#501 13-11-2016 22:29:43

mypreciousnico
_________

Re : Chat room

Oui, c’est une bonne nouvelle, sauf qu'ils n'ont pas mis TNG pour le moment (DS9 est dispo depuis au moins trois semaines). Un choix étrange.

Hors ligne

#502 14-11-2016 06:18:00

Haeresis
membre

Re : Chat room

C'est très étrange ce que vous dites, en ce qui me concerne à la Réunion, toutes les séries TV Star Trek sont dispos depuis plus d'un mois, enfin, en anglais uniquement certes, mais pour moi, je m'en fiche qu'il y ait ou pas une version française de disponible, actuellement, je suis en Australie, donc regarder les séries en anglais me convient parfaitement. TNG est en version remasterisée également, enfin, il me semble.

Dernière modification par Haeresis (14-11-2016 06:18:14)


We’ll take the next chance, and the next, until we win or the chances are spent.  Jyn Erso

Hors ligne

#503 14-11-2016 11:35:10

mypreciousnico
_________

Re : Chat room

En fait Netflix est géolocalisé. C’est à dire que le contenu du catalogue ne dépend pas de ton abonnement mais de l'endroit duquel tu te connecte. Par conséquent si tu est en Australie en ce moment, tu est sur le catalogue Australien.

Haeresis a écrit :

TNG est en version remasterisée également, enfin, il me semble.

Je pense que ce sera le cas aussi en France smile

Hors ligne

#504 14-11-2016 13:58:50

Haeresis
membre

Re : Chat room

Dans ce cas-là je risque d'être déçu en rentrant, car en Australie je peux voir Stargate Atlantis en entier ainsi que les télétfilms SG Continuum, Ark of Truth et Star Trek Némésis, hors je ne me souviens pas les avoir vu sur le catalogue de Netflix à la Réunion avant de partir. Enfin, on n'est pas à l'abris d'une surprise, ils auront peut être été ajoutés d'ici la à ce que je rentre chez moi vers fin Décembre.

Dernière modification par Haeresis (14-11-2016 13:59:15)


We’ll take the next chance, and the next, until we win or the chances are spent.  Jyn Erso

Hors ligne

#505 18-11-2016 16:40:12

KIRK
Star Trek... Retour vers le Futur

Re : Chat room

Comme moi, vous avez certainement entendu cette rumeur persistante et grossissante du rachat de Neetflix par l ogre Disney... Très mauvaise nouvelle pour l indépendance et surtout la pluralité des futures séries produites ( si cette information est confirmée bien entendu )  damn

Dernière modification par KIRK (18-11-2016 16:41:12)

Hors ligne

#506 19-11-2016 14:47:50

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Chat room

Bon je sais que les USA sont mal au point en ce moment ..Mais ils n'ont pas de lois anti Trust pour stopper l'ogre Disney ?
A ce rythme, Mickey aura bouffé tout ses concurrents au bout de 10 ans ...
On tend vers un monde dirigé par des corprorations, hélas .. Disney restera celle du divertissement de masse ..A la masse...
l'indivudialité sera une tare ..Ou pire hors de la loi ..Du marché.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#507 19-11-2016 19:26:12

KIRK
Star Trek... Retour vers le Futur

Re : Chat room

Buckaroo a écrit :

l’individualité sera une tare ..Ou pire hors de la loi ..Du marché.

Tu peux parler au présent... malheureusement. Le processus est déjà bien entamé dans toutes nos sociétés modernes ou les masses sont contrôlées jours après jours et ou l individualité devient un facteur dangereux, voir subversif qu il faut réguler faute ( encore )de pouvoir la supprimer hmm

Hors ligne

#508 20-12-2016 22:15:34

mbuna
Artificiel

Re : Chat room

Ah tiens, Enterprise et TAS viennent d'apparaître sur Netflix France. Le catalogue commence à bien s'étoffer.


Star Trek, je devais te quitter pour préserver notre amour, mais je vais attendre un peu.

Hors ligne

#509 21-12-2016 10:42:05

mypreciousnico
_________

Re : Chat room

Et toujours pas de TNG c’est incompréhensible... hmm
Les séries sont rendues disponibles dans le désordre le plus total et au revoir la cohérence.

Hors ligne

#510 22-12-2016 17:13:37

matou
modérateur

Re : Chat room

Nous sommes donc après le vote des grands électeurs aux Etats-Unis, vote devant désigner Donald Trump comme 45 iéme président.
Si politiquement, la victoire de Donald Trump doit être finement analysée, il convient aussi de se pencher sur un aspect qui semble marginal mais qui a certainement eu une influence.
D.Trump. En effet son succès est rendu possible par le gain, avec une marge étroite, de trois États importants qui avaient voté démocrate depuis 2000. Sa victoire doit donc prendre en compte toutes les analyses, y compris celles des domaines non traitées habituellement.
Penchons nous donc un peu sur le lien entre production audio visuelle étasunienne actuelle et victoire de D.Trump.

Le lien entre production artistique (à l'époque la littérature populaire) et les modes de pensées du peuple ont été souvent étudiés, cherchant à comprendre comment ils s'influencent mutuellement.
L'erreur la plus établie par les "producteurs-commerçants" étant qu'ils ne font que suivre les attentes et envie du public. Erreur car toute production est une sélection. Entre deux projets, même avec des enquêtes marketing, il est souvent difficile de savoir ce qui sera un succès ou un échec. Prenons pour preuve le succès de Titanic, film ayant fait le plus grand nombre d''entrées, et à qui les producteurs délégués avait expliqué au réalisateur "la mode des films catastrophes est passée, et en plus tout le monde connaît la fin donc personne n'ira le voir."
Entre deux projets, la sélection est déterminée, in fine, soit par la notoriété de l'artiste, soit par les présupposés des "producteurs commerçant", par leur milieu et l'idéologie qui y règne.
C'est ainsi que de manière inconsciente, ce milieu se fait le relais d'idées. Insistons sur le caractère inconscient de cette démarche. Il ne s'agit absolument pas d'une propagande, d'un complot. Comme tout individu occupant une place sociale, on a une influence sur les autres et on est influencé par son milieu. C'est donc un effet d'ensemble, de structure qu'il faut analyser.

Cette longue introduction, pour identifier le propos, celui de regarder en quoi la victoire de D.Trump a été rendue possible par bien des facteurs, mais aussi par l'esprit des productions audio visuelle étasuniennes.

Umberto Eco dans "De superman au surhomme", analyse la littérature populaire. Il décrit comment les romans populaires peuvent avoir deux fonctions. Celle d'agir comme "consolatoire" ou comme de mettre le lecteur "en guerre contre lui même". On pourrait résumer cela par "flatter ou provoquer". Par provocation, il ne s'agit pas de verser dans l'anti politiquement correct, dans la violence graphique ou le sexe cru. La provocation consistant à prendre les représentations qu'à le lecteur de la société et de les retourner contre lui, utilisant le plus possible des situations ou des personnages ambigus.
De plus l'aspect consolatoire, peut apparaître de plus en plus, comme une réaffirmation de l'ordre établi et parfois même devenir une dégradation. Celle-ci consistant en un cautionnement de solutions plus extrêmes.
Cette analyse de la littérature, on doit désormais l'étendre à l'ensemble des productions audio visuelle de masse. Regardons en quoi, cette volonté "consolatoire" a préparé le terrain pour un personnage comme D.Trump.

D.Trump a construit son personnage à travers les média. Il a été l'invité de show, devenu l'acteur principal d'une télé réalité produite par lui même. Ce milliardaire des affaires a usé de la télé pour se faire connaître et a imposé son nom comme une marque. Et cette démarche n'est pas neutre, car elle s'est faite par une mise en scène, appuyée sur des ressorts idéologiques identiques à ceux de la téléréalité.
Ainsi selon June Deery, professeur en médias au Rensselaer Polytechnic Institute à New York, "dans la téléréalité, ce qui est vrai, factuel ou une évidence incontestée peut-être sujet à débat. C’est cette déstabilisation de la vérité qui a contribué au choix d’un candidat comme Donald Trump. Dans le même esprit, confronté par les fact-checkers aux fausses affirmations proférées dans ses discours, il a simplement refusé de l’admettre."
Les multiples heures de téléréalité ont favorisé la mise en scène d'un narcissisme malsain, la célébration de la forme au détriment du fond, la mise en avant de l'outrance comme moyen d'affirmation, autant de modèles qui se sont insinués dans les têtes. Des modèles non forcément reproduits par les spectateurs, mais qui désormais existent dans nos représentations des possibles et avec une place prédominantes.
Et la première victime de cela, c'est la capacité à penser le réel au profit de la tentation de nier le réel. A une analyse factuelle, on rétorquera "je ne suis pas d'accord", sans jamais étayer par des contre arguments , mais par des ressentis.
En cela, D.Trump a proposé sa victoire sous ce fameux angle "consolatoire".

Si la télé réalité a permis de faire tomber des digues sur le style que peut avoir une personne médiatisée, nous ne pouvons faire l'impasse sur la représentation que peuvent avoir les citoyens d'un  dirigeant et d'un homme politique. Et là aussi, les productions récentes ont tout fait pour faire sauter d'autres digues. Penchons nous sur certaines séries. Le propos ici n'est pas de juger ses séries, mais de montrer qu'ils comportent des biais idéologiques. Et afin d'être clair, une série, un film n'ont pas à être moraux pour être bons, d'avoir un élan humaniste pour être réussis. Nombre d'exemples le montrent.
Arrrêtons nous sur la figure du dirigeant à travers la série "The Walking Dead". Dans cette série, la cellule des rescapée est souvent présentée comme une famille. Cette famille est menacée par la multitudes représentée par les zombies. Le monde extérieur est donc dangereux. De plus les zombies sont des envahisseurs, toujours prompts à venir en masse. Ils doivent donc être contenus par des grillages, des murs.
Le dirigeant se vit donc comme devant protéger la famille, quitte à s'avilir, se méfiant toujours de ceux qui n'ont pas partie ou qui veulent la rejoindre. Le dirigeant n'est donc pas ici garant d'une orientation idéologique (survivre oui mais comment ?), d'une organisation (qui fait quoi et avec quelle gestion des conflits) , mais relève plus du chef de clan, devant maintenir une autorité pragmatique.
Les autres dirigeants cad les chef des autres clans sont soient des naïfs (Alexandria), soient de dangereux psychopathes (le Gouverneur, Negan). Cette dichotomie ayant pour but de mettre en perspective les errances de la figure de proue du groupe (Rick).
Le dirigeant apparaît donc comme celui capable d'outrances, mais à condition d'aider le groupe contre un extérieur à rejeter au delà des murs.
Passons maintenant à la vision de l'homme politique et du pouvoir.
Cela a commencé avec 24 et ses figures présidentielles avec la fin du vertueux Palmer, l'avènement du corompu Logan et la chute morale de Taylor.
Mais pour ce chapitre, il faut étudier la série Games of Throne (GOT).
De prime abord, la conception du pouvoir véhiculée par cette série semble être : avoir le pouvoir à Westeros, c’est avoir le «Macht». La violence, la contrainte physique apparaissent comme l’unique fondement du pouvoir politique. Ainsi, les rares scènes où les sujets du roi apparaissent, c’est lors d’émeutes violemment réprimées par la City Watch qui montrent qu’aucune légitimité n’appuie le pouvoir de Joffrey, celui-ci reposant uniquement sur la contrainte physique.
C’est également le message qui est transmis dans un échange entre Cersei Lannister et Lord Baelish au début de la saison 2. Lorsque ce dernier assure à la reine mère que «knowledge is power», elle le fait arrêter par ses gardes qui lui mettent un couteau sous la gorge et lui réplique avec une formule sentencieuse «power is power», qu’on peut comprendre comme «la contrainte physique, c’est le pouvoir».
«Les romans [Game of Thrones] montrent clairement comment la force l'emporte sur le bien et comment l'idéalisme peut être anéanti sur le cruel champ de bataille» expliquait dans le magazine anglophone Foreign Policy la journaliste Alyssa Rosenberg .
Tous les protagonistes prisonniers de considérations autres qu’un pur réalisme politique échouent, à l’image de Robb Stark, dont la décision d’exécuter Richard Kastark à la suite de son crime conformément aux valeurs qu’il défend lui coûte la défection de la moitié de son armée
Pour tirer son épingle du jeu à Westeros, mieux vaut en effet faire fi de toute considération morale ou idéologique susceptible d’influer sa prise de décision: seule la poursuite rationnelle de l’intérêt personnel ou familial permet de l’emporter, les valeurs et principes moraux n’étant que des freins qui précipitent la chute de ceux qui s’y soumettent (un élément commun avec Walking Dead).
Ce pragmatisme tout puissant, cette défaite totale des idées larges, des valeurs, du sens donné à l’action, scelle la victoire la plus totale du relativisme: les protagonistes de la série ne croient pas en une vérité absolue, leur scepticisme est flagrant, tout ne semble être que constructions sociales et illusions. Ainsi, Lord Baelish, prince du relativisme, affirme dans un dialogue phare de la série que les notions de «royaume, d’amour, de dieux» ne sont au fond que des «illusions».
Voici donc les représentations véhiculées par ces séries.
Si nous reprenons notre propos, on voit que ces représentations ne sont pas dans une logique de provocation car elle vont dans le sens de ce qui est tant entendu sur la classe politique, dans le sens du repli sur la sphère familiale au détriment des solutions collectives.
La encore, nous sommes dans une logique "consolatoire".
Et D.Trump a inscrit ses outrances, son goût pour le pouvoir sur ces fondements du relativisme, du pragmatisme en les présentant comme les moyens les plus efficaces de défendre les intérêts du pays et des habitants.

L'élection de D.Trump apparaît donc comme une conséquence du virage pris en matière de divertissement. Ce n'est pas la raison principale, mais on ne peut nier un lien.

D'ailleurs, il faut savoir que l'équipe de D.Trump, conseillée par un institut de sondage anglais, a acheté des spots publicitaires pendant la diffusion de Walking Dead.
Enfin pour bien montrer que ces mouvements "consolatoires" servent à l'affirmation de l'ordre établi, voici ce que dit Jacques Attali, dont les prédictions ont toujours été à coté de la plaque mais toujours au service de conditionner l'opinion publique autour de l'acceptation de l'ordre établi.
"Enfin, et sans doute surtout, parce que GOT renvoie très précisément à ce que notre planète va bientôt vivre: une sorte de nouveau Moyen-Âge, plein de violences, de désordres, de catastrophes naturelles, de seigneurs de la guerre, de querelles de pouvoir aux rebondissements très rapides. GOT décrit le monde qui s’annonce après la fin de l’Empire américain, un nouveau Moyen-Âge flamboyant où aucun pouvoir n’est stable, où tout devient possible.
On peut refuser la globalisation. On peut vouloir s’enfermer dans son petit univers. Heureusement, ou malheureusement, c’est impossible: le nouveau Moyen-Âge est là. Il nous fascine. Il est plein de belles histoires et de promesses; plein de barbaries aussi. Il nous attend; à nous d’en faire le meilleur usage."

Ne cherchez donc pas à construire des alternatives basées sur des principes humanistes, de rompre avec vos représentations, de penser et de voir le réel. Car si vous le faîte, vous n'êtes qu'un naïf qui sera écrasé par ceux qui sont amoraux et pragmatiques.
Ainsi D.Trump est élu.

Hors ligne

#511 25-12-2016 10:23:29

matou
modérateur

Re : Chat room

Joyeux noël à tous et à toutes.

Hors ligne

#512 25-12-2016 11:04:31

mypreciousnico
_________

Re : Chat room

Hors ligne

#513 29-12-2016 09:05:20

IMZADI
Memory Alpha

Re : Chat room

En regardant la famille Addams (1964)

j'ai découvert que l'acteur qui jouait l'oncle Fester/Fétide
8da0ceff14b8759114b49d6b56d2d2d0.jpg

était le gosse du film de Charle Chaplin The Kid... Jackie Coogan ! nommons-le !
220px-Jackiecoogan.jpg220px-Chaplin_The_Kid_edit.jpg


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#514 01-01-2017 00:01:10

matou
modérateur

Re : Chat room

Bonne et heureuse année à tous!
Que 2017 soit une année de renouveau!

Hors ligne

#515 01-01-2017 09:06:44

IMZADI
Memory Alpha

Re : Chat room

meilleurs voeux
500?cb=20170101075656&path-prefix=fr


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#516 01-01-2017 13:12:33

Haeresis
membre

Re : Chat room

Bonne année à tous.


We’ll take the next chance, and the next, until we win or the chances are spent.  Jyn Erso

Hors ligne

#517 03-01-2017 14:30:55

mypreciousnico
_________

Re : Chat room

Meilleurs vœux à tous !
Pour fêter ça, l'intégrale des séries Star Trek sont désormais disponibles sur Netflix, en remastérisé quand ça existe, y compris la série animée smile

Hors ligne

#518 04-01-2017 14:55:57

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Chat room

Bonne année en effet ... smile

Juste un petit bilan 2016 au passage .. Inquiétant ..

Prenez le top five des films qui ont cartonné cette année :

1. Captain America: Civil War  ( Disney )
2 Finding Dory (Disney)
3 Zootopia ( Disney )
4 The Jungle Book (2016) (Disney)
5 .Rogue One: A Star Wars Story ( qui dépassera surement  les 880 millions de $ de Comme des bêtes) : DISNEY
DISNEY!   DISNEY!  DISNEY !
DISNEY !

Disney vient d'éliminer toutes concurrence , toute diversité sans trop se casser le cul ..
l'année 2017 s'annonce encore sous leur hégémonie entre les Marvel et le nouveau Star Wars ..
Rien étonnant à cette uniformisation  alarmante de la pensée, quand on sait qu' Hitler etait un fan de Mickey Mouse ..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#519 04-01-2017 16:27:47

mypreciousnico
_________

Re : Chat room

Buckaroo a écrit :

Disney vient d'éliminer toutes concurrence , toute diversité sans trop se casser le cul ..
l'année 2017 s'annonce encore sous leur hégémonie entre les Marvel et le nouveau Star Wars ..

Bah c'est juste la dégringolade dans les bas fond du système du blockbuster hollywoodien. Il y a d'autres choses heureusement smile

Hors ligne

#520 08-01-2017 14:07:32

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Chat room

Oui je sais ..Mais c'est pour toute une (nouvelle) génération que je m'inquiéte .. sad
Franchement mis à part Mary Poppins ( et encore ce n'est pas un film de ma génération ), je n'ai pas l'impression que Disney ait dominé mon enfance ..

C'était plutôt George Lucas, Steven Spielberg , Joe Dante , Go Nagaï , Dick Donner ect...
Le même état d'esprit , mais différentes visions ..

Là , il y un état d'esprit ( assez puant quand je pense à Rogue One & autre Marvelerie vis à vis des enfants ) et une seule vision..
Je trouve cela inquiétant.. Enfin bon , il y a toujours un moyen de résister.. Le jour ou j'aurais à faire découvrir Star Wars à mon petit neveu ( un an et demi ) ..
Ca ne sera jamais un Star Wars Disney... Ca sera par le premier : La Guerre des Etoiles ( A New Hope )  .. et mon frangin est d'accord avec moi ..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#521 10-01-2017 14:56:10

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Chat room

Tenez un petit aparté parce que ça m'a bien fait marrer en le voyant aux Golden Globes  lol & que ça va surement faire griser les Abramophobes TWISTED  :

Ca y est le petit JJ Abrams a opéré sa mue  Le padawan est devenu Chevalier Jedi , il est un homme maintenant  . Il porte désormais la barbe comme ses maîtres et idoles :
star-wars-anthology-movie-jj-abrams-slice.jpg
Jedi , c'est déjà pas mal  mais ...

1413800586_richest_directors.jpg
De là , à ce qu'il devienne un maître comme ses illustres pairs , le chemin est encore long .. wink


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#522 10-02-2017 13:32:31

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : Chat room

Flash required


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#523 09-03-2017 16:34:25

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : Chat room

Une émission sur la chaine youtube Paramount Channel France en 4 parties à propos de Star Trek et surtout de son arrivée en France : https://www.youtube.com/watch?list=PLwI ? LntwIovwns


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#524 05-04-2017 13:00:54

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : Chat room

Joyeux First Contact Day !
Neelix.jpg


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#525 05-04-2017 14:14:31

IMZADI
Memory Alpha

Re : Chat room

Bien joué mec. J'avais zappé.

Toi aussi alors


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

Pied de page des forums