ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 01-06-2010 21:43:06

venius
vétéran

le concept de la distorsion

Bonsoir selon vous pensez vous que cette façon de se déplacer dans l'espace pourra être un jour maitrisé par l'espèce humaine .

Théoriquement c'est une possiblité mais pas comme on l'entend

Apparemment la distorsion créé une bulle spatio temporelle qui permet de faire déplacer le vaisseau d'un endroit ou un autre de l'espace.

D'après l'explication du documentaire sur star trek sur arte c'est l'espace qui se déplace et non le vaisseau comme dans dune. Le concept me séduit


Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul, Ash nazg thrakatulûk agh burzum-ishi krimpatul.
traduction :
Un Anneau pour les gouverner tous, Un anneau pour les trouver,Un Anneau pour les amener tous et dans les ténèbres les lier .

Hors ligne

#2 19-08-2010 15:41:01

geo94
vétéran

Re : le concept de la distorsion

Essayer de faire dire à un scientifique les mots "bulle spatio temporelle". La plupart d'entre eux vous répondront qu'ils ne font pas de Science-Fiction.


People... Get a life !

Hors ligne

#3 10-01-2011 19:14:06

Mr wull
vétéran

Re : le concept de la distorsion

venius a écrit :

Bonsoir selon vous pensez vous que cette façon de se déplacer dans l'espace pourra être un jour maitrisé par l'espèce humaine .

Ce n'est pas théoriquement impossible, du moins d'après Lawrence M. Krauss ( physicien Américain et fan de Star Trek, auteur du remarquable bouquin: "The physics of Star Trek", préfacé par Steven Hawking himself!).

Le principe de distorsion n'utilise pas l'idée d'une bulle spatio-temporelle, mais celui de sub-espace. Dans le cadre de la théorie des cordes (une des théories cherchant à unifier la physique quantique et la physique relativiste), l'univers compte bien plus de quatre dimensions (jusqu'à quatorze!), dès lors il n'est pas impossible de penser que certaines de ces dimensions formeraient le sub-espace. La bobine de distorsion de tout vaisseau qui se respecte permettrait d'agir sur l'espace environnant le vaisseau en lui permettant d'accéder à ces dimensions. En distordant l'espace de tel manière à ce qu'il se déplace autour de la bulle de sub-espace le vaisseau ne bouge pas et peut donc enfreindre sans vergogne les lois de la physique relative interdisant à la moindre particule massive de se déplacer à la vitesse de la lumière. Plus la distorsion est importante plus le vaisseau "va" vite.

C'est là un cours résumé de l'explication donné dans le livre sus-nommé. Ce livre aborde, d'ailleurs, les grands sujets scientifiques développés dans ST : La distorsion, la téléportation, les holo-suite, les amortisseurs d'inertie, etc...


Café! Noir!

Hors ligne

#4 26-01-2011 23:22:56

Vic Fontaine
Holo-modérateur

Re : le concept de la distorsion

Sais-tu si cet ouvrage est lisible en ligne ?

Pour ceux qui lisent l'anglais, voir le point de vue des scientifiques de la NASA sur la question du warp drive :
http://www.nasa.gov/centers/glenn/techn ? pstat.html

Dernière modification par Vic Fontaine (26-01-2011 23:31:37)


I've got Star Trek under my skin
I've got Star Trek deep in the heart of me
So deep in my heart, that it's really a part of me

Hors ligne

#5 16-03-2011 15:01:12

Startrekmaniac
candidat

Re : le concept de la distorsion

Merci Vic Fontaine! Très intéressant cet article de la NASA smile

Dernière modification par Startrekmaniac (23-03-2011 15:27:51)

Hors ligne

#6 16-03-2011 18:06:43

IMZADI
Memory Alpha

Re : le concept de la distorsion

Memory Alpha a un bel article expliquant la distorsion selon Star Trek, puis par séries et une section qui reprend les vraies connaissances.

Facteur de distorsion selon Star Trek

article évidemment écrit selon le wiki par un fan, moi je dis bravo car c'est pas un sujet facile...


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#7 16-03-2011 19:58:05

Dax
membre

Re : le concept de la distorsion

Oui, bravo. Explication claire. Accessible à tous.


Je suis au monde ce que la Terre est à l'Univers; une poussière d'étoile

Hors ligne

#8 19-08-2011 10:40:55

I'm dead, Jim!
membre

Re : le concept de la distorsion

venius a écrit :

D'après l'explication du documentaire sur star trek sur arte c'est l'espace qui se déplace et non le vaisseau comme dans dune. Le concept me séduit

C'est trivial neutral !

D'après la relativité générale, que ce soit le vaisseau ou l'espace qui se déplace c'est la même chose, c'est d'ailleurs le fondement premier de la relativité puisque cette théorie en tire son nom... Lâchez une balle dans un TGV, elle tombe à vos pied mais ne part pas à 300km/h dans votre dos! Vous êtes dans un espace temps relatif! Comme quoi la SF est à portée de main parfois... tongue

La théorie des cordes a tendance à perdre du souffle ces dernières années hmm mais il y en a beaucoup d'autres qui viennent la suppléer/compléter... C'est la magie de la physique. De plus la relativité est de plus en plus remise en question (de toute façon tout les physiciens savent que c'est juste un pansement sur une jambe de bois en attendant mieux). On pressent dans toutes ces théories l’existence d'univers parallèles (pour moi ça parait évident yikes ) ou de micro-dimensions impalpables... Pour le moment...

M Sullu, facteur maximum! (comming soon)

Dernière modification par I'm dead, Jim! (19-08-2011 11:00:27)


Fascinant!

Hors ligne

#9 19-08-2011 12:42:31

yrad
admin

Re : le concept de la distorsion

Bel exposé. Je n'aurais pu mieux faire. smile

Toutefois, si certains francs-tireurs de la recherche témoignent bien d'une ouverture d'esprit faisant honneur à leur mission, la communauté scientifique demeure hélas - dans sa grande majorité - très dogmatique et réactionnaire. En dépit de la quête effrénée de la théorie du tout, encore trop rares sont les physiciens qui considèrent vraiment la relativité générale comme une prothèse temporaire... sad


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#10 19-08-2011 13:43:47

I'm dead, Jim!
membre

Re : le concept de la distorsion

Malheureusement, colmater la relativité générale (on va dire RG) avec 70% d'énergie sombre, 26% de matière noire pour nous laisser un maigre 4% d'univers "palpable", ça deviens de plus en plus bancal... Et les scientifique le savent bien, du reste au moins les jeunes (quand les réac seront à la retraite on aura la paix big_smile ). Au fur et à mesure des découvertes astrophysique (puisque c'est le thème de fond finalement) on nous sert un nouvel étai pour pas que tout se casse la gueule, mais la physique, c'est pas jouer au Jumanji à mon sens... Je suis loin d'être apte à tenir une chaire sur un forum (lol) mais je pointe juste du doigt ce qui me parait de plus en plus inconcevable. C'est pourquoi je crois ferme que la RG vit ses dernières décennies (années, j’espère)

Les voyages supra luminiques sont possibles au niveau quantique, puisque la téléportation existe et a expérimentée (peut on faire plus rapide que la téléportation?? :x )... Par où passent-t-elles ces foutues particules? Ça dépasse l’entendement, non? (Pouf! Comme ça je répond à la fois aux voyage warp>1 et à la salle de téléportation. Trop fort tongue )

Cela étant je n'affirme pas penser que l'application au domaine non quantique est possible (je suis même assez sceptique) mais pourquoi pas?

Que penseront nos petits enfants? "Ah! Les c***!!" J'aimerai y être, tiens...

Pour résumer je crois que la communauté réac a vécue, car plus je vois les publications de nouvelles théories et les publications d'autres "étais" dont je parlais, pour moi y'a pas photo!

A mon avis pas de soucis yrad smile on y viendra...


Fascinant!

Hors ligne

#11 19-08-2011 14:21:53

yrad
admin

Re : le concept de la distorsion

J'ai vécu aux premières loges - durant mes dernières années universitaires - le poids idéologique de la RG. mad J'en ai même été victime, probablement parce que j'ai commis l'erreur de soutenir du mauvais côté de l'Atlantique...

Quand je vois à quelles contorsions spécieuses tous ces gardiens du temple sont prêts à s'abaisser pour sauver à tout prix leur précieuse RG, qu'il s'agisse de la réfutation des inégalités de Bell, du paradoxe EPR, de la non-localité, des théories de décohérence…  l'imagination et la créativité semblent être davantage au service de la sacralité (=fatuité) que de la recherche (=humilité).

Espérons vraiment, comme tu le prophétises de façon si communicative, I'm dead, Jim! smile,  que les Pharisiens de la science auront bientôt vécu.

Peut-être est-ce d'ailleurs en grande partie à la culture SF que les jeunes scientifiques doivent leur ouverture d'esprit, parfois même leur choix de carrière.
Ne sous-estimons jamais le lien étroit qui unit la vraie SF et la science réelle. La première est en quelque sorte la préfiguration artistique - et parfois l'inspiratrice - de la seconde. Et c'est ce qui me la fait tant aimer. p


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#12 19-08-2011 15:06:00

I'm dead, Jim!
membre

Re : le concept de la distorsion

Je vois que j'ai affaire à un scientifique... Donc, je m'efface, j'ai quitté le domaine il y a trop longtemps et celui-ci, la chimie, est trop pragmatique pour laisser vraiment place à l'imagination...

Tu as cependant bien raison des me remettre les idées en place, je suis souvent trop idéaliste ou humaniste (Starfleet?) et j’oublie que la science est soutenue par le lobbying.
Quoiqu'il en soit c'est très juste de faire le parallèle SF et Science contemporaine, l'une s'inspirant de l'autre au fur et à mesure des avancées. On a bien vu comment la SF s'est inspirée des "trous de vers" qu'étaient les trous noirs pour certains scientifiques... Plouf, à l'eau l'idée, à l'eau les trous de vers sur nos écrans (à de rares exceptions, je ne cite rien de spécial big_smile )...

Mais il reste tant de questions en suspens que, honnêtement, pour moi la RG ne peut pas tout expliquer et même les réac devrons s'y faire, tout comme les postulants de la meca newtonienne on dû l'accepter (la RG) il n'y a pas s'y longtemps... Quel scientifique irai soutenir qu'elle est inutile et fallacieuse aujourd'hui?

Les théorie font leur temps, expliquent les choses dans la mesure de la compréhension contemporaine de l'Homme; Galilée, Copernic, Newton, Einstein, j'en passe, n'en jetez plus... ont établi leurs idées sur l’expérience qu'ils pouvaient tirer d'anciens travaux et de leurs propres observations... Ça va pas chercher plus loin : un clou en chasse un autre!

Oui, bien souvent la fatuité fait place à l'humilité et c'est la honte de la Science! Mais parfois, le hasard nous octroi un génie qui nous dit "Hé les mecs, v'nez voir ce que j'ai trouvé!" et là c'est le chaos chez les gardiennes : elles comptent leurs abatis et s'en vont de la Science à l'Histoire.

En tout cas, je vois que j'ai à qui parler, Yrad, et c'est un vrai plaisir smile

J'aimerai revenir au sujet principal : la distorsion, mais je suis à sec d'idée et surtout je devrai potasser pour ne pas raconter d'insanités... Donc à plus tard pour rouvrir ce débat qui est en train de partir HS et qui est pourtant...

Dernière modification par I'm dead, Jim! (19-08-2011 15:26:08)


Fascinant!

Hors ligne

#13 05-09-2011 13:05:19

yrad
admin

Re : le concept de la distorsion

I'm dead, Jim! a écrit :

Je vois que j'ai affaire à un scientifique... Donc, je m'efface, j'ai quitté le domaine il y a trop longtemps et celui-ci, la chimie, est trop pragmatique pour laisser vraiment place à l'imagination...

Aucune raison de t'effacer. wink
D'ailleurs, j'ai moi aussi quitté professionnellement le domaine (astrophysique). Hélas ! Malgré tout, je m'efforce de garder le contact...

I'm dead, Jim! a écrit :

Tu as cependant bien raison des me remettre les idées en place, je suis souvent trop idéaliste ou humaniste (Starfleet?) et j’oublie que la science est soutenue par le lobbying.

Exact. Financier bien souvent. Mais idéologique également. Ne sous-estimons jamais le poids de l'idéologie, historiquement plus puissante que le pognon.

I'm dead, Jim! a écrit :

Quoiqu'il en soit c'est très juste de faire le parallèle SF et Science contemporaine, l'une s'inspirant de l'autre au fur et à mesure des avancées. On a bien vu comment la SF s'est inspirée des "trous de vers" qu'étaient les trous noirs pour certains scientifiques... Plouf, à l'eau l'idée, à l'eau les trous de vers sur nos écrans (à de rares exceptions, je ne cite rien de spécial big_smile )...

lol

I'm dead, Jim! a écrit :

Mais il reste tant de questions en suspens que, honnêtement, pour moi la RG ne peut pas tout expliquer et même les réac devrons s'y faire, tout comme les postulants de la meca newtonienne on dû l'accepter (la RG) il n'y a pas s'y longtemps... Quel scientifique irai soutenir qu'elle est inutile et fallacieuse aujourd'hui?

La RG fut historiquement utile. Et elle reste un modèle intelligent. Mais comme tous les modèles précédents, la RG est incomplète. Trop de scientifiques ont encore du mal à l'admettre.

I'm dead, Jim! a écrit :

Les théorie font leur temps, expliquent les choses dans la mesure de la compréhension contemporaine de l'Homme; Galilée, Copernic, Newton, Einstein, j'en passe, n'en jetez plus... ont établi leurs idées sur l’expérience qu'ils pouvaient tirer d'anciens travaux et de leurs propres observations... Ça va pas chercher plus loin : un clou en chasse un autre!

Oui, bien souvent la fatuité fait place à l'humilité et c'est la honte de la Science! Mais parfois, le hasard nous octroi un génie qui nous dit "Hé les mecs, v'nez voir ce que j'ai trouvé!" et là c'est le chaos chez les gardiennes : elles comptent leurs abatis et s'en vont de la Science à l'Histoire.

Si - comme je l'écrivais - la SF peut contribuer à ouvrir l'esprit de jeunes scientifiques, elle s'avère aussi parfois contreproductive envers les plus âgés ! Car leur conservatisme s'appuie bien souvent sur un rejet instinctif de ce qui s'apparente un peu trop à la SF - réputés antinomique voire insultante envers les sciences "sérieuses" (alors que l'astrophysique est à 70% conjecturale). Je ne compte plus les fois où des théories remarquables ont été rejetées par certains "vieux" pontes au motif que leurs "jeunes" auteurs étaient suspectés de prendre leurs désirs SF pour de la réalité…

I'm dead, Jim! a écrit :

En tout cas, je vois que j'ai à qui parler, Yrad, et c'est un vrai plaisir smile

C'est réciproque. smile

I'm dead, Jim! a écrit :

J'aimerai revenir au sujet principal : la distorsion, mais je suis à sec d'idée et surtout je devrai potasser pour ne pas raconter d'insanités... Donc à plus tard pour rouvrir ce débat qui est en train de partir HS et qui est pourtant...

Ce forum ne modère pas les HS. Au pire, ils sont déplacés dans de nouveaux topics.
Ne te prive donc pas. wink


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#14 27-11-2011 19:30:52

Vic Fontaine
Holo-modérateur

Re : le concept de la distorsion

N'étant pas un expert en sciences, je vous soumets la question suivante: si elle est confirmée (c'est contesté à ce jour), la nouvelle de ces neutrinos qui auraient voyagé plus vite que la lumière lors d'une expérience ces dernières semaines ne nous amène-elle pas à penser que la science est un éternel doute, et que les certitudes d'aujourd’hui deviendront peut-être les ringardises de demain?

Personnellement, je pense qu'un jour cet objectif de voyage à vitesse supraluminique sera atteint. Mais aucun d'entre nous ne le verra de son vivant, ni même nos enfants.


I've got Star Trek under my skin
I've got Star Trek deep in the heart of me
So deep in my heart, that it's really a part of me

Hors ligne

#15 27-11-2011 19:34:02

IMZADI
Memory Alpha

Re : le concept de la distorsion

oui et quand ça arrivera ce seront des voyages scientifiques et surtout militaires, militaires qui protégeront les intérêts des industriels. Nos descendants devront encore attendre une centaine d'années avant de voir des voyages commerciaux !!! le temps que les industriels aient posé leur retour sur intérêts !!!

Dernière modification par IMZADI (27-11-2011 19:36:08)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#16 27-11-2011 19:49:02

Vic Fontaine
Holo-modérateur

Re : le concept de la distorsion

La science est financée par le militaire lui même financé par l'industrie... Le commerce c'est finalement l'expression de cette grande chaine !


I've got Star Trek under my skin
I've got Star Trek deep in the heart of me
So deep in my heart, that it's really a part of me

Hors ligne

#17 24-01-2012 16:06:25

sharpyhear
candidat

Re : le concept de la distorsion

j'ai toujours revé de me déplacer avec un jet pack moi!


j'ai venu j'ai vu j' ai partit

Hors ligne

#18 11-04-2012 11:32:40

Vic Fontaine
Holo-modérateur

Re : le concept de la distorsion

Ouuiiiin ! Mes rêves d'enfants s'écroulent ! wink

Comme indiqué dans cet article, la récente histoire des neutrinos voyageant plus vite que la lumière (quelque chose d'a priori impossible selon les connaissances actuelles) reposait en fait sur une erreur... Plus exactement sur une mauvaise synchronisation des horloges censées mesurer le temps de parcours des particules en question.

Bon allez, les vrais scientifiques ne désespérant jamais, ce n'est que partie remise pour les voyages en mode warp speed smile


I've got Star Trek under my skin
I've got Star Trek deep in the heart of me
So deep in my heart, that it's really a part of me

Hors ligne

Pied de page des forums