigneur du temps ou dalek ils n'ont eu d'autre choix que de combatre
Les origines de la guerre remontraient à une mission du Doctor pour empécher la création des Daleks
ont sait que ses derniers parviennent à prendre possesion du Cruciforme une technologie des seigneurs du temps
c'est le huitiéme Doctor utilisant le Moment qui mets fin à cette guerre entrainant la chute de gallifrey de tous les Seigneurs du temps et des Daleks
ainsi que sa régéneration en Nine
La guerre à durée de nombreuses années mais le Doctor à veirouiller cette periode empéchant tout voyageur temporels de s'y rendre

Dernière modification par scorpius (03-01-2012 12:13:42)


tumblr_o7urmqeDPy1rszoo3o5_r1_400.gif

Hors ligne

#3 12-09-2011 14:07:06

mypreciousnico
_________

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Excellente initiative que ce topic smile

Comme je l'ai déjà dit ailleurs, je connais de très loin l'univers de Docteur Who, le côté titanesque de l'entreprise de visionnage me freinant quelques peu (cela dit je l'ai bien entrepris pour ST...).

Mais vous allez finir par me donner envie toi et Scorpius smile

Hors ligne

#4 12-09-2011 14:17:12

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

L'hommage le plus récent c'est le special noel 2010  Amy & Rory en voyage de noce sur un vaisseau ressemblant a l'Enterprise (de 2009 mais bon....)
Autre hommage Rose qui se plaint que Nine ne fasse pas son Spock ( Moffat doit etre fan de Star Trek ) en gros le papier psychique c'est pas assez alien


on peut trouver que le look du Tardis du cinquiéme Doctor ressemble sacrément à l'enterprise de STO

Mypreciousnico : à noter qu'il est tout à fais possible de decouvrir la serie via la saison 1 de Russel T. Davies (2005)
Voir meme la saison 5 de Steven Moffat (2010) je ne le recomande pas mais bon c'est comme découvrir Star Trek par Deep Space Nine ou Voyager
et ensuite tu peux embrayer sur les classiques ce que j'ai fais ainsis que la majeure partis des fans francais je penses

Dernière modification par scorpius (27-09-2011 23:29:53)


tumblr_o7urmqeDPy1rszoo3o5_r1_400.gif

Hors ligne

#5 12-09-2011 18:10:49

yrad
admin

Re : Doctor Who & le Whoniverse

scorpius a écrit :

A noter que Doctor Who précede STO de trois ans 1963 contre 1966

Doctor Who ne précède Star Trek que d'un an !

Doctor Who 01x01 An Unearthly Child fut produit et tourné en 1963, et diffusé le 23 novembre 1963.

Or si ST TOS 01x05 The Man Trap a bien été diffusé pour la première fois le 8 septembre 1966, le pilote de la série en revanche, ST TOS 00x01 The Cage, fut produit et tourné en 1964 et était prévu pour une diffusion télévisuelle fin 1964 ou début 1965.
NBC a finalement refusé ST TOS 00x01 The Cage, et celui-ci n'a été diffusé à la télévision que le 4 octobre 1988 !
Il n'empêche que ce qui importe pour dater un film ou une série, c'est son année de production, pas de première diffusion/projection.

scorpius a écrit :

et ensuite tu peut embrayer sur les classic ce que j'ai fais ainsis que la majeure partis des fans francais je pense

Pas à ma connaissance. Les quelques fans français du revival de 2005 que je connais ne manifestent strictement aucun intérêt pour la série classique (du moins au-delà de la curiosité de découvrir un ou deux épisodes). Tu es bien le premier contre-exemple ! wink
En outre, j'ai essayé de créer des équipes de subbers pour sous-titrer les DVD de Doctor Who classic édités par la BBC, mais ce fut la traversée du désert ! Et les DVD des deux premières saisons que nous avons sous-titrés, ça n'a finalement intéressé personne ! sad


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#6 12-09-2011 18:47:22

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

C'est vrai j'avais oublier The Cage
Sinon pour les classiques c'est vraiment dommage la serie rendant des hommage réguliers

Sinon à tu pus voir The Curse of Fatal Death ? j'ai pas réussis

Dernière modification par scorpius (27-09-2011 23:01:13)


tumblr_o7urmqeDPy1rszoo3o5_r1_400.gif

Hors ligne

#7 12-09-2011 18:52:29

yrad
admin

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Oui, je possède l'intégralité du Whoniverse.
Ceci dit, The Curse Of Fatal Death - en quatre parties avec Rowan Atkinson - n'est pas un Who canon. C'est une parodie assumée (mais très intelligente).


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#8 12-09-2011 19:24:15

IMZADI
Memory Alpha

Re : Doctor Who & le Whoniverse

tu as des Dr who classic sous titrés ? franchement moi je serais intéressé par découvrir la 20aine de premières saisons !!!

tu cites un trou pour Who 1989- 2005 mais il me semble qu'il y a eu un téléfilm dans les années 90, le 9 ou 10ème doctor, mon 1er Who, si ma mémoire est bonne diffusé une nuit sur canal +.


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#9 12-09-2011 19:51:40

yrad
admin

Re : Doctor Who & le Whoniverse

IMZADI a écrit :

tu as des Dr who classic sous titrés ? franchement moi je serais intéressé par découvrir la 20aine de premières saisons !!!

Pour les sous-titrage français (réalisé par des subbers) : uniquement les deux premières saisons pour le moment (nécessitant l'achat des DVD anglais édités par la BBC).
Pour les sous-titrages anglais, toutes les saisons en sont pourvues (dans le cadre des éditions DVD anglaises ou américaines de la BBC).

IMZADI a écrit :

tu cites un trou pour Who 1989- 2005 mais il me semble qu'il y a eu un téléfilm dans les années 90, le 9 ou 10ème doctor, mon 1er Who, si ma mémoire est bonne diffusé une nuit sur canal +.

Il s'agit du téléfilm anglo-américain Doctor Who: The Movie (Docteur Who, le seigneur du temps), parfois titré Doctor Who: The Enemy Within, diffusé la première fois le 27 mai 1996, avec Paul McGann dans le rôle du huitième Doctor. C'est historiquement le tout premier Doctor Who à avoir été doublé en langue française (si l'on exclut les deux films apocryphes avec Peter Cushing).

Le "trou 1989-2005" concerne seulement les séries télévisées.
Outre le téléfilm canon, ce trou aura en fait été rempli d'hommages, de restaurations et de recuts d'épisodes antérieurs, de parodies, et de spin-off officieux (non canon).


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#10 16-09-2011 21:32:23

mypreciousnico
_________

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Ma première et seule véritable incursion dans l'univers de Doctor Who à consisté en la lecture de ces romans :

http://muller-fokker.blogspot.com/2008/ ? 56b87360e0

Je lisais ça quand j'avais 13/14 ans il me semble, j'avais du m'en procurer 4 ou 5 que je possède encore. A vu de ne nez c'est de la novélisation d'épisodes, le premier roman "Docteur Who entre en scène" est par ailleurs intitulé en VO " An Unearthly Child", comme le premier épisode de la saga (d'ailleurs le nom de Terrance Dicks ne m’est pas inconnu je suis presque certain qu'il fait parti des scénaristes de la série). Dans mon souvenirs c'était vraimment sympa, même si plutôt court.

A l'époque, la série TV était absolument introuvable et c'était avant le revival récent, du coup je n'avais pas poussé plus loin la découverte de cet univers...

Y'en a t-il parmi vous qui connaissent ces romans ?

Hors ligne

#11 16-09-2011 21:48:48

yrad
admin

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Oui, je connais. wink
Mais je ne suis pas un grand amateur des novélisations d'épisodes TV. A quelques exceptions près toutefois, comme dans le cas de James Blish.
Néanmoins lorsque les épisodes sont inaccessibles ou indisponibles, les novélisations peuvent en représenter de bons substituts.

Terrance Dicks est un romancier et un scénariste britannique. Il a fait partie du staff (production et écriture) de la série historique Doctor Who de 1968 à 1983, il en a signé officiellement 35 épisodes (en réalité beaucoup plus, et parmi les meilleurs), et il fut le principal nouvelliste de la série.
Terrance Dicks a également écrit (entre autres) des épisodes de The Avengers (Chapeau melon et bottes de cuir) et de Space 1999 (Cosmos 1999), et il a produit de nombreuses séries TV anglaises (la plupart inédites en France).

En passant et pour réagir à ton URL, les frères Bogdanoff furent les tout premiers à faire connaître Doctor Who en France, au travers de leur mythique émission Temps X.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#12 17-09-2011 12:26:54

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Doctor Who le revival :
les showrunners
-2005/2009- Russel T. Davies
                          gros fanboy des aventures du Doctor, Davies est un scénariste trés talentueux
                           Et qui à un vrai talent pour décrire les personnages humains
                           en revanche sa vision du Doctor peut ne pas plaire si Nine est un vétérant traumatisé par la guerre
                           Il va choisir de faire de Ten une figure presque messiatique
                           Un defaut dans son écriture c'est aussi les méchants il a beaucoup user voir abuser des Daleks
                           Quand au Master son traitement dans The End of Times laisse .... dubitatif

-2010/ ...            Steven Moffat
                            Géniallisime scénariste de Jeckyll ou Sherlock.
                            Moffat aura signée quelques un des meilleurs episodes du Run de Davies sur la serie
                            Sa vision du Doctor est assez différente de celle de Davies en effet si Ten était une figure sacrificielle Eleven
                            Evoque plutot les Dieux de la mythologie jouant
                             avec la destinée humaine               
                             L'ecriture de Moffat est egalement bien plus feuilltonnante que celle de Davies
                             Et sa saison 5 posséde un coté contes de fées vraiment plaisant

Dernière modification par scorpius (02-10-2011 17:31:26)


tumblr_o7urmqeDPy1rszoo3o5_r1_400.gif

Hors ligne

#13 17-09-2011 17:49:33

mypreciousnico
_________

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Yrad a écrit :

Terrance Dicks est un romancier et un scénariste britannique. Il a fait partie du staff (production et écriture) de la série historique Doctor Who de 1968 à 1983, il en a signé officiellement 35 épisodes (en réalité beaucoup plus, et parmi les meilleurs), et il fut le principal nouvelliste de la série.
Terrance Dicks a également écrit (entre autres) des épisodes de The Avengers (Chapeau melon et bottes de cuir) et de Space 1999 (Cosmos 1999), et il a produit de nombreuses séries TV anglaises (la plupart inédites en France).

Merci pour les éclaircissements smile


James a écrit :

Mais je ne suis pas un grand amateur des novélisations d'épisodes TV. A quelques exceptions près toutefois, comme dans le cas de James Blish.
Néanmoins lorsque les épisodes sont inaccessibles ou indisponibles, les novélisations peuvent en représenter de bons substituts.

Assez souvent c'est décevant en effet.

Mais c'est en effet par le biais de ces romans que j'ai découvert Doctor Who, qui m'était totalement inconnu auparavant.

Hors ligne

#14 20-09-2011 17:13:42

yrad
admin

Re : Doctor Who & le Whoniverse

En réponse à ce post.

mbuna a écrit :

Vu les topics actuels j'ai commencé Doctor Who il y'a quelques jours. J'ai vu les 3 1ers épisodes de la série de 2005 et me demande si je dois continuer alors que 2 sur 3 ne m'ont pas emballés....

Je présume (? wink) que celui des trois "premiers" qui t'a "emballé" est Doctor Who 27x02 The End Of The World (La fin du monde)...
DW offre périodiquement des épisodes de cette trempe, impensables dans ST.

mbuna a écrit :

en ce moment je me remets à lire, chose que j'avais un peu quitté ces derniers temps.

Entre audiovisuel et littérature, le choix est aisé à faire. wink


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#15 22-09-2011 16:04:51

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Yrad : l'episode d'intro des Borg dans TNG c'est Q who ca doit etre un hommage non ?

Dernière modification par scorpius (27-09-2011 23:26:40)


tumblr_o7urmqeDPy1rszoo3o5_r1_400.gif

Hors ligne

#16 22-09-2011 17:01:24

yrad
admin

Re : Doctor Who & le Whoniverse

scorpius a écrit :

l'hommage le plus récent c'est le special noel 2010  Amy & Rory en voyage de noce sur un vaisseau ressemblant a l'Enterprise (de 2009 mais bon....)
Autre hommage Rose qui se plein que Nine ne fasse pas son Spock ( Moffat doit etre fan de Star Trek ) en gros le papier psychique c'est pas assez alien

scorpius a écrit :

Yrad : l'episode d'intro des Borg dans TNG c'est Q who ca doit etre un hommage non ?

Trois bonnes réponses, Scorpius. smile Et donc trois points pour toi. COOL

Mais il existe d'autres références mutuelles...

Oui, le titre de ST TNG 02x16 Q Who (Docteur Q) fut un hommage direct à Doctor Who, car son annulation venait alors d'être annoncée au Royaume-Uni (début 1989, au terme de sa 26ème saison).
Le titre VF de l'épisode aura lui aussi reproduit l'hommage (attention très inhabituelle chez les traducteurs/doubleurs français, alors que la série Doctor Who était largement inconnue en France lors de la première diffusion de ST TNG sur Canal Jimmy).


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#17 26-09-2011 09:43:59

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Hommage de Doctor Who à Star Trek  : saison 6 du revival toujours Moffat donc ...
Lors de l'apparition des extraterrestres du Silence leur premiére victime "joy"
est convaincus qu'il s'agit d'un fan de Star Trek en costume échaper d'une convention :
on est en 1969
Dans l'episode de ce samedi Graig un ami du Doctor est téléporter et evoque le "Beam me up" de Star Trek

Dernière modification par scorpius (28-09-2011 01:14:47)


tumblr_o7urmqeDPy1rszoo3o5_r1_400.gif

Hors ligne

#18 30-09-2011 10:45:39

mypreciousnico
_________

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Ça fait plusieurs fois que je lis de rumeurs concernant la possible reprise de la licence des romans Doctor Who par l'éditeur Français Milady...

A voir...rien n’est officiel pour le moment...

Il fut un temps ou il était plus ou moins vaguement question que Milady reprennent les romans Trek aussi...mais je crois que c'est plus ou moins tombé à la flotte.

Hors ligne

#19 02-10-2011 10:32:27

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Salut à tous

Ca y est la saison 6 du revival de doctor who s'est achever
et vus que le topic n'est pas trés animé
Je vais essayer de vous donnez mes impressions
j'espére que cela convaincra certains de sauter le pas

Tout d'abors il est important de noté que pour la premiére fois
du revival une intrigue ( the silence will fall ) s'étend sur deux saison
la 5&6 donc

Et qu'elle continura vraisemblablement dans la 7.
Cette saison 6 s'est également
démarquer des précédantes dans sa construction narrative

En effet jusque ici chaque saison avait un "motif" qui se réppéter
tout au long de la saison et dont la révélation nous étaient donner
dans les deux épisodes du final . Exp : saison 1 Bad Wolf ou saison 2 Torchwood

Une construction narrative inicier par Russel T. Davies et que Moffat reprendra
dans sa saison 5 : Des failles déchirant la trame de l'univer.

Mais enfin cette année il s'en libére et multiplie les intrigues toutes plus folles
les une que les autres .

Une saison juste incroyable à base de révélations fracassantes et qui aura alterner
avec bonheur les épisodes parmis les plus droles ( closing time ) rejouissants ( let's kill hitler)
émouvants ( the doctor's wife, the girl who waited ) et effrayants ( night's terror ) de l'histoire du show
Et creusant avec une accuité formidable la personnalité du Doctor
  ( a good man goes to war, the god complex )

Quand au final il détruit le Doctor rock-star de l'univer de Davies
et promet un retour au source passionnant

Bref que dire à part que si je peux comprendre qu'on peut étre effrayer à l'idée de se mater les
classiques vus le nombre d'épisodes
ou rebuter par la période Davies et son esthétique parfois franchement limite.

Il serait impardonnable à tout fan de SF de passer à coté du Doctor
façon Moffat .

D'ailleur le premier épisode de la saison 5 a été concus comme
un vrai pilote

Dernière modification par scorpius (04-10-2011 18:00:15)


tumblr_o7urmqeDPy1rszoo3o5_r1_400.gif

Hors ligne

#20 09-10-2011 00:36:17

mbuna
le dormeur doit se réveiller

Re : Doctor Who & le Whoniverse

je viens de regarder l'épisode 8 de la saison 1 de 2005 : Father's Day... excellent.

Hors ligne

#21 09-10-2011 10:02:04

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

La saison 1 est sans doute ( avec la 3 ) la meilleur du run de Davies sur la serie
En grande partie grace à Christopher Eccleston qui est dans mon top 3 des interprétes du Doctor
aux cotés de Tom Baker et Matt Smith


Mon top 11 des Doctors :  1) Matt smith                      11éme Doctr       2010/...
                                                 2) Tom Baker                        4 éme Docto      1974/1981
                                                 3) Christopher Eccleston   9 éme Doctor     2005/2006
                                                 4) William Hartnell               1 er     Doctor     1963/1966
                                                 5) David Tennant                10émé Doctor     2006/2009
                                                 6) Sylvester McCoy              7 éme Doctor     1987/1989
                                                 7) Patrick Troughton          2 éme Doctor      1966/1969
                                                 8) Peter Davison                  5 éme Doctor      1981/1984
                                                 9) Jon Pertwee                    3 éme Doctor       1970/1974
                                               10) Paul McGann                    8 éme Doctor       Le Film de 1996
                                               11) Colin Baker                       6 éme Doctor      1984/1987

Dernière modification par scorpius (09-10-2011 12:51:11)


tumblr_o7urmqeDPy1rszoo3o5_r1_400.gif

Hors ligne

#22 09-10-2011 15:43:24

yrad
admin

Re : Doctor Who & le Whoniverse

mbuna a écrit :

je viens de regarder l'épisode 8 de la saison 1 de 2005 : Father's Day... excellent.

Doctor Who 27x08 Father's Day (Fêtes des pères) est en effet un très bon épisode (je n'irais peut-être pas jusqu'à "excellent"). C'est d'un des rares du Whoniverse à mettre en scène un paradoxe temporel (enfin si on veut).
La "mécanique temporelle" (façon de parler) emprunte ici directement à la nouvelle The Langoliers de Stephen King, et l'histoire s'inspire un peu du mélo de Back To The Future.
Le meilleur moment de l'épisode, c'est lorsque le Doctor découvre que le Tardis n'est plus qu'une cabine de police vide, soit le fantasme absolu pour qui a suivi les 26 saisons précédentes. lol


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#23 09-10-2011 15:55:07

yrad
admin

Re : Doctor Who & le Whoniverse

scorpius a écrit :

En grande partie grace à Christopher Eccleston qui est dans mon top 3 des interprétes du Doctor
aux cotés de Tom Baker et Matt Smith

J'aime beaucoup - scénaristiquement parlant - les saisons 32 et 33 de Steven Moffat, mais je suis loin de hisser Matt Smith au niveau de Tom Baker et de Christopher Eccleston !
Matt Smith est plutôt comparable à David Tennant, c'est à dire pas mal du tout, mais sans ce "petit quelque chose de plus" qui donne l'impression d'avoir à faire à un supra-humain. Ce "petit quelque chose de plus" qu'avaient par exemple Q et Jadzia dans le Trekverse.
Et puis il faut dire aussi que les héros qui essayent un peu trop de se la jouer "cool" m'agacent pas mal...
Enfin bon, tout ça est très subjectif.

Quant à mon top 11 des Doctors (tout aussi subjectif wink) :
1) Tom Baker (#4 / 1974-1981)
1 ex aequo) Christopher Eccleston (#9 / 2005-2006)
3) Patrick Troughton  (#2 / 1966-1969)
4) William Hartnell (#1 / 1963-1966)
5) Sylvester McCoy (#7 / 1987-1989)
6) Matt Smith (#11 / 2010-)
7) David Tennant (#10 / 2006-2009)
8) Peter Davison (#5 / 1981-1984)
9) Paul McGann (#8 / 1996)
10) Colin Baker (#6 / 1984-1987)
11) Jon Pertwee (#3 / 1970-1974)


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#24 09-10-2011 16:32:17

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Yrad : Un tel classement est bien sur trés subjectif

Mais pour revenir sur Matt Smith je le trouve incroyable : dans un épisode comme "Day of the moon"
lorsqu'il fait face aux Silents ou lorsqu'il confronte River dans "A good man goes to war" il dégage vraiment un truc
j'en ais des frissons à chaque visionnage et je ne trouves pas qu'il tente particuliérementd'etre "cool"
c'est une chose que je ne supporte pas chez certains acteurs comme Will Smith ou Johnny Depp
et franchement je ne vois rien de tout ça chez Matt Smith

En revanche j'adores sa gestuelle parfois improbable ses coups de coléres ( un classique chez le Doc' )
et surtout son coté parfois trés enfantin. Des Doctors modernes il est celui qui m'a fais ressentir le plus
qu'il était le "dernier" cette sollitude et cette culpabilité trop appuyer chez Tennant
Mais que Smith parvient à rendre avec beaucoup de subtilité
Eccleston était plus dans une colére presque "rentrer" c'est une chose que j'aime beaucoup chez Nine 

A part ça je vois qu'on est d'accord sur Colin Baker et Jon Pertwee clairement en dessous
pour Paul Macgann il n'était pas mauvais mais malheureusement n'a eu qu'un film trés moyen
pour s'exprimer

Sinon les réactions du fandom du Doc' sur le travail de Moffat me laisse vraiment perplexe
certain souhaitant déja son depard

Et qu'as tu penser du" Doctor Who ?"  plutot casse gueule non ?
Mais tellement plein de promesses

Dernière modification par scorpius (09-10-2011 18:51:35)


tumblr_o7urmqeDPy1rszoo3o5_r1_400.gif

Hors ligne

#25 09-10-2011 20:47:57

yrad
admin

Re : Doctor Who & le Whoniverse

scorpius a écrit :

Mais pour revenir sur Matt Smith je le trouve incroyable : dans un épisode comme "Day of the moon"
lorsqu'il fait face aux Silents ou lorsqu'il confronte River dans "A good man goes to war" il dégage vraiment un truc
j'en ais des frissons à chaque visionnage

Matt Smith a beaucoup du charisme, c'est certain. C'est pour ça que je l'ai classé (juste) au-dessus de David Tennant.
Mais je n'ai pas été autant séduit que toi ! Probablement parce que je le trouve trop jeune pour ce rôle. La mode du jeunisme me soûle un peu (quand je pense que certains auraient voulu qu'Archer soit plus jeune roll).
Je voudrais retrouver dans le visage du Doctor la pesanteur de tout l'univers, la folie du savoir interdit, la détresse de la responsabilité unique.
Et jusqu'à maintenant, je n'ai vraiment trouvé ça que chez Tom Baker et Christopher Eccleston.
Matt Smith me fait surtout penser à un Doctor ultra-british, ce qui est en soi une grande qualité à mes yeux (je suis ultra-anglophile), mais pas suffisant en matière d'universalité. 

scorpius a écrit :

et je ne trouves pas qu'il tente particuliérementd'etre "cool"
c'est une chose que je ne supporte pas chez certains acteurs comme Will Smith ou Johnny Depp
et franchement je ne vois rien de tout ça chez Matt Smith

Encore heureux que Matt Smith ne soit pas "cool" comme Will Smith. Sans quoi Steven Moffat aurait littéralement assassiné Doctor Who !
Mais Matt Smith est "cool" à la façon anglaise, comme le sont pas mal de jeunes anglais (et je connais plutôt bien la question).
Encore une fois, cela rejoint ce que j'écrivais plus haut, Matt Smith est trop typé british et pas assez Time Lord alien.

scorpius a écrit :

En revanche j'adores sa gestuelle parfois improbable ses coups de coléres ( un classique chez le Doc' )
et surtout son coté parfois trés enfantin. Des Doctors modernes il est celui qui m'a fais ressentir le plus
qu'il était le "dernier" cette sollitude et cette culpabilité trop appuyer chez Tennant
Mais que Smith parvient à rendre avec beaucoup de subtilité
Eccleston était plus dans une colére presque "rentrer" c'est une chose que j'aime beaucoup chez Nine

Christopher Eccleston réussissait en effet à tout intérioriser (savoir, lucidité, détresse, solitude, folie...), ce qui conférait à son interprétation une force et une subtilité sans équivalent. Ou plus exactement équivalente à un Patrick Stewart (Jean-Luc Picard). Deux immenses acteurs, de la même trempe.
Le drame d'Eccleston, c'est qu'il n'a joué que dans une seule saison, et pas la meilleure scénaristiquement.

Chez David Tennant, il y avait également tout ça (savoir, lucidité, détresse, solitude, folie...), mais en beaucoup moins subtil, donc en moins convaincant et surtout en moins fort.

Quant à Matt Smith, je ne retrouve pas tout ça en lui. Il est probablement plus subtil que David Tennant, mais en même temps moins "rempli" que lui (et donc a fortiori que Christopher Eccleston)...
Peut-être qu'avec le temps (et le recul) je reverrai Matt Smith à la hausse, mais jamais au point de devancer Eccleston. Ce serait comme de prétendre qu'un capitaine de Starfleet pourrait être plus convaincant et plus subtil que Picard. Totalement impensable (et ce n'est pas du fétichisme).

Tu sais d'ailleurs peut-être que Patrick Stewart a été envisagé pour incarner le 11ème Doctor ! C'eut été vraiment immense.
Mais d'immense, il ne restera que le regret. (soupir)  sad

scorpius a écrit :

A part ça je vois qu'on est d'accord sur Colin Baker et Jon Pertwee clairement en dessous

Jon Pertwee me fait l'effet d'une bonne blague ! Impossible de faire plus vide. Bon, à sa décharge, il faut dire que les scenarii ne l'aidaient pas, le pauvre. C'était la période la plus creuse du Whoniverse, avec un remplissage systématique - des histoire de 25 minutes qu'on faisait durer trois heures. lol

scorpius a écrit :

pour Paul Macgann il n'était pas mauvais mais malheureusement n'a eu qu'un film trés moyen
pour s'exprimer

Oui totalement d'accord. Paul McGann aurait pu faire un très bon Doctor. Il avait un vrai potentiel. Hélas, le film de 1996 ne fut qu'un chassé-croisé ludique.

scorpius a écrit :

Sinon les réactions du fandom du Doc' sur le travail de Moffat me laisse vraiment perplexe
certain souhaitant déja son depard

C'est tout à fait scandaleux ! Doctor Who n'aurait pu rêver d'un meilleur scénariste que Steven Moffat ! Il est tout à fait digne des pointures absolues que sont (ou ont été) J. Michael Straczynski, Rod Serling, Tom Fontana, David Milch, David E. Kelley, Brannon Braga, Manny Coto, Jane Espenson, Ronald D Moore...

Peut-être finalement que c'est Matt Smith (ou un autre facteur) qui ne fait pas l'unanimité...
Malheureusement, l'icônisme usuel veut que seuls les auteurs-producteurs soient tenus pour responsables des insatisfactions vagues et indéterminés du public...

scorpius a écrit :

Et qu'as tu penser du" Doctor Who ?"  plutot casse gueule non ?
Mais tellement plein de promesses

Casse-gueule peut-être, mais audacieux surtout. Et très cohérent finalement envers ce que les saisons précédentes avaient suggéré.
Le Whoniverse est un univers plus "magique" que rationnel (sans être pour autant de la fantasy). Le "pouvoir du nom" peut donc y être l'arme la plus redoutable.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

Pied de page des forums