ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 27-03-2011 21:29:50

yrad
admin

L'exolinguistique en SF : anglais pour l'univers entier ou U.T. ?

Si de grands classiques de la SF littéraire ont su accorder une véritable place aux différences de langues (et finalement d'entendement) entre formes de vie extraterrestres, force est de constater que cette question a toujours été le parent pauvre de la SF audiovisuelle.
La solution la plus "commode" consiste généralement à ignorer purement et simplement l'existence de barrières linguistiques... pourtant aussi consubstantielles de la diversité (l'IDIC dans Star Trek) que peuvent l'être les apparences physiques et les systèmes de pensée. Suggérant de ce fait des univers entiers parlant la langue des héros humains (i.e. l'anglais) !
Considéré parfois comme une facilité, une incohérence grossière, ou une vanité anthropocentriste... ce parti pris est le plus souvent admis - par résignation - comme une convention audiovisuelle, au même titre que le son dans l'espace...
Parfois des solutions de traduction "magiques" sont proposées par certaines œuvres (tels les "microbes traducteurs" de Farscape...), mais leur manque de crédibilité a finalement été anticipativement parodié par le babel fish du H2G2 de Douglas Adams.

Heureusement, il existe quelques exceptions…
Outre les films Enemy Mine de Wolfgang Petersen et Contact de Robert Zemeckis qui auront accordé à l'exolinguistique une place peu commune, l'univers Star Trek a su se démarquer de la concurrence au moyen du traducteur universel (U.T. en VO, imaginé pour la première fois par Murray Leinster en 1945), un principe scientifiquement recevable (bien qu'optimiste) car postulant l'existence d'une systémique universelle du langage (déjà esquissée par Noam Chomsky) combinée à une capacité électronique d'interprétation des influx télépathiques (en passe d'être légitimée par les dernières découvertes en neurosciences cognitives).


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 15-01-2012 00:23:28

Warp 9
vétéran

Re : L'exolinguistique en SF : anglais pour l'univers entier ou U.T. ?

En réponse à ce post.

Dis moi Y. Est ce que t'as seulement vu les dernières muinutea du film pour le résumer ainsi à ce "premier contact"? (D'ailleurs c'est la première que des vulcains rencontrent des Terriens et ils parlent déjà Anglais. Comme c'est "touchant"...... lol )


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#3 15-01-2012 00:28:41

yrad
admin

Re : L'exolinguistique en SF : anglais pour l'univers entier ou U.T. ?

Warp 9 a écrit :

Dis moi Y. Est ce que t'as seulement vu les dernières muinutea du film pour le résumer ainsi à ce "premier contact"?

Et comment ! J'ai vu et revu cette fin je ne sais combien de fois ! C'est probablement l'un des rares moments de la franchise à m'avoir jamais arraché des larmes ! Et pourtant, je suis viscéralement allergique à la mièvrerie et à l'émotivité hollywoodienne.
La fin de ST First Contact représente le meilleur dosage que je connaisse entre justesse émotionnelle et retenue. Sans quoi, elle ne m'aurait jamais fait un pareil effet.  love crazy

Warp 9 a écrit :

D'ailleurs c'est la première que des vulcains rencontrent des Terriens et ils parlent déjà Anglais. Comme c'est "touchant"...... lol )

Euh... Tu n'as jamais entendu parler des traducteurs universels ? Lorsqu'on voyage à distorsion depuis plus de deux mille ans, le traducteur universel est un b.a.ba.

Et même sans l'argument trekkien des traducteurs universels, connaissant le pragmatisme et la prudence vulcaine, ils n'ont pas atterri à Bozeman sans avoir une connaissance préalable poussée des Terriens (et donc de leurs langues). C'est d'ailleurs ce que confirmera par la suite avec beaucoup de crédibilité ST ENT...


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#4 15-01-2012 00:29:08

scorpius
Nowhere Man

Re : L'exolinguistique en SF : anglais pour l'univers entier ou U.T. ?

Ben ENT a montrer que les Vulcains étaient deja sur terre avant le premier contact...
Et meme sans explication rétroactive, on peu imaginer qu'aprés avoir détecté le Pheonix, ils ont monitoré les com' terrestre
et appris le basique...non ?


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#5 15-01-2012 00:38:24

tamata
Banni(e)

Re : L'exolinguistique en SF : anglais pour l'univers entier ou U.T. ?

Warp 9 a écrit :

Dis moi Y. Est ce que t'as seulement vu les dernières muinutea du film pour le résumer ainsi à ce "premier contact"? (D'ailleurs c'est la première que des vulcains rencontrent des Terriens et ils parlent déjà Anglais. Comme c'est "touchant"...... lol )

Outre les réponses de Yves et de Scorpius, qui ont posté pendant que je rédigeais, voici ma propre observation.

Étant donné qu'en 2063, ça fait plus ou moins un siècle que les vulcains observent les terriens, oui, il n'est pas impossible ni saugrenu qu'ils aient appris la langue.
Rien de forcément incohérent la dedans.

Quand  à la spontanéité et la simplicité de la rencontre entre le voyageur vulcain et Zefram, oui, c'est touchant.
Et rien de risible la dedans.

Encore une fois, rien a voir avec St2009 constitué de scènes risibles comme "Salut Christopher, moi c'est Nero" lol

Dernière modification par tamata (15-01-2012 00:41:51)


Tamata signifie : "celui qui ne renonce jamais" en polynésien.

Hors ligne

#6 15-01-2012 00:47:22

Warp 9
vétéran

Re : L'exolinguistique en SF : anglais pour l'univers entier ou U.T. ?

yrad a écrit :

Tu n'as jamais entendu parler des traducteurs universels ?

Nooon.... J'en ai jamais entendu parler........ tongue

Sinon s'il y a bien un truc dans ST que je n'ai jamais aimé c'est bien ce truc de TU. C'est une gimmick pour justifier la facilité d'éviter le choc des langues. Et c'est assez désolant de la part d'une série qui prèche l'exploration. Les langue définissent les cultures plus profondément que les religions. Apprendre des langues ou du moins en comprendre les bases est l'un des aspects les plus fascinants et le plus essentiels pour comprendre les peuples, leur culture et leur civilisations. La gimmick TU gomme complétement cet aspect d""explorer de nouveaux mondes" et c'est plutôt navrant.....

Bref il faut attendre ENT pour que la barrière linguistique sont pris en compte scénaristiquement parlant... Un peu tard si vous voulez mon avis.....

Dernière modification par Warp 9 (15-01-2012 00:54:06)


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#7 15-01-2012 00:52:05

tamata
Banni(e)

Re : L'exolinguistique en SF : anglais pour l'univers entier ou U.T. ?

Warp 9 a écrit :

Bref il faut attendre ENT pour que la barrière linguistique sont pris en compte scénaristiquement parlant... Un peu tard si vous voulez mon avis.....

Certes, mais c'est une critique qui peut s'adresser à la quasi totalité des œuvres.
Et ça se comprend d'un point de vue pratique.


Tamata signifie : "celui qui ne renonce jamais" en polynésien.

Hors ligne

#8 15-01-2012 00:58:32

Warp 9
vétéran

Re : L'exolinguistique en SF : anglais pour l'univers entier ou U.T. ?

tamata a écrit :
Warp 9 a écrit :

Bref il faut attendre ENT pour que la barrière linguistique sont pris en compte scénaristiquement parlant... Un peu tard si vous voulez mon avis.....

Certes, mais c'est une critique qui peut s'adresser à la quasi totalité des œuvres.
Et ça se comprend d'un point de vue pratique.

Relis mon post au complait SVP. ST n'est pas Flash Gordon. Elle traite surtout d'exploration et en gommer l'aspect linguistique est assez triste. Shit. Même dans une franchise bancale comme Star Wars 75% des Aliens ont leur propre langue même si la plupart du temps elle ne sont que l'amalgame de sons bizares sont cohésion.

Sinon pour l'épisode Carbon Creek... Il faut mentionner qu'il a été produit des années après FC. Tentative d'y rapiécer le détail du vulcain anglophone peut être?

Dernière modification par Warp 9 (15-01-2012 01:05:48)


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#9 15-01-2012 01:04:17

tamata
Banni(e)

Re : L'exolinguistique en SF : anglais pour l'univers entier ou U.T. ?

Warpy,

Je n'ai nul besoin de relire ton poste, je suis pas dur de comprenure.

Si les aliens et les terriens parlent tous l'anglais dans les séries ou les films,c'est tout simplement parce que tant avec ST qu'avec Flash Gordon, les gens se casseraient de la salle de ciné au bout de 10 min si terriens et aliens commençaient a tenter de se comprendre avec des signes et des dessins...

Pour SW, les aliens dont tu parles ne sont la que pour meubler le décors. Ou alors on a la situation cocasse ou l'alien parle sa langue et le terrien lui répond en anglais ... C'est pas mieux que le TU.

Après, je ne nie pas l'importance des langues dans la compréhension des cultures

Dernière modification par tamata (15-01-2012 01:07:29)


Tamata signifie : "celui qui ne renonce jamais" en polynésien.

Hors ligne

#10 15-01-2012 01:08:19

yrad
admin

Re : L'exolinguistique en SF : anglais pour l'univers entier ou U.T. ?

Warp 9 a écrit :

Sinon s'il y a bien un truc dans ST que je n'ai jamais aimé c'est bien ce truc de TU. C'est une gimmick pour justifier la facilité d'éviter le choc des langues. Et c'est assez désolant de la part d'une série qui prèche l'exploration. Les langue définissent les cultures plus profondément que les religions. Apprendre des langues ou du moins en comprendre les bases est l'un des aspects les plus fascinants et le plus essentiels pour comprendre les peuples, leur culture et leur civilisations. La gimmick TU gomme complétement cet aspect d""explorer de nouveaux mondes" et c'est plutôt navrant.....

Bref il faut attendre ENT pour que la barrière linguistique sont pris en compte scénaristiquement parlant... Un peu tard si vous voulez mon avis.....

J'adhère à ta critique, Warp 9, mais seulement en partie !

Déjà, il est hors de question d'avoir la malhonnêteté d'adresser uniquement à ST FC des reproches que mériterait autant - voire davantage - les ST précédents...
Car pour être tout à fait équitable, la faute en incombe surtout à ST TOS (qui n'est pas 100% parfaite contrairement à ce que certains trekkers de ce forum tentent de faire croire).
Dans le domaine linguistique, ST TOS en était à peu près au niveau de Lost In Space, The Time Tunnel, Space 1999, et Stargate SG-1 ! C'est à dire qu'elle partait du principe que l'univers entier parlait anglais... y compris les aliens ne connaissant même pas l'existence des Terriens !!! lol
Alors certes, ST TOS a posé l'existence conceptuelle des UT, mais vraiment en filigrane, car ils ne sont apparus (ou n'ont été évoqués) que par trois fois sur 80 épisodes... et uniquement pour des contacts avec des formes de vies non humanoïdes. Cet anthropocentrisme de la série originale allait hélas de pair avec ses relents colonialistes sous-jacents... sad

Mais HEUREUSEMENT, Star Trek ne se limite pas à ST TOS ! ST TNG et les séries du 24ème siècle ont révélé que les UT étaient intégrés aux équipements et systématiquement utilisés pour les communications (même au sein des équipages de Starfleet)... et souffrant même d'occasionnels dysfonctionnements (dans ST DS9 et ST VOY).
Tout cela impliquait qu'il en était probablement de même un siècle avant... sauvant ainsi rétroactivement ST TOS d'une incohérence et/ou d'une vanité crasses.

Et finalement, ST ENT en a remis une couche, mais beaucoup plus épaisse et crédible cette fois, en tirant un intelligent profit de son statut de série prequelle (donc antérieure à ST TOS) pour rétrocéder aux différences linguistiques et aux incompatibilités d'entendements la place qu'elles méritaient depuis l'origine (et qu'elles ont souvent eu dans les meilleurs œuvres de SF littéraire, cf. Jack Vance et Stanislas Lem par ex.).
Enterprise aura ainsi révélé que ST TOS n'était pas outrageusement vaniteuse, mais qu'elle a simplement résolu tout les problèmes de prime-communication par un bon siècle d'évolution technologique.

Mine de rien, ST ENT est à ce jour la série de SF à avoir accordé le plus de place & d'importance aux problèmes de communication inhérents à la diversité de la vie extraterrestre. Brannon Braga avait d'ailleurs avoué dans une interview avoir voulu aller beaucoup plus loin sur ce terrain, mais la Paramount freina toute ses initiatives par crainte que le public finisse par être agacé qu'une parfaite communication en anglais intelligible ne s'établisse pas du premier coup. roll

Quoi qu'il en soit, c'est exactement ainsi que les séries post-ST TOS auront réussi à crédibiliser la série originale ! Comme je l'ai souvent écrit, ST TOS est très supérieure AVEC l'ensemble du Trekverse... que considérée seule !

Maintenant, que l'UT soit en lui-même un gimmick, c'est possible... mais pas certain ! Dans tous les cas, c'est déjà mieux que les "solutions concurrentes" (comme le babel fish, le virus traducteur, ou "l'anglophonocentrisme").
En réalité, l'UT repose sur une idée - pas si bête - qu'il existe une systémique universelle du langage (comme de l'évolution)... que les exoliguistes du futur trekkien auraient progressivement réussi à percer, façon Jean-François Champollion pour la pierre de Rosette.
L'UT représente finalement l'aboutissement ultime et idéal des travaux entamés par Noam Chomsky.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#11 15-01-2012 15:17:27

Warp 9
vétéran

Re : L'exolinguistique en SF : anglais pour l'univers entier ou U.T. ?

Bucky a encore des dédoublements de personnalité.......... lol

Sinon Steppenwolf & Roy Orbison dans Worst Contact. Beastie Boys dans STINO...... Dans le futur Trekkien y a t'il si peu de musiciens sur Terre pour qu'on se rabatte ainsi sur des vieux airs?....... laugh

Dernière modification par Warp 9 (15-01-2012 15:18:23)


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#12 15-01-2012 19:07:32

Vic Fontaine
Holo-modérateur

Re : L'exolinguistique en SF : anglais pour l'univers entier ou U.T. ?

Warp 9 a écrit :
yrad a écrit :

Tu n'as jamais entendu parler des traducteurs universels ?

Nooon.... J'en ai jamais entendu parler........ tongue

Sinon s'il y a bien un truc dans ST que je n'ai jamais aimé c'est bien ce truc de TU. C'est une gimmick pour justifier la facilité d'éviter le choc des langues. Et c'est assez désolant de la part d'une série qui prèche l'exploration. Les langue définissent les cultures plus profondément que les religions. Apprendre des langues ou du moins en comprendre les bases est l'un des aspects les plus fascinants et le plus essentiels pour comprendre les peuples, leur culture et leur civilisations. La gimmick TU gomme complétement cet aspect d""explorer de nouveaux mondes" et c'est plutôt navrant.....

Bref il faut attendre ENT pour que la barrière linguistique sont pris en compte scénaristiquement parlant... Un peu tard si vous voulez mon avis.....

Pas d'accord. Le TU, c'est l'un des éléments les plus caractéristiques de Star Trek, avec les réplicateurs et la téléportation.
Le déroulement des aventures ST ne permet pas toujours de faire œuvre de linguiste, d'apprendre les subtilités d'une langue... Le TU est un sésame étonnant... il est juste dommage que les civilisations rencontrées ne soient jamais étonnées de voir des explorateurs s'exprimer dans LEUR langue...

Au sujet de la prise en compte dans les épisodes de la barrière de la langue, il y cet épisode de DS9, Little Green Men, où l'on peut entendre Quark, Nog et Rom en Ferengi dans le texte. Tout ça grâce à la panne de leur TU !


I've got Star Trek under my skin
I've got Star Trek deep in the heart of me
So deep in my heart, that it's really a part of me

Hors ligne

#13 15-01-2012 19:43:23

scorpius
Nowhere Man

Re : L'exolinguistique en SF : anglais pour l'univers entier ou U.T. ?

Logiquement les civilisations rencontrer dans Star Trek, ont presques toutes leurs propres versions du TU...
Elle ne peuvent pas étres étonnées, sinon ce serait un dialogue dans un seul sens...Mettons Kirk & Spock ils comprendraient leurs interlocuteurs
grace à leurs TU, mais eux ne pourraient comprendre Kirk & Spock à moins d'avoir un TU...dés lors aucun probléme à ce qu'ils ne soient pas étonnées...
(ou alors j'ai rien compris aux TU lol)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#14 15-01-2012 22:02:12

Warp 9
vétéran

Re : L'exolinguistique en SF : anglais pour l'univers entier ou U.T. ?

hm13 a écrit :

Je comprend quelque part votre rejet massive de ST2009 , il suffirait que je "switche" en mode Evil Buck pour rejoindre la troupe.. Mais ce dernier m'a fait dire tellement de connerie sur Enterprise que je préfère le laisser en cage.. On parlait de musique avec Warp plus haut ? . Au moindre son de Hip Hop, au premier "Boom Boom Pow"  dans un Star Trek , je promet de lâcher la bête  lol

mais nous aussi ça nous plairait beaucoup Lady Gaga dans Star Trek... et je dis bien Star Trek !  livelong

D'autant plus que les Beastie Boys forment effectivement un band hip hop (ou du moins dans leur style actuel) et que leur "Sabotage" livre une bonne dose de "Boum Boum Pow" alors vas y Evil Buck, ne te gène pas..... twisted

Sinon Vic. Le mieux que je puisse te dire c'est que le Replicator et le téléporteur ne contreviennent pas à la notion "Infinite diversity in Infinite Combination" si chère au "vrai" Trek. Un univers ou tout le monde parle la même langue c'est comme si tout le monde était de la même race ou bien s'ils pratiquaient la même religion: Une utopie que l'on ne souhaite pas.....

Dernière modification par Warp 9 (15-01-2012 22:25:27)


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#15 15-01-2012 23:44:35

yrad
admin

Re : L'exolinguistique en SF : anglais pour l'univers entier ou U.T. ?

Warp 9 a écrit :

Sinon Steppenwolf & Roy Orbison dans Worst Contact. Beastie Boys dans STINO...... Dans le futur Trekkien y a t'il si peu de musiciens sur Terre pour qu'on se rabatte ainsi sur des vieux airs?....... laugh

Ben oui, parce qu'il faudrait pouvoir créer - le temps d'un film ou d'une série – des musiques qui n'existent pas…
Seulement avec ce genre de "logique", aucune SF d'anticipation n'est crédible. Car elle suppose toujours un background et des connaissances inexistantes… faute d'avoir été inventées IRL. laugh

Alors se rabattre sur de vieux airs, c'est une conciliation acceptable en SF. Car de nos jours aussi, nous nous rabattons sur des classiques ayant fait la preuve de leur intemporalité par-delà les modes. Et davantage de siècles nous séparent de Mozart que Cochrane de Steppenwolf...

Warp 9 a écrit :

Sinon Vic. Le mieux que je puisse te dire c'est que le Replicator et le téléporteur ne contreviennent pas à la notion "Infinite diversity in Infinite Combination" si chère au "vrai" Trek. Un univers ou tout le monde parle la même langue c'est comme si tout le monde était de la même race ou bien s'ils pratiquaient la même religion: Une utopie que l'on ne souhaite pas.....

Sauf qu'un univers où tout le monde parle la même langue participait de la définition même du "vrai Trek originel", puisqu'il n'y avait justement que dans ST TOS (considérée en solo) que c'était le cas.

L'UT représente peut-être un raccourci pour les besoins narratifs (sans quoi ST n'aurait pas pu développer autant de problématiques philo ou SF), mais ledit raccourci demeure malgré tout crédible sur le fond (comme je l'évoquais ). Et la simple existence des UT (ainsi que leur usage systématique) sauve justement l'univers ST de l'uniformité que tu déplores.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#16 16-01-2012 00:03:36

Warp 9
vétéran

Re : L'exolinguistique en SF : anglais pour l'univers entier ou U.T. ?

yrad a écrit :
Warp 9 a écrit :

Sinon Steppenwolf & Roy Orbison dans Worst Contact. Beastie Boys dans STINO...... Dans le futur Trekkien y a t'il si peu de musiciens sur Terre pour qu'on se rabatte ainsi sur des vieux airs?....... laugh

Ben oui, parce qu'il faudrait pouvoir créer - le temps d'un film ou d'une série – des musiques qui n'existent pas…
Seulement avec ce genre de "logique", aucune SF d'anticipation n'est crédible. Car elle suppose toujours un background et des connaissances inexistantes… faute d'avoir été inventées.

Alors se rabattre sur de vieux airs, c'est une conciliation acceptable en SF. Car de nos jours aussi, nous nous rabattons sur des classiques ayant fait la preuve de leur intemporalité par-delà les modes. Davantage de siècles nous séparent de Mozart que Cochrane de Steppenwolf.

Côté musique on en a pourtant créé durant les séries. À témoin l'Opéra Klingon. Pourquoi ce serait soudainement un obstacle une fois que la franchise saute au ciné. Autant de ressources allouées aux effets spéciaux, à la création de vaisseaux, aux maquillages et costumes mais on ne pense pas engager des bands indépendants (qui peuvent vous pondre des trucs originaux pour un cachet moins dispendieux que les royalties de Orbison ou des Beasties) pour composer de bonnes chansons de tavernes pour le Trekverse? ben voyons....... rolleyes

Dernière modification par Warp 9 (16-01-2012 00:08:43)


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#17 16-01-2012 00:18:34

yrad
admin

Re : L'exolinguistique en SF : anglais pour l'univers entier ou U.T. ?

Warp 9 a écrit :

Côté musique on en a pourtant créé durant les séries. À témoin l'Opéra Klingon. Pourquoi ce serait soudainement un obstacle une fois que la franchise saute au ciné. Autant de ressources allouées aux effets spéciaux, à la création de vaisseaux, aux maquillages et costumes mais on ne pense pas engager des bands indépendants (qui peuvent vous pondre des trucs originaux pour un cachet moins dispendieux que les royalties de Orbison ou des Beasties) pour composer de bonnes chansons de tavernes pour le Trekverse? ben voyons....... rolleyes

Toutes ces musiques prétendument aliens ou futuristes créées sur mesure ne sont guère convaincantes. On trouve davantage d'originalité dans le trip-hop, l'industriel, le métal, et l'expérimental bien humain...
Mon seul regret au sujet de l'Opéra klingon, c'est de l'avoir entendu ! Non pas que c'était en soi mauvais, mais cela n'avait tout simplement rien d'extraterrestre !
Ne pas dévoiler quelque chose d'inconnu de l'humanité (et supposé n'avoir pas été créé par les humains) est finalement plus marquant… et surtout plus crédible. mdr


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#18 16-01-2012 00:37:57

Warp 9
vétéran

Re : L'exolinguistique en SF : anglais pour l'univers entier ou U.T. ?

Pour répliquer sur le TU laisser moi remonter quelques pages.....

Pour SW, les aliens dont tu parles ne sont la que pour meubler le décors. Ou alors on a la situation cocasse ou l'alien parle sa langue et le terrien lui répond en anglais ... C'est pas mieux que le TU.

Que des individus se parlent dans des langues différantes signifie tout simplement qu'ils se comprennent mutuellement assez bien pour se parler dans leurs langues respectives sans alterner et dans certaines parties de notre Terre c'est très courant comme situation. Notemment en Afrique ou se côtoient un grand nombre de dialectes. Comprendre une seule langue sur ce continant n'est vraiment pas une garantie de réussite sociale ou même de survie. Alors imaginez maintenant une Galaxie bondée de centaines de races. Dans le "Warsverse" La seule chose qui se raproche du TU sont les "protocol droids" alors effectivement vaut mieux maitriser les langues soi-même. Se fier sur un gadget technologique pour communiquer avec son prochain n'accote pas vos connaissances personelles. De toute façon plusieurs peuples warsiens tirent une part de leur charmes de leurs dialectes exotiques. On imaginerait pas par exemple Chewbacca se mettre à parler Anglais.

Çà fait drôle à dire mais Star Wars a beau passer pour du fantasy mais au niveau des échanges interculturelles il s'avoue baeaucoup plus réaliste que Trek.

PS. C'est moi ou cette discution sur les langues mériterait un topic bien à lui?

Dernière modification par Warp 9 (16-01-2012 00:52:14)


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#19 16-01-2012 00:44:42

Warp 9
vétéran

Re : L'exolinguistique en SF : anglais pour l'univers entier ou U.T. ?

Toutes ces musiques prétendument aliens ou futuristes créées sur mesure ne sont guère convaincantes. On trouve davantage d'originalité dans le trip-hop, l'industriel, le métal, et l'expérimental bien humain...

Alors qu'il fassent des pièces trip-hop, industriel, métal, etc.... Après coup y a juste à prétendre, dans le contexte, que ces pièces ont étés composés quelque part au XXIVième siècle..... " mdr " toi-même.

Dernière modification par Warp 9 (16-01-2012 00:45:33)


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#20 16-01-2012 00:57:40

scorpius
Nowhere Man

Re : L'exolinguistique en SF : anglais pour l'univers entier ou U.T. ?

Pour SW, il faut aussi prendre en compte la nature millénaire de la république et le fait qu'en raison de l'expension de cette
derniére dans la galaxie, le Basic (qui à l'écran "sonne" anglais) est la langue la plus répandu dans l'univers...Ce qui facilite les
échanges inter-espéces (ex : Greedo & Qui-Gon Jinn)

Dernière modification par scorpius (16-01-2012 01:06:25)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#21 16-01-2012 01:07:03

Warp 9
vétéran

Re : L'exolinguistique en SF : anglais pour l'univers entier ou U.T. ?

scorpius a écrit :

Pour SW il faut aussi prendre en compte la nature millénaire de la république, et le fait qu'en raison de l'expension de cette
derniére dans la galaxie, le Basic (qui à l'écran "sonne" anglais) est la langue la plus répandu dans l'univers...Ce qui facilite les
échanges inter-espéces (ex : Greedo=Qui-Gon Jinn)

Mais comme on l'a vu mainte fois dans les films cet "Esperanto" est loin d'être systématiquement employé à chaque échange...... D'ailleurs certaines éspèces sont même morphologiquement incapables d'utiliser le Basic..... (À l'opposé. Jar Jar Binks nous aurait sans doute moins tombé sur les nerfs s'il ne parlais que sa langue natale. laugh )

Donc. Contrairment au TU le Basic n'a pas l'air d'une panacée.

Dernière modification par Warp 9 (16-01-2012 01:20:07)


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#22 16-01-2012 01:22:30

scorpius
Nowhere Man

Re : L'exolinguistique en SF : anglais pour l'univers entier ou U.T. ?

Oui, les Wookies peuvent comprendre le Basic mais pas le parler...De meme Han Solo comprend le Wookie mais ne peut pas le parler,
d'on l'importance des Droides de protocoles...
Je suis d'accord, pour dire que linguistiquement SW est une des oeuvres de S-F les plus cohérentes...

Mais pour des raisons évidentes, tout les univers de S-F télévisuels ont besoin d'un "alibi": La nature télépathique du Tardis dans Doctor Who
ou les germes traducteurs de Farscape...

Dernière modification par scorpius (16-01-2012 02:01:41)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#23 16-01-2012 01:49:23

Warp 9
vétéran

Re : L'exolinguistique en SF : anglais pour l'univers entier ou U.T. ?

À ce que je sache Han & Chewie n'ont nul besoin d'un droid pour se comprendre et comment pourrait t'il en être autrement depuis le temps qu'ils sont potes ces deux-là?....... cool

Dernière modification par Warp 9 (16-01-2012 01:49:36)


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#24 16-01-2012 01:59:39

scorpius
Nowhere Man

Re : L'exolinguistique en SF : anglais pour l'univers entier ou U.T. ?

Bien sur, mais le cas de Han est un peut particulier. ( il a été élever par des Wookies ) On peut supposer que la majorité des humains de la république
ne comprennent pas cette "langue"
Mais en revanche, il est permis de penser que les Wookies comprennent le basic, aprés tout ils ont un siége au Sénat...
Quoi qu'il en soit, il est certain que les droides protocolaires ont leurs importances...

Dernière modification par scorpius (16-01-2012 02:01:14)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#25 16-01-2012 02:38:39

yrad
admin

Re : L'exolinguistique en SF : anglais pour l'univers entier ou U.T. ?

Warp 9 a écrit :

Pour répliquer sur le TU laisser moi remonter quelques pages.....

Pour SW, les aliens dont tu parles ne sont la que pour meubler le décors. Ou alors on a la situation cocasse ou l'alien parle sa langue et le terrien lui répond en anglais ... C'est pas mieux que le TU.

Que des individus se parlent dans des langues différantes signifie tout simplement qu'ils se comprennent mutuellement assez bien pour se parler dans leurs langues respectives sans alterner et dans certaines parties de notre Terre c'est très courant comme situation. Notemment en Afrique ou se côtoient un grand nombre de dialectes. Comprendre une seule langue sur ce continant n'est vraiment pas une garantie de réussite sociale ou même de survie. Alors imaginez maintenant une Galaxie bondée de centaines de races. Dans le "Warsverse" La seule chose qui se raproche du TU sont les "protocol droids" alors effectivement vaut mieux maitriser les langues soi-même. Se fier sur un gadget technologique pour communiquer avec son prochain n'accote pas vos connaissances personelles. De toute façon plusieurs peuples warsiens tirent une part de leur charmes de leurs dialectes exotiques. On imaginerait pas par exemple Chewbacca se mettre à parler Anglais.

Çà fait drôle à dire mais Star Wars a beau passer pour du fantasy mais au niveau des échanges interculturelles il s'avoue baeaucoup plus réaliste que Trek.

SW est vraiment le dernier univers à pouvoir donner la moindre leçon de crédibilité à ST dans un quelconque domaine... roll

Et en l'occurrence, il est totalement malvenu de juger ST à l'aune de SW tant les contextes linguistiques sont radicalement différents. Que tous les membres de la République galactique (puis de l'Empire) puissent se comprendre, c'est juste le signe d'un impérialisme civilisationnel.
Et le PGCD de la communication (notamment commerciale et politique) au sein de vastes ensembles pré-balisés porte un nom : la lingua franca ! Cela a toujours existé dans l'histoire humaine (attesté au minimum depuis l'époque des Phéniciens, vraisemblablement depuis les Sumériens). A la fin du 19ème siècle, Ludwik Lejzer Zamenhof avait proposé l'espéranto. Aujourd'hui, c'est finalement l'anglais qui occupe cette fonction de langue véhiculaire. Dans le lointain passé de SW, c'était le Galactic Basic

Mais Star Trek - y compris à l'ère du l'UFP des 23ème et 24ème siècles - n'a jamais consisté en un mouvement centripète comme SW (s'affronter en territoires connus), mais en une dynamique centrifuge (explorer l'inconnu). Hormis peut-être dans les dernières saisons de ST DS9...
Philosophiquement, ST, c'est le first contact à chaque épisode... impliquant donc une absence totale de référents culturels, linguistiques, et conceptuels communs. Dès lors, une lingua franca à la SW n'aurait non seulement strictement aucun sens dans ST, mais relèverait de la pure escroquerie intellectuelle.
Ce qui n'est pas en soi le cas du traducteur universel... même si je déplore moi-même son sous-emploi ou du moins sa sous-visibilité.

Warp 9 a écrit :

PS. C'est moi ou cette discution sur les langues mériterait un topic bien à lui?

C'est fait ! Et je ne te raconte pas la galère étant donné le nombre de posts thématiquement à cheval sur les deux topics. Il a fallu les dupliquer et insérer plein de renvois... wink


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

Pied de page des forums