ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 16-03-2011 16:03:11

Buckaroo
Gotta Light ?

Super 8 de JJ Abrams

Super_8_Poster.jpg
Super 8 de JJ Abrams

En attendant la suite de son Star Trek, JJ Abrams sortira son troisième long métrage, Super 8 produit par Steven Spielberg sous l'édige d' Amblin Entertainement. Ca tombe bien puisse que Super 8 se veut comme un hommage aux productions Amblin des années 80 ( ET, les Goonies, Gremlins ect.. ) . Justement le film se déroulerait au début des années 80, raconterait l'histoire d'un groupe d'enfant filmant un film de monstre amateur en 8mm et tomberait sur un vrai monstre échapper d'un accident de train.. Au conditionnel bien evidemment, JJ Abrams étant passé maître dans l''art de gérer le buzz , on en sait pas trop pourle moment, excepté cette seconde bande annonce qui m'a particulièrement touché. Effectivement , ça fleure bon l ' Amblin des 80's. Si JJ Abrams n'a plus rien à prouver sur le plan technique, Super 8 répresente pour lui un tout autre challenge, c'est son premier film sans le support d'une franchise à succès. On va savoir enfin si JJ Abrams n'est pas du flanc, si comme son glorieux ainé ( Spielberg) il saura marié le spectaculaire à l'intime.. La naissance d'un grand cinéaste?

la réponse le 10 juin aux USA , le 3 août dans nos contrées.

trailer


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#2 16-03-2011 17:34:23

Warp 9
vétéran

Re : Super 8 de JJ Abrams

À la fin du trailer de ce mélange nawak entre E.T. et Cloverfield il y a un petit gros qui s'exclame "What the hell".....

Exactement ma pensée......

Abrams continue de massacrer le cinéma pour du fric...... Définitivement une face à tarte à la crème.


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#3 16-03-2011 18:14:01

IMZADI
Memory Alpha

Re : Super 8 de JJ Abrams

la jeunesse américaine semble au rendez vous pour être nos héros du présent... ce teaser semble montrer un film qui ne fait que dans le spectaculaire... comme je vais très peu au ciné, vous m'en reparlerez à sa sortie

si ça se trouve le monstre est le fils caché d'ET et de Gizmo. lol


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#4 16-03-2011 18:48:18

hm13
BorgCube Alpha

Re : Super 8 de JJ Abrams

bah... Buckaroo fidèle à lui-même veut nous convaincre que JJ Abrams est un petit génie du cinoche... c'est encore à voir, y a du boulot !
le petit garçon de ET, histoire sur la tolérance, ne cherchait pas à sauver le monde, mais son ami venu d'ailleurs... et puis franchement, on sait qu'il faut laisser la place aux jeunes, mais est-il besoin de nous les présenter en donneurs de leçons envers ceux qui ont tout à leur apprendre ?


on ne me résiste pas...

Hors ligne

#5 17-03-2011 16:12:44

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Super 8 de JJ Abrams

hm13 a écrit :

bah... Buckaroo fidèle à lui-même veut nous convaincre que JJ Abrams est un petit génie du cinoche... c'est encore à voir, y a du boulot !

Non je n'irai pas jusque là..C'est pas Clint Eastwood, David Fincher , Michael Mann, Spielberg ou James Cameron.. C'est juste un bon faiseur, un excellent " entertainer".. Je viens de faire mon deuil de Tim Burton, Stephen Sommers me déçoit de plus en plus.  faut bien que quelqu'un les remplacer.. Et bien ça sera JJ Abrams.. Ces films sont pêchus et plein de bonne humeur avec des codes & une signature bien à eux.
MI:3 , ce n'est pas le plus pire des Mission: Impossible & son ST2009 m'a bluffé.. J'attend Super 8 pour confirmer.

Warp 9 a écrit :

Abrams continue de massacrer le cinéma pour du fric...... Définitivement une face à tarte à la crème.

"Ars gratia artis" franchement tu as gobé ça à Hollywood  ?!!??  lol

Un petit tour de Delorean dans le passé, et je retrouverai ce même genre d'argument envers Spielberg , le vendeur de Pop corn qui a osé faire ET  & détruit Hollywood avec son compagnon de route George Lucas.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#6 17-03-2011 22:00:16

Warp 9
vétéran

Re : Super 8 de JJ Abrams

T'aurais effectivement besoin de la machine du Dr Braun car t'as des problèmes de mémoire
D'aussi loin que j'me souvienne Speilberg a souvent été un peu piqué par les critiques mais ce n'est qu'avec Jurrasic Park (donc assez tard dans sa carrière) qu'il s'est fait lapidé...et pas seulement par les critiques. Le bougre à quand même réussi à faire oublier son dispendieux petit caca de dinosaure la même année avec Schindler's List. Truc complétement à l'opposé du spectre cinématique.

Abrams par contre est bien capable de faire un film sur l'Holocauste encore pire que cette tragédie elle-même.

Dernière modification par Warp 9 (18-03-2011 13:27:11)


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#7 18-03-2011 16:15:29

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Super 8 de JJ Abrams

Avant la Liste de Schindler & que tout le monde se rend compte que Spielberg n'était pas qu'un marchand de pop corn. Il y avait deux chefs d'oeuvres La Couleur Pourpre et surtout L' Empire du Soleil coincé entre deux méga succés populaire E.T et Indiana Jones qui n'ont pas été reconnut à leur juste valeur dans leur temps.. En tant que fan de Spielberg, rien que Duel montrait l' énorme talent du bonhomme.. Son plus grand fan , Stanley Kubrick n'a pas attendu Schindler pour reconnaître son génie.

JJ Abrams est encore un cinéaste jeune.. Qui sait ce que deviendra sa filmo. Mais des jeunes pousses du moment, c'est lui qui se montre le plus intéréssant à suivre.. Des idoles sont tombés, il prend tout naturellement  leur place..Ce mec n'est pas prétentieux et ultra généreux en terme de spectacle.. Ce n'est pas un type qui mériterait une tarte à la crème.. Par contre, dans le genre " je ne me prend pas pour une merde, mais j'en fais quand même " Zack " 300" Snyder se pose là...


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#8 18-03-2011 23:23:52

IMZADI
Memory Alpha

Re : Super 8 de JJ Abrams

hiers soir y' avait cloverfield,

question 1: c'est bien de notre JJ préféré ça ???

question 2: il sert à quoi le film ???


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#9 19-03-2011 01:38:44

Warp 9
vétéran

Re : Super 8 de JJ Abrams

IMZADI a écrit :

hiers soir y' avait cloverfield,

question 1: c'est bien de notre JJ préféré ça ???

question 2: il sert à quoi le film ???

Réponse 1: Mais oui mais oui

Réponse 2: À prouver que le genre des monstres géants casseurs de villes devrait être laissé aux Japonnais... Ou du moins pour ceux qui n'en étaient pas déjà convaincus par Rolland Emmerich en 1998.

Sinon bien sûr Buck..... Quant le serpent à lunettes en sera rendu à son 34ième Nawak (Des montages nerveux ou l'on ne voit rien le 3/4 du temps et qui ne raconte rien il parait que le monde trouve çà tellement cool. Pourquoi filmer autrement?) on pourra toujours blamer ST2009 comme étant un péché de jeunesse. lol

Dernière modification par Warp 9 (19-03-2011 04:38:59)


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#10 19-03-2011 14:17:54

mypreciousnico
_________

Re : Super 8 de JJ Abrams

Autant le trailer qui avait été diffusé il y a quelques mois m'avait plutôt bien emballé.

Autant cette bande annonce m'a considérablement refroidi.

Effectivement il y a un côté E.T. Mais si je veut revoir E.T. ...je revois E.T. smile

EDITH (cresson) : Et puis je vois bien le côté "ÇA", une bande de gamin qui se bas contre un monstre, l'horreur en moins...bon j'attendrais de voir le film quand même avant de me prononcer car la je disserte sur une BA c'est à dire du vent et même moins.

Dernière modification par mypreciousnico (19-03-2011 14:20:07)

Hors ligne

#11 24-06-2011 14:12:52

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Super 8 de JJ Abrams

Oui quand je veux voir du Amblin, je me tape du Amblin : Les Gremlins, Back To The Future , The Goonies , Young Sherlock Holmes , Innerspace .. Quand je veux voir un hommage à Amblin et bien je me ferais bien un petit Super 8.

..Super 8 semble partie pour être un beau succès public et critique pour JJ Abrams, le retour critique est encore une fois très bon comme en atteste une sortie de projo presse chez mad movies..

Désolé par avance d'être le public cible : j'ai grandit avec Amblin , de très bons personnages , une histoire certes balisé mais traité sans une once de cynisme, une petite pincée de Joe Dante ( les meilleurs Amblin , c'est lui ) , un putain de monstre.. Un film de gros malin : JJ Abrams quoi..

J'en vois qui enrage dèjà ! ;)


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#12 25-08-2011 13:43:49

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Super 8 de JJ Abrams

Dvmy a écrit :

Super 8:
Abrams... POUR FAIRE SIMPLE, super 8 est aux films des années 80 ce que st2009 est au Star Trek historique: une parodie! Alors soit Abrams a conscience qu'il se moque du monde soit c'est un tacheron. J'opte pour la deuxième proposition. 2/10

Super 8? .. et bien c'est super bien. Allez je ne vais pas vous dire que c'est le film de l'année, ni un chef d'oeuvre, c'est juste un bon film ( ils ont le droit d'exister cela quand même! ). Plus qu'un hommage aux années 80, j'ai eut l'impression de remonter le temps, avec pour guide une belle  histoire d'amour &  un bouleversant drame familiale au milieu..Tout les codes Amblin sont invoqués sans tomber dans la caricature Goonies, mais aussi d'autre cinéastes emblématiques de cette époque comme Spielberg ( of course) , Joe Dante,   Sam Raimi..Et à ma grande surprise John Carpenter, évoqué plus d'une fois notamment à travers les attaques de la créature, tout en attente et  suggestion. A vrai dire sans trop vouloir spoilier, Super 8 symbolise quelque part la rencontre de deux créatures extraterrestes iconiques de l'année 1982 ( ET &..The Thing ) avec evidemment le triomphe totale de la magie  & de l'émmerveillement  face à l'horreur parano  classique ( comme se fut le cas au box office  en 1982 )..

Alors JJ Abrams en progrés?  A la fois oui et non.. Toujours des lens fare, mais beaucoup, beaucoup moins que ST2009.. Les bons points?  JJ  léve le pied & laisse à son film le temps de respirer, offre à ses personnages des moments posé ou se dévellope des émotions à fleur de peau de toute beauté. Les meilleurs moments du film  qui prouvent qu'il est un formidable directeur d'acteur ( les enfants sont tous excellents   ). Malheureusement  JJ Abrams retombe dans ses travers. Construisant son film autour d'un triangle amoureux , Abrams laisse tomber maladroitement le troisième larron (un peu comme Bones dans ST2009) au bout du chemin.

Le bout du chemin justement.. Le même défaut que ST2009. Dans le dernier tiers du film, JJ embrouille inutilement les choses, perd les fil de l'intrigue & passe ce temps à les  rattraper  pour les renouer parfois avec justesse, parfois maladroitement, Mais JJ a cette capacité de retrouver son public in extremis avec une dernière scène magnifique, poétique et bouleversante ( j'en ai versé ma petite larme) qui capture la magie du merveilleux si chère au papa d' ET, comme JJ capturait la magie de Star Trek à la toute fin.

JJ alors un tâcheron ?..Loin de là! Non seulement les scènes intimes sont emprunt d'émotion et de tendresse sincères, même les scènes spectaculaires sont réellement bien troussées ( le déraillement du train, l'attaque du bus ).. Non ces défauts irritants , je les mettrais sous le compte d'une générosité mal canalisée.. JJ Abrams met le paquet dés le début pour s'approprier le spectateur qu'à un moment donné, il se retrouve avec trop de choses à régler en peu de temps, prend un fil en abandonne tristement un autre, mais ce saligot a une capacité à  rattraper  le sens de son histoire avec une  dernière  scène magnifique. C'est dommage qu'il ne distille pas mieux que ça  cette générosité..

Super 8 , tout est dans le titre.. C'est un fan film en esprit, ou JJ Abrams cherche à rendre hommage au cinéma qu'il l'a marqué durant les années 80, peut être pas forcément le vôtre, mais le mien en tout cas ( même Zombie mon film fétiche est invoquée !! ). Mais bon c'est aussi avant tout une belle histoire d'amour entre deux adolescents, Si vous n'accrochez pas à Joe Lamb & Elle Dainard, alors vous n'accrocherez jamais à Super 8.. Dans ce cas, il y a toujours Spy Kids 4D si vous voulez. wink

note: 8 /10 , des défauts irritants certes..mais chier sur un film de 1h45 pour un quart d'heure un peu foutraque, c'est pas ma tasse de thé.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#13 03-12-2011 14:03:54

yrad
admin

Re : Super 8 de JJ Abrams

J'avais reçu il y a plusieurs semaines Super 8 en Blu-ray. Pas un achat, mais un "cadeau" de l'éditeur. J'ai beau casser JJ Abrams dans toutes mes critiques, on continue à m'offrir assidûment chacune de ses "œuvres"… lol

Or je viens juste de jeter un coup d'œil aux (nombreux) bonus de ce Blu-ray...
yikes
Eh bien même selon les standards de la rhétorique auto-promotionnelle, dans le cas de JJ Abrams, on est franchement off the scale ! Ca ressemble en fait à la propagande d'embrigadement des sectes, façon hagiographies des gourous Ron Hubbard et Claude Vorilhon. De l'avis unanime, JJ Abrams serait le plus génial, le plus talentueux, le plus intelligent, le plus cultivé, le plus expert, le plus inspiré, le plus grand, le plus formidable, le plus cool, le plus sympa, le plus humain… et j'en passe… les superlatifs étant au bord de la faillite ! yikes
Et le pompon dans tout ça : Steven Spielberg faisant un éloge orgasmique de Saint JJ ! mad


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#14 03-12-2011 14:21:57

scorpius
Nowhere Man

Re : Super 8 de JJ Abrams

Super 8...mon dieu, qu'elle horreur ce film ! Un casting de tete à claque intégral, un alien au comportement carrément illogique( pour rester polie )
style, je détruit tout sur mon passage...mais un gamin me fait la morale, et je deviens un bon toutou !!!
Et ces putains de lens-flare...Dire que certain y ont vus le retour du Amblin de la grande époque...
Tiens, je préféres encore Princess To Mars !


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#15 03-12-2011 15:37:36

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Super 8 de JJ Abrams

Dois je attendre un accuiel plus clément à Super 8 de la part de ceux qui trouve le dernier Conan génial, alors que c'est la pire bouze filmique que je n'ai jamais vu de ma vie roll


yrad a écrit :

J'avais reçu il y a plusieurs semaines Super 8 en Blu-ray. Pas un achat, mais un "cadeau" de l'éditeur. J'ai beau casser JJ Abrams dans toutes mes critiques, on continue à m'offrir assidûment chacune de ses "œuvres"… lol

Or je viens juste de jeter un coup d'œil aux (nombreux) bonus de ce Blu-ray...
yikes
Eh bien même selon les standards de la rhétorique auto-promotionnelle, dans le cas de JJ Abrams, on est franchement off the scale ! Ca ressemble en fait à la propagande d'embrigadement des sectes, façon hagiographies des gourous Ron Hubbard et Claude Vorilhon.

Tiens on me sort aussi ce même genre de "craps"  à propos de RDM.. Avec ma Delorean perso, ça me rapelle aussi le paquet de saleté que se prenait Spielberg dans la tronche dans les années 80/ fin des années 90.
Jurrasik Park , une bouze sans âme hier, un classique aujourd'hui.  roll

Dés qu'un mec atteint le plus grand nombre , c'est un gourou roll.. Je ne mange pas de ce pain là. 

Ce que j'aime chez JJ Abrams, c'est de rentrer dans une salle sans savoir ce qui m'attend avec lui .. Il posséde  cette incrédulité  de croire que le spectateur aime être encore surpris, Il croit encore dur comme fer à une certaine forme de cinéma populaire "old school"  & aujourd'hui dépassée.

En réalité la campagne marketing est souvent trompeuse chez lui  , Super 8 n'est pas qu'un hommage promis aux productions Amblin & aux Goonies en particulier. A ma grande surprise, ce fut  justement un anti Goonies ( pas la meilleur prod' Amblin ) , ce fut  un hommage au cinéma populaire des années 80 , plus que Spielberg, c'est Joe Dante & John Carpenter qu'il est question ici . Tu ne comprends pas le comportement de la créature Scorpius?.. Repense à cette mirifique année 1982.. Quelles créatures mythiques de cette époque restent ils dans la mémoire cinéphilique ?  :
le E.T de Spielberg & The Thing de Carpenter..En un seul film, JJ est parvenu à fusionner ces deux créatures opposés (l'un est un symbole d'espoir, l'autre de desespoir ) & l'a mettre en symbiose avec les thémes centraux du film ( le deuil , le passage à l'âge adulte ).. Rien que la confrontation de la créature et du gamin, le regard changeant de la créature est tout un symbole, une formidable idée de cinéma.

De l'avis unanime, JJ Abrams serait le plus génial, le plus talentueux, le plus intelligent, le plus cultivé, le plus expert, le plus inspiré, le plus grand, le plus formidable, le plus cool, le plus sympa, le plus humain… et j'en passe… les superlatifs étant au bord de la faillite ! yikes
Et le pompon dans tout ça : Steven Spielberg faisant un éloge orgasmique de Saint JJ ! mad

Ecoutez, JJ Abrams me parle par la justesse de ses références.. E.T , Explorers, Matinee ne vous parlent peut être plus, moins  ou pas du tout  .. Fog , The Thing, Starman ne vous ont peut être pas autant marqué adolescent , que le Spielberg d' Amblin n'est resté qu'un cinéaste populiste à vos yeux.. Moi ce n'est pas le cas...Bon sang, le gamin qui réalise le film en  super 8 a même un poster de Dawn Of The Dead dans sa chambre!!! .. J'ai tourné des "films" en super 8 avec  une bande de potes... Impossible donc pour moi de ne pas me sentir connecter avec lui, avec l'histoire. JJ Abrams est un formidable directeur d'acteur avec un incroyable sens du détail dans les gestes et les regards . Moi l'histoire m'a touché pour toutes ces bonnes raisons.

JJ Abrams , un génie? Peut être pas .. Super 8 n'est pas exempt de défaut, surtout dans la résolution de l'intrigue qui tient plus à une erreur de scénario, que de mise en scène.

scorpius a écrit :

Et ces putains de lens-flare

Moins que dans ST2009 & pas plus que dans Escape From New York de John Carpenter. wink


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#16 03-12-2011 15:38:59

Warp 9
vétéran

Re : Super 8 de JJ Abrams

"Y". Moi l'aplaventrisme généralisé autour de JJ me fait penser à la réaction des foules lorsque Néron faisait des prestations (pas si) artistiques. Les même aplaudissements forcés, les congratulations sans sincérité. Franchement qu'est ce qu'Abrams a bien pu avoir fait au juste à tout ce beau monde?

300 000 dollars pour retaper diu Bourroughs? Bof Quand on voit ce qui a été infligé à notre univers adoré avec environ 150 millions. Il est évident que le talent n'a pas grand chose à voir avec le budget.


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#17 03-12-2011 16:16:59

dvmy
dvmy shot first

Re : Super 8 de JJ Abrams

Buckaroo a écrit :

Jurrasik Park , une bouze sans âme hier, un classique aujourd'hui.  roll

Jurassic Park, une bouse infantile hier reste une bouse aujourd'hui, et sans aucun doute un de ses 5 plus mauvais films. Heureusement que ce n'est pas la cas de sa suite.

Buckaroo a écrit :

Explorers, Matinee ne vous parlent peut être plus, moins  ou pas du tout

Etant un fan absolu de Joe Dante, son cinéma me parle beaucoup mais pas celui d'Abrams alors pourquoi? Parce que ce qui transpire l'amour du cinéma et sent bon la cinéphilie chez l'un transpire le pompage ridicule et sent la merde chez l'autre. Joe Dante a un talent fou, Abrams n'en a aucun et c'est un escroc.

Hors ligne

#18 03-12-2011 16:20:49

scorpius
Nowhere Man

Re : Super 8 de JJ Abrams

Buckaroo : Perso, je trouves pas que mélangé les créatures de The Thing et celle d'E.T soit une bonne idée...et de toute façon ça n'est
pas le cas, tant le film d'Abrams n'a rien, mais alors rien à voir avec le cinéma de Carpenter ( je ne comprends vraiment pas un tel raprochement )
Et explique moi ce que l'alien d'Abrams et celui de Carpenter ont de commun....l'alien de The Thing, est une saloprie de polymorphe, celui
de Super 8 c'est E.T en colére qui se fait moucher par un gamin...Ouais, t'as raison Abrams est vraiment trop fort !

Que ce soit en matiére de spéctacle, d'émotion ou de mystére j.j Abrams se contente de flatter les plus bas instincts du spéctateur...si ça
marche pour toi...tant mieux.

Dernière modification par scorpius (03-12-2011 16:35:56)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#19 06-12-2011 16:37:55

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Super 8 de JJ Abrams

Revu une seconde fois en Blu ray..
& bien, j'ai encore versé ma petite larme à la fin , je ne suis qu'un incorrigble coeur d'artichaud roll  .. Je le trouve bien meilleur qu'à la première vision. Des trucs qui m'avait échappés.. Je trouve cette fameuse bobine foutraque, plus cohérente. Elle marque d'ailleurs la virée du film dans le fantastique pur et dur..

Aprés le Matinee de Joe Dante, c'est tout bonnement le meilleur hommage à  l'âge d'or d' Amblin des années 80.

scorpius a écrit :

Buckaroo : Perso, je trouves pas que mélangé les créatures de The Thing et celle d'E.T soit une bonne idée...

E.T &  The Thing sont sorti la même année. E.T a été un énorme succés &  The Thing un énorme bide. Cela a marqué le triomphe des Wonder Boys et la mise au banc des "cinéaste maverick des 70's".
Quoiqu'il en soit aujourd'hui E.T & The Thing sont des classiques.. J'aime l'idée que JJ Abrams essaye de réconcilier ces deux parties opposées de notre mémoire cinéphilique. Dans  un sens , tu n'as pas tort . C'est une fausse bonne idée.. Parce qu'à la fin, c'est toujours Steven Spielberg qui triomphe.

et de toute façon ça n'est
pas le cas, tant le film d'Abrams n'a rien, mais alors rien à voir avec le cinéma de Carpenter ( je ne comprends vraiment pas un tel raprochement )

La mise en place lente & progressive des évenements & du mystère , JJ Abrams prend son temps , il pose patiemment le décor, laisse vivre & respirer le quotidien des personnages avant le déferlement de la menace.  La créature n'apparaîssant entièrement  qu'à la toute dernière bobine. la créature jusqu'ici tout en subjection. Abrams la filme avant cela par petites prides comme Carpenter le faisait avec Michael Myers dans Halloween & les fantômes de  The Fog. Cette idée de cinéma typiquement Carpentienne se juxtapose à celle plus Spielbergienne de nous montrer qu'au tout dernier moment ce que contient le médaillon de Joe.

Il y a aussi un petit quelque chose d'Haddonfield, d' Antonio Bay dans la ville ouvrière de Lilian, sauf que la menace n'en n'est pas vraiment une.
JJ Abrams est la vision d'un fan de Carpenter..Mais d'un fan gentil tout plein. Carpenter étant un cinéaste marginal, politisé et pessimiste.
Pas étonnant que JJ Abrams se sentent plus proche du gamin qui réalise le film que du héros Joe Lamb. Il est aussi enthousiaste, mais maladroit comme charles.

Et explique moi ce que l'alien d'Abrams et celui de Carpenter ont de commun....l'alien de The Thing, est une saloprie de polymorphe,

Il provoque la panique et la paranoïa chez les adultes, il se (re) construit un vaisseau dans un souterrain.

celui de Super 8 c'est E.T en colére qui se fait moucher par un gamin...Ouais, t'as raison Abrams est vraiment trop fort !

La partie Spielbergienne de l'Alien, il n'est pas si méchant que ça, l'enfance et sa capacité à s'émmerveiller ( E.T forever! )  la douleur du gamin qui se mélange à celle de l'alien, il se comprennent et se soulage de la triste réalité du monde des adultes  : Bad things happen .. Les yeux de l'alien qui vire d'un regard vide ( The Thing ) à un regard bleu et grand rempli d'humanité ( E.T ) .

Que ce soit en matiére de spéctacle, d'émotion ou de mystére j.j Abrams se contente de flatter les plus bas instincts du spectateur...

En gros tout ce qu'on reprochait aux prod' Amblin durant  les années 80..et après on me prétend que l'hommage n'est pas réussit.

Dvmy a écrit :
Buckaroo a écrit :

Explorers, Matinee ne vous parlent peut être plus, moins  ou pas du tout

Etant un fan absolu de Joe Dante, son cinéma me parle beaucoup mais pas celui d'Abrams alors pourquoi? Parce que ce qui transpire l'amour du cinéma et sent bon la cinéphilie chez l'un transpire le pompage ridicule et sent la merde chez l'autre. Joe Dante a un talent fou, Abrams n'en a aucun et c'est un escroc.

Du Joe Dante chez JJ Abrams ? .. Je ne sais pas si c'est conscient de sa part.. C'est Spielberg & le meilleur d' Amblin en première ligne.  Le meilleur d' Amblin , c'est Joe Dante.
Je trouve que tout deux dressent des portraits trés justes sur les premiers émois de l' adolescence. J'ai vu Super 8 et redécouvert LE chef d'oeuvre de Dante:  Matinee ( Panics à Florida Beach ) de concert. Ces deux films ont beaucoup de point commun sur leur vision de l'enfance face à l'irresponsabilité des adultes, et celle du cinéma comme valeur catarthique.

La cinéphilie de Joe Dante parlent d'une cinéphilie d'une autre époque lié à son enfance : Chuck Jones, les Universal Monsters, Forrest Ackerman ect.. ..Comme celle de JJ Abrams parle de la cinéphilie de son enfance à lui . Elle est trés juste, puisse que c'est la mienne aussi.. Bien sûr c'est Star Wars, Amblin, mais c'est aussi des références à John Carpenter ( le gamin a un poster d' Halloween dans sa chambre , pas de Vendredi 13 ), Le  Dawn Of the Dead de Romero, les zombies des gamins ont des allures des Deadites d' Evil Dead.. Quand Joe Lamb parle de son talent de maquilleur, il dit qu'il a tout appris avec la bible de Dick Smith en la matière, je sais de quoi il parle , de qui il parle  ect...

C'est le même problème avec John Carpenter, JJ Abrams est un Mogwai, là ou Joe Dante était  un Gremlins. C'est un fan qui se rêverait d'être aussi "croustillant" que ses influences ..Mais il est trop, trop gentil, trop "corpored".

Enfin gentil.. C'est pas dans un Harry Potter ou une Hannah Montana que vous verrez un monstre bouffer une jambe humaine..Et un gamin traîté son pote de "Pussy"  en présence d'une fille.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#20 06-12-2011 16:46:53

scorpius
Nowhere Man

Re : Super 8 de JJ Abrams

Trés franchement, je ne vois rien de Carpenter dans Super 8...mais, je ne dis pas que tu as tort...ça vient peut étre de moi.
Pour moi le seul film de ses derniéres années à m'avoir rappeller du Carpenter, c'est The Box de Richard Kelly...un trés grand film !


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#21 06-12-2011 23:48:39

KIRK
Il est mort Jim !

Re : Super 8 de JJ Abrams

La seule idée " d'oser " apparenter Carpenter à Abrams est purement et simplement une insulte à mes yeux ! mad

Hors ligne

#22 07-12-2011 02:28:05

yrad
admin

Re : Super 8 de JJ Abrams

De toute façon, difficile de suivre les analogies du dernier post de Buckaroo ! yikes
Comme quoi, l'autosuggestion onaniste vaut bien n'importe quel shoot aux acides. lol


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#23 07-12-2011 15:50:18

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Super 8 de JJ Abrams

yikes Euh.. Je ne suis pas le seul à avoir fait l'analogie entre le monstre de Super 8 &  celui de  The Thing.. La manière donc JJ le filme n'est pas sans rapeller la manière donc John Carpenter filmait Michael Myers ou les Fantômes de The Fog, c'est de moi ... C'est une idée de mise en scène, de ne presque rien montrer pour entretenir un mystère & cela faisait longtemps que je n'avais pas vu ça dans un film populaire et familiale.

Je ne prétend pas que JJ Abrams soit un génie du cadrage et de la mise en scène comme le fut John Carpenter. De toute manière , cette mise en place lente et progressive de l'intrigue ou le fait de cacher le "monstre" le plus longtemps possible peut être aussi imputé au Steven Spielberg de Jaws ou de Rencontre du Troisième Type ou même E.T . Super 8 étant avant toute chose, un vrai hommage au Spielberg des années 80.

En ces temps du tout numérique , cette paresse de tout donner, tout montrer  au public.. JJ Abrams aurait put montrer son monstre en intégralité dés la première attaque.. Hors il choisit une idée de mise en scène  très "Old School".

Perso, je ne vous comprend plus..ST2009 c'est pourri, ça va trop vite, les personnages sont nulles, les situations absurdes c'est du ciné pop corn bas du front.. Là Super 8 JJ Abrams fait tout le contraire, prend son temps, laisse les personnages avant les effets, crée de belles scènes intimes..& c'est tout de même pourri .. roll

Bon..C'est vrai il vous reste Harry Potter, Spy Kids, Transformers .. les v'là les vrais héritiers d'Amblin ! lol 

yrad a écrit :

Eh bien même selon les standards de la rhétorique auto-promotionnelle, dans le cas de JJ Abrams, on est franchement off the scale ! Ca ressemble en fait à la propagande d'embrigadement des sectes, façon hagiographies des gourous Ron Hubbard et Claude Vorilhon. De l'avis unanime, JJ Abrams serait le plus génial, le plus talentueux, le plus intelligent, le plus cultivé, le plus expert, le plus inspiré, le plus grand, le plus formidable, le plus cool, le plus sympa, le plus humain… et j'en passe… les superlatifs étant au bord de la faillite ! yikes
Et le pompon dans tout ça : Steven Spielberg faisant un éloge orgasmique de Saint JJ ! mad

Etonnant, j'ai vu les bonus.. Mais c'est plutôt l'éloge de Steven Spielberg.. C'était  comme si tout le monde rencontrait  Dieu en personne... & comment ne pas les comprendre, quand on est fan de Spielberg.. Je hais effectivement JJ Abrams ! La crapule se fait adouber par le maître en personne, le salaud il a eut entre ses mains les films 8mn de Spielberg, il les rénové pour lui..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#24 07-12-2011 17:46:59

scorpius
Nowhere Man

Re : Super 8 de JJ Abrams

Buckaroo : Le fait de laisser son monstre dans "l'ombre" n'est pas une preuve de génie...c'est une astuce utilisé par des tas de
tacherons, qui n'ont pas les couilles d'assumé un monstre de maniére "frontale"

Pour qu'il soit intéressant de pas montrer un monstre... dans un film de monstre !
Il faut soit étre victime des circonstances comme Spielberg, dans Jaws ( et étre capable d'en tiré le meilleur )
Soit étre un génie de la mise en scéne, comme Carpenter ou Mc Tiernan (ou, Ridley Scott)

Ce film est peut étre un hommage au Spielberg des grandes heures, je ne sais pas...mais je n'y ai pas ressentis,
l'amour d'un vrai fan, lorsqu'il se lance dans un projet qui lui tient à coeur...Bryan Singer sur Superman Returns
ou Guillermo Del Toro sur Hellboy...c'est juste creux, vide et sans substance...bref, du Abrams quoi !

Hors, il est juste le tacheron le plus futé de l'histoire, un cas vraiment unique...au moins Bay, on a honte d'aimé ses films
mais Abrams, non c'est un génie...qui en plus détruit le travail des autres , voir la différence flagrante de qualité
entre, Laisse Moi Entrer et Cloverfield...ou, miracle le monstre est dans "l'ombre"
et tout comme Alias & Lost, on se fous de notre gueule...pas la moindre explication !
Ha, si...Rambaldi était un devin et l'Ile est magique...ouais, ça c'est de la S-F !

Dernière modification par scorpius (07-12-2011 19:32:14)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#25 07-12-2011 23:10:20

yrad
admin

Re : Super 8 de JJ Abrams

Buckaroo a écrit :

Perso, je ne vous comprend plus..ST2009 c'est pourri, ça va trop vite, les personnages sont nulles, les situations absurdes c'est du ciné pop corn bas du front.. Là Super 8 JJ Abrams fait tout le contraire, prend son temps, laisse les personnages avant les effets, crée de belles scènes intimes..& c'est tout de même pourri .. roll

Les reproches que j'adresse à ST 2009 ne sont pas du tout les mêmes que ceux que j'adresse à Super 8 !
Et je préfère de beaucoup Super 8 à ST 2009, car cela va en effet moins vite et les personnages sont nettement moins superficiels. En outre, Super 8 ne trahit aucun univers préexistant.
Mais bon, de là à s'extasier... et à rapprocher Abrams de Carpenter... roll

Buckaroo a écrit :

Je hais effectivement JJ Abrams ! La crapule se fait adouber par le maître en personne, le salaud il a eut entre ses mains les films 8mn de Spielberg, il les rénové pour lui..

Si je te suis bien, puisque Steven Spielberg himself adoube en grande pompe JJ Abrams, nous devrions tous dire religieusement "amen", c'est ça ?! big_smile


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

Pied de page des forums